Physique quantique for dummies

+33
Topsy Turvy
Opossum
Seskap
Mentounasc
câlin
Shadow Boxeur
doom
tim9.5
Stegos
siamois93
I am So Sure
LhaleeTreize
Iron D. Tramb
Ardel
AcideMatt
fift
jaravan
Le champ de l'abstraction
Ramen Taf'
i.a.
DLS
Tokamak
Like a Frog
REGBEL
prométhéus
ortolan
Darth Lord Tiger Kalthu
paela
bepo
Badak
Ceci n'est pas un tigrou
Patate
Confiteor
37 participants

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Aller en bas

Physique quantique for dummies - Page 16 Empty Re: Physique quantique for dummies

Message par Confiteor Ven 05 Juil 2024, 15:04

Mais le fait qu'on n'ait pas encore trouvé un modèle qui fonctionne ne signifie pas que ce modèle n'est pas valable.
Et encore moins qu'il n'existe pas un modèle qui serait valide et restant à découvrir. Et sa robustesse serait jugée par la compatibilité entre prédiction théorique et conséquences observationnelles (boson de Higgs) !

Jusqu'à ce que ce modèle soit partiellement invalidé par une découverte ou l'amélioration de la précision d'une mesure et qu'on soit amené à l'affiner.

Exemple le plus classique: le passage de la mécanique newtonienne à la relativité restreinte.
Les deux fonctionnant à merveille dans leur domaine d'approximation.

Confiteor

Messages : 8827
Date d'inscription : 01/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Physique quantique for dummies - Page 16 Empty Re: Physique quantique for dummies

Message par horizon artificiel Ven 05 Juil 2024, 15:20

fift a écrit:
horizon artificiel a écrit:Si la théorie des cordes était valide physiquement, on aurait trouvé la théorie du tout. Mais ce n'est absolument pas le cas.

Ca tombe bien, elle n'a pas encore été validée.
Mais elle n'a pas été invalidée non plus.

Il y a d'autres théories en concurrence, par exemple la gravité quantique à boucle.

Mais le fait qu'on n'ait pas encore trouvé un modèle qui fonctionne ne signifie pas que ce modèle n'est pas valable.

Tu ne vois pas qu'il y a une perte de logique ?

Ce n'est pas en écrivant des pages d'équations qu'on arrivera à transformer le vide quantique qui régnait avant le big bang en quelque chose.
soit il y avait quelque chose soit il n'y avait rien avant.
S'il y avait quelque chose, ça déplace le problème à l'apparition de cette chose.
S'il n'y avait rien c'est un néant causal et c'est impossible.
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 3518
Date d'inscription : 23/01/2020
Localisation : Sur Terre depuis le 30 Juin 1966, plus précisément dans les Hauts-de-France, même si apparemment pour certains, je ne serais pas conforme à une prétendue "identité nationale culturelle française"..... Je ne participe plus aux échanges publics sur zc. Changement d'avatar en mai 2022 : j'ai abandonné le fond diffus cosmologique pour rendre hommage à Shireen, Allah i rahma

Revenir en haut Aller en bas

Physique quantique for dummies - Page 16 Empty Re: Physique quantique for dummies

Message par RonaldMcDonald Ven 05 Juil 2024, 15:23

Sauf que la notion même d'avant le big bang n'a aucun sens. Et c'est bien ça que disent les équations.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 10684
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Physique quantique for dummies - Page 16 Empty Re: Physique quantique for dummies

Message par fift Ven 05 Juil 2024, 15:31

horizon artificiel a écrit:

Ce n'est pas en écrivant des pages d'équations qu'on arrivera à transformer le vide quantique qui régnait avant le big bang en quelque chose.
soit il y avait quelque chose soit il n'y avait rien avant.
S'il y avait quelque chose, ça déplace le problème à l'apparition de cette chose.
S'il n'y avait rien c'est un néant causal et c'est impossible.

C'est vraiment prendre l'ensemble des physiciens pour des imbéciles qu'imaginer qu'ils ne se soient pas posés la question à partir du moment même où la théorie du Big Bang a été énoncée.
La réponse à tes questions existent, je le répète, dans les ouvrages de vulgarisation scientifique. Encore faut-il prendre la peine de les ouvrir.

fift

Messages : 8731
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Physique quantique for dummies - Page 16 Empty Re: Physique quantique for dummies

Message par Parrot Sam 06 Juil 2024, 20:34

horizon artificiel a écrit:
Tu ne vois pas qu'il y a une perte de logique ?

Ce n'est pas en écrivant des pages d'équations qu'on arrivera à transformer le vide quantique qui régnait avant le big bang en quelque chose.
soit il y avait quelque chose soit il n'y avait rien avant.
S'il y avait quelque chose, ça déplace le problème à l'apparition de cette chose.
S'il n'y avait rien c'est un néant causal et c'est impossible.


Je suis tout à fait d'accord avec cette remarque et c'est d'ailleurs ce que disent les penseurs.
Pour ce qui est des équations...même les collégiens sont capables avec un peu de peine de comprendre qu'une équation ne dit rien par elle-même, mais que c'est celui qui la pose qui peut interpréter en fonction du contexte.
Parfois on peut en retirer quelque-chose, et parfois non, ça dépend, donc rien d'absolu à retirer de la remarque que "tout serait expliqué par les équations".
Ici, dans le cas de l'apparition de la matière qui ce faisant fait le monde, aucune équation n'est même disponible à cet effet.


Tout ce que nous pouvons dire avec certitude à ce stade, c'est que la physique n'a jusqu'à présent trouvé aucun exemple confirmé de quelque chose provenant de rien.
https://www.bbc.com/afrique/region-59921365

Même la BBC sait ça
En général j'ai remarqué que ceux qui pensent différemment prétendent s'appuyer sur des équations, mais oublient que les équations s’appuient sur des loi.
Ayant intégré les lois dans les équations ils s'imaginent que celles-ci expliquent l'apparition des particules (par exemple, s'il est question de matière).
Mais les limitations inhérentes à leur pensée masque les deux ingrédients qu'ils tiennent pour acquis.
D’où viennent les loi ?
Sur quoi s'appuient-elles ?
Donc loin de prétendre expliquer l'apparition à partir de rien, ces équations ne font que leur travail : Expliquer les transformations à partir de quelque-chose.

Expliquer ça veut dire déployer, rendre clair.
Donc déployer à partir de quelque-chose.

Ceux qui pensent qu'on est stupide ou et ignare lorsqu'on considère ce fait et que toute la vulgarisation explique très bien tout ça, merci de bien vouloir citer une source de cette affirmation (amusante certes)...

Parrot

Messages : 175
Date d'inscription : 22/02/2024

Revenir en haut Aller en bas

Physique quantique for dummies - Page 16 Empty Re: Physique quantique for dummies

Message par horizon artificiel Lun 08 Juil 2024, 00:43

fift a écrit:
horizon artificiel a écrit:

Ce n'est pas en écrivant des pages d'équations qu'on arrivera à transformer le vide quantique qui régnait avant le big bang en quelque chose.
soit il y avait quelque chose soit il n'y avait rien avant.
S'il y avait quelque chose, ça déplace le problème à l'apparition de cette chose.
S'il n'y avait rien c'est un néant causal et c'est impossible.

C'est vraiment prendre l'ensemble des physiciens pour des imbéciles qu'imaginer qu'ils ne se soient pas posés la question à partir du moment même où la théorie du Big Bang a été énoncée.
La réponse à tes questions existent, je le répète, dans les ouvrages de vulgarisation scientifique. Encore faut-il prendre la peine de les ouvrir.

Pas du tout, ce que je dis c'est que ces « physiciens » théoriciens sont des mathématiciens et qu'ils seront physiciens quand leur théorie sera validée par la physique.
Pour l'instant ce qui est validé sur le plan physique ce n'est pas vraiment la théorie probabiliste en elle-même mais la fiabilité des résultats expérimentaux et c'est là le gros problème de sens. La théorie en elle-même n'est pas validée car elle ne respecte pas les postulats physiques ; il y a donc un bug de réalité. La MQ est un outil qui fonctionne très bien mais qui n'est pas réaliste, en attendant qu'on redéfinisse la réalité physique.
Soit l'univers est d'abord mathématique et manifeste une réalité seconde par le biais physique, soit il est d'abord physique et peut ensuite s'écrire en équations mathématiques
Si l'univers est d'abord mathématique, cela pose un gros problème philosophique moral.
On peut s'interroger sur la notion d'objectivité. Si les mathématiques ne dépendent pas de la subjectivité individuelle, elles n'en sont pourtant pas extérieures à l'homme, elles sont une donnée commune du psychisme supra-individuel humain, mais une donnée du psychisme humain quand-même. Les maths sont l'expression de la capacité logique de la raison humaine.
On peut toujours se demander s'il existe un monde mathématique parfait et indépendant de nous et dont notre psychisme est capable de filtrer (partiellement ou totalement) la logique, ou si nos mathématiques sont une production imparfaite issue de la logique humaine psychique.
Si notre psychisme est capable de se connecter à une réalité première par les maths, ça rend l'humain psychiquement à l'image de cette réalité première, image ou conséquent d'un antécédent.
On retombe pas loin du dessein anthropique.... dans un genre de fonction anthropique, comme quoi la réalité mathématique première s'est manifestée jusqu'à produire des êtres psychiques à en image d'elle, non par une question de volonté, mais par la sélection des manifestations qui avaient le plus de chance de fonctionner.
Est-ce que la manifestation va se poursuivre en faisant émerger une nouvelle espèce plus opérationnelle, plus performante ?
Est-ce que nos mathématiques sont parfaites ?
L'autre problème moral est justement de comprendre où est la place de la morale dans les équations.

RonaldMcDonald a écrit:Sauf que la notion même d'avant le big bang n'a aucun sens. Et c'est bien ça que disent les équations.
Pour le moment, dire qu'il n'y a pas d'avant le big bang, c'est dire d'une certaine façon que le big bang est le début de notre univers. Mais d'une autre façon, ce début qui est vu comme asymptotique, comme une limite vers laquelle on ne peut remonter, un peu comme la flèche qui n'atteint jamais le talon d'Achille est une limite mathématique, et ça n'a pas de sens en physique. C'est un début non début. Exactement comme un début autocausal, une émergence magique spontanée d'on ne sait où.

Je mets le reste en spoiler pour ne pas gêner et par économie de place
Spoiler:



Encore un autre débile sûrement...
https://www.academie-stanislas.org/wp-content/uploads/2023/02/2021-10-22-rivail.pdf

Je ne compte pas m'éterniser sur ce fil.
Je lirai si je vois une réponse concernant :

- l'état indéterminé s'il peut être considéré comme un état physique.

- Le hasard, s'il peut être considéré causal physiquement depuis sa non localité, c'est à dire si la non-localité est une réalité qui appartient à la physique, si le hasard est une cause ou une non-cause physique,  ou si c'est seulement quand la réalité émerge du côté effet qu'elle devient vraiment physique.. Je sais bien que la causalité n'a pas vraiment de définition consensuelle mais tout le monde sait à peu près ce qu'elle signifie. Qu'on pense au fait que le temps doive être linéaire et non cyclique, que rien ne peut se déplacer plus vite que la lumière dans le vide, qu'on parle de déterminisme, de lois... bref d'un certain ordre des chose et de leur enchaînement. Il s'agit d'éviter la pensée magique en physique, de présupposer que la réalité physique existe en soi, et qu'elle est première à l'esprit humain.Des causes strictement identiques produisent toujours des effets strictement identiques.

- Ce serait bien si quelqu'un nous donnait une définition de la physique et qu'il essaie de préciser quand les théoriciens sont dans la physique ou dans les maths. Est-ce que la physique est déterministe causale ou indéterministe probabiliste ; je parle de la physique en tant que telle, pas de la validité de l'approche probabiliste dans les résultats expérimentaux physiques.
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 3518
Date d'inscription : 23/01/2020
Localisation : Sur Terre depuis le 30 Juin 1966, plus précisément dans les Hauts-de-France, même si apparemment pour certains, je ne serais pas conforme à une prétendue "identité nationale culturelle française"..... Je ne participe plus aux échanges publics sur zc. Changement d'avatar en mai 2022 : j'ai abandonné le fond diffus cosmologique pour rendre hommage à Shireen, Allah i rahma

Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum