"Je m'ennuie", une excuse simpliste

+8
fl000
MariAnge
Colibri
éden
Fata Morgana
Lapo
Lanza
LeRoy
12 participants

Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par LeRoy Jeu 21 Juil 2011 - 16:18

Anecdotes et ressentis...
Une énième nuit blanche qui vient de passer avec douleur. Je me suis endormi à 9h ce matin, la boule au ventre ne m'ayant pas quitté de la nuit. Je suis crevé à cet instant et compte tenu de cette longue journée qui m'attend, je me dis que j'en ai marre de tout ça.
Depuis mon arrivé sur ce site et à la lecture de beaucoup de témoignages, j'ai pu trouver des réponses à quelques questions. J'étais venu ici en pensant trouver des points communs avec des personnes comme moi. J'y ai surtout trouvé des différences, beaucoup de différences me permettant de relativiser sur les raisons pour lesquelles je suis ici. Le premier électrochoc de mon arrivée à été suivi d'un deuxième plus efficace, plus salvateur.

Pourquoi je ne lâche jamais prise, pourquoi suis je suis je dans l'incapacité de vivre le moment présent ? J'y ai trouvé ici une réponse à laquelle je ne m'attendais pas, qui n'est issue d'aucun témoignage alors je me suis dit que ce serait bien de partager mon ressenti. Avec le recul ça parait évident mais ce ne l'était pas tant que je n'arrivais pas à percer ma bulle, ma prison d'une certaine manière.
Le problème est que l'on réfléchit à tout, on analyse en permanence toutes les éventualités de chaque situation, de chaque instant. Mais je me suis rendu compte que j'analyse aussi chaque hypothèse d'avenir de chaque personne. C'était un réflexe chez moi de faire vieillir de 10 ans dans ma tête les personnes avec qui j'ai envi d'établir une relation, amicale ou plus personnelle afin de voir si ce que j'y vois dans l'avenir me plait, si 10 ans plus tard cela me plairait toujours. J'ai coupé court à plusieurs relations uniquement car ce que j'y voyais ne me plaisait pas. Etant aussi photographe et passant de nombreuse heures de retouche des visages sur les logiciels avec des zooms à 1600% sur les traits du visage, il était facile pour moi de faire le chemin inverse en faisant vieillir un visage. Et pour les comportements des personnes, c'est la même chose, je me projette dans l'avenir pour savoir comment leur caractère va évoluer. Ce qui est plutôt handicapant pour les relations personnelles mais très bénéfiques pour les relations professionnels avec des futurs partenaires d'affaires. Je ne m'en étais pas rendu compte que ce comportement était presque pathologique et que c'était un point commun de plusieurs zèbres. JSF en parle très bien dans son livre, j'ai vraiment halluciné quand j'ai lu ce paragraphe.
Cependant le constat s'arrêtait là jusqu'à présent. Juste une prise de conscience de cette information sans véritable analyse scientifique de ses implications dans la vie de tous les jours.
Et je me demandais cette semaine pourquoi je quittais systématiquement les personnes que j'aimais le plus. Bien sûr l'ennui est là mais et j'ai cru au lire des témoignages que c'était ça la vraie réponse. Tout le monde en a l'air persuadé et je me suis dit que j'avais peut être trouvé là la clé que je cherchais. Hors de tous ces témoignages je me suis demandais aussi pourquoi, ayant leur réponse, personne n'était capable d'en gérer la suite, de pas savoir ce qu'il faut faire après. Bien sûr j'ai arrêté des relations aussi car l'ennui était au centre mais je savais aussi que je n'étais pas plus attaché affectivement à ces personnes. Dans le fond l'ennui avec elles n'était pas plus présent que dans les autres moments de la vie.

Mais qu'en est il des personnes que j'aimais vraiment ?
Pour ces quelques rares personnes, l'ennui n'explique pas tout. Je me projetais de 10 ans dans l'avenir et j'y voyais "aussi" de l'ennui. "Aussi" ??!! donc ce n'est pas la seule raison (conclusion scientifique). Malgré ma volonté de comprendre j'étais très aveugle. Comme ça été toute ma vie, je me suis dit qu'on fond de moi, mon instinct tellement "parfait" (ironie sur moi même, ça sert à ça d'avoir 36 ans) avait probablement raison pour me protéger. Me protéger d'un chagrin d'amour ?? Je ne suis pourtant pas affecté par les chagrin d'amour, ce n'est d'ailleurs pas une notion que je comprends le chagrin d'amour.

Alors me protéger de quoi ?
(Un psy m'aurait certainement donné la réponse plus rapidement mais que voulez vous, j'ai le vilain défaut de vouloir tout faire par moi même)
J'ai perdu dans ma vie mes grands parents, mes parents, mes meilleurs amis et toutes les personnes que j'admirais vraiment pour leur humanité et leur gentillesse. Depuis, personne n'a su tenir un rôle important dans ma vie. J'ai une ultra conscience de la mort depuis mes 8 ans, source d'angoisse et de nuits blanches. Je me suis rendu compte que de ce fait j'avais atteint depuis 2 ou 3 ans une désillusion sur la vie elle même et que je ne pardonnais plus à personne de ne pas profiter de son existence tous les jours. En les regardant avec un coté fataliste mais totalement inconscient je ne voyais au fond devant moi que des personnes qui finiront pas mourir elles "aussi". "Aussi" ??!!. Elle est donc là la relation...!

Oui elle est là la relation. Comme un réflexe inavoué, je n'étais plus non seulement capable de les projeter 10 ans dans l'avenir mais bien au delà, au delà jusqu'à leur fin et donc ma souffrance. Je les aimais tellement ces rares personnes mais je me rend compte depuis ces derniers jours que l'idée de leur propre mort ne me quittais pas. "C'est évident qu'ils vont mourir alors je ne veux pas souffrir, cette peine de les perdre finira de me tuer à mon tour". Trouvant des excuses simplistes comme "je m’ennuie", m'excusant moi même de me protéger, je les quittais au moment où j'étais heureux de voir le bonheur...
Cette prise de conscience ces derniers jours opère à l'intérieur de moi des bouleversements cataclysmiques. Mon cerveau ordonne à toutes ses cellules de se réorganiser complètement comme si le puzzle était reconstitué, l'énigme de ma vie résolue. J'ai l'impression d'être à nouveau un enfant qui doit apprendre à marcher, devant trouver son équilibre.



Dernière édition par LeRoy le Jeu 21 Juil 2011 - 16:43, édité 1 fois
LeRoy
LeRoy

Messages : 129
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Lanza Jeu 21 Juil 2011 - 16:37

Profite de cette découverte, et tire sur le fil. Wink
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 47
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Lapo Jeu 21 Juil 2011 - 16:59

Oui, c'est dur, je pense rarement à la mort, car dès que je me met à y penser, à ce futur lointain, mais qui arrive, je ne peux pas et j'ai envie de pleurer...pourtant j'ai eu très peu de décès de proches, quelques personnes seulement...mais si je me met a réfléchir sur l'avenir, ça part loin, et c'est dur..donc je n'y pense pas...mais je n'avais jamais raisonné comme toi...
Lapo
Lapo

Messages : 81
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 44
Localisation : Bois le roi

http://www.escales-nordiques.com

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Invité Jeu 21 Juil 2011 - 17:29

j'ai encore tout lu (tu es doué dans le long, très long)

Alors me protéger de quoi ?
(Un psy m'aurait certainement donné la réponse plus rapidement mais que voulez vous, j'ai le vilain défaut de vouloir tout faire par moi même)

je suis au regret de t'annoncer que tu as tout faux dans ta tête au sujet des psys
le psy ne te donnera jamais la réponse à ta ou tes questions ou alors ce n'est pas un bon psy ^^
moi je dis çà je dis rien, sinon ben ton post est ... long très long et ... penses tu dire ceci aux personnes concernées de ton entourage non mortes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par LeRoy Jeu 21 Juil 2011 - 17:41

Lanza, merci pour ton encouragement.

Lapo,
si je me met a réfléchir sur l'avenir, ça part loin, et c'est dur..donc je n'y pense pas...
Moi non plus j'y pensais jamais consciemment mais toutes les barrières que je mettais, je les voyais mais toute la mécanique de compréhension autour était grippée et ça me rendait dingue depuis ces derniers temps. je voyais des personnes avec qui j'étais bien et qui me proposait des choses sympa à faire. Et pourtant je restais bloqué, incapable de dire "oui, avec plaisir". Je me voyais dire "non à tout", je savais qu ce n'étais pas moi qui disait "non" et que je comprenais pas cette cassure entre ma volonté de vivre des moments simples et intenses et mon incapacité de dire "oui" à ces moments...


ZeBrunette, Merci de prendre le temps de me lire. Depuis deux jours en effet j'en parle aux personnes concernées. Je me sens tellement mieux que je puisse comprendre et en parler avec elles. Ca été une vraie souffrance pour elles de vivre ça au quotidien, elle ne savaient plus quoi faire. C'est aussi pour ça qu'il me semblait important d'en parler ici, pour celles et ceux qui vivent auprès de nous.
LeRoy
LeRoy

Messages : 129
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Invité Jeu 21 Juil 2011 - 18:07

alors c'est une belle chose, une très belle chose même
sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Fata Morgana Jeu 21 Juil 2011 - 18:12

Finalement il y a une part de projection pessimiste dans ton attitude. Surdoué, ok, devin, non. Tu t'ennuies d'une fatalité vraiment très très incertaine. Et si tu changeais les fins des films ? Wink
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 66
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par LeRoy Jeu 21 Juil 2011 - 18:15

Et si tu changeais les fins de film ?
C est ce que je dois faire désormais.. laisser le futur se produire et ne plus y penser et ne plus en avoir peur. Ca va être un gros travail j ai l'impression mais j'en ai pris pleinement conscience
LeRoy
LeRoy

Messages : 129
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par éden Dim 24 Juil 2011 - 20:44

Imaginer les avenirs possibles jusqu'au résultat constant d'un évitement de ce qui pourrait se produire. Pessimisme, projection, protection, déception... etc. Je me vois dans ce trait de personnalité. J'ai moi aussi souffert de la mort dans le cercle familiale proche et je pense que ce fait nous rend méfiant et déclenche un mécanisme à double tranchant. Apprendre que nous ne voyons qu'une image sombre des possibilités ne laissant pas respirer l'imprévu est un travail d'endurance. Reste ensuite à imaginer une réalité logique qui donnera une limite aux exigences. Il ne faut pas oublier ce cerveau différent. Apprenons à utiliser ses mécanismes à nos avantages.

Je pense tout de même par expérience qu'un psychiatre, psychothérapeute aide grandement... en tout cas dans mon cas avec la personne que je vois.
éden
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 43
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Colibri Lun 25 Juil 2011 - 9:35

J'ai aussi cette certitude de la disparition fatale de tout ce que je peux aimer.
Comme toi, crises d'angoisse très jeune. Puis je me suis dit, à 12 ans, suite à la mort d'un être aimé, qu'il fallait se résoudre à choisir, soit de vivre seul et insensible (déjà mort) pour se protéger de la souffrance, soit de prendre le risque d'aimer, vivre et souffrir.
J'ai choisi la deuxième voie, seul l'amour donne de la couleur à ma vie. (Amour au sens très très large). Ca n'empêche pas les hauts et les bas.
Mais ce qui compte, ce n'est pas le but du voyage. C'est le voyage. Profiter du chemin. Carpe diem.
Colibri
Colibri

Messages : 25
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par MariAnge Lun 25 Juil 2011 - 19:14

La souffrance, la Mort, cause de souffrances. Quel cauchemar ! Et pourtant il n'y a pas de Vie sans Mort.
Je n'ai jamais eu peur de la Mort et je crois sincèrement que les gens qui ont peur de la Mort ont peur de la Vie.
Par contre j'ai peur, TRES peur, de la déchéance physique et de la médiocrité. affraid
Enfant, déjà, j'aspirais aux belles actions ce qui m'a valu très tôt des mises à l'écart. Les "grands" n'aiment pas que les (leurs) enfants portent sur eux un regard qui leur semble critique, bien que l'enfant en ait aucunement conscience. pale
Les échanges sur le forum t'ont déjà aidé à affronter cette difficulté et les rencontres ne pourront être qu'une étape de plus vers une meilleure compréhension des mécanismes qui te meuvent.
Bon cheminement et bonne pâture dans la plaine. Smile
MariAnge
MariAnge

Messages : 212
Date d'inscription : 04/07/2011
Localisation : Centre 36

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Colibri Lun 25 Juil 2011 - 19:37

Je n'ai pas précisé ; je parlais de la peur de la mort des autres (de ceux que j'aime). Pas de la mienne.
Colibri
Colibri

Messages : 25
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par LeRoy Mar 26 Juil 2011 - 23:53

@MariAnge, ce ne sont pas les rencontres sur ce forum qui m'ont aidé à trouver mes réponses. Je pensais ça en arrivant mais pas du tout en fait. Ce forum et ces rencontres m'ont vraiment aidé surtout à me calmer, à apaiser mon cerveau. Ce moment de calme m'a permis de prendre enfin du recul sur moi même et d'avoir le courage de mon introspection. J'ai pu ainsi parler de ces angoisses et de mes conclusions à mes proches et ça été très libérateur.

@Colibri, c'est bien que tu ai pu donner ton amour sans retenu. Même si c'est fragile, je me rends compte que j'ai dois vivre le moment présent. Vu ces derniers jours, je pense être sur le bon chemin.

@éden,
Apprendre que nous ne voyons qu'une image sombre des possibilités ne laissant pas respirer l'imprévu est un travail d'endurance.
C'est exactement ça. Ta phrase est très précise et très juste. J'en pouvais plus d'être comme ça ces derniers mois. C'était de vivre dans un cauchemar permanent. J'en suis pas sorti car la vie ne me ménage pas non plus en ce moment mais depuis quelques jours, j'ai une inversion de ma vision qui s'est amorcé. L'envi de croquer la vie avec spontanéité pointe à nouveau le bout de son nez. J'espère que rien ne viendra enrailler le processus. J'espère que pour toi aussi les choses vont s'améliorer. C'est vraiment pas facile à vivre.

@ à tous, merci pour votre intervention. Ce sujet est délicat et lire vos témoignages et très réconfortant et rassurant. Ca donne encore plus envi d'essayer de comprendre ces mécanismes et de vivre mieux.
LeRoy
LeRoy

Messages : 129
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par MariAnge Mer 3 Aoû 2011 - 18:10

Bonsoir LeRoy.
Au fond peu importe la façon dont le forum nous aide. L'essentiel étant qu'il nous aide. Et souvent pas là où on l'aurait cru.
MariAnge
MariAnge

Messages : 212
Date d'inscription : 04/07/2011
Localisation : Centre 36

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Anticipation oui !

Message par fl000 Dim 2 Déc 2012 - 11:06

La question était pour moi : "pourquoi est-ce que je m'entoure constamment de personnes plus jeunes que moi dans mes relations amicales (les vraies je veux dire, celles du coeur, celles qui vont durer toute une vie) ?"

Et la réponse fulgurante : ce même mécanisme d'anticipation de la souffrance que me causera leur mort dans un peu plus d'un demi-siècle et donc ce choix (plus ou conscient) de les choisir plus jeune pour "partir" avant eux et m'éviter donc l'atroce souffrance de leur "départ" définitif !

fl000
fl000

Messages : 11
Date d'inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Arkhèss Dim 2 Déc 2012 - 11:52

Ca ne change pas grand chose de les choisir jeunes ou non, en réalité.

Les choses, changent, évoluent. Pas toujours dans la direction qu'on aurait souhaité. Parfois dans une direction inattendue et plaisante. Parfois, l'inattendu est une mauvaise surprise.

Mais qui "reste" finalement ?
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par fl000 Dim 2 Déc 2012 - 12:01

Je suis bien d'abord !

Le nœud est plus l'anticipation de la souffrance de la fin... fin d'une relation, fin de tous ces petits et grands moments de vie partagés, fin...

Une nostalgie de la vie en fait : tout est éphémère, tout passe, vite, si vite !
fl000
fl000

Messages : 11
Date d'inscription : 02/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par 8gseagffs Dim 2 Déc 2012 - 12:30

bonjour , je compati a ses ressenti que tu développe dans ce sujet et à ce que vous dites tous .

J'avais écrit un sujet qui je le pense se rapporte en parti a ce qui est dit ici et je tiens a vous le partager .
https://www.zebrascrossing.net/t8490-le-temps-source-d-un-soma

( ps: moi aussi j'ai cette facheuse manie de tout analyser afin de me préparer a d'éventuel possibilités d'hypothèse afin de trouver l'adaptation qui conviendrai ,mais en règle général l'adaptation est source de conflit car par moment elle parait très arbitraire ... )

Cela ma souvent était reproché quand je fesait par de ces analyse a mon entourage , en règle plutot générale j'ai le droit a des " tu est fou " ou des " tu est fénéant " ou encor d'autre réponses me montrant que l'interlocuteur ne comprend pas le fond de mon analyse d'hypothèse ( qu'elle soit vérifiable ou non ).

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 34
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par chounie Lun 17 Déc 2012 - 21:59

et que dire quand se rajoute la peur d'imposer à ceux qu'on aime sa propre mort (par maladie bien sûr, aucune idée noire en vue...) ou sa déchéance....
empathie quand tu nous tiens....

chounie

Messages : 8
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Je m'ennuie", une excuse simpliste Empty Re: "Je m'ennuie", une excuse simpliste

Message par Aethos Jeu 20 Déc 2012 - 12:27

Je me retrouve pas mal dans tous vos propos... je l'ai vue cette mort aussi... ma mort et celle des autres...

Se pardonner sa propre mort pour enfin cesser de s'en vouloir...quitter la culpabilité pour enfin être responsable...de tout ce qu'on n'envisageait pas...

Si la peur nous étreint...alors nous pourrons être courageux....
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 44
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum