Zebre, egocentrisme

+5
Minijo77
Chuna
Bimbang
Kondomm
Mark Larx
9 participants

Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 3:51

Salut les Zebres!

Ça fait plusieurs années que j'ai disparu du forum mais je tenais a discuter avec vous de l'Ego.

Voila moi j'était un ado super problématique (Alcoolisme, drogue, tentatives de suicide, hospital psychiatrique, etc..)
Tout ça parce que je ne savais pas qui j'étais, a force d'utiliser des masques tout le temps avec tout le monde, moi je n'étais rien.
Après tout ça je suis venu vivre au Brésil a 19 ans tout seul, et la j'ai découvert ma zebritude, j'ai lu trop intelligent pour être heureux et ma vie c'est transformée.

J'ai découvert qui je suis, ma chance et j'ai réussi a faire la paix avec moi même, j'ai commencé a avoir confiance en moi et plus j'ai eu confiance plus j'ai commencé a sentir tout mon potentiel ce débloquer.

Aujourd'hui j'ai 25ans, je suis en train de me former a l'Uni même en ayant quitter l'école a 15 ans, et je suis le meilleur étudiant de l'uni.
La confiance en moi ma permis d'atteindre des capacité intellectuel énorme.

j'ai énormément confiance en moi a telle point que je suis égocentrique, je me considère plus intelligent que tout le monde, je me sens indestructible emotionelement et je vois la vie comme un jeux ou j'aurai eu un code de triche qui me permet de tout faire.

Le problème c'est que je suis tellement égocentrique que je ne trouve personne plus intelligent que moi, même en lisant Einstein, Feud, ou Sartre, je ne vois que des égaux très interessant, je voulais savoir ce que vous pensez de l'égocentrisme, de la force que ça procure mais aussi de ces cotés sombre que beaucoup considere comme un default horrible.

Que pensez vous de l'amour propre poussé a son extreme.

Bisous les gens je vous aimes et pour ceux qui se souvienne de moi quand j'ai découvert tout, je vous remercie vous avez changez ma vie.


Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Mark Larx Jeu 24 Nov 2016 - 10:08

Encore une fois, je pense que ce n'est pas nos capacités qui définissent ce que nous sommes.
Des personnes à QI dans la norme peuvent avoir un égo démesuré et trouver que tel ou tel est bien inférieur à eux. De la même manière, dire que toutes les personnes à gros QI sont humbles, pacifistes... est une vaste bêtise. Notre manière de pensée différente n'est qu'un outil que nous choisissons d'employer de telle ou telle manière.
Dans ton cas, il me semble que tu as poussé à un extrême cette confiance en soi. Je t'avoue ne pas être très fan des extrêmes quels qu'ils soient notamment parce que cela me rend les gens détestables...
Mark Larx
Mark Larx

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 43
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 10:10

Minijo77 a écrit:
Le problème c'est que je suis tellement égocentrique que je ne trouve personne plus intelligent que moi, même en lisant Einstein, Feud, ou Sartre, je ne vois que des égaux très interessant,

C'est quand même pas la même chose, que d'être Einstein, et être capable de comprendre ses écrits Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 10:41

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 4:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Kondomm Jeu 24 Nov 2016 - 13:25

@ Minijo
Y a que l'humilité qui permet d'atteindre les sommets...
Trop d'égo en éloigne, reste la fierté personnelle de ton cheminement qui elle t'appartient de plein droit ; si je dis ça c'est que beaucoup confondent les deux pour se sentir exister et ce, quelque soit la position du scrutateur.

Demandes toi plutôt à quoi sert la grégarité et ses corollaires (?).
Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 47
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Bimbang Jeu 24 Nov 2016 - 13:42

j'ai énormément confiance en moi a telle point que je suis égocentrique, je me considère plus intelligent que tout le monde, je me sens indestructible emotionelement et je vois la vie comme un jeux ou j'aurai eu un code de triche qui me permet de tout faire.

Tu vois, j'aimerais parfois me sentir comme ça. Ça m'aiderait. Le doute me pollue pas mal.
Mais je vois aussi souvent la vie comme un jeu. Mes bases de jeu ne sont justes pas les mêmes que les tiennes.
Je ne suis peut être pas surdouée ceci dit, mais il m'arrive de rencontrer aussi des gens "moins" intelligents (encore qu'il faudrait passer du temps à savoir comment l'intelligence se traduit concrètement) mais ils ont toujours et encore des choses à m'apprendre. Toujours.
Ça peut être une volonté de fer, des stratégies différentes, une façon simple de voir les choses que je n'ai pas toujours, et arrêter de couper des cheveux en cinq ou six, parfois c'est juste structurant.

Alors j'essaie de rester ouverte et attentive.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6418
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 13:57

Minijo77 a écrit:
Que pensez vous de l'amour propre poussé a son extreme.

Tout dépend du point de vue :

Si l'on est jeune, c'est l'exaltation devant tous les horizons à ta portée.
Si l'on est Kanye West ou Zlatan, c'est normal.
Si l'on est bipolaire, c'est le moment de paroxysme qui précède la phase dépressive.
Si l'on a une faille narcissique à combler, c'en est une manifestation.
Si l'on boit 5 Red Bull le matin, c'est physiologique.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 15:01

Mark Larx a écrit:Encore une fois, je pense que ce n'est pas nos capacités qui définissent ce que nous sommes.
Des personnes à QI dans la norme peuvent avoir un égo démesuré et trouver que tel ou tel est bien inférieur à eux. De la même manière, dire que toutes les personnes à gros QI sont humbles, pacifistes... est une vaste bêtise. Notre manière de pensée différente n'est qu'un outil que nous choisissons d'employer de telle ou telle manière.
Dans ton cas, il me semble que tu as poussé à un extrême cette confiance en soi. Je t'avoue ne pas être très fan des extrêmes quels qu'ils soient notamment parce que cela me rend les gens détestables...

Je suis d'accord avec toi, j'ai écrit ce texte assez rapidement et je suis complètement contre la catégorisation et penser que un tel soie ainsi pour tel ou telle raison. Je pense aussi que dans notre societé un grand ego un souvent mal vu, pour cela je tourne mon ego en humour.

Mais le rapport qui m'interesse c'est surtout est-ce que le rapport, entre le fait que la societé voie comme un défaut l'égocentrisme ne pousse pas beaucoup de gens a agir l'extreme inverse en se culpabilisant d'avoir de l'amour propre, et pour ça devienne faux modeste est ne crée pas de confiance en soit

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 15:04

C'est quand même pas la même chose, que d'être Einstein, et être capable de comprendre ses écrits Wink

Bien entendu ce que je veux dire par la, c'est qu'a la base je les vois simplement comme des égaux, bien plus instruit que moi dans leur propre domaine, mais qui utilise exactement le même fonctionnement logique que le mien.

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 15:10

danslesétoiles a écrit:
Godzilla a écrit:
Minijo77 a écrit:
Le problème c'est que je suis tellement égocentrique que je ne trouve personne plus intelligent que moi, même en lisant Einstein, Feud, ou Sartre, je ne vois que des égaux très interessant,

C'est quand même pas la même chose, que d'être Einstein, et être capable de comprendre ses écrits Wink


+1


intéressant.

D'un côté tu vois tout le positif de la situation, la confiance en soi est un + évident.
Ce que tu ne vois pas, par contre, c'est le cercle vicieux de l'auto-satisfaction et l'isolement dans lequel tu finiras inévitablement par te retrouver.

Je connais 2 zèbres diagnostiqués bien plus jeunes que moi (enfants ou jeunes adultes) qui se sont construits un peu sur ton modèle.
Conscients qu'ils ne peuvent pas afficher leur égo en société ils portent leur masque en continu, ce qui est lassant et fatigant pour les autres et qui de toute façon n'évite pas le ressenti de supériorité.

Tu as conscience de ton "excès" tu sauras donc y remédier le moment venu Wink

Très intéressant, je suis conscient d'être égocentrique et j'en joue dans la vie de tout les jours, je ne m'en cache pas, mais en ris beaucoup, j'ai cette image de personne très inteligente et donc beaucoup de gens a l'uni vienne me demander de l'aide et j'aide tout le monde.
Je pense que ma confiance ma aidé a me construir a me forger une identité forte, j'aime parler et faire des discours pour cela j'ai choisis, des études ou les capacité réthorique et stratégique sont fondamental.
Cette connaissance me capacité m'as permis d'identifier mes forces, et comment les utiliser dans le monde qui nous entoure.

Je pense évidement que le fait d'y aller a l'extreme peux être problématique

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 15:15

Kondomm a écrit:@ Minijo
Y a que l'humilité qui permet d'atteindre les sommets...
Trop d'égo en éloigne, reste la fierté personnelle de ton cheminement qui elle t'appartient de plein droit ; si je dis ça c'est que beaucoup confondent les deux pour se sentir exister et ce, quelque soit la position du scrutateur.

Demandes toi plutôt à quoi sert la grégarité et ses corollaires (?).

Je voulais justement discuter de ce type de point de vue, je ne vois pas l'égocentrisme comme un opposé de l'humilité, je me considère une personne humble, mon égocentrisme est en moi, je n'ai aucun besoin de l'exposé aux autres.

En revanche beaucoup de gens confonde l'humilité et la confiance en sois ce qui fait que nous vivons dans une societé de faux modeste.
Qui passe leur temps a dire qu'ils sont moche pour entendre qu'ils sont beaux, etc...

Seulement cette fausse modestie est addictive et les compliments perde leur force et il en faut toujours plus, toujours plus fort.
Cela est, selon moi, le chemin de la dépression

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 15:22

Bimbang a écrit:
j'ai énormément confiance en moi a telle point que je suis égocentrique, je me considère plus intelligent que tout le monde, je me sens indestructible emotionelement et je vois la vie comme un jeux ou j'aurai eu un code de triche qui me permet de tout faire.

Tu vois, j'aimerais parfois me sentir comme ça. Ça m'aiderait. Le doute me pollue pas mal.
Mais je vois aussi souvent la vie comme un jeu. Mes bases de jeu ne sont justes pas les mêmes que les tiennes.
Je ne suis peut être pas surdouée ceci dit, mais il m'arrive de rencontrer aussi des gens "moins" intelligents (encore qu'il faudrait passer du temps à savoir comment l'intelligence se traduit concrètement) mais ils ont toujours et encore des choses à m'apprendre. Toujours.
Ça peut être une volonté de fer, des stratégies différentes, une façon simple de voir les choses que je n'ai pas toujours, et arrêter de couper des cheveux en cinq ou six, parfois c'est juste structurant.

Alors j'essaie de rester ouverte et attentive.

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis, j'aime écouter et apprendre tout le temps de tout le monde, surtout des gens qui on une vie différente, je discute très souvent avec des SDF dans les rues du Brésil est apprends de leur expérience.
Je pense que c'est dommage que le doute te pollue car la confiance pourrais te permettre de te sentir en paix.

Je crois aussi que malheureusement c'est un chemin encore plus difficile pour une femme, car la societé impose beaucoup plus aux femmes qu'aux homme d'être humble et discrète, les femmes pleine d'amour propre font peur, mais sont magnifique Smile

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 15:24

Aube a écrit:
Minijo77 a écrit:
Que pensez vous de l'amour propre poussé a son extreme.

Tout dépend du point de vue :

Si l'on est jeune, c'est l'exaltation devant tous les horizons à ta portée.
Si l'on est Kanye West ou Zlatan, c'est normal.
Si l'on est bipolaire, c'est le moment de paroxysme qui précède la phase dépressive.
Si l'on a une faille narcissique à combler, c'en est une manifestation.
Si l'on boit 5 Red Bull le matin, c'est physiologique.

C'est juste, mais pourquoi aurais on besoin d'être Kanye West ou Zlatan pour que cela soit normal?
Ne peut-on pas simplement être fier de ce que l'on ai, sure de ces forces et en jouer?

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Chuna Jeu 24 Nov 2016 - 15:26

En soi, je ne trouve pas ça si dérangeant si tu es dans une estimation juste de toi et tes capacités.

Le souci est si si tu te surestimes, alors tu risques de te faire mal en chutant.
Ensuite, si ton comportement te coupe des autres, car te fait être hautain ("détestable"), ou bien humiliant pour les autres. Mais tu sembles dire que tu le tournes en dérision ?
Enfin, si ceci cache un souci autre, comme Aube le décrit précisément.

Je concluerais en disant que lorsque l'on part d'un déséquilibre, estime de soi faible, on peut osciller autour de la zone de réalité, avant d'être réellement juste.
Donc forte confiance en soi, qui pourra redescendre un peu jusqu'à ce que tu aies une vision 100% réaliste de tes capacités.

Mais peut être l'est elle déjà ?
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 15:36

chuna56 a écrit:En soi, je ne trouve pas ça si dérangeant si tu es dans une estimation juste de toi et tes capacités.

Le souci est si si tu te surestimes, alors tu risques de te faire mal en chutant.
Ensuite, si ton comportement te coupe des autres, car te fait être hautain ("détestable"), ou bien humiliant pour les autres. Mais tu sembles dire que tu le tournes en dérision ?
Enfin, si ceci cache un souci autre, comme Aube le décrit précisément.

Je concluerais en disant que lorsque l'on part d'un déséquilibre, estime de soi faible, on peut osciller autour de la zone de réalité, avant d'être réellement juste.
Donc forte confiance en soi, qui pourra redescendre un peu jusqu'à ce que tu aies une vision 100% réaliste de tes capacités.

Mais peut être l'est elle déjà ?

Merci de ta réponse, je pense que mon estimation est assez juste, mais je dois surement me tromper car je n'ai que 25 est beaucoup de chose a apprendre encore sur moi.

Je pense justement qu'un ego fort est incompatible avec le fait d'être hautain ou utiliser l'humiliation. Cela me fait penser a un homosexuel refoulé qui serais homophobe, ce coté hautain serais pour se prouver.
De mon coté je pense qu'une personne très en confiance tend plutôt naturellement a vouloir aider les autres a progresser, utiliser notre intelligence pour faire le monde un endroit un meilleur même a petite échelle.

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Mark Larx Jeu 24 Nov 2016 - 15:50

A te lire, je pense qu'il peut effectivement y avoir une différence entre l'ego fort et l'égocentrisme. On peut avoir une forte estime de soi et rester vigilant à ne pas l'étaler à la face du monde. C'est, je pense dans cette nuance que tu peux t'épanouir...
Mark Larx
Mark Larx

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 43
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 15:54

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 4:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 16:42

Mark Larx a écrit:A te lire, je pense qu'il peut effectivement y avoir une différence entre l'ego fort et l'égocentrisme. On peut avoir une forte estime de soi et rester vigilant à ne pas l'étaler à la face du monde. C'est, je pense dans cette nuance que tu peux t'épanouir...

Exactement, je pense que le vrai ego fort et totalement different de de celui qui s'étale et tente se prouver aux autre, quand la confiance en soit est réel on a pas tant besoin de l'approbation des autres et donc pas besoin de prouver quoi que ce soit.

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 16:59

danslesétoiles a écrit:les autres ont été plus gentils que je ne vais l'être. Mon post ne se veut surtout pas blessant mais aidant.
J'espère que tu le comprendras.

ce que je voulais dire minijo, c'est l'isolement au sens profond du terme.

une personne ayant de l'assurance et dégageant de la confiance et de l'intelligence sera toujours entourée et admirée.
la question qui se pose est plus qualitative

un peu comme une star de cinéma : très entourée mais sans amis véritables. Voilà le risque.
Il n'est pas besoin de tomber dans un extrême, juste de se penser plus intelligent que les autres (cf ta présentation) pour que tes proches, ceux qui t'aiment vraiment se fatiguent de ton manque d'écoute véritable et s'éloignent sans que tu ne le comprennes et ne le réalises.

Je vais être volontairement franche : je t'ai répondu car tu as 25 ans, donc je souhaitais t'apporter une réponse, mais en toute sincérité dans ta présentation et tes réponses ci-dessus déjà, pardonne moi, mais je n'aurais pas vraiment envie de faire ta connaissance.
Pas par jugement, ou que ton égo me gênerait. mais car j'ai la sensation que tout tournerait autour de toi (directement ou indirectement) et que cela ne va pas m'apporter grand chose.

Je ne dis pas cela pour te vexer, mais juste pour te faire remarquer que tu te coupes déjà certainement de nombreux échanges IRL.
et que peut-être parmi ces personnes certaines seraient à même de t'apporter bp.

tu parles de l'aide que tu apportes aux autres : c'est une excellente chose. tu es un zèbre donc à priori doté d'empathie.
la contre partie c'est que cela nourrit encore ton ego. tu es le sauveur, l'aidant, celui que l'on appelle et celui qui sait.  
Il te faudrait pour retrouver un équilibre trouver en autrui de l'aide et inverser parfois les choses.

cette confiance en toi peut te permettre de faire de très grandes choses.
mais peut-être un petit ajustement reste t'il à faire pour "grandir" ?
je ne sais pas je ne te connais pas. Toi seul peut répondre à cette question


Merci de ton commentaire qui est extrêmement intéressant est juste!
Ce que tu dit a propos de l'admiration est juste, j'aime ce sentiment et celui du sauveur.
Après je comprend tout a fait ta réaction en relation a mon post, j'avoue avoir été assez extreme (par ex:Einstein) pour chercher des réaction qui puisse être répulsive a mon propos pour justement ouvrir le débat.

Dans la vie de tout les jours je parle peu de moi, mais je parle effectivement beaucoup, et j'aime m'entendre parler. Ce qui peux être un default
Je suis comme beaucoup de nous le psychologue des amis, car j'aime aussi écouter, et je comprend tout a fait l'impression que je t'ai passé, qui est plutôt juste.

Que penses-tu de la culture de la honte de l'ego?
Je te demande ça car j'ai vraiment l''impression que nous vivons dans une société ou l'ego faible est recommandée. L'humilité est de rigueur, mais nous oublions que la confiance en soi n'est pas du tout incompatible, et que donc beaucoup de personne bloque leur ego est manque de se valoriser justement car il ne veule pas sembler égocentrique.

Je pense que beaucoup de gens souffre de dépression pour cela et j'aimerai que cette honte passe et qu'ils apprennent a se valoriser. (mon coté sauveur)

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 17:39

Minijo77 a écrit:
j'ai énormément confiance en moi a telle point que je suis égocentrique, je me considère plus intelligent que tout le monde, je me sens indestructible emotionelement et je vois la vie comme un jeux ou j'aurai eu un code de triche qui me permet de tout faire.

Le problème c'est que je suis tellement égocentrique que je ne trouve personne plus intelligent que moi, même en lisant Einstein, Feud, ou Sartre, je ne vois que des égaux très interessant, je voulais savoir ce que vous pensez de l'égocentrisme, de la force que ça procure mais aussi de ces cotés sombre que beaucoup considere comme un default horrible.

Que pensez vous de l'amour propre poussé a son extreme.


Les personnes ayant choisi un pseudonyme finissant par un chiffre ont été révélée comme plus stupides que les autres, au cours de nombreuses études menées à travers le monde.

Tu as tellement confiance en toi que ton post est bourré de fautes, beaucoup de fautes et ça fait mal aux yeux.

Dire que tu es l'égal de personnages tels que Einstein est un point Godwin, car cet homme a compris des choses que d'autres n'avaient pas comprises avant lui, mais il était surtout très fort dans les domaines de la physique et des mathématiques à un niveau qui dépasse très certainement ton imagination, un homme de cette envergure ne perdrait pas son temps sur un forum tel que celui-ci à discuter quand il a de quoi faire des tas d'autres découvertes intéressantes.

L'égocentrisme n'est pas une bonne chose car elle fait se replier l'individu sur lui-même, l'empêche de se remettre en question (introspection) continuellement, et surtout lui fait croire à des choses qui ne sont pas vraies, car il existe différent types d'intelligence, et surtout parce-que les contextes de vie de tout un chacun sont forcément différents, et chaque personne est unique.

Ma petite hypothèse sur ton complexe de supériorité par rapport aux autres est surement dû au fait que l'intelligence moyenne dans les pays d’Amérique latine n'est pas très élevée, pays en développement etc..

Et puis croire qu'on est supérieur c'est sous-estimer les autres, et lorsque l'on fait ça eh bien on a déjà perdu car l'autre pourra prendre l'avantage sur toi.

Savoir s'ouvrir aux autres, les écouter même si cela ne t'intéresse pas et sociabiliser ça s'est une forme d'intelligence plutôt intéressante, car tu apprendras toujours de nouvelles choses et tu t'endormiras moins con. ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 17:55

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 4:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 18:04

Minijo77 a écrit:
Je te demande ça car j'ai vraiment l''impression que nous vivons dans une société ou l'ego faible est recommandée.

C'est ton impression, mais je ne vois pas trop sur quoi elle repose concrètement ? (c'est pas une attaque, juste une demande de développement).
Mon impression personnel (qui n'est pas forcement plus fondé) est à l'inverse, que nous vivons dans une société très superficielle, ou l'égo est roi. (voir "la Rolex de Seguela", la réussite par le pognon, etc)


kLaan a écrit:Ma petite hypothèse sur ton complexe de supériorité par rapport aux autres est surement dû au fait que l'intelligence moyenne dans les pays d’Amérique latine n'est pas très élevée, pays en développement etc..

Cette hypothèse, désolé de te le dire, ne sent pas très bon... c'est même xénophobe en fait. A moins que tu ais des chiffres précis sur le QI moyen au Brésil et en France, mais j'en doute  Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 18:16

kLaan a écrit:Ma petite hypothèse sur ton complexe de supériorité par rapport aux autres est surement dû au fait que l'intelligence moyenne dans les pays d’Amérique latine n'est pas très élevée, pays en développement etc..

Cette hypothèse, désolé de te le dire, ne sent pas très bon... c'est même xénophobe en fait. A moins que tu ais des chiffres précis sur le QI moyen au Brésil et en France, mais j'en doute  Smile

C'est assez simple, les test de QI Précis au brésil sur un échantillonnage moyen de la population, mais pas seulement, rien que sur les différences de niveau sur des serveurs de jeux brésiliens, ils sont tout le temps dernier, à 99% du temps, en matière de compétitivité et de mécanismes sans compter leur temps de réaction qui est assez faible..

Différentes autres études le prouvent, il suffit de faire un peu de recherche sur les instituts sérieux du genre.

Si on compile tous les résultats, on arrive à un QI moyen de 87 au Brésil.

Certes l'éducation n'y est pas parfaite mais même sans cela, pour un pays émergent c'est vraiment très bas, l'éducation n'est pas le seul facteur de développement car il y a aussi l'intelligence innée qui rentre en compte et il semblerait que les brésiliens en possèdent moins que les asiatiques, qui eux en possèdent plus, tout est une question de volume cérébral et de culture, mais aussi de rapport à la sexualité et à l'habilité à la compréhension dans des domaines tels que les mathématiques.

Ceci n'est qu'une constatation générale, je n'ai rien contre les brésiliens et les métisses, je suis moi-même d'ailleurs un peu métisse cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 18:52

Klaan : OK j'ai cherché, je suppose que tu pars de ça :
https://fr.wikipedia.org/wiki/IQ_and_the_Wealth_of_Nations

(Etude de Richard Lynn)

Je n'ai pas la qualification nécessaire pour remettre en cause cette étude, mais même en partant du postulat qu'elle est valide, la France dans cette étude, aurait un QI moyen de 98, l'écart n'est donc pas non plus considérable Smile

Sinon pour le volume cérébrale, savais tu que le cerveau d'Einstein pesait 1230 g, contre 1350 g en moyenne ?
Source http://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/biologie-cellulaire/la-saga-du-cerveau-d-einstein_27008
(j'admets que l'article insiste aussi sur d'autres particularités du cerveau d'Einstein)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Bimbang Jeu 24 Nov 2016 - 19:31

Un QI moyen ne donne rien de toute façon puisque Minijo fréquente l'Uni comme il dit. Il se compare donc aux QI dans la tranche haute.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6418
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 19:36

kLaan a écrit:
Minijo77 a écrit:
j'ai énormément confiance en moi a telle point que je suis égocentrique, je me considère plus intelligent que tout le monde, je me sens indestructible emotionelement et je vois la vie comme un jeux ou j'aurai eu un code de triche qui me permet de tout faire.

Le problème c'est que je suis tellement égocentrique que je ne trouve personne plus intelligent que moi, même en lisant Einstein, Feud, ou Sartre, je ne vois que des égaux très interessant, je voulais savoir ce que vous pensez de l'égocentrisme, de la force que ça procure mais aussi de ces cotés sombre que beaucoup considere comme un default horrible.

Que pensez vous de l'amour propre poussé a son extreme.


Les personnes ayant choisi un pseudonyme finissant par un chiffre ont été révélée comme plus stupides que les autres, au cours de nombreuses études menées à travers le monde.

Tu as tellement confiance en toi que ton post est bourré de fautes, beaucoup de fautes et ça fait mal aux yeux.

Dire que tu es l'égal de personnages tels que Einstein est un point Godwin, car cet homme a compris des choses que d'autres n'avaient pas comprises avant lui, mais il était surtout très fort dans les domaines de la physique et des mathématiques à un niveau qui dépasse très certainement ton imagination, un homme de cette envergure ne perdrait pas son temps sur un forum tel que celui-ci à discuter quand il a de quoi faire des tas d'autres découvertes intéressantes.

L'égocentrisme n'est pas une bonne chose car elle fait se replier l'individu sur lui-même, l'empêche de se remettre en question (introspection) continuellement, et surtout lui fait croire à des choses qui ne sont pas vraies, car il existe différent types d'intelligence, et surtout parce-que les contextes de vie de tout un chacun sont forcément différents, et chaque personne est unique.

Ma petite hypothèse sur ton complexe de supériorité par rapport aux autres est surement dû au fait que l'intelligence moyenne dans les pays d’Amérique latine n'est pas très élevée, pays en développement etc..

Et puis croire qu'on est supérieur c'est sous-estimer les autres, et lorsque l'on fait ça eh bien on a déjà perdu car l'autre pourra prendre l'avantage sur toi.

Savoir s'ouvrir aux autres, les écouter même si cela ne t'intéresse pas et sociabiliser ça s'est une forme d'intelligence plutôt intéressante, car tu apprendras toujours de nouvelles choses et tu t'endormiras moins con. ^^

J'ai pas tout compris de ton commentaire, mais je vais répondre, pour le numéro j'ai créer ce pseudo a mes 12 ans donc ouais je m'en foutais un peu.
Pour les fautes d'orthographe tu as complètement raison j'en fait un tas, c'est une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de revenir par ici je n'utilise plus du tout le français donc je perd et cela me rend triste.

Pour le complexe de supériorité, je pense pas en avoir, je pense que les types car je ne vois pas en quoi une intelligence plus efficace et supérieur a une autre, je pense que mon système logique et plus rapide.

Pour Einstein comme je l;ai dit plutôt c'est surtout de la provoc, mais je pense que leur système logique est égal au mien ce qui ne veux pas dire qu'ils en font le même usage.

Par contre j'avoue trouver ton commentaire sur l'Amérique Latine complètement débile, malheureusement ce continent soufre encore beaucoup de l'analphabétisme et de système scolaire de mauvaise qualité qui empêche l'intelligence de s'exprimer, mais je doute que le QI de 100% de la population soit inférieur au Suisse ou Français.

Pour s'ouvrir aux autre je pense pas avoir affirmer que je n'écoute pas, tout le monde a quelque chose a m'apprendre, je suis très sociable et adore écouter.

Mais ton commentaire et intéressant car il montre la répulsion que beaucoup de gens on envers l'egocentrisme, ce que je comprend tout a fait.
S'aimer ne veux pas dire qu'on écoute pas les autres, on peux s'aimer justement a cause de cet volonté d'apprendre des autres en permanence, de savoir que nous ne sommes rien et que personne ne se souviendra de nous dans 10'000 ans mais qu'on aura essayé d'apprendre le plus possible de chose en le peu de temps que nous passerons sur ce caillou.



Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 19:39

Mark Larx a écrit:A te lire, je pense qu'il peut effectivement y avoir une différence entre l'ego fort et l'égocentrisme. On peut avoir une forte estime de soi et rester vigilant à ne pas l'étaler à la face du monde. C'est, je pense dans cette nuance que tu peux t'épanouir...

Merci c'est bien le sujet qui m'interesse, est-ce que une forte estime de soi, peut permettre d'exploré son potentiel a fond et par la même occasion est-ce que le fait de douter de soi peux nous rendre moins capable d'affronter le monde de tout les jours

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 19:48

danslesétoiles a écrit:je ne peux te répondre au nom des "autres".

la culture de la honte de l'ego : connais pas.
Personnellement j'ai toujours manqué de confiance en moi et ai donc toujours aspiré à en gagner.
je ne pense pas qu'être confiant soit mal jugé, être prétentieux est mal jugé, ce sont 2 choses distinctes.
et encore que même la prétention ... sera souvent vue comme une force (et donc valorisée) dans de nombreux milieux professionnels.  

Selon moi, analyse très personnelle donc subjective.
L'humilité est liée à la sagesse. Celui qui sait qu'il ne sait rien est le sage, ce qui ne l'empêche pas d'être pleinement confiant. Les 2 notions sont complémentaires, pas en opposition
la confiance est liée à la connaissance et l'acceptation de soi, pas à une évaluation/positionnement de soi > ou <  par rapport aux autres.

J'aime beaucoup ce que tu dis, moi j'ai quand même l'impression que malheureusement beaucoup de souffre de problème d'estime car notre société préfère un faux-modeste a un prétentieux, alors que les deux on le même problème. Ils ont besoin de l'acceptation des autres pour avancer.

Pour la seconde partie, je ne l'aurai pas dit mieux moi-même, et même si j'ai pu donner une image de supériorité, je ne le pense pas le moins du monde, l'intelligence est une caractéristique comme une autre, je pense juste avoir beaucoup de chance d'être né dans un monde ou elle est très valorisée...

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Jeu 24 Nov 2016 - 19:59

Godzilla a écrit:
Minijo77 a écrit:
Je te demande ça car j'ai vraiment l''impression que nous vivons dans une société ou l'ego faible est recommandée.

C'est ton impression, mais je ne vois pas trop sur quoi elle repose concrètement ? (c'est pas une attaque, juste une demande de développement).
Mon impression personnel (qui n'est pas forcement plus fondé) est à l'inverse, que nous vivons dans une société très superficielle, ou l'égo est roi. (voir "la Rolex de Seguela", la réussite par le pognon, etc)

Tu aborde un point primordiale de la question, Le faux ego, je pense que nous vivons dans une société de dépressive ou énormément de gens s'invente une vie pour faire baver les autres, suffit de voir sur Facebook alors que ce n'est pas leur vrai vie.
Pour exposer sa réussite et sa vie, de la manière que tu le dit avoir besoin de se sentir supérieur, et donc manquer de confiance en soi.

Peut être que si les gens étaient plus authentique, sincère, et sûr d'eux, ils s'aimeraient plus et aurait moins besoin, tant de s'exposer que d'user de fausse modestie.
Ainsi peut-être les gens serais plus heureux...

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Jeu 24 Nov 2016 - 20:20

Merci pour ta réponse Minjo77 Smile
(Je ne suis ni d'accord, ni pas d'accord Smile Mais ton point de vue est intéressant.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Kondomm Jeu 24 Nov 2016 - 22:19

Minijo77 a écrit:
Kondomm a écrit:@ Minijo
Y a que l'humilité qui permet d'atteindre les sommets...
Trop d'égo en éloigne, reste la fierté personnelle de ton cheminement qui elle t'appartient de plein droit ; si je dis ça c'est que beaucoup confondent les deux pour se sentir exister et ce, quelque soit la position du scrutateur.

Demandes toi plutôt à quoi sert la grégarité et ses corollaires (?).

Je voulais justement discuter de ce type de point de vue, je ne vois pas l'égocentrisme comme un opposé de l'humilité, je me considère une personne humble, mon égocentrisme est en moi, je n'ai aucun besoin de l'exposé aux autres.

En revanche beaucoup de gens confonde l'humilité et la confiance en sois ce qui fait que nous vivons dans une societé de faux modeste.
Qui passe leur temps a dire qu'ils sont moche pour entendre qu'ils sont beaux, etc...

Seulement cette fausse modestie est addictive et les compliments perde leur force et il en faut toujours plus, toujours plus fort.
Cela est, selon moi, le chemin de la dépression

Bienvenue dans l'aire du plastique, silicone et autre déballages d'étiquettes et d'emballages...
Faut que ça brille du clinquant, du kipét !!!
Conséquence d'une éducation civilisationnelle en culture hors sol, sans réelle substance, sens ou direction ; telle est la demande et toi t'es le pied de tomate au milieu de la piscine c'est bien ça ?

Bé ouais, le retour au réel dans ces conditions ça fait mal.
ça va en faire caguer plus d'un à la lecture mais je m'en contrefous, tu pourras tourner et retourner la question comme bon te semble mais y a un truc qui nous est vendu avec tabou/malsain marqué dessus, c'est le besoin de sacré chez l'Homme (que ce soit à titre individuel ou grégaire) et ça ne se résume qu'à du vide cette substance là mais j'ai trop souvent remarqué que les personnes qui le nient ne font rien d'autre que de se cracher eux même à la gueule...
Ils en sont contents et heureux, vraisemblablement ils se sentent brillants à plus d'un titre en se flattant de la sorte alors que c'est écoeurant et on nous demande de faire comme tout le monde pour être heureux dans le marigot ?
Je me marre mais c'est non.

En faisant le sauveur t'as deux évolutions, devenir une victime par réaction légitime de défense de la personne, soit rendre l'autre dépendant de toi ; y a rien de vertueux là dedans, c'est un des masques les plus chiants et collants qui soient à se défaire et on en revient aux failles narcissiques induites à ce conditionnement civilisationnel de monde mi plastique mi virtuel que l'on nous vend à grands renforts de réclames et autres miroirs aux alouettes avec dans le viseur les différents comportements acquis.
Pourquoi les gens continuent d'acheter le superflu en négligeant le nécessaire ?
Faudrait qu'on m'explique ça un jour car étant très con moi-même, y a des trucs que je n'arrive toujours pas à bien comprendre.


Kondomm
Kondomm

Messages : 899
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 47
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Ven 25 Nov 2016 - 7:17

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 4:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Mark Larx Ven 25 Nov 2016 - 8:29

Minijo a écrit:est-ce que une forte estime de soi, peut permettre d'exploré son potentiel a fond et par la même occasion est-ce que le fait de douter de soi peux nous rendre moins capable d'affronter le monde de tout les jours

En tout cas, je pense qu'il faut avoir suffisamment de confiance en soi / d'estime de soi pour avancer dans la vie, beaucoup pour prendre des risques (sauf comportements autres tels suicidaires). La question du "trop" revient à ce que l'on en fait et donc soit aux risques que l'on prend soit à ce que l'on renvoie aux gens... d'autres t'ont déjà répondu sur ce sujet.
Mark Larx
Mark Larx

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 43
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Ven 25 Nov 2016 - 12:44

Kondomm a écrit:
Bienvenue dans l'aire du plastique, silicone et autre déballages d'étiquettes et d'emballages...
Faut que ça brille du clinquant, du kipét !!!
Conséquence d'une éducation civilisationnelle en culture hors sol, sans réelle substance, sens ou direction ; telle est la demande et toi t'es le pied de tomate au milieu de la piscine c'est bien ça ?

Et justement on en reviens au point de base de toute la discution selon moi, Les faux Ego, la superficialité et la culture de l'image idéaliser.
Trop de gens sont merveilleux, mais ne s'aiment pas car leur image diffère de celle de l'homme ou femme modèle, et les empêchent de s'aimer.
Pour cel ils se réfugient dans la fausse modestie, la superficialité ou pire, n'arrive pas a se construire d'identité propre et donc se retrouve perdu et sans amour propre.

On vis dans un monde de fou, les humains on crée un système de vie tellement complexe qu'au final rien ne fait sens.
Oui ne société est superficielle et sans substance, un peu a la manière d'un live de sciences fiction ou rien n'aurait de sens ou d'un jeu vidéo dans un univers dystopique.

Je pense que recentré l'individu sur le soi, le vrai soi, pas le soi superficiel vendu partout autour de nous, permettrai au gens de canalisé leur être, se sentir mieux en eux le permettrai peut-être de se sentir mieux avec les autres, la nature et au final, retrouvé un certain sens a la vie.


Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Ven 25 Nov 2016 - 12:56

danslesétoiles a écrit:+1
je me demande depuis le début de cette discussion dans quelle mesure le fait que Minijo vive au Brésil ne biaise pas notre appréciation de la situation ?

je me pose la même question et je trouve ça assez triste au final...

danslesétoiles a écrit:+1
Sinon Minijo, je pense assez normal d'avoir une petite crise d'auto-satisfaction ++ à 25 ans. (ça fait un peu vieille c*** Very Happy )
mais je suis à peu près certaine que tu n'en seras plus là dans 10 ans.

Si tu veux creuser le sujet de manière moins personnelle, afin de distancier l'analyse, je te conseille de te pencher sur le parcours et personnalité de certains hommes politiques.
Je pense à Sarkozy en particulier, car en pleine actualité. Exemple (selon moi) d'un ego mal géré, qui supplante les qualités de l'individu, annihile l'efficacité de son action, génère sentiments extrêmes
Sont intéressants sur d'autres registres : Obama, Churchill, ...

Merci pour ton commentaire qui est très juste, je pense que tu as complètement raison, j'ai passez comme beaucoup d'autre des moments très difficile a mon adolescence avec une crise identitaire terrible qui m'as détruit, depuis 6 ans je me suis reconstruit et me trouve aujourd'hui indestructible emotionellement, en même temps je viens d'avoir un bébé magnifique, mon entreprise marche très bien et mes études aussi, j'ai donc un sentiment merveilleux qui me fait me sentir fort et contrebalance tout ces moments mauvais.
Je pense effectivement que cela va passer et diminuer, avec le temps

Ce que tu dis avec Sarkozy aussi me touche car même si je me demande toujours si il a un vrai Ego fort ou si il ultrapasse ces complexe de manière extreme, pour s'exposer et se comporter de la manière il est sûre qu'il faut se sentir fort, et au final on voit ce que ça a donner.

Je vais donc travaillé sur moi même, non pas au niveau du bonheur, mais surtout sur mes limites, les connaitre et les respecter.




Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Invité Ven 25 Nov 2016 - 13:26

ego et centrisme c'est assez paradoxal finalement

l'ego est fondamental pour un être vivant, humain ou animal ceci dit, il permet de se définir par rapport au monde

je suis moi ils sont eux, donc fondamentalement avoir un ego me parait plutôt sain

si cet ego est qualifié de surdimensionné, on sous entend qu'il prends plus de place que la moyenne et que donc on voit la personne émerger dans un groupe

sous cet angle tout les ego surdimensionnés ne sont pas nécessairement néfastes à un groupe, l'ego des politiciens et de certains artistes est remarquable mais que seraient ils sans briller plus que la moyenne ?

là ou cela devient compliqué c'est quand ego frise l'orgueil ou la condescendance, il ne s'agit pas de briller positivement mais en écrasant ce qu'il ya autour, ne pas laisser la place aux autres ou rabaisser les autres

là c'est une question d'image de soi en fait, on exagère parce qu'on n'est pas sur de soi ou que l'on cherche une confirmation que l'on existe

et oui les gens à ego surdimensionnés cela se voit et agace

ego centrer c'est un peu du nombrilisme c'est au contraire l'absence de jeux.. et la présence de je

je je je je pense que je considère que je pense que tu .; le tu qui tues de salomé

le je prends toute la place mais les autres n'existent plus, l'ego-centrique est souvent ego-iste

oulaaaa pas bien msieur on vit en société

une fois encore etre egoiste est sain , fait partie de la survie

finalement c'est l'exces qui nuit, s'affirmer sans gommer les autres ou les entrainer avec soi

donc ce qu'on est n'est qu'un outil sous cet angle

j'ai un gros cou , un orgueil probablement partiellement justifié sous certains angles ou je suis objectivement meilleur mais absolument pas dans d'autres

et puis meilleur est unjugement de valeur

si on reste dans l'objectivation, oui on est parfois hors moyenne, sans jugement aucun

alors on peut instrumentaliser ses potentiels , toute la nuance vient du comment

est ce que je marche sur tous le monde ou au contraire est ce que je me gomme sans arrêt

se faire respecter aussi, je ne marche pas sur les autres et j'attend des autres qu'ils en fasse autant

pas si simple dans un monde qui ne valorise que les vainqueurs fussent ils futiles

j'ai une autre phrase pour ce genre de compétitions tirées des enseignements de tsun tsu et éditée à ma mode

le plus fort ? c'est celui qui s'en sort

dans un troupeau le plus petit devra gueuler plus fort et jouer des coudes pour avoir accès à ce que d'autres ont accès naturellement

l'intelligence est adaptative

du coup l'ego surdimensionné parfois est juste un bouclier ou un outil pour éviter que l'on vous marche dessus

je gueule.. mais je ne mords pas

gueuler suffit

sans rire

plus abstraitement être fier de soi et l'affirmer a du bon aussi, putain qu'est ce que suis génial pour le coup

il ya une espèce de jubilation parfois qu'on a envie de partager avec le monde entier

il m'arrive donc parfois de le dire tout haut, purée je suis génial ! mais j'ai suffisamment de lucidité sur moi même que pour dans la phrase suivante me moquer de moi même , auto dérision

grene l'esclave sur le char de triomphe qui rappelait à césar qu'il ne devait pas prendre le gros cou et qu'il n'était sous son slip de césar qu'un homme, la foule d'ailleurs lors des triomphes n'acclamait pas césar mais l'injuriait

ce serait fun avec les hommes et femmes politiques de refaire la même chose


les traditions se perdent

le peuple reconnaissait à la fois un ego justifié de césar mais le mettait en perspective

rastrin gamin comme on dit en wallon.. ouais bon t'es génial mais bon t'as pas inventé la roue non plus hein

perspective

leplus agacant est la prétention

I'm the great pretender... à la freddy mercury , et le monde l'aimait aussi pour ces extravagances parce qu'il avait un talent fou

donc la prétention est parfois tolérée ou fait partie du personnage en somme, comme une identité

tu n'es qu'un prétentieux, égoïste et narcissique

est négatif

tu es prétentieux , égoïste et narcissique mais ce que tu fais aides le monde et les autres et on te pardonne ces défauts parce que tu as d'autres qualités est une vision déjà différente

qu'est ce qu'il est prétentieux delon mais quel acteur.. on voit l'idée

la prétention n'est d'ailleurs pas évidente, il faut avoir les moyens de sa prétention donc, faire ses preuves socialement

ou alors la prétention devient une forme d'anarchisme

une forme d'opposition

vous n'êtes que des gueux vous ne pouvez pas avoir mon niveau bande de naze.. non que cela soit vrai mais juste parce qu'on a une rage de dent et une nausée du monde, no future et basta les conventions, je suis un incompris c'est trop injuste calimero

cette prétention enferme bêtement mais il faut reconnaitre que parfois juste le dire par provocation est assez fun pour les réactions parce que on en  a tellement marre des gens que c'est une manière de recadrer même si on ne le pense pas

genre sketch de bigard sa femme loupe la valise rtl et il rumine tout son trajet de retour si seulement sa femme avait repondu

il descend de sa bagnole et la voit et au lieu de l'embrasser lui dit..mais tu n'es qu'une grosse truie violette

https://www.dailymotion.com/video/x1rxpi_bigard-la-valise-rtl_fun

l'egocentrisme est il une réaction temporaire ou une manière de vivre en société des variantes donc

pour terminer

on est toujours le gros con égocentrique d'un autre

qu'y faire ?

maigrir un peu quand même ?

;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Minijo77 Sam 26 Nov 2016 - 16:01

Zebulon3.0 a écrit:ego et centrisme c'est assez paradoxal finalement

l'ego est fondamental pour un être vivant, humain ou animal ceci dit, il permet de se définir par rapport au monde

je suis moi ils sont eux, donc fondamentalement avoir un ego me parait plutôt sain

si cet ego est qualifié de surdimensionné, on sous entend qu'il prends plus de place que la moyenne et que donc on voit la personne émerger dans un groupe

sous cet angle tout les ego surdimensionnés ne sont pas nécessairement néfastes à un groupe, l'ego des politiciens et de certains artistes est remarquable mais que seraient ils sans briller plus que la moyenne ?

là ou cela devient compliqué c'est quand ego frise l'orgueil ou la condescendance, il ne s'agit pas de briller positivement mais en écrasant ce qu'il ya autour, ne pas laisser la place aux autres ou rabaisser les autres

là c'est une question d'image de soi en fait, on exagère parce qu'on n'est pas sur de soi ou que l'on cherche une confirmation que l'on existe

et oui les gens à ego surdimensionnés cela se voit et agace

ego centrer c'est un peu du nombrilisme c'est au contraire l'absence de jeux.. et la présence de je

je je je je pense que je considère que je pense que tu .; le tu qui tues de salomé

le je prends toute la place mais les autres n'existent plus, l'ego-centrique est souvent ego-iste

oulaaaa pas bien msieur on vit en société

une fois encore etre egoiste est sain , fait partie de la survie

finalement c'est l'exces qui nuit, s'affirmer sans gommer les autres ou les entrainer avec soi

donc ce qu'on est n'est qu'un outil sous cet angle

j'ai un gros cou , un orgueil probablement partiellement justifié sous certains angles ou je suis objectivement meilleur mais absolument pas dans d'autres

et puis meilleur est unjugement de valeur

si on reste dans l'objectivation, oui on est parfois hors moyenne, sans jugement aucun

alors on peut instrumentaliser ses potentiels , toute la nuance vient du comment

est ce que je marche sur tous le monde ou au contraire est ce que je me gomme sans arrêt

se faire respecter aussi, je ne marche pas sur les autres et j'attend des autres qu'ils en fasse autant

pas si simple dans un monde qui ne valorise que les vainqueurs fussent ils futiles

j'ai une autre phrase pour ce genre de compétitions tirées des enseignements de tsun tsu et éditée à ma mode

le plus fort ? c'est celui qui s'en sort

dans un troupeau le plus petit devra gueuler plus fort et jouer des coudes pour avoir accès à ce que d'autres ont accès naturellement

l'intelligence est adaptative

du coup l'ego surdimensionné parfois est juste un bouclier ou un outil pour éviter que l'on vous marche dessus

je gueule.. mais je ne mords pas

gueuler suffit

sans rire

plus abstraitement être fier de soi et l'affirmer a du bon aussi, putain qu'est ce que suis génial pour le coup

il ya une espèce de jubilation parfois qu'on a envie de partager avec le monde entier

il m'arrive donc parfois de le dire tout haut, purée je suis génial ! mais j'ai suffisamment de lucidité sur moi même que pour dans la phrase suivante me moquer de moi même , auto dérision

grene l'esclave sur le char de triomphe qui rappelait à césar qu'il ne devait pas prendre le gros cou et qu'il n'était sous son slip de césar qu'un homme, la foule d'ailleurs lors des triomphes n'acclamait pas césar mais l'injuriait

ce serait fun avec les hommes et femmes politiques de refaire la même chose


les traditions se perdent

le peuple reconnaissait à la fois un ego justifié de césar mais le mettait en perspective

rastrin gamin comme on dit en wallon.. ouais bon t'es génial mais bon t'as pas inventé la roue non plus hein

perspective

leplus agacant est la prétention

I'm the great pretender... à la freddy mercury , et le monde l'aimait aussi pour ces extravagances parce qu'il avait un talent fou

donc la prétention est parfois tolérée ou fait partie du personnage en somme, comme une identité

tu n'es qu'un prétentieux, égoïste et narcissique

est négatif

tu es prétentieux , égoïste et narcissique mais ce que tu fais aides le monde et les autres et on te pardonne ces défauts parce que tu as d'autres qualités est une vision déjà différente

qu'est ce qu'il est prétentieux delon mais quel acteur.. on voit l'idée

la prétention n'est d'ailleurs pas évidente, il faut avoir les moyens de sa prétention donc, faire ses preuves socialement

ou alors la prétention devient une forme d'anarchisme

une forme d'opposition

vous n'êtes que des gueux vous ne pouvez pas avoir mon niveau bande de naze.. non que cela soit vrai mais juste parce qu'on a une rage de dent et une nausée du monde, no future et basta les conventions, je suis un incompris c'est trop injuste calimero

cette prétention enferme bêtement mais il faut reconnaitre que parfois juste le dire par provocation est assez fun pour les réactions parce que on en  a tellement marre des gens que c'est une manière de recadrer même si on ne le pense pas

genre sketch de bigard sa femme loupe la valise rtl et il rumine tout son trajet de retour si seulement sa femme avait repondu

il descend de sa bagnole et la voit et au lieu de l'embrasser lui dit..mais tu n'es qu'une grosse truie violette

https://www.dailymotion.com/video/x1rxpi_bigard-la-valise-rtl_fun

l'egocentrisme est il une réaction temporaire ou une manière de vivre en société des variantes donc

pour terminer

on est toujours le gros con égocentrique d'un autre

qu'y faire ?

maigrir un peu quand même ?

;-)


Ahaha j'ai beaucoup aimé ton message Smile

Minijo77

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 33
Localisation : brésil

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Dubble Dim 29 Jan 2017 - 3:43

Minijo77 a écrit:
j'ai énormément confiance en moi a telle point que je suis égocentrique, je me considère plus intelligent que tout le monde, je me sens indestructible emotionelement et je vois la vie comme un jeux ou j'aurai eu un code de triche qui me permet de tout faire.

Le problème c'est que je suis tellement égocentrique que je ne trouve personne plus intelligent que moi, même en lisant Einstein, Feud, ou Sartre, je ne vois que des égaux très interessant, je voulais savoir ce que vous pensez de l'égocentrisme, de la force que ça procure mais aussi de ces cotés sombre que beaucoup considere comme un default horrible.
Salut
J'ai moi aussi un égo surdimensionné. Parlons sans complexes, la raison principale pour laquelle je n'aime pas la philosophie, en tout cas telle qu'elle était enseignée au lycée, c'est que je ne voyais pas pourquoi un "auteur" aurait pu dire des choses plus intelligentes que le premier venu (à l'époque je m'imaginais encore que j'étais un mec normal, mais depuis mon entrée dans le monde professionnel* j'ai compris que je surestimais largement les autres et mon ego a encore bondi, au moins en valeur relative)

*Il m'est arrivé de voir des collègues incapables de faire des choses que j'estime très basiques et qui faisaient partie de leur formation de base. Il m'est aussi arrivé que des ingénieurs avec des dizaines d'années d'expérience louent un travail que j'avais fait alors que je trouvais ledit travail très simple à réaliser voire évident.

Par contre, je rencontre deux-trois problèmes liés et qui rendent la situation complexe :
- Je suis très ambitieux : je me fixe des objectifs démesurés. Par exemple en prépa je m'imaginais que j'aurais Polytechnique sans trop bosser
- Je suis très fainéant : quand je me suis aperçu qu'il faudrait bosser pour avoir polytechnique, j'ai décidé de me contenter d'une école moins sélective (la suivante sur la liste, en fait)
J'ai aussi eu l'ambition de trouver un job bien payé dans un secteur qui ne paie pas et en me limitant à quelques boites uniquement (genre 4) -> gros échec
Quand je me fixe un but précis j'arrive généralement à l'atteindre mais quoi qu'il en soit je vais faire le minimum requis pour ce but. Par exemple en ce moment j'apprends la théorie du pilote de ligne.
Je me suis fixé une durée très ambitieuse : 6 à 7 mois soit moitié moins qu'un mec normal, et ce en plus de mon boulot. Au début, je me disais que j'allais faire 40 heures par semaine. Que j'allais rien faire d'autre que ça. Mais je me suis aperçu qu'avec en moyenne 2 à 3 heures de taf par jour, ça passait. 2 à 3 heures c'est rien, et c'est la raison pour laquelle je peux encore perdre mon temps sur des forums

- Je n'ai pas les qualités sociales compatibles avec mon énorme* ego.
Si on me lit sur un forum, c'est-à-dire là je suis à même de faire passer un peu mieux ma personnalité, on me voit soit comme un Trump (quand je parle de sujets que je ne connais pas, pour passer le temps) c'est à dire un gros relou qui impose son point de vue avec une suffisance extrême malgré qu'il n'en sache rien, soit comme un expert (quand je parle de sujets que je connais) et on dit même que j'ai une grande confiance en moi et on me prête des qualités qui y sont liées comme l'esprit d'initiative, d'analyse ou que sais-je.
Dans la vraie vie il n'en est rien. Je vais m'effacer, et surtout ne pas me mettre en avant. Si au cours d'une discussion normale j'en arrive à raconter quelques histoires à mon sujet, comme tout le monde, à la fin de cette discussion je vais me sentir mal car j'aurais l'impression d'avoir tiré la couverture à moi. De plus je n'ai pas tendance à m'exprimer aussi bien que quelqu'un qui a un énorme ego, j'étais même très timide pendant toutes mes années scolaires (chaque fois que j'étais évalué en fait).
Tu dis dans un post suivant avoir des capacités rhétoriques. C'est ce qui me manque Sad

*à mon stade c'est même plus de l'ego, j'ai la certitude d'être réellement meilleur que tout le monde pour ce qui concerne la théorie. Comment pourrais-je croire le contraire quand on voit ma réussite scolaire, sans avoir fourni le moindre effort ? Ma soeur me dit souvent que je m'estime "meilleur que tout le monde", et je dois bien admettre que je n'ai strictement aucune envie d'entrer dans "la norme".
De par mes activités, je me débrouille plutôt pas mal pour éviter de rentrer dans la masse (des choses basiques comme poser ses vacances en dehors des vacances scolaires, éviter les heures de grande affluence, etc..), mais quand je m'aperçois qu'en fait je suis monsieur tout le monde (par ex en relation avec l'état) Oh lala.. La claque Sad

Le problème c'est plus cette inadéquation entre ego et relation sociales qu'autre chose, en fait.

C'est évidemment une grande force que d'avoir confiance en soi, en ses capacités, et de n'avoir besoin de personne pour vivre ou pour travailler/se lancer dans son travail.
Mais comment en arrives-tu à penser que tu as des cheat codes ??
T'es-tu déjà frotté à de vraies difficultés que tu aurais surmontées avec aisance ?
Tu dis que ton entreprise fonctionne très bien : normal, tu vis dans un pays émergent.
Perso, malgré une réussite dans les choses théoriques qui est - a priori - sans égal, je m'estime pas pour autant privilégié de la sorte. Voire c'est même l'inverse.

En termes d'objectifs démesurés, mon objectif c'est de devenir pilote de ligne.
Un métier qui risque de se faire automatiser d'ici à 2040, sujet à toutes les crises de l'aérien (et la plupart des crises qui arrivent dans les autres secteurs créent une crise dans l'aérien), sur lequel le taux de chômage est extrêmement élevé, surtout pour les jeunes. La formation coute minimum 50k€ (il me reste minimum 30k€ à payer) Mais aussi un métier que je veux (réellement) faire depuis mes 13 ans, et qui est aujourd'hui la seule justification que je pourrais avoir pour fournir un travail. Comme je l'ai dit, je bosse 2 à 3 heures par jour. Pour quoi que ce soit d'autre, ça serait inimaginable. Par exemple, faire du sport 2 à 3 heures par semaine serait inimaginable.
Souci : je n'ai pas prévu d'être heureux avant d'avoir atteint cet objectif.

Finalement, j'ai peur que mon déficit de charisme ne m'interdise de réussir les entretiens de groupe obligatoires avant tout job de pilote. Et finalement, ce n'est que pour servir ce but que j'envisage de bosser sérieusement sur ce point.

Dubble

Messages : 128
Date d'inscription : 09/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty zebre égocentrique

Message par Belena Dim 12 Fév 2017 - 22:19

Je pense aussi que l'égocentrisme n'est pas propre aux HPI, c'est un trait de caractère, par contre, je fais une différence entre égocentrisme et mégalomanie.
Je pense que les gens intelligents et qui réussissent sont égocentriques, car avoir trop de confiance en eux fait partie de leur personnalité . Les HPI sont égocentriques car ils/elles  ont des capacités aussi, et  vont atteindre plus facilement leurs objectifs artistiques ou professionnelles.
Après je ne crois pas que tu sois égocentrique, car tu réussis bien, tu es doué, etc, etc
Tu es intelligent et tu peux te mesurer aux intellectuels, ça je le trouve normal, tu peux même les comprendre…
En effet, tu rattrapes le temps perdu, et là peut-être la confiance en toi est démesurée si tu la compares à ta vie antérieur ( une vie d'échecs), mais c'est parce qu'elle t'a fait défaut, c'est tout.
 Ta vie ressemble à la mienne, et moi, le pire est que j'ai du réussir deux fois brillament pour accepter mes facilités et mes capacités, et prendre confiance en moi, et oui, je suis égocentrique et je l'assume,mais je ne suis mégalo. J'ai une image de moi -même élévée mais j'aime les autres, et j'ai une hyper empathie qui m'empêche d'écraser quelq'un ou de me soumettre aussi, car lorsqu'on est égocentrique ont est plus indépendant . Il s'agit d'un égocentrisme sain, ou nécessaire.
Pour résumer - égocentrisme est un trait positif et mégalomanie négatif.
 Bisous aussi!!!
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 50
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Pascartes Dim 12 Fév 2017 - 22:55

J'ai moi aussi une assez haute estime de moi même et un égo très fort. J'ai par exemple le sentiment, déjà  évoqué dans ce fil, de n'avoir jamais rencontré qqun de plus intelligent que moi. En tout cas du point de vue de la profondeur d'esprit, de la capacité d'abstraction et de la faculté à m'extraire de la réalité pour penser le virtuel. Je reconnais par contre aisément qqun de plus brillant que moi sur des sujets particuliers.
Cet égo s'est renforcé au fil des années, peut-être en acceptant ma "condition" de surdoué que j'avais dans un premier temps niée. Et puis avec l'expérience de la vie tout simplement, et de la médiocrité générale qui m'a conduit à une sorte de fière solitude. Dans le fond j'ai pourtant un amour infini des autres humains, mais comme cet amour est déçu je le déverse sur moi-même Cool
Dans l'ensemble, comme toi Belena (c'est pas une chanson de Mpokora ça ?! Arrow ), je trouve cet égo assez sain : il n'est pas le fruit d'une branlette excitée par la réussite (loin s'en faut!) ni une arme destinée à rabaisser les autres ; mais plutôt une adéquation à mon être et une forme d'expression d'un élan vital. Parfois par contre il s'emballe et fini par se planter, et là je ne me supporte plus Evil or Very Mad
En gros, mon égo fait du yoyo!
Pascartes
Pascartes

Messages : 325
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 38
Localisation : Paris-Breiz

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty zèbre égocentrique

Message par Belena Dim 12 Fév 2017 - 23:15


Parfois par contre cet égo s'emballe et fini par se planter, et là je ne me supporte plus Evil or Very Mad
En gros, mon égo fait du yoyo![/quote]
Pourquoi cet égo se plante? tu doutes de toi?
Je pense la même chose que toi, je trouve presque tout le monde ennuyeux, médiocre… et aussi inmature… Ce qui me frappe plus maintenant d'eux est leur immaturité: ne pas savoir ce qu'ils/ elles veulent, douter, ne pas savoir s'écouter, avoir des idées réçues, leurs masochisme … etc
Je n'ai que deux amis et on discute de ça souvent ( on est déçu de la vie, des gens…). J'ai un compagnon depuis 17 ans, et il me semble plus intelligent que la moyenne, plus cohérent, mais je crois que je suis plus intelligente que lui ,mais je trouve qu'il est sont déjà au-dessus de tout la médiocrité ambiente…
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 50
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par -Benoit- Dim 12 Fév 2017 - 23:26

Discussion très intéressante, mais je n'ai lu que le premier post.
Beaucoup d'idées reçues se rejoignent sur une idée émise par un grand philosphe (je ne sais plus si c'est Pascal ou Freud ou autre pessimiste en puissance)

L'idée c'est que l'égo c'est mal, l'égo ne doit pas exister etc etc.
Mais la vérité, c'est qu'il n'y a aucun jugement à emmettre. C'est à toi de d'observer si cet "égo" est ton allié ou ton ennemi.
Et si tu as le doute, sache que tu as le droit d'être qui tu es, et le droit de "faire le choix" d'être égoïste si cela te convient cat
Attention a ne pas rester dans l'idée reçue contraire : "choisir c'est renoncer" , là encore, je dis non , car il n'y a pas de bon choix, il y a juste ton ressentit.

Pas savoir qui je suis, c'était aussi mon truc , ça.
Alors depuis toujours, intérieurement, je me sens effectivement plus intelligent que les autres. J'arrive même à trouver les autres tellement cons, que finalement, ça m'incite parfois à les juger et à avoir du mépris pour eux, gratuitement.

Je suis en train de changer, et de faire la paix avec moi, donc j'espère ne pas me tromper de route, et ne pas retomber dans une grande naïveté, mais j'aimerais, finalement, développer un altruisme naturel qui me permette de conserver cet égo, cette confiance en soi, et à la fois d'être sur un pied d'égalité avec les autres, dans la mesure où on est tous des êtres humains (et je m'abstiendrais de comparer mon intelligence a celle des autres, car le concours de bite commence quelque peu à m'agacer : chaque être humain a des qualités et des défauts, à nous d'en tirer partit ! )
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 31
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Zebre, egocentrisme Empty Re: Zebre, egocentrisme

Message par Pascartes Dim 12 Fév 2017 - 23:26

@Belena Je ne sais pas pourquoi il s'emballe. C'est une sorte d'accumulation d'énergie qui fini par exploser je pense. Effectivement dans ces cas là il m'arrive de douter et de sombrer dans une sorte de nihilisme. Heureusement, ça arrive de plus en plus rarement.

Ps : je vois que tu es Brestoise! J'ai une maison à Plougastel (mais je vis à Paris)


@doc-pisto-colle
finalement, développer un altruisme naturel qui me permette de conserver cet égo, cette confiance en soi, et à la fois d'être sur un pied d'égalité avec les autres,

Intéressant. Je ne sais plus quel sociologue parlait d’ "égoïsme partagé". J'aime bien le terme.
Pascartes
Pascartes

Messages : 325
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 38
Localisation : Paris-Breiz

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum