Son et images : films ou documentaires muets sans trop d'histoire non plus

Aller en bas

Son et images : films ou documentaires muets sans trop d'histoire non plus Empty Son et images : films ou documentaires muets sans trop d'histoire non plus

Message par tuna Mer 14 Sep 2016 - 2:45

Par ce titre long j'entends tous ces courts ou longs métrages, parfois acompagnant par des images des pièces de musique, parfois ne montrant que des images avec le son des images. Tous ces films qui sont parfaits pour cuver passer du temps contemplatifs et surtout s'endormir sans s'en vouloir de rater l'histoire parce qu'il n'y en a pas.

Exemples : Fantasia, Koyaanisqatsi (et suites), Baraka/Samsara

Baraka:

Hier, j'ai eu l'occasion de voir Dogora dans le genre, de très belles images tournées au Cambodge qui s'enchainent un peu vite au début mais le rythme se calme par la suite, accompagnées par une chouette pièce symphonique avec choeur.

D'autres amateurs de la forme ? D'autres exemples à conseiller ?


(Je ne crois pas avoir vu d'autre topic là dessus ; dans le cas contraire, désolé, et il vaudra peut-être mieux les rabibocher.)
tuna
tuna

Messages : 63
Date d'inscription : 24/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Son et images : films ou documentaires muets sans trop d'histoire non plus Empty Re: Son et images : films ou documentaires muets sans trop d'histoire non plus

Message par Invité Mer 14 Sep 2016 - 2:57

Pour réver : "Metropolis" (Rintaro, 2001), il y a une histoire certes mais assez secondaire face à la stupéfiante beauté de la réalisation

Pour faire des cauchemars : "Eraserhead", David Lynch, 1977
ou "The Wall" Alan Parker, 1982

...mais Fantasia reste la réference du genre à mon avis Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Son et images : films ou documentaires muets sans trop d'histoire non plus Empty Re: Son et images : films ou documentaires muets sans trop d'histoire non plus

Message par tuna Mer 14 Sep 2016 - 3:20

D'ailleurs, tant qu'à parler de Metropolis, il y a l'ancien film (celui de 1927) collé avec l'album Vertikal de Cult of Luna qui traine dans le tuyau et je trouve que ça passe plutôt bien, malgré la digression que je viens de faire par rapport au topic, puisque dans Metropolis, il y a histoire et qu'en plus ce n'est pas une oeuvre en soi mais un sandwich. Complètement HS en fait  Razz

Metropolis + Cult of Luna:
tuna
tuna

Messages : 63
Date d'inscription : 24/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum