Du récit...

Aller en bas

Du récit... Empty Du récit...

Message par Jérémy34 le Sam 13 Aoû 2016 - 9:16

Le réel

Je regarde ma montre... Il est 08:57... Je suis en retard. Je dois penser à quoi déjà ? Ah oui, me brosser les dents, vite ! Je me lève, je cours vers la salle de bain, je tourne le robinet d'eau froide et mets mon verre à dents sous le filet d'eau, je pense à toutes ces personnes qui meurent de soif dans le monde... Merde ! Je suis en retard ! Je ferme le robinet, je pose le gobelet à côté de la brosse à dents, je saisis la brosse à dents de la main droite et le dentifrice de la main gauche... Merde ! Je vais pas galérer à ouvrir le bouchon du tube de dentifrice avec une brosse à dents dans la main ! Je repose la brosse à dents à côté du verre à dents... et je me demande pourquoi on appelle cela un verre à dents... Merde ! Je suis en retard ! Je tourne le bouchon du tube de dentifrice et maladroitement je presse le tube... Merde ! J'ai fait tomber du dentifrice... Je pose le bouchon du tube de dentifrice à côté de la brosse à dents... Je me demande si je vais plonger la brosse à dents dans le dentifrice que j'ai fait tomber ou si je vais nettoyer cela avec mon doigt et de l'eau... Je prends la brosse à dents avec la main droite, je fais tomber le bouchon du tube de dentifrice dans l'évier, il tombe plus vite que je n'ai le temps de sortir de mon hésitation à plonger la brosse à dents dans le dentifrice que j'ai fait tomber, le bouchon roule jusque dans le trou de l'évier... Merde ! C'est vraiment pas le moment de faire des conneries ! Je fais quoi maintenant ? Je m'en fous ! J'ai pas le temps de m'occuper de ça, je suis en retard ! Je plonge la brosse à dents dans le dentifrice que j'ai fait tomber, un avion s'écrase sur mon immeuble, je suis en train de tomber, tout s'écroule autour de moi... je vois enfin le présent devant mes yeux, il est là, il est réel, tout le reste n'existe pas... je ne veux pas mourir maintenant que j'ai compris... mais je n'ai pas le choix, tout s'écroule et moi avec, je suis mort.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par ortolan le Sam 13 Aoû 2016 - 16:46

.


Dernière édition par ortolan le Ven 22 Déc 2017 - 13:36, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par Jérémy34 le Lun 15 Aoû 2016 - 21:50

Ces gens tournés vers l'extérieur...

Qui ne se regardent jamais en face...

Ils trouvent les autres bizarres...

Ils n'arrêtent pas de penser...

Ils ne sentent pas la vie en eux...

Ils croient en leurs pensées...

Ils jugent et se moquent...

Ils se prennent pour leurs pensées...

Ils sont si loins de leur être...

Ils sont si proches de moi...

Ils sont vivants à l'extérieur...

Ils sont morts à l'intérieur.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par Jérémy34 le Mar 13 Sep 2016 - 21:05

Récurrence consciente

Me voici, me voilà ! Réveil matin qui sonne, fais chier, faut se lever pour l'éteindre, encore une journée qui commence, j'ai trente minutes pour me doucher, manger, me brosser les dents, rouler ma cigarette, sortir, fumer ma cigarette et prendre le tramway...

Me voici, me voilà ! Je suis dans le tramway, je mets le ticket dans le machin électronique qui fait bip avec une diode électroluminescente verte qui s'allume, je m'assois, tout le monde fait la gueule, les gonzesses sont en train de tapoter leurs smartphones inventés par des gens smart pour des gens cunt et elles ont la musique à fond dans les oreilles, vivement que j'arrive à l'arrêt pour prendre mon bus...

Me voici, me voilà ! Je suis à l'arrêt du bus, je me roule une deuxième cigarette, je fume en attendant le bus, le temps qu'il arrive je vois des jambes dénudées et j'entends des gens qui crient, qui rient, qui râlent et qui parlent...

Me voici, me voilà ! Je suis la pensée... et à moins que tu trouves le moyen de me faire taire je vais continuer à te faire chier !
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par Jérémy34 le Mer 5 Oct 2016 - 22:41

La démence

Cela s'arrête ici et maintenant,
Vous ne pouvez plus rien vouloir de moi,
Vous ne pouvez plus rien exiger de moi,
Je ne peux moi-même plus rien vouloir de moi,
Je ne peux moi-même plus rien exiger de moi.
Je ne le supporte plus,
Ce corps ne le supporte plus,
Cet esprit ne le supporte plus,
Cette âme ne le supporte plus.
J'ai tout donné,
Je n'ai plus rien à donner.
Cela s'arrête ici et maintenant.

Maintenant et ici vous ne pouvez plus que demander et proposer.

Notre démence s'arrête ici et maintenant.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par Jérémy34 le Mer 12 Oct 2016 - 10:04

Nous pensons

Et parce que nous pensons nous passons à côté de l'essentiel.

Nous ne regardons plus, nous pensons regarder.
Nous n'écoutons plus, nous pensons écouter.
Nous ne mangeons plus, nous pensons manger.
Nous ne sentons plus, nous pensons sentir.
Nous ne touchons plus, nous pensons toucher.

Nous ne vivons plus, nous pensons vivre.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par Jérémy34 le Mer 26 Oct 2016 - 19:15

L'ennemi intérieur

Quelle est cette chose en toi que tu détestes ?
Quelle est cette chose en toi qui t'empêche de t'aimer complètement ?
Manifestement ce n'est pas toi.
Ce n'est pas toi ?
Alors qui est-ce ?

Fais-tu vraiment le choix de te détester ?
Ou te force-t-on à le faire ?
Qui te force à te détester ?
Manifestement ce n'est pas toi.
Ce n'est pas toi ?
Alors qui est-ce ?

Si tu avais enfin le pouvoir de choisir, choisirais-tu de t'aimer ?
Qui ferait le choix de t'aimer ?
Manifestement ce n'est pas toi.
Ce n'est pas toi ?
Alors qui est-ce ?
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par izo le Mer 26 Oct 2016 - 19:26

La pensée à force de courir se foula la cheville et le corps chevillé à elle chavira aussi dans un charivari retentissant qui les soumis à un haut le corps trop charnel au point de chuter dans les bras l'un de l'autre. C'est alors que le réveil sonna. "Merde" se disent-ils tous les deux ....
izo
izo

Messages : 3777
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par Jérémy34 le Lun 31 Oct 2016 - 23:06

Salut izo, merci pour ce petit texte.

Il y a ce qui pense et ce qui est pensé, ce qui pense est pensé, ce qui pense pense et se pense, pense encore et ne cesse de se penser... ainsi si rien ne met fin à ce cyle infernal ce qui pense meurt d'avoir trop pensé.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Du récit... Empty Re: Du récit...

Message par Jérémy34 le Sam 5 Nov 2016 - 12:06

La vie

Chaque être vivant est une cellule des organes du corps énergétique en mouvement que nous appelons la vie,

Les êtres humains en sont peut-être le cerveau, et ce cerveau, composé de milliards d'êtres humains, de milliards de cellules, il imagine, il pense, il réfléchit, il médite, il raisonne, il rêve, il crée, il construit, il bâtit, pour maintenir l'équilibre, l'écosystème, et continuer à vivre et faire vivre, mais vient le temps où ce cerveau prend trop de place, il parle sans écouter, il est "dans sa bulle" et occulte tous les autres organes, parfois même il les détruit, parfois même il se détruit... mais tout cela est dans l'ordre de la vie, des cellules meurent et d'autres naissent, en contemplant véritablement comment fonctionnent les corps nous pouvons avoir un aperçu microscopique de la façon dont le corps macroscopique, la vie, se développe.

Chaque être humain est une cellule unique d'un organe pensant, et chacun croit parfois être un organe voire même le corps tout entier, chacun s'enferme dans une case et cette case devient son monde, son identité, son Moi.

Oui, chaque cellule a son identité propre, et aussi une identité partagée, car comme nous le voyons bien il n'y a pas qu'un être humain, il y a des êtres humains, il n'y a pas que des êtres humains, il y a tous les êtres vivants...

Chaque être a sa place dans la vie, mais l'humain, peut-être le cerveau de la vie, veut prendre plus de place, et chacun oublie souvent, très souvent, en plus de n'être qu'une cellule, qu'il a besoin du corps tout entier pour continuer à vivre.

C'est avec une grande attention, en regardant attentivement comment évoluent l'univers et la vie, en contemplation, que l'on peut réaliser à quel point nous sommes importants et insignifiants.

Continue de jouer ton rôle, petite ou grande cellule, car tu es de la vie, une cellule, et la vie a besoin de toi tel que tu es et tel que tu te développes sinon elle ne t'aurait pas conçu.

Et apprends à contempler, c'est la meilleure école.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 935
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 38
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum