Nos enfants avec syndrome Asperger

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 10 Sep 2015 - 21:58

Je créé ce fil afin que nous puisons échanger des infos entre parents d'enfants ayant le syndrome Asperger, comme par exemple :
- sur le diagnostic, avant, pendant, après
- la demande d'aide auprès de la MDPH
- le parcours de soins
- la vie à l'école
- la vie à la maison et avec les amis
- etc (parce qu'il y a sûrement d'autres points auxquels je ne pense pas là tout de suite).

Merci pour vos témoignages et informations ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 10 Sep 2015 - 22:00

La vie à l'école
Ce soir, je me suis entretenue avec la maîtresse de mon garcon. Elle a lu les fiches pédagogiques que j'avais transmis l'année dernière à la maîtresse. Les deux m'ont fait la même remarque, ces fiches sont vraiment très  bien faites et aident beaucoup à comprendre mon fils.

Les voici :
http://www.aspergeraide.com/images/stories/guidepedagogique09b.pdf


Dernière édition par . invitée . le Dim 20 Déc 2015 - 12:51, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Jeu 10 Sep 2015 - 22:03

bonne initiative.
en ce qui me concerne, j'attends encore la restit pour mon fils, et c'est long;.(ils ont encore mis un RV fin septembre avant la restit...)
il a fait un bilan au CRA en juin juillet.(et donc pas fini...) et est pour le moment suivi par un centre pour hqi.

et ce sujet est vaste.(relations, difficultés du quotidien, etc.) Wink
(et encore là je ne parle que de mon fils.moi j'ai déja où m'épancher... Razz )


meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Jeu 10 Sep 2015 - 22:04

Parisette a écrit:La vie à l'école
Ce soir, je me suis entretenue avec la maîtresse de mon garcon (CM1). Elle a lu les fiches pédagogiques que j'avais transmis l'année dernière à la maîtresse de CE2. Les deux m'ont fait la même remarque, ces fiches sont vraiment très  bien faites et aident beaucoup à comprendre mon fils.

Les voici :
http://www.aspergeraide.com/images/stories/guidepedagogique09b.pdf
oui c'est super.
('ai parfois eu besoin de celle pour les adultes dans l 'entreprise.très bien aussi.)
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 10 Sep 2015 - 22:25

Mei, moi j'attends le certificat médical de l'hôpital pour finaliser le dossier MDPH (visite en juin).
La psychiatre m'a dit que le compte-rendu n'était pas nécessaire pour déposer un dossier...à mon avis je ne suis pas prête de le recevoir Wink

L'hôpital m'a demandé quel parcours de soins j'envisagais pour mon fils, je pensais que c'était eux qui me le diraient...apparemment non. Demerden sie sich !!

J'ai appris la semaine dernière que dans chaque académie il y avait un chargé de mission TED.

>  Le rôle du chargé de mission TED

- Favoriser la scolarisation en milieu ordinaire des élèves porteurs de TED :
aider les personnels à développer ou à mettre en oeuvre leurs compétences professionnelles au service d'une pédagogie adaptée
aux besoins de ces élèves, aider les équipes pédagogiques à construire le cadre qui rendra possible leur participation à la vie sociale au sein de l'établissement scolaire ;

- Participer à la conception et à la mise en oeuvre d'actions de formation liées à la scolarisation de ces publics scolaires :
stages du Plan Départemental de Formation Continue, d'école ou d'établissement, formation initiale, formations pédagogiques de circonscription, formations des AVS ;

- Répondre aux demandes d'aide, de conseil ou de travail en commun émanant des équipes de circonscription ;

- Proposer des ressources aux enseignants scolarisant des élèves TED, en lien avec les formateurs de circonscription ;

- Participer à la mise en place, au suivi et à l'évaluation des dispositifs départementaux de scolarisation des élèves TED ;

- Assurer une collaboration fonctionnelle régulière avec les partenaires pour le développement d'actions d'information, de sensibilisation et de formation auprès des personnels éducation nationale, et plus particulièrement avec le réseau de santé AURA.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 10 Sep 2015 - 22:47

Mei, ton fils est plus agé que le mien. J'imagine que ta préoccupation n'est pas scolaire n'est-ce pas ?
Comment envisages-tu l'après bilan pour lui ?
Pourra t'il rester dans ce centre HQI ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Jeu 10 Sep 2015 - 23:22

Parisette a écrit:Mei, ton fils est plus agé que le mien. J'imagine que ta préoccupation n'est pas scolaire n'est-ce pas ?
Comment envisages-tu l'après bilan pour lui ?
Pourra t'il rester dans ce centre HQI ?
mon fils a tout juste 14 ans donc il reste des années quand même, il est entré en 3è ds son dispo hpi (oui il y fait sa dernière année ensuite il n'aura plus d'accompagnement de ce type )

le centre hqi, alors c'est une bonne question..eux ont refusé de voir le tsa pdt longemps. (il faut savoir que durant les dernières années, j'ai entendu au moins 5 autres familles avec un ado qui sont sorties de ce centre sans rien alors que diag tsa plus tard....cherchez l'erreur.) j 'attends de vior leur reaction apres la restit.
et comment on va organiser la suite.

si le diag est posé, (ce que je pense), je souhaite juste qu'il "sache" (un peu comme la douance finalement, c'est important pour ne pas culpabiliser)
et trouver des solutions concrètes a ses dificultés.
j'essaie de ne pas faire de lien entre sa vie et la mienne, mais je ne veux pas qu'il vive les mêmes choses que moi sans comprendre.

meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Sep 2015 - 0:08

Je trouve aussi que c'est important qu'il sache, il se construira sur des bases plus stables.

Mon fils me disait à 6 ans : "les autres sont vraiment des extra-terrestres, je trouve leurs attitudes étranges".
La psychiatre du CRA me disait que le plus important était que maintenant il comprenne que l'extra-terrestre c'est lui, et que la norme c'est eux.

C'est une notion indispensable pour pouvoir apprendre à communiquer et interagir avec les autres, et donc se faire des amis, le Saint Graal pour lui.

C'est comme si on allait au Japon, en ne s'adaptant pas à la langue et culture du pays.

Cette idée de différence je n'arrive pas à lui en faire prendre conscience, il ne veut pas savoir, il change de sujet, alors je n'insiste pas.
C'est peut-être trop tôt, peut-être une psychologue pourrait le faire mieux que moi. Je ne sais pas trop.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mer 28 Oct 2015 - 16:42


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mer 28 Oct 2015 - 17:23


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mer 28 Oct 2015 - 17:43


Le syndrome d'Asperger dans la vie de tous les jours

Les critères

Ils existent d’autres signes, ne sont représentés ici les plus importants, sachant que les atteintes sont différentes selon les personnes.

"La personne autiste est dans son monde, la personne Asperger est dans notre monde à sa façon"

Le SA est donc un trouble envahissant du développement qui fait partie de l’extrémité «haute » du continuum autistique. Ce n’est pas une maladie mentale d’origine psychologique mais un trouble neurologique.
Les centres cérébraux ne transmettent pas les informations environnementales, ni les décodent. La personne Asperger ne comprend pas le sens des mots, ni les codes sociaux d’où ses problèmes relationnels. Comme dirait Théo Peeters (neurolinguiste et spécialiste de l’autisme en Belgique) :
« C’est comme si vous arrivez dans un pays étranger où vous ne connaissez ni la langue ni les coutumes et que vous essayez tant bien que mal de vous intégrer. »
En fait vous avez vos oreilles pour entendre, vos yeux pour voir, votre langue pour parler, Vous essayez de vous adapter par ce que vous croyez voir, entendre et comprendre et sans le vouloir vous faites une action « taboue », ou vous dites quelque chose qui n’a rien à voir avec le sens propre. Du coup, vous vous faites tout petit…

On comprend mieux pourquoi les personnes Asperger préfèrent vivre de façon routinière et pourquoi le moindre détail a son importance. Cela les rassure tout simplement.
Le moindre imprévu et les voilà plongées dans un profond désarroi.

Il faut savoir que toute personne surdouée n’est pas forcement Asperger et que toute personne Asperger n’est pas forcément surdouée (Chantal Tréhin neuropsychologue, formatrice TED, Autisme et Asperger)

On dit que les personnes atteintes du SA ont un pôle d’intérêt spécifique. Certaines sont passionnées d’automobiles, de trains, les unes par l’astronomie, les autres par l’informatique, les chiffres, l’électricité sans oublier ceux qui s’intéressent aux plaques d’immatriculation des voitures (là ils sont capables de déterminer le département en un clin d’œil), à la météorologie, aux langues étrangères, aux insectes… Certaines excellent dans l’écriture, la poésie, le dessin, la musique…
La plupart s’intéressent à tout ce qui se passent autour d’eux en particulier dans le domaine des sciences humaines et des sciences et vie de la terre ; on dit d’elles que ce sont des encyclopédies vivantes.
Elles ont une mémoire phénoménale leur permettant de se souvenir du moindre détail comme la date et l’heure où est survenu tel ou tel évènement, certaines par exemple connaissent le calendrier par cœur (jours, mois et le saint du jour).
Tout ceci peut laisser supposer qu’elles sont surdouées, mais leur comportement étrange excentrique et bizarre déconcerte l’entourage. De ce fait, elles sont mises souvent à l’écart aussi bien à l’école et plus tard dans le milieu professionnel.
Au cours d’une conversation, elles n’hésitent pas à interrompre afin de parler du sujet qui les préoccupe. En réalité, elles ont peur d’oublier ce qu’elles ont à dire et cela leur paraît trop important pour attendre. Elles se servent de leur connaissance pour aborder quelqu’un, parce qu’elles ne savent pas comment faire autrement.
Elles ont un langage dit pédant, très élaboré mais ce n’est pas pour autant qu’elles sont bonnes en orthographe et en expression écrite. Cela ne veut pas dire que c’est le cas de tous les Asperger, certains sont très doués dans ce domaine.
Par contre il arrive qu’elles prennent des « libertés » avec certains mots du vocabulaire qui n’existent pas : un formulaire est un recueil de formules, quelqu’un de sérieux est un arrêt rigole, ce n’est pas référencé = ce n’est pas chapitré…
Lorsque les personnes Asperger s’adressent aux autres, leur attitude reste figée, leur ton est monocorde et elles ont tendance à parler fort.

Elles ont du mal à comprendre le sens des phrases et elles s’interrogent souvent sur le ton que l’on emploie pour leur parler, si on est en train de les gronder ou si on plaisante. En fait, elles n’arrivent ni à reconnaître les expressions du visage, ni la tonalité de la phrase. De plus, elles prennent tout au premier degré et se fâchent facilement si elles pensent que l’on se moque d’elles.
Par ailleurs, elles ont du mal à reconnaître les gens et peuvent dire bonjour plusieurs fois dans la journée à la même personne.
Ce qui les gène aussi dans la compréhension des autres : elles ne comprennent pas toujours le sens figuré des choses : comme donner sa langue au chat, il fait un froid de canard, donner sa parole, il fait un temps de chien…Se pomponner veut dire se mettre des pompons,
En plus, elles n’ont pas de théorie de l’Esprit c'est-à-dire qu’elles sont persuadées que les autres savent ce qu’elles savent elles-mêmes. Bien souvent, il faut leur dire que l’on n’est pas dans leur tête…Là aussi cela aussi peut être mal interprété, elles peuvent croire que l’on peut rentrer dans leur tête…
Comme elles font preuve d’une grande franchisse, elles peuvent vexer ou blesser quelqu’un sans s’en rendre compte.
Il faut noter aussi quelques problèmes liés au SA et qui peuvent entraîner des conséquences.
Elles présentent des troubles sensoriels comme la perception du froid et de la chaleur et par exemple ne pas réaliser que l’eau est trop chaude et se brûler. Elles ne ressentent pas toujours la douleur et l’on peut passer à côté de maladies dont le premier signe d’alerte est la douleur (appendicite, occlusion intestinale, problème dentaire…). Lorsqu’il s’agit d’aller aux toilettes, si on ne veille pas à cela, elles peuvent rester une semaine sans aller à la selle.
Elles sont également gênées par le bruit qui les déconcentre, il est difficile pour elles dans ce cas d’assister à un concert ou à un défilé de fanfare. Les applaudissements risquent de les affoler. Certains sons produits leur font effet de «caisse de résonance» dans les oreilles.

Elles peuvent aussi être indisposées par les odeurs. Ne pas croire qu’elles rechignent à mettre les ordures dans la poubelle par négligence ou refusent de sortir les poubelles par paresse, en réalité elles sont réellement incommodées. Même une odeur imperceptible de fromage peut les déranger. Idem pour les odeurs de transpiration même discrète.
Elles sont souvent dérangées par une lumière trop intense. Si elles sont dans une pièce où les néons sont trop lumineux, cela peut leur être insupportable.
Elles présentent parfois des difficultés de repérage dans l’espace : là aussi, si elles perdent leurs points de repère, c’est la panique absolue.

On note souvent des troubles du sommeil. Cela peut être des difficultés d’endormissements, des cauchemars. La plupart ont un sommeil léger, le moindre bruit les réveille. Certains parents ont même l’impression que leur enfant ne dort que d’un œil.
Les personnes Asperger n’aiment pas trop la pratique du sport car elles ont des problèmes de motricité (on retrouve cela également dans leur démarche qui est souvent « gauche ») et sont malhabiles.
On peut dire aussi qu’elles ont très fatigables, n’aiment pas qu’on les touche, ont besoin parfois de s’isoler…

Comme les personnes Asperger font preuve d’une grande naïveté et sont vulnérables, elles se font régulièrement manipuler, ce sont d’éternelles victimes potentielles. Elles sont pourtant à la recherche d’amis et sont capables de manifestations évidentes d’amour.

Il y a des points positifs :

Une personne atteinte du SA n’aime pas l’échec et va tout faire pour tenter de réussir tout ce qu’elle entreprend. Elle est donc persévérante.
Elle dit ce qu’elle pense, n’a pas ou peu de préjugés (racisme, sexisme...)
Elle peut évoluer, compenser ses manques et améliorer ses comportements si son entourage l’aide et si on lui en donne les moyens.


http://www.autisme-france.fr/577_p_25361/le-syndrome-d-asperger.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mar 10 Nov 2015 - 12:27

L'ergothérapeute de mon fils m'a appris hier à utiliser la méthode Wilbarger, afin que je puisse la pratiquer au minimum 3 fois par jour sur mon fils.

Kesako ?
La méthode Wilbarger est constituée d'un massage, également appelé "brushing", effectué à l'aide d'une brosse sensorielle (brosse douce en plastique identique aux brosses chirurgicales), suivi de compressions articulaires.

A quoi ca sert ?
Ca permet de réduire les défenses sensorielles chez les enfants et les aider à répondre plus adéquatement aux évènements sensoriels toute la journée.

Mon fils est très câlin avec sa sœur, son père et moi. Je peux le toucher, même par surprise, ca ne le dérangera pas.
Par contre, il n'aime pas que quelqu'un d'autre le touche. Si une personne lui pose la main sur l'épaule par exemple, il va froncer les sourcils et reculer. Il se sent agressé quand un enfant à l'école l'effleure ou le bouscule (il répond à ce contact par la même violence que celle qu'il a perçue).

Paradoxalement, il touche facilement, et parfois de manière intrusif les autres. S'il veut faire un bisous à une camarade, il va forcer pour le faire.

Il a également une hypersensibilité sensorielle au niveau du palais, ce qui se traduit par une aversion pour certaines textures. Les gras ou couenne dans la viande ou le jambon lui donne envie de vomir, donc il trie (mais je parle là de nano morceaux, c'est un spectacle de le voir trier). Hier soir j'ai fait une soupe de potiron. Il a eu du mal à la manger parce qu'il y avait du liquide (eau de la soupe) et une partie plus "purée", la différence de textures ca l'écœurait (mais il a du la manger quand même, on est pas au resto hooo !!)

Bizarrement, la méthode Wilbarger pourrait également atténuer sa sensibilité du palais.
Bon on a commencé hier soir, je vous dirais si je vois un changement.

Je vous copie un article bien foutu qui en parle, et une petite video

Le Protocole Wilbarger

Si la plupart des personnes traitent au quotidien plusieurs informations sensorielles en même temps, certains enfants, particulièrement ceux atteints d’autisme, ont des difficultés à gérer ces informations. On parlera alors de désordres du processus sensoriel, théorie développée par Jean Ayres, ergothérapeute américaine.

c'est quoi ces désordres du processus sensoriel ?:
L’importance des sens pour le développement de l’enfant

C’est par nos sens que nous percevons le monde ! Cela est encore plus vrai pour les bébés et jeunes enfants. Ainsi, on sait que l’enfant de 0 à 18 mois apprend majoritairement des stimulations reçues. Les enfants doivent apprendre à organiser, moduler et prioriser cette information sensorielle reçue de manière à développer des comportements appropriés et adaptés aux différentes situations.

Connaissez-vous tous les sens ?

Nous connaissons tous les principaux : la vue, l’odorat, le toucher, l’audition, le goût.  Mais connaissez-vous la proprioception?  Ou encore le sens vestibulaire ?  Ce dernier est d’ailleurs l’un des premiers systèmes sensoriels à se développer in utero !  Les désordres du processus sensoriel peuvent toucher l’intégralité des sens, mais avec des particularités pour chacune des personnes touchées.

Ne confondez pas perception et réception !

La différence entre les deux termes est importante.  La réception sensorielle est le processus selon lequel un ou plusieurs de nos organes récepteurs (par exemple, les yeux pour la vue) est activé/stimulé par un événement (ex : une image, un son…).  Les enfants déficients visuels ont donc un trouble touchant la réception sensorielle.

L’information sensorielle passe ensuite par le système nerveux avant d’être envoyée au cerveau.  Celui-ci va alors traiter cette information afin d’engendrer une réponse adéquate (ex : c’est trop chaud, j’enlève ma main…).  C’est la perception sensorielle.

Un désordre du processus sensoriel implique que les informations sensorielles reçues ne sont pas organisées en réponses appropriées, ce qui entraîne des problèmes dans la vie quotidienne.  Il y a un problème de perception sensorielle.

Il existe 3 types de désordres du processus sensoriel :
◾Les troubles moteurs ayant une origine sensorielle (problèmes de stabilisation/équilibre, troubles praxiques…).
◾Les troubles de discrimination sensorielle (difficultés à percevoir les similitudes et les différences entre les sensations).
◾Les troubles de la modulation sensorielle.

Le processus de traitement sensoriel

Tous les jours, à chaque moment, nous traitons donc de l’information sensorielle. La plupart des personnes savent parfaitement moduler ce traitement selon les circonstances, ou ce qu’elles veulent faire (par exemple, se focaliser sur un endroit lorsqu’on prend une photo). La majorité des individus sait très bien gérer plusieurs stimuli sensoriels à la fois. Mais il arrive quelquefois que cette capacité soit malmenée ou amenuisée (par exemple, un individu peut être irritable ou moins attentif en fin de journée).

Un enfant ayant des troubles de traitement sensoriel n’aura pas de gestion fine des informations sensorielles. Il aura du mal à filtrer l’information ou à ajuster son comportement de manière adéquate. Ce trouble est lié au système nerveux autonome. Ce n’est pas un trouble cognitif.

Il existe une grande variété de  « profils ».  On parle de personne hyper-réactive ou hyper-sensible lorsqu’il existe des défenses et des aversions sensorielles. On distingue ensuite des profils hypo-réactif/hypo-sensible qui implique une certaine dormance sensorielle, de la passivité et de la maladresse. Il existe aussi des personnes qui seront en recherche constante de stimulations. Ces profils sont ensuite à juxtaposer avec les différents sens. On parlera alors d’hypo-sensible oral, par exemple.

En réponse aux troubles, l’autorégulation

L’autorégulation est un moyen de s’auto-équilibrer. Les moyens employés peuvent être conscients ou/et inconscients.  Certains peuvent être acceptables socialement, « fonctionnels » et d’autres moins…

Exemples de comportement d’auto-régulation : mâchouiller, mordre, se balancer, tourner, courir, se frapper la tête…

Et au quotidien, on fait quoi ?

Voici une liste de suggestions pour accompagner au jour le jour un individu ayant un désordre du processus sensoriel. Elles ne s’appliqueront pas toutes à votre enfant car selon son profil et les sens touchés, les préconisations seront différentes.

◾Pour un enfant hypersensible auditif, mettre des caches oreilles ou un casque anti-bruit notamment dans des lieux très bruyants.

◾Une hypo ou hyper sensibilité orale ?  Utilisez des outils adaptés pour simuler les habiletés oro-motrices (succion, mastication, déglutition) avec du matériel adéquat.

◾Un enfant hypo sensible tactile ?  Essayez les stimulations tactiles profondes (brossage, bac d’exploration), la vibration et les pressions fermes, les produits lestés (sous supervision d’un adulte).

CHAT-LESTE
◾Il a un trouble vestibulaire ? Essayez les trampolines, les ballons sauteurs, les rocking chair, les toupies géantes…

Différents protocoles ont été mis en place pour aider les enfants à mieux gérer ces troubles comme celui de Wilbarger, appelé aussi protocole du « brushing ».

Ce programme, utilisé par certains ergothérapeutes, a pour objectif d’habituer les enfants au toucher, diminuer les manifestations d’hypersensibilité et de stimuler la conscience du corps. En pratique, ce protocole intensif implique un
« brossage » sur différentes parties du corps de 2 à 3 minutes toutes les 2 heures pendant 15 jours, et ce entre 8 à 10 fois par jour. En fonction de l’enfant, la durée de 15 jours peut être prolongée. Pendant 2 à 3 minutes, le professionnel va « brosser » l’enfant afin de provoquer une pression sur ses muscles et les articulations. Une séquence de compression des articulations suit toujours le «brossage ».



A ce jour, aucune recherche scientifique n’a validé cette pratique, mais certains parents et professionnels ont reporté certains changements bénéfiques suite à sa mise place. A noter qu’il est aussi fortement déconseillé de mettre en place ce protocole à un enfant sans la recommandation d’un(e) ergothérapeute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Mer 11 Nov 2015 - 9:57

cette méthode en effet m'a été proposé (pas sous ce nom mais sous forme de massage; avec le même principe de "désensibilisation" finalement) par une personne que nous etions allés consulté avec mon second.(qui n'est pas tsa franc mais hp, hypersensible et atypique....que je soupçonne avec tsa legers.)

elle m'avait dit de la masser de cette façon chaque jour 5 mn.
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mer 11 Nov 2015 - 11:21

Et finalement tu l'avais fait ?

L'hypersensibilité ne concerne effectivement pas que les autistes.
J'ai moi-même une aversion sensorielle. Je n'aime pas trop qu'on me touche sans mon accord.
J'avais une collègue très tactile qui n'arrêtait pas de mettre sa main (gelée) sur mon bras ou sur ma cuisse. Je trouvais ça intrusif mais aussi irritant sur la peau. J'ai du lui dire, de façon assez cash, d'arrêter de me toucher. Elle continuait mais il suffisait que je la regarde pour qu'elle comprenne Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 12 Nov 2015 - 11:02

http://autisme.tv5monde.com/?portfolio=survivre-a-lecole

Super vidéo, qui résume complètement les difficultés de mon fils à l'école (hypersensibilité auditive, maladresses sociales, difficultés motrices et intérêts restreints envahissants et très spécifiques, l'exemple de la digestion du tricératops m'a fait sourire, c'est exactement ca !!).


Dernière édition par . invitée . le Dim 20 Déc 2015 - 12:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 12 Nov 2015 - 11:43

Les groupes d'entraînement aux habilités sociales, c'est quoi ?

http://autisme.tv5monde.com/?portfolio=habiletes-sociales-2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Jeu 12 Nov 2015 - 18:03

Parisette a écrit:Et finalement tu l'avais fait ?

l:
en partie....pas sur le long terme j'avoue.
aujourd'hui il va mieux mais est toujours atypique; (sensible, secret...en fait il me ressemble pas mal quand j'etais ado.)

meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Ven 27 Nov 2015 - 11:03

Mei a écrit:j'attends encore la restit pour mon fils, et c'est long;.(ils ont encore mis un RV fin septembre avant la restit...)

Alors avez-vous eu la restitution depuis ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Sam 28 Nov 2015 - 20:03

Parisette a écrit:
Mei a écrit:j'attends encore la restit pour mon fils, et c'est long;.(ils ont encore mis un RV fin septembre avant la restit...)
Alors avez-vous eu la restitution depuis ?
j'ai enfin eu une date, le 7 janvier!! (je suis décue car j'esperais avant Noel...mais enfin c'est une date...)

ca aura été très long....plus que pour moi.(moi j'ai eu 3 mois avant mon premier RV en mai 2012, puis bilan en aout, et restit en novembre.mon fils, demande en mars 2013; lettre du medecin spé en avril 2014, (rien avant!..et pourtant une hospi en psy ado en fev 2014...avec une pedopsy  (de passage dommage on est mal tombée)persuadée que ca n'etait pas des tsa et ne connaissant rien aux tsa....perte de tps.bref.) , bilan en mai 2015 -  jusqu'en oct 2015- , et enfin restit en janvier....il faut être patient!


Dernière édition par meï le Sam 28 Nov 2015 - 21:49, édité 1 fois
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 28 Nov 2015 - 20:08

C'est clair qu'il faut être patient. Et pendant ce temps, les enfants grandissent comme ils peuvent.

Le dossier MDPH est bouclé de mon coté. Je l'envois lundi. J'ai un peu trainé. Il me manque encore deux devis, mais tant pis, je les enverrai plus tard.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 16:07

J'ai fait un cauchemar cette nuit, comme toutes les nuits en ce moment.
Mon dossier MDPH était refusé, les dates étaient trop limites, on me demandait de refaire le dossier.

Ce matin, j'ai reçu un courrier de leur part. J'ai flippé, respiré à fond : "Le dossier est déclare recevable"
Ouf !!
Maintenant il faut compter 4 mois avant l'évaluation de notre demande d'après ce qu'on m'a dit.


Dernière édition par . invitée . le Dim 20 Déc 2015 - 12:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 16:39

Je ne sais si on en a parlé d'ailleurs mais le DSM V a changé la dénomination du handicap au profit d'autisme léger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 17:32

C'est quoi la différence entre le DSM V et le CIM 10 ?

En fait je sais juste que le syndrome Asperger est classé en F84.5 dans le CIM 10 (F84 étant les TED).

J'utilise souvent le terme d'autisme invisible. Autisme parce que ca parle plus aux gens que Asperger et invisible parce qu'en général on me répond qu'il parait pourtant normal le petit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 17:40

Le CIM 10 est le classement international des maladies et est davantage d'influence européenne. Le DSM est américain et spécialisé dans les maladies mentales. Le DSM est la référence au vu du retard européen en psychologie et en psychiatrie.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 18:00

Je viens de lire ce doc :
http://www.psychomedia.qc.ca/autisme/2012-12-04/dsm-5-syndrome-d-asperger-trouble-du-spectre-autistique
Mais j'avoue ne pas trop comprendre l'impact de ce changement dans le classement du DSM V.

En tout cas, pour mon fils, la psychiatre du CRA a noté sur la conclusion "Trouble du spectre autistique (type syndrome Asperger, F84.5 dans le cadre de la CIM 10).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 18:02

Eh bien c'est que la psychiatre préfère le CIM10 ce n'est pas un drame je préfère moi aussi la classification qui reconnaît l'asperger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 18:15

Où en es-tu dans tes démarches ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 12 Déc 2015 - 18:18

Nulle part ^^ mais on ets pas dans le topic adapté ^^ .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Dim 13 Déc 2015 - 14:37

nous avons enfin une date pour la restit de mon fils, le 7 janvier.....ça aura été long!! Rolling Eyes
mais c'est fait!
plus qu'à attendre.
en attendant mon fils est super motivé pour bien faire, il sort de son premier trimestre avec 17 de moyenne, c'est un super bonhomme qui revient de loin et j'en suis fière.
je serai là pour l'accompagner, et surveiller si il a besion d'aide de tp sen tmps...mais il a su s'approprier es difficultés, trouver de stratégies (comme moi finalement...) c'est cool.

et ma puce elle grandit avec ses partiicularités qui me font déjà penser à un tsa léger comme maman....sans aucuns doutes possibles hpi egalemnt.
elle rentre en classe en janvier...j'ai pas trop hate...j'attendrai deja de voir comment ça se passe.
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Mar 19 Jan 2016 - 12:13

zut tu n'es plus là invité? (et je ne me souviens plus de tpn pseudo... Embarassed )
je revenais te faire part du resultat du bilan de mon fils, il est diagnostiqué asperger /TSA de modéré à léger.(et hpi.)
j'espère que tout va bien, dommage pour une fois que j'avais une autre maman d'aspi pour echanger ici. Neutral
bonne suite!
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par noir le Mar 19 Jan 2016 - 19:43

meï a écrit:zut tu n'es plus là invité? (et je ne me souviens plus de tpn pseudo... Embarassed )
Bonsoir meï, son pseudo était Parisette.
Effectivement Parisette s'est désinscrite.
Peut-être passera-t-elle à un moment te lire quand même ??
Bonnes pensées, au fiston aussi Wink

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 14:04

J'ai déjà parlé rapidement des habiletés sociales sur ce fil. Je voulais y revenir en expliquant mieux pourquoi c'est important de les enseigner aux enfants avec autisme.

Les habiletés sociales c'est ce qui permet à l'enfant d'entrer en contact avec les autres, de bien s'entendre avec eux, de se faire des copains, de travailler avec d'autres, de prendre sa place au sein de la société, de l'école ...

Il y a 5 catégories:

- Les habiletés prosociales : c’est ce qui permet d’entrer en contact et d’être agréable avec les autres, par exemple, sourire, saluer, partager, aider, complimenter et coopérer.

- L’expression des émotions : c’est-à-dire reconnaître et exprimer ses émotions et reconnaître celles des autres. La communication et le langage: parler avec les autres, écouter, poser des questions, répondre aux questions, faire des demandes, etc.

- L’autocontrôle de ses émotions et de ses comportements : cela comprend des habiletés comme attendre son tour, accepter un refus, tolérer une frustration, se calmer et s’adapter à une situation.

- La résolution de conflits : c’est-à-dire reconnaître les problèmes, régler les conflits avec des mots, trouver et proposer des solutions, négocier et faire des compromis.

L’acquisition des habiletés sociales fait partie du développement global de l'enfant et touche son développement social, affectif, physique, cognitif et langagier. Pour la plupart d’entre nous, l’apprentissage d’habiletés sociales peut sembler simple et naturel.

Alors pourquoi les enseigner ?

L’acquisition d’habiletés sociales est un enjeu d’importance majeure pour plusieurs personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. Selon le type d’incapacité, certains facteurs peuvent prendre une importance plus ou moins grande, mais il est possible de résumer ces difficultés en affirmant que ce sont surtout leurs limitations sur le plan de la communication, de la perception ou de l’auto-régulation qui font en sorte que les interactions sociales posent un plus grand défi.

Voici les difficultés rencontrées chez les personnes à besoins éducatifs particuliers :

- Elles ont des difficultés avec le raisonnement non-verbal et les subtilités du langage corporel ou verbal;

- Elles ont moins d’opportunités, car elles participent moins aux activités communautaires; Il y a chez ces personnes un manque de motivation, car elles comprennent mal l’importance d’acquérir de bonnes habiletés ou n’y trouvent pas d’intérêt;

- Leur estime de soi est souvent faible, elles se demandent comment elles sont perçues; Elles ont un faible niveau de compréhension du contenu enseigné;

- Elles ont besoin de soutien pour le transfert et la généralisation

Les habiletés sociales sont principalement développées par apprentissage (par exemple via l'observation, le modelage). Les habiletés sociales comprennent des comportements spécifiques et discrets, verbaux et non verbaux. Les habiletés sociales se composent d'initiations et de réponses appropriées et efficaces. Les habiletés sociales sont de nature interactive et impliquent des réactions efficaces et appropriées (par exemple un timing d'un comportement spécifique, une réciprocité).

Les habiletés sociales ont donc un impact sur l'inclusion .

Aussi des stratégies adaptées et un enseignement explicite sont nécessaires.

Que peut on enseigner ?

Voici des exemples

Nos enfants avec syndrome Asperger CvqgBLVOcYP7fz5EukEc4MX3S2Q@675x475


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mar 15 Mar 2016 - 14:05

Parait que tous les autistes ne sont pas des tronches en math


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Sam 2 Avr 2016 - 16:29

J'ai fait le point avec la maitresse hier.
Mon fils a vraiment beaucoup de chance d'avoir une maitresse aussi bienveillante. Y'a évidemment encore des difficultés, mais je sens qu'elle l'accompagne.

Elle m'a raconté qu'hier il a fait une blague qui a fait rire toute la classe et même elle. C'est un énorme changement Very Happy
Il a aussi eu un A en sport Bravo ! C'était en athlétisme, plus simple à gérer que les sports collectifs.
Bon par contre, toujours C en comportement social, rien d'étonnant, c'est encore compliqué pour lui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Dim 22 Mai 2016 - 14:45

Cet article date de 2011 mais est toujours d'actualités.
La pateaugoire et le packing sont encore beaucoup utilisés.

http://mobile.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-autistes-en-france-le-casse-101411

Nous en sommes au 3eme plan autisme, les choses évoluent doucement... Enfin il faut espérer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Dim 22 Mai 2016 - 16:17

Nos enfants avec syndrome Asperger Interginclus-cd7b0

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Saumon_Sucré le Lun 23 Mai 2016 - 9:43

Un asperger de haut niveau devrait étudier dans des écoles de niveaux.
Une école de haut niveau c'est une école ou l'on pratique le latin parlé ainsi que le grec ancien.
Schola Nova en Belgique est la meilleur école qui existe en Belgique pour ceux qui désirent réellement s'élever. Il y a des cours d'hébreux, d'arabe, du théâtre, de la musique classique... Et c'est pas trop chère... 350 euros par mois... Pour la qualité de l'enseignement, c'est vraiment pas couteux...

Après je pense qu'un Asperger de haut niveau qui fréquente les écoles poubelles deviendra une poubelle. Une école poubelle c'est une école ou la moitié des profs sont absents la moitié de l'année; c'est une école ou l'autorité et le savoir sont moqués; c'est une école ou l'on fume des joints dans les toilettes...

G FAIT PLEIN DE FAUTES D'ORTHO TANT PIS

Saumon_Sucré

Messages : 30
Date d'inscription : 24/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Lun 23 Mai 2016 - 10:13

C'est bien plus complexe que ca. Ce que tu ecris est valable pour un enfant HP mais pas forcement evident pour un enfant aspie.
Nous nous sommes posé la question déjà pour le collège.
Nous avons à proximité le choix entre
- un collège privé catholique, qui affiche un score de 100% de réussite au BAC. L'élite en somme. On y apprend le chinois, y'a un club d'echec. Le top quoi.
Bien sur pour avoir un 100%, on ne garde que les meilleurs (pas de redoublement possible) et il y a une pression d'enfer sur les gamins.
- un collège international public, effectif des classes restreints, enseignement dynamique et créatif. Pas de note, pas de sanction. Le bahut bien dans son époque !
Il est dit dans la brochure "avoir un esprit de travail en groupe impératif"
- un collège public normal à 5 min en vélo de la maison, avec les enfants des zones pavillonnaires et ceux des HLM, mixité sociale.

Les deux premiers ne conviendront pas à mon fils, même si le contenu pourrait le nourrir intellectuellement.
Il se met déjà une pression énorme sur les notes, les challenges et la compétition ça l'angoisse. S'il ne peut pas faire parfaitement quelque chose, il refuse de faire.
Et les travaux de groupe c'est compliqué, extrement compliqué à gerer pour lui. La créativité il l'a, mais s'il bosse seul.

Le collège public à coté de chez nous a une bonne réputation, l'enseignement y est certes national, avec la reforme du collège il faut voir ce que ça va donner.
Mais c'est d’après moi ce qui conviendra le mieux à mon garçon.

Il n'y a pas de généralité à faire pour nos enfants, c'est du cas par cas.
De plus, je n'envisage même pas une seconde d'envoyer mon fils en internat pour qu'il soit dans une école parfaite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par noir le Lun 23 Mai 2016 - 13:04

Saumon_Sucré a écrit:Un asperger de haut niveau devrait étudier dans des écoles de niveaux.

Après je pense qu'un Asperger de haut niveau qui fréquente les écoles poubelles deviendra une poubelle. [...]

Attention, il y a plein de confusions dans ce que tu as écrit.

L'appellation "Asperger de haut niveau" n'existe pas
mais je pense que tu as fait un mélange entre Asperger et Autiste de haut niveau.

L'une des différences entre les deux serait le retard de langage chez les Autistes de haut niveau - alors qu'il n'y en a pas chez les autistes Asperger.

On parle de "haut niveau" dès (équivalence) un QI de 70, et cela concerne des autistes qui peuvent s'exprimer, échanger.

Comme elle l'a bien écrit, je renvoie vers :

" lorsqu’on parle de « haut niveau », beaucoup comprennent « surdouement », confusion extrêmement fréquente avec le haut potentiel intellectuel, c’est à dire un Quotient Intellectuel ≥ à 130.
Or, l’autisme dit de haut niveau est appelé ainsi seulement par opposition à l’autisme sévère (également appelé autisme de Kanner), dont les sujets ont quelque fois un QI ≤ 70 (selon les données existantes, tous TED confondus, 30% des autistes seraient dans la zone de déficience intellectuelle).

Ainsi, dans le cas de l’autisme dit de « haut niveau », il n’est question que de QI situé dans la norme, c’est à dire > à 70 sur l’échelle de Wechsler, pas particulièrement de QI ≥ à 130.
" http://les-tribulations-dune-aspergirl.com/2014/05/17/syndrome-dasperger-ou-autisme-de-haut-niveau-maladie-ou-trouble/

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 43
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Saumon_Sucré le Lun 30 Mai 2016 - 19:36

Merci pour ton lien noir
L'article est intéressant

Saumon_Sucré

Messages : 30
Date d'inscription : 24/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par cardamome le Jeu 16 Juin 2016 - 13:21

Les habiletés sociales c'est ce qui permet à l'enfant d'entrer en contact avec les autres, de bien s'entendre avec eux, de se faire des copains, de travailler avec d'autres, de prendre sa place au sein de la société, de l'école ...

Il y a 5 catégories:

- Les habiletés prosociales : c’est ce qui permet d’entrer en contact et d’être agréable avec les autres, par exemple, sourire, saluer, partager, aider, complimenter et coopérer.

- L’expression des émotions : c’est-à-dire reconnaître et exprimer ses émotions et reconnaître celles des autres. La communication et le langage: parler avec les autres, écouter, poser des questions, répondre aux questions, faire des demandes, etc.

- L’autocontrôle de ses émotions et de ses comportements : cela comprend des habiletés comme attendre son tour, accepter un refus, tolérer une frustration, se calmer et s’adapter à une situation.

- La résolution de conflits : c’est-à-dire reconnaître les problèmes, régler les conflits avec des mots, trouver et proposer des solutions, négocier et faire des compromis.

L’acquisition des habiletés sociales fait partie du développement global de l'enfant et touche son développement social, affectif, physique, cognitif et langagier. Pour la plupart d’entre nous, l’apprentissage d’habiletés sociales peut sembler simple et naturel.

ça me parle complètement! j'ai vraiment l'impression de devoir apprendre à mon fils des choses qu'il aurait du intégrer naturellement (il va avoir 11 ans)...
mon souci est que jusqu'à maintenant aucun professionnel (psychologue et pedopsychiatre) ne nous propose une aide concrète (je passe pour la mère qui couve alors que je fais le maximum pour le rendre le plus autonome possible!). Me souviens avoir naïvement demandé si une méthode basée sur du "voici une situation, voici comment tu dois procéder..." n'existait pas  Laughing

toujours cette impression désagréable de devoir lui dire comment se comporter, quoi faire ou pas, dans des situations bien particulières (pas genre il est impoli comme un préado peut l'être parfois etc etc!)
Pourtant, il est "dégourdi", "pas bête" et je dirai que paradoxalement son langage, sa façon de parler et son physique (il n'est pas petit pour son age) font encore plus ressortir ce coté "choses qu'il aurait du intégrer avant, il est grand maintenant..." et les gens autour de lui (adultes ou autres élèves, d'où relations très compliquées) en concluent "il est mal élevé" ou "débile"...
on lui reproche toujours de trop participer en classe ou du coup de perturber (quand soit les adultes soit les autres élèves le font taire ...).

en revanche pour le moment il est "juste" étiqueté HP et je suis avec mes soupçons d'autre chose genre TSA piste que je commence à creuser.
Il est dans un collège où son profil HP est connu, un peu mieux pris en compte que durant son primaire mais les ennuis persistent et je crains qu'autre chose en plus ne vienne troubler un "simple HP" (façon de parler hein?! je ne veux vexer personne!)
trop l'impression que ce profil a bon dos dans le cas de fiston, et trop souvent utilisé pour expliquer les choses...

cardamome

Messages : 35
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Jeu 16 Juin 2016 - 21:11

cardamome a écrit:
en revanche pour le moment il est "juste" étiqueté HP et je suis avec mes soupçons d'autre chose genre TSA piste que je commence à creuser.
Il est dans un collège où son profil HP est connu, un peu mieux pris en compte que durant son primaire mais les ennuis persistent et je crains qu'autre chose en plus ne vienne troubler un "simple HP" (façon de parler hein?! je ne veux vexer personne!)
trop l'impression que ce profil a bon dos dans le cas de fiston, et trop souvent utilisé pour expliquer les choses...

en effet souvent des enfants/ ados tsa "legers" sont dabord etiquettés longtemps hpi.. parce que les parents preferent cette idée, déjà, (pour certains.. Wink  l'image est meilleure! ) et parce que souvent le parent tarde  à se rendre compte que le seul hpi ne suffit pas.
inutile de dire que les pros eux ne voient en general rien...et pire, disent non non quand on leur en parle.
mon fils a été pris en charge pour son hpi (tqhi) à 6 ans .
le centre qui le suit l'a bien aidé, certes..mais quand j'ai commencé a parler autisme on m'a niée.
(pourtant j'ai eu mon propre diag pour faire valoir la pertinence de creuser la psite..mais niet.)
on m'a sorti qu'il ne correspondait pas a tous les critères du dsm, etc etc....mouais.
pesonne ne m'a aidé  à demander le bilan au CRA local (pourtant partenaire /collègue de ce centre.)

j'ai du aller chercher moi meme un superspecialiste des tsa, avoir ce courrier pour l'accès au bilan, et avoir enfin ce bilan des mois plus tard, et un diag de TSA asperger avec hpi, pour leur faire "avaler."..et encore on en parle même pas quand je me rends encore au centre pour son suivi! le tabou complet.
comme quoi ils ont du mal...bcp de mal avec les tsa invisibles.

mais le seul hpi n'explique pourtant ps tout....et ca arrange les gens de le croire.(qu'est ce que j'ai pu entendre "mais c'est a cause de son QI, vous comprenez..." mais oui...bien sur.(et oui je comprenais etant moi meme surdouée et aspie.. Rolling Eyes .)
bref ne pas baisserles bas en cas de doute et ne voir "que" des vrais pros specialistes TSA. Wink

et je connais encore aujourd'hui des praents d'ados tsa qui sot ds le éni total..et continuent de le voir comme "surdoué"..et de le faire accompagner tel que.
et ca n'aide pas l'ado...


Dernière édition par meï le Jeu 16 Juin 2016 - 21:50, édité 1 fois
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 21:18

Tout pareil Meï.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Jeu 16 Juin 2016 - 21:56

et encore l'immense chance qu'on a eu est que mon fils soit pris sdans le dispo experimental du centre pour surdoués, au cllège (public).
les deux responsables de ce dispo (qui portent totu à elles seuls, le centre ne faisant que chapauter.) ont elles assez vite prerçu la différence..et pris en compte les tsa, même pas encore diag.
et ca l'a sauvé, aidé.au moins eles ont compris vite ses besoins et accompagnements .
du coup on leur doit enormément... Wink
le passage au lycée m'effraie un peu..j'avoue (il passe l'an prochain au lycée.)il y a un PAI de prévu...et une info aux infirmières et CPE.mais quand même.
je me dis qu'il va falloir redoubler de vigilance.
il va en 2nde option cinéma (sa passion..il participe en aout a un tournage en second role...il a deja fait de la figuration notamment avec sophie marceau..il aime ça.alors je ne len empeche pas. Wink et il gère son truc plutot bien....après tout, keanu reeves et la jeune femme dans kill bill sont bien aspis.....(et tim burton!)! flower )
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 21:59

Hogo Horiot fait bien du théatre Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Jeu 16 Juin 2016 - 22:18

Parisette a écrit:Hogo Horiot fait bien du théatre Very Happy
oh mais oui quel oubli! Embarassed Very Happy
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2016 - 23:32

*Hugo (évidemment)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 9:43

Puisqu'on parle d'habiletés sociales, je discutais hier au tel avec ma cousine. Elle est psy de formation. Je lui parlais du refus de mon fils de continuer avec sa psy actuelle, specialisée dans les TED et TSA. Elle le fait jouer aux cartes ou aux jeux de société. Ca ne l’intéresse pas, il trouve qu'on perd notre temps et notre argent ...

Elle m'a conseillé de le faire travailler à la maison, de façon ludique sur les habilités sociales. C'est pas gagner, parce qu'avec moi, il prend vite mes remarques pour des reproches. Donc je dois faire ça sous forme de jeu.
Je vais fouiller sur internet voir si je trouve des docs sur lesquels m'appuyer.
Si vous en connaissez, je suis preneuse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 10:59

Un peu de pub vite fait : AFD Edition
http://www.autismediffusion.com/

C'est l'ergothérapeute qui m'a fait découvrir ce site marchand, elle se fournit chez eux. On y trouve des livres, des produits pour aider à gérer l'hypersensibilité (auditive, sensorielle, visuelle, etc), du matériel pour apprendre à gérer le temps, et en plus des conseils et témoignages sur le TSA.

Le seul hic c'est la livraison faite par un transporteur pas top.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos enfants avec syndrome Asperger Empty Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par cardamome le Ven 17 Juin 2016 - 13:13

merci pour ce témoignage Meï.
j'ai contacté le CRA régional pour obtenir un RV à l'antenne départementale du CRA; ils m'ont envoyé un dossier purement administratif, je dois absolument joindre un courrier d'un médecin demandant un "bilan autistique".
Avec notre médecin de famille, c'est pas la peine , il est gentil mais pas du tout ouvert à ce genre de chose (!) donc on a pris RV avec une pédiatre ouverte à la question...(RV repoussé en fin de mois
je pense contacter une asso locale pour tater le terrain...est-ce que l'antenne du CRA sera bien informée sur les signes d'un TSA masqué par un HP(???)...
pas trop le choix de toute façon, je commence par là, je verrai ce qu'il en ressort. Dans le privé, il y a un centre asperger pas très loin dans un département voisin, mais j'ai cru comprendre que ça ne donnait pas un diagnostic officiel ensuite...donc ce serait une solution de repli (couteuse et qui ne servira que pour nous, en intrafamilial bof bof! c'est pas trop la que ça plante).
Je "reste" donc par ici sur ce fil...même si fiston non diagnostiqué, j'y apprends des tas de choses (je récupère des liens etc etc) et ça fait du bien de voir que d'autres ont traversé les mêmes étapes!

cardamome

Messages : 35
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum