Je ne supporte plus ma colère, au secours

+6
°1001
zelle
Stauk
Insomniaque
ErikFromFrance
Hugo PidiPiou
10 participants

Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Hugo PidiPiou Jeu 23 Juil 2015 - 1:30

Bonjour à tous (ou bonsoir),

J'écris ce post en étant un peu embrumé.... ou plutôt en colère. Et j'en ai peur. PEUR, AFFREUSEMENT PEUR. C'est la 6ème fois que ma colère me joue des tours et je ne supporte plus d'avoir à m'isoler constamment. Je ne supporte plus cette colère d'une puissance incontrôlable qui me pousse à dire des choses que je regrette amèrement ensuite. J'en ai juste peur.... Peur et encore peur, peur tout le temps qu'elle éclate, peur qu'elle s'enfouisse, peur qu'elle soit là. Je ne me contrôle plus. Je suis obligé d'oublier et de m'anesthésier de ce qui m’énerve pour ne pas la renforcer, je m'isole, je joue et je culpabilise, tout le temps et beaucoup. Et ce poids est tellement fort et puissant que les sceaux que je place lâchent toujours et je craque. JE CRAQUE! Et je ne supporte plus de craquer, de tout dévaster..... Je suis fatigué d'avoir voulu me couper les veines cinq fois parce que je n'ai pas réussi à me contrôler, ça me fait peur puisque je ne suis pas chez moi, parce que je suis avec mon père, parce que je suis seul. Et je ne veux pas être seul. Ce soir ma colère est trop forte pour que je puisse l'anesthésier.... Je ne sais pas quoi faire, j'ai peur.... Alors je temporise..... J'attends.... Je patiente. De me calmer et de culpabiliser encore et encore pour ce que j'ai fais et ce que j'ai pu dire. Parce que je sais que je deviens mauvais dans ces cas là.....

Pour vous situer à peu près : ce matin je me lève la tête dans le cul. J'suis fatigué et incroyablement désespéré.... Et là tout s'enchaîne. Un ami doit venir passer l'après midi chez le frère de la copine de mon père. Et je m'engueule avec mon père. Violemment. Avec une grande intensité et surtout aucune préparation. J'ai tout improvisé il m'a fait craqué. Il a cassé mes digues ou ma première carapace. Pourquoi? Oh.... Les reproches habituels.... Les mêmes choses.... Encore... Et toujours.... "Tu fous rien" "Tu vis en décalé" "T'es invivable" Dur? J'suis habitué. Méchant? Oui. Et ça m'a fait craqué j'ai essayé de le comprendre. Je n'ai pas compris, j'ai craqué et voilà ce qui sous l'effet de ma colère est sorti : "Je ne te considère plus comme mon père, mon papa t'en est loin, le jour où tu seras là pour nous alors on pourra parler. Là tu pourras dire que tu me connais. là tu pourras me donner des ordres. Tu ne peux plus utiliser l'argument t'es mon fils/j'suis ton père éternellement." Il a pas aimé. Moi non plus. On a parlé des "gens", que les gens ne changent pas, qu'ils restent figés, qu'on ne peut pas les faire bouger. QUOI? Et moi alors? J'suis une quiche peut-être? J'ai pas changé peut-être? Je suis passé de l'innocence de l'enfance à la dépression profonde et à la tentative de suicide. J'en suis sorti. ET TU ME DIS QUE J'AI PAS CHANGE? Et là il m'a dit ça :

"Tu n'as rien de spécial. Si tu t'en es sorti, tu t'en es sorti comme tout le monde, tu n'es pas spécial ou tout ce que tu veux. Ton livre a beau flatter ton ego, il ne te change pas. tu n'as jamais été un zèbre et tu ne le seras jamais." 

Père (ou fils de pute je sais plus) : 1 / Hugo : 0
Résultat du combat : Déprime, désespoir, désillusion, colère, haine et fatigue extrême.
+ 300 XP gagné dans la compétence "Briser son fils"

Forcé de m'occuper de mon ami qui venait d'arriver, j'ai passer une relativement bonne après-midi, ou plutôt pas pire que la matinée. J'ai ri et j'ai oublié, j'en demandait pas plus. 

Il est parti, on a mangé. Je suis en colère. Une colère profonde et puissante, celle qui ne puise pas son énergie uniquement dans la dispute de ce matin. Non. une colère nourrie de doutes sur moi-même, sur mon identité, sur mon frère qui a décidé de balancer la sauce aussi en révélant toutes sortes de choses sur lui-même, de haine, de haine, de haine, de haine et encore de haine contre moi-même et ce que je ne peux rendre meilleur. 

Une amie m'a dit qu'elle m'appellerait ce soir. Elle n'a pas tenu sa promesse. Elle ne m'a pas appelé. Elle a regardé un film. Un truc de plus tiens, j'en manquais. Alors aussi con et fourbe que je sois j'ai trouvé en elle un échappatoire. Un exutoire. Bad move, dude...... Résultat, elle m'en veux et ne veux pas m'appeler demain. J'en peux plus.... Parce que maintenant que je ne suis plus énervé... Non, elle a eu le temps de se déverser sur elle, je regrette. Vraiment. Tout. Tout et encore tout. Et j'ai peur de moi.... J'ai peur de ne pas être secouru par ma mère. Peur de n'avoir personne qui puisse me soutenir. Personne pour me maintenir à flot comme à chaque fois. Peur et encore Peur.....

Je ne sais même plus où je voulais en venir..... Je suis perdu.... Juste perdu. Dans un océan ou un mode d'incompréhension mutuelle, de haine, de colère et d'incompris. Un monde fait de gens qui ne me comprennent pas. Qui ne sont pas ce qu'ils sont, ou qui ne veulent pas l'être, de gens qui ont peur et qui font peur. De gens mal et de gens bien. De joie et d'amour comme de haine et de déprime. J'ai l'impression d'être Double-Face, une fois gentil, une fois méchant. Mais surtout fou. Incroyablement fou. Et seul.

J'ai juste envie de tout laisser tomber pour m'endormir. Mais je sais que je ne peux pas m'en tirer comme ça. Alors je dois m'affronter. M'affronter encore.

J'ai peur. 

PidiPiou, un oiseau qui semble stable mais qui n'a jamais été moins que le personnage de film qui ne tient qu'à une branche et qui se sacrifie pour pas que la falaise s’effondre s'il fait partir avec lui les racines tenant sa branche. Un oiseau qui préfère partir seul plutôt qu'accompagné. Parce qu'il ne peut pas être accompagné.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ErikFromFrance Jeu 23 Juil 2015 - 1:46

J'ai peur de ne pas être secouru par ma mère.
Ce message suggère que tu accordes au moins de la confiance à ta mère. Peut-être peux-tu prendre les devants en discutant avec elle ou même en lui faisant lire le message ci-dessus ?

Pour ce qui est de la colère, je ne saurai pas te répondre car je suis plutôt l'inverse de toi. J'imagine qu'un psychologue, peut-être avec une orientation TCC (thérapies cognitivo-comportementales), serait la personne la mieux indiquée pour trouver d'abord des automatismes empêchant les conversations qui dégénèrent (par exemple : une formule toute faite pour couper une conversation et te barrer) et ensuite un travail de long terme pour apprendre à mieux encaisser.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 45
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Insomniaque Jeu 23 Juil 2015 - 2:04

Jetais comme toi, en colère mais savoir contre qui ... Mnt je suis et triste.
Ton père te dis que tu n'es pas zèbre ? Le mien sait que je le suis. Mais il me traite dhandicapé, de con et que je n'ai aucune initiative...

Toutefois, ils doivent certes faire des efforts... Mais toi aussi!
après, comme la dit Erik : trouve un moyen de couper court au discussion a problème!
Je te souhaite bonne chance avec tout tes autres problèmes en + de celui ci et ne détruit pas tas famille avcause de tas colère ! Sauve toi avant d'exploser : tu deviens une bombe humaine ...

chance
Insomniaque
Insomniaque

Messages : 173
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 23
Localisation : Ma maman m'a dit de pas le dire :o

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Hugo PidiPiou Jeu 23 Juil 2015 - 2:09

@ErikFromFrance

Elle sais déjà tout ça. Je lui ai déjà dit, je partage tout avec elle. Tout. De mes envies suicidaires à mes relations. Tout. Elle sait tout sur moi... Principe de la maison.

Pourquoi couper court aux discussions? Si je fuis, j'entasse. Si j'entasse, je me pollue.

@Insomniaque

Je sais que je dois faire des efforts mais cette peur de ma colère me paralyse. Je ne sais plus comment réagir quand elle fait mine d'apparaître....

Mon père ne fait pas partie de ma famille.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Invité Jeu 23 Juil 2015 - 9:09

Je suis désolée de te dire ça mais tu as sans doute blessé ton père en lui disant que ce n'est plus ton père et il t'a blessé "en représailles" en te disant que tu n'es pas un zèbre. Match nul. Je peux parfaitement réagir comme ça; on me blesse, je blesse pour me défendre, c'est un réflexe de défense quitte à dire des choses que je ne pense pas. Et ensuite, je regrette mais c'est un réflexe animal en quelque sorte. Maintenant que j'ai identifié ce mécanisme de défense, je suis vigilante mais ça n'a pas toujours été le cas.

"Tu fous rien" "Tu vis en décalé" "T'es invivable"> je crois que malheureusement, ce sont des reproches habituels d'un parent angoissé pour l'avenir de son enfant, c'est humain quand on aime quelqu'un et comme on ne sait pas comment exprimer les choses on les dit, mal. J'ai le même genre de discours avec mes parents (quand je ne travaille pas, "mais qu'est ce que tu fais de tes journées?" réponse humoristique "mais je prépare un attentat/ mon départ sur Mars" ou autre réponse absurde au choix; "mais qu'est-ce que tu vas devenir?" "mais m'installer sous un pont, bien évidemment!") mais après avoir répondu à leur intrusion, de manière décalée (on pourrait dire insolente mais j'ai 30 ans, je suis adulte, je ne leur demande jamais rien donc je ne leur dois rien), je réponds calmement que je fais le maximum pour trouver un boulot et ne pas perdre le moral parce que oui, moralement/ financièrement/ socialement, c'est difficile.
Discours typique de quelqu'un qui s'inquiète et ne sait pas comment exprimer son angoisse par amour pour la personne et envie qu'elle réussisse sans penser que ça met une pression supplémentaire sur les épaules de la personne et que c'est très loin de l'aider!


Dernière édition par Bleuenn le Jeu 23 Juil 2015 - 18:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ErikFromFrance Jeu 23 Juil 2015 - 10:46

PidiPiou a écrit:Pourquoi couper court aux discussions? Si je fuis, j'entasse. Si j'entasse, je me pollue.
Pour éviter que la colère explose. Pour éviter que cette colère contre ton père rejaillisse sur tes relations avec tes amis. Pour empêcher l'escalade des mots. Si tu 'fuis' (je suis en désaccord avec ce mot mais passons...) après 2 insultes que t'aura envoyées ton père, tu auras moins de choses à entasser que si tu restes, qu'il t'en envoie 10 de plus, que tu lui répondes par quelques insultes de ton cru, et que lui t'en remette 15 de plus par-dessus. En plus, tu pourras avoir la satisfaction d'avoir planté le nez à ton interlocuteur qui n'aura pas la possibilité de terminer ce qui lui trottait dans la tête et qui, contrairement à toi, n'aura pas choisi d'interrompre la discussion.

Et aussi, il va falloir que tu apprennes à évacuer ce que tu entasses. Ca, c'est le boulot à faire avec un psychologue. Parce que tout le monde peut être blessé par tout le monde. Même mes amis ou ma compagne (quand j'en avais une) peuvent dire ou faire des choses qui vont me déplaire, me frustrer, me déranger. Mais le ressentiment doit s'écouler avec le temps. S'il s'écoule trop vite, on devient un punching-ball qui se laisse maltraiter. Mais s'il s'écoule trop lentement, on accumule trop jusqu'à déborder et on devient méchant et on détruit ses relations tandis qu'on voit autour de nous des gens qui construisent leurs relations et en tirent plus d'avantages.

Couper court aux discussions, c'est peut-être pas idéal. Mais as-tu d'autres solutions meilleures que celle-ci ? Moi quand je n'ai pas de Ferrari, je me contente d'une vieille Citroen AX pourrie. Alors ouais... pas idéal. Mais il faut commencer quelque part et essayer des choses.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 45
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Insomniaque Jeu 23 Juil 2015 - 13:13

Évacue par qlq chose qui te défoule, apprend à faire glisser les reproches (pour les parents c plus dur car ils sont répétitifs et insessant !), mais les autres n'ont rien fait pour que t'as colère se répercute ... Je te l'ai dit, avec une colère aussi profonde, qui est amplifié par des probleme quotidien et familiaux : tu es une bombe ! Et quand tu exploseras, tu feras beaucoup de degat et pas que dans t'as famille, tes mis, ton entourage ... Sauf que ton détonateur cest un détecteur de pression, de poids. Arriver à un certain poids : boom ! Enleve ce qui te pèse sur les épaules avant que ca ne soit trop tard !
Ton pere, même si dis qui ne fait pas partie de ta famille, t'as fait naître et il a peur pour toi ! Ne le renie pas ...
Insomniaque
Insomniaque

Messages : 173
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 23
Localisation : Ma maman m'a dit de pas le dire :o

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Stauk Jeu 23 Juil 2015 - 13:26

C'est compliqué les relations avec les parents. C'est toujours compliqué, pour tout le monde. Parfois c'est aussi un peu destructeur. Il existe des solutions pour gérer, mais c'est à chacun de les trouver. Et parfois on ne trouve pas. Et parfois en cherchant on se perd, et rétrospectivement, on se dit qu'au aurait mieux fait de suivre dans le sens de l'inertie : la rupture, les engueulades.

Les émotions c'est compliqué aussi, et la colère également. Là aussi il existe de multiples solutions. Et tout autant (sinon plus) de pièges. On trouve beaucoup de publicités pour "la méditation pleine conscience" ici. Certains pratiquent en autodidacte (pas de flux financier, pas de dépendance envers qui que ce soit .. démarche entièrement personnelle). Je ne comprend pas tellement d'ailleurs pourquoi on insiste à ce point sur le coté "pleine conscience". Méditer suffit. Ca se pratique depuis des milliers d'années. Chaque culture a ses méthodes et techniques. Avec toutes les hybridations possibles.

Travailler (sur soi) peut prendre du temps, de la constance, et de la volonté. Peu de gens qui s'aventurent sur cette route là le regrettent vraiment ensuite. Mais chaque parcours est unique au point que, il est délicat de profiter de l'expérience des autres.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Hugo PidiPiou Jeu 23 Juil 2015 - 15:27

@Bleuenn

Donc... Je ne devrais pas prendre en compte cette remarque et arrêter de douter quand à ce que je suis? Je me dis "Bah... C'et l'avis de mon père... Après tout, j'men fiche!". C'est juste une impulsion colérique qui lui a fait dire ça? Tout comme, "je ne vous ai jamais envoyé d'amour avant et je ne commencerais pas", "Tu me fais incroyablement chier" et toutes sortes d'autres choses gentilles qu'il a dit AVANT moi?

Mais justement, je sais que je suis exécrable en ce moment, parce que je n'arrive pas à déverser efficacement ma colère comme j'y arrive habituellement (habituellement veut dire loin de mon père), parce que je n'ai pas d'échappatoires.... Je suis pris au piège! Entre moi qui m'énerve et veux tout casser et mon père qui en insistant pour que je sois avec eux les expose à ma colère! Mais je ne veux pas me mettre en colère, je veux qu'elle s'évapore et que je continue à vivre sans qu'elle me paralyse.

C'est surement ça qui le pousse a contredire tout mes projets de vie (école prestigieuse et travail prometteur).....

@ErikFromFrance

Oui pour me protéger je dois éviter.... Une fois j'ai essayé de partir et de couper court à une discussion, sans me poser de questions, juste partir pour me protéger. Il m'a attrapé par le bras et m'a ramené de force dans la pièce déjà suffisamment chargée de colère et de haine.... Je fais quoi contre ça moi? Hein? Je trouve une petite phrase qui me permet d'y échapper habilement pour qu'il s'énerve encore plus et qu'il m'en veuilles encore plus.....

La solution que j'aimerais trouver c'est d'aller mieux dans ma tête. Moi. Pour pouvoir être prêt et encaisser ce que me dit mon père.

@Insomniaque

Oui, je sais comment me défouler... Je dois jouer. Jouer à diablo 3 plus précisément. Mais quand même jouer m’énerve alors je suis complètement perdu... Et je compte souvent sur mes amis pour me faire échapper à cette colère... Quand ils ne sont pas là, ça m'énerve.... Tout m'énerve! Tout et trop de choses....

Donc je dois continuer à supporter un père auquel j'ai dis 7 fois que je voulais qu'il soit mon père et non pas un pantin déshumanisé et 7 fois il n'a rien changé. Je ne veux pas le renier mais si c'est la seule solution pour le faire réagir, alors je le ferais.

@Stauk

Oui, je cherche à travailler sur moi. Je veux avancer et bouger et ne pas rester ce que je suis actuellement.... Mais si j'ai réussi à faire disparaître mes cinq carapaces pour en reconstruire trois je n'arrive pas à faire tomber la dernière....

Je devrais peut être me renseigner sur la méditation et ses résultats, si tu as un bon lien fiable, je veux bien...

PidiPiou, un oiseau qui  essaie d'avancer.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Stauk Jeu 23 Juil 2015 - 15:50

PidiPiou a écrit:
Je devrais peut être me renseigner sur la méditation et ses résultats, si tu as un bon lien fiable, je veux bien...
PidiPiou, un oiseau qui  essaie d'avancer.

Je ne m'y risquerais pas. Il y a Carla qui en fait la pub parfois. Sinon tu peux toujours fouiner sur youtube.

Le problème que j'ai avec la méditation classique (tu te poses et tu fermes les yeux) c'est que ça provoque rapidement chez moi un état dépressif . Je me suis vite fait penché sur des trucs un peu moins .. évidents.  Les résultats physiques des techniques de méditations peuvent être assez fascinants. Mais c'est plus logique de s'intéresser à des techniques moins extrêmes.



La constante de toutes les techniques est celle ci : la respiration. La méditation commence toujours par des séances de respirations.

Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Stauk Jeu 23 Juil 2015 - 16:18

Un chose qui me revient en mémoire : quand on est jeune, on peut avoir tendance à pousser un peu trop ses limites. A oublier la prudence. C'est donc intéressant d'y aller .. molo. D'acquérir des bases, et d'attendre d'avoir un peu de maturité pour tenter des choses qui sortent clairement du cadre du quotidien.

Et ça peut servir aussi de guide, pour éviter de se faire avoir par un gourou : si tu décides d'étudier la méditation, reste dans des limites "ordinaire". Au moins jusqu'à tes 18-20 ans. Y a déjà énormément de choses à étudier, sans forcément chercher les extrêmes.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ErikFromFrance Jeu 23 Juil 2015 - 18:59

PidiPiou a écrit:
Oui pour me protéger je dois éviter.... Une fois j'ai essayé de partir et de couper court à une discussion, sans me poser de questions, juste partir pour me protéger. Il m'a attrapé par le bras et m'a ramené de force dans la pièce déjà suffisamment chargée de colère et de haine.... Je fais quoi contre ça moi? Hein? Je trouve une petite phrase qui me permet d'y échapper habilement pour qu'il s'énerve encore plus et qu'il m'en veuilles encore plus.....

La solution que j'aimerais trouver c'est d'aller mieux dans ma tête. Moi. Pour pouvoir être prêt et encaisser ce que me dit mon père.
La solution que tu aimerais trouver, c'est une solution à long terme. Parce que ce n'est pas possible de changer complètement du jour au lendemain. Il faut y travailler, consulter un psychologue... mais il faut aussi mettre en place une solution à court terme.

Quand ton père t'attrape par le bras... et bien... il faut mettre en place des règles pour qu'il ne le fasse pas. D'après ce que tu décris, tu n'es pas le seul qui a un problème. Ton père aussi a un problème. Son comportement n'est pas normal. Si vous ne pouvez pas vivre sous le même toit, si la présence de l'un fait péter les plombs à l'autre, alors il faut demander à ta mère de jouer un rôle plus actif. Ta mère doit empêcher ton père de se conduire ainsi, car la conduite de ton père n'est pas normale et elle est destructive. Mais la restriction physique et la contrainte à avoir un échange verbal, ça me semble être une forme d'abus physique et psychologique. Son rôle de père est aussi difficile à assumer avec un enfant comme toi, mais les efforts doivent être partagés. Tu dois faire des efforts, et lui aussi doit faire des efforts. Et vu la relation, il faut envisager dès que possible de partir étudier loin du domicile parental. Si tu peux finir ton lycée en internat, ça peut être une solution... par contre c'est une solution qui coûte du fric, et toutes les familles n'en ont pas les moyens.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 45
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par zelle Jeu 23 Juil 2015 - 19:34

@ Pidipiou

La colère est difficile à gérer parce qu'elle sort comme cela, sans prévenir. Elle fait des dégâts des deux côtés.

Ce qui est compliqué aussi c'est la culpabilité importante qui suit. Je me demande si ce n'est pas cela le plus difficile à gérer.

C'est douloureux, c'est une sensation physique très désagréable. La colère et la culpabilité sont un réservoir d'énergie très important. Inépuisable il me semble.

Il y a souvent un élément plus douloureux que les autres. C'est possible pour toi de voir ce qui t'a fait le plus mal ? C'est probablement la répétition aussi.

Je ne sais pas si tu vis avec ton père, mais ces relations sont trop difficiles à gérer.

As-tu moyen de te mettre un peu à distance de lui ? Je veux dire faire moins d'activités ou le solliciter moins. Les adolescents ont des activités à faire en dehors des parents. Je veux dire que même si tu le vois, il est difficile que tout passe par lui, par son avis, commentaire ... etc...

Vois-tu comment cela circule entre vous ? Ce n'est pas facile de prendre des distances psychologiques avec quelqu'un.

Je crois que bon nombre d'entre nous n'ont pas ou peu de filtres, donc tout se dit, se reçoit. Comme si tout pouvait être traité par la parole avec cette personne. Une manière de discuter pour arranger les choses.

Il est important de discuter, mais avec des personnes qui comprennent un peu ou beaucoup et peuvent faire un retour qui aide.

A plus.
Zelle flower


zelle

Messages : 1184
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 53
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Hugo PidiPiou Jeu 23 Juil 2015 - 21:48

@Stauk

On a une amie qui pratique une méditation... Euh... Classique. Elle a fait divers pélerinages/voyages au Népal et elle est bouddhiste, ajoutez à cela qu'elle est psychologue et très sympathique et vous obtenez mon second mentor. J'aimerais bien pouvoir méditer comme elle peut le faire le matin de 5h à 8h... Mais j'ai peur de ne pas réussir à me concentrer. Ce qui m'attire le plus de temps en dehors de jouer c'est dormir. Et vu le temps que je passe à dormir...

Oui, justement, je veux créer ces bases. Je veux que les bases que j'établis maintenant soit bonnes pour ma vie future où elles seront beaucoup plus complexes à atteindre.... Si aujourd'huialors que je construis mes fondations, mes bases sont bonnes alors tout va bien. De plus, je préfère après réflexion me tourner vers mon amie pour la méditaion, mais merci je vais écouter tes conseils Smile

@ErikFromFrance

Oui, je cherche une solution sur le long terme qui inclus une solution sur le court terme. Je n'ai pas d'objectiff, je ne sais pas vers quoi je pourrais aller... Alors je ne sais pas comment y aller.

On ne vit pas sous le même toit avec ma mère (enfin en ce moment j'suis en vacances avec lui mais ça arrive une fois par an et tant mieux). Mes parents sont séparés depuis l'année derniére. 

Il est convaincu que je n'ai rien d'un zèbre. Pour lui je suis parfaitement normal et simplement destiné à de bonnes études, longues, coûteuses et inintéressantes... 

Tu sais... Avant les vacances suite à la dispute qui m'a valu cet attrapage in extremis du bras, j'ai refusé de le voir pendant un mois et demi. Notamment, un vendredi soir qu'il doit d'habitude venir nous chercher chez nous, il m'envoie un message la veille : "Je viens vous chercher bla bla bla..." Je lui ai répondu non. Pour une très très bonne raison. Mon BAC... Mes révisions de Bac pour le lundi... Vous me voyez sérieusement réviser dans la même pièce que lui? Avec autant de haine et de colère dans l'air? Impossible. Voilà sa réponse (sans modifications de ma part) : "Tu prends des libertés que tu n'as pas. Du fait que tu ne m'informes plus de rien, tu dois me voir et tu n'as pas le choix." Je réponds quoi à ça moi? Bah j'suis resté campé sur mes positions, mais je ne vous parle pas de la peur qu'il vienne me chercher de force jusque dans ma chambre....

@Zelle

Ma chère, c'est la culpabilité que je cherche à éviter... Cette si mauvaise culpabilité qui m'enfonce autant que la colère me permet de m'envoler. Sauf que voler ça s'arrête... Tomber ça ne s'arrête que quand tu es au fond du trou. Et je suis tombé trop de fois dans ce trou. Trop de fois trop douloureuses. Trop de fois qui m'ont donné envie de me suicider. Oui, ça vient de là je le sais. Et c'est elle que je n'arrive pas gérer. Qui est trop forte, parce qu'en plus d'être faite de ce qui à été dit pendant une heure, elle charrie avec elle tout ce qui me ronge depuis la dernière fois qu'elle est entrée en crue.... Et je ne contrôle pas ce fleuve, il casse mes ponts à chaque crue.

Je ne veux pas le revoir avant longtemps dès que je serais revenu de mes vacances, je veux qu'il disparaisse pendant longtemps de ma vie. Qu'il me laisse me refaire.

Les personnes qui comprennent? Ma mère, mon meilleur ami, ma meilleure amie. Ce sont les seuls.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Stauk Jeu 23 Juil 2015 - 22:22

PidiPiou a écrit:Ce qui m'attire le plus de temps en dehors de jouer c'est dormir. Et vu le temps que je passe à dormir...
Ouais ... ce que tu peux tenter, c'est d'appliquer une méthode de respiration, avec un stimulus externe (l'eau pas chaude, voir froide, en fonction de ta zone de confort ...) pour méditer. Ca évite de tomber dans l'endormissement, et ça oblige à se concentrer : si tu te concentres pas, la stimulation (négative) va te réveiller ... Par contre pour apprendre la méthode de respiration, tu peux essayer de t'appuyer sur cette personne qui connait bien.

Donc l'idée : apprendre la technique de respiration, qui va te permettre de maîtriser un peu ton corps.
Puis pratiquer cette méthode sous un jet suffisamment froid pour t'obliger à être en état de méditation (pas besoin que ça soit super froid donc, il suffit que ça soit légèrement inconfortable en temps normal).

Normalement 15 minutes chaque jour est laaargement suffisant pour qu'il y ait des effets bénéfiques. En particulier quand tu pars de rien (si tu as remarqué, quand on commence une discipline, il y a période où on progresse beaucoup, et rapidement, chaque jour un peu plus loin).
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par °1001 Jeu 23 Juil 2015 - 22:32

Hagakure a écrit:On ne saurait connaître ce dont on n’a pas une expérience immédiate. Pourtant, il est un moyen de s’instruire de la vérité alors même qu’on n’a pas été capable de la discerner soi-même. C’est de s’entretenir avec d’autres personnes. Il est fréquent que l’on puisse donner des conseils sans pour autant avoir atteint soi-même la perfection. Il s’agit du principe connu des joueurs de Go sous la formule « l’avantage est au spectateur ».
Dur d'être spectateur dans ton cas, je le devine bien. Ce qui fait la différence entre un enfant et un homme c'est sa capacité à agir de manière raisonnée. Ah! Nous les "Zèbres" que nous ne somme pas vraiment...Tout ça ne nourrit pas son homme, et encore moins une famille.
Nous nous reconnaissons dans les animaux...beaucoup moins dans les insectes et les reptiles...pourtant nous avons une partie de cerveau reptilien...avoir un peu de sang-froid, c'est nécessaire a l'action. Pour ma part je sais (pour un temps limité il est vrai) être capable de ne pas voir parfois, ou plutôt de ne voir que la chose que je veux.
Dans la vie il y a parfois tellement de vent contraire que même les oiseaux luttent parfois pour progresser...le surplace fait partie du "chemin parcouru"...il suffit en général de changer d'altitude pour trouver d'autres courants d'air. Beaucoup de choses t'arrivent dessus en même temps...ne te laisse pas emporter par la tourmente. Trouves ton arbre pour reprendre ton vol plus tard, peut-être. S'investir dans une activité en club peut être l'occasion de côtoyer, créer un autre cadre de vie et de découvrir une activité passionnante qui t'accompagnera un peu. Un petit coin de ciel bleu.
Sinon concrètement, chez moi, la fatigue, le manque de sommeil amplifie le ressenti des émotions. Le sport/l'exercice offre le plus sain des exutoires et calme les émotions, avec on peut même "endormir" un peu sa sensibilité.



Dernière édition par °1001 le Ven 24 Juil 2015 - 12:03, édité 1 fois
°1001
°1001

Messages : 85
Date d'inscription : 01/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ErikFromFrance Jeu 23 Juil 2015 - 23:47

PidiPiou a écrit:
@ErikFromFrance

Oui, je cherche une solution sur le long terme qui inclus une solution sur le court terme. Je n'ai pas d'objectiff, je ne sais pas vers quoi je pourrais aller... Alors je ne sais pas comment y aller.
Le long terme et le court terme, ça n'est PAS la même solution. Ce sont 2 solutions différentes. Un psychologue est la personne indiquée pour t'aider à trouver ces 2 solutions.

Il est convaincu que je n'ai rien d'un zèbre. Pour lui je suis parfaitement normal et simplement destiné à de bonnes études, longues, coûteuses et inintéressantes...
 
D'après la manière dont tu en parles, je suppose que tu n'as pas passé de test WISC ou WAIS. "Zèbre" c'est juste une étiquette. Ca n'est pas important comme étiquette. C'est une étiquette qui est pratique quand on veut utiliser un seul mot pour désigner un ensemble de choses liées au potentiel intellectuel, mais ce n'est pas une étiquette importante. En fait, cette étiquette elle peut servir à rassurer quelques personnes qui ont des difficultés, qui peuvent trouver dans l'intelligence la source de leur différence. Et puis c'est là pour donner un coup de boost à l'égo. Mais parmi les gens qui portent l'étiquette de zèbre on trouve de tout. On trouve des gens sympas, rigolos, cultivés, qui comprennent les choses... mais on trouve aussi des boloss, des gens qui ne comprennent rien, des intégristes religieux, des gourous de secte, des gens toxiques, des extrémistes de gauche comme de droite, des conspirationnistes, etc. Je comprends que tu veux t'accrocher à qqch qui peut te donner un coup de boost. Si ça peut t'aider : je ne sais pas si tu es zèbre. Seul un professionnel peut diagnostiquer via le test. Mais tu as des qualités évidentes qui apparaissent dans ton écriture. Tes phrases sont claires (ce qui n'est pas le cas de certains zèbres de ce forum), tes mots expriment ta pensée sans ambiguïté, et tu ne commets pas ou très peu de fautes d'orthographe et de grammaire. Sur le plan verbal, tu es sans aucun doute dans le haut du panier. Je ne sais pas si tu as besoin de l'étiquette de zèbre. Je ne sais pas comment tu vivrais le résultat du test s'il était négatif... ni même s'il était positif. Beaucoup de gens sont déstabilisés par cela. Mais sur le plan verbal, tu as de bons atouts... qu'il faut faire fructifier dans n'importe quelle voie que tu suivras pour tes études.

Tu sais... Avant les vacances suite à la dispute qui m'a valu cet attrapage in extremis du bras, j'ai refusé de le voir pendant un mois et demi. Notamment, un vendredi soir qu'il doit d'habitude venir nous chercher chez nous, il m'envoie un message la veille : "Je viens vous chercher bla bla bla..." Je lui ai répondu non. Pour une très très bonne raison. Mon BAC... Mes révisions de Bac pour le lundi... Vous me voyez sérieusement réviser dans la même pièce que lui? Avec autant de haine et de colère dans l'air? Impossible. Voilà sa réponse (sans modifications de ma part) : "Tu prends des libertés que tu n'as pas. Du fait que tu ne m'informes plus de rien, tu dois me voir et tu n'as pas le choix." Je réponds quoi à ça moi? Bah j'suis resté campé sur mes positions, mais je ne vous parle pas de la peur qu'il vienne me chercher de force jusque dans ma chambre....
Je comprends ton point de vue. Mais ton père peut aussi avoir des raisons valides que tu n'as pas comprises. Par exemple, si tu lui dis non le jour même alors qu'il est déjà en route pour venir te chercher, c'est super tard ! C'est trop tard ! Si tes révisions sont importantes et que tu as besoin de te concentrer en restant chez ta mère, c'est qqch que tu peux anticiper. Je sais bien que ce n'est pas facile de penser à tout quand on est ado, mais tu vis dans un monde où les adultes (par définition) ne sont plus adolescents. Et eux, ils te demanderont d'être carré. Si tu as une raison exceptionnelle qui nécessite de changer les plans, ils peuvent en tenir compte, mais il faut te montrer responsable et les prévenir à l'avance. Le plus longtemps à l'avance possible. Tes parents ont aussi une vie dans laquelle ils ont des obligations, des besoins, et ils doivent se faire chier à gérer leur emploi du temps pour gérer leurs enfants et leur vie à coté : professionnelle, maison, amis, faire les courses, l'administratif, santé/maladie, stress, sport, et peut-être aussi une situation amoureuse à reconstruire. Sur ce forum, on voit des gens adultes qui sont dans des situations comme ça et qui disent leur difficulté à retrouver une relation amoureuse quand beaucoup de leur temps ou de leurs ressources est consacré aux enfants. Mais même sans histoires amoureuses, ils ont des histoires difficiles à gérer. Donc sur ce coup là, ton père a été strict, mais il a potentiellement de bonnes raisons... et ses raisons peuvent ne regarder que lui. Donc tu as de gros soucis avec lui, mais il faut aussi comprendre que malgré ses excès, c'est aussi un être humain comme toi qui peut souffrir et qui peut avoir ses raisons de faire certaines des choses qu'il fait. Les gens sont rarement tous noirs ou tous blancs.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 45
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Hugo PidiPiou Ven 24 Juil 2015 - 12:12

@Stauk

Oui je vais lui en parler, si tu en vantes les mérites c'est que ça a un véritable intérêt et j'en ai cruellement besoin... 

Merci

@°1001

Oui, on peut le voir comme ça... Personnellement je n'ai pas l'impression d'avoir décollé du sol... D'être un kiwi. un oiseau qui ne vole pas, qui marche. Et qui trouve le monde beaucoup trop grand pour lui. Trop haut, trop tout ça. Mais qui profite parfois de ses amis aigles qui l’emmène dans les cimes et qui lui font voir le monde. Il a besoin de ses aigles, mais ils ne sont pas toujours là, ils vont ils viennent... 

J'aimerais me dire que j'ai des ailes mais ce n'est pas le cas pour le moment. Je ne vole pas puisqu'on me retient au sol. On me leste et il est compliqué de décoller quand on a l'équivalent de 7 fois sont poids accroché aux pattes....

Pour ce qui est du fait d'être un "zèbre" ou non, je crois que j'ai passé le cap. Que je sois un zèbre, un oiseau ou aucun des deux je suis moi-même et ça personne ne pourra me l'enlever. Je suis PidiPiou (pour ne pas réécrire mon nom), je suis un oiseau qui marche, un oiseau qui a repris courage, un oiseau qui est plus fort. Un oiseau qui va trouver la force de régler ses problèmes. un oiseau qui va combattre la vie qui s'acharne sur lui. Un oiseau qui a des putains de couillasses. un oiseau qui se dit que qu'il soit un zèbre ou non, sur ce forum, il a trouvé des réponses et de l'aide. Et il en avait besoin. Un oiseau qui vous remercie tous. 

Oui, moi aussi j'arrive à me concentrer sur une chose pendant un certain temps, mais je me suis perdu. Trop d'attaques et pas assez de défenses.... Je n'ai pas retrouvé mon abri. Il est trop loin....

Oui, la fatigue amplifie les émotions et sensations.... Mais j'ai peur de dormir, encore. Et je n'ai pas assez de forces pour faire du sport. Ou pas suffisamment pour que ça m'endorme en tout cas. Mais je vais m'y remettre sérieusement à la rentrée. 

@ErikFromFrance

D'accord, admettons que le court et le long terme soit deux choses différentes, l'une et l'autre fonctionnent ensemble non?

Non, je n'ai pas passé de test parce que j'en ai pas eu le temps. Et parce que je veux attendre avant de savoir. En soi, savoir ne m'avancerai pas à grand-chose aujourd'hui. Ça me permettrait peut-être de clouer le bec de mon père... Mais est-ce que ça me servira vraiment? Non. Parce que je suis ce que j'ai toujours été. Et que je sois zèbre ou non n'y changera rien. Tout mes amis ont essayé de me faire comprendre cette idée-là et c'est bon, je l'ai. Que je sois un zèbre ou non, après tout je ne suis que moi. Et "que moi" c'est déjà beaucoup.

Maintenant, j'ai compris, enfin en partie. Ce n'est pas le résultat de ce test qui déterminera ma vie, ce n'est pas lui qui dira si oui ou non je suis apte à faire telles études ou tel métier. Non, c'est moi. Moi et moi seul. Et ce test peut me dire ce que je suis mais pas ce que je serais. Et ce que je suis c'est bien. Mais que si ça me permet de voir plus loin. De voir ailleurs, là où ça me semble mieux. Et où je serais bien, puisque ce sera moi qui aura trouvé cet endroit. Moi qui aura choisi et moi qui aura décidé de l'amour, de l'affection que je porte à cet endroit et à ce qui le compose. Et c'est moi qui m'y sentira bien. Puisque c'est moi, PidiPiou, qui aura choisi cet endroit, et pas le zèbre. Non, pas le zèbre, ce sera l'oiseau qui aura retrouvé ses ailes qui sera là-bas.

Oui, je connais ces raisons de vouloir me voir absolument. Je lui manque. Et il voudrait me voir plus souvent. Mais moi non, on a tous les deux des raisons valables de faire ci ou ça, mais jamais au grand jamais je n'irais le voir que s'il y voit quelque chose de bon. Parce que si lui y voit quelque chose de bon, moi je n'y voit que de la souffrance, de la colère et une façon de faire disparaître ses remords. 

Merci à tous de m'aider, je suis sur d'aller un peu mieux maintenant. J'ai compris quelque chose. Que qui que je soit, peu importe comment je suis moi-même, peu importe comment les autres me voit. Je suis moi. Et si je suis moi et pas un simulacre, alors les autres apprendront et admettront qu'il y a un moi. Un moi qui vit et qui choisit. Parce que c'est un moi qui assume ce qu'il veut être.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Invité Jeu 26 Nov 2015 - 22:35

Grand éclat de colère ce soir.
Je hais cela, je me hais au-delà de tout mot en ces moments-là. Surtout, je me hais de ne pouvoir retenir cette pulsion qui me sors hors de moi-même. Alors que je fais toujours attention d'être patiente, compréhensive, me retenir et chercher l'apaisement, voilà que je fais preuve d'incontrôlable colère en public... Quelle honte. Je me répugne.
Tout pour être heureuse et pourtant je reste incroyablement vide et triste. Je ressens de l'amour et suis aimée, mais j'en suis bien indigne. La seule chose à laquelle je me note dans le positif, ce sont mes études. Maigre butin.
Alors oui, tous les jours je pense que j'aurais mieux fait d'être stupide pour pouvoir trouver contentement et joie avec facilité. Argh, je déteste me plaindre également. Autant me taire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Hugo PidiPiou Jeu 26 Nov 2015 - 22:41

@Antilope

J'ai bien changé depuis ce post mais je peux te dire que tu n'as pas à avoir honte ou t'apitoyer sur ton sort. Si tu as cette colère (comme chaque être humain sur cette planète) tu n'es pas fautive... Loin de la. Il m'arrive encore de vouloir me mettre en colère en public mais si je me retiens ce n'est pas question de honte ou quoi que ce soit c'est pour moi pour ma tête et mon esprit.

Enfin, ne te devalorises pas. Tu es comme tu es avec défauts et qualités et tu n'as pas à être moins bien.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Invité Jeu 26 Nov 2015 - 22:47

Merci Pipidiou.
Je sais bien que m'apitoyer ou m'enfermer dans la honte me desservent; il faudrait changer. J'ai pourtant l'impression de faire beaucoup d'efforts dans ma vie pour concilier un maximum les envies de mes proches et rester compréhensive, tolérante, envers chacun. On me dit toujours gentille et agréable, mais très "mystérieuse", dans le sens où je suis silencieuse Rolling Eyes Peut-être devrais-je creuse de ce côté...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Hugo PidiPiou Jeu 26 Nov 2015 - 22:55

Si je lis ce que tu viens de m'écrire tu me dis "je veux être la meilleure pour mes proches" et ensuite "je fais tout pour être la meilleure avec mes proches". Puis que tes efforts portent leurs fruits et que tes proches t'apprécient. Mais t'es où toi ? Tu t'exprimes quand ? C'est quand que tu peux te mettre en colère sans peur avec des proches ? 

Je te dis pas de ne plus être comme tu es mais ne fais pas la même erreur que moi à vivre à travers et pour les autres sans te laisser vivre à un seul instant. Tu as le droit d'être en colère et de te lâcher un peu. Contre tes proches ou autre chose. C'est normal et ça arrive... Ce qui change tout c'est la façon d'exprimer sa colère et de ça on pourrait en parler des heures (je suis prêt à le faire si tu me le demandes). Il faut être en colère sans oublier que la colère c'est quelque chose de personnel. Quelque chose qui n'inclue que nous. On a tous des colères qui se rejoignent parfois mais qui divergent souvent. Ce qu'il faut faire c'est être compréhensive, être avec tes proches comme tu l'as toujours été sans pour autant disparaître sous l'avis des autres et leur jugement.

Enfin, le silence, je le pratique beaucoup mais partiellement. Je m'explique : certaines personne de mon entourage vont tout savoir de ma vie amoureuse quand ils ne savent rien de ma vie psychologique. Et inversement. Je manie les informations avec précautions et je suis aussi silencieux qu'avant mais les gens ne s'en rendent pas compte.

Mon Mp est ouvert.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par laula Mer 31 Mai 2017 - 20:22


"J'ai juste envie de tout laisser tomber pour m'endormir. Mais je sais que je ne peux pas m'en tirer comme ça. Alors je dois m'affronter. M'affronter encore.
J'ai peur. " mon dieu c'est totalement ce que je vis présentement.

laula
laula

Messages : 24
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 23
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ifness Lun 26 Juin 2017 - 19:09

Hugo,

il me semble avoir un très jeune frère.

Et puis : cette dépendance, de ton père.
Alors qu'il n'est qu'un homme, parmi les milliards d'autres hommes.

Je n'ai pas envie d'écrire un long message : les longs textes sont indigestes.

Tu es à un âge où tout est instable.
Et c'est passionnant.

Ensuite, on s'installe dans une stabilité fausse, et l'on vit....on vit....le temps que ça tient.

Mais tu me sembles dépendre de. Encore dépendre.
C'est terrifiant, cette dépendance.

On passe ainsi, pour s'ensauver, d'une dépendance à une autre pour se vouloir libre.
C'est faux.

Sache que ma colère n'est pas retombée, et que je suis sexagénaire.
J'ai survécu.

Tu vis dans la région parisienne.
Dommage.
Je te conseillerais, en un premier temps, d'aller t'allonger (la saison est propice) dans un chemin de nature.
Tu t'abandonnes. Tu ouvres doucement tes oreilles, tes narines....(tu peux fermer les yeux)
Tout est calme, reposé. Entends-tu les soufflles des feuilles ? Les bruits des oiseaux ?

Mais cela ne suffira pas (il faut néanmoins que tu y consacres du temps et de l'abandon !)

Tu en parles, ensuite, en MP si tu le désires (le suggères)

@Iaula
Tu sais, moi aussi je ressens ça.
Alors je lis Paul Veyne. Ou Sénèque.
J'ai peur aussi. De moins en moins peur, en fait, au fur et à mesure des années.
De plus en plus peur, vue l'inéluctabilité.

J'aime ton : "mon dieu, c'est totalement ce que je vis présentement"
'Tain, je suis sexagénaire, et je ressens ça.

Créons un parti, soeurs et frères.

Je vous aime.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Bimbang Lun 26 Juin 2017 - 22:11

C'est l'adolescence qui est pénible. On a des envies multiples mais pas celles qui conviennent aux parents. Ils voudraient un sans faute, on a envie de profiter de la vie.
Les uns s'inquiètent de l'avenir pour les autres, les autres ne savent pas ce qui les attendent et ne sont pas pressés de le savoir.

Personnellement, je n'ai jamais autant aimé mon père que lorsque je suis partie de la maison familiale. C'était conflictuel.
Ma mère, elle, m'aurait bien gardé toute sa vie dans ses girons, mais ça n'aurait été en rien l'idéal.

Tous les animaux font ça. Quand le jeune est suffisamment grand pour se débrouiller, le père les vire. Il veut reprendre sa place, même s'il n'en a pas vraiment conscience. Le jeune lui, n'a pas vraiment envie de partir car il a peur de se lancer, mais la peur du père le pousse à se lancer.

Si vous leur donnez suffisamment d'arguments pour qu'ils se disent que vous vous préparez à partir du nid familial, alors tout changera, je pense.
Ça se tente en tout cas, même si vous n'être pas prêts, ça peut améliorer les relations le temps de faire le bon choix.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6418
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ifness Mar 27 Juin 2017 - 0:31

Oui, mais je relis Iaula. (un très beau pseudo, quoiqu'il en soit.)

Iaula a peur.
Elle ne peut pas s'en tirer comme ça.
Elle doit s'affronter. Encore et encore.

"mon dieu c'est totalement................"

Bon, je ne crois aucunement en un dieu, sinon, en ceux de l'Olympe.

Mais c'est totalement ce que je ressens, et je suis sexagénaire.

Aucun désir d'ôter le moindre mot du texte de Iaula.
Aucun désir de commenter.
Je reçois ces lignes comme un cri, comme "le bateau ivre", de Rimbaud.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ifness Jeu 3 Aoû 2017 - 23:41

Je suis en colère.

Mes proches me gonflent.

J'aime cette colère.
Ce n'est pas colère, en fait,
mais révolte.
J'aime cette révolte.
Les Autres : pas.

Ils m'emmerdent.
J'aime que les autres m'emmerdent et nourrissent en fait ma colère.

J'aime ces emmerdes et ces colères : elles me nourrissent.
(Elles nourrissent aussi mon infarctus.)

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par Bimbang Ven 4 Aoû 2017 - 0:01

Alors, si tu aimes ça, c'est qu'elle n'est pas une fin en soi.
Bouge. Surfe dessus. Qu'elles soient le levier du mouvement vers le changement, pas du plaisir.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6418
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ifness Ven 4 Aoû 2017 - 0:29

Ouah !
Je surfe sur ma colère,
elle es la vague du mouvement,
du changementpas du Plaisir ? Why not ? Plaisir de l'infarctus.
Jusque l'extrême.

Je plaisante.
OUAIP / JE SUIS PRËT AU CHANGEMENT.

Pas au plaisir ? Que veux-tu dire ?

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ifness Ven 4 Aoû 2017 - 20:54

Bon j'ai rien compris.
Ma colère est retombée en ammollissement.

J'ai surfé, mais, bon...

Je voudrais que tu explicitasses :
"Si tu aimes ça, c'est qu'elle n'est pas une fin en-soi."

Merci, Bim.


ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ifness Lun 7 Aoû 2017 - 17:31

Plus de suite depuis le 04/07.

Est-ce parce qu'on a un peu "confisqué" le fil de l'auteur ?

Bon, je ne voudrais pas.
J'ai tout relu, de lui et des autres.

Oui, c'est difficile lorsqu'on est jeune et...dépendant.

Va voir un psy : oui, mais encore faut-il que le/la psy fassent avancer l'affaire.

Bon, quoiqu'il en soit, le papa est une andouille (on ne dit pas ça à son fils)
mais il est p-ê coincé par lui-même.
D'autant que si la maman se situe dans le camp du fils. Bonjour le tout-pourri.

J'aimerais dire que ce qu'il "faudrait", c'est que,
puisque tu es toi,
tu dois t'en sortir par toi et pour toi.
Donc trouver un refuge constructif où tu peux te mettre à l'abri de cette colère qui ne conduit à rien de bon.
Je sais, pas facile.

Quand je parle de ma colère à moi,
c'est pour expliquer qu'on peut être en colère à tout âge.

Lorsque mes (3) enfants étaient jeunes (y compris étudiants) je ne me suis jamais mis en colère contre eux, tout coulait bien.
Depuis qu'ils sont devenus des "adultes", avec couples formés, enfants (2 sur 3), conjoints, ils ont commencé à se permettre des privautés envers moi
et moi je me suis mis en colère, j'ai foutu le camp,mais moi je peux le permettre !
Toute la différence avec un jeune "dépendant".
(Ce qui n'induit pas que je suis heureux...)

Bon. A suivre.
Bisous.

ifness

Messages : 3011
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 100
Localisation : Plus nulle part, désormais

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ROSETTA29 Ven 11 Aoû 2017 - 14:13

Bonjour Hugo PidiPiou,

Ton premier message m'a beaucoup touchée car il y a tant de détresse chez toi.
Pas de bol pour nous mais souvent la douance implique une extrême sensibilité qui peut être autodestructive et nous embarquer vers des solutions imparables.

Rassure-toi, ta colère est légitime au vu de la situation que tu décris. A mon avis la première chose est de se protéger contre les personnes toxiques. C'est vrai que les personnes non HP ne comprennent pas notre fonctionnement d'autant plus lorsque ces personnes sont nos parents, cela nous fait doublement mal(j'ai un peu traversé cette situation jusqu'à comprendre hélàs que mes parents ne seraient jamais en capacité de me comprendre, c'est dur mais c'est comme ça). Parce qu'on a parfois tendance à croire que l'autre fait exprès de nous faire du mal et ne pas nous comprendre

J'ai la convicition que lorsque soi-même on comprend les limites de l'Autre on est plus à même de réfréner nos pensées qui pour l'Autre ne sera pas entendable.

Dans un premier temps, il serait souhaitable que ton père comprenne ta souffrance, ta douance a t elle était "diagnostiquée" par un psy ? Il faut que les parents entendent ça, c'est important qu'une tierce personne(d'autant plus un spécialiste)  puisse dire les choses pour expliquer les raisons du comportement qui peut dérouter ton père parce que justement peut-être non HP.

Je ne sais pas quelles études tu fais mais il faudrait que tu puisses t'investir intellectuellement dans un domaine qui te plait pour sortir de ce cercle vicieux(surtout éviter de ruminer des idées noires) et avoir des objectifs futurs pour te projeter dans l'avenir.



Je trouve cela très positif que tu puisses te livrer sur ce site, cela montre que tu essaies de trouver des solutions auprès de personnes qui te ressemblent.

Surtout n'attends pas des autres qu'ils te sauvent, c'est toi l'acteur de ta vie alors choisis tes amis(ies), trouves une activité qui t'enflamme la tête et protèges-toi cela évitera de te mettre dans des colères qui au final se retourneront inéluctablement contre toi et te feront culpabiliser. flower

Allez courage....tu n'es pas tout seul et c'est toi qui a les clés de la Ferrari..pas ton père !! sunny


Un gros bisou d'encouragement.

I love you
ROSETTA29
ROSETTA29

Messages : 61
Date d'inscription : 08/07/2017
Age : 52
Localisation : orbitale

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte plus ma colère, au secours Empty Re: Je ne supporte plus ma colère, au secours

Message par ROSETTA29 Ven 11 Aoû 2017 - 15:01

Ah...autodestructrice !!! Le formalisme orthographique a tendance à me passer au-dessus de la tête  Suspect mais quand même...un peu de rigueur !Dsl
ROSETTA29
ROSETTA29

Messages : 61
Date d'inscription : 08/07/2017
Age : 52
Localisation : orbitale

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum