Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Mer 26 Avr 2017 - 22:19

Bonjour à tous,

comme vous pouvez le lire dans le titre, je crois que je ne supporte pas ma vie "d'adulte"...  Neutral   Quand je parle de ma vie d'adulte je parle du fait d'avoir un travail et une famille.
Quand j'étais étudiante ça allait, je menais ma vie sereinement et joyeusement mais maintenant... Je travaille vraiment depuis 1 an seulement et je suis maman depuis presque 2 ans. J'ai frôlé le burn out en décembre, je recommence à aller mal en avril... C'est comme si je n'étais pas capable d'assumer une telle vie. Tout va trop vite, tout est trop difficile à gérer, je suis assaillie sans cesse d'angoisses... Avoir un enfant est une épreuve que je ne pensais pas si difficile. Je ne parle pas des nuits courtes et autres joyeusetés classiques, mais avec mon fils je déborde. Je déborde d'amour, de bonheur, d'angoisse, de colère, de culpabilité... C'est tellement épuisant!

Entre le rythme que m'imposent mon travail, mon fils, ma vie de couple...et toutes les émotions qui vont de pair, je finis par craquer sous la pression (j'implose puis explose, je hurle sur mon fils, je ne me contrôle plus vraiment, je pleure et m'effondre... et ensuite vient la culpabilité, une énorme culpabilité). J'aurais tellement besoin de calme, de silence, d'isolement, de mettre tout sur pause un instant... J'ai parfois l'impression d'être une mauvaise mère (même si je sais que ce n'est pas vrai).

Bref, j'ai peur pour l'avenir. Le seul rêve qui me fait avoir des étoiles dans les yeux est de fonder une famille d'au moins 3 enfants... Et je suis en train de réaliser que je n'en serai peut-être pas capable. En tous cas pas sans être fortement aidée. Mais aidée par qui, par quoi, comment?

Est-ce qu'il y a des personnes qui vivent ou ont vécu la même chose que moi? Comment faites-vous? Avez-vous des conseils à me donner? Je suis perdue.
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par -Benoit- Mer 26 Avr 2017 - 23:35

Je connais une fille qui a une idée plutot sympa : elle fait de la colocation avec une de ses amies qui est également maman.
Donc c'est gagnant-gagnant, sur les frais de la maison, sur l'organisation qui tourne autour des bébés, etc...

Autrement, je m'excuse du tapage d’incruste, je suis un vieux garçon célibataire et sans enfants, donc je sais où je peux garder mes conseils.

Bon courage cat
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 28
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Lazurite Jeu 27 Avr 2017 - 0:07

Ah les enfants ! c'est tellement bien et tellement épuisant en même temps ! en plus la période des 2 ans c'est une des pires, ils s'opposent tout le temps, disent tout le temps NON, ne font jamais ce qu'on veut !!!

Mes filles sont grandes maintenant, mais je me souviens que je considère l'année des 2 ans de ma 1ère fille comme une des pires années de ma vie (je ne suis pas fière de dire ça, mais c'est comme ça que je l'ai vécu). Mais après ça passe, et là c'est vraiment bien Smile (elle a 17 ans)

Je ne sais pas trop quels conseils te donner, car je ne m'en suis pas sortie très bien, le temps a fait les choses...

Mais bon, si tu peux par exemple donner ton enfant à tes parents ou aux parents du papa, même juste quelques heures, histoire de souffler un peu. Ou un WE, mais ce n'est pas forcément évident de s'en séparer tellement longtemps.
Quand tu exploses, sortir de la pièce en disant "je suis très en colère", plutôt que de crier, puis revenir quelques instants plus tard, un peu calmée. Mais à 2 ans, c'est peut-être dangereux de le laisser tout seul... Et si c'est l'heure d'aller à l'école et qu'il/elle ne veut pas mettre ses chaussettes, bah... je ne sais pas quoi te dire !!!!

En fait je n'ai pas vraiment de conseils, désolée, je me souviens juste que c'était galère aussi, et j'ai eu envie de te répondre pour que tu ne te sentes pas trop seule dans ce cas Smile

Moi à l'époque j'allais sur le forum MagicMaman, je ne sais pas si ça existe encore. Il y avait plein de mamans avec qui discuter bébé Smile
Il y a aussi des endroits d'accueil mamans-enfants, pour justement soutenir les mamans en difficulté, je ne sais pas trop comment ça s'appelle, il faudrait que je cherche, mais là il faudrait aussi que j'aille dormir  Sleep

Courage, tu vas t'en sortir  sunny
Lazurite
Lazurite

Messages : 56
Date d'inscription : 31/03/2017
Age : 53
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Weigela Jeu 27 Avr 2017 - 9:27

Déjà se dire que plein de mères connaissent ça, cela rassure. Comprendre aussi qu'être 7j/è, 365j/365 et 24h/24 à la disposition de petits êtres certes adorables mais aussi tellement demandeurs est épuisant, et effectivement il est nécessaire de se prendre des plages de repos.
Et donc s'organiser pour. Pour avoir un peu de temps pour se ressourcer soi. Au début je culpabilisais quand je laissais ma fille aux mains d'autres personnes car après tout, c'est moi qui ai décidé de l'avoir donc c'est à moi de m'en occuper, même quand c'était un échange de garde d'enfants entre parents.
MAIS si je m'en occupe mal car je n'ai plus d'espace pour me ressourser, finalement... prendre soin de moi revient à prendre soin de mes enfants. Donc avec le 2è cela a été plus facile, même en sachant que je confiais mon enfant à des personnes qui ne partageaient pas tout de mes valeurs éducatives.
La lecture de Violaine Guéritault m'a beaucoup aidé à déculpabiliser (tu parles de burn-out, peut-être connais-tu déjà ?)
Rencontrer d'autres mères dans les lieux parents-enfants aussi. Il existe aussi des groupe de parole de parents, dont la qualité dépend de l'animateur et de ceux qui le composent : les REEAP.
Une astuce dont je me sers aussi quand je vois mes enfants faire des choses qui m'agacent c'est de changer de référentiel : me positionner non plus en tant que moi mais en tant qu'observateur d'un enfant qui grandit et observe ce que l'enfant est en train d'apprendre là, ou alors me demander : "est-ce que dans une semaine, est-ce que dans un an, ce sera si important que ça ?"

Chaudoudou
Weigela
Weigela

Messages : 999
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Jeu 27 Avr 2017 - 10:09

Merci à tous pour les conseils, votre réactivité m'a fait du bien  Very Happy

L'idée d'une coloc je trouve ça très sympa pour des mères célibataires ou des couples dans une très grande maison... Mais difficilement réalisable pour ma famille (en plus on va construire notre maison).

J'aimerais beaucoup pouvoir confier mon bout'chou à ses grands parents une soirée quand j'en ressens le besoin mais malheureusement ils habitent à 3h30 de route pour les uns et 7h pour les autres... Parfois il est chez la nounou même quand je ne travaille pas (je suis en horaires décalés) et ça me fait du bien même si je ne peux m'empêcher d'avoir cette petite voix dans la tête qui me dit "tu ne devrais pas te sentir si bien que ça sans ton enfant". Je sais que je suis hyper exigeante envers moi même du fait de l'idéal de la mère que je m'étais imaginée... Je vais aller voir ce qu'a écrit Violaine Guéritault... ça me parlera probablement! Fleurdesel tu as un livre en particulier à me conseiller?

Après les lieux d'accueil parents-enfants c'est chouette mais c'est à plus de 30min de route de ma campagne... Donc c'est pas souvent.
De toutes manières je vais commencer par consulter une psy puis fin août je vais changer de travail pour un truc plus cool (là je suis éducatrice spécialisée avec 15 ados en difficultés... ou comment se compliquer la vie quoi  bounce )

Et puis je vais partir du principe que l'année des 2 ans est la pire alors  Wink ça m'aidera peut-être à prendre mon mal en patience... jusqu'au prochain bébé!

C'est étrange mais j'ai remarqué que quand je vais mal, prendre des décisions m'aide à aller mieux!
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Weigela Jeu 27 Avr 2017 - 11:42

Le titre du livre auquel je pense est "La fatigue physique et émotionnelle des mère"

Ici pareil pour les grand-parents : du coup assistante maternelle ou ami(e)s dans la même situation. Et quand les grand parents viennent à la maison ou que nous allons chez eux, nous en profitons pour prendre du temps ensemble avec le papa.
Weigela
Weigela

Messages : 999
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Jeu 27 Avr 2017 - 16:43

Merci, je vais aller y jeter un oeil!
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par phenix49 Ven 28 Avr 2017 - 11:59

Bonjour PetitsPieds,


Quand j'ai lu ton post, je me suis dis "tiens, comme moi!"... Même ressenti, même fatigue, même nostalgie de mes années d'études.
J'ai 41 ans et j'ai deux enfants, de 11 et 5 ans.
Je ne regrette pas du tout de les avoir mis au monde, mais c'est très souvent compliqué pour moi, même encore aujourd'hui.
Pour l'aînée, j'ai eu de grosses crises d'angoisse quand mon mari m'a demandé d'avoir un enfant. C'est lui qui a demandé, pas moi. Je ne me sentais pas prête, et j'avais pourtant 28 ans.
La grossesse s'est bien passée, et sa naissance a été "une rencontre" avec ce petit être singulier, que je ne connaissais pas.
Pour mon deuxième, un garçon.... ouille ouille ouille. Et c'est moi cette fois-ci qui l'ai voulu, contre l'avis de mon mari au départ.
Grossesse très angoissante, cauchemardesque. J'ai été suivie par une psy, et j'ai réussi à admettre qu'il fallait que je prépare le trousseau à peine 3 semaines avant l'accouchement. Je ne me sentais pas à la hauteur d'élever un garçon (because histoire familiale compliquée, avec une préférence marquée pour les mâles).
Sa naissance a été un beau moment, mais par la suite ça s'est franchement gâté. Je ne supportais plus ses pleurs et cris incessants. C'est un enfant hyper actif, en demande permanente. J'ai cru devenir folle, littéralement.

Aujourd'hui, j'ai toujours du mal à être à la hauteur, car je voudrais être une mère parfaite, attentionnée, aimante, qui fait tout bien, mais je m'aperçois que ce n'est pas si simple. Le bruit, les demandes incessantes, l'attention nécessaire, m'usent complètement. Je prends tout pour moi, les remarques des nounous, des institutrices, je me remets en question en permanence...
Et je n'ose pas le dire, mais je n'aime pas "jouer" avec mes enfants... ça m'agace vite, je me force, même si j'éprouve parfois quelques satisfactions. Mais ce n'est pas mon truc.

Je suis actuellement en train de me séparer de mon mari. Je suis une thérapie. J'ai réalisé que je n'étais pas faite pour la vie de couple et la vie de famille. J'en avais rêvé aussi, longtemps. Je pensais trouver la sécurité, mais finalement, je suis encore plus angoissée, et je me suis perdue compètement.

J'espère n'avoir pas sapé ton moral. C'est juste qu'il ne faut pas se conformer à un schéma, quand la petite voix intérieure te le dit déjà "ce n'est pas pour toi". Il y a des gens faits pour le modèle classique "famille Douxcoeur, famille du bonheur", et d'autre non.

phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 45
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Sam 29 Avr 2017 - 13:44

Merci phenix49 pour ton témoignage! Je me retrouve dans certains de tes propos:
C'est un enfant hyper actif, en demande permanente. J'ai cru devenir folle, littéralement.

Aujourd'hui, j'ai toujours du mal à être à la hauteur, car je voudrais être une mère parfaite, attentionnée, aimante, qui fait tout bien, mais je m'aperçois que ce n'est pas si simple. Le bruit, les demandes incessantes, l'attention nécessaire, m'usent complètement. Je prends tout pour moi, les remarques des nounous, des institutrices, je me remets en question en permanence...

Mais je sais que je suis faite pour être mère, j'ai toujours voulu une grande famille, c'est mon seul réel but dans la vie. Le reste c'est illusoire, futile, utile juste dans la mesure de m'aider à réaliser ce rêve de famille. J'ai eu mon premier enfant à 25 ans, ça faisait longtemps que je me sentais prête mais j'attendais la fin de mes études. C'est pendant ma grossesse que j'ai découvert mes rayures. Mon rêve n'a pas changé depuis, au contraire. Mon fils est adorable, très très souriant. Et intelligent. Je ne sais pas s'il est hyperactif ou Z mais il ne fait toujours pas vraiment ses nuits, court et grimpe de partout et est en demande constante! C'est en effet très usant.
Certes c'est son arrivée dans ma vie (et la réalité du travail et de la vie d'adulte) qui m'a fait sombré un peu dans les difficultés psychologiques mais il m'est inconcevable de laisser tomber ce rêve. Ma vie n'aurait plus de sens et là ce serait dramatique et je n'ose même pas imaginer les conséquences...

Donc j'espère vraiment y arriver et que l'angoisse me surpasse pas tout le reste, en étant accompagnée du mieux possible. J'espère que ta nouvelle vie, après ta séparation, répondra mieux à... je ne sais pas à quoi, mais te conviendra mieux en tous cas. Courage pour ce moment pas facile!
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par oufy-dame Ven 5 Mai 2017 - 3:09

Pour ne plus hurler sur ton fils (ou le stresser autrement car il doit bien ressentir ton stress ;-), tu pourrais te tourner vers la méditation de pleine conscience, et les soutiens à la parentalité positive (voir pistes sur oveo.org). Il ne s'agit pas de culpabiliser les parents mais de les aider à devenir bientraitant.e.s (avec tout le monde d'ailleurs).

Il y a apparemment un écart entre ton image "idéale" d'une famille et en quoi cela consiste en réalité.

Le métier qu'on choisit n'est jamais anodin non plus.

Bref, tu voudras peut-être creuser (avec psy et/ou lectures ?) ce qui, dans ton passé, t'a conduite à ta situation actuelle pour mieux cerner ce que tu souhaites vraiment et le distinguer des injonctions parentales, sociales... Mais clairement tu as déjà commencé ;-)
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Ven 5 Mai 2017 - 12:44

Merci oufy-dame pour les conseils!
J'ai déjà lu sur ce site le terme "méditation de pleine conscience" mais je ne sais pas ce que c'est. Tu peux m'en dire un peu plus?

Je ne connaissais pas le site de l'OVEO mais j'ai jeté un oeil, je partage entièrement ces principes de non violence éducative. D'où mon immense culpabilité dès que je lève la voix sur mon fils... Et j'essaie aussi de lui inculquer cette non violence envers les animaux, les insectes (pour ces derniers, ce n'est pas évident pour la plupart des gens)...

Mon métier? Educatrice spécialisée... Et justement j'ai beaucoup de mal à supporter l'irrespect chronique, les moqueries, la méchanceté gratuite... des ados avec lesquels je travaille. Ils ne comprennent pas vraiment quand j'essaie de leur expliquer tout le mal qu'ils peuvent faire aux autres avec seulement une parole... Ils ont souvent des difficultés familiales où ce type de violence éducative ordinaire est omni présente.

Comme tu dis j'ai déjà commencé à creuser. A voir jusqu'où je creuse! Mais une chose est sûre, l'envie d'avoir plusieurs enfants ne me semble pas être le fruit d'une injonction ni sociale ni familiale. C'est le grand projet de ma vie. Après je suis lucide aussi, je sais que ce n'est pas seulement par amour pour les enfants, mais aussi parce que c'est l'unique chose qui donne du sens à ma vie (le travail, les voyages, le sport... c'est bien mais ce n'est pas un réel Projet de vie pour moi). Mais qu'importe?
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par oufy-dame Sam 6 Mai 2017 - 2:16

Bonsoir, jeune HQI, crois en toi, aie confiance : tu peux aller sur ton moteur de recherche favori et taper "méditation de pleine conscience""et hop, tu sauras ce que c en sélectionnant les liens sérieux ;-)

Allez, qq noms qd même : Christophe ANDRé, Jon Kabat Zin, asso mindfulness, et même des audioguides si tu ne veux pas lire d'explication (livres chez odilejacob...) : http://mindfulness.cps-emotions.be/materiel-adulte.php (notamment pour faire le programme MBSR OU MBCT en groupe, mais tu peux aussi le faire seule en lisant ce que les livres préconisent, notamment chez DeBoeck.

JKZ préconise le scanner du corps chaque jour et au bout de 15 jours, tu dois commencer à aller mieux (déprimer moins, être plus zen...).

Le prgm de 8 semaine préconise divers exercices progressifs ; le yoga est une méditation en mouvement (si cela te convenait mieux que l'immobilité du scanner et des exos de de respiration pour débuter, etc.)

Progressivement, il s'agit de prendre conscience de ce qu'on perçoit avec nos 5 sens et de prendre conscience séparément de 3 choses : ressenti physique, pensées et émotions/sentiments (cf. "les 3 minutes de respiration", à faire chaque jour, voire toutes les hr si possible).

A force, tu voudras peut-être enregistrer ton propre audioguide, ou alors, tu réussiras si bien à prendre conscience de tes pensées à chaque instant de toutes tes journées (dès que tu te réveilles, pendant que tu te lèves, que tu te douches, que tu te laves les dents, que tu ouvres les volets, que tu marches...) que tu réussiras à te passer d'audioguide :-)

L'idéal est peut-être de faire ce qui nous convient le mieux comme exo au moins 30-40 minutes/jours (mini-minimum = 20 minutes) après avoir essayé divers exos, puis d'ajouter des exos moins faciles une fois qu'on commence à être zen.

Have fun!
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Weigela Sam 6 Mai 2017 - 2:39

et sur ce forum tu peux lire :
- https://www.zebrascrossing.net/t27760-gerer-le-stress-meditation-pleine-conscience-lacher-prise
- https://www.zebrascrossing.net/t30876-mbsr-ca-change-la-vie

Outre la méditation de pleine conscience la CNV est très interessante : sur la chaîne youtube d'Isabelle Padovani il y a plein de vidéos qui sont des mines d'or, notamment celles de Marshall Rosenberg sur les bases de la CNV
Weigela
Weigela

Messages : 999
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Invité Sam 6 Mai 2017 - 9:31

.


Dernière édition par danslesétoiles le Dim 10 Déc 2017 - 4:25, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Dim 7 Mai 2017 - 17:26

Haha, merci Oufy-dame! En effet je sais me servir de façon critique d'internet, mais c'était juste une manière de créer du lien puisque je suis nouvelle ici... et puis pour me sentir un peu moins seule.

De moi même je me suis mise à faire une sorte de méditation depuis quelques semaines (mais très rarement) avec un travail sur le ressenti du corps et de la respiration. Du coup, c'est probablement un bon outil pour moi cette méditation de pleine conscience!

Merci fleurdesel pour les liens! Je vais aller jeter un oeil.

Danslesétoiles, bien sûr que je veux une famille heureuse avant tout. Et c'est ce qu'on est, même si parfois je vais un peu mal.
On verra quand j'aurais mon deuxième enfant, peut être que je serai comblée et qu'on s'arrêtera là. Peut être qu'il sera trop difficile d'envisager un troisème si les deux premiers sont Z... Et une famille à 2 enfants, c'est très bien aussi! Pour l'instant je me projette avec au moins 3 enfants.

Tu as raison quand tu parles de pression. Mais ce n'est plus mon cas désormais. Je suis passée outre après mon premier épisode de burn out, si je peux l'appeler comme ça, quand j'ai pris officiellement la décision (un peu à contre coeur c'est vrai) de ne pas avoir mon deuxième enfant rapidement, mais d'attendre la fin de la construction de la maison (permis de construire pas encore déposé).
Et puis je ne crois pas qu'avoir ce désir d'une famille avec plusieurs enfants m'empêche de profiter pleinement de mon bébé. Au contraire, je trouve cela sain d'avoir des projections, tant qu'on ne s'y enferme pas et qu'on réajuste avec le temps et les évènements. Mon loulou peut grandir et s'épanouir tranquillement! Et moi je peux continuer à lui faire des centaines et des centaines de bisous par jour, en lui répétant sans cesse que je l'aime et qu'il est beau Very Happy (ma façon à moi de gérer le flux débordant d'émotions positives!)


J'ai pris un rdv mi mai avec une psychologue qui normalement s'y connait en surdoués. A voir ce que cela va donner. En attendant, rien que d'avoir pris le RDV, je me sens mieux!
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Gabriel Dim 7 Mai 2017 - 17:56

Je gère mieux depuis que j'ai décidé qu'être parent ce n'était pas atteindre le zéro défaut  ou le 20/20. Je m'accorde un petit 14/20 comme objectif.  Ça baisse la pression.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 49
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Minna Lun 15 Mai 2017 - 2:22

Bonsoir,
Je traverse aussi une période difficile, je suis mère au foyer et j'ai deux enfants, Que j'ai voulu de tout mon cœur pendant des années, pourtant, je perds pieds depuis plusieurs mois... les cris toute la journée, les disputes incessantes du matin au soir, le mari qui s'énerve en prime pour en rajouter, la fatigue, le stress, les enfants toujours malades.... Je suis à bout de nerfs, j'essaie de remonter la pente mais j'ai du mal car je ne peux confier les enfants à personne èt Que le dernier est malade sans arret ce qui me cause beaucoup d'inquiétude...
j'ai lu Violaine gueritault, qui m'a beaucoup aidé, j'ai aussi lu : Mère épuisée de Stéphanie Allenou, et il y a un autre livre qui vient de sortir, je ne l'ai pas encore lu mais je compte le faire : le burn-out parental, l'éviter et s'en sortir de moira mikolajczak et Isabelle Roskam ( j'espère ne pas avoir fait de faute dans les noms je suis fatiguée... Very Happy )
Ah èt un lien sur lequel je suis tombée ce matin mais Que j'avais dja lu l'an dernier: http://www.onmeda.fr/enfant/burn-out-maternel-conseils-psychologue-1597-6.html
Voilà je pense que d'en parler pour se sentir moins seule ca aide aussi énormément...

Minna

Messages : 37
Date d'inscription : 05/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Lazurite Lun 15 Mai 2017 - 21:41

Courage Mina !
Ils ont quel âge tes enfants ? Vont-ils déjà à l'école, comme ça tu peux souffler un peu pendant ce temps (tant pis pour le ménage Smile ) ? Ils sont malade comment, des petits rhumes, des trucs comme ça ? peut-être qu'un traitement de fond homéopathique pourrait arranger les choses ?
Lazurite
Lazurite

Messages : 56
Date d'inscription : 31/03/2017
Age : 53
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Jeu 18 Mai 2017 - 13:30

C'est vrai que c'est difficile quand on ne peut pas confier les enfants quelques heures...

Et vraiment, je m'en rends compte de plus en plus, le soutien du conjoint est tellement primordial... J'ai vécu presque un enfer avec lui les premiers mois de notre fils... Maintenant ça va beaucoup beaucoup mieux, heureusement! Enfin, il me donne ce que je hurlais de détresse chaque jour: du soutien moral et des encouragements dans les moments difficiles.

Minna, peut-être qu'une nounou accepterait (si vos finances vous le permettent) de prendre une après midi par semaine (par exemple) vos deux loulous pour que tu puisses un peu souffler?
J'espère que ce n'est pas trop grave pour ton dernier qui est toujours malade...

Est-ce que tu vois une psychologue? Je pense que ça peut aider. J'ai mon premier rdv cette après midi. Bon déjà je me dis "mais par où je vais commencer??", et je suis tellement fatiguée aujourd'hui que ça m'épuise d'avance de devoir raconter mes soucis à la psy... Laughing  Mais j'espère qu'elle va m'aider!
As-tu de la famille compréhensive et de confiance pour t'écouter et te conseiller (sans te culpabiliser)?

Courage!
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Minna Sam 27 Mai 2017 - 0:37

Mes enfants sont tous les deux scolarisés en maternelle et école primaire. Rien de grave, pour la santé mais c'est Que ça ne s'arrête jamais... résultat je ne dors jamais, je suis toujours inquiète et je ne peux pas souffler parçe que je dois toujours le garder... on vient de commencer un traitement qui j'espère va diminuer ses problèmes de bronchites déjà, on verra...
Petits pieds oui le soutien du conjoint st primordial... moi ïl a mis des années à comprendre que je n'allais pas bien, résultat je suis au bout du roulot... ïl ne pouvait pas non plus faire autrement avec le travail mais bon voilà...
Pour la nounou ç est pas la peine... déjà je mets le grand à la çantine èt à la garderie régulièrement ïl adore ca ... et moi ca me décharge déjà beaucoup parçe que tous les deux ils sont insupportzbles je n'arrive plus a les gérer, c'est horrible...
Comment s est passè ton rdv chez la psy? Moi j'ai eu mon premier rdv ca 's'est bien passé, jai juste raconte en grandes lignes mon histoire, je verrai ah prochain rdv comment ça se passe, je n'ai jamais vraiment été suivie par un psy longtemps je ne sais pas trop la suite...
faut vraiment apprendre à lâcher prise mais jai vraiment du mal... je m inquiète beaucoup, pour tout, èt en étant toujours seule difficiles de me raisonner... èt meme, je n ose pas parler de ces angoisses, on me dit toujours que je pense beaucoup trop, alors les gens ne comprennent pas que je puisse me rendre malade pour des choses inutiles à ce point, a trop anticiper, a trop penser à tout... mais à tout garder pour moi je me bouffe zencore plus dde l intérieur...
Ca vous arrive à vous aussi?
Ton conjoint est vraiment compréhensif avec toi petits pied? Moi souvent ïl ne comprend pas Que je puisse m angoisser à ce point ou ne plus supporter le bruit à forçe d rester enfermée dans les cris, alors que lui ne tient pas une heure à les garder... parfois je désespère....

Minna

Messages : 37
Date d'inscription : 05/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Mar 30 Mai 2017 - 21:32

Vraiment compréhensif faut le dire vite fait quand même. Il me comprend, ou du moins essaie, et quand il est bien (pas fatigué ni stressé) alors oui il est soutenant. Mais l'empathie n'a jamais été sa plus grande qualité donc dès qu'il y a un petit grain de sable, fatigue, stress, dispute... alors là il peut avoir des réactions tellement peu compréhensives... Et ça me fait beaucoup de mal. Il a d'ailleurs oublié la fête des mères Sad

Mais j'estime que je ne m'en tire pas trop mal parce qu'au moins, c'est un homme "moderne" dans le sens où il fait sa part du boulot à la maison et avec notre fils (même si en ce qui concerne notre fils il n'a pas la vision globale que j'ai en tant que maman).

Mon premier rdv chez la psy a été assez difficile, j'ai pas mal pleuré (et j'avais honte)... Je suis pour l'instant en attente de voir ce que va donner le deuxième rdv et voir si ça me semble être utile de continuer avec cette psy. Difficile de se prononcer pour l'instant. J'attends de voir ses réactions, questions et positionnements la prochaine fois pour voir si "je la sens bien" ^^

faut vraiment apprendre à lâcher prise mais jai vraiment du mal... je m inquiète beaucoup, pour tout, èt en étant toujours seule difficiles de me raisonner... èt meme, je n ose pas parler de ces angoisses, on me dit toujours que je pense beaucoup trop, alors les gens ne comprennent pas que je puisse me rendre malade pour des choses inutiles à ce point, a trop anticiper, a trop penser à tout... mais à tout garder pour moi je me bouffe zencore plus dde l intérieur...
Ca vous arrive à vous aussi?

Un peu oui... Mon mari me dit que je m'inquiète trop (en même temps le petit s'est entaillé le doigt avec du verre hier et s'est brûlé ce même doigt avec la plaque aujourd'hui malgré tous mes efforts pour prévenir les dangers... Je crois qu'on ne s'inquiète pas "trop" mais seulement à la juste mesure de tout ce que l'on perçoit du monde autour de nous et que les autres ne perçoivent pas forcément ou en tous cas ne perçoivent pas TOUS les dangers possibles et imaginables en même temps). Mais j'ai la chance de pouvoir lui parler de toutes mes angoisses, ainsi qu'à ma mère et un peu à ma soeur aussi donc ça change beaucoup de choses. Je ne me sens pas trop "enfermée" seule avec tout cela.

En tous cas courage!!
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par Le Vinaigre Epris Mer 31 Mai 2017 - 9:05

Je n'ai pas pris le temps de lire toutes les réponses alors il y aura sûrement de la redite mais :

Malgré toutes les considérations féministes (que je soutiens au demeurant), les mères de familles ne sont traditionnellement pas mère au foyer pour rien. La charge mentale (google moi ça), même pour un(e) normopensant est énorme dans la gestion d'un ménage, et encore de nos jours, elle est souvent mal répartie. Alors quand on est hyper-esthésique/sensible/émotif, le cumul des mandats devient complexe intérieurement.

Je ne te dis pas de laisser tomber ton boulot, je ne connais pas ta situation en détails et l'indépendance n'est pas chose à négliger. Mais si tu veux d'autres enfants et as confiance en ta moitié, c'est un projet que tu peux envisager.

Il ne faut surtout pas culpabiliser de procéder à des aménagements dans ta vie perso, même s'ils vont à l'encontre de la femme dynamique-aimante-bonnemère-bonnecollaboratrice (le mouton à cinq pattes que tu as l'inique devoir d'être).
Le Vinaigre Epris
Le Vinaigre Epris

Messages : 139
Date d'inscription : 30/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Je ne supporte pas ma vie d'adulte Empty Re: Je ne supporte pas ma vie d'adulte

Message par PetitsPieds Jeu 1 Juin 2017 - 13:59

Merci pour ta réponse, elle me parle positivement (oui c'est un peu étrange ce que je viens d'écrire, m'enfin ici je me permets de sortir de telles choses).

Il est vrai que la charge mentale n'est pas équitable même quand l'homme fait sa part de boulot à la maison et avec les enfants, ce qui est mon cas. Alors en plus quand on a des particularités Z...

Je crois que j'ai besoin de travailler malgré tout, mais j'ai surtout besoin de variété, de changement, de petits projets... Et du coup j'aimerais travailler maximum 6 mois quelque part puis changer et rechanger encore au bout de quelques mois... Faire des pauses, un mi-temps, reprendre un temps plein... Bref, par les temps qui courent, je ne suis pas sûre que ce soit viable comme idée! Mais c'est ce que j'aimerais.

Et comme tu dis, ne pas se culpabiliser c'est vital même si c'est bien difficile. Il faut que j'accepte de ne pas être cette maman que j'avais idéalisée. Pas pour être une maman "moins bien", mais juste une maman "différente".
PetitsPieds
PetitsPieds

Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 31
Localisation : Hautes-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum