je suis foutu (modération forte)

+15
Poisson pas pané
JCVD
Darth Lord Tiger Kalthu
louise
Eddy
d_cli
Minuit
Blossac
Yack
Strelok
Lou42
'C.Z.
Princeton
Néfertiti
Baptism
19 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par d_cli Mer 1 Juil 2015 - 13:58

Bonjour,
Ne faites pas le deuil de votre ve de rêve mais faites soigner votre santé mentale pour retrouver l'énergie de vous battre.

d_cli

Messages : 19
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Mer 1 Juil 2015 - 17:25

@Minuit a écrit:Moi au contraire ça m'a motivée, de travailler pour voyager. Pourtant Dieu sait que je suis leeeeente, souvent à côté de la plaque question tâches pratiques, que j'ai le plus grand mal à m'intégrer dans une équipe... mais comme je savais que je bossais pour partir, je tenais et j'y mettais même du coeur.

Et ensuite, bon certes il faut avoir le courage, mais il n'y a pas besoin de beaucoup d'argent en soi pour voyager. J'ai un ami qui en ce moment fait un tour du monde, et ça doit faire... six mois qu'il n'a plus d'argent. Il se débrouille, je sais pas trop comment, mais ça marche apparemment puisqu'il passe toujours de pays en pays.
...:
Voilà la page facebook du voyage, si tu veux y jeter un oeil : https://www.facebook.com/voyagetourdumonde?fref=ts

En plus j'ai l'impression qu'à l'étranger, hors de notre bocal habituel, et un peu dégagé du prisme de notre culture, on s'éprouve différemment, et on se découvre des ressources insoupçonnées.
C'est justement en ça que ça peut faire du bien. C'est pas juste pour "fuir", c'est pour faire l'expérience que, dans d'autres conditions que celles où on est scotché, on peut être "quelqu'un de bien", en fait, et apporter quelque chose là où on passe. Ca reste gravé à vie dans le coeur, par la suite.


Coucou
He ben en fait j'ai déjà fait un grand voyage de plusieurs mois, seul, et c'était bien mais dès qu'il a fallu travailler (ben même ton pote je pense qu'il se trouve des petits tafs sur la route) ben j'arrivais à tenir quelques semaines grand max et ensuite je pétais un câble j'avais envie de mourir avant de me lever alors que j'étais en vacances et que c'était des taf de quelques semaines donc pas un drame mais même c'était terrible et j'ai bien apprécié mais j'ai pas trop réussi à m'intégrer avec les locaux ou les voyageurs parce que comme d'hab je m'entends avec 0,1% des gens et quand tu voyages t'es un peu obligé d'être en contact permanent avec l'autre surtout si t'es fauché
Voilà tout ça pour dire que c'était sympa mais que j'avais envie de rentrer et que j'étais trop content une fois en France, et du coup j'adorerais repartir mais riche, être pauvre ça va quand on est philanthrope qu'on aime donner un coup de main aux gens qu'on sait se débrouiller et se montrer utile moi je suis nul j'ai juste envie d'être ivre au bord d'une piscine et d'être beau

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Mer 1 Juil 2015 - 17:30

@Lou42 a écrit:Je plussoie l'apologie du voyage, je suis complètement d'accord avec Minuit!
Et puis en voyageant en car, ça prend longtemps mais ça revient à vraiment pas cher! Et la beauté de l'Europe te permet de ne pas dépenser quoi que ce soit en visas ^-^  En plus tu peux relativement facilement trouver des gens sympas pour t'héberger, te filer des bons plans ect. Ca peut vraiment aider à re-prendre confiance en tes capacités et à gagner quelques points de confiance en l'humanité Smile

Je comprends complètement que ce soit difficile, il m'a fallu aussi beaucoup d'énergie pour aller pousser la porte d'un psy... Surtout que je déteste téléphoner, et re-raconter toute mon histoire ect. Tu peux éventuellement regarder si ta fac ou ton Crous mets pas à disposition un-e psy gratuit, ou tu as accès à une médecine préventive, il y a la plupart du temps au moins 1 psychologue et c'est gratuit.

Pour voyager, si tu as un minimum de trucs planifiés, c'est possible que ta fac/école puisse te passer des sorte de bourses ou des aides. Par ta municipalité il peut y avoir des aides aussi. Une amie a rencontré un jour une femme qui vivait uniquement d'aides de sa municipalité et de trucs comme ça depuis 10 ans Laughing On peut être étonné de tout ce qui est disponible quand on sait où s'adresser.

La vie est cool les gens sont sympas! Yay! Yahoo !

Salut !
Oui tu l'as compris appeler qui que ce soit je trouve ça horrible, alors un psy !
Le psy de ma fac est horrible de ce qu'on m'en a rapporté. Mais qu'est-ce qu'un psy pourrait m'apporter ? Je n'aime pas du tout la vie à laquelle j'ai accès, je vois mal ce qu'un psychologue pourrait faire pour moi. Parce que je n'ai pas peur, et je ne souffre que parce que je suis vide, je n'ai pas de problème à corriger je n'ai juste pas assez de substance. Il me faut un maître ou un millionnaire, le reste est voué à l'échec.
Et sinon oui plutôt que le RSA je pense que je dirai que j'ai une phobie sociale ça passe pour toucher les aides handicap' et de toute manière j'estime y avoir droit dans le sens où je m'estime malade, ça me fait du bien d'y penser quand je panique mais bon je suis pas sûr que j'arrive à m'épanouir de cette manière (je n'ai aucune activité parce que je n'aime rien faire et je n'ai quasiment plus d'amis parce qu'ils m'ont tous lassé, si je vis des aides je vais vraiment passer mes journées assis dans mon T1 à attendre la mort (c'est déjà un peu ce que je fais en fait lol))

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Mer 1 Juil 2015 - 17:32

@d_cli a écrit:Bonjour,
Ne faites pas le deuil de votre ve de rêve mais faites soigner votre santé mentale pour retrouver l'énergie de vous battre.

Mais ça m'énerve qu'on me dise de me battre je sais pas quoi faire exactement ? Mon seul combat c'est de m'empêcher de me tuer pour le moment

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Strelok Mer 1 Juil 2015 - 18:18

@Baptism a écrit:
@d_cli a écrit:Bonjour,
Ne faites pas le deuil de votre ve de rêve mais faites soigner votre santé mentale pour retrouver l'énergie de vous battre.

Mais ça m'énerve qu'on me dise de me battre je sais pas quoi faire exactement ? Mon seul combat c'est de m'empêcher de me tuer pour le moment

Déjà parce qu'il y a rien après la mort. Ce serait con de gâcher ce qu'il reste de ton séjour sur terre.

ENsuite, touve toi une passion, un truc qui t'occupe. Sports, activités, dans plein de thèmes, le choix est énorme. Hésite pas à tester plusieurs trucs pour vraiment trouver ce qu'il te plait.

Va voir un thérapeute. TU vas y laisser un peu de pognon, mais ça te fera du bien, et pourra t'aiguiller sur pas mal de choses.

Fais du sport ou une activité usante physiquement. Le relâchement d'endorphines procure un sentiment de bien-être.

Et stop nous dire que tu veux te foutre en l'air. Si t'en avais vraiment l'intention, tu serais plus là pour nous en parler.

Si je me souviens bien, t'as un diplôme qui ne te permet pas de faire ce que tu veux. Passe une formation/diplôme plus en adéquation avec ce que tu veux faire. Les cours du soir peuvent être une bonne idée.

Oui, tu vas en chier, mais une fois tiré d'affaire, quand tu regarderas derrière toi, tu pourras être fier du chemin parcouru.

6 pieds sous terre, y'aura personne pour se souvenir de ton passage dans le vivant.

Strelok

Messages : 15
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Mer 1 Juil 2015 - 18:40

Parce que tu crois qu'il y a quelque chose avant la mort ?
Moi je cherche encore mais j'ai rien trouvé de valable, et j'ai pas encore assez envie de mourir mais ça viendra quand je devrai travailler c'était l'objet du sujet d'ailleurs, je suis dans le couloir de la mort
J'aime aucune activité et aucun sport pourtant j'ai vraiment essayé des tonnes de trucs depuis petit mais je me lasse de tout y a rien d'assez excitant. Les jeux en ligne m'ont jadis offert un divertissement tellement palpitant que ça me faisait vouloir me lever le matin, je regrette vraiment d'avoir perdu ça puisque je n'aime plus jouer et en plus je sais ce que c'est d'être passionné par quelque chose et ça me fait d'autant plus réaliser que tout le reste me fait vraiment chier dans mon petit monde de pauvres
Une formation un diplôme oui pourquoi pas mais y a rien qui me donne assez envie pour travailler dur et en plus je sais même pas comment m'y prendre puis mes parents accepteront jamais de financer une énième réorientation j'ai 24 ans et j'ai jamais eu de bourse...
Et s'il faut travailler dur à l'école et en plus avoir un travail à côté, ça me paraît à peu près aussi réalisable que de devenir président de la république ou miss monde

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Mer 1 Juil 2015 - 20:20

C'est des discours qui marchent sur les gens normaux ça, les gens comme moi ça les culpabilise et les encourage d'autant plus à se mal-mener
''tu veux pas te donner les moyens'' ''y'a pas de solution magique'' ''tu vas galérer, tu vas souffrir'' non mais merci merci je sais que la vie c'est pas facile j'ai 24 ans et j'ai déjà une décennie de dépression derrière moi je pense que j'ai plus qu'expérimenté le côté lancinant de l'existence, moi ce qui me pose problème c'est pas que je veux pas me donner les moyens c'est qu'il n'y a aucune fin qui me fasse vraiment envie, voilà

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Strelok Mer 1 Juil 2015 - 21:07

Waah, c'est vrai qu'a 24 ans on a tout vu de la vie Rolling Eyes

J'ai un an de plus que toi et je me considère encore à l'aube de ce que je peux vivre et connaitre.

C'est des discours qui marchent sur les gens normaux ça, les gens comme moi ça les culpabilise et les encourage d'autant plus à se mal-mener
Bullshit. On est (quasi) tous nés avec un cerveau, deux bras et deux jambes. Y'a pas de gens normaux ou pas normaux. Cette phrase montre en fait que t'as ta confiance en toi à zéro. C'est la solution de facilité. Tu dis que tu cherches des solutions (même miracle) pour t'en sortir mais au final tu veux pas. T'as juste ouvert un topic dans une tentative de faire mousser le bureau des pleurs. La dépression, même si c'est pas évident, on peut s'en sortir. Alors oui c'est sur c'est pas une promenade de santé.

Tu dis qu'il n'y a aucune fin qui te conviendrais. T'as 24 ans mec. T'as rien vu de la vie encore. T'as pas tout testé. Plus tu resteras dans cet état, plus tu en souffriras. Souffre un bon coup et tente de t'en sortir. Vaut mieux regretter ce qu'on a fait que ce qu'on a pas fait.

Strelok

Messages : 15
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Lou42 Jeu 2 Juil 2015 - 5:50

Purée mais Strelok c'est quoi ton deal? Tu veux qu'il se bute?? Tu estimes qu'une dépression c'est un simple manque de volonté?? Il a raison : ça sert à rien de se culpabiliser et de se dire que de toute façon c'est juste parce qu'on a pas assez de volonté ou CE genre de bullshit! Il est clairement dans une situation plus complexe que ça, et on ouvre pas ce genre de sujet parce qu'on veut se faire plaindre! Il est pas encore au bord du suicide, c'est une bonne chose non?! Autant partir de là plutôt que de le shamer parce qu'il est "même pas capable de se buter"!! Si tu es passé par des situations difficiles toi aussi, tu devrais pouvoir apprécier la complexité de la chose et à quel point il ne suffit pas juste "de se mettre un coup de pied au cul" pour voir d'un seul coup la vie en rose bonbon!
Il existe des solutions pour se sortir de là, c'est certain, mais elles ne sont pas forcément simple et surtout certainement pas évidentes, tout particulièrement quand on broie du noir depuis longtemps. Par contre, on est pas obligé de se sortir d'une dépression dans la douleur! C'est quoi ce cliché moisi?! Et on est pas forcé de dépenser des millions sur un psy! On peut aussi voir un psychiatre (qui sont bien mieux remboursés, et souvent plus calés), ou aller voir un psy gratuit dans une cellule d'aide comme il en existe plein! Personnellement je travaille à me sortir de ma dépression en travaillant en TCC (thérapie cognitive et comportementale) avec une psy et ce n'est PAS douloureux! Et ça me fait vraiment du bien chaque fois que je la vois et on avance réellement! C'est d'ailleurs tout particulièrement indiqué pour traiter les angoisses sociales, tout comme pour reconstruire son estime de soi.
Baptism tu pourrais essayer de lire des livres sur la TCC au fait, peut-être que ça pourrait te faire prendre un peu de recul et te permettre d'identifier plus précisément les causes de ton mal-être. Tu peux certainement en trouver dans une BU au rayon psycho.
Une fois que tu seras sorti de cette logique morbide et pessimiste, tu trouveras certainement des choses qui t'accrocheront et te passionneront suffisamment pour que tu t'investisses Smile Considère que si tu déprimes effectivement depuis plus ou moins 10 ans, tu ne sais pas quelle énergie tu as à consacrer aux choses lorsque tu vas bien! Et tu en as forcément biieeen plus qu'en étant déprimé! Smile Et en tant que zèbre, je ne doute pas de tes capacités et intérêts aussi variés que réels! Concentre d'abord ton énergie à prendre soin de toi et essayer d'aller mieux, et lorsque tu auras réussi à amorcer ça, tu t'épanouiras plus facilement et tu trouveras sans aucun doute des domaines dans lesquels exercer tes talents et trouver du challenge Smile
Et s'empêcher de se tuer est un réel combat, un combat plus dur que beaucoup d'autres, et quelque chose dont tu peux être fier! Sérieusement, quand on est déprimé, sortir de son lit et prendre une douche sont de réelles victoires! Alors s'empêcher de se tuer est presque une fin en soi!
Mais si tu es si mal, tu ne peux pas envisager de te tourner vers ta famille..? Moi les choses sont très compliquée avec ma famille et on a tous beaucoup de mal à communiquer et se comprendre- et de même lorsque je me suis réorientée, ils m'ont quasi tous bien shamé; et pourtant, ce sont eux qui m'ont pris par la main et qui m'ont emmenée chez le psy et aidée à manger, me lever, cesser de boire et voir la lumière du jour quelques heures dans la journée. Et ce sont eux qui m'ont fait arrêter la fac pour pas que je me retrouve seule à Lyon. Essaie peut-être d'amorcer un peu la conversation et voit ce qu'il en ressort..? Ils sont certainement prêt à t'aider mais n'ont aucune idée de ton état...
En attendant tiens bon! Long hug
Lou42
Lou42

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Europe (most of the time)

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Strelok Jeu 2 Juil 2015 - 12:38

@Lou42 a écrit:Purée mais Strelok c'est quoi ton deal? Tu veux qu'il se bute?? Tu estimes qu'une dépression c'est un simple manque de volonté?? Il a raison : ça sert à rien de se culpabiliser et de se dire que de toute façon c'est juste parce qu'on a pas assez de volonté ou CE genre de bullshit! Il est clairement dans une situation plus complexe que ça, et on ouvre pas ce genre de sujet parce qu'on veut se faire plaindre! Il est pas encore au bord du suicide, c'est une bonne chose non?! Autant partir de là plutôt que de le shamer parce qu'il est "même pas capable de se buter"!! Si tu es passé par des situations difficiles toi aussi, tu devrais pouvoir apprécier la complexité de la chose et à quel point il ne suffit pas juste "de se mettre un coup de pied au cul" pour voir d'un seul coup la vie en rose bonbon!
Il existe des solutions pour se sortir de là, c'est certain, mais elles ne sont pas forcément simple et surtout certainement pas évidentes, tout particulièrement quand on broie du noir depuis longtemps. Par contre, on est pas obligé de se sortir d'une dépression dans la douleur! C'est quoi ce cliché moisi?! Et on est pas forcé de dépenser des millions sur un psy! On peut aussi voir un psychiatre (qui sont bien mieux remboursés, et souvent plus calés), ou aller voir un psy gratuit dans une cellule d'aide comme il en existe plein! Personnellement je travaille à me sortir de ma dépression en travaillant en TCC (thérapie cognitive et comportementale) avec une psy et ce n'est PAS douloureux! Et ça me fait vraiment du bien chaque fois que je la vois et on avance réellement! C'est d'ailleurs tout particulièrement indiqué pour traiter les angoisses sociales, tout comme pour reconstruire son estime de soi.
Baptism tu pourrais essayer de lire des livres sur la TCC au fait, peut-être que ça pourrait te faire prendre un peu de recul et te permettre d'identifier plus précisément les causes de ton mal-être. Tu peux certainement en trouver dans une BU au rayon psycho.
Une fois que tu seras sorti de cette logique morbide et pessimiste, tu trouveras certainement des choses qui t'accrocheront et te passionneront suffisamment pour que tu t'investisses Smile  Considère que si tu déprimes effectivement depuis plus ou moins 10 ans, tu ne sais pas quelle énergie tu as à consacrer aux choses lorsque tu vas bien! Et tu en as forcément biieeen plus qu'en étant déprimé! Smile  Et en tant que zèbre, je ne doute pas de tes capacités et intérêts aussi variés que réels! Concentre d'abord ton énergie à prendre soin de toi et essayer d'aller mieux, et lorsque tu auras réussi à amorcer ça, tu t'épanouiras plus facilement et tu trouveras sans aucun doute des domaines dans lesquels exercer tes talents et trouver du challenge Smile
Et s'empêcher de se tuer est un réel combat, un combat plus dur que beaucoup d'autres, et quelque chose dont tu peux être fier! Sérieusement, quand on est déprimé, sortir de son lit et prendre une douche sont de réelles victoires! Alors s'empêcher de se tuer est presque une fin en soi!
Mais si tu es si mal, tu ne peux pas envisager de te tourner vers ta famille..? Moi les choses sont très compliquée avec ma famille et on a tous beaucoup de mal à communiquer et se comprendre- et de même lorsque je me suis réorientée, ils m'ont quasi tous bien shamé; et pourtant, ce sont eux qui m'ont pris par la main et qui m'ont emmenée chez le psy et aidée à manger, me lever, cesser de boire et voir la lumière du jour quelques heures dans la journée. Et ce sont eux qui m'ont fait arrêter la fac pour pas que je me retrouve seule à Lyon. Essaie peut-être d'amorcer un peu la conversation et voit ce qu'il en ressort..? Ils sont certainement prêt à t'aider mais n'ont aucune idée de ton état...
En attendant tiens bon! Long hug

Bullshit 2. C'est pas en restant sans rien faire qu'on s'en sort.

Sortir d'une dépression sans morfler? On est pas chez les bisounours. Y'aurait pas autant de depressifs si c'etait si facile.

Strelok

Messages : 15
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Lou42 Jeu 2 Juil 2015 - 17:39

Je dis pas de rester sans rien faire et je dis pas que c'est facile au contraire! Je suis au courant qu'on est pas chez les bisounours, merci mon grand.
J'appelle seulement à un peu plus de tolérance de ta part, tout particulièrement quant à un sujet aussi sensible et potentiellement dangereux pour la vie de quelqu'un. Alors si tu te sens fort et supérieur parce que tu te plonges tout seul dans un abîme de douleur, grand bien t'en fasse, mais j'aurai espéré que ton cerveau te permette de garder une petite place pour le gris au milieu du noir et du blanc. Oui, la plupart des situations sont grises. Reviens sur Terre. Et si tu as de la haine à déverser, inscris-toi au FN et viens pas nous faire chier ici, le reste de la Terre s'en charge déjà.
Désolée de t'apprendre que ta vision des choses n'est pas la seule. Ah attends : en fait non, pas désolée.
Lou42
Lou42

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Europe (most of the time)

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Jeu 2 Juil 2015 - 18:17

Strelok j'ai déjà entendu ton discours un million de fois en fait, c'est ce que tout le monde me dit tu pensais vraiment m'apprendre quelque chose d'ailleurs ? Ou m'aider en me disant ça ?
En fait la vision généralement admise de la vie en société et comme tu me la présentes une énième fois c'est porter sa croix à travers l'orage, ''t'as perdu une bataille mais pas la guerre'', et je déteste tellement ça !
J'ai pas envie de souffrir et j'ai pas envie de me battre, j'ai pas envie d'essayer de toutes mes forces de me convaincre que ma vie est passionnante si tout ce qui m'est proposé m'ennuie et m'indiffère, j'ai pas l'impression que ce comportement soit anormal et j'ai pas envie d'en avoir honte alors va te faire fxxxxx !

Oui je vais continuer à rester là sans rien faire à chouiner, je préfère être assis en sanglotant plutôt que de me mettre en marche sans comprendre pourquoi ni où je vais. Et tant pis si des types comme toi persuadés de savoir ce qu'ils font sur Terre se moquent de moi, vous n'avez jamais réussi à me convaincre de toute manière et vos vies me donnent de l'eczéma rien que d'y penser.


Dernière édition par Baptism le Jeu 2 Juil 2015 - 18:29, édité 2 fois

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Jeu 2 Juil 2015 - 18:28

Lou je t'adore <3 inutile de préciser que je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu as dit..
Ça fait quand même du bien de ne pas être le seul à se sentir frustré par ce genre de réflexions.

J'ai entendu parler pas mal de fois de la TCC sur le forum et la plupart du temps en bien, tu peux m'en parler concrètement ? Tu fais quoi pendant tes séances et pourquoi tu te sens pas bien ? T'es pas obligée de répondre à toutes les questions évidemment Smile
Sinon oui j'ai des parents qui pourraient me sauver la vie en cas de grosse dépression dans le sens où ils me mettraient pas à la rue mais de là à me comprendre et m'aiguiller pour que j'aille mieux pour de vrai...

C'est pas facile, avec cette chaleur je me sens encore plus lourd et liquide, c'est la canicule dans ma tête toute l'année ^^

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Lou42 Jeu 2 Juil 2015 - 19:33

J'ai du mal avec la chaleur aussi, du coup j'ai battu en retraite en Bretagne chez mon père, c'est moins pire mais toujours pfou! Le mieux c'est l'Ecosse! Ce sera mon joker de cet été! ^^'

Je trouve ça particulièrement usant ce genre de discours simpliste et destructeur, tout particulièrement quand ça vient de gens qui sont ou ont été eux-mêmes dans ce cas là! Du coup j'ai pas râlé que pour te défendre, mais surtout parce que ça me donne envie de HURLER ce genre de stupidités (j'ai essayé d'être tout particulièrement courtoise là...), et encore plus quand ça sort de la bouche de quelqu'un qui est sensé être un peu plus réfléchi que la moyenne..! Foi en l'humanité : -5 pts.

La TCC est une des seules pratiques psychothérapeutiques dont l'efficacité est prouvée. --Du coup potentiellement, suivant la gentillesse de ta mutuelle, ça peut être un minimum remboursé. Le mieux est toujours de trouver un psychiatre qui travaille en TCC.
Ca consiste concrètement à identifier les mécanismes qui sont à la base de ton pessimisme, mal-être, faible estime de soi et autres troubles anxieux et essayer de le corriger. En gros, tu expliques ton-tes problèmes, tu t'attardes sur les moments où ton humeur plonge de façon apparemment inexplicable, par exemple ; tu décortiques avec le psy comment ça se passe et tout, en essayant d'identifier les facteurs déclencheurs, tout ça --la façon complexe dont ton humeur fonctionne et s'abime ; tu apprends une technique pour pouvoir faire ça tout seul après ; tu t'entraines à observer tes "symptômes" ; tu reviens chez le psy avec ton analyse approfondie de ce truc chelou qu'est ton cerveau ; avec le psy, tu apprends à gérer (même façon progressive) Smile
Ca semble assez logique et implacable comme ça et... ça l'est relativement! Surtout que ça s'adapte tout à fait à ton-tes problèmes! Typiquement pour traiter les phobies et les TOCs ça se fait par exposition progressive au stimulus, accompagné par le psy qui t'apprends en live à gérer.
Souvent les psy (surtout les bons Wink ) associent ça à une thérapie des modes, qui est complémentaire (inventé par le même type: alleluia!) et qui sert à faire tenir ça sur la longueur en s'attachant aux mécanismes profonds et sous-jacents. Par exemple sur un Trouble Obsessionnel et Compulsif, tu peux être plus obsessionnel ou plus compulsif ; si c'est surtout compulsif, la TCC marche nickel et est à priori suffisante ; mais si c'est plus obsessionnel, ça risque de revenir après quelques mois parce que tu n'as pas bien réglé le problème sous-jacent qui provoque l'obsession. Du coup la thérapie des modes s'attache à identifier les modes ou schémas qui malfonctionnent chez toi ; ce sont globalement des "filtres" qui altèrent ta pensée, logique, réflexion sur certains trucs et court-circuitent en quelque sorte ta vision du monde. Quand je dis que les médocs m'ont donné l'impression de redevenir moi-même, c'est parce que justement ils m'ont permit de prendre du recul quand je suis dans une situation qui active un de mes modes cassé.
Globalement, le principe d'une TCC est de te réparer en te permettant de changer de perspective, de prendre du recul sur ton-tes problèmes et la façon que tu as de le-s voir/vivre. Du coup chaque session te redonne de l'espoir quand à ta noire condition de pauvre mortel.
Désolée du pavé, j'adore la psycho-psychiatrie-neurosciences, fallait pas me lancer! Je ne dis rien



Tu as l'air d'être actuellement en grosse dépression, alors pourquoi ne pas essayer de te confier à eux..? Commencer à te confier..? Essayer de commencer à expliquer..?
Moi, mon père et ma famille ont toujours pas vraiment compris/accepté mon fonctionnement et ce dont j'aurai besoin mais je les ai tous fait bouger et malgré leurs quelques maladresses, ils sont plein d'énergie et de bonne volonté et ça fait toujours plaisir de trouver un soutien dont tu ignorais même l'existence. Et puis typiquement, mon père s'est démené pour gérer tout ce qui était administratif pour la fac, le crous, il est allé chercher les psy pour moi, il s'est battu pour qu'on commence une thérapie familiale, il a passé à ma place un nombre de coup de fils iiinimaginable... Alors que vraiment, j'aurai jamais pensé être si importante à ses yeux. :/
Et puis du coup, si au milieu d'un petit repas de famille tu lâches "bon, bah c'est pas tout ça, mais il serait temps que je satisfasse mes envies suicidaire hein!" (à peu près ce que j'ai fait...), potentiellement, ils seront suffisamment stressés d'un coup pour déployer l'énergie formidable dont tu manques cruellement. Ouaah ! De l'art de crier "mayday" lorsqu'on coule!
Lou42
Lou42

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Europe (most of the time)

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Lou42 Jeu 2 Juil 2015 - 20:02

@Baptism a écrit:Strelok j'ai déjà entendu ton discours un million de fois en fait, c'est ce que tout le monde me dit tu pensais vraiment m'apprendre quelque chose d'ailleurs ? Ou m'aider en me disant ça ?
En fait la vision généralement admise de la vie en société et comme tu me la présentes une énième fois c'est porter sa croix à travers l'orage, ''t'as perdu une bataille mais pas la guerre'', et je déteste tellement ça !
J'ai pas envie de souffrir et j'ai pas envie de me battre, j'ai pas envie d'essayer de toutes mes forces de me convaincre que ma vie est passionnante si tout ce qui m'est proposé m'ennuie et m'indiffère, j'ai pas l'impression que ce comportement soit anormal et j'ai pas envie d'en avoir honte alors va te faire fxxxxx !

Oui je vais continuer à rester là sans rien faire à chouiner, je préfère être assis en sanglotant plutôt que de me mettre en marche sans comprendre pourquoi ni où je vais. Et tant pis si des types comme toi persuadés de savoir ce qu'ils font sur Terre se moquent de moi, vous n'avez jamais réussi à me convaincre de toute manière et vos vies me donnent de l'eczéma rien que d'y penser.

Je suis assez d'accord avec ta vision de la chose, dans un sens : je ne veux pas souffrir sans but, ni sans garantie que ça en vaut le coup, et à choisir, je préfère ne pas souffrir du tout. Du coup si la seule solution pour ça est de mourir, ben je préfère mourir.
Et pareil, porter ma croix à travers l'orage, j'ai fait ça trop longtemps, merci-bien-j'ai-déjà-donné. "Accepter la vie" (dans son sens Trainspotting-esque) ne m'intéresse pas, et je trouve ça injuste et révoltant d'être déconsidérée à cause de qui je suis, et de devoir me battre et souffrir à cause du monde qui m'a abimée, et sans savoir pour quel résultat.

La bonne nouvelle étant que : on est pas obligé de souffrir pour aller mieux! Ouaah ! Ouaah ! Ouaah ! Et aussi qu'il faut garder à l'esprit que la dépression nous empêche d'être lucide justement... (J'ai eu la chance d'avoir une maraine qui travaille en recherche en psychiatrie et qui est très pragmatique quant à la dépression : elle m'a aidée à m'en souvenir...)

Et puis 2e bonne nouvelle : on est pas obligé de vivre la vie que la société nous tend à bout de bras comme un nourrisson repoussant! Ouaah ! Ouaah ! On est bizarres, chelous, atteinds? Ok! No problemo! On ira vivre notre vie de marginaux cramés du cerveau ailleurs et on ne s'en portera que mieux! Oui, oui, c'est possible de rejoindre un sqwat d'artistes et de vivre de restes de kébabs et de hamburgers pour quelques mois, le temps d'emprunter suffisamment d'argent à tous les gens que tu connais pour partir à Berlin dans un autre sqwat d'artiste puis travailler 2 semaines dans un bar gay londonien, puis rencontrer l'amour d'une journée au Portugal, et puis retourner vivre chez ses parents le temps de faire un master en théorisation informatique des neurosciences, pour se réorienter 1 an après parce que ton employeur te paye la formation!
Sérieusement, quand on en a l'énergie (et qu'on est prêt à vivre dans un sac de couchage sur du béton quelques temps) tellement de choses sont possibles! Je connais personnellement un type qui est aujourd'hui médecin-kiné-ostéo (et un 4e truc je crois) et qui a fait ses études en... 30ans, en voyageant au milieu (et le tout sans bosser, comme tout zèbre qui se respecte x) )! Et je connais encore mieux une meuf qui a vécu 10ans de sa vie dans des sqwats, communautés ect. sans jamais travailler autrement qu'en faisant des colos en Corse en été! Ah oui et aussi elle a eu un gamin, elle a continué les communautés et le chômage un moment, puis elle a eu envie de se poser un peu et elle a eu un autre gamin et est devenue infirmière. Because fuck them all! Really! We can do it! Whatever stupid things we might wanna do, we can, if only we dare to.
Life is awesome! Ouaah !
Lou42
Lou42

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Europe (most of the time)

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Eddy Jeu 2 Juil 2015 - 20:12

Les suicidés que j'ai connu n'ont jamais prévenu, ceux qui préviennent ne font rien d'autre que de se faire mal pour attirer l'attention...

Un pote que j'avais possédait aussi une pareille faculté à expliquer pourquoi tout allait mal pour lui et ne fonctionnerait pas avec lui, bon, sauf que lui c'était l'alcool et que non, il n'est pas mort, il est juste seul tellement il se croit différent à traiter.

Donc, j'appuie Strelok et tous ces autres cons qui comme moi pensent qu'il faut se remuer pour sortir de la mouise.

Maintenant, changer de paradigme comme dit Lou est essentiel si, comme mon ancien pote, tu tires du bénéfice à exhiber ta souffrance en manipulant les autres via l'empathie.

Et si c'est pas le cas, tant pis...

Eddy

Messages : 95
Date d'inscription : 25/04/2015
Localisation : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Lou42 Jeu 2 Juil 2015 - 20:32

Pfff...
On peut aussi timidement montrer sa souffrance et la voir ignorée, voire se la faire renvoyer en pleine tronche et du coup... passer à l'acte.

J'aimerai bien avoir des statistiques réelles sur ce:
ceux qui préviennent ne font rien d'autre que de se faire mal pour attirer l'attention...
, ne serait-ce pas tout simplement encore un de ces bons vieux clichés..?
Quant à tes statistiques personnelles : tu en as connu beaucoup des suicidés..? Et es-tu sûr qu'ils n'ont pas prévenu ou étais-tu trop occupé à tenir ce genre de discours devant eux pour qu'ils osent même ouvrir la bouche..?

Après encore une fois, moi je dis pas qu'il faut pas se remuer, je dis que c'est plus dur que ça et que c'est facile à dire quand tu n'as pas connu de vraie bonne dépression et quand tu n'as pas les 2 pieds dans ce goudron.
Et puis c'est pareil, encore nos amis les bons vieux clichés : souvent quand les gens vont mal, ou sont insupportables ou manipulateurs, c'est parce qu'ils vont vraiment mal! Je te jure, ce ne sont pas juste des gros connards pour le plaisir! Et souvent, les premiers à souffrir c'est... *roulement de tambour* eux! Ha ben ça alors!

Psychopathie : psychos, l'esprit ; pathos, la souffrance. Les psychopathes sont les victimes de leur maladie.
Je te laisse méditer ton grec.
Lou42
Lou42

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Europe (most of the time)

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Eddy Jeu 2 Juil 2015 - 21:51

Je veux bien réviser ce que je veux mais en attendant, l'acceptation consensuelle du psychopathe n'est pas son étymologie, enfin, pas plus qu'un chêne n'est un gland.

Du reste, garde tes simagrées, je n'ai aucunement nié sa souffrance qui doit être bien réelle, sinon, je me serai tu.

Pour mes statistiques personnelles, étant un homme sociable, elles recouvrent un certain nombre de personnes qui n'auront aucune valeur car tu n'auras pas connu les humains derrière les chiffres, ainsi peu importe, de même que tes préjugés sur ma manière d'agir. Pour exemple, j'ai servi de béquille durant des années au pote suscité parce que j'y trouvai aussi mon compte, un humour décapant d'ailleurs celui-là, mais ça s'est arrêté le jour où il m'a reproché de l'avoir laissé assumer ses conneries, donc, révise ce que tu souhaites réviser et que grand bien t'en fasse.

Eddy

Messages : 95
Date d'inscription : 25/04/2015
Localisation : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Lou42 Jeu 2 Juil 2015 - 22:57

Désolée d'avoir été aggressive... Ce que je voulais dire avec mon grec à la noix c'est que les connards sont souvent les premiers en souffrance. Et c'est ce qui rend le problème si complexe.
Je pense par ailleurs que l'acceptation consensuelle du psychopathe est un problème en soi...

J'ai pris la mouche parce que c'est un sujet sensible pour moi, les gens ont toujours tendance à voir les choses d'une seule perspective sans essayer de comprendre.

Ton ami me rappelle cette chanson de Primus : Bob

Dans tous les cas, se "plaindre" n'est pas une mauvaise chose car ça a l'avantage de faire sortir les choses de son système (pour le moins qu'on soit sincère) et puis tes "stat personnelles" se vérifient peut-être car les gens qui font l'effort d'en parler ont plus de chances de se faire convaincre de pas se buter Smile

Quand j'étais vraiment décidée au suicide il y a quelques mois, je n'en parlais pas vraiment/beaucoup car d'abord ça me semblait être évident, c'était tellement logique pour moi; et ensuite car je ne voulais pas qu'on m'en empêche en mode camisole chimique (ça aussi j'ai déjà donné merci). Pourtant j'avais le soucis de faire ça le moins violemment possible pour mes proches et ce qui m'a au final retardée suffisamment pour être tirée de là, c'est de chercher continuellement les mots pour expliquer mon acte à mes proches.
Lou42
Lou42

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Europe (most of the time)

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Invité Ven 3 Juil 2015 - 13:07

Bonjour Baptism,
Je n'ai pas tout lu désolé donc il est possible que ce post soit redondant, mais n'as-tu jamais penser à écrire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Ven 3 Juil 2015 - 16:28

@Lou42 a écrit:J'ai du mal avec la chaleur aussi, du coup j'ai battu en retraite en Bretagne chez mon père, c'est moins pire mais toujours pfou! Le mieux c'est l'Ecosse! Ce sera mon joker de cet été! ^^'

Je trouve ça particulièrement usant ce genre de discours simpliste et destructeur, tout particulièrement quand ça vient de gens qui sont ou ont été eux-mêmes dans ce cas là! Du coup j'ai pas râlé que pour te défendre, mais surtout parce que ça me donne envie de HURLER ce genre de stupidités (j'ai essayé d'être tout particulièrement courtoise là...), et encore plus quand ça sort de la bouche de quelqu'un qui est sensé être un peu plus réfléchi que la moyenne..! Foi en l'humanité : -5 pts.

La TCC est une des seules pratiques psychothérapeutiques dont l'efficacité est prouvée. --Du coup potentiellement, suivant la gentillesse de ta mutuelle, ça peut être un minimum remboursé. Le mieux est toujours de trouver un psychiatre qui travaille en TCC.
Ca consiste concrètement à identifier les mécanismes qui sont à la base de ton pessimisme, mal-être, faible estime de soi et autres troubles anxieux et essayer de le corriger. En gros, tu expliques ton-tes problèmes, tu t'attardes sur les moments où ton humeur plonge de façon apparemment inexplicable, par exemple ; tu décortiques avec le psy comment ça se passe et tout, en essayant d'identifier les facteurs déclencheurs, tout ça --la façon complexe dont ton humeur fonctionne et s'abime ; tu apprends une technique pour pouvoir faire ça tout seul après ; tu t'entraines à observer tes "symptômes" ; tu reviens chez le psy avec ton analyse approfondie de ce truc chelou qu'est ton cerveau ; avec le psy, tu apprends à gérer (même façon progressive) Smile
Ca semble assez logique et implacable comme ça et... ça l'est relativement! Surtout que ça s'adapte tout à fait à ton-tes problèmes! Typiquement pour traiter les phobies et les TOCs ça se fait par exposition progressive au stimulus, accompagné par le psy qui t'apprends en live à gérer.
Souvent les psy (surtout les bons Wink ) associent ça à une thérapie des modes, qui est complémentaire (inventé par le même type: alleluia!) et qui sert à faire tenir ça sur la longueur en s'attachant aux mécanismes profonds et sous-jacents. Par exemple sur un Trouble Obsessionnel et Compulsif, tu peux être plus obsessionnel ou plus compulsif ; si c'est surtout compulsif, la TCC marche nickel et est à priori suffisante ; mais si c'est plus obsessionnel, ça risque de revenir après quelques mois parce que tu n'as pas bien réglé le problème sous-jacent qui provoque l'obsession. Du coup la thérapie des modes s'attache à identifier les modes ou schémas qui malfonctionnent chez toi ; ce sont globalement des "filtres" qui altèrent ta pensée, logique, réflexion sur certains trucs et court-circuitent en quelque sorte ta vision du monde. Quand je dis que les médocs m'ont donné l'impression de redevenir moi-même, c'est parce que justement ils m'ont permit de prendre du recul quand je suis dans une situation qui active un de mes modes cassé.
Globalement, le principe d'une TCC est de te réparer en te permettant de changer de perspective, de prendre du recul sur ton-tes problèmes et la façon que tu as de le-s voir/vivre. Du coup chaque session te redonne de l'espoir quand à ta noire condition de pauvre mortel.
Désolée du pavé, j'adore la psycho-psychiatrie-neurosciences, fallait pas me lancer! Je ne dis rien



Tu as l'air d'être actuellement en grosse dépression, alors pourquoi ne pas essayer de te confier à eux..? Commencer à te confier..? Essayer de commencer à expliquer..?
Moi, mon père et ma famille ont toujours pas vraiment compris/accepté mon fonctionnement et ce dont j'aurai besoin mais je les ai tous fait bouger et malgré leurs quelques maladresses, ils sont plein d'énergie et de bonne volonté et ça fait toujours plaisir de trouver un soutien dont tu ignorais même l'existence. Et puis typiquement, mon père s'est démené pour gérer tout ce qui était administratif pour la fac, le crous, il est allé chercher les psy pour moi, il s'est battu pour qu'on commence une thérapie familiale, il a passé à ma place un nombre de coup de fils iiinimaginable... Alors que vraiment, j'aurai jamais pensé être si importante à ses yeux. :/
Et puis du coup, si au milieu d'un petit repas de famille tu lâches "bon, bah c'est pas tout ça, mais il serait temps que je satisfasse mes envies suicidaire hein!" (à peu près ce que j'ai fait...), potentiellement, ils seront suffisamment stressés d'un coup pour déployer l'énergie formidable dont tu manques cruellement. Ouaah ! De l'art de crier "mayday" lorsqu'on coule!

La chance...
J'ai pas compris le micro-climat de la Bretagne comment ça peut faire ça ? J'ai regardé la météo hier ils annonçaient quasiment 15 degrés de moins qu'ailleurs en France t'as tellement de chance. Même mon frigo est tout chaud et mes glaces ont fondu dans le congel Sad
Le seul avantage de la canicule c'est que ça me fait une excuse pour me lever à 15h et ne sortir de chez moi qu'en cas d'extrême nécessité Laughing

Tu sais c'est une tendance j'ai l'impression chez le zèbre d'être persuadé que tout le monde pense exactement comme lui, ils ont peut être expérimenté la dépression pour un motif précis qu'ils ont réussi à surmonter et donc imaginent que n'importe qui peut en faire autant ?
Enfin les tendances ça se corrige, d'autant plus quand c'est susceptible de faire du mal. Pof non avoir un avis pareil sur la dépression sur ce forum c'est juste indéfendable, je suis content aussi que t'aies parlé du blanc et du noir c'est vraiment l'enjeu de notre siècle j'ai l'impression, se débarrasser du manichéisme qui fait traîner en longueur des problèmes pourtant simples et génère des tas de conflits. C'est vraiment présent partout alors que l'expérience n'arrête pas de nous rappeler que, comme tu l'as dit, les choses sont globalement grises.
Quand on aura dépassé la frustration de devoir traiter les choses au cas par cas, on aura fait un sacré pas vers la sagesse.

Oh non je suis ravi que tu te sois lâché pour m'expliquer concrètement les choses, ce sont de précieuses informations. C'est ce dont j'aurais envie, j'ai envie que rationnellement je ''fasse peur'' à mon moi émotionnel et pour m'impressionner il suffit que j'arrive à me cerner. Mais j'ai trop peur que les psy soient des incapables et s'attardent sur les faits alors que c'est mon état qu'il faut corriger, tout au fond, et détartrer à mort. Je veux un filtre rose bonbon, j'adorerais réussir à manipuler mon cerveau de sorte que je me sente en permanence légèrement ivre.
Bon bref tu m'as motivé ! La personne que tu vois c'est à Lyon ou pas ? Parce que moi c'est là que j'habite et je sais pas du tout comment chercher quelqu'un de compétent..

Honnêtement pour mes parents je sais pas... Je les ai déjà pas ménagés et je sais qu'ils flippent dès que je deviens un peu bizarre alors si je dis à mes parents que j'aime pas vivre ma mère va plus dormir. Mais dans tous les cas je suis comme tout le monde, si un jour je me retrouve à terre j'irai courir dans leurs bras en pleurant ^^ et j'espère qu'ils m'accueilleraient comme ils t'ont accueillie, au final j'en doute pas : comment la détresse de quelqu'un que tu as mis au monde pourrait te laisser insensible ?
Enfin ça se voit souvent mais j'ai du mal à comprendre... En tout cas je suis content pour toi s'ils t'ont aidée. T'aimes bien vivre maintenant ?

PS : désolé j'avais pas lu ton heu ''carré blanc'' avec tes propositions de lecture. Je suis pas sûr de réussir à lire un livre de psycho en anglais, quoi que ce serait un bon exercice/objectif. Je comprends pas ''mon problème est d'origine américaine'' ?? Je veux un problème d'origine japonaise ce serait kawaï :S

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Ven 3 Juil 2015 - 16:48

@Eddy a écrit:Les suicidés que j'ai connu n'ont jamais prévenu, ceux qui préviennent ne font rien d'autre que de se faire mal pour attirer l'attention...

Un pote que j'avais possédait aussi une pareille faculté à expliquer pourquoi tout allait mal pour lui et ne fonctionnerait pas avec lui, bon, sauf que lui c'était l'alcool et que non, il n'est pas mort, il est juste seul tellement il se croit différent à traiter.

Donc, j'appuie Strelok et tous ces autres cons qui comme moi pensent qu'il faut se remuer pour sortir de la mouise.

Maintenant, changer de paradigme comme dit Lou est essentiel si, comme mon ancien pote, tu tires du bénéfice à exhiber ta souffrance en manipulant les autres via l'empathie.

Et si c'est pas le cas, tant pis...

Oui mdrrrr sérieux marre de tous ces boloss qui se sifflent une vodka par soir tout ça pour faire leur intéressant !
Il y en a même qui se taillent les veines ou se font vomir heuuuu j'ai juste envie de leur jeter du pain ils n'ont vraiment que cela à faire et en plus les contribuables paient leur séjour en HP !!! Honteux !!!

Mdr allez retourne au PMU et dégage de mon topic

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Ven 3 Juil 2015 - 16:50

elstudio a écrit:Bonjour Baptism,
Je n'ai pas tout lu désolé donc il est possible que ce post soit redondant, mais n'as-tu jamais penser à écrire ?

Tu veux dire écrire ce qui me passe par la tête comme un hobbie ?
Je le faisais fut un temps mais maintenant j'ai plus grand chose à dire. Je pense les mêmes trucs depuis super longtemps alors j'ai fait le tour, mais l'exercice en lui même me plaît. J'adore écrire n'importe quoi, des phrases incohérentes pour la sonorité

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Ven 3 Juil 2015 - 17:01

À toutes les personnes qui lisent sans s'exprimer et se retrouvent ici parce qu'elles partagent mon mal-être : ne vous laissez SURTOUT PAS culpabiliser, vous avez le droit de vouloir mourir sans avoir le courage ni l'envie de passer à l'acte, on ne pense jamais à ça par hasard et moi je vous crois

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Lou42 Ven 3 Juil 2015 - 21:55

@Baptism a écrit:J'ai pas compris le micro-climat de la Bretagne comment ça peut faire ça ? J'ai regardé la météo hier ils annonçaient quasiment 15 degrés de moins qu'ailleurs en France t'as tellement de chance.
Oui, la Bretagne est un mystère assez impénétrable pour beaucoup de choses...  Laughing

@Baptism a écrit:Le seul avantage de la canicule c'est que ça me fait une excuse pour me lever à 15h et ne sortir de chez moi qu'en cas d'extrême nécessité Laughing
Ah ah je suis tellement d'accord!!xD et rester debout toute la nuit en buvant des bières ^o^

@Baptism a écrit:Tu sais c'est une tendance j'ai l'impression chez le zèbre d'être persuadé que tout le monde pense exactement comme lui, ils ont peut être expérimenté la dépression pour un motif précis qu'ils ont réussi à surmonter et donc imaginent que n'importe qui peut en faire autant ?
Oui, je pense aussi, je me fais moi-même prendre à être agacée ou à en vouloir à des gens parce qu'ils ne sont pas omniscients... Neutral Mais c'est un autre truc que je travaille avec la TCC d'ailleurs Smile
Mon frère est assez psycho-rigide dans ce sens là : il est persuadé que tout le monde a les mêmes capacités et donc que s'il peut faire quelque chose, tout le monde le peut. L'ennui c'est qu'il est brillant et a une capacité à s'auto-discipliner assez impressionnante- surtout pour un zèbre. -.-' Ca fait une ombre de grand frère assez imposante...

@Baptism a écrit:Mais j'ai trop peur que les psy soient des incapables et s'attardent sur les faits alors que c'est mon état qu'il faut corriger, tout au fond, et détartrer à mort. Je veux un filtre rose bonbon, j'adorerais réussir à manipuler mon cerveau de sorte que je me sente en permanence légèrement ivre.
Bon bref tu m'as motivé ! La personne que tu vois c'est à Lyon ou pas ? Parce que moi c'est là que j'habite et je sais pas du tout comment chercher quelqu'un de compétent..
Je t'ai motivé!! Vivat Pété de rire
Je suis sur Paris depuis janvier et pour l'année prochaine aussi- donc c'est sur Paris.
Après, c'est ça qui a tendance à être chiant, c'est que c'est dur de trouver des bons psy...
Pour chercher par contre tu as plein de solutions et si tu cherches directement quelqu'un en TCC, ça écrème déjà pas mal. A priori bosser en TCC montre une certaine ouverture d'esprit et tu devrais pas tomber sur quelqu'un de vraiment mauvais. Tu peux donc :
- googler "lyon psychologue psychiatre TCC", tu devrais trouver des mails, des numéros de tél et autres ressources intéressantes,
- aller aux urgences psychiatriques et expliquer que tu cherches un psy TCC sur Lyon
- aller au service psy (t'auras peut-être besoin de prendre rdv) et demander leur liste de psy TCC sur Lyon
Et dès qu'il y a un petit truc qui se met sur ton chemin exprès pour sapper toute ta motivation, tu relis comment c'est de la bombe la TCC ^u^
Mis à part en buvant/se droguant je sais pas comment avoir une impression d'ivresse légère permanente... :/ Mais si tu trouve je suis preneuse! x)
Ah! peut-être avec des anxiolytiques en forçant la dose... Enfin bon, c'est de la drogue quoi.

Pour tes parents, tu crois pas qu'ils te paieraient le psy au moins?
Et si t'es un peu ric-rac tu peux aussi essayer de négocier avec le-s psy Smile

@Baptism a écrit:En tout cas je suis content pour toi s'ils t'ont aidée. T'aimes bien vivre maintenant ?
Ben moi là je suis un peu entre deux... Je dirai pas que j'aime vivre mais ya plein de choses qui bougent dans le bon sens du coup pour le moment mon cerveau est en mode milk-shake, mais j'ai plus envie de me buter Smile
Bon après, j'ai encore des moments de gros blues et tout, et puis je pense que si j'arrête les médocs je retomberais dans les crises d'angoisse et toute cette merde, c'est pas non plus l'île des poneys fourrés aux licornes mais je vais tellement mieux..!

elstudio a écrit:Bonjour Baptism,
Je n'ai pas tout lu désolé donc il est possible que ce post soit redondant, mais n'as-tu jamais penser à écrire ?
Je plussoie!!
Si tu as l'impression d'avoir fait le tour, tu peux essayer d'utiliser ça pour gérer tes émotions, t'expliquer, ce genre de trucs. Je fais beaucoup ça moi : je peins pour expliquer des choses, des émotions, des idées que je ne peux pas expliquer autrement ; et pareil, j'écris des poèmes pour gérer mes émotions, tout particulièrement celles qui sont problématiques dans mes relations aux autres ou que je n'arrive jamais à expliquer ou à faire accepter.

@Baptism a écrit:À toutes les personnes qui lisent sans s'exprimer et se retrouvent ici parce qu'elles partagent mon mal-être : ne vous laissez SURTOUT PAS culpabiliser, vous avez le droit de vouloir mourir sans avoir le courage ni l'envie de passer à l'acte, on ne pense jamais à ça par hasard et moi je vous crois
Je plussoie aussi! 8D

Lou
Lou42
Lou42

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2015
Localisation : Europe (most of the time)

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Sam 4 Juil 2015 - 17:03

@Lou42 a écrit:
@Baptism a écrit:J'ai pas compris le micro-climat de la Bretagne comment ça peut faire ça ? J'ai regardé la météo hier ils annonçaient quasiment 15 degrés de moins qu'ailleurs en France t'as tellement de chance.
Oui, la Bretagne est un mystère assez impénétrable pour beaucoup de choses...  Laughing

@Baptism a écrit:Le seul avantage de la canicule c'est que ça me fait une excuse pour me lever à 15h et ne sortir de chez moi qu'en cas d'extrême nécessité Laughing
Ah ah je suis tellement d'accord!!xD et rester debout toute la nuit en buvant des bières ^o^

@Baptism a écrit:Tu sais c'est une tendance j'ai l'impression chez le zèbre d'être persuadé que tout le monde pense exactement comme lui, ils ont peut être expérimenté la dépression pour un motif précis qu'ils ont réussi à surmonter et donc imaginent que n'importe qui peut en faire autant ?
Oui, je pense aussi, je me fais moi-même prendre à être agacée ou à en vouloir à des gens parce qu'ils ne sont pas omniscients... Neutral Mais c'est un autre truc que je travaille avec la TCC d'ailleurs Smile
Mon frère est assez psycho-rigide dans ce sens là : il est persuadé que tout le monde a les mêmes capacités et donc que s'il peut faire quelque chose, tout le monde le peut. L'ennui c'est qu'il est brillant et a une capacité à s'auto-discipliner assez impressionnante- surtout pour un zèbre. -.-' Ca fait une ombre de grand frère assez imposante...

@Baptism a écrit:Mais j'ai trop peur que les psy soient des incapables et s'attardent sur les faits alors que c'est mon état qu'il faut corriger, tout au fond, et détartrer à mort. Je veux un filtre rose bonbon, j'adorerais réussir à manipuler mon cerveau de sorte que je me sente en permanence légèrement ivre.
Bon bref tu m'as motivé ! La personne que tu vois c'est à Lyon ou pas ? Parce que moi c'est là que j'habite et je sais pas du tout comment chercher quelqu'un de compétent..
Je t'ai motivé!! Vivat Pété de rire
Je suis sur Paris depuis janvier et pour l'année prochaine aussi- donc c'est sur Paris.
Après, c'est ça qui a tendance à être chiant, c'est que c'est dur de trouver des bons psy...
Pour chercher par contre tu as plein de solutions et si tu cherches directement quelqu'un en TCC, ça écrème déjà pas mal. A priori bosser en TCC montre une certaine ouverture d'esprit et tu devrais pas tomber sur quelqu'un de vraiment mauvais. Tu peux donc :
- googler "lyon psychologue psychiatre TCC", tu devrais trouver des mails, des numéros de tél et autres ressources intéressantes,
- aller aux urgences psychiatriques et expliquer que tu cherches un psy TCC sur Lyon
- aller au service psy (t'auras peut-être besoin de prendre rdv) et demander leur liste de psy TCC sur Lyon
Et dès qu'il y a un petit truc qui se met sur ton chemin exprès pour sapper toute ta motivation, tu relis comment c'est de la bombe la TCC ^u^
Mis à part en buvant/se droguant je sais pas comment avoir une impression d'ivresse légère permanente... :/ Mais si tu trouve je suis preneuse! x)
Ah! peut-être avec des anxiolytiques en forçant la dose... Enfin bon, c'est de la drogue quoi.

Pour tes parents, tu crois pas qu'ils te paieraient le psy au moins?
Et si t'es un peu ric-rac tu peux aussi essayer de négocier avec le-s psy Smile

@Baptism a écrit:En tout cas je suis content pour toi s'ils t'ont aidée. T'aimes bien vivre maintenant ?
Ben moi là je suis un peu entre deux... Je dirai pas que j'aime vivre mais ya plein de choses qui bougent dans le bon sens du coup pour le moment mon cerveau est en mode milk-shake, mais j'ai plus envie de me buter Smile
Bon après, j'ai encore des moments de gros blues et tout, et puis je pense que si j'arrête les médocs je retomberais dans les crises d'angoisse et toute cette merde, c'est pas non plus l'île des poneys fourrés aux licornes mais je vais tellement mieux..!

elstudio a écrit:Bonjour Baptism,
Je n'ai pas tout lu désolé donc il est possible que ce post soit redondant, mais n'as-tu jamais penser à écrire ?
Je plussoie!!
Si tu as l'impression d'avoir fait le tour, tu peux essayer d'utiliser ça pour gérer tes émotions, t'expliquer, ce genre de trucs. Je fais beaucoup ça moi : je peins pour expliquer des choses, des émotions, des idées que je ne peux pas expliquer autrement ; et pareil, j'écris des poèmes pour gérer mes émotions, tout particulièrement celles qui sont problématiques dans mes relations aux autres ou que je n'arrive jamais à expliquer ou à faire accepter.

@Baptism a écrit:À toutes les personnes qui lisent sans s'exprimer et se retrouvent ici parce qu'elles partagent mon mal-être : ne vous laissez SURTOUT PAS culpabiliser, vous avez le droit de vouloir mourir sans avoir le courage ni l'envie de passer à l'acte, on ne pense jamais à ça par hasard et moi je vous crois
Je plussoie aussi! 8D


Je te réponds plus tard sur mon ordi Smile souffle un grand coup avant de lire les derniers messages postés tu vas criser ^^

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par louise Sam 4 Juil 2015 - 18:21

La tolérance c'est pas ce qu on fait de mieux en France

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Sam 4 Juil 2015 - 19:06

Noooon non Lou surtout pas on reparle de tout ça quand je serai sur mon ordinateur, sur mon portable c'est pas évident mais ça me suffit à lancer des morceaux de viande aux fauves, je suis dans le train et je m'ennuie
Je suis toujours intéressé et ne les laisse surtout pas atteindre ton moral, sous aucun prétexte ok ?? Honnêtement ils t'impressionnent ?
Moi pas, je m'en sers comme faire-valoir, ils me font plus de bien que de mal. C'est comme regarder un documentaire sur les obèses quand tu t'en veux d'avoir repris 2kg : tu cesses de culpabiliser d'avoir mangé et te trouves bête d'avoir douté de ton sex-appeal Smile



Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Darth Lord Tiger Kalthu Sam 4 Juil 2015 - 19:07

On va tous se calmer de suite ici !!! Je verrouille et reviendrais faire le ménage en soirée !

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20834
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 42
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Invité Lun 6 Juil 2015 - 13:29

Sujet rouvert, ce topic est placé en modération forte. Si la bienveillance n'est pas respectée des sanctions seront prises. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par louise Lun 6 Juil 2015 - 13:35

C'est super que ce fil soit rouvert !

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par JCVD Lun 6 Juil 2015 - 13:57

.


Dernière édition par JCVD le Lun 6 Juil 2015 - 14:09, édité 1 fois (Raison : La modo a tranché dans le lard et ma blague tombe à l'eau donc : .)
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 103

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Invité Lun 6 Juil 2015 - 14:03

Dernier avertissement s'il vous plait, par respect veuillez cesser le flood et les attaques personnelles. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Lun 6 Juil 2015 - 14:18

En fait j'ai lu JCVD se moquer d'à peu près tout le monde sur le forum et j'étais étonné qu'il m'ait épargné jusqu'à maintenant, moi aussi j'aurais bien voulu lire lol même si tout ça est d'une tristesse accablante
Merci d'avoir rouvert le topic mes ti modos d'amour

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Invité Lun 13 Juil 2015 - 12:34

@Baptism a écrit:
elstudio a écrit:Bonjour Baptism,
Je n'ai pas tout lu désolé donc il est possible que ce post soit redondant, mais n'as-tu jamais penser à écrire ?

Tu veux dire écrire ce qui me passe par la tête comme un hobbie ?
Je le faisais fut un temps mais maintenant j'ai plus grand chose à dire. Je pense les mêmes trucs depuis super longtemps alors j'ai fait le tour, mais l'exercice en lui même me plaît. J'adore écrire n'importe quoi, des phrases incohérentes pour la sonorité

Non je voulais dire écrire sérieusement comme un roman par exemple...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Lun 13 Juil 2015 - 16:33

elstudio a écrit:
@Baptism a écrit:
elstudio a écrit:Bonjour Baptism,
Je n'ai pas tout lu désolé donc il est possible que ce post soit redondant, mais n'as-tu jamais penser à écrire ?

Tu veux dire écrire ce qui me passe par la tête comme un hobbie ?
Je le faisais fut un temps mais maintenant j'ai plus grand chose à dire. Je pense les mêmes trucs depuis super longtemps alors j'ai fait le tour, mais l'exercice en lui même me plaît. J'adore écrire n'importe quoi, des phrases incohérentes pour la sonorité

Non je voulais dire écrire sérieusement comme un roman par exemple...

Dans l'hypothèse où j'arrive à écrire 2 pages, jamais j'irai jusqu'au bout. Ça va me saouler au bout d'un moment et je vais tout supprimer parce que j'aimerai pas. J'ai déjà essayé d'ailleurs

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Sam 18 Juil 2015 - 3:12

Salut à tous,

Après moult évènements récents dans ma vie, j'ai le bonheur de vous annoncer que j'envisage cette fois-ci de passer réellement à l'acte (qui l'eut cru ? si vite ? chouette vous êtes encore là pour y assister!)
Je suis en train de préparer deux trois trucs et ça me met dans un état d'euphorie ultra-intense. Des questions ?

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Poisson pas pané Sam 18 Juil 2015 - 9:50

Salut Baptism : oui :

Attends.
Pourquoi ne pas essayer de réduire d'abord la souffrance aveuglante causée par la dépression ; comme le disait Lou une dépression c'est concret et empêche de voir clair ; ce que l'on souhaite alors n'est pas de mourir mais arrêter de souffrir. Sauf que ce "choix" par défaut donc, est définitif.

Personnellement je calme le jeu avec un psychiatre et des médicaments depuis quelques mois. Mais ça peut être une TCC avec un psychologue ou psychiatre aussi comme suggéré par Lou, ou autres...parler à un pro, tu peux y garder ton esprit critique. Si la personne ne te convient pas, change.
Je sais que ce n'est pas une fin en soi. Ça ne changera pas tout mais permettra juste de refaire des choses et de réfléchir plus posément. Penser à des accès, des idées, des débuts de sortie auxquelles tu n'avais pas pensé.
Sans calmer la dépression, difficile d'avoir l'envie de s'attaquer à ses causes.
Je pense maintenant comme Dabrowski dans la théorie de la désintégration positive que la dépression est le symptôme de contradictions non gérées, décalages valeurs internes/externes...

Moi aussi j'en ai marre de me battre, qu'il faille se battre dans ce monde, et souffre de la philosophie "quand on veut on peut". Je veux retrouver plus de facilité, plus d'entraide, plus de solitude parfois, moins de fausseté...

Face à cela il y a deux choix possibles : vivre, faire autrement, comment, je ne sais pas encore ; ou mourir.
Mais on ne peut pas prendre cette décision en dépression. Le choix est biaisé.

Si tu penses vraiment que la solution est de mourir, attends d'avoir parlé à un pro, psy, médocs ou TCC... (même à aller aux urgences, tu peux)


Désolée pour ma flemme si c'est redondant j'ai relu les pages rapidement
Poisson pas pané
Poisson pas pané

Messages : 351
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 36

http://guylaineregnier.fr/

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par offset Sam 18 Juil 2015 - 18:56

@Baptism, ton post me fait beaucoup de peine, j’espère que ce ne sont que des pensées irréfléchies et qu’elles vont disparaître rapidement. Il faudrait consulter un médecin rapidement !

Courage
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Sam 18 Juil 2015 - 21:57

@Poisson pas pané a écrit:Salut Baptism : oui :

Attends.
Pourquoi ne pas essayer de réduire d'abord la souffrance aveuglante causée par la dépression ; comme le disait Lou une dépression c'est concret et empêche de voir clair ; ce que l'on souhaite alors n'est pas de mourir mais arrêter de souffrir. Sauf que ce "choix" par défaut donc, est définitif.

Personnellement je calme le jeu avec un psychiatre et des médicaments depuis quelques mois. Mais ça peut être une TCC avec un psychologue ou psychiatre aussi comme suggéré par Lou, ou autres...parler à un pro, tu peux y garder ton esprit critique. Si la personne ne te convient pas, change.
Je sais que ce n'est pas une fin en soi. Ça ne changera pas tout mais permettra juste de refaire des choses et de réfléchir plus posément. Penser à des accès, des idées, des débuts de sortie auxquelles tu n'avais pas pensé.
Sans calmer la dépression, difficile d'avoir l'envie de s'attaquer à ses causes.
Je pense maintenant comme Dabrowski dans la théorie de la désintégration positive que la dépression est le symptôme de contradictions non gérées, décalages valeurs internes/externes...

Moi aussi j'en ai marre de me battre, qu'il faille se battre dans ce monde, et souffre de la philosophie "quand on veut on peut". Je veux retrouver plus de facilité, plus d'entraide, plus de solitude parfois, moins de fausseté...

Face à cela il y a deux choix possibles : vivre, faire autrement, comment, je ne sais pas encore ; ou mourir.
Mais on ne peut pas prendre cette décision en dépression. Le choix est biaisé.

Si tu penses vraiment que la solution est de mourir, attends d'avoir parlé à un pro, psy, médocs ou TCC... (même à aller aux urgences, tu peux)


Désolée pour ma flemme si c'est redondant j'ai relu les pages rapidement


Coucou
Non mais en fait j'ai toujours été en dépression et ça y est j'ai eu le déclic tout m'apparaît super évident, je peux pas trop expliquer sans grignoter sur mon anonymat mais il s'est passé un truc horrible et j'ai eu l'impression d'être délivré
Genre comme si toute ma vie j'étais à un niveau de détresse juste en dessous de la folie, que c'était la zone la plus inconfortable du monde et maintenant j'ai passé la frontière et je suis violemment heureux
Mais je sais que ça va pas durer, la situation dans laquelle je suis va me rattraper et ce serait horrible mais je vais mourir avant et je vais mourir heureux !

Les médicaments médecins machin pfiu, non vraiment non merci, ça ne changera rien, je n'ai pas de questions ni de problèmes je veux juste crever là et profiter du laps de temps avant
D'ailleurs je suis super heureux là maintenant mais je déteste toujours autant la vie, alors voilà je suis lucide

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Baptism Sam 18 Juil 2015 - 21:58

En tout cas ce topic aura quand même eu de l'influence, je sais pas si c'est positif ou négatif mais au moins maintenant les jeux sont faits et je flotte plus

Baptism

Messages : 87
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Zebraskaroll Sam 18 Juil 2015 - 22:07

Bonjour Baptism,

Juste un petit passage de ma part pour te dire que la dépression n'est pas une fatalité, tu as largement la force pour lutter contre et parfois lorsqu'on a l'impression de ne voir que des portes fermées, un tout petit événement de rien du tout nous permet d'apercevoir la lumière à l'une des portes que l'on croyait fermées.

J'aimerai tout simplement te dire que peut être tu n'as pas bien regardé autour de toi et que la porte entre-ouverte est certainement toute proche.

Regarde bien...

Zebraskaroll
Zebraskaroll

Messages : 67
Date d'inscription : 17/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par citrouille Dim 19 Juil 2015 - 8:20

@Eddy a écrit:Les suicidés que j'ai connu n'ont jamais prévenu, ceux qui préviennent ne font rien d'autre que de se faire mal pour attirer l'attention...

Un pote que j'avais possédait aussi une pareille faculté à expliquer pourquoi tout allait mal pour lui et ne fonctionnerait pas avec lui, bon, sauf que lui c'était l'alcool et que non, il n'est pas mort, il est juste seul tellement il se croit différent à traiter.

Donc, j'appuie Strelok et tous ces autres cons qui comme moi pensent qu'il faut se remuer pour sortir de la mouise.

Maintenant, changer de paradigme comme dit Lou est essentiel si, comme mon ancien pote, tu tires du bénéfice à exhiber ta souffrance en manipulant les autres via l'empathie.

Et si c'est pas le cas, tant pis...


Moi, j'ai un pote qui m'en a parlé la veille ... Qu'il s'était acheté une corde...
Et j'ai perdu mon ami, à bon entendeur ...
citrouille
citrouille

Messages : 681
Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par citrouille Dim 19 Juil 2015 - 8:34



Coucou
Non mais en fait j'ai toujours été en dépression et ça y est j'ai eu le déclic tout m'apparaît super évident, je peux pas trop expliquer sans grignoter sur mon anonymat mais il s'est passé un truc horrible et j'ai eu l'impression d'être délivré
Genre comme si toute ma vie j'étais à un niveau de détresse juste en dessous de la folie, que c'était la zone la plus inconfortable du monde et maintenant j'ai passé la frontière et je suis violemment heureux
Mais je sais que ça va pas durer, la situation dans laquelle je suis va me rattraper et ce serait horrible mais je vais mourir avant et je vais mourir heureux !

Les médicaments médecins machin pfiu, non vraiment non merci, ça ne changera rien, je n'ai pas de questions ni de problèmes je veux juste crever là et profiter du laps de temps avant
D'ailleurs je suis super heureux là maintenant mais je déteste toujours autant la vie, alors voilà je suis lucide


Que s'est-il passé? Et n'oublie pas que la dépression aveugle ta grille de lecture. Il n'y a pas de honte à demander de l'aide quand on en a besoin. Et là, c'est un besoin vital...
Allez, essaye de trouver un peu de courage pour aller aux urgences ou bien appelle les pompiers, ou bien prendre un RDV? Moi aussi, les TCC me font du bien!

Sauvée des eaux par les psy et les médocs ...
citrouille
citrouille

Messages : 681
Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

je suis foutu (modération forte) - Page 2 Empty Re: je suis foutu (modération forte)

Message par Octavius Nera Dim 19 Juil 2015 - 22:59

je ne sais pas quoi dire... franchement moi quand j'ai tenté de me suicider c'était pas vraiment dans le but de mourir (oui mais dans ce cas c'est pas une T.S me direz vous sauf que j'aurai put mourir du coup on a qualifier ca de T.S) en fait c'était dans des moments de grands desespoir et de mal etre mais j'avais juste pour objectif de me faire du mal et de sombrer dans une sorte d'inconscience pour echapper au desespoir.
enfin tout ca pour te dire que si jamais ta une poussé d'angoisse prendre des médocs peut etre une solution et les medocs a priori c'est les medecins qui les prescrive donc va voir un medecin (pas forcement un psy) et explique lui ta situation psychologique.
Et meme si tu pense que en ce moment ca va mieux je pense que l'on est jamais a l'abri d'une "rechute" et a ce moment là les médocs peuvent etre tres utiles (croie en mon expérience).
En tout cas courage!
Octavius Nera
Octavius Nera

Messages : 20
Date d'inscription : 13/07/2015
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum