Du temps pour soi

5 participants

Aller en bas

Du temps pour soi Empty Du temps pour soi

Message par Carbone Dim 22 Fév 2015, 04:33

Hello toutes et tous !

Je viens vers vous chercher conseils et expériences Smile

La nuit passe et je rêvasse. Je me connais mal. Enfin, je me connais quand même un peu mais plus souvent superficiellement qu'authentiquement. Je ne me sens pas connectée avec moi-même, pas entièrement du moins. Je sais que je suis une personne qui peut être extrêmement sensible (que ce soit pour des choses agréables ou désagréables) et je n'arrive pas vraiment à trouver une façon confortable pour vivre avec cet aspect de ma personne. Depuis l'enfance, je suis dans le contrôle de mes émotions, je ne m'autorise pas à les exprimer devant les autres ni moi-même, seule. La honte, l'orgueil, la peur de submerger... toutes ces projections me stressent. Lorsque mes émotions échappent à mon contrôle, c'est invivable, elles sont fortes et sortent sans prévenir pour n'importe quoi. Elles sont injustes et revendicatrices et lorsque la tempête est passée, je suis épuisée par toute cette énergie dégagée que j'avais bridé. Je suis consciente que ce n'est pas une méthode adéquate, mon corps est là pour me le rappeler par le biais de symptômes psychosomatiques tous plus intéressants les uns des autres. Seulement, je ne sais pas quoi faire.

J'imagine qu'il me faut apprendre à me laisser être émotionnellement pour ne plus avoir cet effet "casserole à pression" et trouver un équilibre confortable entre l'expression d'un Moi et une réalité limitante par certains aspects. Il me faut lâcher prise et apprendre à identifier ces émotions que je refoule depuis si longtemps, passer outre ma crainte de ce que je pourrais trouver si profondément caché ainsi qu'une angoisse quant à la façon dont je pourrais vivre ces émotions intenses sans retenue.

J'imagine que pour ce faire, il vaut mieux un lieu où on se sent bien, un moment rien que pour soi, un instant où on se sent en sécurité et libre d'être n'importe quoi. On m'a dit un jour, qu'il est important de cultiver son être et de s'accorder un instant pour soi chaque jour. Cet sur ce dernier point que je vous interpelle.

- Vous accordez-vous un moment chaque jour ?
- Y avez-vous déjà pensé ?
- Si oui, y parvenez-vous ?
- A quoi ressemble Votre instant rien que pour vous ?

Merci pour ceux et celles qui m'accorderont de leur temps Wink
Carbone
Carbone

Messages : 154
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Pouet Dim 22 Fév 2015, 08:26

Bonjour Herbe rouge.
Ton partage me touche beaucoup tant je m'y retrouve.
J'ai été aiguillé recemment sur une pratique du son pour me réaligner, m'apaiser. Sur moi, c'est remarquablement efficace et ça m' a permis de trouver et de renforcer un espace intérieur de calme que j'ai visualisé une fois comme étant une grande clairière dans une forêt de chênes avec un énoooooooorme feu de joie au milieu. Quand je ne suis pas trop surprise par ce qui arrive et que je sens que je me laisse emporter par les émotions ambiantes (les miennes ou celles des autres), je m'y réfugie et regarde l'agitation de loin.
Et donc, quasiment tous les matins, je fais une pratique du son qui m’amène vers une forme de méditation. Je m'installe en tailleur devant ma cheminée et instinctivement, depuis le début, j'allume une bougie.Hihihihi, si on m'avait dit qu'un jour je ferais ce genre de pratiques.....

Très bonne journée hivernale

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 59
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Bibo Dim 22 Fév 2015, 10:01

Je fonctionne à l'inverse, je place de temps en temps des moments qui ne sont pas que pour moi.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 33
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par elpulsco Dim 22 Fév 2015, 12:22

Bonjour,

Je suis également touchée par ton message d'autant que je m'identifie à ton vécu. A ceci près que j'ai développé, acquis, glané, laissé venir des techniques diverses et variées qui me permettent de retrouver mon fil d'Ariane. Suites aux questions que tu poses je vais du coup essayer de résumer un peu ce que je fais.


Déjà, le commandement numéro 1:) pour moi, c'est de
M'ECOUTER (ce qui va de paire avec le développement de la capacité à s'écouter/ressentir/être conscient des sensations/émotions/pensées de diverses natures) Si j'ai besoin de repos, je me repose (bon je culpabilise des fois, mais de moins en moins, car j'ai besoin d'un temps de repos assez ENORME dans des conditions très spéciales (presque pas de lumière, silence total, absence d'activité(sauf le moulin dans le cerveau,celui là s'arrête difficilement, solitude absolue) J'appelle ça mon coma.
D'ailleurs plus je l'expérimente à fond plus je ressens les bénéfices de l'absence totale de stimulation externe pour me ressourcer. Ou bien le choix de stimulation très très légère (une certaine lumière, goûter une texture, quelques notes de musique)
Du coup écouter son corps (j'ai également des symptômes psychosomatiques qui sont bien moins intenses depuis que je les écoute.)


2) S'EXPRIMER.
Dans ce moment, arrive souvent un besoin de sens, que je nourris en écoutant ce qui vient :
en écrivant (je change de support au fil de mes envies, d'outils de sens à la feuille, je structure ou pas, je m'en fiche c'est juste pour moi, ça permet d'évacuer et de trouver des nouvelles pistes)je peux aussi dessiner ou peindre.

Ces activités me révèlent à chaque fois quelque chose d'important, me permettent de faire le point et d'avancer. Parfois je ne peux rien faire, alors je laisse couler, ou je lis un livre de développement personnel ou autre. En fait j'essaie d'avoir confiance en ce qui va arriver, ce qui est parfois difficile tant la brume est épaisse. C'est parfois long. Cela peut-être aussi l'occasion de faire le point sur mes ressentis et besoins nourris ou pas et pour ce faire je m'appuie sur le livre de Marshall Rosenberg qui explique les bases de la CNV.

D'une manière ou d'une autre je retrouve mon fil intérieur, cela peut-être aussi simplement en écoutant de la musique et repérant quelle musique me parle le plus aujourd'hui, quelles émotions cela provoque etc(ce qui est tantôt évident tantôt mystérieux)

Je crois que le plus important est d'avoir confiance en cette force qu'on a tous de se retrouver (et là dessus permettre de s'ouvrir à son intuition voire aux synchronicités : ) et de prendre le temps (cela peut être 5 minutes au départ puis plus de manière graduelle, quand je ne prenais pas ce temps là il y a 2 ou 3 ou 4 ans j'étais beaucoup plus stressée, beaucoup trop adaptée (faix self étouffant) et j'avais plus de crises émotionnelles incontrôlables).

3) Sortir de ma caverne


Voilà pour mon point de vue,
Très bon courage à toi
elpulsco
elpulsco

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Weigela Jeu 05 Mar 2015, 03:15

j'essaie de m'accorder un moment tous les jours. J'en profite pour faire quelque chose qui me ressource. Ca peut être lire, faire une balade ou du taï chi, ou écrire pour réfléchir sur moi.
Je n'y parviens pas toujours, car les enfants sont très demandeurs, et aussi... des fois j'ai du temps, mais je ne fais pas ce qui est bon pour moi, symptôme de fuite d'un problème qui pèse émotionnellement. D'ailleurs...
Weigela
Weigela

Messages : 1011
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Carbone Lun 09 Mar 2015, 14:49

Merci à vous pour vos réponses précieuses et encourageantes. C'est réconfortant et intéressant de lire les chemins que vous avez choisis et de savoir que, même si c'est chacun de son côté, je ne suis pas seule à vivre ce genre de choses.

Pouet : A quelle pratique du son fais-tu référence ? Je suis curieuse de découvrir d'autant que j'ai plusieurs fois entendu dire que la musique aurait des effets thérapeutiques.

Bibo : Comment cela se passe-t-il alors dans le milieu professionnel ? Tu m'intrigues scratch

elpulsco :
Je crois que le plus important est d'avoir confiance en cette force qu'on a tous de se retrouver (et là dessus permettre de s'ouvrir à son intuition voire aux synchronicités : ) et de prendre le temps (cela peut être 5 minutes au départ puis plus de manière graduelle, quand je ne prenais pas ce temps là il y a 2 ou 3 ou 4 ans j'étais beaucoup plus stressée, beaucoup trop adaptée (faix self étouffant) et j'avais plus de crises émotionnelles incontrôlables).
Comment s'ouvrir à ses intuitions et ses synchronicités lorsque justement on est en faux-self ? Et surtout, une fois que tu y es parvenu, as-tu réussis à garder cet état de conscience et d'ouverture envers toi-même ?


Carbone
Carbone

Messages : 154
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Pouet Lun 09 Mar 2015, 15:21

la pratique de l'Onsei-do.
Pour le reste et nottament le faux-self, je pense que l'apprentissage de la CNV, en me donnant la sécurité de pouvoir être moi, me permet de me libérer de tous les faux-semblants mis en place opur me protéger.
Et maintenant, je commence à pouvoir monter en régime du "être moi" et utiliser la puissance associée.

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 59
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par elpulsco Lun 09 Mar 2015, 19:42

Je plussoie concernant l'apprentissage de la CNV comme remède au faux-self. C'est un travail de longue haleine mais qui paye.

De mon côté je reviens de très loin concernant faux self, dénie de moi, refoulement émotionnel, carapace de 14km d'épaisseur etc et parfois c'était bien dur d'avancer, cela me semblait trop long ou insurmontable, et puis on ressent les fruits du travail de fond que l'on peut faire au fur et à mesure.

L'idée de base est de vraiment prendre du temps pour soi. juste être avec soi. et observer ce qui se passe.
trouver ses moyens propres pour que "ça" sorte, et verbaliser.

Concernant l'intuition, les balados du site passeport santé proposent des méditations (visualisations) pour contacter son intuition notamment, sur moi ça marche du tonnerre, sinon essaie un bon bouquin de visualisation créatrice.
La pleine conscience est aussi une piste intéressante pour saisir, porter son attention sur les différents "objets" qui nous traversent et peu à peu mieux les apprivoiser.
Au fur et à mesure, on distingue ce que l'on fait pour les autres de ce qui résonnent intensément en nous (en tous cas c'est mon expérience). Je fais le tri plus facilement, et je me surprends même à verbaliser en direct mes ressentis et à les laisser sortir spontanément (chose inconcevable il y a encore quelques mois).
La honte que tu évoques dans ton premier message est aussi un élément important à travailler (là dessus, pareil j'ai trouvé pas mal de clef dans des ouvrages de développements personnels sur ce sujet)

Quant à s'ouvrir aux synchronicités et à l'intuition au quotidien, je parviens à le faire plus depuis que je suis plus dans la confiance et dans l'instant que dans la peur et l'anticipation. J'ai bien du mal à verbaliser ce dispositif que j'expérimente. Il s'agit vraiment d'une manière d'être à ce qui arrive ou plutôt à ce qui est. (être à ce qui est? ma phrase veut elle dire quelque chose? pour moi oui mais j'ai bien peur de ne pas être très claire...)
En espérant que tu y trouves quelques pistes qui te conviennent,
Bon courage
elpulsco
elpulsco

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Bibo Lun 09 Mar 2015, 20:00

Herbe rouge a écrit:
Bibo : Comment cela se passe-t-il alors dans le milieu professionnel ? Tu m'intrigues  scratch
L'autre est une contrainte, le reste est pour moi.
En milieu pro il y a beaucoup de contraintes ... je ne suis encore qu'à la fac.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 33
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Carbone Mar 10 Mar 2015, 19:57

Merci pour vos réponses Very Happy

... j'ai encore une petite question : A vos début, éprouvez-vous de l'impatience sur vos pratiques pour vous aidez à aller mieux ? Comment vous "disciplinez" vous pour continuer et ne pas aller voir ailleurs ?

La CNV ? Communication Non Verbale ?

Bibo : comment ça se passe à la fac alors avec tous ces étudiants ?
Carbone
Carbone

Messages : 154
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Pouet Mar 10 Mar 2015, 20:06

CNV : communication non-violente.

impatience : ah bin oui et pas qu'un peu. Là, je rêve de CNV en perfusion. Je multiplie les stages pour essayer d'aller plus vite dans l'intégration en tentant de ne pas saturer.
Aller voir ailleurs : euh, déja, mon emploi du temps limite de fait "l'aller voir" ailleurs. Et je commence à me dire que je vais aller voir des pratiques connexes pour compléter et appronfondir la CNV. Ce qui est une habitude en tout cas, c'est d'essayer au moins un an (sauf incompatibilité d'humeur avec l'animateur). je ne sais pas si c'est très aidant comme réponse...

Pouet

Messages : 529
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 59
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Du temps pour soi Empty Re: Du temps pour soi

Message par Bibo Mar 10 Mar 2015, 20:50

Herbe rouge a écrit:
Bibo : comment ça se passe à la fac alors avec tous ces étudiants  ?
Je ne fais pas d'efforts pour les autres, sauf si je suis obligé de travailler en groupe.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 33
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum