Etiez vous quelqu'un d'autre ?

+3
Atchourig
Uccen
Carquand
7 participants

Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Carquand Lun 2 Sep 2013 - 9:02

.


Dernière édition par Carqu'en Sac le Mar 15 Oct 2013 - 8:31, édité 1 fois
Carquand
Carquand

Messages : 51
Date d'inscription : 16/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Uccen Lun 2 Sep 2013 - 9:22

Oui, avant de me demander si j'étais un chacal supérieur, j'étais la risée de la portée, et de toute la gente ailée et poilue, les vautours me chassaient, et je devais me contenter de fruits blets ou de limaces écrasées.
Après la révélation de mon vrai moi-même (cela vient tout seul, quand le moment est venu, on croit que c'est à la lecture d'ouvrages, ou en ayant part de témoignages d'autres crétins méconnus, mais la volonté est en nous, nous sommes notre propre chef), et passé un temps d'adaptation bref pour ma part (de toute façon mon espérance de vie ne dépasse pas dix ans, faut que j'me grouille), j'ai pris la pleine mesure de ma supériorité dans sa toute-puissance, y compris dans sa puissance d'empathie qui m'a fait considérer les petits, les sans-grade, les proies habituelles, sous un autre oeil, j'appréhende tout d'un seul regard désormais, tout est signe, tout est flou, mais tout est clair, j'ai pris ma destinée en pattes, je vais où me porte le vent, je brave le jour, je brave la nuit,
et d'ici peu, comme ce précurseur le chacal à chabraque, je m'attaquerais au lion, car à vaincre un terril on triomphe sans choir.
Alors non je ne regrette rien, ni remords ni regrets comme dit le Suisse yéniche, advienne que pourra et que la science infuse (ceci était un tir de roquette en mesclun à destination de la Foi, qui n'en peut mais le Ciel t'aidera).
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 107
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Lun 2 Sep 2013 - 9:50

Question intéressante...

Etais-je une autre personne ? pas vraiment, mais j'étais en recherche d'authenticité. Ce qui était un peu paradoxal dans la mesure où je ne mentais pas sur moi. Pour autant, quelque chose n'allait pas. Par exemple, mes amis ou mes filles ne me connaissaient pas vraiment. Ils ne savaient rien de mes intérêts personnels (hormis ce qui était visible comme la danse, tout le monde savait que j'aimais ça). Mais qui savait mes intérêts pour la spiritualité, ma philosophie bouddhiste, mon désir de donner mes organes à ma mort, celui d'être incinérée, mes centres d'intérêts multiples et variés, avec qui pouvais-je discuter de tout ça ? Personne.

J'avais tout pour être heureuse et je ne l'étais pas. Une partie de moi était en désaccord avec ce que je montrais de moi : l'impression d'être scindée en deux parties. On voyait de moi une femme forte, extravertie, qui aimait la futilité, rire en société, sortir et fréquenter du monde. Tout l'inverse de ce que j'étais en réalité à l'intérieur ! Mais où était le problème ?

Le problème était ma zébritude que j'ignorais totalement. Ce désir d'absolu dans la vie, cette forte personnalité, un peu "masculine" (non pas physiquement mais mentalement, je me sentais plus à l'aise avec des amis hommes que femmes), etc...

A partir du moment où j'ai su, tout a changé : j'ai été très fortement perturbée car il a fallu tout reconsidérer de moi, faire le ménage entre ce que j'étais réellement et ce que je donnais à voir. Aujourd'hui, je vis mieux, plus authentique. Je me suis expliquée à mes amis, ma famille. Certains ont compris (voire se sont reconnus pour les zèbres qui s'ignoraient), d'autres non. J'ai expliqué comment je voyais la vie, quels étaient mes centres d'intérêts, et j'ai recadré ce qui était "faux" : j'aime bien sortir mais de temps en temps seulement, je n'aime pas voir du monde (ça ne me fait pas du bien, ça me fatigue), j'aime ma solitude (je n'en souffre pas contrairement à ce qu'ils croyaient), etc.

Et maintenant ? me reste le boulot à revisiter. Dois-je changer de filière ? Car je dois faire quelque chose qui respecte mon besoin de sécurité financière et mon intérêt intellectuel. Ce qui n'est pas le cas.

Je suis pareille qu'avant, ma personnalité n'a pas changé, mais je suis mieux : maintenant, je sais et je dis qui je suis, comment je vois la vie, à quoi je pense et comment je me vis (je suis un ours ? et alors ?). Je suis enfin authentique Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Uccen Lun 2 Sep 2013 - 10:06

Evidemment:

Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 107
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Lun 2 Sep 2013 - 10:34

Uccen a écrit:
Evidemment:

ça confirmait ma zébritude alors.. finalement j'avais pas besoin de passer un test lol! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Atchourig Lun 2 Sep 2013 - 23:02

Ah oui alors, j'étais quelqu'un et même plusieurs autres, un ramassis de mutants flous qui se transformaient selon les circonstances sans explication valable. Dans le tas, quelques sympas, mais beaucoup de tout pourris. Je ne m'aimais pas du tout et c'était ultra irritant d'observer les étrangetés de mon comportement sans en trouver les clés.

À présent (depuis que j'ai entrepris de considérer à la lumière de la zébritude tous ces moix qui se dérobaient à mon analyse), une cohérence se dégage et j'ai l'impression (j'espère que c'est pas une vue de l'esprit) de gagner en consistance même s'il m'arrive toujours de m'effilocher. Je gagne surtout en conscience de ce qui constitue mon noyau dur, mes joies, masques, errances et névroses. En gros, la connaissance de moi-même progresse et une identité plus affirmée se dessine. Revers de la médaille, les difficultés aussi se précisent, sortent de leur arrière-plan nébuleux, penchent sur moi leur ombre écrasante et me submergent parfois (pardon pour l'image pompeuse à deux balles) alors qu'avant le déni les maintenait plus à distance. Un passage sans doute, j'espère arriver à leur faire la peau...

En tout cas, dans les circonstances qui me permettent de me rapprocher de moi-même et quand je ne suis pas assiégée par mes angoisses, je constate que le moi tout pimpant qui émerge se fait plus régulièrement qu'avant traiter d'empêcheuse de tourner en rond d'une part ("rhoh mais quel mauvais esprit !" "t'as mangé du chien ou quoi?") et de ravie de la crèche de l'autre ("nan mais alors toi, tu t'extasies de ces trucs...") ça me convient...
Parallèlement, je me découvre assez égoïste, je balaye bien plus facilement le sentiment de culpabilité et m'affranchis sans scrupules de certains codes à la con, en mon for intérieur hein j'entends : il s'agit d'un changement profond qui ne doit pas sauter aux yeux pour l'instant, les habitudes ont la vie dure... Mais à l'abri derrière mon masque, j'y gagne déjà une libération intérieure bien kiffante ! Jubilatoire, même...

Conclusion : je suis en passe de me trouver, et même si cet espoir se révèle trop fou pour pouvoir se réaliser complètement, je préfère échouer en connaissance de cause (relative, hein, je prétends pas tout comprendre non plus) plutôt que continuer comme avant à rater ma vie sans avoir rien capté à ce qui m'arrivait.

Tout cela n'est pas très clair, mais le but était avant tout d'ajouter une voix dans le camp "oh que non, je me préférais pas avant !"

Alors, effectivement, je ne nie pas qu'on peut se retrouver à patauger dans le caca, mais c'est le propre de toute remise en question. A toi de voir si tu prends le risque, il me semble cependant que tu es déjà assez engagé dans le bazar pour que le test lui-même ne te fasse pas basculer violemment... (Mais là je parle sans savoir ce que ça fait donc cet avis n'a aucune valeur : moi je l'ai passé enfant sans aucune conscience de l'enjeu et c'est seulement récemment que je découvre tout ce que ce terme ridicule de surdoué signifie)

Atchourig

Messages : 27
Date d'inscription : 21/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Avalyn Mar 3 Sep 2013 - 5:48

J'ai été un autre personne, des tas de fois, successivement, simultanément.
Je n'ai jamais préféré aucune de mes versions précédentes.
Ce que je préfère, c'est le moi de maintenant, parce qu'il est flou, perdu, et malléable. Je sens que je suis sur le point de trouver enfin ce qu'il se cache pour de vrai, là au fond, tapi (mais pas Bernard).
Ou vais-je encore me perdre dans une version aseptisée et différente de ce que j'ai dans les tripes?
Les semaines à venir vont être cruciales. J'en attends beaucoup, et à la fois rien du tout. J'ai l'impression d'avoir déjà grillé tant de cartouches que pas grand-chose ne pourra réellement rattraper ça.
En bref, tout ce que j'ai été ne m'intéresse plus, j'ai juste envie de connaître ce que je peux devenir.
Avalyn
Avalyn

Messages : 166
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 44
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Mar 3 Sep 2013 - 6:18

Somme toute, j'ai toujours été le même. Il est vrai que j'ai changé sur certains points, que je me suis énormément investi dans des choses qui ne me déplacent plus le petit doigt aujourd'hui, que j'ai été victime de certaines attaques et que j'en garde des plaies, plus ou moins en cours de cicatrisation, mais ça reste la même personne. Je vois plus une évolution qui affine, un peu comme si je me regardais en faisant de mieux en mieux la mise au point sur la molette. Le test a été un gros coup de doigt sur la molette en question, mais pas le seul, et pas grand-chose de plus. Je crois discerner dans cette évolution des fils directeurs qu'aujourd'hui je peux nommer, alors qu'avant, pas. C'est juste l'âge, qui me permet de constater, par exemple, que N expériences apparemment disparates ont un dénominateur commun qui est un certain chemin; et évidemment, il fallait que N soit supérieur à 1 pour que ce dénominateur fût discernable. Quant à la douance, ce n'est qu'un de ces fils et c'est l'ensemble qui est intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 19:53

Ouép j'étais l'autre plus haut qui faisait le malin,
et chuis encore là bougre d'andouille !
Pourtant j'ai changé d'un iota.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Sélène-Nyx Sam 26 Avr 2014 - 20:03

Lol! Trop fort! Effectivement, tu n'as changé que d'un iota ... Mais, je suis surprise de constater que tu étais toujours présent sur ce fil: j'croyais que les bannis n'existaient plus, et que leurs avatars disparaissaient avec eux ...
(J'devrais pas le dire, mais suis contente de te revoir ... Toujours en vie!).
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3842
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 20:18

Oui moi aussi j'ai cru au Père Noël.

Dis-donc Sélène, je ne t'ai pas rameutée pour qu'on fasse la causette pour que tout le monde voit que je n'ai pas d'amis et que je suis obligé de faire la causette avec toi,
je suis tout autant surpris que toi d'être là sur ce fil,
je ne sais pas à quoi mes Gentils Modérateurs jouent,
je commence à croire qu'ils attendent que je fasse une demande en bonne et due forme de ban,
ils auraient finalement été conseillés par un psy valable (de comptoir donc),
je va quand même pas tout recommencer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Sélène-Nyx Sam 26 Avr 2014 - 20:24

Oh, petit canidé, ne te sens pas obligé de faire causette avec moi ...
(Mais t'inquiète, t'as des amis, ceux qui aimaient ton humour, et te regrettent, mais tu t'obstines à faire le malin, en solitaire ... Alors, tu nous prives de ta présence officielle: quel petit c**!)
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3842
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Nash Sam 26 Avr 2014 - 20:26

Lol
Nash
Nash

Messages : 160
Date d'inscription : 30/05/2013
Localisation : dans le plan complexe

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 20:30

Ma Sélène moi je t'aime bien tu sais,
tu es des moins pisse-vinaigre et des plus vraies.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Sélène-Nyx Sam 26 Avr 2014 - 20:46


 Laughing Merci U... Venant de ta part, je suis flattée ...
(Mais nous discutons pour rien, dans quelques heures (?? Perhaps), tout ça aura disparu ... Tu fais tout pour, alors ... Bye, à la prochaine fois!)
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3842
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par offset Sam 26 Avr 2014 - 20:53

Sélène-Nyx a écrit:Lol! Trop fort! Effectivement, tu n'as changé que d'un iota ... Mais, je suis surprise de constater que tu étais toujours présent sur ce fil: j'croyais que les bannis n'existaient plus, et que leurs avatars disparaissaient avec eux ...
  (J'devrais pas le dire, mais suis contente de te revoir ... Toujours en vie!).

Spoiler:
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 21:03

Bon en off je crois je suis assez déclaré quand même, c'est même plus officieux t'as vu, s'ils n’effacent pas je vais me trouver bête.

ton post sur les Guanches m'a fait plaisir,
ma façon de te le dire non,
que veux-tu c'est la vie,
d’ailleurs j'ai même contribué tu n'avais qu'à embrayer sur Tenerife, le silbo de Gomera, le gofio,
ces îles fortunées de Tamezgha...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par offset Sam 26 Avr 2014 - 21:10

Spoiler:
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 21:12

offset a écrit:
Spoiler:


Nan je te rassure uniquement contre le monde entier.
Et surtout les zarabes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par offset Sam 26 Avr 2014 - 21:19

Spoiler:

 Tchao
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 21:29

offset a écrit:
Spoiler:

 Tchao



Bravo je te félicite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Sélène-Nyx Sam 26 Avr 2014 - 21:39

Offset:
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3842
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 21:46

Sélène-Nyx a écrit:
Offset:

Saloperie de saloperie, l'autre qui m'appelle hussein toi qui me traite d'arabe vous vous êtes données le mot...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Sélène-Nyx Sam 26 Avr 2014 - 21:53


C'est l'animal de la famille du renard qui est arabe ...  Wink 
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3842
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Sam 26 Avr 2014 - 22:00

C'est ça, t'es lourde !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par offset Dim 27 Avr 2014 - 5:07

Sélène-Nyx:
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Dim 27 Avr 2014 - 6:22

.


Dernière édition par Miss P le Lun 30 Juin 2014 - 17:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par offset Dim 27 Avr 2014 - 6:43

Miss P:
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Dim 27 Avr 2014 - 7:39

flower merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etiez vous quelqu'un d'autre ? Empty Re: Etiez vous quelqu'un d'autre ?

Message par Invité Jeu 12 Juin 2014 - 14:53

plein d'autres en fait je crois jusqu'au jour où je me suis retrouvée au milieu de bouts de moi qui n'étaient pas d'accord les uns avec les autres et que du coup j'arrive plus à être moi même. (si j'avais su qu'un jour j'écrirai ça je l'aurai découvert et écrit plus tôt Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum