Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Kyn le Mar 8 Jan 2013 - 19:52

Qui suis-je ?

A vingt-cinq ans, j'erre depuis un long moment dans le sac de nœuds qu'est mon existence. Pas par défaut d'intelligence, on me l'a suffisamment dit et répété de tous côtés, mais par lassitude. Un profond effet "ras-le-bol" du train-train quotidien d'études qui ne me passionnent pas, et pourtant seule et unique voie de survie dans un monde que je me plais à regarder de haut.
Arrogant ? Égocentrique ? Condescendant ? Je suis probablement tout ça à la fois, tout en restant honnête avec moi-même. Je regarde les gens de mon âge, et les plus jeunes, et je n'ai qu'une envie, c'est de vomir. Tous autant qu'ils sont, ils me paraissent idiots, lents, concentrés sur des choses qui n'en valent pas la peine.

Enfin bon, le rôle de vieux con aigri ne me va pas autant qu'à Gregory House, alors je passe rapidement à autre chose : Discuter, débattre avec des personnes capables de comprendre ce que je ressens, qui connaissent le feu d'artifices permanent qu'est mon cerveau : Je suis incapable d'arrêter de penser. Chacune de mes petites cellules grises est toujours occupée, par une nouvelle histoire, une création amusante, une idée brillante, ou juste à tourner en cercle autour de sombres pensées comme des vautours au-dessus d'un moribond.

Une fois que je suis avec des amis, de vrais amis, pas ceux qu'on collectionne par centaines sur Facebook. Je n'en ai que peu, mais ils font tous partie intégrante de mon coeur, des gens auxquels je suis émotionnellement attaché, et ce n'est qu'à leurs côtés que je peux enfin être moi-même. Face aux inconnus ou à ma propre famille, deux solutions s'offrent à moi : Faire le con pour amuser la galerie, ou faire le mort dans un coin. La deuxième technique, je vous déconseille de l'employer pendant une fête, à moins que vous ne soyez vraiment flemmards.

Que dire d'autre ? Que je suis écrivain ? Oui, je ne suis pas édité (pas ENCORE, j'espère), et donc, j'écris. En vain. Ça fait partie des choses que j'ai trouvé pour occuper la centrale nucléaire qui me sert de cerveau, histoire de faire quelque chose de toute cette imagination qui en déborde, allant jusqu'à inonder ma partie logique et gripper ses rouages, me condamnant à perdre toute capacité d'attention face à un sujet échappant à mes centres d'intérêt. Parlez-moi d'économie, de chimie, de géographie, de mathématiques ? Je m'endors. Racontez-moi ce que vous savez d'histoires lues, de films vus, d'idées que vous avez, parlez moi d'évènements historiques et il se peut que je devienne un des plus prolixes de vos interlocuteurs.

Voilà, je pense que c'est à peu près tout. Un de mes meilleurs amis m'a parlé de ce forum il y a quelques temps et, ne me considérant pas particulièrement surdoué (je crois que mon QI n'excède pas les 127, si mes souvenirs sont bons. Et encore, j'avais 13-14 ans, à l'époque où on m'a fait passer le test), j'ai alors vite laissé tomber l'affaire, malgré ses conseils. Après plusieurs mois, _ aujourd'hui, donc _ ma conscience (ou mon égo surdimensionné, à vous de trancher) m'a poussé à revenir y faire un tour. Est-ce parce que je me sens davantage intelligent ? Non. J'ai toujours cette petite partie de moi, malgré mon arrogance, qui me souffle très souvent que je suis en-dessous de toute moyenne mesurable. Mais je me sens zèbre. Vivant dans le même monde que le reste de l'humanité, tout étant désynchronisé de celle-ci. Parce que je me sens mieux avec mon imagination plutôt qu'avec ces gens-là, ceux qui se considèrent normaux. Ou peut-être parce que je me demande s'il n'y a pas sur ce forum des gens intéressants à qui s'adresser, avec qui partager des conversations animées et d'autres genres de choses.

Ah, peut-être une dernière chose qui pourrait en rebuter certains : Mon humour. Extrêmement noir et particulièrement glauque, il est donc possible que j'en vienne à choquer des personnes sans même m'en rendre compte. Ceci dit, mon sadisme naturel me pousse à apprécier de torturer psychologiquement ce genre de personnes... Gnark gnark gnark... HUM !
Désolé.

Bref, je m'excuse pour cette introduction qu'on pourrait qualifier de... "Je sens que ce type va pas tarder à se jeter du quinzième étage". J'habite au troisième, nuance. Mais j'ignorai de quelle manière commencer ma présentation. Comme je l'ai dit précédemment, j'ai du mal à m'ouvrir aux inconnus. Et pourtant, il fallait bien que je me montre tel que je suis, ne serait-ce que par politesse. Et là, j'avais pas mal d'eau à apporter au moulin. Enfin, en l'occurrence, il s'agissait plus d'une mélasse ultra-épaisse que d'eau pure, mais bon, je suppose que vous ne vous arrêterez pas à ce détail-là. Enfin, j'espère.

Bien, alors, que dire d'autre ? J'en ai pas la moindre foutue idée, donc je vous propose de m'arrêter là. De toute manière, si jamais vous en avez envie, vous pouvez toujours poser des questions...

Voilà, voilà !


Dernière édition par Kyn le Jeu 10 Jan 2013 - 6:34, édité 1 fois

Kyn
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 29
Localisation : Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 23:09

bienvenue sunny

Spoiler:
PS: j'adore la forme des 4 premiers paragraphes ! Ca fait un peu bizarre dit comme ça, mais j'écris souvent des paragraphes de même longueur sans y faire attention quand je produis des documents

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Kyn le Jeu 10 Jan 2013 - 6:36

Euuh... *revérifie*
En effet, longueur identique pour les quatre. Même pas fait gaffe, en fait... O_o

Mais merci pour ton accueil, Puzzle ! ^^

Kyn
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 29
Localisation : Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par MissMiaouw le Jeu 10 Jan 2013 - 14:00

Bonjour Smile

MissMiaouw
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Kyn le Jeu 10 Jan 2013 - 17:01

Yo ! ^^

Kyn
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 29
Localisation : Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Invité le Jeu 10 Jan 2013 - 17:22

Une question, moi! moiii! Papy Pourquoi tu joues au loup?
Plus sérieusement, j'étais sur tes traces pendant les trois et demi premiers paragraphes, tu m'as perdu ensuite (excepté pour l'humour). Note: le vieux con aigri, c'est vrai que ça attire l'attention au début, mais les gens s'en lassent très vite. Du coup, j'excelle dans le rôle du fou du roi, quoique je commence à le délaisser pour celui du type avec qui on peut être sérieux mais "ki'm pran patreau la tt, looooool! Un gua bien..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Kyn le Jeu 10 Jan 2013 - 19:07

Bonjour, papy ! ^^
Eh bien... Je sais pas. C'est une partie de ma personnalité : Autant j'adore me montrer déjanté et raconter n'importe quoi, rire avec les autres, et tout... Mais y'a aussi une partie sombre dans mon psychisme. Et pour ceux qui se poseraient la question, non, nous ne sommes pas schyzophrène !

Coagulant soie, je suis totalement incapable de dire si je suis complètement barge ou méchamment loup. Je ne suis pas une seule personne avec un plan moral particulier. Je suis autant un zèbre qu'un vieux con aigri, avec ses passages de dingue pouvant dire n'importe quoi n'importe quand, comme je peux devenir sérieux et compréhensif à l'intention de ceux qui en ont besoin.

J'allais écrire autre chose, mais je ne suis même pas sûr d'avoir répondu à ta question, en fait... facepalm
PS : J'adore déjà ce smiley... ^^

Kyn
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 29
Localisation : Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Jeu 10 Jan 2013 - 20:53

je qualifierai ta presentation plutot de "je-sens-que-ce-type-est-un-mec-bien-mais-qui-parfois-a-de-grand-coup-de-spleen-qui-peut-le-rendre-flippant".

cela dit, je l'aime bien ta presentation. tu ecris? c'est super, j'aimerais bien lire un de tes trucs un de ces jours, si cela ne te derange pas.
bienvenue Kyn! au plasir de te lire.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Kyn le Jeu 10 Jan 2013 - 22:51

Flippant ? Moi ?
JE SUIS DOUX ET GENTIL COMME UN AGNEAU !!!! Râleur


Enfin, quand j'ai bien dormi, bien mangé, et de quoi m'occuper, bien sûr... Winner

En tout cas, merci pour ton accueil, Encre sombre ! ^^

Kyn
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 29
Localisation : Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau qui s'avance, là... Est-ce un zèbre, ou un loup qui les imite ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum