Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Message par spirou le Ven 26 Oct 2012 - 14:35

Le vent du large forme l'écume des vague vennat mourir a mes pieds.Il siffle bruyamment a mon oreilles empêchant que ma muse chuchote les secret de tous mes souvenir.Là les pied glacée je reste dans la torpeur car la clameur des vague apaise mon âme tandis que la ville dans mon dot clamera la perte des rêves. Devant moi l'infinie de l'horizon et les les rêve de voyage qu'inspire les cargo qui passes. Le soleil fuyant le tumulte des hommes trop presser pour le voir m'enveloppe dans la pénombre pendant qu'il hypnotise mon regard . Le rayon vert ne serrat pas encore pour ce soir.
Temps pis , je me retourne et retourne à la vie d'une simple rotation. mais quel vie, alors je rammasse un petit gallet noir pour emporter un petit morceau de rêve dans le fond de ma poche.


Rêve! rêve petite fée des gréve car tu écrit merveilleusement bien et tu partira avec de la poussière de fée dans les cheveux ramassé dans tes rêverie sur le sable de la plage.

spirou
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 29/09/2012
Age : 42
Localisation : Marche sur l'eau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Message par Invité le Dim 28 Oct 2012 - 22:09

Merci Spirou pour ce merveilleux message j ai aime c est tres poetique
merci naja Smile
Tramber, jolie phrase...

voici la suite :
avant dernier jour:
Elle m a demandé de lui raconter ma vie sur Terre.

J’ai essayé d y répondre. De loin sans entrer dans les détails de ma tristesse et de ma solitude.

Elle m a écoutée. Je l’ai sentie émue comme je ne l’étais pas.


Elle a voulu me réconforter,
m'envoyant des vagues de tendresse aussi proche de moi qu’elle le pouvait.

Certaines arrivaient à me toucher.


J’ai compris qu’elle avait été obligée de me confier à une autre famille. Mais qu’elle restait
ma véritable mère. Ma passion.

Je n’ai pas voulu lui faire de la peine. Elle s inquiétait vraiment.

Je lui ai parlé. Elle m a écoutée.

Une écoute pleine d amour et d intérêt. Pour moi.

A pleurer.



Dernier jour:

Mon dernier jour.

Seule face a la mer. Il est 17 heures.

Il fait gris et froid.

Je suis venue lui dire au revoir.

Elle vient vers moi, tends ses vagues pour me toucher.

Oui c'est moi je suis là.

Je lui parle un peu. Lui chante une chanson

Puis comme je me l’étais promis, je récupère de grosses pierres qui représentent tous mes poids de
l'existence, mes peurs, mes addictions. Tout ce que je porte et qui ne m'appartient pas.

Chaque gros galet représente quelque
chose de lourd et douloureux.


Je le tiens fermement, inspire et me
représente mentalement son poids ds ma vie. Puis je le lui lance.
Pas très loin mais au maximum de ce que je peux faire sans me
reluxer une épaule déjà fragile.

J'en envoie 5, peut-être six,

Puis je grave un cœur à son bord avec
un bout de bois.

J’y inscris « MOI » en
énormes lettres.

Je me prends en photo.



Et je vais me rasseoir plus proche d'Elle plus proche de mon frère, en communion avec eux deux.

Ma famille.

Je le ressens si fort à présent.

Ma mère.

Ma mer.

Je suis de votre essence, je le sais
maintenant. J’en deviens consciente.

Un étourdissement vient me le
confirmer.

Cette impression de tanguer qui me
venait si souvent. C’est clair à présent. Je suis composée
d’Elle à 80%. Comment pourrait il en être autrement ?


  • « Comment faire pour vivre
    sur Terre en étant eau, Mer, dis le moi.

    Ici tu es toute puissante mais une
    seule partie de toi ne saurait survivre parmi la Terre. Comment
    puis-je faire, moi, si insignifiante à coté de Toi ?
  • Tu n es pas entièrement MOI. Ton
    corps a été fait pour s adapter à eux.
  • Mon corps ne s'adapte ni à eux,
    ni à toi. Je me sens comme la petite sirène qui a sacrifié son
    élément pour un amour que je n’ai pas su trouver. On ne m’a
    pas donné de choix. Je ne croix pas . Je ne m’en souviens pas.
    Peut etre ai-je été pretentieuse, trop curieuse, et ai-je voulu
    aller voir plus loin ce qui se passait dans le monde des hommes.
    Peut être me l a-t-on accordé.

    Tu m’as confiée à une famille
    humaine dont je ne me suis jamais sentie proche.


    Je te retrouve.

    Mais je repars demain.

    Je ne suis adaptée ni à toi ni aux
    hommes. Comment survivre alors ?

-Je serais toujours là pour toi, dès
que tu as besoin, reviens vers moi. Trouve ta propre famille sur
terre.

La tristesse m’envahit. Je sens un
déchirement poindre en vue de la séparation prochaine. Un
déchirement que je n’ai peut été jamais vraiment éprouvé avec
ma mère de substitution.

Ma mer est entière passionnée
puissante, universelle. Son amour est inconditionnel et je le sens.
Elle est généreuse et dangereuse.

Je suis Elle.

Mon frère, ma mère, je vous quitte.
Je vous ai trouvés. Je vous quitte. Demain.

Je serre mon frère fort entre mes
doigts, je regarde ma mère, calme , triste, claire, apaisante…Mais
douloureuse, autant que moi.

Je les ai retrouvés et je m'en sépare.
Je m’en suis emplie mais je n’ai pas eu le temps de me sentir
moins seule. Même si a présent, je le sais, je ne le suis plus.

Un seul mot pour vous :Merci.

Je vous aime.

Je vous aime

Je peux même le crier, je suis seule
face a vous. personne ne voit l amour qui se trame.

La separation après des retrouvailles
fugaces . Une certaine intensité .

Je me promets de ne pas oublier.
Jamais. De revenir des que possible. Toujours.

Leur ame sera toujours là. A moi de
m’y pencher pour les écouter et les ressentir.




Je reviendrai.

Peut etre ne serais-je pas seule.

MERCI Mer








le lendemain il est 6 heures du matin
et j' affronte le froid, la nuit et le poids de ma valise qui me
courbe en deux, pendant que j avance péniblement vers l'arrêt du
car. Je jette un œil au loin mais il fait bien noir et je ne la vois
pas bien. Je n'en n'ai pas non plus envie. Le sable est redevenu
sable et m empêche d avancer en coinçant régulièrement les roues
de mon fardeau. Clin d’œil ou bien.. ?




Je reviens à ma vie grise mais j
espère être transformée. Un peu, beaucoup..qui sait ?


Dernière édition par Fée de retour le Dim 28 Oct 2012 - 22:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Message par Invité le Dim 28 Oct 2012 - 22:13

quelques photos:
jour 1



jour 2




Magnifique jour 3 ( les photos sont pas du tout retouchées et prises avec un appareil portable quelconque)







Dernière édition par Fée de retour le Dim 28 Oct 2012 - 22:21, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Message par Invité le Dim 28 Oct 2012 - 22:17

jour 3 encore




la plage comme un desert:





jour 4


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Message par Invité le Dim 28 Oct 2012 - 22:20

avant dernier jour : ( ma residence on the beach)


et tout dernier jour:




MOI




Merci de m avoir lue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Message par Invité le Dim 28 Oct 2012 - 23:32

Very Happy
Cool.
Je ne peux me passer d'elle aussi.
Ou que j'irais, je vivrais à côté de la mer, mieux de l'océan.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fée face à la mer SUITE ET FIN + les photos....

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum