Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Angeal le Lun 20 Aoû 2012 - 11:00

Tout est dans le titre.

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Invité le Lun 20 Aoû 2012 - 11:02

Non.
Mais peut-être que si tu donnes plus de précisions à quel genre de travail en autodidacte tu penses, il y aura moyen aussi de préciser davantage la réponse Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Angeal le Lun 20 Aoû 2012 - 11:14

J'ai eu la bêtise (le malheur ?) de dire que je n'aimais pas être en cours et que je préférais étudier la philosophie en autodidacte à travers les livres, on m'a répondu que je ne devais pas me montrer si prétentieuse et que les cours étaient importants. Je me doute bien que je ne sais pas tout mais si je fais des erreurs je préfère m'en rendre compte par moi-même.

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Sense le Lun 20 Aoû 2012 - 11:17

Dans le milieu professionnel non.

Dans le milieu scolaire, si tu présentes ça comme de la curiosité pour le sujet et une envie d'approfondir tes connaissances "en plus du cours" ça ménagera la susceptibilité des professeurs.


Dernière édition par Sense le Mar 28 Aoû 2012 - 10:06, édité 2 fois

Sense
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par paela le Lun 20 Aoû 2012 - 11:42

Si tu dis préférer ça aux cours c'est probablement que tu as un besoin de faire les choses à ta façon, ce qui ne peut pas être prétentieux.

Il est clair qu'il y a beaucoup de surdoués qui ont un grand potentiel et qu'ils ne peuvent pas lui faire suivre des sentiers imposés mais choisis, nouveaux ou préexistants.
Savoir comment tu te places dans tout ça est à peu près tout ce qui compte. Penser pouvoir faire mieux toute seule ou au contraire guidée, ce ne seront que des défauts de lucidité ou pas, dans un sens ou dans l'autre.

Et puis je sais pas mais les livres de philo c'est quand-même beaucoup trop énorme pour être cerné par un cursus scolaire.

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Angeal le Lun 20 Aoû 2012 - 12:30

Oui en gros c'est ça mais je n'arrive pas à le faire entendre à mes interlocuteurs...j'ai énormément de volonté quand je suis passionné par un sujet et il est vrai que je me permet de croire non pas en la chance mais en mes capacités et je me donne à fond, si un jour je dois tomber de haut, je tomberai de haut mais ce sera pour mieux me relever ensuite.

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Bonkers le Lun 20 Aoû 2012 - 13:16

La philosophie, plus que toute autre matière, devrait encourager les autodidactes. Une pensée originale, ça ne s'apprend pas sur un banc d'école...
Mais de toute façon, quelle que soit la matière, tu trouveras toujours des gens pour te dire "Mais pour qui te prends-tu pour prétendre apprendre par toi-même ?" Ces gens sont des suiveurs, ils peuvent apprendre par coeur leurs leçons et les recracher, mais ils ne pourront jamais rien faire de nouveau.

Bonkers
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 244
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par prince lutin le Lun 20 Aoû 2012 - 13:41

Je suis devenu programmeur php/java en apprenant par moi même. Les cours ne m'apportaient que du basique insuffisant pour les projets que j'avais en tête.

Suivre son instinct te permet souvent de reconnaitre le bon chemin, et c'est rarement celui des autres...

prince lutin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 46
Localisation : Près de la plus belle ville du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Carla de Miltraize III le Lun 20 Aoû 2012 - 15:45


Go go go et passer pour prétentieux ...
Qu'est ce qui est le plus important ce que l'on pense de toi ou ce que tu veux faire? Suis tes instincts/désirs et rappelle toi ceci : Lorsque les autres nous jugent ils se limitent eux même et c'est LEUR problème Wink

Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Fiddling le Lun 20 Aoû 2012 - 22:54

A mon avis, cette envie de travailler en auto-didacte se prolongera par une envie de travailler en indépendant, plus tard. C'est du même tonneau et concerne je crois de nombreux zèbres. Et je crois que c'est une bonne voie. Bonne chance.

Fiddling
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 50
Localisation : Anderlecht (Bruxelles)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par nikoku74 le Mar 21 Aoû 2012 - 8:58

je dirais que ça dépend des métiers...certains peuvent se faire en autodidacte d'autre non. Je suis quand même de ceux qui pensent que pour la majorité d'entre eux jeter un enfant dans une piscine en lui disant nage ne suffit pas.

nikoku74
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1041
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 41
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Mairon le Mar 21 Aoû 2012 - 23:04

Cela ne devrait pas être considéré comme prétentieux Wink . Il faut ici séparer la question de la "prétention", qui n'a pas lieu d'être, de celle de l'importance ou de l'intérêt des cours.
Je ne pense pas que tu aies l'idée d'être véritablement autodidacte et d'être complètement hors du système, c'est peu commun et assez peu recommandable, surtout si tu ambitionnes un métier ou une activité au bout du compte et que la matière est complexe (et là, tu parles de philosophie). Je suppose que pour certaines personnes, à l'université par exemple, l'enseignement à distance et le régime "dispensé d'assiduité" sont bien plus bénéfiques que le régime général et la voie normale, en licence par exemple. Je ne suis pas trop au fait des programmes spéciaux éventuels dans les universités des autres pays, mais il est vrai qu'en France la rigidité est de mise le plus souvent... Avec de l'adresse, de l'astuce, un peu de chance et parfois de culot, tu peux te concocter une voie d'apprentissage correspondant davantage à tes besoins. Je sais que, dans mon cas, avoir manqué certains cours a probablement été plus salutaire que tous les suivre, j'en ai profité pour apprendre à ma manière...
En matière de philosophie cependant, je vois difficilement comment on pourrait se restreindre aux livres. Maître/disciple, professeur/étudiants : le contrôle, la dialectique, ne sont pas possibles sans cette relation, surtout dans les étapes préliminaires d'une vraie plongée en philosophie (la terminale est, le plus souvent, seulement une propédeutique sur ce point). Parallèlement s'effectue l'aventure personnelle d'une pensée au contact d'autres pensées, qui elle peut s'effectuer en dehors du système universitaire, par la lecture.
Plus généralement, certes, il est possible d'atteindre un certain niveau par la lecture en dehors du système, en ce qui concerne les sciences humaines et les langues, par exemple. Mais souvent, un ou des professeurs, un ou des spécialistes, sont nécessaires pour relier des points, pour approfondir, pour donner des méthodes, et surtout pour orienter. Même s'il est de plus en plus possible, grâce à Internet et à la diffusion des connaissances, d'aller de plus en plus loin sans leur aide directe, ça reste quand même ardu et des fois impossible...

Tu vas découvrir que de toute façon, les cours deviennent assez vite, ou ne sont, qu'une propédeutique à un travail personnel qui devient quasiment de l'autodidaxie au fil du temps. Je sais que ce n'est plus trop vrai en licence, alors que cela a pu l'être autrefois. Mais une fois arrivé à un certain point, on est obligé de creuser son propre chemin, de faire sa propre recherche. Les cours deviennent alors des séminaires, des moyens d'acquérir des méthodes, de s'entraîner à ce travail personnel, d'avoir des retours. S'il est assez commun pour les très bons étudiants et les étudiants de type zèbre de ressentir de l'ennui au niveau licence (je mets les prépas à part, elles peuvent présenter d'autres problématiques), cela devrait s'effacer durant le master. Concernant la prépa - je vais parler du territoire connu, l'hypokhâgne et la khâgne -, cela peut être plus ou moins dur si tu ne te sens pas bien dans un système du genre lycée (puissance dix), mais 90% du travail est forcément personnel et exigeant, et cela te permet d'obtenir des méthodes et des compétences qui te permettent d'être encore plus autodidacte qu'avant. On entend souvent parler de formatage, mais cela m'étonne beaucoup en ce qui concerne la khâgne : au contraire, rien de mieux que cela pour dépasser le formatage, si l'on tire tout le profit de ce type d'expérience.

Mairon
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Waka le Mer 22 Aoû 2012 - 0:25

Hmm. Je suis assez de l'avis de nikoku74. En plus, moi je vois dans mon domaine: on trouve des bouquins pour atteindre un niveau licence, mais au delà, lorsqu'on fait une spécialité en master, il n'y a plus de bouquins... les spécialistes nous parlent directement de leurs recherches. Donc là tu peux plus être autodidacte. Et pour entrer en master, il faut une licence Wink.

En plus, il y a la question de la reconnaissance. Il est évident que tu peux apprendre une bonne partie de la philosophie seule si c'est simplement pour ta culture générale. Mais si tu veux être reconnue comme philosophe dans un milieu professionnel, il faudra valider tes acquis.

L'université c'est pas si chiant que ça. Les cours (et les profs) sont d'un autre acabit que ceux qu'on reçoit au lycée (as tu tenté d'y assister pour voir?), et en philo, tu as peu d'heures de cours, et beaucoup d'heures de lectures et de travail personnel. Donc pourquoi ne pas en profiter?

J'y pense...:
Si ton but est de faire autre chose en parallèle, saches qu'un ami à moi à fait la fac de droit et (après avoir été major tous les ans) à finalement décidé de boucler ses études par un M2 de philo du droit + CAPES. Maintenant, il est prof de philo. Il est donc possible de bifurquer plus tard, mais il faut quand même faire des études dans quelque chose, ne serait-ce que pour acquérir la méthodologie d'une formation d'études supérieure et être reconnue.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Angeal le Mer 22 Aoû 2012 - 10:06

Merci pour vos réponses.

A vrai dire AVOIR des cours ne me dérange pas je sais pertinemment que ça m'aidera à progresser je suis d'ailleurs inscrite en L1 de philo la rentrée est dans deux semaines. Mais ce je n'aime pas c'est ETRE en cour même si en effet je n'aurais que 4 à 6h de cours par jour mais pas mal de TD d'après ce que j'ai vu.....et c'est ce que je redoute le plus, l'exercice semble être des plus scolastique d'après ce que l'on m'en a dit et les chargés de TD notant selon le degré de sympathie avec l'élève...j'espère que ceci est faux.

Mais la rentrée approche à grand pas et l'angoisse monte de devoir rester assise deux heures durant sans bouger. L'an dernier j'ai tenu jusqu'en décembre puis après j'ai débloqué, parfois l'angoisse de l'ennui me prenait tellement que je fuguait en plein milieu du cours sous les regards ahuri des profs et des élèves....en étant en cours mes notes étaient médiocres, j'ai pu enfin travailler en autodidacte les deux semaines avant le BAC et mes notes ont faits des remontées fulgurantes aux épreuves, entre 3 et 5 points de plus par rapport à la normal (passer de 10 à 15 en espagnol, de 13 à 17 en philo, de 8 à 12 en littérature).

Ce que je faisais l'an dernier en cours de philo c'est que j'amenais mes livres en cours et j'étudiais seule en fond de classe en parallèle du cours, le prof acceptait, mais je doute qu'à l'université on tolère ce type de comportement qui peu sembler provocateur: "Je suis dans votre cours mais j'étudie à ma façon".

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par kim meyrink le Mer 22 Aoû 2012 - 10:13

J'ai exactement le même problème que toi Angeal, moi aussi l'on me trouve terriblement prétentieuse ( du moins les élèves ) pour les mêmes raisons que toi. Cependant, je ne pense pas que ce soit la même chose à la faculté, je pense que tu auras beaucoup plus de liberté au contraire, du moins c'est ce que j'ai entendu dire. Les problèmes que tu risques de rencontrer viendront surement plus des élèves que des professeurs.

kim meyrink
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : sud de la france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Mairon le Mer 22 Aoû 2012 - 14:11

les chargés de TD notant selon le degré de sympathie avec l'élève...j'espère que ceci est faux.

On peut rencontrer un peu de tout à l'université en ce qui concerne les profs (au sens général) et leur notation. Ce n'est pas un secret, il vaut toujours mieux être considéré d'un oeil bon ou neutre de leur part, mais il y a peu de problèmes de trop grande subjectivité dans la notation, à mon avis.

l'angoisse monte de devoir rester assise deux heures durant sans bouger

La forme des cours peut effectivement être un problème pour les gens "différents" dans leur fonctionnement. Personnellement, au-delà de la question du caractère adapté ou pas des cours magistraux pour moi, je n'ai jamais été très à l'aise lorsque j'en suivais (trop de monde autour de moi), surtout lorsque je ne pouvais pas m'asseoir convenablement (c'est-à-dire surtout pas au milieu d'une rangée bondée, c'est suffoquant).
En TD, si le groupe est petit, et selon la manière d'enseigner de ton prof, tu vas peut-être mieux apprécier les cours, par rapport au lycée.

Je ne veux pas te miner le moral, mais il faut être lucide : jusqu'à un certain moment dans tes études, selon le type de cours et tes profs, il peut y avoir un certain manque d'adaptation de l'enseignement à tes particularités, et aller en cours peut parfois être une corvée, surtout si tu es en avance ou si tu as atteint un très bon ou un excellent niveau. Mais de toute façon les cours ne sont qu'une petite partie du travail à accomplir. Tu vas être plus ou moins progressivement obligée d'effectuer un travail personnel important à côté, et le travail universitaire est autrement stimulant que celui du lycée. Tu n'auras pas de problème avec cet aspect, très important, de tes études. Souvent, cela relativise l'ennui que l'on peut avoir durant les cours eux-mêmes.

[Essaie de te relaxer avant d'aller en cours. Je ne vais pas disserter sur l'efficacité du traitement homéopathique, mais des "médicaments" du genre Sédatif PC ou zenalia peuvent peut-être aider. Prendre du magnésium, aussi, j'ai l'impression que ça diminue un peu les aspects parfois gênants d'un tempérament comme le tien (si j'en crois ta présentation) ou le mien (certains traits plus ou moins schizoïdes, ou Asperger, qui peuvent poser problème dans l'environnement scolaire et universitaire). Cela ne limitera pas l'ennui, mais l'angoisse oui, et peut permettre de mieux se concentrer lorsque l'on a tendance à dériver dans l'océan de ses pensées.]

En TD, les professeurs seront disponibles si tu as des besoins particuliers. Je ne crois pas que tu puisses faire comme au lycée : ce n'est plus la même chose, tu vas entrer vraiment dans le monde de la philosophie, et tu vas être entourée d'étudiants qui partagent grosso modo ton intérêt pour celle-ci, dans un milieu universitaire général où l'on rencontre beaucoup moins certains problèmes du lycée (notamment la "discrimination" envers les "intellos")... Mais il est vrai que, pour un motif ou un autre, certains étudiants pourront encore te trouver "prétentieuse", ne pas supporter que tu y arrives mieux qu'eux, que tu puisses travailler très bien toute seule... Il faut essayer de ne pas leur donner de raison d'aller dans cette direction, même si cela peut être difficile (le simple fait d'être différent est considéré comme un problème par les autres).

Si tu te sens en avance, si tu as besoin de davantage de stimulation, tu peux toujours demander à un prof s'il est possible d'assister aussi à un cours du niveau supérieur, en "auditeur libre" (une de mes profs disait "en pirate" Laughing ), ou s'il y a un colloque ou des conférences sur un thème qui t'intéresse.

Mairon
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par The Broken Vow le Mer 22 Aoû 2012 - 14:42

Angeal a écrit:J'ai eu la bêtise (le malheur ?) de dire que je n'aimais pas être en cours et que je préférais étudier la philosophie en autodidacte à travers les livres, on m'a répondu que je ne devais pas me montrer si prétentieuse et que les cours étaient importants. Je me doute bien que je ne sais pas tout mais si je fais des erreurs je préfère m'en rendre compte par moi-même.

J'ai étudié la psychologie. A la fac, je veux dire. Résultat ? 99% du cursus était gérable sur support bibliographique. D'ailleurs, certains profs faisaient des cours pourris exprès pour nous vendre leurs publications. J'ai les noms... affraid

Bref, philo et psycho, même combat. Par contre, se rendre compte de ses erreurs tout seul, je suis un peu plus sceptique. C'est possible, mais comment ? En relisant quatre fois La critique de la raison pure pour être bien certain d'avoir compris ? Pénible...

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Waka le Mer 22 Aoû 2012 - 15:08

Nan mais, Angeal, les bancs de la fac c'est pas les chaises du lycée. Heureusement...

Je me souviens très bien quand je suis arrivée en fac de bio, pour la première fois de ma vie je faisais de la bio de qualité (faut dire que les programmes sont vraiment pourris au collège et au lycée). A l'inverse, des gens qui sont venus en touriste en pensant que ce serait comme au lycée ont vite laissé tombé.

La fac, c'est justement parfait pour les personnes indépendantes, qui préfèrent travailler à leur façon, et ne rentrent pas dans le moule.

Je suis sure qu'au contraire, tu vas adorer (en plus c'est quand même l'extase de partager une passion avec d'autres personnes, d'en parler des heures sans saouler, tout ça).

A mon avis, tu as tort de penser que ce sera la torture, tu projettes un peu trop l'image super scolaire que tu as du lycée. Depuis que je te lis ici, je commence à te cerner, et à mon avis le profil pas du tout scolaire hors du moule que tu as s'épanouira complétement à la fac.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Bonkers le Mer 22 Aoû 2012 - 17:22

Ca dépend des facs et des cursus.
Mon premier cycle de l'université a été d'un ennui terrible : cours archinuls, anonymat (pas de réelle communication avec les profs), mauvais contact avec les autres étudiants... Ca a complètement cassé mon envie d'apprendre. Avec le recul, j'aurais aimé n'être pas aussi obnubilé par la quête de "la bonne formation" et avoir plus confiance en mes propres moyens. Si une partie de la responsabilité vient de moi, une autre vient de notre société qui dévalorise l'apprentissage non encadré.
Si tu vas en fac, aller aux cours des années supérieures est une bonne idée. Si l'amphi est plein, personne ne va te contrôler.
Si tu t'ennuies trop en cours, fais-toi un(e) bon(ne) ami(e) qui prend bien les notes, et demande-lui de prendre les cours pour toi. Tu peux ensuite étudier chez toi tranquille et en 15 minutes t'as torché les deux heures de cours (c'est beaucoup de blabla).
Un conseil : ne gaspille pas les 1h45 gagnées à jouer à l'ordi comme je l'ai fait : profite du temps libre pour apprendre par toi-même et mener à bien des projets si tu en as (exemples : rencontrer des philosophes influents de ta région, écrire...). Je ne l'ai pas fait parce que je ne me sentais "pas encore assez compétent". C'est une erreur ! Ces années sont les années idéales pour expérimenter des petits projets.
J'ai fait une L3 de Maths avec une dispense spéciale du directeur de la formation : aucune obligation de venir en cours. On m'appelait "l'étudiant fantôme". Je suis venu 10 fois dans l'année et j'ai eu la licence au rattrapage. C'est faisable !

Bonkers
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 244
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Angeal le Mer 22 Aoû 2012 - 19:44

Pour assister au cours de seconde année incognito ça risque d'être difficile...ma fac est en "perdition" l'an dernier il n'y avait que 15 élèves en L1 plus que 7 en L2 et 5 en L3, les masters n'existent même plus.

Mais bon je vais tenter de suivre les différents conseils que l'on m'a donné comme l'a remarqué Waka je vais tenter d'y aller sans préjugés et peut-être que je m'y plairait, sinon si je vois que je me sens réellement mal je tenterai comme toi de demander une dérogation pour travailler seule.

En revanche ne t'en fais pas je fais en sorte de ne jamais perdre une seule seconde de mon temps, rien que le mois d'aout j'ai étudié 5 ou 6 oeuvres différentes que je dissèque jour et une partie de la nuit, j'avais débuté une dissertation aussi en parallèle histoire de me réhabitué.

Je m'inscris aussi en club d'échecs cette année, que j'ai aussi complètement étudier en autodidacte, je commence à avoir pas mal de victoire sur internet donc je me suis dis que c'était l'occaz de tenter sa chance IRL.

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Guest le Mar 28 Aoû 2012 - 8:21

Je pense que c'est la meilleure chose à faire, "pour "nous" ".

"Mais, """il faut absolument""" sortir rencontrer le monde, ses voisins, ses savanes, les animaux, les plantes, (T)oute la marmaille, et vos propres oiseaux, à neuveurpaicise, touléjour."

cheers

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par weirda le Mer 28 Nov 2012 - 22:15

non, ce n'est pas prétentieux, c'est parfois simplement une question de survie...

weirda
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 103
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 33
Localisation : Haute-Savoie

http://www.autisme-regards-croises.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par mama zèbre le Ven 30 Nov 2012 - 12:03

personnellement, à une ou deux exceptions prêt, les cours universitaires m'ont terriblement déçue. Ce n'était pas du tout ça que j'attendais. J'ai trouvé ça scolaire, superficiel, lent, rasoir. J'ai docilement étudié leur truc, mais ce que j'en ai véritablement retenu, c'est ce que j'ai bossé en autodidacte.
Ce n'est pas prétentieux, c'est une question de rythme.

Par contre, il y a des domaines, comme le sport, la danse, dans lesquels je suis loin d'exceller.... là j'ai besoin d'un guide...d'un mode d'emploi...

mama zèbre
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 45
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Badak le Mer 6 Mar 2013 - 4:11

Être autodidacte: ce veut dire apprendre par soi-même.
Prétendre préférer apprendre par soi-même plutôt que de suivre un programme officiel, c'est prétentieux mais très louable à mon sens Wink
Personnellement, je me demande en fait s'il est possible d'apprendre autrement que par soi-même... tu es dans ta classe, tu prends des notes de cours. Ou tu es dans une conversation ou un livre et tu prends des notes dans ta tête, et tu retiens.
Être seul devant un livre, ou "seul" devant un prof ou des spécialistes, ou devant ses notes, seul le moyen de transmission change. On est toujours seul face au savoir.
On est toujours autodidacte dans ce sens.

Par contre, même si je trouve que passer du temps à recopier des notes de cours est souvent de la perte de temps, c'est une motivation à se lever du lit. Et étant donnée la société, avoir un diplôme officiel, rassure les interlocuteurs et leur montre ce que tu es censé avoir appris (même si tu as appris autre chose).
À un certains niveau de toute façon, au doctorat, on n'apprend que par soi-même. Rien de "pertinent" ne vient des cours, et tout vient des articles qu'on lit pour nous permettre de faire une recherche par soi-même.
En entreprise, je crois que c'est pareil.

Badak
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 927
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Baltazar le Ven 13 Fév 2015 - 19:31

Tout ce que vous dites est interessant et agréable à lire. Apprendre quelque chose par autrui n'est en soi pas réellement glorifiant tandis que l'autodidactisme permet de s'enrichir personnellement et surtout apprendre précisément ce que l'on veut savoir, dans le but de réaliser ce qui nous trotte dans la tête dès le départ de l'envie. Pour tout projet chacun de nous cherche avant tout à se prouver qu'il n'a besoin de personne pour arriver à ses fins, même si il sait pertinemment qu'il peut le faire I love you . Ce qui peut avoir des limites dans certains domaines voir être néfaste pour la confiance, mais relever des défis de taille est tellement captivant et excitant !! :p :p un bonheur pour nous tous Smile sunny

Baltazar
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 109
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 29
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préférer travailler en autodidacte est-ce prétentieux ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum