HQI et dyslexie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HQI et dyslexie

Message par Elod le Jeu 28 Juin 2012 - 23:27

Certains d'entres vous ont ils le double diplôme HQI et dyslexie?
Je lis partout qu'une bonne façon de reconnaitre un enfant précoce est l'apprentissage rapide de la lecture, souvent avant 6 ans et un faim effrénée pour les livres. Quelle est la place de dys dans tout ça?

J'ai appris a parler très vite très bien et je posais de questions "étranges" très jeune, mais il m'a fallu un an pour apprendre a lire (avec la bonne méthode globale), et je n'ai pas été attirée par les livres étant jeune. Mes résultats scolaires ont été satisfaisants, je pense que j'ai vite compensé, mais je garde des séquelles aujourd'hui avec toujours une difficulté a lire sans achopper sur des mots inconnus ou peu usités ainsi que les non-mots.

Certains d'entres vous ont-ils vécus ce genre d'expérience? Est ce que vous avez trouver des personnes capables de diagnostiquer des dys HQI? Est ce que vous avez essaye de résoudre ou en tout cas d'améliorer votre dyslexie a l'âge adulte et comment? Je pose trop de questions? Embarassed
avatar
Elod
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 11/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 4:22

On ne pose jamais assez de questions Wink
Diagnostiquée sur le tard je me suis entendue dire : vous êtes précoce avec quelques dys en prime (dont la dyslexie), assez bien compensés pour que je ne m'en rende pas vraiment compte Laughing
Ma dyslexie pointe le bon de son nez surtout à l'oral, j'inverse les mots ou j'en dis un pour un autre (je passe pour une étourdie originale) puis quand je lis je dois parfois lire plusieurs fois le même paragraphe avant de saisir.
Cela me gêne pour ordonner le cours de ma pensée à l'écrit.
Ce qui m'a aidé, c'est le bilan (trés récent) que j'ai fais chez une orthophoniste. Elle m'a conseillé une réeducation par le biais des maths ... pfff ça va être folklo vu que je suis aussi dyscalculique cheers
Vive la remédiation cognitive Wink
Voici un lien qui pourra peut être t'aiguiller http://www.coridys.asso.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Oxygène le Lun 5 Nov 2012 - 21:12

Je suis dyslexique... Heureusement pour moi que l'informatique fait partie de mon quotidien Very Happy
Il est vrai que cet aspect conjugué à ma phobie scolaire/sociale ne m'aura pas aidé jusqu'ici Sad

Oxygène
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 259
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Flo tant le Lun 5 Nov 2012 - 22:49

Dyslexique
J'ai commencé mon introspection en lisant un livre qui s'appelle " le don de la dyslexie" l'histoire de l'auteur est très intéressante, et met bien au milieu de tout cela sa créativité. Ah Ronald Davis est HP. Pour ma part je ne sais pas si finalement n'étant pas habitué à l'effort je n'était tout simplement nul en orthographe heu ortografe. Mais je me suis reconnu énormément dans ce livre, surtout quand je suis en phase créative.


Dernière édition par Flo tant le Jeu 13 Déc 2012 - 15:11, édité 1 fois
avatar
Flo tant
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 41
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Tiny-cloud le Jeu 13 Déc 2012 - 14:16

J’ai été diagnostiquée Dyslexique en 1ère primaire. (CP en France) Et j’ai été suivie pendant 3 ans par une logopédiste. (Orthophoniste en France ?) Je ne sais pas trop à quoi ça a servi. Ils ont arrêtés le suivit quand j’ai enfin commencé à lire de moi-même et j’ai vite dépassé la capacité et rapidité de lecture des enfants de mon âge…

Je suppose que ma dys à cacher ma douance. Je n’ai pas commencé à lire et appris à lire très jeune, l’un des signes souvent avancé pour le diagnostic des enfants. Je me suis découverte zèbre que récemment et j’en veux un peu aux 3 logopédistes qui m’ont suivies de ne pas l’avoir vu avant… !

Je me souviens qu’on m’a demandé, afin de définir une méthode de travail pédagogique adapté soit disant à l’enfant, si j’étais plus auditif ou visuel. On m’a demandé pour cela de dire comment je me remémorais mes souvenirs. Si je voyais cela comme un film, avec du son ou en muet, des images en couleur, etc…

Je leur ai dépondu que mon souvenir je le revivais comme si je le vivais encore une fois. Avec le visuel, l’auditif, mais aussi les sensations du touché et les émotions…

Et l’a la dame m’a regardée et répondu septique : oui mais tu vois plus les images ou tu entends plus les sons ? Et du haut de mes 6 ans : ba je ne sais pas c’est pareil ! Vous, vous voyez une différence ?

Après 20 min de discussion et des questions sur comment tu visualise…j’ai fini par craquer et lui dire après avoir fait plie ou face avec mon cerveau : auditif. Résultat : une année ou je n’ai rien fait à par m’ennuyée, ne comprenant pas ce qu’on me demandait, la dame basant toute son approche sur l’auditif.

L’année suivant, j’ai changé de logo et j’ai dû repasser un bilan avec la nouvelle, et rebelote : auditif ou visuel : alors vous pensez bien que cette fois je n’ai pas insisté et pour changer un peu j’ai dit visuel. Résultat : une année ou je n’ai rien fait à par m’ennuyée, parce que ma mémoire travail vraiment en association avec l’ensemble des facteurs, et je l’ai su plus tard, la kinesthésique prend pas mal de place chez moi… Heureusement une toute jeune est arrivée et a simplement aborder sa pédagogie en faisant des exercices en accord total avec les intérêts et hobbies de l’enfant. Very Happy

Et aujourd’hui, je pense qu’un autre facteur est intervenu dans le faite que j’ai appris à lire à l’âge « normal » : j’ai subis un changement de méthode d’enseignement après ma 1ère année d’enfantine (section maternel ?) on m’a appris une méthode pour apprendre l’alphabet et les sons pendant une année (la lecture n’étant pas encore enseignée à ce niveau) et l’année suivante, lors que ma 2ème année d’enfantine, ils ont changé de méthode, même certains sons ont changés !!! Et moi, devant l’incompréhension engendrée par ce changement, ça m’a pas aidée à décrocher en lecture. Surtout que la 1ère méthode me convenait beaucoup plus…

Quoi qu’il en soit, je suis toujours presque incapable de déchiffrer un nouveau mot si je fais une lecture à voix haute, je bafouille. Quand j’écris, j’inverse des lettres, les er deviennent des re, etc. Et je dois me relire 3 fois un nombre de plus de 4 chiffres pour être sûr de ne pas inverser les 96/69…
Actuellement, je ne prête plus trop attention à mon orthographe ou grammaire, par flemme je suppose…

Heureusement je n’ai pas trop de problème avec l’oral. Je parle avec un bon vocabulaire, mais je parle trop vite et articule peut = mes pensées vont trop vite et je voudrais tellement toutes les partager…

Donc oui un zèbre nul en orthographe : sa existe !!!! ;-)

Voilà je vais m’arrêter là parce que sinon je serais obligée de vous fournir la confiture pour donner plus de goût à ma tartine ;-)
avatar
Tiny-cloud
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 26
Localisation : Lausanne / Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par cestpasmoi le Lun 22 Sep 2014 - 2:23

Bonsoir à tous,

Je me permet de vous signaler le travail suivant qui pourra peut être en aider certains: la thèse de doctorat de Mr. François-Marie Pradeille soutenue le 13/02/2012 "L’accompagnement de la famille par le Médecin Généraliste, de la découverte de la précocité intellectuelle chez l’enfant en difficulté scolaire à la mise en place de solutions"

En particulier le chapitre 5 présente les différents tests et donne des explications sur les résultats. Le chapitre 11 traite de la dyslexie.

Si vous ne la trouvez pas sur le net, je vous l'envoie pas mail.
avatar
cestpasmoi
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 01/06/2013
Localisation : Brusc, mais pas trop...

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Boitachat le Lun 3 Aoû 2015 - 22:01

UP !

Je fais remonter.
Pour ceux dont la dyslexie est avérée :

- Quels sont les signes qui vous y ont fait penser ?
- Jusqu'à quel point votre (T)HQI l'a-t-il (ou non) compensé ?
- Qu'en est-il de la reconnaissance chez les adultes, HPI qui plus est ? Cela change-t-il quelque chose ?
avatar
Boitachat
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1449
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 37
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Hillary le Lun 10 Aoû 2015 - 14:41

Boitachat, tes questions m'intéressent, je viens m'incruster.
Ma fille de 7 ans est également HP et dyslexique. Je n'ai pas appris à lire avant le CP (primaires).
Je me demandais comment détecter la dyslexie à l'âge adulte. Est-ce qu'être incapable de lire un mot pour la première fois sans bafouiller serait un signe par exemple?
avatar
Hillary
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 274
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Ishtar le Mar 11 Aoû 2015 - 8:56

Bonjour,

ma dyslexie n'est pas avérée et je m'étonne moi même de répondre à ce topic dans la mesure où jamais dans ma scolarité il n'a été soulevé le fait que je le sois.
Néanmoins depuis quelques années,je me suis rendue compte qu'en tapant vite sur le clavier, il était plus que fréquent que j'inverse les syllabes,les lettres ainsi que les chiffres.
J'ai donc supposé que je l'ai toujours plus ou moins été mais que la rapidité d'écriture favorisait un relâchement d'attention.
Ma fille faisait un truc marrant en maternelle : elle inversait les 5 les 2 et les s,affolés les "petssialistes"se sont dépêchés de me conseiller vivement des séances d'orthophonie,séances qui se sont bien passées mais qui n'ont eu aucune utilité intrinsèque dans la mesure où ses problèmes venaient du fait qu'elle était en train de développer sa myopie...
avatar
Ishtar
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 215
Date d'inscription : 17/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Hillary le Ven 18 Sep 2015 - 16:08

Est-ce que la dyslexie peut être engendrée par le haut potentiel en donnant la main au cerveau droit dans une tâche qui ne lui est pas destinée? Je me demande parfois où est la poule où est l'oeuf...
avatar
Hillary
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 274
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par BouncingPouet le Jeu 15 Oct 2015 - 17:22

bon ça fait un bail que cetet idée de dys me trotte en tête ou à défaut un machin qui y ressemble.
j'ai "enquét" sur un tas de chose..mais sur ça pas autant.

ce que je peux ocnstater (et d'autres aussi qui souffrent de me lire)
- difficulté d'organisation pensée, c'ets très très difficile
- néologisme
- utilistaiond emot pou un autre à l'oral
à l'écrit :
- inversions- omissions
- adjonctions- substitutions
- contaminations
(c'ets tiré d'un site sur les dys mais c'ets exactement ça, mes pauvres co-cthateurs peuvent en témoigner ;;( )


là je me suis reluy rapidement, mais j'ai laissé qqs exp volontairement;et heureusement qu'il y a les correcteur d'orthographe, qui mettent en reief le sfautes, sans ça je en sais pas si je les verrai.

c'est sytématique.
le truc c'est que ça fait des années que ejn'écris pas à l amains, quand je le fais c'ets laborieux, trs trsè irregulier, et ..lent.
au clavier c'est systématique. ou alors ça me demande beaucoup de concentration et de temps.

on m'a fait remarqué que ça m'arrvait avce les chiffre cette été (je sais très bien que c'ets "cet été" et aps "cette"...) en jouant au rummykub ... je présnte mes suite de chiffre, ça me semble parfait..en fait non, les suites y sont bel et bien, je les vois dan sl'ordre, mais en fait elels étaient présnetée dans le désordre.

ça commence à me peser, j'en ai honte, ej ne sais pas ce que c'ets, je me dis que c'est peut-être juste de l'empressement ...
j'adore lire..mais finalement lit peu et lentement.
Je ne me rends pas compte si je lis" globalement" si je remplace inconscemment de smots/lettres.
pas de pb scolaires, meêm plutot brillante, mais impression de confusion tout le temps, difficulté à apprendre par coeur surtout. me souvient (je SAIS que c'ets je me souvienS...)pas d'avoir fait des efforts.
est-ce que je peux avoir compensé tout ce temps ?
est-ce que ça peut être quelque chose (?quoi?) qui se déclenche adulte ?

j'ai l'imrpession de penser comem si je prenais des notes


mince pas vu l'heure, je complétreai plus tard !

jvous laisse plein de fautes hihi amusez vous.
mais où et donc or ni car
je peux tout à fait faire une phrase sans faute, mais c'est très lent et pénible, je dois me concentrer sur chaque lettre et réfléchir activement "quelle lettre avant/quelle letter après?"
avatar
BouncingPouet
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 322
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 34
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Boitachat le Jeu 15 Oct 2015 - 23:11

Ouaip,
Y'a d'ça.

À mon avis, rien qui se déclenche adulte. Mais des difficultés et des frustrations très intériorisées enfant.
C'est lié à la culpabilité et la honte de ne pas réussir comme les autres, de ne pas avoir leur aisance.

Petit ajout. À propos de l'inversion des lettres au clavier, j'ai le même problème, mais je pense qu'il faut se garder de conclure trop vite. Il y a une question mécanique. Le même genre de dérapage qui fait faire au pianiste une fausse note, la fatigue etc. Après tout, lorsque l'on est fatigué, peut-être est-ce tout à fait normal d'inverser les lettres dans les mots ou de peiner sur leur écriture. Je ne fais que supposer, histoire de ne pas transformer une faiblesse bien normale en ce qu'elle n'est pas, un trouble ou un handicap (c'est considéré comme tel par l'éducation nationale.) à valeur explicative.
avatar
Boitachat
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1449
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 37
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Zebrule le Ven 16 Oct 2015 - 8:13


Bonjour bonjour,
J'ai commencé ma carrière de HP dys, comme les autres, marché très tôt, parlé tout aussi vite, c'est en CP à l'apprentissage de la lecture écriture qu'on m'a envoyé me faire dépisté. Et c'est lors de ce dépistage que l'on a repéré ma douance. Maman ne pouvant venir me chercher en fin de séance à cause du boulot et aillant remarqué que j'aimais bien les tests qui pour moi n'étaient que des jeux, alors pour m'occuper durant l'heure d'attente, ils me donnaient encore d'autres tests, résultats dyslexique (léger) dysorthographique +++, dysparxique au stade de mettre deux ans pour apprendre à lacer mes pompes 7 ans pour apprendre à nager ..... Voila comment mes parents ont eu droit à la douche écossaise "votre fils est demeuré et surdoué".
Autre chance, mon Père et mon grand père étaient eux aussi HP dys, si bien que je n'avais pas trop de problème à la maison pour évoluer et me faire comprendre. Mais ceci avait un revers à la pièce, cela me mettait en décalage par rapport à l'école.
J'ai pu quasiment compenser mes formes de dys grace à la douance. je ne fais presque plus de faute d'orthographe, et je suis artisan sellier harnacheur (dyspraxie totalement compensée)
Bon si vous me demandez où est ma droite ou ma gauche, je lève encore les bras au ciel . Smile
avatar
Zebrule
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 28/04/2015
Localisation : Ain

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par BouncingPouet le Ven 16 Oct 2015 - 9:19

@ Boitachat Impec !
voui voui j'ai toujours envisagé autre chose que les dys, mais ça commence à sérieusement me questionner, tant c’est présent et envahissant.
un "signe" de plus à écouter... Smile
c'est que je dois être drôlement fatiguée/perturbée...
fichtre, ça ne finira donc jamais ?! facepalm

@ Zebrule : heureuse que tu ais pu compenser et t'épanouir malgré cela Smile
sympa l'annonce du psy aux parents ...


avatar
BouncingPouet
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 322
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 34
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Boitachat le Sam 24 Oct 2015 - 23:31

C’est autant pour moi que pour toi que j'émets quelques réserves. À la rigueur, surtout pour moi. Je suis terrorisé, ou presque par un éventuel effet barnum. Il faut dire ce qui est, la dyslexie expliquerait tant de choses que la connaissance du haut potentiel n'est pas parvenu à faire, que pour le coup, je finirais par être assez déçu si je ne l'étais pas. Alors j'avance à pas de velours, en essayant prudemment de faire la part des choses. Ce qui est très difficile. Je pense que je ne réussis pas très bien.

Il faut dire aussi que ce n'est pas forcément moi qui ait pensé à la dyslexie en premier lieu. On me l'a suggéré à plusieurs reprises. La dyslexie pourrait expliquer que parfois, même avec des surdoués, j'ai un sentiment de décalage, d'être un peu à côté de la plaque. Possible. Mais il y a aussi des histoires de personnalité, de réserve, de rapports aux autres et tout. Difficile de conclure à partir de cela également.

Mais une chose que je trouve intéressante qui qui va un peu au-delà des inversions de lettres, des substitutions et tout, c'est un rapport au langage qui lui est vraiment décalé. Dès la quatrième, j'ai été particulièrement remarqué pour mes textes poétiques par un enseignant qui prétendait que, comme Rimbaud, j'avais créé un langage propre. Ça m'a longtemps paru obscur. D'autant que mes poèmes, je ne les comprenais pas (c'est le prof qui m'expliquait leur signification...)

Vertigineux.

Bref, je me demande si tout ça a à voir avec la dyslexie. Ou pas.
avatar
Boitachat
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1449
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 37
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

j'arrive comme cela

Message par azurée le Mer 4 Nov 2015 - 19:13

je n'ai pas tout lu mais je cherchais un titre en relation avec nous
fils thada/hp/dys
maman (moi) thada/dys
et fille hp
en
très
résumé
avatar
azurée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : soit à seyssel soit à genève cela dépend

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Boitachat le Mer 4 Nov 2015 - 19:36

azurée a écrit:je n'ai pas tout lu mais je cherchais un titre en relation avec nous
fils thada/hp/dys
maman (moi) thada/dys
et fille hp
en
très
résumé

Tu peux nous raconter un peux comment se manifeste la dyslexie pour toi, tes enfants ? Comment le haut potentiel permet de compenser ou non la dyslexie ? Comment ça se passe au niveau de l'école, du travail, des études et tout plein de choses comme ça ?
avatar
Boitachat
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1449
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 37
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par azurée le Mer 4 Nov 2015 - 19:50

tout d'abord petit correctif
pour maman (moi) c'était thada/hp mais avec quelques aspects dys néanmoins
le plus gros collector soit le plus complexe reste et demeure celui du fils de 14 ans aujourd'hui
ma fille en a 10
je réponds très volontiers à ta question où tout au moins du mx possible mais d'ici une demi-heure ou une heure cf heures repas coucher etc.
à tte à l'h
avatar
azurée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : soit à seyssel soit à genève cela dépend

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Boitachat le Mer 4 Nov 2015 - 19:59

Merci Very Happy
avatar
Boitachat
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1449
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 37
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par azurée le Mer 4 Nov 2015 - 20:12

http://www.jankech.ch/pdf/surdou_2008mai.pdf
à partir de la page 4 notamment ...
en plus nous la justice s'en est mêlée,
pseudo-sociaux contre neuro-sciences ...
je ne perds jamais mais la guerre pour la paix est longue ...
avatar
azurée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : soit à seyssel soit à genève cela dépend

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par azurée le Mer 4 Nov 2015 - 20:14

je suis forte mais là là j'ai juste envie de pleurer ... je reprends le fil dès que je peux
avatar
azurée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : soit à seyssel soit à genève cela dépend

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par azurée le Mer 4 Nov 2015 - 20:15

je suis forte mais là là j'ai juste envie de pleurer ... je reprends le fil dès que je peux
avatar
azurée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : soit à seyssel soit à genève cela dépend

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par azurée le Mer 4 Nov 2015 - 20:35

...
avatar
azurée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : soit à seyssel soit à genève cela dépend

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Boitachat le Mer 4 Nov 2015 - 22:38

Je connaissais ce document.
Intéressant.
Pour sûr, oui, c'est le côté ultra obscur de la farce.
Tes aspects dys, c'est à quel niveaux ?
Du point de vue du diagnostic, ça s'est passé comment ? Comment les différents troubles ou le HP ont-ils été reconnus ?
avatar
Boitachat
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1449
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 37
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par azurée le Mer 4 Nov 2015 - 23:00

comme j'écris bcp sur ces sujets par ailleurs pour ailleurs je ne suis pas sûre d'y parvenir ce soir ici en plus ... si tu es d'accord je te laisse un message en privé avec mon téléphone ... je préférerais te racconter de vive voix ... l'histoire familiale est passablement compliquée ... habitant la suisse et disposant d'un forfait pour la france il ne me coûtera rien de te rappeler de suite
avatar
azurée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : soit à seyssel soit à genève cela dépend

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et dyslexie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum