Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Ptérodactyle64 le Lun 28 Sep 2015 - 20:17

j'essaierai de l'alimenter du mieux que je peux, je cherche, je fouille, je reviens...parce qu'il me vient en tête plein de symptômes ou difficultés ou facilités qui sont en lien avec ce forum en matière d'expérimentation et de recherche psycho.

mais déjà on peut se faire une idée des personnes / pseudos qui postent dans des rubriques avec visu ou mots qui sont ou qui ont une "perception dyslexique" ou "différente" de la normale...

je commence par une vidéo, vous allez comprendre ou je veux en venir

avatar
Ptérodactyle64
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 791
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 36
Localisation : Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Ptérodactyle64 le Lun 5 Oct 2015 - 22:11

Les symptômes associés :

Les personnes dyslexiques ont souvent eu un trouble dans l’acquisition du langage oral.

Les troubles de l’attention et les troubles psychomoteurs :
certains dyslexiques ont une attention labile, instable, des difficultés à rester concentré.
Parfois il peut exister une instabilité psychomotrice, de l’impulsivité et une hyperactivité permanente et incoercible.
Les troubles de la mémoire :
C’est plus spécialement les troubles de la mémoire à court terme qui peuvent être atteints.

Les troubles de l’organisation spatiale :
La personne dyslexique est parfois mal assurée dans la gestion de l’espace, dans les opérations mettant en jeu le repérage spatial.
Chez les sujets plus âgés les difficultés concernent les labyrinthes, les figures géométriques, les axes de symétrie, l’orientation dans un bâtiment nouveau, le repérage sur un plan…
Il arrive que le chéma corporel soit mal assuré rendant le sujet ainsi maladroit, avec en particulier une confusion droite/gauche ou une projection sur autrui.

Les troubles de l’organisation temporelle et séquentielle :
Ils peuvent également avoir des difficultés dans la gestion des informations à composante temporelle.
(mauvais repérage dans le temps, confusion dans le temps des verbes, difficultés à utiliser des mots ayant une signification temporelle…)
Au niveau de l’organisation séquentielle la gestion d’informations séquentielles pose problème.
Elle concerne des successions ordonnées telles que des images des sons à reproduire, des séries de figure…

Les troubles psychologiques et relationnels :
Les troubles psychologiques affectifs et socio relationnels sont fréquents chez les personnes dyslexiques
Troubles du caractère et du comportement exprimés sur un mode actif ( réaction d’opposition, agitation indiscipline, agressivité, provocations, mensonges, fugues, larcins, et parfois conduites déviantes ou violentes.)
Sur le mode passif (repli sur soi, inhibitions, désintérêt, régression affective…)
La perte de l’estime de soi et les angoisse sont souvent très importantes.
Il arrive que certains réagissent par un surcroit de travail excessif et obsessionnel alors que d’autres restent indifférents.

Il peut également avoir des troubles du comportement alimentaire, de l’énurésie et des manifestations psychosomatiques.


recherches aussi personnelles:
avatar
Ptérodactyle64
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 791
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 36
Localisation : Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Boitachat le Sam 24 Oct 2015 - 23:40

Pharaon a écrit:
recherches aussi personnelles:

Tu as supprimé tes recherches personnelles, ou était-ce que tu avais écrit plus haut ?
Ça m'intéresse.
avatar
Boitachat
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1449
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 37
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par 'C.Z. le Dim 25 Oct 2015 - 9:26

Les troubles psychologiques et relationnels :
Les troubles psychologiques affectifs et socio relationnels sont fréquents chez les personnes dyslexiques
Troubles du caractère et du comportement exprimés sur un mode actif ( réaction d’opposition, agitation indiscipline, agressivité, provocations, mensonges, fugues, larcins, et parfois conduites déviantes ou violentes.)
Sur le mode passif (repli sur soi, inhibitions, désintérêt, régression affective…)
La perte de l’estime de soi et les angoisse sont souvent très importantes.

Il arrive que certains réagissent par un surcroit de travail excessif et obsessionnel alors que d’autres restent indifférents.

Euhhhh... pas tout à fait d'accord. D'une part, les dys- que j'ai eu en classe sont bien insérés socialement ; ils ont tous des copains et gèrent très bien leurs frustrations... Ce qui est en gras, pour moi, c'est n'importe nawak.

Ce qui est en italique est biaisé. Ce n'est pas la dys- qui crée ça, il n'y a pas de lien entre dys- et estime de soi. Par contre, il y a un lien entre situation d'échec et estime de soi. Le repli est dû au sentiment d'être en échec, pas à la dys-. Du coup, le mode d'éducation est primordial pour ne pas créer de l'impuissance acquise.

Je ne suis pas non plus d'accord avec ce qui est souligné. C'est le caractère de l'enfant et la pression de son environnement qui créent l'obsession de bien faire, pas la dys-.

Bref, ce ne sont pas des symptômes associés, ce sont les risques encourus si la dys- stigmatise l'enfant.
avatar
'C.Z.
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2714
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 36
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Noumenie Dysnomie le Dim 25 Oct 2015 - 10:55

Centaure Z'ailée a écrit:
Les troubles psychologiques et relationnels :
Les troubles psychologiques affectifs et socio relationnels sont fréquents chez les personnes dyslexiques
Troubles du caractère et du comportement exprimés sur un mode actif ( réaction d’opposition, agitation indiscipline, agressivité, provocations, mensonges, fugues, larcins, et parfois conduites déviantes ou violentes.)
Sur le mode passif (repli sur soi, inhibitions, désintérêt, régression affective…)
La perte de l’estime de soi et les angoisse sont souvent très importantes.

Il arrive que certains réagissent par un surcroit de travail excessif et obsessionnel alors que d’autres restent indifférents.

Euhhhh... pas tout à fait d'accord. D'une part, les dys- que j'ai eu en classe sont bien insérés socialement ; ils ont tous des copains et gèrent très bien leurs frustrations... Ce qui est en gras, pour moi, c'est n'importe nawak.

Ce qui est en italique est biaisé. Ce n'est pas la dys- qui crée ça, il n'y a pas de lien entre dys- et estime de soi. Par contre, il y a un lien entre situation d'échec et estime de soi. Le repli est dû au sentiment d'être en échec, pas à la dys-. Du coup, le mode d'éducation est primordial pour ne pas créer de l'impuissance acquise.

Je ne suis pas non plus d'accord avec ce qui est souligné. C'est le caractère de l'enfant et la pression de son environnement qui créent l'obsession de bien faire, pas la dys-.


Bref, ce ne sont pas des symptômes associés, ce sont les risques encourus si la dys-  stigmatise l'enfant.

Et bien écoute, tes chers Dys étaient des dys cool.
Pour ma part, mon estime personnelle et ma non intégration sociale ont été en berne pendant longtemps A CAUSE du fait d'être dys et de ne pas être ni reconnue, ni encadrée, ni encouragée. Et c'est réellement à cause du lien dys, que je me suis construite dans l'opposition, avec des agitations indisciplinaire, de l'agressivité, de la provocation, etc etc.
La situation d'échec est imputable à la négligence d'adultes qui auraient du m'encadrer, imputable au fait qu'ils soient mal formés/sous informés, imputable au fait que je sois dys et que cela m'ajoute des difficultés au quotidien.
Le mode d'éducation est primordial, moi, mais n'enlève pas la charge/cause du dys. Ce serait faire un non sens.
L'obsession de bien faire m'a rendue encore plus agressive et me fait présentement passer pour quelqu'un de calme et de maniaque, pour justement réussir a m'intégrer autant que faire se peut alors que tout ce dont j'ai envie c'est d'en prendre un pour taper sur l'autre et foutre le bordel tant ça m'épuise. Mais comme il est attendu et convenu que ce comportement ci sera ultra mal vu, je ne le fait pas. CQFD.
avatar
Noumenie Dysnomie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1439
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par 'C.Z. le Dim 25 Oct 2015 - 11:12

LA CAUSE N'EST PAS LA DYS, MAIS LA FACON DONT ELLE EST VECUE PAR L'ENFANT ET L'ENVIRONNEMENT.

Tu n'aurais pas été dys-, tu aurais eu ce caractère de toutes façons, PARCE QUE C'EST DANS TES GENES.
avatar
'C.Z.
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2714
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 36
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par 'C.Z. le Dim 25 Oct 2015 - 11:16

@ Noum : Connais toi toi même :

avatar
'C.Z.
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2714
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 36
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Rose Noire (Georgio) le Dim 24 Juil 2016 - 14:20

Peut être que pour le comprendre il faut le vivre Smile
Je ne connais pas ton parcous CZ mais t'inquiète pas que de mon côté la dys me pourrit la vie. Je suis dyspraxique, dyslexique et j'ai décompensé un truc qui s'appelle le SDP, je t'invite à aller voir mes témoignages sur ce sujet. Je suis entièrement d'accord avec pharaon sur tout ce qu'il dit, ma perception de la réalité, fébrilité,fatigue,angoisse entre autre.
Je soupçonne également mon père d'être dys insoupçonné, lui qui se réfugie dans un travail constant et obsessionel.
Pour moi la dys et tout ce qui en découle est un handicap majeur, malheureusement insoupçonné chez les HP puisqu'ils ont des strategies de compensations psychologiques très importantes qui peuvent faire passer ces difficultés totalement mécaniques pour des problèmes psychologiques. Je suis une psychotérapie depuis 4 mois maintenant et pas une seule progression au niveau de tout ces symptômes que j'ai décris auparavant. Pour moi c'est la poule qui fait l'oeuf, c'est la dys qui me pourrit et pas mon mental qui arrive pas à reprendre le controle. C'est bon au bout de 2 ans et demi de bad faut bien que je me résolve à accepter que les causes peuvent être extérieures et que parfois on a pas forcément de contrôle la dessus. Essayes d'utiliser ton mental pour surpasser une gripe et on en reparlera après.
Sur ce, moi je vous dis à dans 55 jours une fois que j'aurai eu mon rendez vous chez une.ophtamlo spécialisé, et j'en profiterai pour poster un dernier sujet sur ce forum à propos de cette méthode de guérison.
Bien à vous, Rose Noire.
avatar
Rose Noire (Georgio)
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Azydom le Lun 25 Juil 2016 - 20:43

Une belle vidéo ! qui voit le positif !!
Nous ne serions pas dys dans une société non lettrée... Nous serions peut être les chamans qui peuvent voir en 3 D, ou les meilleurs chasseurs cueilleurs.. ...
Mais voilà, nous sommes dans notre société où les foutus mots (oraux ou écrit) sont les maîtres de la communication...
Je suis dyslexique, un peu dyspraxique, quasidysortographique ...
j'ai eu la chance .. d'avoir une énorme bibliothèque dans mon enfance, et de ne pas avoir de compagnons de jeu autres que mes animaux et les livres...
cela m'a obligé à lire, la lecture m'a passionnée...
une question Rose noire, c'est quoi cet opthalmo spécialiste ?
bon rendez vous et vivent les dys !!!
avatar
Azydom
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Rose Noire (Georgio) le Lun 25 Juil 2016 - 21:14

Azydom a écrit:
une question Rose noire, c'est quoi cet opthalmo spécialiste ?
C'est un ophtalmologue spécialisé dans un nouveau traitement des "dys" comme pathologies mineures, symptomatiques d'un dysfonctionnement d'un concept "nouveau" (bien qu'il fut définit dans les années 75) appelé "proprioception". En gros la proprioception c'est ce sens qui te permet de percevoir ton corps dans l'espace à l'aide d'une infinité de micro capteurs disséminés un peu partout sur tes muscles, dans tes yeux, dans ta bouche...
Quand le dysfonctionnement est pathologique on appelle ça un "syndrome de dysfonctionnement proprioceptif" ou SDP (ou bien encore "syndrome de déficience postural" ou "syndrome Da cunha" du nom du premier médecin à l'avoir mis en évidence).
Je t'invite à aller voir la rubrique dans laquelle j'ai fait un fourre-tout des informations concernant cette méthode, et de manière plus générale, concernant la proprioception. (Je t'invite tout particulièrement à aller jeter un coup d'oeil à la conférence du Dr Quercia à ce sujet, c'est très explicatif et assez barbarisé pour être compréhensible: http://www.zebrascrossing.net/t27324-sources-d-informations-a-propos-de-la-dyslexie-dyspraxie-proprioception-et-sdp#1143735).
Bien à toi, Rose Noire Smile
avatar
Rose Noire (Georgio)
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Lainie le Sam 3 Sep 2016 - 8:39

'C.Z. a écrit:LA CAUSE N'EST PAS LA DYS, MAIS LA FACON DONT ELLE EST VECUE PAR L'ENFANT ET L'ENVIRONNEMENT.

Tu n'aurais pas été dys-, tu aurais eu ce caractère de toutes façons, PARCE QUE C'EST DANS TES GENES.

Comment t'y vas fort.

Je pense plutôt que dans le caractère il y a de l'acquis et de l’innée.

Je suis dys, pas suicidaire, pas plus dépressive qu'un autre. Et même si tout cela m'arrivait, je le mettrais sur le compte de quoi? Le trouble dys? Le fait d'être HP? Ma vie objectivement pourrie? Mon frigo qui me lâche (le salop)? Franchement trop de choix :p Je serais incapable de dire "je suis malheureuse exclusivement parce que [insérer une raison]". Et puis c'est à 90% du temps des facteurs différents qui s'entrechoque dans un mauvais timing.

Je suis dyslexique, et probablement dyscalculique (ça faut que je vérifie avec une ortho, c'est une chaude hypothèse), ainsi que HP. On peut dire que je les cumules. Mais au final ce qui me gêne le plus pour l'instant dans mon acceptation de moi c'est pour les troubles dys, ça j'en ai toujours eu conscience (j'ai été suivi un temps) et ça faisait partie de moi. Le volet HP en revanche... Je l'ai appris sur le tard à 24 ans et j'essaie d'apprivoiser tout ça.

Des fois je chouine, je me dis que la vie est trop injuste etc etc bref je me victimise (en plus de mes assez graves problèmes perso) et des fois je me dis que ça pourrait être pire, et je deviens une dictatrice du bonheur Laughing ouais car comme j'ai une bonne VDM j'estime que les gens dont c'est pas le cas à mon point n'ont pas le droit de flancher si c'est pas mon cas. C'est très très con je sais.
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1985
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dyslexie et perception avec tout ce qui en découle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum