Faire la conversation

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire la conversation

Message par Bleu nuit le Sam 10 Mar 2012 - 9:49

Bonjour à tous,

j'aurais aimer savoir si vous aussi tout comme moi on du mal quand il s'agit de lancer une conversation, bien sûr je ne parle pas d'une conversation intéressante (un sujet qui vous passionne) qui pourrait être facile à lancer, mais plutôt de juste parler de votre vie, quelque chose qui vous est arriver et que vous pourriez raconter afin de passer le temps avec n'importe qui ?

Je demande cela car je vois bien que moi je n'ai jamais réussi à faire cela, quand on lance une conversation je peux m'y intéresser, poser quelques questions (bien qu'au fond cela ne peut ne pas m'intéresser), mais sinon pour que ce soit moi qui le fasse, je réfléchis mais ne trouve jamais, ou si je trouve, ça n'aura pas fait l'effet attendu et je trouve cela nul.

Alors ? Smile

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Unhorriblehurlement le Sam 10 Mar 2012 - 9:56

Ça dépend avec des gens de quel âge, sexe, milieu et de ton âge.
J'ai 14 ans, avec les ados du lycée : musique, livres et loisirs
ceux du collège : sports
étudiants : avenir et loisirs
adultes : politique et actualités

C'est un peu typé mais c'est ça en règle général. Pas spécialement de problème à le faire.

Je peux savoir d'où provient ce besoin ?

EDIT : J'ai oublié, évite de factualiser, sensibilise plus et ça ira tout seul, en plus les gens apprécient et en retournent une meilleure image de toi. Et ce sera plus facile de blablater.


Dernière édition par Pawat le Sam 10 Mar 2012 - 9:58, édité 1 fois (Raison : Oubli capital)

Unhorriblehurlement
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Fata Morgana le Sam 10 Mar 2012 - 9:59

Oui L, à l'identique, ça me tombe des mains au moment de le dire. Je crois que c'est parce qu'en fait, c'est un effort d'adaptation à un mode d'échange qui ne nous correspond pas, qui nous parait en fait futile.
Du coup il arrive que je laisse s'installer des longs silences, mais plus encore, je fais le pitre ! Je fais des blagues et des jeux de mots pour essayer de briser la glace. Pas toujours avec succès d'ailleurs... Embarassed

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Unhorriblehurlement le Sam 10 Mar 2012 - 10:02

C'est surtout qu'à la base, on ne comprend pas le mode d'échange : l'essentiel n'est pas l'information mais le comment de l'information : body langage, attitude, sensibilisation etc. C'est pour ça qu'elle est en général futile et peu développée : ce n'est pas le principal.

Unhorriblehurlement
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 10:11

C'est effectivement assez compliqué. J'ai parlé d'un film que j'avais vu au travail... on m'a envoyée promenée (je l'ai ressenti comme cela)...parce qu'il était "vieux". Il était sorti deux ou trois mois avant (Les petits mouchoirs).
Sincèrement, je crois que ce qui intéresse les autres, c'est ce que l'on amène lorsque l'on est détendu. Dans les périodes pendant lesquelles je suis très détendue, souriante et que je n'ai pas peur des autres, la conversation se fait naturellement, même si elle n'est pas toujours satisfaisante, car il y a toujours ce décalage.
Ces jours ci je suis détendue par moment au travail, et naturellement les collègues me sourient beaucoup, me regardent, me parlent, attendent quelque chose de moi. Mais cela reste difficile quand même, car lorsque j'ouvre la bouche j'ai toujours l'impression de faire un "attentat". C'est à dire qu'une observation qui me parait anodine déclenche des foudres, ou ce que je dit tombe à côté...et fait flop.... c'est déroutant et terriblement frustrant. Smile


Dernière édition par azenor le Sam 10 Mar 2012 - 10:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par GaiaXIX le Sam 10 Mar 2012 - 10:22

Moi aussi L j'ai toujours du mal avec les conversations, je ne supporte pas les blancs alors dès que la conversation arrive en bout de course, je deviens nerveuse, je bafouille, je pose alors des questions stupides à l'autre dont je me fiche de la réponse type "et toi tu veux faire quoi l'an prochain ?" et suite à sa réponse je fais toujours un commentaire inutile et idiot sur lequel l'autre s'empresse de m'aligner.... Ou alors si il s'agit d'une conversation qui me passionne je parle, je parle, sans laisser l'autre parle, j'ai tendance à l'étouffer. Bref moi aussi, à chaque conversation, je ressent le décalage.

GaiaXIX
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 22
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Tiwële le Sam 10 Mar 2012 - 10:31

Prévoir aussi un moyen de fuite, afin que dès qu'il y a un blanc, on puisse s'éclipser : "oh, je dois y aller, il faut que je [insérer ici excuse adaptée]". Et en plus, ça permet de se détendre plus facilement puisqu'on sait que l'on peut arrêter à tout moment.

Tiwële
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 252
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 10:40

Ce qui est difficile aussi c'est de donner moins d'importance aux autres. Nous avons tendance à vouloir nous intégrer à tout prix, et à surinvestir les relations. Donc tout deviens essentiel et vital...Personnellement j'ai beaucoup avancé lorsque j'ai réussi progressivement à ne pas regarder au sens propre les autres. Car j'ai tendance à attendre un bonjour lorsque je rencontre des personnes, à ce qu'ils me regardent... une tendance à attendre ce que je suis capable de donner. Mais ces autres ont déjà l'attention de nombreuses personnes sur eux, ils ne sont pas en manque. J'en demande trop en fait. Je pense que notre anxiété inhibe aussi les autres et les met mal à l'aise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Waka le Sam 10 Mar 2012 - 10:43

Il y a des éléments intéressant dans ce que vous venez de dire...

Moi c'est terrible, car je sais quelles questions il faut poser, mais lorsque je suis fatiguée ou préoccupée, je suis incapable de me concentrer pour écouter les réponses. Donc je pose la question et 3 minutes après je me réveille en me rendant compte que j'ai "oublié" d'écouter la réponse... ce qui est très gênant...

Donc ca m'intéresse de trouver un autre mode d'échange, dans lequel je ne m’ennuierais pas...

Pawat a écrit:J'ai oublié, évite de factualiser, sensibilise plus et ça ira tout seul, en plus les gens apprécient et en retournent une meilleure image de toi. Et ce sera plus facile de blablater.

Pawat, peux-tu expliciter?
Qu'entends-tu par sensibilisation et factualisation?

Merci,

Waka

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 10:50

Et le problème est-il de capter l'attention des autres... ou la notre. C'est compliqué. Je crois que les autres cherchent aussi la tranquillité et la paix, et à ne pas être dérangés. On les dérange par notre maladresse, nos questions trop ouvertes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Unhorriblehurlement le Sam 10 Mar 2012 - 11:04

Waka' : Un exemple est plus simple en l’occurrence :

Factualisation :
"- Tu écoutes quoi comme musique ?
- Du hard rock et toi ?
- Rien de particulier
- Ah, t'as pas de style défini.
- Ouai, c'est ça."
Y'a plus rien à dire.

Sensibilisation :
"- Qu'est-ce que tu apprécies comme genre de musique ? =)
- Bah, un peu de dubstep et toi ?
- Bah, un peu de tout ^^. Qu'est-ce que tu aimes dans le dubstep ? Perso', j'en ai écouté un peu j'aime pas trop les trucs qui se répètent. ^^'
- Surtout le fait que ça puls' blablablabla... "


Donc on analyse un peu, le premier est l'échange que vous avez sûrement en tête quand il s'agit de parler de musique.

Le second, c'est celui qu'il faut viser. Déjà, on le dit avec le sourire, les épaules ouvertes, les mains tournées vers le haut, pas dans les poches etc. Bref, un body langage qui montre que tu es ouvert(e) et que tu veux parler avec lui.

La première phrase, au lieu de "tu écoutes", on a "tu apprécies", qui fait appel aux sens et aux sensations, il va donc s'imaginer une zik' qu'il aime et vu qu'il vous parle, il vous y associera un minimum (ça se fait inconsciemment) et ça fait toujours du bien de se remémorer quelque chose que l'on aime.

Dans notre deuxième réplique, on répète son "Bah un peu de" en souriant, il se rend compte qu'on le recopie un peu et qu'on le taquine mais si c'est en souriant ça passe pour de l'humour bienveillant sans problème. De plus, inconsciemment, il nous classe dans les personnes qui parlent comme lui (PNL).
On montre aussi qu'on connait ce genre de musique, -point commun et DHV de culture musicale- .

Et après on le laisse parler car il est en confiance, on est toujours souriant, on acquiesce et on pose des questions ouvertes en reprenant certains détails de ce qu'il a dit. Le ratio des questions doit être à peu près 2 sensibles pour 1 factuelles. Et on commence toujours sur une sensible.

Il ne faut pas oublier un peu d'humour, ça fait toujours du bien !

En revanche, il ne faut pas : juger la personne, la critiquer, donner des signes de désintérêt, d'ennui etc. Le but est qu'elle ait un bon souvenir de votre conversation et qu'elle en soit satisfaite.

Mais bien sûr, ça dépend de votre but. Si vous ovulez, je peux aussi vous expliquer comment avoir une conversation intéressante à votre sens, ou une conversation dans le but de séduire.

Unhorriblehurlement
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par GaiaXIX le Sam 10 Mar 2012 - 11:08

Les autres... Ils ne sont pas comme nous, ils batifollent de conversation en conversation, ils sont naturels quand ils parlent. Tout l'opposé de moi : chaque conversation est précieuse donc je stress qu'elle m'échappe et puis personne ne vient me parler d'ordinaire malgré les efforts que je fournis. Tandis que les autres sont toujours abordés. Le problème fondamental, c'est que j'aime les discutions profondes et argumentés tandis que les gens qui me parlent me racontent que X est une salope parce qu'elle a dit cela à Y, et je ne sais quoi y répondre surtout que la plupart du temps je ne partage pas leur point de vue mais ils ne supporte pas qu'on les contredisent, que faire ? Surtout que même si j'aime parler ce genre de conversation futile me met mal à l'aise mais j'ai conscience qu'il ne faut pas leurs demander de parler politique parce que là c'est moi qui deviendrait la cible de la conversation : "elle est chelou c'te meuf !"

GaiaXIX
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 22
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Unhorriblehurlement le Sam 10 Mar 2012 - 11:20

Gaia :
Ça dépend de comment tu amènes le sujet... Tu as un msn/Skype pour qu'on en parle en privé pour voir comment résoudre le problème ?

Unhorriblehurlement
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Waka le Sam 10 Mar 2012 - 11:21

@Pawat :

Oui je vois tout de suite la différence entre demander "tu écoutes quoi?" et "tu apprécies quoi?". Très bon choix d'exemple, j'ai été confronté au premier cas il y a peu de temps (presque mot pour mot ^^).

Pour le reste, je pense que si la conversation est intéressante à notre sens, on sera plus détendu et plus nous-même, et si le plaisir est partagé, pas besoin de séduire pour séduire, le courant passera Wink.

(pour l'humour, euh, faut faire gaffe au départ, l'humour zèbre n'est pas toujours compris...)

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Bleu nuit le Sam 10 Mar 2012 - 11:23

Ha je suis content de ne pas être seul dans ce cas Smile

GaiaXIX a écrit:Moi aussi L j'ai toujours du mal avec les conversations, je ne supporte pas les blancs alors dès que la conversation arrive en bout de course, je deviens nerveuse, je bafouille, je pose alors des questions stupides à l'autre dont je me fiche de la réponse type "et toi tu veux faire quoi l'an prochain ?" et suite à sa réponse je fais toujours un commentaire inutile et idiot sur lequel l'autre s'empresse de m'aligner.... Ou alors si il s'agit d'une conversation qui me passionne je parle, je parle, sans laisser l'autre parle, j'ai tendance à l'étouffer. Bref moi aussi, à chaque conversation, je ressent le décalage.

Haha, c'est exactement comme moi, soit je peux ne pas parler assez, soit je peux trop parler. C'est pas vraiment évident.

@Pawat : Oui j'avais déjà remarquer cela personnellement, qu'il est préférable de donner un avis, de ne pas fermer la conversation mais donner poser d'autres questions, mais bon y'a toujours une limite et après il faut trouver un autre sujet =/
Je trouve intéressante ta manière d'analyser tout ce body language.

@Gaia : je ressens aussi ce que tu dis =/

Pour les autres certains disent qu'il ne faut pas porter trop d'attention aux autres et de vouloir s'intégrer, mais moi le problème c'est que si je viens demander cela c'est suite à une réflexion de ma très prochainement ex copine qui dit que je ne lui parle pas assez, c'est cruel la vie silent


Vous arrive-t-il d'avoir l'impression de fuir ces conversations, autant une fois qu'elles sont lancées, que quand vous sentez qu'il va falloir en faire une ?


Dernière édition par L le Sam 10 Mar 2012 - 11:25, édité 1 fois

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 11:25

.


Dernière édition par partie le Ven 6 Avr 2012 - 20:00, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Unhorriblehurlement le Sam 10 Mar 2012 - 11:35

Waka' : Il y a une différence entre 'faire passer le courant' et 'séduire', pour séduire, faut se DHV un peu plus et sexualiser la conversation un minimum par exemple.

L : Je fuis la plupart du temps ces conversations, c'est pour ça que je m'isole la plupart du temps au lycée : je rentre mes épaules, prends un bouquin entre mes mains, me mets entre le coin de deux murs et tourne mes yeux vers le bouquins que je tiens au niveau du ventre. Si tu fais ça, y'a que tes amis qui viennent te voir, ça fait déjà un filtre.

Unhorriblehurlement
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Un endroit abstrait reflétant mon intériorité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par enzèbrée le Sam 10 Mar 2012 - 11:45

j'ai également beaucoup de mal à faire la conversation. ca peut fonctionner si l'autre en face de moi présente une certaine logorrhée, sinon c'est juste mortel. J'ai donc tendance à fuir ce genre de situations. Cette incapacité à avoir une conversation "normale" avec quelqu'un est une des choses qui me faisait le plus souffrir, une de celles qui me faisait penser que je n'étais pas normale, justement. Depuis que je rencontre des personnes zebrées ou qui se pensent zebrées, je me sens beaucoup mieux ! Very Happy

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par GaiaXIX le Sam 10 Mar 2012 - 11:46

@L : effectivement je pense que de vouloir s'intégrer à tout prix est une erreur, pour moi c'est allé très loin et j'ai dû en payer le prix fort. Mais si tu as une copine, c'est qu'en théorie, elle t'aime alors si elle te demande de lui parler ne reste pas renfermé, tente de la garder, avoir quelqu'un qui tient à soi, c'est dur quand on est zèbre.... Mon petit frère zèbre fait la même est ça se passe mal avec mes parents car il ne veut pas leur parler, les proches je ne pense pas qu'il faille les aborder comme des inconnus.

Je fuis quelquefois quand le sujet dérape et me met trop mal à l'aise ou quand la discussion deviens trop frivole mais en général, je fais des efforts.

GaiaXIX
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 22
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 11:51

Effectivement, s'il s'agit de ta copine, ce n'est pas pareil... S'i elle te demande de lui parler, c'est qu'elle est comme toi finalement, elle n'a pas de retour, ce doit être très angoissant.
Elle attend quoi ? Les filles aiment être avec leur chéri, elles y pensent tout le temps, elles aiment faire des choses avec lui, passer tu temps avec lui. Alors si tu as du mal à lui parler, cela doit être très difficile pour les deux. Ce n'est pas du tout pareil qu'avec les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Bleu nuit le Sam 10 Mar 2012 - 11:55

Je sais très bien, je demandais juste si vous aviez du mal avec cela, après je vais peut-être paraitre froid mais je n'exposerais pas plus ma vie sentimentale sur le forum même si je comprend que vous voulez me conseiller ^^

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 12:01

Je dis juste que ce n'est pas pareil... Ce n'est pas le même genre de relation... cela ne peux donc être vu sur le même plan.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Bleu nuit le Sam 10 Mar 2012 - 12:06

C'est vrai ce n'est pas du tout pareil, pas du tout la même relation, mais je trouve que le problème de fond l'est toujours, lui.. Je n'arrive pas à trouver quoi dire =/

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par enzèbrée le Sam 10 Mar 2012 - 12:29

est-ce que tu lui en as déjà parlé ? je pense qu'il faut pouvoir arriver à parler de problèmes de fond dans un couple, sinon je ne suis pas sûre que ça vaille la peine. Après, c'est mon avis perso, hein ?! Wink

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Bleu nuit le Sam 10 Mar 2012 - 12:35

Je ne sais plus vraiment, je pense que oui ^^

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire la conversation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum