Avoir l'air hautain et méprisant ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Angeal le Jeu 12 Jan 2012 - 20:21

Bonjour !

J'ai une question simple car j'ai eu un conflit avec une prof aujourd'hui car je voulais faire une expo Unicef dans mon lycée et au niveau de la gestion disons que c'est un peu le "bordel"....Et elle m'a reproché la façon dont je lui ai parlé apparemment de manière hautaine Oo Alors il faut savoir que je suis d'un naturel timide mais que j'ai quand même du caractère et la seule chose dont j'ai bien HORREUR ce sont les conflits ! C'est vrai qu'à un moment je lui ai répondu comme si c'était une évidence et elle n'a pas apprécié....idem avec un autre prof en cours quand il m'a demandé si j'avais compris j'ai répondu aussi sec: "Bien sur que j'ai compris!". Du coup même réaction il m'a sorti que ce n'était pas forcément une évidence....donc je voulais savoir si c'était propre à chacun de nous ?! Ou si je suis vraiment une pauvre conne avec un égo démesuré --" Alors que ce n'est pas voulu...
Angeal
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 25
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Marc David le Jeu 12 Jan 2012 - 20:33

Pour ma part idem je ne entend pas avec ma prof de Physique et de Svtelle crois que je suis insolent et prétentieux je lui parle mal c'est vrai dans certains cas mais un prof qui mets 10 minute pour expliquer qu'1 electron + 1 electrons ça fait 2 électrons Evil or Very Mad c'est con et inutile on n'est pas con et qui me retire 2 point dans un contrôle parce que je corrige une erreur de formule qu'elle a fait c'est hôpital qui se fout de la charité et idem avec ma prof d'SVT

Marc David

Messages : 70
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par p2m le Jeu 12 Jan 2012 - 20:46

oui, oui, air hautain et méprisant on me l'a souvent dit aussi
Spoiler:
en même temps c'est pas de ma faute si je suis aussi génial What a Face

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 45
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Jeu 12 Jan 2012 - 20:54

L'hautainerie est ptete une position de défense... On m'a souvent fait cette remarque qd j'etais jeune. Pourtant je me pense très souriant, hyper naïf, avenant et serviable. Un mec super cool quoi. LE mec super cool devrais-je dire. PAs autant que p2m mais pas loin. Et pas prétentieux pour un sou...
Blague à part, j'ai toujours senti comme une différence en ce que j'étais et ce que l'autre percevait que j'étais. L'avantage, c'est que ça peut t'aider à faire le tri dans tes compagnons de route du moment mais face à la hiérarchie c'est autre chose, et un prof est avant tout un de tes futurs chefs qui ne veut surtout pas être remis en cause. Donc...
Procède par ajustement. T'es assez malin pour ça. Le but c'est pas de blesser la prof c'est d'avoir l'expo unicef ou une bonne note au devoir, le but c'est foutre le camp de ce bordel le plus rapidement possible. Toi dans deux ans max tu seras parti, la prof va encore y passer 20 30 ou 40 ans dans ce lycée. Un peu de compassion... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Mlle Zèbre le Jeu 12 Jan 2012 - 21:59

Je te rejoins dans ce souci, il n'est pas rare que dans ma scolarité que des élèves et certains profs me reprochaient cette froideur, ce côté hautain dans ma façon de répondre aux questions de cours qu'ils me posaient. Moi qui a une estime personnelle en dessous du tout, c'est quand même un comble.

Le pire dans cette histoire, c'est que beaucoup n'ont pas hésité à utiliser ce côté hautain pour justifier les brimades que j'ai pu recevoir, en gros je l'avais bien cherché...
Mlle Zèbre
Mlle Zèbre

Messages : 138
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Foreigner le Sam 14 Jan 2012 - 10:13

What a Face

Tout le monde est passé par l'école et tout le monde n'a pas forcément résisté à ce formatage.
;o)


Dernière édition par Foreigner le Dim 7 Avr 2013 - 12:13, édité 2 fois
Foreigner
Foreigner

Messages : 641
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Philin (varna) le Sam 14 Jan 2012 - 10:32

Quand on est timide ou pas bien dans sa peau, il arrive que l'on jubile un peu trop des moments ou situations où, tout au contraire, on se sent à l'aise et sûr de soi. C'est-à-dire que l'on compense alors sans s'en rendre compte notre habituel manque de confiance. Mais cela provoque chez les autres une impression négative car ils ne voient pas ladite jouissance, ils perçoivent bien plutôt une arrogance dirigée contre eux.
Philin (varna)
Philin (varna)

Messages : 783
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 61
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par boule-d-ombre le Sam 14 Jan 2012 - 11:59

c est vrai que comprendre vite les cours et les assimiler encore plus vite surtout quand la repetition nous ennuie et que ca se voit ca rends hautain c est bien connu Razz . Je ne pense pas que ca soit etre hautain que d aller plus vite que les autres naturellement, mais il y a souvent une difference entre la realite que les gens voient et celle qui est . Ca m est arrive de m ennuyer pendant un cours et que le prof me demande ce que j en retire en pensant que je serais incapable de repondre car j ai l air peu attentif, c est sur qu il etait surpris de voir que j avais ecoute et meme assimile . Pourtant je ne m en vantais pas pour moi c etait naturel mais on m a parfois decris comme quelqu un d arroguant a cause de cette erreur d interpretation que les autres font.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1259
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Philin (varna) le Sam 14 Jan 2012 - 13:21

Au fond c'est une question de prévention. Si / quand on se sait supérieur, il faut veiller deux fois plus à ne pas le paraître ... Basketball Brâve bête, quoi ! :-)
Philin (varna)
Philin (varna)

Messages : 783
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 61
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par bepo le Sam 14 Jan 2012 - 14:19

Tiens a propos de cette jouissance pas assez contenue par ceux qui ont une tendance au manque de confiance en soi.(mal dit mais c'est pour résumer)
Je ne suis pas sûr que ceux qui ressentent cela comme de l'arrogance, soit réellement passés à coté de la jouissance en question.
Personnellement je pense beaucoup plus à une volonté de domination de ces derniers, qui ne tolèrent pas les manifestations de bien être d'autrui en leur présence.
De toute façon l'arrogance n'a finalement d'existence que dans un système très hiérarchisé ou toute supériorité doit alors se traduire par une inégalité proportionnelle.
On en revient à l’éternel débat qui consiste à s'interroger sur la légitimité de la réussite, la légitimité de la supériorité...
Concrètement dans notre système actuel il est relativement difficile de réussir sans que cela consiste in fine en une spoliation d'autrui. D’où le fait que les débats soit souvent biaisés, mal compris dans un sens ou dans l'autre.

Personnellement j'aime a croire qu'il serait possible de fonctionner en tolérant les différences quelles qu'elles soient, en apprenant à respecter la supériorité, et comprendre l'infériorité. Et la je me place uniquement dans le cas idéal théorique ou la multitude des qualités humaine ne rendrait pas obsolète la notion même de supériorité ou d'infériorité.
Je lisait hier soir un article sur les super ordinateurs capables de plusieurs petaflops, ou une piste prometteuse consiste non pas a paralléliser des processeurs identiques, mais à faire des constructions mixtes avec des processeurs généralistes et des processeurs plus spécialisés. Bon il est vrai cela se traduit aussi pas une assignation des tâches en fonction du rendement attendu ce qui ne me semble transposable à l'humain que de façon très théorique. On est malheureusement fait pour tirer notre plaisir que dans la multiplicité. Mais ça illustre malgré tout un concept intéressant.
Le challenge est à mon avis là. Concilier l’irrésistible et vitale envie de l'humain de fourrer son nez partout avec le respect de la différence, et une certaine part de soumission aux impératifs. Impératifs qui a mon avis personnels devraient être mis un cran en retrait. Ils devront de toute façon être revus drastiquement à la baisse quand l'artifice énergétique que constitue le pétrole arrivera à son terme et avec lui l'illusion que les inégalités restent marginales face au développement galopant de l'espèce humaine, et s'en trouvent ainsi relativisées, gommées voire légitimées.
Finalement quand on relate nos diverses expériences malheureuses, nos anecdotes s'inscrivent bel et bien dans une logique à plus grande échelle.

Pour conclure, je revoit juste l'image d'une classe de ce1 ou ce2 finlandaise ou l'on pouvait observer la séance de lecture chaque élève lisant sont propre livre, certains accroupis SUR le bureau, d'autres allongés par terre les pieds sur une chaise (nota je ne suis pas forcément dupe de l'image d’Épinal que constitue ce plan télévisuel) Cela relativise fortement le sentiment d'anormalité que j'ai pu ressentir gamin quant à ma bougeotte aigüe. Comme quoi cela n'est pas incompatible avec une canalisation et une bonne hiérarchisation intérieure, en ce qui concerne les idées.

Désolé j'ai un peu dérivé, mais tout cela me semble très lié.

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par belvega le Sam 14 Jan 2012 - 15:13

Hello, ca me rassure tout ca. On m'a qualifié d'hautaine a mon boulot. Depuis, j'ai compris que ce qui est compliqué pour les autres est simple pour nous. La reponse fuse et est prise pour de l'ego surdimensionné. Le jugement des normaux est toujours un peu injuste pour nous. Dis toi simplement que tu n'est pas hautaine, juste intelligente et que pour les autres, c'est plus difficile.
Apprends a mettre un peu les formes pour que les autres puissent te suivrent.

A+

belvega

Messages : 37
Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par belvega le Sam 14 Jan 2012 - 15:15

Urgl, les fooootes dortho graphe.... Po fait gaffe Sad

belvega

Messages : 37
Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Fata Morgana le Sam 14 Jan 2012 - 15:16

Philin (varna) a écrit:Au fond c'est une question de prévention. Si / quand on se sait supérieur, il faut veiller deux fois plus à ne pas le paraître ... Basketball Brâve bête, quoi ! :-)
Very Happy

Brave et bête pour moi ça fait trop. Je préfère être hautain. Le problème c'est que mon physique m'en empêche ! Donc pour paraître normal je dois 1) veiller à paraître juste intelligent, 2) puis après veiller à ne pas le paraître trop, car dans mon cas ça passera pour de la bêtise "mal étiquetée"...... geek
C'est pas gagné... What a Face Very Happy
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par tyler le Dim 15 Jan 2012 - 21:41

Hautain j'y ai le droit assez souvent, mais j'avoue que j'en joue pour tenir les gens à distance.
Méprisant, ca commence, mais la c'est plus part frustration, et en ce moment je suis a fond dedans, je suis dans un sale délire qui est partie d'une injustice dans mon milieu professionnel, enfin bef, c'est la vie c'on vous dit. Les gens qui senscé prendre leur resposabilité et arbrité ceci ne le font pas, problème relatonnel qu'il disent, ben il est beau coco, c' est au protagoniste de régler ca seul.
Le problème c'est que si je règle ca seul et à ma maniere, ca va etre très mal interprété. Tous ces gens commencent à sérieusement m'énerver, lorsqu'il devraient nuancer certaines choses il ne le font pas, et lorsqu'ils n'ont pas à le faire ils le font.

tyler

Messages : 621
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par belvega le Lun 16 Jan 2012 - 7:30

C'est genial de voir que d'autres ont le meme probleme..... Non que je sois contente que vous ayez ce pb, mais que nous allons pouvoir aussi chercher ensemble des solutions, non? (je suis desesperemment optimiste, a fond dans les formules antagonistes lol )

belvega

Messages : 37
Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par boule-d-ombre le Lun 16 Jan 2012 - 9:27

Je vais refaire un ajout en partant de ce qu a taper tyler dans mon ancien boulot combien de fois on m a demande de regler des pb qui normalement aurait du etre fait par mes superieurs et quand je faisais ca (en general pousse tres fort par ces personnes) mais que ca choquait (en general les clients n etant pas au courant et qui posaient des questions au chef), on tentait de me faire sentir que je jouais les arrogants qui ne savait pas ou etait sa place (bref le petit technicien qui se prend pour le chef). Une fois on me la dit directement discussion a base de " pour qui vous prenez vous ? "etc etc
ce qui a entraine la reponse "vous m avez demande de faire ce travail j ai besoin de tel chose et vous ne reagissez pas quand je vous le demande "
entrainant une sortie du bureau ainsi que de l equipe quelques heures plus tard (previsible non ? mais bon quand je suis exaspere j ai tendance a etre TROP direct)
bref quand je reste a ma place je manque d initiative et quand j en prends des initiatives je suis arroguant
je sais j ai fait une digression je te demande pardon angeal d ailleur je repondrais bien a QWERTY au sujet de l acceptation des differences mais ca sortirait du sujet donc desole
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1259
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Watou le Lun 16 Jan 2012 - 11:03

Une autre pierre à mettre à l'édifice :

On m'a aussi fait la remarque d'avoir un air hautain. C'était avec la famille de ma copine. Ils jouent des fois à une variante du scrabble, sa s'appelle option. Au début ils pensaient que j'aurai du mal car c'était la première fois que je jouais avec eux à ce jeu et ils ont plusieurs années de pratique. J'ai gagné dès la première partie et ils n'ont pas réussi à me battre actuellement ( quand je joue normalement ).
J'aimais bien ce jeu car il est sans prise de tête. Je m'améliorais à chaque parties ( et l'écart se creusait avec eux ).

Un jour ils ont dit que je me la "pétais" et était hautain avec eux. Car je faisais l'idiot ( une façon d'être que j'ai en temps normal ) et se sentaient rabaissé.

Depuis j'ai décidé de plus y jouer et je pense que eux non plus veulent plus.

.. Déprimant ..
Watou
Watou

Messages : 204
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Petitagore le Lun 16 Jan 2012 - 18:39

Par tempérament, j'ai assez tendance à douter de tout, en tout premier lieu de moi-même... et en compensation quand je tombe sur une belle grosse évidence mathématique j'ai tendance à m'y accrocher comme un morbaque à son compagnon de misère. De temps à autre, dans une réunion de travail où on discute de trucs fumeux visant à permettre à la boîte de rencontrer le succès commercial en vendant du vent, au moment où on s'y attend le moins, hop, voilà-t-il pas qu'il passe une belle grosse évidence des familles, du genre: c'est pas au mois de mai où les jours fériés sont les plus nombreux qu'il est le plus judicieux d'augmenter une charge de travail qu'on n'arrive déjà pas à assurer dans un mois normal. Moi, quand je dis ça, j'ai vraiment l'impression de dire un truc totalement basique, évident, ras des pâquerettes, ça me paraît à peu près aussi polémique que d'énoncer qu'il fait jour à midi. Eh bien, je l'ai constaté: quand ça contredit ce que vient de dire un chef, houla! ça cesse d'être une évidence pour devenir de l'arrogance. Moi je disais ça sur le ton: "Ha ha, chef, vous allez bien rire, dans un moment d'inattention une évidence vous a échappé, vous êtes distrait, chef, peut-être même amoureux grand coquinou", mais les autres (surtout le chef) ont entendu: "Pauvre connard décérébré, tu n'espères tout de même pas que je vais demander pardon pour te faire observer que tu viens de dire une connerie trois fois plus grosse que toi." Ce n'était pas du tout dans cet esprit que je faisais mon observation, juré, craché, la tête de ma mère (paix à son âme). En revanche, une fois qu'on m'a traité d'insupportable arrogant prétentieux... je dois admettre que la deuxième interprétation devient assez proche de ce que je pense en mon for intérieur.

J'ai de la tendresse pour les gens distraits, perdus dans leurs pensées, brouillons, mal réveillés. En revanche, ceux qui me crient dessus parce que j'ai osé avoir à leur place les deux sous de bon sens qui leur font défaut... en effet, ils m'énervent un tantinet. C'est pas beau d'être arrogant avec son intelligence, mais j'ai tendance à penser qu'il est sensiblement pire d'être arrogant avec sa sottise.
Petitagore
Petitagore

Messages : 4549
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 59
Localisation : Ile-de-France

http://lesmoulinettes.amarelia.ch

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par tyler le Lun 16 Jan 2012 - 19:33

Pitagore:: tes mots mon bercé dans un optimiste mélancolique.

tyler

Messages : 621
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par shima_uma le Mar 17 Jan 2012 - 1:12

Je sais que j'ai souvent été perçue comme hautaine voire condescendante.
Quelle est la solution ? Faire semblant de ne pas comprendre ou prendre le même avis que la personne en face pour ne pas faire de vague ? Pour se faire accepter ?
Je pense qu'il faut toujours être honnête et au plus proche de la vérité car sinon cela se retourne contre vous (c'est de la lucidité pas de l'idéalisme ! ). Tant qu'il n'y a pas de méchanceté ou de mauvaise intention je ne vois pas pourquoi travestir la réalité. Si on comprend mieux et que la personne ne digère pas : so be it ! C'est elle qui a un problème, pas nous. Si on fait une suggestion en réunion et que cela tourne au vinaigre, tant pis pour l'entreprise (après arrive vite la question si on veut bosser avec des gens comme ça, et quand je dis des gens comme ça je ne veux pas dire des gens qui captent moins vite, mais des gens qui sont agressifs et/ ou politique , etc .....)

Dans l'absolu il faut être comme on est : pas + pas moins. De façon sobre évidemment. Pas rentrer dans les jeux d'ego.


Sinon pour rebondir sur ce qui a été dit je trouve le lien entre manque de confiance en soi et sentiment quand quelquechose nous parait clair très juste.
En fait "jubiler" quand on a raison est paradoxalement une preuve de modestie, car sinon si on se sentait si au dessus des autres on n'aurait pas ce sentiment puisque ce serait "normal".

shima_uma

Messages : 225
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 50
Localisation : Paris, France

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Angeal le Sam 21 Jan 2012 - 23:35

Merci en tout cas pour vos témoignages Smile

Sima_uma j'ai bien aimer ta dernière phrase ça va me donner matière à réfléchir Very Happy
Angeal
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 25
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Ysée le Mer 22 Fév 2012 - 10:43

Bonjour à tous,

Pour relancer le sujet et apporter ma petite pierre à l'édifice, je suis tombée des nues quand ma mère (qui ne me connait pas bien, mais bref ceci est une autre histoire) m'a sortie que des amies à elle me trouvait parfois hautaine. Alors que je suis comme Le-Shung, l'exemple même de la coool attitude Very Happy

Bref, je pense que le problème venait du fait que ses ami(e)s me gavaient et parlaient de trucs inutiles/futiles et autres, si bien que je préférais lire (ils me toruvaient donc bizarre).

Et pis certainement que j'ai dû avoir l'air de faire des remarques du genre "c'est évident", sans arrière pensée mais parce que je le pensais tout simplement.

A l'époque, je n'avais pas confirmation de ma zébritude (ni même l'idée de ma zébritude d'ailleurs), donc sa remarque m'a fait très mal car je me suis reposée la question de cette inadéquation entre l'image que je donne et ce que je suis et qu'est-ce que j'avais bien pu faire faux (etc etc...).

Depuis, l'eau a coulé sous les ponts et je sais ce que je suis. Donc je fais de la prévention (comme dit plus haut) et je fais un peu plus attention à ce que je dis.

Mais bon, c'est quand même pas ma faute s'ils sont lents Very Happy

Ysée

Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Petitagore le Mer 22 Fév 2012 - 12:00

Ysée a écrit:Et pis certainement que j'ai dû avoir l'air de faire des remarques du genre "c'est évident", sans arrière pensée mais parce que je le pensais tout simplement. [...]

Mais bon, c'est quand même pas ma faute s'ils sont lents Very Happy

Je comprends cette impression, et je ne vois vraiment pas ce qu'on peut y faire. Si on n'explique pas les trucs évidents, les non-zèbres nous trouvent pédants et prétentieux, et si on les explique, ils se fâchent en disant qu'on les prend pour des débiles. On peut évidemment essayer de lire dans les yeux des gens, pour essayer de déterminer quand ils comprennent et quand ils décrochent... hélas, il y a beaucoup de non-zèbres à qui l'amour-propre a donné d'incroyables talents de comédien: ils vous regardent d'un air entendu et intelligent -- et dix minutes après s'en vont résumer la conversation à une tierce personne d'une façon qui démontre sans l'ombre d'un doute qu'ils n'y ont absolument rien bité, voire compris exactement le contraire de ce qu'on leur a minutieusement expliqué. Ils sont si bon comédiens que pendant longtemps j'ai pris ces revirements pour de l'hypocrisie. Et non! Dans la plupart des cas c'est bel et bien de la conn... hum, de la lenteur dans la compréhension. De l'extrême lenteur, même.

On peut parfois obtenir des résultats avec la prétérition, cette jolie figure de style qui permet de parler d'une chose en prétendant qu'on n'en parlera pas. "Il est bien sûr inutile que je t'explique que..." On peut même essayer l'hypocrisie totale: "Je vais sans doute vous faire rire, mais figurez-vous que j'ai mis beaucoup de temps à comprendre une chose relativement évidente, à savoir que..."

Je serais plus indulgent avec les cerveaux lents s'ils ne donnaient pas à ce point l'impression de ne vouloir surtout faire aucun effort de compréhension: j'ai tellement souvent le sentiment qu'il me demandent de faire pour leur expliquer cinq fois plus d'efforts (sans compter les efforts de diplomatie) qu'il ne leur en faudrait pour comprendre seuls... Eh, oh, les gars, la connerie, c'est comme le cul: ça peut se décrasser!

Qu'est-ce que je peux être prétentieux... :-b
Petitagore
Petitagore

Messages : 4549
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 59
Localisation : Ile-de-France

http://lesmoulinettes.amarelia.ch

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par paela le Mer 22 Fév 2012 - 12:17

On est quand meme tous le con d'un autre, en particulier sur le forum.

Je dirais plus que si quelqu'un ne comprend pas ce que tu dis, "c'est par ta faute", c'est plutot à celui qui explique de se faire comprendre au niveau souhaité. Et sinon ben tant pis.
La base de la pédagogie! Smile

paela
paela

Messages : 2344
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Wam le Mer 22 Fév 2012 - 12:21

Je serais plus indulgent avec les cerveaux lents

un amoureux des cerf volants ne peut assurément qu'être bon Very Happy

Spoiler:
mais faut faire gaffe c'est fragile ces bêtes là Laughing


Dernière édition par floran le Mer 22 Fév 2012 - 14:16, édité 1 fois
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Wise le Mer 22 Fév 2012 - 12:37

moi on m'a dit que je les prenais de haut, dans les domaines que je maitrise.
je suis sur de moi pour les domaines qui me passionnent et que je maitrise.
(trucs techniques...).
ce qui m'embête, c'est qu'ils n'ont pas compris que je leur ai donné les explications, les solutions,
et que si ils avaient fait attention à m'écouter ils auraient résolus leurs problèmes.
c'est dommage que l'on puisse difficilement se rendre utile aupres des autres. il suffirait qu'ils me fassent un peu confiance...
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Mor_IsH le Mer 22 Fév 2012 - 12:41

Sauf que le commun des mortels met extremement longtemps à faire confiance ... alors que moi par exemple, je fais confiance quasi-instantanement ou pas ... et ça j'ai eu beaucoup de mal comprendre ce paramètre. Smile
Mor_IsH
Mor_IsH

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 39
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Petitagore le Mer 22 Fév 2012 - 12:43

paela a écrit:Je dirais plus que si quelqu'un ne comprend pas ce que tu dis, "c'est par ta faute", c'est plutot à celui qui explique de se faire comprendre au niveau souhaité. Et sinon ben tant pis.

La base de la pédagogie! Smile

L'une des bases. Il y en a d'autres, à commencer par la répétition...

Il se trouve que, justement, j'anime souvent des formations, avec plusieurs stagiaires à la fois. Et quand on fait ça, on se rend bien compte qu'il y a des gens qui ont du mal à comprendre, mais qui s'appliquent (pour eux, on insiste de bon coeur) -- et d'autres qui n'auraient pas tant de mal à comprendre s'ils consentaient à y mettre un tout petit peu du leur (ne serait-ce, pour prendre un exemple très courant, qu'en écoutant le cours au lieu de passer leur vie sur Facebook!).

Ce qui me permet d'ailleurs de parler d'une troisième base de la pédagogie: la coopération entre le maître et le disciple. On peut demander plus d'efforts au maître qu'au disciple -- même si la logique serait plutôt à l'inverse, quand ce ne serait que parce qu'il y a le plus souvent plein de disciples et un seul maître, et que ce dernier, le malheureux, doit bien de temps en temps négliger celui-ci quand ce ne serait que pour pouvoir répondre à celui-là.

Mais bon, soit, admettons que le maître doit faire plus d'efforts que le disciple. Plus d'efforts, je veux bien. Sensiblement plus d'efforts, je veux bien. Mais absolument tous les efforts, faut pas exagérer quand même. Quand un fumiste n'apprend rien, il ne porte peut-être pas l'intégralité de la responsabilité de l'échec de la pédagogie -- mais quand même l'essentiel. Un pédagogue doit être bienveillant, OK, mais faut quand même pas confondre bienveillance... et masochisme.

La connerie est une maladie qui se soigne (difficilement); ce n'est pas une fierté légitime -- et tant qu'un élève n'a pas intégré ça, il est vraiment difficile d'en faire quelque chose, croyez-en ma longue expérience.
Petitagore
Petitagore

Messages : 4549
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 59
Localisation : Ile-de-France

http://lesmoulinettes.amarelia.ch

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par paela le Mer 22 Fév 2012 - 13:41

Tout est question de but. Si on veut se faire comprendre on fait l'effort dans ce sens. Si on veut que la compréhension de l'autre et notre explication soient comme deux complémentaires qui se rejoignent, il faut en attendre de l'autre et en meme temps s'adapter en fonction. (bien sur, il devient plus complexe d'expliquer à un groupe).

Je suis d'accord, quand on enseigne à des grandes personnes, on n'a pas à leur faire comprendre qu'il faut qu'ils fassent des efforts.

Mais je sais que ce genre de trucs:
On peut parfois obtenir des résultats avec la prétérition, cette jolie figure de style qui permet de parler d'une chose en prétendant qu'on n'en parlera pas. "Il est bien sûr inutile que je t'explique que..." On peut même essayer l'hypocrisie totale: "Je vais sans doute vous faire rire, mais figurez-vous que j'ai mis beaucoup de temps à comprendre une chose relativement évidente, à savoir que..."

ne me plaisent pas du tout chez les autres, donc j'imagine que ce n'est pas une bonne façon de traiter les non-zèbres.

L'ignorance et la lenteur sont aussi belles que la connaissance et la rapidité, dans lesquelles en maths il faut le dire on ne vaut pas grand chose face à un ordinateur.
paela
paela

Messages : 2344
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Wam le Mer 22 Fév 2012 - 14:19

Wise a écrit:moi on m'a dit que je les prenais de haut, dans les domaines que je maitrise.
je suis sur de moi pour les domaines qui me passionnent et que je maitrise.
(trucs techniques...).
ce qui m'embête, c'est qu'ils n'ont pas compris que je leur ai donné les explications, les solutions,
et que si ils avaient fait attention à m'écouter ils auraient résolus leurs problèmes.
c'est dommage que l'on puisse difficilement se rendre utile aupres des autres. il suffirait qu'ils me fassent un peu confiance...

c'est la même, en ce moment j'ai besoin d'avis tiers mais si je m'écoute je viens de pondre une nouvelle théorie généraliste englobant toutes les sciences, reposer les bases de la pensée et mettre le doigt sur un nouveau sapiens Laughing
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Ysée le Mer 22 Fév 2012 - 16:35

Personnellement, je suis d'accord avec Petitagore,

La base de la communication, c'est que l'on est responsable de ce qu'on dit et comment on le dit. CELA ETANT, le receveur est responsable de ce qu'il entend et de ce qu'il interprète en l'entendant. Nous n'avons aucune prise sur cela.

ce serait sinon demander au communicateur, qui communique juste, de manière précise et exacte, de l'être encore plus,quitte à s'épuiser face à quelqu'un qui - finalement - n'a pas tellement envie de comprendre.

De nouveau, comme l'a très bien mis en évidence petitagore, aucun problème à expliquer, ré-expliquer et re-re-expliquer quand l'autre à envie de comprendre. Par contre, marre de ceux qui ne font aucun effort pour finalement venir dire qu'ils n'ont rien compris !

Chacun sa responsabilité au bout du compte. A l'époque, quand je prenais des cours, c'était au temps pour moi si je ne comprenais pas après avoir regardé par la fenêtre d'ennui. cela ne me venait pas à l'idée de le reprocher à celui qui transmets le message. Si je suis pas contente du cours, j'ai qu'à faire autrement (je précise que je parle d'un cours niveau normal avec un prof qui fait des efforts de pédagogie pour intéresser ces élèves et pas de quelqu'un qui vient réciter sa leçon, si jamais).

D'ailleurs, au niveau de la responsabilité, j'ai accepté que les amies de ma mère aient pu croire que j'étais hautaine (même si je n'ai pas apprécié puisque c'est faux et que je me suis sentie blessée). J'ai donc accepté que le message que j'ai transmis inconsciemment ait pu être biaisé (SOIT par eux SOIT par moi). J'ai ainsi modifié mon comportement en conséquence.

Maintenant, ont-ils - eux - fait la démarche ? Se sont-ils posés la question de savoir si je n'étais peut-être pas hautaine (mais timide ou autre chose - zèbre par exemple ? allez, je vanne un coup). Je n'en suis pas si sûre.

je ne vais donc pas non plus m'épuiser à leur expliquer le pourquoi du comment comme on dit chez nous. Etre déjà en suradaptation, soit, mais assumer toute la connerie de l'autre, faut quand même pas déconner !

Que chacun se remette en question (et là, cela n'a rien à voir avec l'intelligence ou pas, mais plutôt avec la sensibilité, l'empathie face à autrui) et on se portera tous mieux au niveau de la communication.

Ysée

Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par coeurdekohai le Mer 22 Fév 2012 - 21:07

Content de constater que d'autres ont rencontré ce genre de difficulté.

En stage de formation, on me reprochait de trop souvent dire "je sais" et je passais pour une personne fermée à la discussion. Ca m'agaçait tellement ces praticiens sûr de leur théorie, bourrée d'égo, croyant tenir la vérité qui t'expliquent en long et en large des éléments que tu connais déjà ou que tu as compris en une phrase. Mais ça percutait leur petite personne qui aiment bien avoir la parole.
Alors forcément au bout d'un moment, tu t'exprimes de manière déplacée. Mais c'est leur problème de ne pas être capable de percevoir que tu as compris. Trop centrés sur eux-mêmes.

Dans mon entourage, il parait que parfois, j'exprime des choses un peu trop cruement. Ben oui, pourquoi y aller par quatre chemins. Enfin sur beaucoup de point je rejoins Ysée.

coeurdekohai

Messages : 153
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Wam le Mer 22 Fév 2012 - 23:50

Après ce qu'on constate chez le neurotypique on le retrouve aussi chez le zèbre faut pas se leurrer, de la même manière qu'un nt n'est pas forcément borné (c'est pas le bon terme mais je fatigue), un zèbre sait très bien l'être et ne pas comprendre un autre zèbre ou un nt qui met le doigt au bon endroit, et le considérer comme hautain méprisant ou fou
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Democrite le Jeu 23 Fév 2012 - 13:16

J'aime bien tes interventions Petitagore, tu exprimes bien ce que je ressens. j'ai surtout aimé ta remarque sur le mois de mai. Et je comprends même pas que cela soit pris pour ce que ce n'est pas... Mais qui y a t il d'hautain là dedans ? si ce n'est le non respect du cirage de pompe, ce n'est même pas méprisant... enfin pour moi. C'est sans doute là le problème, c'est que je vois jamais en quoi ce que je fais ou dis est méprisant. Bref.

Ce qui me permet de faire face et de ne pas pour autant devenir autre (je ne vois pas pourquoi je devrais changer au point de devenir docile) : ne pas oublier que l'autre ne vit que pour lui, ne voit que ce qu'il veut/peut voir. L'autre a son propre système de valeur, ses références, ses codes qu'on ne connait pas. Il te voit hautain, c'est son problème personnel, se questionner sur " pourquoi y a t il un décalage entre ce que je suis et ce que l'autre perçoit", c'est déjà trop, signe patent du manque de confiance en soi qui nous ronge. .... ouaih.... enfin c'est ce que je me dis... sauf que j'ai bien du mal à ne pas me poser la dite question.... faite ce que je dis... Laughing

Actuellement, donc, je choisis plus la voie du " je ne cherche plus le contact, les échanges, avec ceux estampillés "personne-sur-de-la-justesse-de-jugement" indécrottables. Que ces gens (je précise que je n'ai que des liens de "voisinage" pas des personnes en lien professionnel), donc que ces gens soient obtus et fermés, avec des jugements péremptoires... et bien "tant mieux" pour eux. Je vais pas perdre mon temps avec ce genre de personne.

En résumé, accusée d'être hautaine, je laisse pisser.

...Ce que j'en dis...

Ces gens qui nous disent hautains m'ont tellement atteint dans mes études que j'en ai perdu toute vision de légitimité de mes pensées. Je ne crois que les autres. LEs remises en cause de ce que j'exprime, j'y adhère sans retenue et parfois me sens en même temps agressée. Difficile dans ces conditions d'échanger sereinement. Toujours sur la défensive. J'aimerai savoir faire face autrement que dans la fuite ou l'agressivité.
Du coup, je me demande est ce que l'autre qui dit qu'on a l'air hautain n'est pas aussi dans l'agressivité ?
Tout ça c'est en rapport avec la protection de l'amour propre.

J'arrête là, parce que je pourrai continuer à rebondir un bon moment je crois ... bounce

Je sais pas si ça aide vos réflexions tout ça. EN tout cas, si c'est trop décousu, dites le moi, je ferai des efforts (monstrueux) pour mieux lier le tout.






Democrite
Democrite

Messages : 95
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Eclair Fou le Ven 2 Mar 2012 - 19:21

Il y a quelques jours, je me suis posée la question de savoir si mes profs m'avaient trouvée hautaine en début d'année, vu avec quel ton, certains me répondaient. Surtout avec ma prof de classe qui nous faisait colorier pour apprendre à travailler et remplir des trucs débiles aussi pour la même chose à qui je ne me gênais pas pour lui dire que le coloriage c'était pour l'école enfantine et que je ne travaillais pas contrairement à sa théorie de bosser une heure et demi par jour pour réussir l'année. Et depuis la fin du semestre, lorsqu'elle a voulu qu'on remplisse une grille d'auto-évaluation concernant notre concentration en cours, puisque plus de la moitié de la classe n'était pas promue, qu'ils puissent se justifier en conseil de classe, et dans laquelle j'ai mis l'accent sur les lacunes observées avec les professeurs (manque d'autorité, programme lent ou encore absence de théorie pour passer directement à la pratique sans explication), non seulement je sais qu'ils ont lu mes commentaires, mais en plus ils les appliquent et la tension est retombée avec ceux dont je pense qu'ils devaient me trouver grande gueule. Maintenant, ma prof de classe qui ignorait limite mes questions, est toute sympa avec moi, nous fait lire la théorie en long, en large et en travers etc...

A mon avis, ça doit déranger certaines personnes de voir avec quelle facilité on réussit et on a raison sur beaucoup de points. Ils n'apprécient pas de se faire remettre à leur juste place et, à moins qu'ils soient correctes et qu'on parvienne à leur démontrer par A plus B qu'ils peuvent s'améliorer parce qu'ils sont l'erreur, ils préfèrent se dire qu'on est hautain. Ils rejettent la faute sur nous au lieu de se remettre en question.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par nenardil le Sam 21 Juil 2012 - 12:57

Je pense que plus jeune les gens me prennait pour qqn de froide et méprisante. Du coup, comme il y avait un grand écart entre se que j'étais vraiment et l'image que je reflétais (et que je reflète peut etre toujours). Je me suis un peu coupé des gens, reste que ceux qui peuvent voir à travers mon masque...
Mais l'image de qqn hautain et méprisant, j'ai l'impression que c'est un problème récurrant chez les zèbres, j'en connais un qui a eu de gros pb cause de ça et je soupconne une personne que j'ai croisé au cours de mes études d'avoir juste l'air hautain alors qu'il ne l'ai pas (bon lui je suis pas sur que c'est un zèbre) mais le fait est qu'il réfléchissait assez vite.
nenardil
nenardil

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Sam 28 Juil 2012 - 14:58

Comme on m'a beaucoup accusé d'être hautain et prétentieux dans ma jeunesse, j'en suis arrivé, je pense, à ne plus avoir confiance en moi, à réfléchir beaucoup avant de parler, et du coup à ne plus dire grand chose. Si je suis tellement prétentieux, me dis(ais)-je, cela implique que je dis des bêtises d'un air assuré. Et effectivement, j'en dis, des bêtises.

Automatiquement, je regarde les autres d'un air méprisant assez souvent. Je dois donc me surveiller beaucoup. Mais c'est fatigant. Très fatigant. Alors je tape du pied, serre le ventre, je ronge mon frein.
Souvent, les gens parlent, et parlent, et parlent, et toutes leurs explications, je les connais. J'ai l'impression de perdre mon temps, enfin je suis impatient plutôt... Souvent aussi, ils ne comprennent pas mon point de vue, alors que je comprends le leur. Là encore, le mépris peut frapper. D'autre fois ils prennent un air assuré pour dire de grosses bêtises (tout comme moi). Comment alors ne pas paraître prétentieux, et ne pas s'agacer, tout en faisant comprendre à l'autre qu'il s'égare ?

Même par écrit sur internet, lorsque je ne m'observe pas trop, on en vient très vite à m'accuser de prétention, à me dire que je ne suis pas aussi intelligent que je l'imagine (alors que je n'ai pas l'impression, bien sûr, de faire passer ce message). On me dit philosophe du dimanche, BHL... Alors que je ne veux pas faire le "philosophe", je dis simplement ce qui me trotte dans la tête. J'ai aussi l'envie d'écrire de manière travaillée. Je pense que cela joue.

Tous ces quolibets ont certainement l'avantage de nous permettre des remises en question. Mais c'est très mauvais pour notre bien-être.

J'ai conscience de raconter ma vie, et de ne pas trop faire avancer ce débat, mais je ne sais pas à qui parler de ce problème, et espère trouver des personnes qui se reconnaitront dans ce post.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Petitagore le Sam 28 Juil 2012 - 15:32

MrCyberElephant a écrit:Tous ces quolibets ont certainement l'avantage de nous permettre des remises en question. Mais c'est très mauvais pour notre bien-être.

J'ai conscience de raconter ma vie, et de ne pas trop faire avancer ce débat, mais je ne sais pas à qui parler de ce problème, et espère trouver des personnes qui se reconnaitront dans ce post.

Bienvenue au club...

C'est très vilain de mépriser les gens. Mais faut pas les aimer au point d'aimer leurs défauts; il faut seulement ne pas oublier qu'ils peuvent avoir des qualités à côté de leurs défauts, et même à côté des plus incurables. On a déjà vu des simplets incultes et alcooliques qui avaient bon coeur, ou qui étaient parfaitement honnêtes, par exemple. Et puis ils sont rarement cons dans tous les domaines.

Par ailleurs, il y a des gens pas malins-malins qui peuvent pourtant vraiment comprendre à condition qu'on leur explique avec beaucoup de pédagogie, de patience et même d'amour; oui, ça fait beaucoup et ils n'en méritent pas toujours tant, mais ça nous force à être foncièrement bons, ce qu'on ne saurait considérer comme un défaut.

Quant à ceux qui sont cons ET agressifs, que Dieu leur vienne en aide parce que perso moi-je, je trouve quand même ça un peu too much.
Petitagore
Petitagore

Messages : 4549
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 59
Localisation : Ile-de-France

http://lesmoulinettes.amarelia.ch

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Sam 28 Juil 2012 - 15:54

Souvent ces deux défauts vont de pair.
Dans ces cas là, j'essaye de les mettre face à leurs contradictions devant témoin. Ou si je peux, je pars, les laissant à regret dans la certitude que je suis un idiot prétentieux (saleté d'égo).

Mais sinon, ne pas oublier les qualités de l'autre peut être une solution, effectivement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Angeal le Sam 28 Juil 2012 - 18:50

MrCyberElephant a écrit:Comme on m'a beaucoup accusé d'être hautain et prétentieux dans ma jeunesse, j'en suis arrivé, je pense, à ne plus avoir confiance en moi, à réfléchir beaucoup avant de parler, et du coup à ne plus dire grand chose. Si je suis tellement prétentieux, me dis(ais)-je, cela implique que je dis des bêtises d'un air assuré. Et effectivement, j'en dis, des bêtises.

Automatiquement, je regarde les autres d'un air méprisant assez souvent. Je dois donc me surveiller beaucoup. Mais c'est fatigant. Très fatigant. Alors je tape du pied, serre le ventre, je ronge mon frein.
Souvent, les gens parlent, et parlent, et parlent, et toutes leurs explications, je les connais. J'ai l'impression de perdre mon temps, enfin je suis impatient plutôt... Souvent aussi, ils ne comprennent pas mon point de vue, alors que je comprends le leur. Là encore, le mépris peut frapper. D'autre fois ils prennent un air assuré pour dire de grosses bêtises (tout comme moi). Comment alors ne pas paraître prétentieux, et ne pas s'agacer, tout en faisant comprendre à l'autre qu'il s'égare ?

Même par écrit sur internet, lorsque je ne m'observe pas trop, on en vient très vite à m'accuser de prétention, à me dire que je ne suis pas aussi intelligent que je l'imagine (alors que je n'ai pas l'impression, bien sûr, de faire passer ce message). On me dit philosophe du dimanche, BHL... Alors que je ne veux pas faire le "philosophe", je dis simplement ce qui me trotte dans la tête. J'ai aussi l'envie d'écrire de manière travaillée. Je pense que cela joue.

Tous ces quolibets ont certainement l'avantage de nous permettre des remises en question. Mais c'est très mauvais pour notre bien-être.

J'ai conscience de raconter ma vie, et de ne pas trop faire avancer ce débat, mais je ne sais pas à qui parler de ce problème, et espère trouver des personnes qui se reconnaitront dans ce post.




Je me reconnais en effet dans ton post. A la différence que le problème n'est pas que je dis des bêtises mais que je dis les choses sans trop de tact quand quelqu'un a tort, j'ai du mal à supporter la bêtise des gens face à l'évidence, enfin ce qui me paraît être une évidence. J'ai souvent eu des réflexions telles que: "Arrête de penser que tu es mieux que tous le monde" ou "Tu n'as que ça à faire que de rabaisser les autres pour étaler ta science." Ca m'embête beaucoup alors souvent je demandais à des amis ou connaissances si j'avais réellement l'air hautaine ou prétentieuse, les gens me répondaient sur un ton gêner que même si j'ai souvent raison dans ce que je dis, je dis les choses d'une manière prétentieuse. Alors c'est vrai que je fais super gaffe à ce que je raconte, je n'évoque pas de sujets intellectuels puisque c'est sur ces derniers qu'on m'accuse de prétention, je m'oblige à rester dans des domaines terre à terre que tous le monde connait, du coup j'en suis venu à réduire mon cercle de connaissances puisque les conversations lambda m'ennuient au plus haut point, de savoir qui est le gagnant de secret story ou comment était l'ouverture des JO je m'en balance pas mal, la seule personne avec qui je peux parler Philo et jouer aux échecs pendant des heures c'est un ami qui est à H4 à Paris et que je vois 2 fois par an à tout casser --" C'est dire....sentiment de solitude puissance 10000 mais j'ai appris à l'apprivoiser, mes conversations ne sont plus que des monologues internes ou alors ce que j'appelle des "discussions avec auteurs" je donne mon avis dans ma tête sur ce que tel auteur à dit.
Bref ça craint....
Angeal
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 25
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par lettrine le Mar 4 Sep 2012 - 20:21

Mon ex (qui est un collègue) m'a appris que les gens me trouvait fier, hautaine et inaccessible au boulot...je ne comprends pas bien car je suis tout le contraire et loin d'avoir confiance en moi... Question ( en plus je mesure 1m78 alors je ne passe pas inaperçue..)je trouve ça injuste, les gens jugent trop vite sans même faire l'effort de venir vers nous...cela dit, fort heureusement, il y a quand même quelques personnes intelligentes qui creusent un peu Rolling Eyes
lettrine
lettrine

Messages : 85
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 37
Localisation : incunable

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Jeu 13 Sep 2012 - 20:15

Dès que l'on parle avec politesse, en utilisant plus de 10 mots de vocabulaire, on passe toujours pour une personne méprisante, de toute façon. C'est assez éprouvant, car en voulant être gentil(le) et ouvert(e) avec les gens, on se fait rabrouer au lieu d'être apprécié(e). Mais je crois qu'on ne peut mlaheureusement pas y faire grand-chose Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Zebra56 le Ven 14 Sep 2012 - 4:44

Ou qui se la pète... (prétentieuse)

Sauf que "parler comme un livre" est une seconde nature (même si les collègues pouffent sous cape).

Et... oui, on se fait rabrouer et... encore oui, il vaut mieux éviter les remarques constructives (qui sont perçues comme des agressions et du négativisme) et les questions (le "hors fiche de poste" gonfle tout le monde à ce qu'on m'a dit récemment : sympa, non ?).

Conclusion : pas la peine de sacrifier la précision de son vocabulaire sur l'autel des concessions...
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 45
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2012 - 9:23

Dès que l'on parle avec politesse, en utilisant plus de 10 mots de vocabulaire, on passe toujours pour une personne méprisante, de toute façon.

ça rejoint le topic "Monsieur je sais tout" : si on ne veut pas être mal vu, il faut passer son temps à "ignorer les choses que l'on sait", maquiller son langage, ses connaissances, ses centres d'intérêt et jusqu'à sa façon de penser, bref, faire le caméléon total et absolu, raser les murs, s'excuser d'exister.
On est dans l'ère des hypercommunautarismes exacerbés où chacun a le droit de revendiquer haut et fort n'importe quelle différence et d'exiger que la société s'incline sur son passage...
Sauf celle-là. La douance, seule différence qui continue à être honnie, vomie, combattue. Non, pardon, pas tout à fait la seule mais l'une des seules.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2012 - 10:24

Fusain a écrit:
On est dans l'ère des hypercommunautarismes exacerbés où chacun a le droit de revendiquer haut et fort n'importe quelle différence et d'exiger que la société s'incline sur son passage...
Sauf qu'elle ne s'incline jamais il me semble...Toute différence qui semble trop marquée mène à une discrimination. En France en tout cas on aime bien l'uniformité. Ca me fait penser à la chanson de Brassens "La mauvaise réputation" ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2012 - 10:37

On aime l'uniformité chez les autres et on aime revendiquer sa différence, ou s'en servir pour obtenir des droits.
Réciproquement, être reconnu sans que ça vire à l'hystérie geignarde ou revendicatrice est un équilibre délicat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Noumenie Dysnomie le Sam 15 Sep 2012 - 10:47

Je suis en partie d'accord avec Fusain, sauf que je rajouterai qu'il faut faire un peu comme du prosélytisme religieux. Savoir être bling bling dans ce qu'on est, que ça se voit, qu'on voit que ça marche, que ce soit assumé et surtout : qu'on puisse endoctriner l'autre s'il n'est pas capable d'assumer autant que nous.
Ou, autre exemple mais un poil limite : C'est comme les musulmanes qui d'abord se mettent le voile. Puis qui ensuite rajoute une couche, comme ça, elles sont plus croyante qu'une autre. Et puis encore une couche, et encore une couche, etc etc.

En dehors de ça, toute ma scolarité fut remplie de remarques telles que :"-fait de l'insubordination envers ses professeurs" "-c'est un ours, elle n'a rien à faire dans le système scolaire, surtout si elle se croit mieux pensante que nous"
Et ma vie actuelle, sachant que j'ai déjà fini mes études, c'est du pareil au même. Ce fameux ton doctoral me poursuit. Tant et si bien qu'à force, effectivement, j'essaie de devenir un caméléon.
Je suis devenue timide, bègue par substitution et inhibition, que je mélange des mots, etc etc. Du coup je passe pour la gentille cruche qu'on arrive quand même à apprécier... Ca calme un peu les ardeurs...
Noumenie Dysnomie
Noumenie Dysnomie

Messages : 1442
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2012 - 11:35

Fusain a écrit:On aime l'uniformité chez les autres et on aime revendiquer sa différence, ou s'en servir pour obtenir des droits.
Réciproquement, être reconnu sans que ça vire à l'hystérie geignarde ou revendicatrice est un équilibre délicat.
Les parents d'enfants surdoués font aussi des démarches pour obtenir des droits, pour la reconnaissance de la différence et une adaptation du système scolaire.
Certains surdoués témoignent dans des articles de presse, pour faire mieux connaître la chose au public, JSF a été de tous les medias...Je ne crois pas que la douance fasse partie des différences traitées avec mépris/dégoût par le public. Simplement, dans le quotidien les gens n'aiment pas beaucoup cotoyer ceux qui sont très différents...ce constat me concerne aussi. Ils ne sont pas à l'aise, alors oui la personne différente essaie de gommer un peu ça quand elle s'en rend compte et qu'elle le peut Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Sam 15 Sep 2012 - 16:00

Les parents d'enfants surdoués font aussi des démarches pour obtenir des droits, pour la reconnaissance de la différence et une adaptation du système scolaire.
Certains surdoués témoignent dans des articles de presse, pour faire mieux connaître la chose au public, JSF a été de tous les medias

Et ben regarde comment elle est accueillie. Pour ceux qui ne se reconnaissent pas ou ne reconnaissent pas leurs enfants, bref, qui ne rallient pas le clan, c'est le massacre, le "c'est qui, ces sales cons qui se croient plus malins ?" Il y a déjà eu des réactions très violentes "la douance est une imposture", et, autre fait révélateur, les articles grand public sont toujours les mêmes qu'il y a 20 ans : le surdoué, c'est le génie des maths de 12 ans, martien asocial et dont on espère que la vie va se charger de lui défoncer la gueule histoire de lui démolir le caquet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avoir l'air hautain et méprisant ? Empty Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par C12H23O2Na le Dim 16 Sep 2012 - 19:23

Je n'ai pas tout lu, mais j'aimerais me faire un peu l'avocat du diable au sujet des profs, pour l'avoir moi-même été un temps (j'ai démissionné car ingérable avec mes problèmes de perception/gestion).
Il faudrait garder en tête que devant une classe, un prof, pour être crédible et respecté, se doit d'adopter un rôle de "leader" - à la limite du mâle dominant ou de la femelle dominante.
Pour assumer ce rôle, il faut qu'il/elle respecte les règles suivantes :
1- être juste
2- être le/la meilleur(e), celui/celle qui détient le savoir (et donc être irréprochable)
3- ne laisser personne lui piquer la place

Quand un élève, HP ou non, intervient pour critiquer sa manière de faire, la qualité de son cours ou lui faire remarquer une erreur sans ménagement, ce dernier attaque l'enseignant sur les points 2 et, par conséquent, 3 (puisqu'alors les autres élèves pourront croire que l'élève remettant l'enseignant en question est "supérieur" à ce dernier). La réaction que cela provoque, n'est donc ni plus, ni moins qu'un "réflexe de survis" - inadéquat et inadapté, certes, mais ça n'en reste pas moins une technique pour maintenir son statut.
La perte de ce dernier peut avoir des conséquences désastreuses : discrédité aux yeux des élèves, plus aucun moyen de justifier son statut de "maître". C'est la porte ouverte à toutes les dérives, et n'importe quel prof redoute cela plus que tout.
Dieu merci, certains ont suffisamment d'assurance, de confiance en eux et "d'intelligence" pour ne pas tomber dans ce piège, mais il faut tout de même leur reconnaître que cette réaction hostile de leur part relève ni plus, ni moins, de l'instinct de survie.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum