Avoir l'air hautain et méprisant ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Zebra56 le Lun 17 Sep 2012 - 13:36

Fusain a écrit:
Ca rejoint le topic "Monsieur je sais tout" : si on ne veut pas être mal vu, il faut passer son temps à "ignorer les choses que l'on sait", maquiller son langage, ses connaissances, ses centres d'intérêt et jusqu'à sa façon de penser, bref, faire le caméléon total et absolu, raser les murs, s'excuser d'exister.

Bien résumé...

C12H23O2Na a écrit:
Devant une classe, un prof, pour être crédible et respecté, se doit d'adopter un rôle de "leader" - à la limite du mâle dominant ou de la femelle dominante.
Pour assumer ce rôle, il faut qu'il/elle respecte les règles suivantes :
1- être juste
2- être le/la meilleur(e), celui/celle qui détient le savoir (et donc être irréprochable)
3- ne laisser personne lui piquer la place

Le problème étant que, bien (trop) souvent, le point 1 commence par ne pas être respecté : le prof n'est précisément pas JUSTE (et je ne parle pas d'exactitude des propos)... Certains (je parle d'expérience, une instit de CE2 notamment) s'ingénient à humilier les élèves "atypiques" à la moindre occasion et à les rabrouer dès qu'ils ouvrent la bouche. On apprend à se taire, mais ça laisse des dégâts. Un vrai Pygmalion négatif ! Evil or Very Mad

Zebra56
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 42
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Lun 17 Sep 2012 - 13:55

La réaction que cela provoque, n'est donc ni plus, ni moins qu'un "réflexe de survis" - inadéquat et inadapté, certes, mais ça n'en reste pas moins une technique pour maintenir son statut.
La perte de ce dernier peut avoir des conséquences désastreuses : discrédité aux yeux des élèves, plus aucun moyen de justifier son statut de "maître". C'est la porte ouverte à toutes les dérives, et n'importe quel prof redoute cela plus que tout.
Dieu merci, certains ont suffisamment d'assurance, de confiance en eux et "d'intelligence" pour ne pas tomber dans ce piège, mais il faut tout de même leur reconnaître que cette réaction hostile de leur part relève ni plus, ni moins, de l'instinct de survie.

Effectivement, je pense qu'on attend d'un enseignant (mais on est en droit d'attendre la même chose de la part d'un supérieur hiérarchique, s'il est réellement compétent... Ou alors on est dans une structure dictatoriale du système le plus primitif...) qu'il ne réagisse pas par instinct de survie, mais avec un peu de recul. Ce n'est qu'un gamin, que diable. Et il y a des agressions bien plus dangereuses pour son statut qu'un gamin qui fait remarquer en cours d'histoire ou de sciences que là, le prof s'est trompé. Surtout que dans la grande majorité des cas, au primaire, ce n'est pas tant une erreur qu'une simplification abusive commandée par le programme. Le gamin qui est "correctement reçu" dans ses interventions a beaucoup plus de chances d'apprendre à les tempérer pour de bonnes raisons que s'il se fait renvoyer deux ou trois fois de rang un équivalent plus ou moins courtois de "ferme ta gueule, morveux ignare" alors qu'il sait parfaitement qu'il a raison... et in fine le statut du prof sera moins menacé. Parce que le zébrillon aura vite fait un de ces quatre de se pointer en cours avec son bouquin et de faire constater le problème avec toute la classe comme témoin...

C'est dingue : en écrivant ces lignes, je sens encore monter l'indignation ressentie au collège devant certaines "simplifications abusives" proférées en cours d'histoire... parce qu'elles ne sont pas seulement abusives : elles font entrer dans l'inconscient populaire des poncifs manipulateurs qui pèsent lourdement sur la vie publique actuelle...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par C12H23O2Na le Lun 17 Sep 2012 - 14:08

Zebra56 a écrit:Le problème étant que, bien (trop) souvent, le point 1 commence par ne pas être respecté : le prof n'est précisément pas JUSTE (et je ne parle pas d'exactitude des propos)...

Ça, je ne peux pas dire le contraire... et j'ai bien parlé d'expliquer et de comprendre, pas d'excuser.

Zebra56 a écrit: Certains (je parle d'expérience, une instit de CE2 notamment) s'ingénient à humilier les élèves "atypiques" à la moindre occasion et à les rabrouer dès qu'ils ouvrent la bouche. On apprend à se taire, mais ça laisse des dégâts. Un vrai Pygmalion négatif ! Evil or Very Mad

De moins en moins, quand même (dieu merci !). Ce serait intéressant de comparer les ressemblances/différences au niveau des conséquences entre un enfant HP qui est obligé de "fonctionner en sous régime" et un enfant en difficulté à qui on en demande plus qu'il ne peut en faire (ce que j'ai vécu).

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Noumenie Dysnomie le Lun 17 Sep 2012 - 14:20

Y a un topic adapté pour les vécus de scolarisation.
Sinon, j'ai le "même vécu" que Zebra56 : de ma primaire jusqu'à mon BTS (qui date de 2ans hein), on m'a fait clairement chier avec mon test/surdon.

Noumenie Dysnomie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1405
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 25
Localisation : Dans le <3 de Bibo :v

http://www.noumenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par C12H23O2Na le Lun 17 Sep 2012 - 14:23

Fusain a écrit:C'est dingue : en écrivant ces lignes, je sens encore monter l'indignation ressentie au collège devant certaines "simplifications abusives" proférées en cours d'histoire... parce qu'elles ne sont pas seulement abusives : elles font entrer dans l'inconscient populaire des poncifs manipulateurs qui pèsent lourdement sur la vie publique actuelle...

Ça a dû être dur de comprendre que l'école sert plus à formater qu'à instruire à cet âge Very Happy !
J'adore la tête des gens quand je leur dit que 1789 n'a jamais été autre chose qu'un déferlement de violence et un bain de sang inutile perpétré par une foule en pleine crise d'hystérie cathartique Smile
Mais je digresse...

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

politesse

Message par surprise_surprise le Jeu 14 Fév 2013 - 23:13

Peu importe les niveaux d'intelligence de chacun, cela vient tout simplement du ton employé pour répondre.
La personne qui demande "Vous avez compris ?" ne va pas sous-entendre "je vois que tu es c.. alors je te demande confirmation".
Il n'y a rien de rabaissant dans la question alors il suffit de répondre poliment sur le même ton de la question! (ou le ton sur lequel on voudrait que l'on nous parle...)
Simple à comprendre moins simple à appliquer quand on est agacé par la question (peu importe la raison de l'agacement)


surprise_surprise
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 14/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Lun 29 Avr 2013 - 14:42

Réponse en forme de témoignage, mais aussi de réponse à divers posts que je viens de parcourir, et de présentation d'un zèbre qui se sait être comme tel depuis 13 années.

Au bureau, je me fais appeler "M. Je sais tout" ou "Wikipedia". Les gens s'extasient quand soudain ils utilisent un mot que je ne connais pas et que je le dis. A l'uni, on m'appelait GG (alias Grande Gueule). On me dit facilement "cassant", "prétentieux", "trop exigeant", "pointilleux" ou carrément "chiant". J'ai appris par personnes interposées que mon supérieur hiérarchique me craint. Il craint en fait que je voie ses erreurs, et ose le dire, comme je l'ai fait avec le précédent.

J'ai appris, enfin, j'apprends encore, à 38 ans, que ma différence peut soulever chez les autres des réactions assez violentes. Ils ne comprennent surtout pas, bien souvent, que mon "intelligence" n'empêche pas une certaine candeur, voir maladresse, qu'ils voient comme insultante. Il est aussi vrai que, bien souvent, je vois des jours ou des mois avant les autres les choses venir. On me trouve alors négatif, prétentieux, défaitiste. On me prête de la jalousie, de la rancœur ou de la méchanceté. Le temps me donne la plupart du temps raison. Mais les gens, en me donnant finalement raison, oublient d'effacer par la même les jugements et l'image de "pédant prétentieux" qu'ils se sont fait de moi, et gardent.

Alors ma stratégie a changé avec le temps. J'ai subi sans savoir qui j'étais. J'ai essayé d'en parler, de faire entendre la souffrance de se sentir différent, seul, mal. Les habituels "vas-y. dis que tu es plus intelligent que tout le monde, comme si tu le montrais pas déjà assez" sont sortis, en mots, ou équivalents non verbaux. Alors j'essaie aujourd'hui de trouver une meilleure façon de dire les mêmes choses, pour qu'elles soient mieux reçues, ou au moins entendues. Au lieu de dire "ça ne marchera pas, c'est pas possible !" (ce qui est et reste le cas) je demande "au vue des éléments financiers actuels, sur quelle période pensez-vous que l'investissement d'un tel montant soit possible ?". Quand ils ressortent après 3h de séance avec "environ 127 ans", on est fixés. Entre temps, je ronge mon frein. A la fin, je me retiens de dire "j'aurais pu vous le dire en 30 secondes… au fait, je vous l'avais déjà dit il y a un mois"… Je m'écrase. Ou j'essaie. Mais du coup, les moins bêtes ont repéré la combine. Et ils ne croient plus que je puisse poser la moindre question pour de vrai, sans en connaître à l'avance la réponse. Je deviens donc un manipulateur en puissance présumé. Mon ex, quand je lui posais une question, quel qu'elle soit, me répondait le plus souvent "tu veux en venir où ?!?". Parfois, je suis aussi maladroit. L'autre jour, des collègues parlaient à la cafet de reality shows à la TVs qui me sont aussi étrangers que les techniques de reproduction de la gallinette cendrée au Rajasthan du nord (je sais, déjà dit comme ça, c'est mal parti… mais le pire vient). Alors que j'étais muet, mais visiblement interloqué, ils se sont tournés vers moi avec un regard interrogateur, type "et toi, tu en penses quoi, qui va être éliminé ?". J'ai eu le malheur de dire, en toute ridicule sincérité "euh, là je me sens comme un anthropologue parachuté au milieu d'une tribu pygmée". Le fond de ma pensée était "je suis fasciné de voir à quel point TF1 arrive à scotcher des consommateurs de publicité devant des programmes d'une telle médiocrité". Ne pouvant le dire crument, j'ai cru entendable de dire en d'autres mots "ce dont vous parlez m'est aussi étranger que l'épistémologie pourrait l'être pour vous". Mais ils ont évidemment entendu "vous êtes des primitifs tellement pas à ma hauteur". Ayant un peu d'humour, ils ont ri de mon éternelle suprématie intellectuelle. Mais le mot, malgré les rires, jaunes, est sorti "dénigrant".

Alors je fais des efforts… encore et encore. Je demande des nouvelles des cacas du petit dernier, du concert de pipo de la collègue ou de la tombola de la secrétaire du service. Je regarde même des petits bouts de "l'amour est dans le pré" ou de "top chef" pour pouvoir répondre, à l'unisson, à "il trop moche Thierry… mais il est gentil !". J'ai compris que je suis hors du moule. Mais je n'essaie plus de le casser pour les autres. Je me glisse un peu dedans, pour avoir une zone de plus petit dénominateur commun. Mais je reste seul. Et vu comme hautain, méprisant, et asocial par la plupart. Mais c'est pas grave. Je m'éclate, en dehors, dans des projets artistiques ou foisonner d'idées, d'envies, de visions, n'est pas louche ou mal vu.

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par C12H23O2Na le Lun 29 Avr 2013 - 15:37

Le problème, au fond, n'est-il pas le jugement ? Quel zèbre apprécie d'être traité de prétentieux hautain et quel "non-zèbre" apprécie d'être jugé d'imbécile ?
Je pense que le choix des mots est important : si les gens sont "bêtes", est-ce leur faute ? Choisi-t-on d'avoir une pensée linéaire ou en arborescence ? Mettre plus de temps à comprendre veut-il forcément dire que l'on est moins intelligent ? En mettre moins veut-il forcément dire qu'on l'est plus ? Est-ce mieux d'être différent ?
Le monde ne serait-il pas plus en harmonie si on jugeait moins, ou du moins si on jugeait "mieux" ?

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Lun 29 Avr 2013 - 15:51

surprise_surprise a écrit:Simple à comprendre moins simple à appliquer quand on est agacé par la question (peu importe la raison de l'agacement)
Moins simple surtout à appliquer quand on passe une grande partie de sa vie à attendre sur les autres, et qu'on a l'impression de la perdre, voir de la gâcher. Certes, C12H23O2Na a raison de dire qu'il faudrait éviter de juger les moins ou les plus rapides. Mais quand on aime jouer au tennis, on peut certes prendre du plaisir à jouer avec n'importe qui. Mais ne jouer qu'avec des débutants si on est pro, c'est aussi frustrant à la longue. On a envie de taper pour de vrai, de suer, d'être mis en difficulté. Je pense que l'agressivité vient de là, de cette impatience retenue. C'est comme si un champion ATP jouait avec un enfant qui lui demande "ça va, je tappe pas trop fort ?". Et encore, là, c'est attendrissant. Mais quand un prof demande "vous avez compris ?" on se retient déja tellement de dire "oui, j'ai compris la première fois et c'est la 4ème fois que vous le répétez de la semaine, on pourrait passer à autre chose, je m'ennuie grave là !", que même si l'on dit poliment et sobrement "oui Monsieur", les plus sensibles, voir tout le monde selon son degré de frustration, va sentir l'agacement qui sourd. Voila pour mon hypothèse. Surprise_surprise, ça fait écho chez toi ?

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Amalthea le Lun 29 Avr 2013 - 15:57

Je complète le fil de la conversation en indiquant comme la plupart que ce sont des reproches qu'on m'a souvent fait mais pas à l'école heureusement, je pense avoir eu la chance dur des profs chouettes et impressionnés et heureux de mes capacités ... ( ça ne m'a pas empêchée de me vautrer en études supérieures mais c'est un autre sujet)

Au boulot je sais que c'est ce qu'on pense de moi, je suis celle "qui sait tout et qui le sait"
Du coup quand je vais poser une question à qqn, on pense que ma question a un sous entendu négatif et je dois me justifier que je ne voulais rien dire de mal ni de negatif... et ça me rend bien malheureuse et incomprise mais c'est notre combat de zèbre parait-il

Amalthea
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Lun 29 Avr 2013 - 17:33

Hobbes a écrit:L'autre jour, des collègues parlaient à la cafet de reality shows à la TVs qui me sont aussi étrangers que les techniques de reproduction de la gallinette cendrée au Rajasthan du nord (je sais, déjà dit comme ça, c'est mal parti… mais le pire vient). Alors que j'étais muet, mais visiblement interloqué, ils se sont tournés vers moi avec un regard interrogateur, type "et toi, tu en penses quoi, qui va être éliminé ?". J'ai eu le malheur de dire, en toute ridicule sincérité "euh, là je me sens comme un anthropologue parachuté au milieu d'une tribu pygmée". Le fond de ma pensée était "je suis fasciné de voir à quel point TF1 arrive à scotcher des consommateurs de publicité devant des programmes d'une telle médiocrité". Ne pouvant le dire crument, j'ai cru entendable de dire en d'autres mots "ce dont vous parlez m'est aussi étranger que l'épistémologie pourrait l'être pour vous". Mais ils ont évidemment entendu "vous êtes des primitifs tellement pas à ma hauteur". Ayant un peu d'humour, ils ont ri de mon éternelle suprématie intellectuelle. Mais le mot, malgré les rires, jaunes, est sorti "dénigrant".
Ma foi, dans ce cas, pourquoi ne pas seulement dire "Je suis désolé, je n'ai pas suivi l'émission du coup je ne vais pas pouvoir donner mon avis" ? C'est vrai que les comparer à des pygmées et toi à un observateur n'est pas le meilleur moyen d'être intégré. D'ailleurs visiblement tu portais sur eux en effet un regard un peu méprisant car tu étais atterré de voir qu'ils s'intéressaient à ça...Donc leur réaction me semble normale et je crois qu'il y a moyen de trouver plus d'apaisement.

Mais je comprends que se sentir extérieur en permanence soit pesant, que tu en aies marre d'être seul, de n'avoir pas d'atomes crochus avec ceux qui t'entourent. Je n'ai pas de solution, à part chercher ce qui te manque en dehors du travail et de faire de ton mieux pour vivre en bonne intelligence avec ceux que tu dois côtoyer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Petitagore le Lun 29 Avr 2013 - 17:57

Cherokee a écrit:C'est vrai que les comparer à des pygmées et toi à un observateur n'est pas le meilleur moyen d'être intégré.

C'est sûr qu'il y a des formules plus diplomatiques pour le dire, mais je comprends l'idée. Avec un peu d'intérêt anthropologique, on est capable de s'intéresser aux peuplades les plus bizarres et aux coutumes les plus étranges, et c'est tentant d'essayer de manifester, par exemple, à un autocar rempli de supporters d'une équipe de foot, tous avinés et nonobstant bien de chez nous, le même respect qu'un peu de xénophilie conduit à accorder à, je ne sais pas moi, une tribu amazonienne entrant en transes pour célébrer le début de la saison des pluies. Ces gens-là sont des êtres humains, leurs coutumes me paraissent étranges mais ce n'est pas une raison suffisante pour les mépriser... Si on respecte les Amazoniens adorateurs du grand tamanoir blanc, pourquoi ne pas respecter de la même façon les Français fascinés par les Anges de la téléréalité?

C'est un chamane du fin fond de l'Amazonie qui revient de la grande ville et qui raconte à ses congénères: "J'ai assisté à une cérémonie tribale vraiment ex-tra-or-di-naire! Ca se passe dans un temple immense, immense, à ciel ouvert, dans lequel, je ne vous mens pas, des milliers de personnes viennent assister à la cérémonie. Ils s'asseyent sagement les uns à côté des autres, mais ils sont déjà dans l'ambiance religieuse qui convient: ils ont des costumes typiques avec des couleurs très vives, des chapeaux, des trompettes, ils chantent des hymnes dont tous connaissent les paroles, l'ambiance, je vous assure, est ex-tra-or-di-naire. Et puis voilà que les prêtres arrivent, ils pénètrent dans un grand espace sacré, rectangulaire. Il y en a deux groupes de onze, vêtus de costumes typiques de couleurs bien distinctes, très vives, criardes même, avec au milieu d'eux un grand prêtre entièrement vêtu de noir qui symbolise la mort. Il leur confie une vessie de porc gonflée à bloc, bien ronde, qui symbolise le monde, et les voilà qui la font voler avec une habileté incroyable dans tous les coins du rectangle, mais attention, sans la toucher, rien qu'avec les pieds, c'est dingue! Parfois, elle sort de l'enceinte sacrée, et c'est le seul moment où on peut la toucher avec les mains pour la remettre où il convient. En même temps que la cérémonie a lieu, la foule est en liesse, elle hurle, par moments les gens se dressent d'un coup comme un seul homme, en levant les bras pour exprimer leur dévotion. Non, vraiment, l'ambiance est extraordinaire, extraordinaire! Mais ce qui est vraiment fou, incroyable, je vous jure que si je ne l'avais pas vu de mes yeux jamais je n'aurais pu y croire et pourtant c'est vrai, eh bien le plus incroyable c'est que... ça marche vraiment: il pleut!"

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par C12H23O2Na le Lun 29 Avr 2013 - 18:07

Hobbes a écrit:Et encore, là, c'est attendrissant. Mais quand un prof demande "vous avez compris ?" on se retient déja tellement de dire "oui, j'ai compris la première fois et c'est la 4ème fois que vous le répétez de la semaine, on pourrait passer à autre chose, je m'ennuie grave là !", que même si l'on dit poliment et sobrement "oui Monsieur"

Je comprends tout à fait cette frustration, mais j'aimerais dire qu'elle existe aussi dans l'autre sens : ce n'est pas moins frustrant d'être avec des personnes qui ont toujours "une longueur d'avance", on se sent "bête" et tout autant incompris. Pour la petite anecdote, je pourrais reprendre cet exemple à mon compte : "non, j'ai pas compris la première fois, c'est la 4ème fois que vous le répétez de la semaine, j'ai toujours pas compris et je m'ennuie grave là !".

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Lun 29 Avr 2013 - 18:21

C12H23O2Na, je pense que c'est parce que les deux se rejoignent dans l'ennui que les HPs et les personnes ayant des troubles de l'apprentissage se retrouvent souvent en échec ou difficulté scolaire. Ils décrochent, avec ce sentiment que "c'est pas pour moi". Avec un avantage au HP, qui peut, jusqu'à un certain stade souvent, comprendre sans réellement écouter et passer les examens sans vraiment travailler.

Mais selon la définition même, les intelligences moyennes sont plus fréquentes que les hautes ou les basses. Or, les programmes scolaires, et la discussion partait de là, est faite pour la norme. Les "déviants" de tout bord - dyslexie, dysorthographie, handicaps visuels, surdité, troubles de l'attention, etc, etc - étant plus ou moins bien pris en charge, ils se sentent plus facilement et sont plus aisément ostracisés. (Voilà typiquement un mot que je ne m'autorise pas à utiliser en public... qui, mis à part les zèbres, doit autant s'auto-censurer au quotidien ?)

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Lun 29 Avr 2013 - 19:55

Petitagore a écrit:
C'est sûr qu'il y a des formules plus diplomatiques pour le dire, mais je comprends l'idée. Avec un peu d'intérêt anthropologique, on est capable de s'intéresser aux peuplades les plus bizarres et aux coutumes les plus étranges, et c'est tentant d'essayer de manifester, par exemple, à un autocar rempli de supporters d'une équipe de foot, tous avinés et nonobstant bien de chez nous, le même respect qu'un peu de xénophilie conduit à accorder à, je ne sais pas moi, une tribu amazonienne entrant en transes pour célébrer le début de la saison des pluies. Ces gens-là sont des êtres humains, leurs coutumes me paraissent étranges mais ce n'est pas une raison suffisante pour les mépriser... Si on respecte les Amazoniens adorateurs du grand tamanoir blanc, pourquoi ne pas respecter de la même façon les Français fascinés par les Anges de la téléréalité?
Je ne crois pas me tromper quand j'ai le sentiment qu'il n'y avait pas que de la curiosité anthropologique dans la situation dont il était question. Quand on parle de médiocrité, le terme n'est pas neutre. Il ne s'agit pas d'être simplement dérouté et en haleine devant un spectacle étranger, mais aussi de regarder l'autre comme inférieur par son comportement ou ses intérêts. Mais on peut être aussi curieux de ce qu'on méprise, car le mépris est une mise à distance qui rend en effet le groupe complètement étranger.

Je ne suis pas là non plus pour taper sur les doigts, mais je comprends que leur réaction n'ait pas été "On comprend ce que tu ressens, c'est vrai qu'on a des passe-temps de cons hein, excuse nous, on va parler de l'Accord National Interprofessionnel ça sera plus intéressant pour tout le monde."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Uccen le Mar 7 Mai 2013 - 13:43

Invité a écrit:
Spoiler:
Comme on m'a beaucoup accusé d'être hautain et prétentieux dans ma jeunesse, j'en suis arrivé, je pense, à ne plus avoir confiance en moi, à réfléchir beaucoup avant de parler, et du coup à ne plus dire grand chose. Si je suis tellement prétentieux, me dis(ais)-je, cela implique que je dis des bêtises d'un air assuré. Et effectivement, j'en dis, des bêtises.

Automatiquement, je regarde les autres d'un air méprisant assez souvent. Je dois donc me surveiller beaucoup. Mais c'est fatigant. Très fatigant. Alors je tape du pied, serre le ventre, je ronge mon frein.
Souvent, les gens parlent, et parlent, et parlent, et toutes leurs explications, je les connais. J'ai l'impression de perdre mon temps, enfin je suis impatient plutôt... Souvent aussi, ils ne comprennent pas mon point de vue, alors que je comprends le leur. Là encore, le mépris peut frapper. D'autre fois ils prennent un air assuré pour dire de grosses bêtises (tout comme moi). Comment alors ne pas paraître prétentieux, et ne pas s'agacer, tout en faisant comprendre à l'autre qu'il s'égare ?

Même par écrit sur internet, lorsque je ne m'observe pas trop, on en vient très vite à m'accuser de prétention, à me dire que je ne suis pas aussi intelligent que je l'imagine (alors que je n'ai pas l'impression, bien sûr, de faire passer ce message). On me dit philosophe du dimanche, BHL... Alors que je ne veux pas faire le "philosophe", je dis simplement ce qui me trotte dans la tête. J'ai aussi l'envie d'écrire de manière travaillée. Je pense que cela joue.

Tous ces quolibets ont certainement l'avantage de nous permettre des remises en question. Mais c'est très mauvais pour notre bien-être.

J'ai conscience de raconter ma vie, et de ne pas trop faire avancer ce débat, mais je ne sais pas à qui parler de ce problème, et espère trouver des personnes qui se reconnaitront dans ce post.

+++

Moi je ne parle pas.
(je voulais dire n'en parle pas, -cela fait que je ne parle pas, putain je suis vachement succinct quand je m'exprime - le mépris et ce côté hautain fait taire en moi l'expressivité)
Ni n'écris.
D'ailleurs çà doit se voir, j'ai en perdu l'aisance que je connaissais à l'école primaire,
j'ai passablement du mal à composer un texte un tant soi peu développé, compréhensible et productif.

Donc si je m'exprime bien souvent il en ressort un air hautain, ce qui est aggravé peut-être par mon physique.
Mais je ne m'en plains absolument pas, cela me convient ainsi, c'est le dernier de mes soucis.
C'est absurde au regard de ce que je commençais par dire mais c'est bien çà, je ne communique pas car peine perdue et ne pas passer pour imbuvable, mais en faisant cela on te trouve malgré tout hautain (les gens confondent j'ai l'impression mépris et timidité, comme j'ai les deux ils sont gâtés...), donc je le suis en définitive et qu'à cela ne tienne.

Et puis comme annoncé cela correspond à l'image que je peux donner, (pas le physique d'un joyeux petit bout-en-train, ou d'un compagnon bonhomme) donc l'un dans l'autre.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Mar 7 Mai 2013 - 14:06

Uccen, je me retrouve un peu dans ce que tu dis.

Je pense que si, quelque soient nos actions, nos efforts, notre volonté de prendre conscience de nos travers pour les dépasser, on continue à nous faire les mêmes reproches, ou à nous épingler au seul faux pas, il y a une incitation forte à ne rien changer et se dire "du moment où quoi que je fasse, dise ou ne dise pas, on me traite de hautain, autant l'être carrément, ne plus être mal jugé, et profiter de la liberté de ton que ça offre".

La question devient, faut-il cèder à cette facilité ? Cette DrHoussisation de notre personalité ? Revandiquer nos défauts et les enfler à outrance pour que, enfin, on génère de la symptahie ? Parce que tout le monde le dit "Dr House est infect à l'extérieur, mais c'est pour cacher un grand coeur fragile". Bizzare, cette situation ou être abominable et s'en gargariser est quelque part mieux accepté que de faire des tonnes d'efforts pour s'adapter, mais rester catalogué définitivement."hautain" à cause de quelques faux pas (indiscutables en l'espèce, je répète et j'assume).

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par adcvh le Mar 7 Mai 2013 - 15:23

Zebra56 a écrit:
C12H23O2Na a écrit:
Devant une classe, un prof, pour être crédible et respecté, se doit d'adopter un rôle de "leader" - à la limite du mâle dominant ou de la femelle dominante.
Pour assumer ce rôle, il faut qu'il/elle respecte les règles suivantes :
1- être juste
2- être le/la meilleur(e), celui/celle qui détient le savoir (et donc être irréprochable)
3- ne laisser personne lui piquer la place

Le problème étant que, bien (trop) souvent, le point 1 commence par ne pas être respecté : le prof n'est précisément pas JUSTE (et je ne parle pas d'exactitude des propos)... Certains (je parle d'expérience, une instit de CE2 notamment) s'ingénient à humilier les élèves "atypiques" à la moindre occasion et à les rabrouer dès qu'ils ouvrent la bouche. On apprend à se taire, mais ça laisse des dégâts. Un vrai Pygmalion négatif ! Evil or Very Mad
C'est pas vraiment par méchanceté que ça arrive. Plutôt par fainéantise, je pense.

En gros, un élève atypique, du genre surdoué qui pose plein de questions, qui fait des remarques sans arrêt, c'est quelqu'un de difficile à gérer. Pas seulement en CE2, même à l'université... En fait, dès qu'il se retrouve dans une classe avec beaucoup d'élèves. "Beaucoup" pouvant être moins de 10, si l'écart entre lui et les autres élèves est grand.

En clair, si le prof t'a repéré comme une personne "surdouée" (je voulais pas utiliser ce mot, mais c'est pour simplifier le discours), alors il sait que t'es en décalage par rapport aux autres étudiants. Et ça, quand on est jeune, en CE2, on ne s'en rend pas nécessairement compte. Pour nous ce qui compte c'est qu'on s'emmerde et qu'on veut plus de détails. Que le voisin soit en train de galérer un max sur un truc qui nous a prit 3 secondes à comprendre, on s'en fiche complètement. Même pas : on ne s'en est même pas rendu compte que l'autre il galérait. C'est tellement "simple", "évident" pour nous, comment ça pourrait nous venir à l'esprit que quelqu'un galère sur quelque chose d'aussi trivial ?

Sauf que le truc, c'est qu'en réalité, ça n'est pas trivial.

Réaliser que les choses ne sont pas nécessairement triviales pour d'autres, ça aide à être perçu comme moins prétentieux.


En revanche, chose que je comprends assez mal, c'est d'être perçu comme arrogant ou prétentieux, alors qu'on s'échine à aider les gens, qu'ils nous en remercient, d'ailleurs... Et que nous-même pendant ce temps, on est pas spécialement super heureux et que ça se sait. Sans que grand monde ne trouve réellement de solution.
C'est assez casse bonbon, ça.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Uccen le Mar 7 Mai 2013 - 15:53

Pour en revenir au cas d'exemple scolaire, si cela a pu m'arriver de temps à autres (une prof m'a dit que j'étais dans ma tour d'ivoire..), timidité surtout et déjà pressentiment que ça n'avancerait à rien, au contraire, m'ont plutôt fait opter pour un rôle très passif quand les professeurs m'incitaient à participer, à jouer le rôle de locomotive.
Sauf que j'ai pu entrevoir plus tard mais toujours lors de séances d'enseignement que si je me laisse aller c'est bien en effet dans un esprit de controverse, puisque je ne peux adhérer sans remarquer tel ou tel point qui ne me convient, et que d'élève participant je me ressens très rapidement (sans qu'on me le précise) comme celui qui veut casser l'enseignant. Du coup j'arrête vite, d'autant que par ailleurs je ne supporte pas les interventions réitérées de certains, pour montrer qu'ils existent (et rarement des plus brillantes, comiquement). J'ai utilisé le présent dans cette dernière remarque car ceci est encore valable en dehors du contexte scolaire. J'ai horreur de ces personnes s'évertuant à donner leur avis sur tout, dès lors que ce n'est pas transcendant (j'exagère..), et c'est sans doute aussi pourquoi lorsque je me laisse à émettre quelques sons par l'organe idoine cela sonne comme du mépris, personne n'est dupe.

En survolant rapidement ce que je viens de pondre je m'aperçois encore que c'est fat, présompteux, ce qui corrobore ce dans quoi je me complais...on tourne en rond.



Spoiler:
Sur Dr House, tout le monde l'aime bien, apprécie sa vivacité d'esprit et même ses positions, mais personne ne souhaite (ne peut) être réellement son ami (sauf l'autre dont le nom m'échappe, pas vu la série en boucle, mais je n'ai jamais compris ce personnage).

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Mar 7 Mai 2013 - 16:16

Cas de mon fils, 10 ans:

Mon fils: - la maitresse a ses chouchous, ça se voit bien. Elle aime ceux qui sont forts en sport, et pas ceux qui sont fort en français, c'est pas juste. Moi encore, ça va, mais elle a des enfants qu'elle aime vraiment pas et elle se moque d'eux.

La maitresse: - je comprends bien que votre fils peut avoir des besoins particuliers, mais j'ai 20 élèves dans ma classe, et je ne vais quand même pas faire 20 programmes différents !

Et moi, de me retrouver à dire à mon fils: - quand la maitresse pose des questions, ne lève pas à chaque fois la main, et ne crie surtout pas "moi, moi je sais !" sinon elle risque de s'agacer et de ne jamais te laisser la parole. Mais si tu lèves la main une fois sur 5, pour les questions un peu plus compliquées où les autres ne savent pas répondre, tu aurass plus de chance qu'elle te donne la parole...

... ou comment on apprend à un petit zèbre à brimer sa spontanéité, son envie d'apprendre, de partage, à devenir manipulateur et à combler les incompétences du corps enseignant, juste pour lui éviter d'être carément mobbé Sad


Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par adcvh le Mar 7 Mai 2013 - 16:25

Bah, c'est bien aussi de réserver ses ressources pour des problèmes qui valent la peine.

Et puis, ça peut lui apprendre à ne pas tout donner à ces demoiselles trop facilement quand il deviendra grand. :p

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Uccen le Mar 7 Mai 2013 - 16:35

@ Hobbes

Il sais, il sais qu'il le sait,
qu'importe le reste..

Sincérement je me souviens de ceux intervenant sans cesse, c'est usant pour tout le monde,
pour ceux qui ont du mal et prenne mal qu'un autre réussisse, avec le processus bien connu du cafeteur, tête de con, tête de turc,
et pour ceux tels que j'étais qui font le minimum syndical presque par nature (le devais-je d'abord à ma timidité ?) et ne comprennent pas l'enthousiasme que peuvent montrer certains avec le programme.

Je dénature certainement le comportement de ton fils qui doit simplement être content de savoir et participer, mais comme tu le lui conseilles il vaut mieux se faire plus discret,
ce n'est pas une immonde chape imposée sur sa spontanéité, c'est juste normal.

Je ne connais pas du tout les établissements pour surdoués mais j'imagine hélas facilement cela comme un concours permanent de petites célébrités, et me désole à penser qu'en leur sein aussi certains doivent se sentir bien seuls.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Mar 7 Mai 2013 - 17:25

Hobbes a écrit:
Et moi, de me retrouver à dire à mon fils: - quand la maitresse pose des questions, ne lève pas à chaque fois la main, et ne crie surtout pas "moi, moi je sais !" sinon elle risque de s'agacer et de ne jamais te laisser la parole. Mais si tu lèves la main une fois sur 5, pour les questions un peu plus compliquées où les autres ne savent pas répondre, tu aurass plus de chance qu'elle te donne la parole...

... ou comment on apprend à un petit zèbre à brimer sa spontanéité, son envie d'apprendre, de partage, à devenir manipulateur et à combler les incompétences du corps enseignant, juste pour lui éviter d'être carément mobbé Sad


Pourquoi ne pas lui expliquer que la maîtresse essaie de donner la parole à chacun dans la classe, parce que l'interaction aide à apprendre ? Et que malheureusement elle ne peut pas le faire participer à chaque fois. S'il y a 20 élèves, et qu'il a la parole plus d'une fois sur 20, c'est que de l'autre côté un autre élève aura la parole moins d'une fois sur 20.

Apprendre à partager, ça n'est pas évident mais c'est un bel apprentissage Smile


Ceci dit, ce qui est carrément plus intelligent c'est de demander de mettre la réponse sur son ardoise et tout le monde montre son ardoise. Comme ça tout le monde répond.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Mar 7 Mai 2013 - 17:47

Cherokee a écrit:S'il y a 20 élèves, et qu'il a la parole plus d'une fois sur 20, c'est que de l'autre côté un autre élève aura la parole moins d'une fois sur 20.

Apprendre à partager, ça n'est pas évident mais c'est un bel apprentissage Smile


Ceci dit, ce qui est carrément plus intelligent c'est de demander de mettre la réponse sur son ardoise et tout le monde montre son ardoise. Comme ça tout le monde répond.
a) je lui dit ça, aussi. Le souci, c'est qu'il a une autre vision de la justice, qui se défend: lui, on ne lui donne la parole d'une fois sur 50 quand il lève la main, alors que des autres, qui la lèvent moins, une fois sur deux. Jolie question pour une dissertation sur l'équité Wink

b) oui, j'essaie aussi de lui apprendre ça. Et d'apprendre aussi l'empathie, de se rendre compte que ça peut agacer les autres de toujours dire "moi je sais". Et ce, même si, et il est d'une candeur touchante à ce point, c'est par envie d'apprendre, de partager, et pas de briller qu'il le fait. Il me disait même l'autre jour "moi, quand je sais pas qqchose, je suis content si qqun m'explique. Je comprends pas pourqoi mes copains ils s'énervent quand je leur dis un truc que j'ai lu qu'ils savent pas". I love you

c) il y aurait très probablement pas mal de stratégies à mettre en place pour que "forts" et "moins forts" se sentent tous plus à leur place. Je ne pense pas pour autant que "égalité" = "équité".

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Mar 7 Mai 2013 - 17:48


Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum