identité ?

Aller en bas

identité ?  Empty identité ?

Message par soirie le Mer 2 Oct 2019 - 15:07

Est ce une question existentielle qui m'a menée jusqu'à ce forum, ... Peut-être!?
J'ai 41 ans, et certainement car le sujet ne m'intéressait pas avant, j'avais l'impression jusqu'à il y 2 ans de ne jamais avoir entendu parler de l'existence des Haut Potentiel et des Zèbres à part ceux de la savane, bien sûr!... Wink
Après avoir rencontré plusieurs personnes HPI je me suis aperçue que mon frère et mon fils étaient HPI. Les définitions autant vis à vis de leurs atouts que des difficultés qu'ils peuvent rencontrer correspondent à leur profil. Je me suis également interroger sur moi-même. Je n'ai pas de difficultés relationnelle particulière. Le lien social est important pour moi, car comme le dit Rimbaud "Je est un autre" et mais ce n'est pas toujours évident. Comme l'a souligné Lacan il y a toujours un décalage entre ce que l'on a dit et ce que l'autre entend! Donc je n'ai pas eu de difficultés ni interrogations à propos de la question des Haut Potentiel jusqu'à ce qu'à mon traumatisme crânien, où j'ai pu vivre une NDE.
Cette interrogation obsédante m'a conduite à me renseigner et à passer un QI, bien que pour moi, psychologue proche du courant psychanalytique, les QI ne veulent pas dire grand chose de la personne.
Mon QI est haut mais reste raisonnable à 142, dans la courbe de Gauss. J'ai toujours eu beaucoup de curiosité, ce qui m'a conduit à ne jamais arrêter mes études, toujours entamer une nouvelle formation. Cette curiosité, ma sensibilité(peut-être hyper-) ma grande empathie et le fait de chercher dans plusieurs domaines différents la réponse à ma question correspondent aux descriptif des Haut Potentiel.
Mais cette interrogation est nouvelle est je ne sais pas comment me situer! Pour mon fils et mon frères c'est évident, pour moi, un peu moins. J'ai un QI haut mais qui reste dans la norme!
Mais la question est puis-je justifier de me poser cette question à mon propos? et pour quelle raison?
Mon Traumatisme crânien ayant touché la partie pariéto-frontale gauche, il a épargné l'hémisphère droit, seule partie de mon cerveau qui a pu permettre ma réminiscence et ma résilience. Ce traumatisme a également épargné l'aire de Broca, siège des neurones miroirs.
Ainsi ma deuxième question est: Mon traumatisme crânien peut-il comme je le pense avoir une incidence sur le développement d'un nouveau fonctionnement cognitif, davantage basé sur les émotions, les ressentis ....?
Je souhaiterais pouvoir avoir votre ppoint de vue à ce sujet

soirie

Messages : 5
Date d'inscription : 02/10/2019
Age : 41
Localisation : Revel

Revenir en haut Aller en bas

identité ?  Empty Re: identité ?

Message par Clive le Mer 2 Oct 2019 - 15:53

Bonjour et bienvenue Soirie,

Déjà bravo pour avoir surmonté cette épreuve, ça n'a pas été simple !
Je pense que la comparaison avec ton frère et ton fils n'est pas forcément nécessaire. Comparaison n'est pas raison... Chaque zèbre a ses propres particularités, potentiels, syndrômes, envies, rêves, difficultés...
Pour la même raison, je ne me pencherai pas sur la "normalité" de ton QI, déjà parce que je trouve ça triste d'être normal, ensuite parce que suivant certains critères, il ne s'agit pas d'un QI normal mais déjà élevé, et enfin parce que, ce concept de "normal" est à prendre avec des pincettes (surtout dans l'approche thérapeutique il me semble ?).
Je n'ai malheureusement aucune connaissance en neurologie pour répondre à certaines interrogations. Je sais juste que l'aire de Broca est également l'aire de perception et de compréhension du langage, que le frontal peut également jouer sur des comportements, des façons d'être, et qu'en cas de dommages cela peut donner des gens qui ignorent les conventions sociales (comportement sexué, "malpoli" ou même violent).
On est tout autant capable de réfléchir, de logique, que de ressentir, écouter ses émotions. Mais si l'idéal est un équilibre entre ces deux pendants, dans les faits on penche forcément plus d'un côté au détriment de l'autre. Je ne sais pas si ce que tu as vécu peut perturber cet équilibre. Tu n'as pas eu d'informations à ce sujet des différents spécialistes consultés ? As-tu fait des bilans orthophoniques et psychomotriciens ?

Clive

Messages : 2437
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

identité ?  Empty Re: identité ?

Message par soirie le Mer 2 Oct 2019 - 17:21

Je te remercie Gashadokuro pour ta réponse.
Je l'avoue j'ai cherché des "con-pas-raisons", non ce n'est pas raisonnable. Mais cela s'explique par un manque de repère dans un domaine qui me dépasse. Je recherche des raisons alors que je ressens toute cette question bien au delà de la raison et davantage dans le domaine du sensoriel. Et je rêverais de pouvoir montrer que ce qui nous arrive et que l'on perçoit comme négatif dans l'existence n'est sont au final qu'une porte qui s'ouvre, plus ou moins violemment, sur une nouvelle destinée, de nouvelles compétences et une nouvelle connaissance de la vie.
Effectivement là où je me reconnaît est dans la dimension sensitive, la sensibilité, la curiosité l'empathie... J'ai tout de même besoin de nommer cela d'obtenir quelques repères.
Je ne vois plus de neurologue. J'ai pu voir une psychomotricienne lors de mon hospitalisation, ensuite j'ai continué avec l’orthophoniste. Rien dans notre travail n'avait réveillé ce questionnement. Je me rappelle juste que je me régalait à y aller, que pour moi, la CPAM me payait un divertissement! Wink et que je gagnais à certains jeux de logique.
Mon travail est fini avec lui depuis 5 ans. Mon traumatisme a eu lieu il y a 10 ans. Peut-être pourrais-je tout de même lui poser la question?
Quand au neurologue, je n'ai pas de contact.
J'ai posté cette question, précédemment, sur ce site, car je suis vraiment intriguée et étonnée du fait que je puisse aussi bien récupérer de cet accident! Ma question sur les changement neurologiques induits par le traumatisme est à la fois logique et intuitif mais ne trouve aucune réponse définitive, uniquement des hypothèses. Bien que de plus en plus construites, je cherche à travers vos regard à confirmer ou infirmer cette hypothèse. La réponse de l'orthophoniste peut également m'y aider à cela.
J'ai pu faire une expérience des fonctions que gère différentes zones neurologiques dont tu as parlé. Mon travail de récupération a été de rééquilibrer l'activité des deux hémisphères, mais cet accident m'a également permis de laisser davantage de place au droit et d'écouter davantage mes ressentis, mes émotions et mes intuitions.

soirie

Messages : 5
Date d'inscription : 02/10/2019
Age : 41
Localisation : Revel

Revenir en haut Aller en bas

identité ?  Empty Re: identité ?

Message par Opossum le Mer 2 Oct 2019 - 22:36

soirie a écrit:
Mais la question est puis-je justifier de me poser cette question à mon propos? et pour quelle raison?

Bonsoir soirie,
Je t'ai lue à trois reprises, car le sens de ta question m'échappe totalement.  
Je comprends que tu demandes une sorte de confirmation des personnes qui te lisent de pouvoir te poser des questions à ton propre sujet ?
Ou autrement dit que tu ne te permets pas de t'attacher seule l'étiquette HP, malgré des similitudes "zébresques" et un haut résultat à un test de QI ?
Opossum
Opossum

Messages : 338
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum