Musique et scènes

Aller en bas

Musique et scènes Empty Musique et scènes

Message par Dedoup le Sam 8 Juin 2019 - 17:43

Hello tout le monde,
J ai déjà l'impression de faire une bêtise, sujet au mauvais endroit ou je ne sais quelle autre raison. La difficulté pour vous écrire est très grande.

J ai 28 ans et viens de prendre conscience des choses, avec l'aide de professionnels. Disons que j'ai l'impression de vouloir, enfin, prendre en compte leurs propos.

Je fais du rap depuis plus de 10 ans maintenant. Plus le temps passe plus ça devient compliqué. J ai fait quelques scènes au fil des années, néanmoins... ce fut toujours compliqué. J étais prise de trous de mémoire intempestifs, ayant l'impression de me concentrer sur d'innombrables détails à la fois. Le "public" leurs regards et paroles, bien évidemment le mauvais son qui ressort des retours, la justesse de ma voix, mes propres paroles puis les faits et gestes de mes acolytes de son. Je résume mais c est bien plus large. J imagine que vous imaginez...
Quand ce n était pas le cas, c était une alcoolisation sans limite. C était encore moins beau à voir...

J ai maintenant l'impression que ça me bloque tout ça, je réfléchis d'autant plus maintenant. J'adore la musique ça me passionne.. Je n'ose même pas écrire un texte car je sais ce qui suit.. la scène. D'autant plus (ou pas?) Dans le milieu du rap. Si je m efface, alors je suis pas rappeuse ? (J ai un ressenti bizarre à dire cette phrase) Je ne sais plus ce qui importe. Le manque de confiance bloque vraiment la motivation. J aimerais retrouver "le gout à ma passion".

Je ne sais même pas ce que je vous demande. Mais vous remercie de m avoir lu .

Plein de bonheur à vous et bonne soirée


Dedoup

Messages : 3
Date d'inscription : 08/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Musique et scènes Empty Re: Musique et scènes

Message par crocuscorax le Sam 8 Juin 2019 - 17:59

Yo. Je suis artiste dans les arts visuels. Le trac du public et ce genre de questions ça ne me concerne pas vraiment… mais enfin comme j’enseigne aussi de temps en temps, ce que tu dis revient souvent dans la bouche des étudiants, et que je l’ai éprouvé aussi à différents égards, je crois que j’ai quelques pistes pour y répondre.

J’ai une une phase assez longue où je me suis paumée dans des recherches qui n’aboutissaient à rien. Faire de l’art était devenu un job où je savais que je serais jugée selon des critères que je trouve super restrictifs, et que je n’avais en plus encore rien vu parce que jusqu’ici je n’étais pas confrontée au marché (il est apparu que le marché est beaucoup plus cool que l’enseignement). Bref c’était l’horreur. Je n’avais aucun plaisir à ce que je faisais, pas d’enthousiasme, le résultat ne me plaisait pas. J’avais changé de techniques, m’étais déracinée en fait. En plus, je vivais en couple avec quelqu’un dont il n’est pas facile de s’abstraire, et j’étouffais complètement parce que j’avais très peu d’espace mental.

Finalement ça s’est résolu en prenant mes cliques et mes claques, ne serait-ce que symboliquement. J’ai d’abord fait quelques trucs dérivatifs, du sport, de l’écriture et des promenades, pour me délivrer de la pression, puis je me suis cassée de l’appart. Je suis revenue à des sujets qui me tiennent vraiment à cœur, à rechercher ce que j’aime dans l’art et à le produire. Il n’y a pas de réponse claire devant ces questionnements et des phases de doute qui sont dures, mais je crois qu’il y a moyen de s’accepter dans l’égarement. C’est important de ne pas tout garder sous contrôle, de se laisser se perdre un peu.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 393
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 27
Localisation : Londres/Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Musique et scènes Empty Re: Musique et scènes

Message par Dedoup le Mar 9 Juil 2019 - 19:37

Bonsoir, je te remercie infiniment pour ta réponse et m'excuse du temps que j ai mis pour venir te répondre à mon tour, je ne saurais l'expliquer.
Je pense qu'effectivement il va falloir que je bouge. Ne dit-on pas qu il faut sortir de sa zone de confort... c est plus "facile" tres certainement d'eviter la confrontation les regards des gens en règle générale. J'avoue que que ca me fait flipper. Peut être même de plus en plus vu la tournure "effet de mode" que prend le rap. L'appréhension de devoir "obligatoirement" se retrouver face aux scènes et d'autres petites épreuves que j ai aimé déjà à des moments.. Mais qui me stressent dès lors énormément. Mon réflexe serait de fuir ma passion, mais je vais fuir tout court simplement pour ne pas la perdre.
Je suivrai donc ton conseil. Je vais me laisser aller.
J ai commencé à me diriger vers la nature, qu elle fait du bien... Smile j ai de bons espoirs. Une nouvelle fois Merci.

Une bonne soirée à ceux qui me liront



Dedoup

Messages : 3
Date d'inscription : 08/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum