Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Aller en bas

Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par berimbau le Mer 20 Juin 2018 - 15:25

Je lis assez souvent cette affirmation que ce soit dans des bouquins de psy ou des blogs de surdoués.
L'idée que l'on n'est pas "supérieurs" mais "différents".

Pourtant, le test de QI dit bien qu'on fait mieux que X% de la population. Objectivement on est bien plus intelligent, non?

J'ai l'impression que cette idée d'intelligence différente vient de trois choses:
- les surdoués ont du mal à se voir comme intelligents, ont du mal à assumer cette supériorité et préfèrent se dire différents.
- c'est plus politiquement correct à écrire dans un livre. Ca évite de perdre les lecteurs "normaux" qui se sentiraient rabaissés et ça fait panner un mystère autour de ces curieux cerveaux "pas comme les autres".
- il a été observé des spécificités communes aux surdoués, des mécanismes cognitifs "différents". (mais est-ce que cela concerne TOUS les surdoués?)

avatar
berimbau

Messages : 172
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par Lujan le Mer 20 Juin 2018 - 16:59

Tes trois hypothèses sont rationnelles et méritent réflexion. J'aurais quand même tendance à dire qu'une intelligence différente est assez juste, car on peut être sur-doué pour certaines aptitudes et sous-doué pour d'autres.
Par ailleurs, même si c'est un truc scientifique, la WAIS mesure des capacités qu'on n'utilise pas toujours dans la vie courante, pour reprendre les termes de la psy.

Être surdoué signifie effectivement avoir un potentiel cognitif supérieur à la moyenne, grâce à des mécanismes parfois différents.
Je ne sais pas si c'est être "plus intelligent" car pour prendre un exemple extrême, on peut apprendre X langues sans effort ou être un as en calcul mental et être incapable de s'orienter correctement ou de faire la conversation.

Comme on est tous l'idiot de quelqu'un quelque part, sans fausse modestie, le terme "différent" me paraît assez vrai.

Lujan

Messages : 96
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par Ardel le Mer 20 Juin 2018 - 17:18

Objectivement, on a de meilleurs scores au test de QI Smile

Oui, c'est une tautologie, mais c'est pour dire que ce n'est pas "toute" l'intelligence, même si c'est corrélé positivement avec d'autres choses (la réussite académique, par exemple).

Je trouve que c'est également contestable de dire qu'on est supérieurs ou de dire qu'on est différents sans préciser derrière :

- sur la supériorité, c'est très difficile d'être "supérieur" en tout. Généralement, on est meilleurs dans certains domaines (et certainement moins bons dans d'autres). Et l'intelligence est bien trop vaste pour être "un domaine" : il faut subdiviser.

- sur la différence, d'une part là aussi ça dépend du trait considéré, et d'autre part il y a un continuum : on est plus ou moins éloigné de la normale. Exemple typique : la fameuse (autant que fumeuse) "pensée en arborescence" [1] qu'on oppose à une prétendue "pensée linéaire" comme si c'étaient deux cases et qu'on devait choisir la sienne. Bah non, tout le monde pense "linéairement" ET "en arborescence", à des degrés variés (même si on ne sait pas très bien ce que ça veut dire).

Sur tes trois points :
- ok avec le premier, mais comme dit ci-dessus, je trouve que c'est sain de ne pas se dire supérieur-tout-court (en revanche, avoir conscience de ses forces = supériorités dans certains domaines, et les assumer, je trouve ça bien). Ne pas se dire différent (sans plus de précision) me parait tout aussi sain.

- ok avec le second, surtout en France ... du coup les gens sont frileux quand il s'agit de nuancer, et ça reste souvent caricatural. Dommage.

- deux surdoués entre eux sont aussi différents pour moi qu'un surdoué et un non-surdoué (sauf si l'indicateur de "différence" considéré est le test de QI ou des choses qui lui sont corrélées). Cf par exemple http://www.zebrascrossing.net/t34861-articles-laminaires-complexes-homogenes-heterogenes-clinique-et-irm pour une partition possible en deux "sous-catégories" de HP.



[1] récemment, dans un colloque avec un exposé sur les EIP, j'ai vu un psychologue scolaire démarrer sa présentation par "les EIP pensent en arborescence" sans plus de nuance ... ya du progrès à faire Rolling Eyes Se tape la tête cont

Edit : il semblerait que la "pensée divergente" soit quelque chose d'assez bien corrélé à la surdouance ... j'ai assez mal choisi mon exemple ci-dessus. Mea culpa. (Flemme d'aller me documenter plus avant là-dessus tout de suite).


Dernière édition par Ardel le Mer 20 Juin 2018 - 20:03, édité 1 fois
avatar
Ardel

Messages : 4780
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 30
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par Helhest le Mer 20 Juin 2018 - 17:25

Mieux que x% de la population à un test donné.
Et il ne faut pas confondre intelligence (quantité et qualité des connaissances) et quotient intellectuel (ta capacité à réussir ce test).
Ton cerveau a beau fonctionner différemment (car la science ne juge pas, elle ne fait que constater des différences, elle ne dit pas si l'une ou l'autre des situations est meilleure), si tu ne l'exploites pas, il ne te servira à rien, à partir fanfaronner "j'ai fait mieux que x%". HQI ne garantit pas que la personne est plus honnête, sait plus de choses, ou tout autre aspect "positif" (vu de notre société), juste qu'elle pense différemment et réussi mieux à un test particulier.
Par analogie, tu peux très bien avoir une Ferrari pour aller chercher ton pain, mais si tu ne l'utilises que pour ce genre de tâche lambda, ça sera juste "j'ai une Ferrari". Le paysan du coin avec sa 2CV fait la même chose, et il se pourrait même qu'il te dépose dans un virage au retour alors qu'il a 3 canons de rouge dans le pif et 10 fois moins de puissance (lui, c'est xx% qui fait mieux que lui). Je pense que c'est là que la notion de "haut potentiel" prend tout son sens : tu as les capacités pour aller loin, à toi de les exploiter ou non. C'est un potentiel, pas un patrimoine stocké et garanti, c'est l'outil qui te permet d'accumuler le patrimoine.
avatar
Helhest

Messages : 173
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 29
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par berimbau le Mer 20 Juin 2018 - 18:43

En effet on n'est pas surdoué en tout et la je comprends la nuance, mais on est quand même surdoués en pas mal de choses et le reconnaître c'est une forme d'honnêteté.
Par exemple si j'apprends vite des langues je trouve honnête de dire que c'est grâce à mes facilités, j'imagine que l'autre se sent moins complexé en le sachant.
Ça ne m'empêche pas de reconnaître mes lacunes, mais globalement je comprends /apprends /fais plus vite que les autres. Les laisser penser que j'ai une intelligence seulement différente, c'est d' une certaine façon les rabaisser car ils se disent qu'alors eux devraient pouvoir y arriver aussi. Je pense qu'il faut assumer que l'intelligence est aussi supérieure. Avoir ça en tête c'est aussi se dire que finalement les autres sont normaux, il n'ont pas à se rabaisser et surtout on n'a pas à les rabaisser.

Et puis qui dirait (pour faire dans le cliché) qu'Einstein était différemment intelligent ? Cela paraît évident qu'il était plus intelligent et je crois que ce fait ne gêne personne.
Sachant cela, personne ne se dit "moi aussi je devrais faire des découvertes scientifiques, pourquoi je n'y arrive pas ?"

Une dernière chose, c'est le concept de potentiel.
On a un haut potentiel, pour moi c'est indéniable. Mais un haut potentiel non exploité ira certainement moins loin qu'un potentiel moyen qu'on a su valoriser.
Ça remet un peu d'équilibre et c'est tant mieux !
avatar
berimbau

Messages : 172
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par T-HeoriquementOui le Mer 20 Juin 2018 - 20:02

"un haut potentiel non exploité ira certainement moins loin qu'un potentiel moyen qu'on a su valoriser."
Merci beaucoup.


Savoir valoriser devrait être mesuré dans la WAIS.

T-HeoriquementOui

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 38
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par Invité le Mer 20 Juin 2018 - 22:20

-


Dernière édition par Natural Mystic le Jeu 21 Juin 2018 - 0:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par plusdidee le Jeu 21 Juin 2018 - 0:28

Troll inside .....:

Je me vais chier et je tombe sur la discussion... je souri... Je troll donc je suis...
Si nous substituons QI par QC pour cognitif, cela soulegerai pas mal de monde. Et si en plus nous sommes conscient que ce test dépend de certain facteur. Sans voyager autour de la planète, les aveugles ils doivent avoir un joli score, non ? Et pour les ICV, les sourds muets sont carrément manchot....

Quelle est le score aux épreuves chrono de feu Hawkins .... ?

Allez, une dernière pour rire....
.... a écrit:Savoir valoriser devrait être mesuré dans la WAIS.
Cela existe déjà, cela s'appelle l'école ou les connaissance académique si vous poursuivez suffisament longtemps ou la Kulture dans les salons érudits..et la liste et longue, sports, biz,...

Mais pour l'intelligence du coeur, là je suis sec comme un bois flotté

Ouf je sors
avatar
plusdidee

Messages : 1765
Date d'inscription : 24/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par berimbau le Mer 22 Aoû 2018 - 11:12

Voilà un étude intéressante, qui s'intéresse justement à cette question: http://www.scilogs.fr/ramus-meninges/cerveau-surdoues/

Le fil qui en parle est ici: http://www.zebrascrossing.net/t35936-etude-les-surdoues-ont-ils-un-fonctionnement-cerebral-qualitativement-different

Et ça va pas vraiment dans le sens du qualitatif
avatar
berimbau

Messages : 172
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas plus intelligent, mais intelligent différemment... vraiment?

Message par Invité le Ven 28 Sep 2018 - 23:05

.


Dernière édition par Davidabricot le Dim 30 Sep 2018 - 15:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum