(Re)présentation

Aller en bas

(Re)présentation

Message par Tsigalko le Ven 4 Mai 2018 - 10:56

Bonjour,

Je me présente, je m'appelle... Tsigalko. Pourquoi ? Parce qu'il faut bien choisir un pseudo. Comprendre : il n'a rien de particulièrement signifiant.

Je me suis donc inscrit ici... Pourquoi ? Essentiellement pour parler de moi, bien sûr, puisque c'est un sujet qui s'impose (parfois, sinon souvent, douloureusement) à moi et sur lequel je suis un expert (à peu près) indiscuté bien que toujours insatisfait. Avec deux phrases qui commencent par "je" on peut dire que nous sommes bien partis dans l'égocentrisme.

Donc, pour entrer dans le vif du sujet (le sujet étant moi et le sens figuré). Sujet masculin, 32 ans, signe particulier : malgré environ 32 ans d'introspection rigoureuse ne sait toujours pas qui il est. Enfin... Oui et non, pas vraiment, pas toujours. Disons qu'il y a quand même quelques éléments qui forment un socle qui me semble intangible.

Par exemple...

... J'utilise un peu trop de points de suspension (d'exclamation aussi, sans compter les virgules... Bref, je ne peux pas me passer de ponctuation).

... J'ai beaucoup souffert (psychologiquement) mais au fond j'aime profondément vivre.

... Je ne crois pas qu'il reste quoi que ce soit de nos pensées après notre mort (sinon ce qu'on en a partagé) mais ça ne me traumatise pas plus que ça.

... L'idée du suicide m'a aidé, paradoxalement, à survivre à mes périodes les plus compliquées : en m'offrant une issue de secours en cas de défaite elle m'a aidé à combattre.

... Je suis très tolérant envers les faiblesses des autres - en tous cas nettement plus qu'avec les miennes, encore que j'ai appris à m'accorder un minimum de complaisance... - mais également très dur envers eux. Plus clairement, je leur passe leurs faiblesse pourvu qu'ils fassent preuvent de cohérence entre leurs discours et leurs actes. Bon, par exemple, quand ma mie (comprendre : ma compagne) se soucie de son poids qui, je trouve, ne pose aucun problème, j'accepte qu'elle me demande de cuisiner (encore) plus sainement, je m'y efforce. Mais quand elle craque pour n'importe quelle cochonnerie à côté je m'insurge... L'exemple n'est pas terrible, je vous l'accorde, je trouverai mieux.

... Je suis persuadé qu'accuser les autres de nos propres problèmes est dans la plupart des cas complètement con (oups, quelle vulgarité ! On censure ou pas ?). Ce n'est pas être trop gentil envers les autres ou trop dur envers soi même, à mon goût, c'est juste prendre le contrôle de sa propre vie et se donner ainsi les moyens de les régler, ces fameux problèmes.

... Je suis convaincu que chacun devrait s'occuper du sapin de Noël dans son conduit auditif avant de s'inquiéter du cure-dents dans celui du voisin (ce qui, à quelques nuances près, se rapproche de "que celui qui n'a jamais vomi lui jette la première bière". Soit dit en passant je ne vomis qu'exceptionnellement et ma consommation d'alcool est particulièrement faible ce qui, je m'en rends compte, assure relativement la transition avec les ... suivants).

... J'ai "toujours" (mieux : "depuis aussi loin que je me souvienne") essayé de garder le contrôle de moi-même. D'où une grande méfiance face aux sources potentielles d'addiction (à l'exception de celle de l'ordinateur... Nobody is perfect) : jamais touché aux stupéfiants ni même au tabac, consommation d'alcool toujours maîtrisée (c'est à dire stoppée avant de perdre le contrôle de mes actes et paroles).

... Contrôle de mes sentiments aussi, parce qu'ils peuvent être tellement forts. Pour se protéger soi, sans doute, mais aussi pour protéger les autres. Au point de passer souvent pour insensible... La blague !

... Je suis à peu près incapable de demander quoi que ce soit à qui que ce soit (demander dans le sens de faveur, aide, etc.). Parce que j'ai honte ? Parce que je suis convaincu de devoir ou de savoir m'en tirer moi même ? Parce que je ne veux pas les embêter ? Parce que j'ai peur de leur refus ? Parce que je ne sais pas comment faire ? Parce que je sais ou crois savoir que leurs réponses ne me satisferont pas... ? Bon, au moins, (me) poser des questions ça va, je sais faire !

... J'adore écrire (sans blague ?), lire, les mots... Toutes ces petites choses bien utiles pour essayer d'exprimer des choses.

... Je ne suis pas toujours très doué pour la concision (non, mais ça personne ne le remarquera jamais si je ne le dis pas... Sinon, sur la circoncision je ne me prononce pas n'ayant jamais pratiqué).

... Je me sens en décalage sans précisément savoir pourquoi (je me souviens, gamin, m'être demandé si ne pas me sentir comme les autres garçons n'aurait pas plaidé en faveur de l'homosexualité. Bon, en fait non, jusqu'à preuve du contraire au moins. Je me suis aussi demandé, parfois, si j'étais pas un peu "autiste". Bon, en fait non. Malgré mes difficultés dans le rapport aux autres j'ai l'impression d'être plutôt un sacré "caméléon". Capable de trop bien lire les autres au point de m'imposer une éthique stricte, de peur de les manipuler).

... Caméléon donc, capable d'appréhender et de s'adapter à un nouvel interlocuteur ou environnement. Peut-être même de m'y intégrer... Mais sans jamais arriver à développer tout à fait un sentiment d'appartenance au groupe (sentiment de décalage mais également peur de perdre de mon indépendance d'esprit ?).

... Un rien m'émerveille, un rien me met la larme à l’œil, un rien peut aussi creuser un abîme soudain à l'intérieur de moi... Et pourtant il me semble parfois que je pourrais parcourir la vie en dansant, en chantant ou sifflotant. De tout ça je montre le moins possible.

... Sinon mon humour est trop souvent incompris et rien que pour ça, en juste compensation, je mériterais d'être un Zèbre (notez ici qu'il n'y a pas d'affirmative).

Bon, le socle est déjà passablement vaste là, je me suis même laissé aller à le déborder quelque peu... J'en ai beaucoup dit mais tellement peu aussi. On va en rester là, pour le moment. Si quelqu'un arrive au bout de mon exhibition, en tous cas, je l'en remercie !

Ah oui, sinon, je ne suis pas Zèbre (en tous cas pas officiellement, bien qu'adoubé par divers Zèbres croisés au fil des années). Ressentant aujourd'hui le besoin impérieux d'encore mieux savoir comment je fonctionne, j'ai pris rendez-vous chez une spécialiste pour, qui sait, effectuer les fameux tests... Depuis très longtemps j'ai compris ou cru comprendre que j'étais beaucoup plus rapide de la comprenette que la moyenne. Néanmoins je suis intimement persuadé que mon fameux QI se situe juste en dessous des fameux HPI : juste suffisamment proche pour que j'ai l'impression de comprendre leurs problématiques mais aussi suffisamment loin pour que non, décidément, ce fonctionnement particulier du cerveau ne me concerne pas.

Voilà, voilà...

Ps. Je ne me suis jamais présenté auparavant sur ce site. Le titre m'a juste été suggéré par la sensation d'être en représentation en rédigeant ce message, au sens théâtral du terme, tout ayant la conscience inquiétante que d'elle dépendra la représentation que vous vous ferez de moi. Et bon, vu qu'il en faut bien un, de titre...

Tsigalko
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 32
Localisation : A l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par tieutieu le Sam 5 Mai 2018 - 10:25

Bienvenue Tsigalko  Very Happy
Toi aussi tu aurais 129 de QI.
L'avenir te le dira, néanmoins s'il te manque 1 point pour te sentir légitime à être qui tu es, je te le donne avec plaisir...c'est le dernier qu'il me reste.
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 914
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 41
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Luw le Sam 5 Mai 2018 - 16:38

Bienvenue Tsigalko,

J'ai appris le mot "Adoubé" grâce à toi, merci beaucoup Smile j'adore les nouveaux mots !

J'espère que ton test t'apportera des réponses dans ta recherche de toi même :-)
avatar
Luw
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 02/05/2018
Age : 29
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Tsigalko le Jeu 17 Mai 2018 - 10:02

Merci pour vos messages ! Wink

J'ai appris le mot "Adoubé" grâce à toi, merci beaucoup  Smile j'adore les nouveaux mots !
Si tu peux me fournir la liste de ceux que tu connais je peux voir ceux que je pourrais t'apprendre. Arrow

Toi aussi tu aurais 129 de QI.
L'avenir te le dira, néanmoins s'il te manque 1 point pour te sentir légitime à être qui tu es, je te le donne avec plaisir...c'est le dernier qu'il me reste.
Au-delà d'une certaine "urgence de savoir" que je peux parfois ressentir je ne sais pas si j'ai besoin d'un test pour me sentir légitime... Ni si j'ai envie de me coller une quelconque étiquette... Besoin de mieux connaître mon fonctionnement cérébral plutôt... Mais un examen par imagerie cérébrale m'attirerait peut être plus qu'une batterie de tests psychotechniques !

Curieusement ce week-end on a évoqué mon enfance avec mes parents... Sans que nous n'ayons jamais évoqué les histoires de Zèbres. Et c'est vrai que ce que ma mère peut raconter va dans le sens de mes souvenirs : j'étais quand même bien identifié comme "différent", "en avance", etc.

Tsigalko
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 32
Localisation : A l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Ninou34 le Jeu 17 Mai 2018 - 10:08

Bienvenue à toi !

Tout comme toi, je pense qu'il est plus important et pertinent d'apprendre à se connaître soi, son fonctionnement, plutôt que de connaître son "score" ou dans quelle case on pourrait bien pouvoir se fourrer. Si tu as "160" de QI, qu'est-ce que cela t'apprend sur toi ? Si tu es zèbre, même question. C'est trop, selon moi, superficiel et cela soulève encore plus de questions.

Ninou34
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 23
Date d'inscription : 12/05/2018
Localisation : proche Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par JeannieC. le Jeu 17 Mai 2018 - 14:02

Sois le bienvenu, Tsigalko !
Sois adoubé et des nôtres, preux chevalier ! What a Face
Une belle et riche présentation. J'aime beaucoup écrire moi aussi. Allez, je vais faire ma curieuse : qu'écris-tu donc ?
Au plaisir !
avatar
JeannieC.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 25
Localisation : Grenoble

http://www.jcroset-couleurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par guizm0e le Jeu 17 Mai 2018 - 14:33

Pas d'inquiétude à avoir Tsigalko, chouette présentation !
Bienvenue Very Happy
avatar
guizm0e
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 387
Date d'inscription : 03/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Tsigalko le Jeu 17 Mai 2018 - 15:41

JeannieC. a écrit:Sois le bienvenu, Tsigalko !
Sois adoubé et des nôtres, preux chevalier ! What a Face
Une belle et riche présentation. J'aime beaucoup écrire moi aussi. Allez, je vais faire ma curieuse : qu'écris-tu donc ?
Au plaisir !
Pour être franc, j'aime écrire mais je n'écris pas grand chose (pour ne pas dire rien !).

Pour la route, un petit texte (égocentré, bien entendu) commis il y a pas loin de dix ans maintenant et que j'ai redécouvert tout récemment... Comme souvent j'ai dû me lancer sans savoir où je voulais bien en venir. Mais bon, à pas mal d'égards il me ressemble toujours !

Communication

Je crois avoir longtemps attendu des autres qu'ils comprennent mes états d’âme par eux même, sans intervention aucune de ma part. J'avais cette capacité malheureuse de tendre tout mon corps et tout mon esprit dans l'attente désespérée et toujours frustrée d'une réaction appropriée de l'autre. Comment se pouvait-il qu'ils ne remarquent rien... Est-ce que je devais comprendre que cela leur indifférait, que je comptais pour rien ? Comment auraient-t-ils pu s'en rendre compte ?!

J'ai bien sûr pris conscience, au fil du temps, de la nécessité - de l'obligation en fait - dans laquelle on se trouve de dire les choses si on veut que les autres puissent en tenir compte. Ils  me l'ont d'ailleurs dit, textuellement, qu'ils ne pouvaient pas lire dans ma tête. Je ne me suis guère échappé de mes mutismes pour autant, le blocage lui est toujours resté. Depuis toutes ces années, et aujourd’hui encore, je ressens avec détresse mon incapacité à exprimer les choses et désespère de celle de l'autre à voir, à comprendre, à sentir.

Je suis un mur vivant dont bien peu d'aspérités peuvent servir de prise, un mur dont le sommet est difficile à atteindre. Ou plutôt, je suis derrière un mur qu'on arrive tout au plus à ébrécher, de quelque côté que l'on s'y attaque et de quelque manière que ce soit. La force ou la douceur, les mots couverts ou les confrontations forcées m'ébranlent mais le mur ne me laisse rien lâcher, ou alors si peu, trop peu et trop mal...

Les silences enferment, ils font de la vie une prison qui éloigne des autres. Le silence est un mensonge qu'on ne peut pas expliquer, dont on ne sort que dans la douleur. De ce mensonge ils attendent qu'on donne les raisons, tout crime doit avoir un mobile, celui de la passivité aussi, mais on cherche encore le sien. Le silence est un aveu mais c'est le silence le coupable et ils ne le comprennent toujours pas... On ne sort pas du silence, on s'en fait arracher aux forceps, c'est bâclé et pas beau à voir, on y retombe aussi sec, tout juste mouillé de quelques larmes salées. Le silence est un mensonge, une blessure faite à soi-même, pas une arme contre l'autre...

On survit avec le silence, quand l'autre ne le découvre que lorsqu'il ressent l'intérêt de le faire. Je ne suis pas le silence, c'est lui qui me suit ! Il se couche et se lève avec moi... Et eux ? Je ne sais pas, après tout...

Parler... Parler de ça. Tout est ça et ça est tout. Comment mettre un nom sur ce qu'on est ? Lorsque c'est tout ça devient rien...

Par où commencer ? Où s'arrêter ? Peut-on vraiment ne placer qu'une petite pièce du puzzle ? Préparer... Mais que viennent les mots et sorte la voix, que se forment des phrases... Comme prévu. Mais c'est une conversation, une vraie et pas une de celles qu'on se joue si souvent dans la tête et qui n'arrivent jamais. Comment se préparer à l'autre qui nous surprendra toujours ? Réagir... La perspective n'est pas réjouissante et la réalisation pas brillante. Voilà que ça coince ou pire que ça déraille... Retour à la case départ, la case prison.

Cette incapacité chronique à dire les choses, source de bien des maux, de culpabilité aussi, et créatrice enfin de vraies raisons de culpabiliser... Cacher.

Oui. Depuis que j'ai pris conscience, sans trop savoir de quoi, j'ai déployé une énergie incroyable, désespérée, créatrice et destructrice, dans le seul but de ne pas laisser entrevoir la moindre faille. Ils ne devaient et ne doivent toujours pas voir que je n'y arrive pas... J'y arriverai bien ! Ou sinon...

J'y croyais et voudrais encore pouvoir y croire... D'une manière ou d'une autre il m'aurait fallu de l'aide, je la fuyais, je voulais juste me sentir comme tout le monde. Suis-je enfin prêt à me présenter dans toute ma faiblesse ? Peuvent-ils encore la concevoir... ?

Pourquoi ?

Tsigalko
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 32
Localisation : A l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Hortense le Jeu 17 Mai 2018 - 20:45

Bienvenue à toi,

Ils auraient pû choisir un autre mot que "adoubement", comme, par exemple "chevaliérisation" Gêné
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1076
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par holokian le Jeu 17 Mai 2018 - 23:35

Le mot "représentation" a titillé ma curiosité.

Je trouve que tu écris particulièrement bien. Texte très agréable à lire. Moi qui aime l'écriture et le théâtre, il y avait de quoi s'amuser sur cette lecture Smile

Bref, après cette belle exhibition, je te souhaite la bienvenue Tsigalko Smile
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 445
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Tsigalko le Ven 18 Mai 2018 - 7:32

Merci pour vos petits mots de bienvenue ! Smile

Hortense a écrit:Bienvenue à toi,

Ils auraient pû choisir un autre mot que "adoubement", comme, par exemple "chevaliérisation" Gêné
C'est pas faux, mais c'est tout de même malheureux de maltraiter ainsi la langue française, tu mériterais qu'on t'assène quelques coups péremptoires avec une arme par destination, un truc redondant, du type fenouil...

Tsigalko
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 32
Localisation : A l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par JeannieC. le Ven 18 Mai 2018 - 17:06

Haha, chevaliérisation, j'aime xD

Oh ce n'est pas rien, Tsigalko, je le trouve très expressif ton texte. Puis des textes en vrac, ce sont toujours des choses. Intéressantes au demeurant. J'aime bien certaines images, notamment :

Je suis un mur vivant dont bien peu d'aspérités peuvent servir de prise
avatar
JeannieC.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 25
Localisation : Grenoble

http://www.jcroset-couleurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Hortense le Ven 18 Mai 2018 - 21:49

Tsigalko a écrit:Merci pour vos petits mots de bienvenue !  Smile

Hortense a écrit:Bienvenue à toi,

Ils auraient pû choisir un autre mot que "adoubement", comme, par exemple "chevaliérisation" Gêné
C'est pas faux, mais c'est tout de même malheureux de maltraiter ainsi la langue française, tu mériterais qu'on t'assène quelques coups péremptoires avec une arme par destination, un truc redondant, du type fenouil...
Je me regarde dans le miroir, et j'ai l'impression d'être... insipide...
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1076
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Tsigalko le Ven 18 Mai 2018 - 22:11

C'est pas faux...

Mais ça vaut toujours mieux que d'être un cageot, non ?

Tsigalko
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 32
Localisation : A l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Hortense le Ven 18 Mai 2018 - 22:33

Trop pomme ? Bonne poire ?
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1076
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Re)présentation

Message par Hortense Aujourd'hui à 9:35

Ah, j'ai oublié: c'est cadeau:
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1076
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum