Une âme soeur au sens propre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une âme soeur au sens propre ?

Message par Ungrim le Sam 24 Déc 2016 - 15:06

Comme j'ai beaucoup de questions et que j'ai pas trouvé de post similaire j'ouvre celui-la.
Depuis toujours je sens que j'ai un besoin vital d'une relation affective particulière (est-ce de l'amour ? excellente question) avec une personne, trouver quelqu'un avec qui tout partager, absolument tout. Des voyages aux centres d'intérêts divers, en passant par le politico-philosophique ou la Nowel puisque cela semble être à l'ordre du jour, une "âme sœur" au sens propre finalement. Est-ce illusoire de l'espérer ? Qui plus est à 19 ans ? Si c'est le cas, comment combler/compenser ce besoin vital afin de ne plus être dans la déprime quotidienne ?
Je ne sais pas si ca relève réellement de ce qui est couramment appelé "l'amour absolu" sur ce site, pour moi l'amour est quelque chose de relativement très flou.
Suis-je le seul à avoir besoin et à rêver de cette relation ? Ou c'est quelque chose de courant chez les zèbres et même carrément relié à la zebritude ? Si oui, je suis très ouvert à tout élément d'explication.
Si y en a d'autres qui sont dans ce cas, hésitez pas à témoigner Smile
avatar
Ungrim
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 26/01/2016
Age : 20
Localisation : Bourg en Bresse/Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Heliox le Sam 24 Déc 2016 - 22:48

Salut Ungrim Smile

Je ressens ça aussi, besoin d'une personne, LA PERSONNE avec qui tout partager sans exception...
Tout comme toi, ce besoin est présent depuis d'aussi loin que je me souvienne... Aujourd'hui, j'ai 29 ans et je ne l'ai pas trouvé et ma frustration grandie et j'y crois de moins en moins.
Je ne suis pas sûre que la majorité des gens recherche ceci... de ce que j'ai pu voir, ils aiment avoir plusieurs amis où il est possible de partager différentes choses selon l'ami.

De mon côté, la personne qui était le plus adaptée était la personne avec qui je suis sensée partager ma vie. Je ne me vois pas vivre ma vie avec quelqu'un et d'avoir à côté LA PERSONNE avec qui je partage tout... ça n'a pas de sens !
C'est/était pour moi idéal de TOUT partager et d'initier l'autre sur d'autres sujets non explorés.
D'apprendre, de s’intéresser, d’expérimenter, de partager tout un tas de choses ensembles... oui... le rêve...

Aujourd'hui, je n'ai pas réussi à combler ce besoin... je reste donc toujours dans l'optique de trouver cette personne qui aspire au même besoin que moi.

Et toi, où en es tu ?
Je serais également intéressée de savoir si ce besoin est présent chez d'autres personnes.
avatar
Heliox
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 52
Date d'inscription : 07/10/2016
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par fleurblanche le Dim 25 Déc 2016 - 0:18

Ungrim a écrit:Comme j'ai beaucoup de questions et que j'ai pas trouvé de post similaire j'ouvre celui-la.
Depuis toujours je sens que j'ai un besoin vital d'une relation affective particulière (est-ce de l'amour ? excellente question) avec une personne, trouver quelqu'un avec qui tout partager, absolument tout. Des voyages aux centres d'intérêts divers, en passant par le politico-philosophique ou la Nowel puisque cela semble être à l'ordre du jour, une "âme sœur" au sens propre finalement. Est-ce illusoire de l'espérer ? Qui plus est à 19 ans ? Si c'est le cas, comment combler/compenser ce besoin vital afin de ne plus être dans la déprime quotidienne ?
Je ne sais pas si ca relève réellement de ce qui est couramment appelé "l'amour absolu" sur ce site, pour moi l'amour est quelque chose de relativement très flou.
Suis-je le seul à avoir besoin et à rêver de cette relation ? Ou c'est quelque chose de courant chez les zèbres et même carrément relié à la zebritude ? Si oui, je suis très ouvert à tout élément d'explication.
Si y en a d'autres qui sont dans ce cas, hésitez pas à témoigner Smile

Je pense que c'est un besoin naturel, mais que ce n'est pas tout le monde qui le ressent.

Il arrive que l'on trouve une seule personne qui arrive à combler ce besoin en nous. Parfois aussi, ce n'est pas une seule personne mais plusieurs personnes différentes qui arriveront à combler chacune une partie de nos besoins affectifs. Ce qui signifie que l'on peut avoir besoin de plusieurs personnes dans sa vie, chacune nous apportant quelque chose de différent. Et la relation que l'on aura avec chacune de ces personnes ne sera pas forcément une relation amoureuse, ça peut prendre la forme d'une relation d'amitié très forte, ou de fraternité très forte, ou comme un père/une mère supplémentaire.

comment combler/compenser ce besoin vital afin de ne plus être dans la déprime quotidienne ?

Avoir un passe-temps qui nous occupe vraiment la tête.

Sortir, voir du monde. Aller aux rencontres IRL.

Essayer d'intégrer une activité de groupe qui nous plait, afin de côtoyer des gens avec lesquels on aura déjà un intérêt commun à partager, ça peut diminuer le sentiment de solitude que l'on ressent, en attendant de faire une belle rencontre.
avatar
fleurblanche
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4102
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 49
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Paradoxa le Dim 25 Déc 2016 - 7:59

Bonjour,

J'aurai pu écrire exactement le même message... Je ressens mot pour mot la même chose que toi, tu l'as dit avec tellement de justesse que je ne trouve pas vraiment de réponse à donner... Est-ce un idéal ? Je pense... Mais je pense aussi qu'il est possible de le trouver, de le vivre, vraiment... La frustration ressentie de ne pas pouvoir l'atteindre ne vient pas de l'idéal dont tu rêves, mais cette attente intérieure et cette nuance fait pour moi beaucoup de différence et me donne personnellement une piste pour évacuer ce sentiment qui parfois peut réelement me rendre triste...

Se contenter de ce qu'on a, des personnes que l'on rencontre et que l'on rencontrera... Penser à soi. Si tu ressens un vide, à toi de le combler, profondément, et pas qu'a la surface... Cherche profondément ce qui pourrait le remplir... L'amour est la chose qui le remplit vite, et intensément, mais il y a autre chose, l'amour est au sens large, connecte toi avec certaines choses qui à toi seule,te donne le sentiment de vivre... Je ne saurai pas vraiment quoi répondre à ce poste mais je dirai... Concentre toi sur l'intérieur, ton intérieur, rêve de ce lien que j'espère tu vivra un jour, mais ne l'attend pas...

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Invité le Dim 25 Déc 2016 - 9:20

Bonjour à vous =)

Effectivement, c'est dit avec beaucoup de justesse. Cela dit je ne pense pas que ce soit quelque chose propre aux zèbres en général. Je pense que nous avons peut-être des besoins relationnels plus spécifiques que les autres, mais cette quête d'une relation absolue, avec qui l'on pourrait vivre comme avec nous même, cela ne concerne certainement qu'une partie de la population (qu'elle soit zébrée ou non).
Néanmoins, je comprends parfaitement. Je n'ai pas eu le droit à beaucoup d'affection étant petit, ni d'émulation intellectuelle avec la plupart des gens que j'ai pu côtoyer. A ce jour, une seule personne a pu me donner l'impression qu'elle était la bonne, que je pourrais m'épanouir humainement avec elle, dans une simplicité naturelle et toutefois dans une apparence de satisfaction réciproque de nos attentes (une curiosité, des projets de vie communs, une tendresse, un humour semblable, une complicité, etc.). Hélas cette personne ne semble pourtant pas m'être destinée (bien que je ne sois guère sensible à la notion de destinée, je me permets d'user de ce terme à des fins ironiques) étant donnée son inaccessibilité. Bref, je suis également en recherche de cette relation idéale, à défaut de pouvoir accumuler et jongler avec les relations afin de combler en chacune un besoin précis.

Pour tenter de répondre à tes questions, je ne pense pas que ce soit illusoire d'espérer une telle relation, mais c'est clairement délicat de vivre une vie à espérer et à attendre (voire à poursuivre) une telle relation. Une relation de ce genre, tient selon moi de l'idéal (même la personne que je considère comme ayant pu satisfaire mon besoin de "fusion", n'est peut-être pas capable, dans les faits, de satisfaire ledit besoin). Je ne conseillerais aucune façon de faire. Personnellement, je fais avec. Je me construis selon l'idée que si cela doit arriver, cela arrivera. Je suis certes dans une période de recherche relationnelle qui me fait m'ouvrir à des personnes intéressantes, je suis certes dans une période où je renoue donc avec l'espoir de trouver quelqu'un d'idéal mais j'ai mes projets de vie et je suivrais la ligne que je me suis fixée. S'il s'y adjoint une personne idéale, tant mieux, sinon... qu'il en soit ainsi. Cela dit, je suis assez spécial dans mon genre. J'ai grandi et mûri en lisant des ouvrages sur la philosophie du Portique et je suis donc relativement empreint de ses enseignements. C'est mon parcours, ma façon de prendre les choses. Je ne dirais pas que c'est une façon objectivement bonne de faire les choses ^^
Comme le dit Paradoxa (et bien que je ne sois pas d'accord avec le fait de "faire avec" les personnes que je rencontre), le développement personnel en soi-même et pour soi-même, voilà une quête qui ne dépend que de toi et nullement des autres. Les autres peuvent y apporter certaines choses, mais tu peux te construire toi-même avec ce que tu as aujourd'hui. Et cette quête peut être à même de t'occuper l'esprit et d'oblitérer la déprime. Cela étant, ce n'est pas évident et cette déprime, tu ne pourras pas la combattre tous les jours. Du moins, c'est ainsi que je vois les choses. Il ne tient qu'à toi, par le biais d'une introspection scrupuleuse et avec l'aide perspicace de ton instinct, de te développer dans une optique où tu puisses te satisfaire à toi-même; ne pas oublier d'espérer (parce que l'espoir, dans sa naïveté, est chose humainement touchante) mais se construire pour soi-même, sans espoir. N'être que pour être ce que tu seras. Et me voilà tombé dans le travers du conseil personnel. Je suis irrécupérable Laughing Ne le prends pas trop au pied de la lettre. Ce sont des sentences que je me destine à moi-même, en réalité (comme la plupart des conseils que l'on dispense). C'est simplement la voie que j'ai choisie et qui semble me correspondre Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par krapopithèque le Dim 25 Déc 2016 - 10:06

Le besoin de fusion est naturel , mais difficile à concilier avec notre individualité naturelle   Console

Savoir que chacun partage cette ambiguïté est pour le moins consolant.

Le plaisir est dans la quête , , ,   Tchao sunny
avatar
krapopithèque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 66
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par izo le Dim 25 Déc 2016 - 18:00

A 19 ans j'avais cette âme sœur.

Rencontrée au collège (en 5ième), elle était la meilleure élève, tandis que j'étais la cancre de service. Un regard et nous nous sommes très vite liées au grand dam des professeurs persuadés que ma fainéantise allait déteindre sur sa sainte personne.

Elle se gardait de me donner des cours, comme elle pouvait le faire à d'autres, pour éventuellement compenser mes lacunes, car nous sentions que le temps était déjà court et que l'essentiel était à faire ; nous préférions nous consacrer à nos "passions essentielles" comme nous disions (lectures, musique, philosophie, danse etc...bref, tout ce que nous ne trouvions pas à l'école). Cette amitié a duré et s'est ensuite poursuivie après son départ pour Paris où ses parents, conformément à la trajectoire prévue, la destinait à une formation plus prestigieuse, à la hauteur de ses talents (prépa, ENS). Car oui je n'ai jamais réussi à lui inculquer l'inaction scolaire qui me caractérisait, au grand soulagement du corps enseignant.

Plus tard, nous avons poursuivi par écrit ces échanges toujours longs et soignés, extrêmement stimulants sur les rencontres décisives que nous faisions au travers des arts et des mots sans qu'il y ait fusion. Nous nous retrouvions à Paris où je montais pendant les vacances (au grand dam de mes parents qui ne me voyaient pas réviser le bac).

Je peux dire que nous nous sommes mutuellement sauvées du système scolaire, qu'elle assumait avec plaisir toutefois adorant travailler, et que j'assumais avec dégoût, étant peu portée à l'effort. Nous évoquions très peu nos parcours respectifs (elle m'écrivait ; "je suis admissible", ou "demain je rentre à l'ENS")... c'était tout. idem pour moi.

C'était une amitié semblable à celle qui est décrite par les romantiques allemands, très formatrice donc et capitale à éprouver à ces âges délicats (12 à 27 ans !). Nous sommes encore en contact, mais selon une intensité amoindrie. la réalité ayant repris ses droits de part et d'autre.

Ceci m'est véritablement tombé sur la tête, je n'aspirais pas bénéficier de ce lien et ne m'y attendais pas, car à l'époque j'étais déjà très à part, en repli dans mon imaginaire vaste et doux, sans être fermée au monde environnant, à la recherche d'une lumière qui viendrait l'éclairer. Très très bon à vivre c'est sûr.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1533
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Invité le Lun 26 Déc 2016 - 10:47

C'est assez rassurant de voir que je ne suis pas la seule à penser ainsi. Tu es jeune, en effet, mais garde en tête cette belle image de l'Amour que tu as Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par raphaz le Sam 14 Jan 2017 - 11:44

avatar
raphaz
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 30
Localisation : lorient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Hugo PidiPiou le Lun 16 Jan 2017 - 10:59

Tu sais quoi, j'ai 17 ans et j'ai rencontré l'âme sœur comme tu l'appelle.

Au pif, sans m'y attendre alors que j'était comme toi dans cette quête incessante de ce partage ultime.

Je ne te donnerais pas de conseils parce que comme l'âme sœur te correspondra, il faut que la façon de la trouver te corresponde aussi et c'est en ça qu'il faut être toi-même. C'est le plus important... Si tu cherches tu va faire que des mauvaises rencontres (ou presque) et tu va tomber dans la désillusion et ce n'est pas ce que tu cherches. Si tu restes toi même et entier et complet, alors déjà ça se sentira et tu trouvera naturellement et intuitivement au fil du temps la bonne personne ^^

En espérant t'avoir redonné du courage Smile
avatar
Hugo PidiPiou
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 18
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Mark Larx le Lun 16 Jan 2017 - 12:09

Je partage ton envie d'âme soeur qui me semble aller plus en profondeur que de simples relations amoureuses. Tu as trouvé des mots intéressants pour le dire. Je suis, à ce sujet, souvent étonné de voir comment des proches passent d'une relation à une autre, qu'ils aient été à l'origine de la séparation ou non. Je n'envisage de relations amoureuses qu'avec quelqu'un que je considère comme mon âme soeur.
Toutefois, j'ai du mal à formuler précisément ce que j'attends de cette relation car il faut composer avec toutes mes exigences contradictoires. Je n'en n'ai pas encore trouvé l'équilibre déjà pour moi, alors avec une autre, ce n'est pas très simple... et pourtant, j'ai vécu 15 ans avec celle qui me semble le plus correspondre à ce profil...
Je partage avec vous une phrase piochée au hasard de mes lectures et que j'aime bien : "le surdoué vit la relation amoureuse comme la plus absolue de ses créations".


Dernière édition par Mark Larx le Jeu 19 Jan 2017 - 17:23, édité 1 fois
avatar
Mark Larx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 37
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Firemane le Mar 17 Jan 2017 - 16:38

Je fais parti de ces personnes comme toi qui recherche ce genre de relation, mais cela semble de plus en plus ringard aujourd'hui. Jevois notamment pas mal de demoiselle qui décrient la chose.
avatar
Firemane
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 594
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par L'Homme qui Sait le Mar 17 Jan 2017 - 16:42

Ungrim a écrit:Suis-je le seul à avoir besoin et à rêver de cette relation ?
C'est une vraie question, ça ?

Oui, oui, t'es totalement le seul humain à rêver d'une relation d'amour profond et compréhension sentimentale réciproque.

avatar
L'Homme qui Sait
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 398
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 30
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par -Benoit- le Mar 17 Jan 2017 - 22:21

Bah la question peut se poser. Tu sais, je t'aime bien, l'homme qui sait. Mais rien ne t'oblige à être cynique cat

Pour répondre au sujet : je suis complètement largué.
Je ne suis pas encore assez désabusé pour ne plus l'espérer, au contraire je l'attend de pied ferme.
Mais pour vous donner mon ressentit, j'ai l'impression au plus profond de moi de connaitre quelqu'un , que ce quelqu'un me manque, et que je dois essayer de le retrouver. Et a chaque fois que je rencontre des gens (des filles... ) je ne peux pas m'empêcher de me dire "est ce que c'est elle ? " . Probablement que je me suis imaginé "la fille de mes rêves" et que je cherche un fantôme !
Laughing
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 885
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par rosedesbois le Mer 18 Jan 2017 - 19:15

Il y a le phénomène des flammes jumelles, ou âmes jumelles...
avatar
rosedesbois
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 227
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par ISIS75 le Dim 22 Jan 2017 - 11:57

bonjour avez-vous essayé le zeetic ?
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2505
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par -Benoit- le Dim 22 Jan 2017 - 15:40

J'ai hésité... C'est pas trop mon truc . Je suis pas du tout à l'aise à l'idée de "chercher une copine", encore moins une ame soeur. J'aime mieux passer par des étapes intermédiaires, comme une réelle amitié. Chacun fonctionne différemment ... Et vous autres ?
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 885
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par ISIS75 le Dim 22 Jan 2017 - 18:20

j'avais fait une fiche que j'ai à moitié effacée Wink
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2505
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Heliox le Lun 23 Jan 2017 - 0:47

j'avais fait une fiche que j'ai complètement effacée.... Wink
avatar
Heliox
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 52
Date d'inscription : 07/10/2016
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Bimbang le Lun 23 Jan 2017 - 8:45

Faites des stages ! ou entrez dans des associations, truc comme ça.
La base, c'est d'avoir des intérêts communs, non ?
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2183
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par ISIS75 le Lun 23 Jan 2017 - 9:28

tout dépend de ton âge, aussi Wink
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2505
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par larybenji le Mar 31 Jan 2017 - 22:34

Je vais te répondre sur le terme "âme soeur au sens propre".

La légende raconte que l'âme a été divisée en deux pour pouvoir descendre dans les plans de la dualité. Le truc c'est qu'une fois divisée en deux, chacune des parties fait sa life et vie sa vie. Pas forcément aux même endroits, chacune à sa manière et suivent leurs propres chemins incarnations. Une fois que l'une des deux s'est élevée au plus haut niveau, elle aide subtilement la seconde à atteindre ce même niveau et c'est seulement à ce moment là qu'elles pourront être réunies.

Donc en gros n'espère pas trop trouver ton "âme soeur au sens propre" dans cette vie ou la suivante lol, t'as du boulot avant. Wink
avatar
larybenji
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 32
Localisation : Sète

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par mouetterieusequiritpas le Jeu 16 Fév 2017 - 21:56

izo a écrit:A 19 ans j'avais cette âme sœur.

Rencontrée au collège (en 5ième), elle était la meilleure élève, tandis que j'étais la cancre de service. Un regard et nous nous sommes très vite liées au grand dam des professeurs persuadés que ma fainéantise allait déteindre sur sa sainte personne.

Elle se gardait de me donner des cours, comme elle pouvait le faire à d'autres, pour éventuellement compenser mes lacunes, car nous sentions que le temps était déjà court et que l'essentiel était à faire ; nous préférions nous consacrer à nos "passions essentielles" comme nous disions (lectures, musique, philosophie, danse etc...bref, tout ce que nous ne trouvions pas à l'école). Cette amitié a duré et s'est ensuite poursuivie après son départ pour Paris où ses parents, conformément à la trajectoire prévue, la destinait à une formation plus prestigieuse, à la hauteur de ses talents (prépa, ENS). Car oui je n'ai jamais réussi à lui inculquer l'inaction scolaire qui me caractérisait, au grand soulagement du corps enseignant.

Plus tard, nous avons poursuivi par écrit ces échanges toujours longs et soignés, extrêmement stimulants sur les rencontres décisives que nous faisions au travers des arts et des mots sans qu'il y ait fusion. Nous nous retrouvions à Paris où je montais pendant les vacances (au grand dam de mes parents qui ne me voyaient pas réviser le bac).

Je peux dire que nous nous sommes mutuellement sauvées du système scolaire, qu'elle assumait avec plaisir toutefois adorant travailler, et que j'assumais avec dégoût, étant peu portée à l'effort. Nous évoquions très peu nos parcours respectifs (elle m'écrivait ; "je suis admissible", ou "demain je rentre à l'ENS")... c'était tout. idem pour moi.

C'était une amitié semblable à celle qui est décrite par les romantiques allemands, très formatrice donc et capitale à éprouver à ces âges délicats (12 à 27 ans !). Nous sommes encore en contact, mais selon une intensité amoindrie. la réalité ayant repris ses droits de part et d'autre.

Ceci m'est véritablement tombé sur la tête, je n'aspirais pas bénéficier de ce lien et ne m'y attendais pas, car à l'époque j'étais déjà très à part, en repli dans mon imaginaire vaste et doux, sans être fermée au monde environnant, à la recherche d'une lumière qui viendrait l'éclairer. Très très bon à vivre c'est sûr.



Waou c'est beau Smile

mouetterieusequiritpas
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 110
Date d'inscription : 09/02/2017
Localisation : sur le rivage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Amethyste le Ven 17 Fév 2017 - 20:32

doc-pisto-colle a écrit:
Mais pour vous donner mon ressentit, j'ai l'impression au plus profond de moi de connaitre quelqu'un , que ce quelqu'un me manque, et que je dois essayer de le retrouver. Et a chaque fois que je rencontre des gens (des filles... ) je ne peux pas m'empêcher de me dire "est ce que c'est elle ? " . Probablement que je me suis imaginé "la fille de mes rêves" et que je cherche un fantôme !
Laughing

Et si ce quelqu'un qui te manque était un jumeau parti trop tôt et tu serais né seul ?

"De très nombreuses grossesses physiologiques (12 à 15% minimum prouvées scientifiquement) sont initialement gémellaires puis spontanément interrompues précocement dans les premiers jours ou premières semaines, sans être diagnostiquées. Un embryon continue à se développer seul, avec toutes les conséquences psycho-émotionnelles qui découlent pour le survivant de ce deuil non fait, car non reconnu...Et s'il s'agissait de vous..."
C'est le début du texte figurant au dos du livre "Un seul être vous manque... Auriez-vous eu un jumeau ?" du Docteur Claude Imbert aux éditions Visualisation-Holistique.
Un livre très intéressant qui m'a énormément parlé et confirmé ce que je soupçonnais déjà intuitivement par rapport à ce manque que je ressentais aussi depuis si longtemps. Je ne savais pas que c'était possible sans que ma mère en ait eu conscience...pourtant si ! Et ça semble relativement courant...

J'ai ensuite travaillé sur cette blessure de différentes façons, notamment avec les constellations familiales dans lesquelles l'existence de mon jumeau s'est encore confirmée, ce qui m'a aussi donné l'occasion de faire le travail de reconnaissance, de séparation et de deuil nécessaire.

Depuis, je me sens mieux, j'espère encore construire une relation de couple avec une personne qui me correspondra pleinement et à qui je correspondrai pleinement, mais ce n'est plus une personne avec laquelle nécessairement tout partager, simplement les choses les plus importantes pour moi (il y a des choses que je pourrai partager avec des amis) et surtout je ne ressens plus ce manque quasi-permanent que j'avais avant.

Peut-être que ce serait aussi une piste pour toi doc-pisto-colle et d'autres parmi vous, qui sait...
avatar
Amethyste
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 53
Localisation : Jura suisse, Franches-Montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Mike J. le Mer 22 Fév 2017 - 18:52

Bonjour,

Ça me fait penser à ça :

Tu vas dans un magasin car tu veux une moto.
Le vendeur te propose un vélo tout de suite ou une moto plus tard, tu ne sais pas quand, et sans certitude.
Il y a beaucoup de gens qui aiment le vélo.
Les vélos, ça aime les cyclistes, pas les motards.
Seul un magicien peut transformer un vélo en moto.

Mike
avatar
Mike J.
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 29
Localisation : Saint-Denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une âme soeur au sens propre ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum