Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Angeal le Ven 16 Nov 2012 - 18:33

Je sais pas pour vous mais ça fait plusieurs fois de suite que comme une bécasse je saisis au total opposé les phrases des gens ou les blagues ironiques.

Du genre une fille de ma classe me raconte une anecdote sur une fille: "Tu vois cette fille elle n'a aucune connaissance de la valeur de l'argent, ça mère lui donne tout, enfin tu comprends quand on nous offre des fleurs on ne les jette pas à la poubelle." Comme une bécasse je sort: Ah bon elle a jeté les fleurs de sa mère a la poubelle ?! En fait c'était une métaphore pour dire qu'elle jette l'argent par les fenêtres --"

Idem on peut me faire gober tout et n'importe quoi...du genre: Tu vois la bouteille posé sur le chantier, on appelle ça le test de la bouteille, ça permet de voir si la terre ne s'enfonce pas. Et je gobe et je gobe --"

Vous êtes naïf à ce point là ?

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Waka le Ven 16 Nov 2012 - 18:50

Je connais une personne surdouée qui est comme toi. Elle prend vraiment, vraiment tout au premier degré. Je pense qu'il y a une part culturelle (personne étrangère, et le second degré c'est assez français, en fait, non?), et une part liée à son éducation familiale plus particulièrement ("il faut être sérieux/se dans la vie, on est pas là pour rigoler").

Quelle éducation tu as reçue, toi?

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Angeal le Ven 16 Nov 2012 - 19:09

Education particulièrement strict, j'étais trèèèèèssss timide étant enfant par peur de l'autorité des adultes car il est vrai que chez moi c'était plutôt dur. Tu range pas ta chambre, tu refuse de faire tes devoirs= Claques.

On me rappelais bien de dire bonjour et au-revoir à la Dame, ne met pas tes coudes sur la table. Mêle toi de ce qui te regarde. Au restaurant la table des enfants et la table des adultes. Bref enfance un peu Bobo et strict oui mais ça ne nous empêchait pas de rire en famille par contre.

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 19:22

Tout le monde est naïf dès que ce n'est pas notre domaine de compétence, cf la chasse au dahu...
L'histoire des fleurs à la poubelle aurait parfaitement être vraie, il y a une métaphore "classique" pour ça, tu l'as dit (l'argent par les fenêtres), le premier degré était plausible. (Le test de la bouteille, c'est différent. Laughing ça me rappelle "le bouchon à mûrir" chez nous... On laissait dans le plateau à fruits, rangé près d'un fenestron basculant, un bouchon dont l'usage était de caler le fenestron, quand il était en position ouverte, pour qu'il ne grince pas. Mon père avait fait marcher une cousine en lui faisant croire que ce bouchon était en fait imbibé d'une substance servant à faire mûrir les fruits dans le plateau.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Foreigner le Ven 16 Nov 2012 - 20:51

Fusain a écrit: cf la chasse au dahu...
Ça c'est clair : Faux vraiment être benêt pour attendre un animal toute la nuit avec un sac !
Je l'ai fait une fois mais ... Façon zèbre. Je me suis d'abord renseigné sur la différence de longueur de leur pattes ! (Pas évident, les estimations varient mais malgré tout elles se tiennent suffisamment pour pouvoir faire une moyenne à peu près fiable.) Du coup j'ai pu calculer l'angle optimal de la pente qui leur convient pour savoir où chasser ! Après je n'ai plus eu qu'à essayer de suivre leur traces au lieu d'attendre. J'ai bien trouvé des petites crottes mais ne sachant pas si les crottes de dahu sont également asymétriques ou pas (celles-là étaient bien rondes.) je n'en ai pas tenu compte.
Enfin peu importe. J'ai pisté toute la nuit et je suis rentré bredouille. Mais n'étant pas chasseur, je suis sûr d'avoir faire trop de bruit. Mais bon, quand je pense aux autres avec leurs sacs ... MDR !


Dernière édition par Foreigner le Ven 16 Nov 2012 - 21:41, édité 1 fois

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Waka le Ven 16 Nov 2012 - 20:57

Nan mais je pense que l'éducation stricte ça joue, parce que vraiment... la personne que je connais n'arrive pas à sortir de ça: dès qu'on la charrie un peu et gentillement, elle se défend avec aplomb.

Elle rigole aussi, et aime rigoler, mais d'autres trucs, pas vraiment au second degré qu'elle ne saisi jamais.

Après, moi aussi je suis naïve, on peut me faire croire des trucs et tout, je suis bonne poire, mais quand quelqu'un à un sourire plaisantin en me parlant, je comprend que c'est du second degré quand même.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Invité le Ven 16 Nov 2012 - 21:39

Foreigner, tu chassais le dahu dextrogyre ou lévogyre ? C'est extrêmement important car ils n'ont pas les mêmes moeurs. Le dextrogyre est de moeurs individualistes, territoriales; il amasse des réserves et en éloigne les intrus. En défi, il lève la patte avant droite à 45° devant lui. Le lévogyre est bien plus intéressant à chasser car il forme de grands rassemblements dans lesquels les individus paradent en levant la patte avant gauche, les doigts refermés.
Je suppose aussi que tu sais ce que dit une femelle dahu quand elle est rattrapée dans sa révolution autour de la colline par un mâle qui a les pattes dans le même sens et peut donc s'accoupler avec elle ?
Spoiler:
"Ah ! tu as de la chance que je sois bonnes pattes !"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Foreigner le Ven 16 Nov 2012 - 21:47

Gné ? Mais j'en sais rien ! On ne m'a jamais parler de ça. Et ça change pas mal de choses du coup.
Ça, je sens que ça va me turlupiner. Faudra qu'j'ré-éssaie. De toute façon, j'me connais, ça va se finir comme ça. Je ne serais pas tranquille tant que je n'aurais pas essayer.
Ben ... Merci pour l'info ...

Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Doinel le Sam 17 Nov 2012 - 13:34

J'ai toujours immédiatement une compréhension littérale de ce qui est dit ou écrit.

La plupart du temps, dans un deuxième temps je comprends le sens réel de la phrase. Souvent je fais alors une blague basée sur le sens littéral. En général elle n'est pas comprise.

Mais parfois le sens réel ne me vient pas à l'esprit et c'est la source de malentendus.

Spoiler:
Un jour un ami irlandais m'a raconté une histoire qui s'était passée avec sa copine française.

Ils s'étaient disputés et bout d'un moment elle avait demandé "Tu m'en veux?"

Il avait répondu "Oui!".

Elle avait alors commencé à être très gentille avec lui afin de se réconcilier.

Lui ne comprenait pas ce qui se passait. Il était content qu'elle se montre enfin aimable mais il attendait autre chose d'elle.

Il avait répondu "oui" à la question "Tu me veux?"

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Zzita le Sam 17 Nov 2012 - 15:44

Ah bah, j'suis vraiment désolée pour vous, je fais partie des gens dont on comprend pas l'ironie.

Le côté obscur de la Force, quoi.



Edit.

"La côté obscur", enfin, c'est plutôt le côté lumineux.
Car finalement, comprendre l'humour c'est assez paradoxal, surtout en français, qui est une langue où le contexte est très important, contrairement à des langues comme l'anglais / l'anglais américain, où tout est dit, et rien de plus.
Le sous-entendu, le non-dit, est très utilisé en français. L'anglais jouera sur les mots, la culture, moins sur le "high context" ou le "big picture".

Faire de l'ironie, du sarcasme, jouer, survoler dans la langue, trépigner dans les mots, les fouiller, leur ôter la moelle, la ressortir sur une planche à découper, retourner les tripes du langage, c'est bel et bien le rôle de l'humour.

La délicatesse, le retournement, la recherche de la tension, de la limite, du non équilibre, tout ça rentre dans les jeux du langage, dans la compréhension intime de la langue et des hommes, de leurs stratégies comportementales, des attitudes.

Le but, au final, c'est faire dire aux mots ce qu'on ne veut pas dire. Allez, merde quoi. On peut étriper une phrase, on peut tuer des lettres, ouvrir les entrailles de la terre, ça change rien au fait que sans la subtilité, la finesse, sans faire appel à son "petit clivage personnel", à la mise à distance à soi on ne peut rien comprendre.

L'humour, ça ne s'apprend pas. L'humour, ça ne se comprend pas. C'est le contraire de la compréhension, même, il s'agit avant tout de ne pas comprendre, de ne pas déconstruire, de prendre l'entièreté de la pique pour elle-même.
Et c'est laisser faire les mots pour nous, arrêter de réfléchir, "être frappé".

Identiquement, la spontanéité, ça s'apprend pas.

Le sens de l'humour, ce n'est pas spécialement le propre des gens drôles. C'est le propre des gens qui ont beaucoup vécu.
L'humour, c'est combiner son vécu sans l'utiliser, c'est être en soi sans s'investir, mais se laisser déshabiller par la blague, pas de strip tease, pas de répit, nul moyen de tricher, comme dans le rire, ou encore plus dans le sourire.




Lol, j'ai l'impression de me prostituer, là.
"Pondre un truc aussi subtil dans un topic aussi ras-les pâquerettes, t'exagère mon chou".









Dernière édition par ♥ !ZZ! ♥ le Sam 17 Nov 2012 - 19:04, édité 1 fois

Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Foreigner le Sam 17 Nov 2012 - 16:16

Je pense que pouvoir identifier les chose comme étant au second degré et à la fois une question de recul, de faculté d’abstraction mais aussi de vigilance. Certains ne font que passer à côté du second degré mais le comprennent lorsqu'on le leur fais remarquer, d'autres ... (Et même au 1er, parfois ...)
D'ailleurs, ça à l'air lié au sens de l'humour.
Autrement dit, ce n'est aussi parfois qu'une question d'habitude.




Foreigner
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 641
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par fleur_bleue le Sam 17 Nov 2012 - 18:56

Ben, moi, je me fais régulièrement dire par certaines personnes que je ne comprenais absolument rien au second degré, alors que pourtant j'en faisais moi-même parfois... Mais bon, situation spécifique aussi, au travail, avec quelqu'un chez qui je n'arrive manifestement pas très bien à "ressentir" quand est-ce que c'est une blague ou quand c'est sérieux.

Après, en temps normal, je vais quand même saisir si quelqu'un est en trai de me taquiner, par exemple, même si comme Doinel j'ai tendance à d'abord comprendre les choses au sens littéral. Parfois, ca permet de faire de jolis jeux de mots aussi (si les gens sont suffisamment futés pour les comprendre, pas toujours le cas)!

@ Doinel:
Elle est drôle, ton histoire! Laughing

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Pieyre le Sam 17 Nov 2012 - 19:11

Alors que je joue souvent sur le second degré par écrit, oralement je le saisis parfois avec un temps de retard. Il y a une question de contexte. En particulier j'ai dû mal à comprendre cette façon de faire des blagues pour tester l'autre, pour le mettre dans l'embarras en se valorisant auprès du groupe.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ditinguer le premier degré du second degré du sens propre et figuré !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum