A la recherche de mes semblables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la recherche de mes semblables

Message par November le Lun 7 Nov 2016 - 22:22

Hello à tous,

Le passage par la présentation est un exercice que j'ai toujours réussi à esquiver un peu partout en restant en sous-marin, mais on admettra volontiers que cette stratégie limite sérieusement les possibilités d'interaction...

Me voilà donc. Avec une confirmation officielle depuis deux semaines que je suis bien concernée par la HPtude. J'étais déjà venue roder sur ce forum (en sous-marin donc, pour ceux qui ont suivi) il y a plus d'un an, à la recherche de réponses, de pistes, d'un sentiment de familiarité qui expliquerait celui de décalage.
A l'époque le syndrome de l'imposteur était trop fort, j'avais vraiment du mal à comprendre ce qu'était la pensée en arborescence, présentée comme étant LA caractéristique des HP, et encore plus à me représenter la pensée linéaire. Je n'étais guère plus avancée et puis ça semblait tellement prétentieux et "trop beau" de penser qu'une partie des mes "problèmes" pouvaient venir du surdouement...

Le cheminement a continué, et même si mon référentiel personnel me semblait toujours aussi normal, c'est finalement en constatant que je développais principalement des affinités avec des personnes atypiques (sans pour autant m'inclure dans cette catégorie de personnes, quelle bonne blague ! Quand on a pas envie de voir hein...), et en mettant bout à bout les indices, en lisant beaucoup que j'ai fini par me rendre à l'évidence : y'avait bien un truc qui clochait chez moi et que le surdouement était une piste à creuser. Mais toujours avec cette petite voix en arrière-plan quand je pensais à cette hypothèse : "Oui, je me reconnais dans une certaine mesure, mais qu'est-ce qui me dit que c'est pas comme ça chez les autres aussi ?" et "Oui mais bon pas plus que les autres gens", "Ça doit être un truc plus grave", "Peut-être juste que j'ai un terrain dépressif"...

Au final, avant de passer le test, j'étais bien convaincue que toute façon, s'il ne s'agissait pas de HP, c'était du syndrome d'Asperger. Ça a ôté une certaine pression au passage du test, car dans tous les cas, ça apporterait une réponse.
Bon, j'ai eu une réponse. Qui éclaire des choses, mais pas tout. Je reste donc avec la piste du SA à explorer. Chaque chose en son temps.

Mais en attendant, pendant toute cette réflexion, j'ai vu avec plus de clarté le fossé entre moi et les autres. Et même si d'une certaine manière, je préfère être solitaire et moi-même, que de ne pas pouvoir avoir cette liberté en étant avec les autres, j'ai aussi goûté la douceur de côtoyer des personnes avec qui tout est simple et fluide.
Ça a notamment été le cas avec deux collègues devenus des amis proches, avec qui on s'émerveillait du plaisir qu'on avait de pouvoir être entièrement nous-mêmes quand on était ensemble, même quand on était sensible, grognon, totalement random ou silencieux.
Depuis cette époque, l'un a été diagnostiqué et l'autre est en train de prendre conscience qu'elle est en plein dedans aussi... Avec du recul, c'est drôle de ne pas avoir compris qu'on avait un gros point commun sous le nez.

Bref, dans les grandes lignes, voilà pour le résumé 3615 ma laïfe (je suis née dans les années 80, j'ai le droit de faire des blagues avec le minitel, ok ?!  What a Face ).

Concernant la situation actuelle, j'ai déménagé il y a peu de temps, je travaille en free-lance (donc dans mon cocon la plupart du temps), un peu sauvage et vraiment, les interactions sociales, c'est le malaise, visible ou non, qui domine. La solitude n'est pas tant le souci, mais c'est plus l'envie de partager avec des personnes avec qui ce serait simple qui motive ma venue ici. IRL de préférence (je vais d'ailleurs aller déterrer le post des Sarthois avec ma petite pelle dès que j'aurais posté ce message). Et peut-être aussi faire de belles rencontres et avoir de chouettes échanges dans les forums.
J'imagine bien que je trouverai de l'intérêt à plein de posts et j'espère réussir à oser participer. Rien n'est moins sûr. Rien que pour écrire ce post, je sors vraiment de moi-même et je me fais l'effet d'une personne méga égocentrique quand je relis le tout. Shocked

Mais bon, si je ne prends pas le "risque" de m'exposer ici, où donc pourrai-je le faire ? Au plaisir donc d'échanger avec qui trouvera de la résonance dans ce que je raconte.

November
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par Parisette le Lun 7 Nov 2016 - 22:37

Bonsoir Novembre,

T'as bien fait de t'inscrire et venir te présenter. J'aime beaucoup comment tu racontes ta laïfe. Ca se lit comme du petit lait Laughing

Bienvenue sur ZC

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1161
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par Maeglin le Lun 7 Nov 2016 - 22:40

Bienvenue! Tchao  (bien que je sois assez nouvelle aussi)
Moi aussi il m'est arrivé d'entendre cette petite voix qui me dit "arrête de te croire différente, tout le monde aimerait se reconnaître dans les traits d'un surdoué, t'as juste un problème de reconnaissance". Mais je l'ai vite fait taire.
Et t'inquiète t'as pas l'air égocentrique c'est juste que c'est TA présentation Very Happy

Maeglin
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 16
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par November le Lun 7 Nov 2016 - 23:06

Parisette, Maeglin, merci pour votre accueil ! Smile

Il fut un temps où j'étais moi-même, il y a fort fort longtemps. A force de réactions peu favorables à la construction d'une bonne image de soi et d'incompréhension, j'ai perdu la spontanéité de l'être. C'est un peu triste comme constat.

Du coup, ça me fait des choses de le faire ici après autant d'années à être sur la réserve...  Rolling Eyes Mais rien n'est perdu !

Maeglin : Je me suis dit que oui, si y'avait bien un moment approprié pour étaler sa vie, c'était bien dans le post de présentation. Ça aide ! Wink

November
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par Tutu le Lun 7 Nov 2016 - 23:28

J'apprécie ta présentation, pour la grande partie ça pourrait être mes mots, encore un peu de temps pour en poser sur cette partie du forum, même nouvelle je me permet de te dire bienvenue ! Very Happy

Pis tout s'apprend et se ré-apprend, et à force de se laisser aller, et de compréhension... qui sait?

Tutu
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 05/11/2016
Localisation : deux vents et des rires

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par Yoda300 le Mar 8 Nov 2016 - 0:47

Bienvenue !

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 551
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par November le Mer 9 Nov 2016 - 11:33

Merci Tutu et Yoda300. Smile

Oui, une fois que j'aurais pris mes marques, ça ira mieux !

November
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par pyb le Mar 15 Nov 2016 - 16:01

Bienvenue Smile

pyb
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 17/06/2015
Age : 35
Localisation : 72

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche de mes semblables

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum