Un Zigre en progrès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Zigre en progrès

Message par N°11 le Mer 20 Juil 2016 - 20:01

Salut à tous les animaux de la savane !

A mon tour de me présenter ici…
Alors comme je sens que je vais encore passer 2H à essayer de rédiger un post quasi-parfait, pour changer, je vais me lancer à écrire comme ça vient. Je vais surement oublier des points importants, mais l’essentiel est là.
J’ai divisé en rubriques, au moins vous pouvez lire la partie qui vous parle le plus, si vous trouvez que mon pavé est trop épais.


Mon parcours scolaire, et comment j’ai fini par comprendre que j’étais zèbre :

Depuis tout petit on me dit que j’ai des capacités, on me fait régulièrement des remarques sur une certaine rapidité, ma bonne mémoire, ou ce genre de choses.
Jusqu’à il n’y a pas longtemps, je pensais juste que j’avais un petit avantage sur le plan intellectuel, et donc que ma destinée était de réussir mes études et avoir un job bien qualifié. Rien de plus au fond.

J’ai eu un parcours scolaire exemplaire au primaire, mitigé au collège (début de paresse, de repos sur lauriers, et de je-m’en-foutisme).
Puis au lycée, dès la seconde, ça a été le crash total. J’ai eu mon bac avec la moyenne -3 points avant la repêche, mon but à l’époque étant simplement de viser 10/20 pile poil au milieu, j'étais à 10000 mètres d'altitude durant la journée.  

On m’a fait repiquer la 1ère alors que mes notes relativement médiocres étaient simplement dues à mon manque de motivation, pas à un manque de capacités. En même temps, quand on est directeur du 2nd Lycée de Toulouse, il faut maintenir son taux de réussite de 98% au bac pour préserver son classement, mais surtout son égo, n’est-ce pas Monsieur le Directeur.

En même temps, bien que je ne faisais rien en cours, j’ai découvert la programmation en autodidacte, j’y passais toutes mes soirées, et ça me passionne depuis.

Après ça, la période 20-30 ans ça a été le chaos total. Je ne savais pas trop qui – ou plutôt ce que – j’étais. Bien que je me considérais comme quelqu’un de normal avec un petit avantage, je trouvais que j’étais toujours décalé sur le plan social, comme si quelque chose ne tournait pas rond. Je n’ai jamais eu beaucoup d’amis et une forte tendance à la solitude.

A l’époque je croyais que c’était dû à ma consommation élevée de certaines substances psychoactives, si tout partait en vrille comme ça…
Malgré tout, j’ai obtenu un CAP boulanger, puis un diplôme d’infographiste multimédia / animateur 3D, puis finalement un bac+5 en informatique, que j’ai obtenu en entrant en 2nd cycle direct.

Après une brève expérience dans le monde des SSII, qui m’a conduit à encre plus haïr cette société fascisante et hypocrite au possible (désolé pour la franchise de mes propos, mes chers compatriotes), je me retrouve à nouveau dans une zone floue, dans un no-man’s land professionnel et social.

J’ai démissionné une première fois, je suis allé voir une psy, qui m’a fait comprendre que j’étais très certainement dans ces 2% de la population qui pensent différemment.

C’est à partir de là que je me suis mis à faire beaucoup de recherches sur Internet, et que je suis tombé sur le site de ZC, notamment.

Puis je me suis fait embaucher par une autre SSII, puis j’ai démissionné à nouveau 3 mois et demi après, comprenant que ce genre de boîte me ferait toujours péter les plombs et que ça ne servait à rien d’insister.


Mes idées, ma philosophie, et la teinte des verres à travers lesquels je vous le monde :

Je vois le monde des fois en noir, très noir, tout noir. Ou alors, des fois, quand la couleur apparaît, c’est magnifique, mais trop éphémère.
J’ai compris le jeu qui se déroule sur l’échiquier politique vers 13 ans, ça occupait toutes mes pensées au moment de m’endormir. Et aussi le lien entre les comportements individuels et leurs conséquences au niveau global.
Certaines attitudes m’ont amené à penser qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond dans notre société, pour que certains individus aient l’attitude qu’ils avaient, à un âge aussi jeune. J’ai eu la crainte que nous dérivions vers quelque chose de très mauvais.

A la même période, j’ai découvert les jeux de rôles, et un peu plus tard le genre Cyberpunk, qui m’a rapidement fasciné. Il y aurait beaucoup à dire à son sujet, mais ce n’est pas le but de ce post. Mais bon, en gros, mon genre littéraire et cinématographique à moi, c’est vraiment celui-là. Si on devait coller un adage à ce  genre, ça serait, par excellence, « science sans conscience n'est que ruine de l'âme ».

Je suis fan de science-fiction, de jeux vidéo, et de Death Metal (alors là je sens certains zèbres écoutant des trucs poétiques avoir les yeux qui s’exorbitent - ah je précise je suis guitariste et jouer cette musique c'est un exutoire, un défouloir  Twisted Evil ).
Est-il nécessaire de dire que j’aime voyager ? (qui n’aime pas ça je veux dire). J’ai passé un an en Australie et j’ai trouvé ça génial. Pendant 1 an, je n’ai jamais eu plus de trois sous sur mon compte, des possessions matérielles rentrant dans le volume d’un sac-à-dos, et en même temps un immense sentiment de liberté.


Mon rapport à la « zébritude »:

Je n’ai pas encore de diagnostic bien-officiel-bien-cadré-selon-les-normes-en-vigueur, cependant, j’ai quand même un bon nombre d’indices, et un feeling qui me dit que, à priori, j’en fais partie. Grâce à différents sites, j’ai pu faire un auto-diagnostique.

En tout cas ça a été un soulagement de savoir que je n’étais pas complètement fou, mais que je correspondais à un stéréotype. Et d’un autre côté, j’ai regretté de ne pas l’avoir su plus tôt. Je crois que j’ai refusé d’en savoir plus même si je me doutais de quelque chose… c’est encore flou.

Les caractéristiques où je me reconnais le plus : l’hypersensibilité à la lumière et au bruit, la difficulté à m’endormir et la légèreté du sommeil, les pulsions de créativité et l’imagination, la sensation d’avoir l’esprit quoi tourne à fond en permanence, un rapport difficile à la hiérarchie, l’agitation et la difficulté à rester bien en place, les difficultés de socialisation,… et pas mal d’autres en fait.

J’ai beaucoup aimé le post de Kalthu sur le Tigre. Je n’y reconnais en partie. En fait, comme Kalthu le dépeint, j’ai la sensation que le Tigre ne serait que la mutation d’un Zèbre qui aurait appris à maîtriser ses sensibilités, ses craintes, pour en faire de véritables atouts. Pour moi, ce Tigre qu’il décrit est au Zèbre ce que le papillon est à la larve. Un aboutissement.
Donc pour moi, je suis toujours partiellement un Zèbre car j’ai encore pas mal de travail à faire sur moi-même, mais partiellement un Tigre aussi, car je suis fier de ce que je suis et que ça me rend plus fort, et car j’avance dans le bon sens (enfin j’espère !). Un Zigre donc ? ->  alien

Bref, quoi qu'il en soit, je viens ici pour rencontrer des semblables, et surtout dans la vraie vie car les ordinateurs ça fait pas tout.

A bientôt pour de vrai alors !

N°11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 33
Localisation : Balma

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zigre en progrès

Message par Saltymbanque le Mer 20 Juil 2016 - 20:10

c'est venu tout seul ^^


Saltymbanque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1633
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zigre en progrès

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 20 Juil 2016 - 20:30

A bientôt de te lire aussi Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16914
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zigre en progrès

Message par cyranolecho le Mer 20 Juil 2016 - 20:38

Belle présentation

Bienvenue Tchao

cyranolecho
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 43
Localisation : plus haut que mon QI vers les 50 mais en Fahrenheit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zigre en progrès

Message par Yoda300 le Jeu 21 Juil 2016 - 0:47


Bienvenue !

N°11 a écrit:Je suis fan de science-fiction, de jeux vidéo, et de Death Metal (alors là je sens certains zèbres écoutant des trucs poétiques avoir les yeux qui s’exorbitent - ah je précise je suis guitariste et jouer cette musique c'est un exutoire, un défouloir  Twisted Evil ).

Bien.

N°11 a écrit:A la même période, j’ai découvert les jeux de rôles, et un peu plus tard le genre Cyberpunk, qui m’a rapidement fasciné.

Très bien.

N°11 a écrit:Je vois le monde des fois en noir, très noir, tout noir. Ou alors, des fois, quand la couleur apparaît, c’est magnifique, mais trop éphémère.


Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 554
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zigre en progrès

Message par N°11 le Ven 22 Juil 2016 - 18:18

Merci pour les réponses, ça fait Chohokeur sunny sunny sunny

N°11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 33
Localisation : Balma

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zigre en progrès

Message par Cassiopée34 le Dim 24 Juil 2016 - 12:50

Salut n°11 ^^
Ah les SSII... à une époque j'appelais ça les proxénètes des techs, mais ça reste entre nous... ^^

Cassiopée34
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 27
Localisation : Montpellier / Hérault

http://www.zebrascrossing.net/t27491-zebre-supposee-solitaire-co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Zigre en progrès

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum