Deux ans pour trouver le courage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Lun 13 Juin 2016 - 8:15

Je n'aime pas les presentations.
D'ailleurs je ne suis meme pas française, je n'ai jamais etudié cette langue, donc ecrire est une epreuve hyper stressante pour quelqu'un comme moi qui deteste ne pas faire les choses parfaitement.

Et donc je disais, je n'aime pas me presenter. Car je ne sais jamais quoi dire. Il y a trop, ou trop peu, j'en sais rien, c'est un tel chaos dans ma tete que j'aurais du mal. Et de toute façon je me trouve nulle. J'ai passe le wais il y a deux ans, verdict h.p. avec q.i. heterogene, mais pour moi c'est ma psy qui a du se tromper. Pendant deux ans, voir plus, j'ai lu en sousmarin le forum et je n'ai jamais eu le courage d'y ecrire. Comment oser, si je ne suis pas une zebre?
Mais là, zebre ou pas, j'en peux plus de ce cerveau qui ne m'aide pas à avancer. Alors peut etre que je trouverai quelqu'un de bien plus intelligent que moi pour pouvoir m'indiquer la direction...

Femme (mais on me prend souvent pour un homme), 33 ans, un travail assez moyen, une relation de sept ans (avec achat de maison, projets d'enfants et de vie) detruite en un rien, car ma femme (oui, je suis homo) ne pouvait pas s'empecher de me mentir regulierement, puis une autre relation d'un an dans laquelle j'ai mis tout mon coeur et finalement je n'etais pas assez pour elle. Trop introvertie pour une fille qui aime etre au centre du divertissement, trop nulle, pas assez mignonne pour me presenter à ses amis. Il faut le dire, j'ai un talent exceptionnel pour m'exposer et me laisser ecraser par ceux qui sont sans aucun doute meilleurs que moi. J'ai meme tenté de m'adapter. D'etre normale, de m'interesser aux futilités de la vie. Mais meme pour ça je n'ai pas ete à la hauteur.

Diagnostiquée zebre il y a deux ans, avec une partie emotionnelle tellement puissante que ça m'empeche de vivre. Le psy, j'ai abandonné depuis quelques temps. Ça ne me sert à rien, je n'avance pas. Parce que de toute façon je ne m'estime pas assez, donc je ne tente meme plus.

Là, la seule chose dont j'ai envie est prendre un sac à dos et partir. De toute façon je ne suis pas faite pour cette vie ordinaire travail/maison.
Ou sinon je me contenterais de connaitre des gens comme moi. Les rencontrer. Peut etre trouver des amis.
À default de trouver le courage et ne pas me sentir encore une fois pas à la hauteur des autres.


J'aurais voulu naitre "normale".



S.

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par utilisateurdebase le Lun 13 Juin 2016 - 8:20

salut,
pas de souci si tu veux discuter Smile ce sera avec plaisir!
a+
biz

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 786
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Parisette le Lun 13 Juin 2016 - 8:46

Bonjour La3r, deux ans que tu nous lis ? Tu as bien fait de te lancer. Elle est très bien ta présentation.
Tu sais, je me dis souvent cette même phrase : j'aurai aimé naitre normale.
Mais ça doit être chiant d'être dans la norme, faut y rester en plus, pas faire d'écart.
Le grain de folie qui te caractérise fait de toi une personne unique, suffirait que tu t'aimes telle que tu es pour que tu t'epanouisses.

Parisette
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1162
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Invité le Lun 13 Juin 2016 - 8:58

Bonjour La3r.
Bienvenue sur cet espace d'échange et de partage.
J'espère que tu y trouveras de la compréhension, du réconfort, du soutien, de la confiance en toi et aussi des rires.
Bonne journée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par utilisateurdebase le Lun 13 Juin 2016 - 9:08

ben en vrai... j'aimerais pas être autrement que comme je suis... c'est les emmerdes qui vont avec dont je me passerais bien ^^ notamment pour ce qui est de subvenir à mes besoins... mais à aprt ça, c'est cool d'être moi Very Happy (j'abuse un peu, j'en conviens ^^)

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 786
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par HamsterJovial le Mar 14 Juin 2016 - 18:54

Bonjour La3r,
Tu as bien fait de venir. Je suis ici depuis trop peu de temps pour te donner des conseils.
Mais je suis sur que c'est ici que tu seras le mieux écoutée.
En ce qui concerne la normalité, chacun en à sa vision autant dire que ça n'a pas d'importance. Je pense que l'important c'est de se comprendre vraiment et de s'assumer tel qu'on est pas tel que les autres voudraient qu'on soit.
Pas simple mais je crois que ça vaut le coup!
Bon vent sur le forum

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par ssof le Jeu 16 Juin 2016 - 5:50

Bienvenue La3r...pourquoi tu dis "même pas française", on s'en fout ici non ?

ssof
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2015
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par ssof le Ven 17 Juin 2016 - 2:32

On s'en fout partout d'ailleurs non de la nationalité....sauf dans les urnes de vote, en effet mais ailleurs ?

ssof
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2015
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Ven 17 Juin 2016 - 12:27

Oh la la. Excusez moi de ne pas avoir repondu, mais entre temps j'ai ete operée il y a trois jours et la je me remets doucement Smile

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 13:01

J'aurais voulu naitre "normale".

La normalité n'existe pas, ce n'est qu'un concept inventé et instauré en "places" par les Humains pour (ou contre) les Humains.
Nous sommes tous anormaux et cette évidence devrait être le socle de toute référence .
Ce n'est qu'une fenêtre très personnelle, que je t'invite à ouvrir et peut-alors, te "regarderas-tu" avec ton joli regard ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Ven 17 Juin 2016 - 21:10

Parisette a écrit:Bonjour La3r, deux ans que tu nous lis ? Tu as bien fait de te lancer. Elle est très bien ta présentation.
Tu sais, je me dis souvent cette même phrase : j'aurai aimé naitre normale.
Mais ça doit être chiant d'être dans la norme, faut y rester en plus, pas faire d'écart.
Le grain de folie qui te caractérise fait de toi une personne unique, suffirait que tu t'aimes telle que tu es pour que tu t'epanouisses.

Deux ans, plus ou moins, oui. J'ai commencé à me renseigner sur la douance quand ma psy a commencè à m'en parler. J'ai lu plusieurs livres, lu pas mal de forums sans jamais m'y inscrire.

M'aimer pour celle que je suis, c'est probablement impossible.
Je suis consciente du fait que je suis quelqu'un de bien, mais malheureusement je construis mon image par le regard de ceux que j'aime. Donc, une catastrophe si on considere que mes parents me traitent encore comme une imbecile et que mon ex ne sait pas faire autrement que me mettre en derniere position.
Je le sais que beaucoup depends de moi. Je sais pas mal de choses. Sauf que mes emotions ont le dessus sur tout. J'en suis victime plus que mon entourage en fait.
M'aimer c'est une mission impossible.

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 21:18

Sauf que mes emotions ont le dessus sur tout. J'en suis victime plus que mon entourage en fait.
M'aimer c'est une mission impossible.

Les émotions sont belles et te révèlent encore plus belle. Et si tu essayais de les "apprivoiser", de les "observer" ?
Peut-être te font-elles souffrir parce que tu les désaimes ?
Ton mal-Être se nourrit de ce désamour...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Ven 17 Juin 2016 - 21:20

Ethéréa a écrit:
J'aurais voulu naitre "normale".

La normalité n'existe pas, ce n'est qu'un concept inventé et instauré en "places" par les Humains pour (ou contre) les Humains.
Nous sommes tous anormaux et cette évidence devrait être le socle de toute référence .
Ce n'est qu'une fenêtre très personnelle, que je t'invite à ouvrir et peut-alors, te "regarderas-tu" avec ton joli regard ...

Je suis consciente de ça aussi. Du fait que la normalité n'existe pas.
Mais, il faut l'avouer, je ne ressemble pas à mlle tout le monde. Et je le voudrais. Juste pour etre invisible.

Ça vous arrive de regarder quelqu'un et de capter exactement tout ce que la personne ressens dans cet instant precis? Moi ça m'arrive assez souvent et c'est affreux. Surtout quand je capte du mepris. Ou quand on me regarde du haut parce que je reste dans mon coin.
Ou quand je tente de m'integrer à tout prix mais que ce n'est qu'un epic fail. Bref. Tout ça tout ca quoi.

Au fond de moi meme j'apprecie enormement ce que je suis. Je ne me changerais pour rien au monde. Mais juste dans un monde ideale, entourée par des gens peut etre comme moi, ou je n'aurais pas à m'adapter aux autres pour vivre une vie "normale".

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 21:27

Ça vous arrive de regarder quelqu'un et de capter exactement tout ce que la personne ressens dans cet instant precis? Moi ça m'arrive assez souvent et c'est affreux. Surtout quand je capte du mepris. Ou quand on me regarde du haut parce que je reste dans mon coin
.

Oui, je connais ce que tu exprimes et je te le concède, cette "intrusion" non contrôlable est source de souffrance et d'isolement, de rejet aussi. Parfois, les "lectures" nous font beaucoup de mal...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 21:27

As-tu essayé d'en parler avec les personnes que tu Âimes ?


Dernière édition par Ethéréa le Ven 17 Juin 2016 - 21:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Ven 17 Juin 2016 - 21:28

Ethéréa a écrit:
Sauf que mes emotions ont le dessus sur tout. J'en suis victime plus que mon entourage en fait.
M'aimer c'est une mission impossible.

Les émotions sont belles et te révèlent encore plus belle. Et si tu essayais de les "apprivoiser", de les "observer" ?
Peut-être te font-elles souffrir parce que tu les désaimes ?
Ton mal-Être se nourrit de ce désamour...

J'ai fait deux ans de psy pour tenter d'aller mieux. J'ai fait de l'hypnose, seances sur seances. Sans un vrai resultat.
Il faudrait peut etre changer de psy? Et pour quoi faire? Desormais, pendant les dernieres seances, je savais dejà ce qu'elle allait me dire. Ce qu'elle allait me demander. Ce qu'il fallait repondre. Ce que j'aurait du faire. C'etait previsible. Et sans issue car on tournait en rond.

Parfois je me dis que il suffirait juste d'un petit peu de bonne volonté. Mais bon.

Je vous reponds rapidement et j'en suis desolée mais je suis en convalescence. Dejà que j'ai du mal à me donner un ordre dans une situation normale, alors là c'est hypercompliqué Smile

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Invité le Ven 17 Juin 2016 - 21:32

Je vous reponds rapidement et j'en suis desolée mais je suis en convalescence.
Rassure-toi et prends bien soin de toi. Les résultats finiront bien par se révéler, ce n'est qu'une question de patience et de bienveillance envers toi même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Vincenz' le Sam 18 Juin 2016 - 1:31

La3r a écrit:Ça vous arrive de regarder quelqu'un et de capter exactement tout ce que la personne ressens dans cet instant precis? Moi ça m'arrive assez souvent et c'est affreux.

Déjà, bienvenu sur le forum ^^

Vu que ça fait longtemps que tu passes sur le forum tu as dû me voir passer... mais au cas où je préviens, il est tout à fait possible (voir même probable) que mon message te paresse inutile ou méchant, j'aimerai juste réagir à ça, avec mon point de vue un peu bizarre, j'espère qu'au moins ce ne sera pas trop négatif (je préfère faire gaffe).

Quand je lis ça... je ne vois pas vraiment ça comme un problème : bien sûr, je ne vois ça que de l'extérieur, je ne sais pas ce que ça fait de vivre ça en fait... mais de mon point de vue... ça ressemble plus à un super pouvoir que j'adorerai avoir. C'est étrange, pour moi, d'avoir une bien meilleure compréhension de l'autre et d'en souffrir, c'est peut-être parce-que j'ai vraiment l'impression d'être bien plus proche de l'autre extrême des possibles à ce niveau-là (en supposé autiste que je suis) que je pense ça, mais pouvoir comprendre ce qu'un autre humain ressent... ça m'éviterai tellement d'engueulades et d'altercations parce que j'ai pas remarqué que l'autre n'était pas comme d'habitude ou parce que j'ai compris quelque chose de travers... ça doit être compliqué, dans la vie de tous les jours, certes... mais ça doit être tellement merveilleux en même temps.

Tu dis que tu ne peux pas t'aimer, pour ça je n'ai ni méthode ni solution (la vision de soi et la confiance en soi, ça fait parti des domaines dans lesquels j'ai énormément de progrès à faire), juste une impression basée sur des récits que j'ai lu : je crois qu'une bonne partie de cette "envie d'être normale" vient d'une vision biaisé qu'on a des gens "normaux", c'est comme ce point-là : j'ose croire, bêtement, que l'empathie qui génère ces problèmes peut très bien devenir une qualité, de la même manière que le manque d'empathie (par comparaison) des gens "normaux" est, en soit, un défaut, quand on y réfléchie... mais est ici une qualité. Un ami m'a dit, il y a longtemps, que selon lui il n'y a ni défaut ni qualité, seulement des caractéristiques, et je suis plutôt d'accord avec lui. Toute est une question de point de vue, on est jamais vraiment objectif sur soi-même.

Par contre, la méthode pour passer de ta vision actuelle à une vision type bisounours (ou tigre)... là, je ne peux pas aider... je ne peux que venir te partager un peu de ma vision de hippie, en espérant que ça puisse t'aider... au moins un peu. Courage ! =)

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4503
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par ssof le Sam 25 Juin 2016 - 2:05

oh, jalousie dans tes propos vincenz' ? Non, pas jalousie, je pense que tu ressens les mêmes émotions que la3r mais comme elles proviennent de sources différentes tu aimerais les ressentir avec le même point de départ qu'elle.....? Bon, on est en pleine nuit alors j'avoue que je peux me tromper, en plein jour aussi et même les zèbres se trompent alors bon....

C'est toi la3r qui n'a que 18 ans je crois non ? Désolée, je mélange peut-être, mais tant pis, ce que tu dis est touchant, je l'ai ressenti tant de fois....dans mon jeune âge, maintenant que j'ai presque 40 ans (et que ma vie a pris une bonne tournure malgré beaaaaaauuuuucoup de douleurs et souffrances...) et bien sache que, dorénavant, ces émotions visibles dans le regard d'autrui, ce mépris, je m'en amuse maintenant, y répond parfois un peu sèchement, ce qui me vaut pas mal de situations très délicates, je vais essayer de me calmer....éthéréa a raison, il faut du temps, un temps psychique, qui est donc plus long ou court que le temps "perçu", voilà, c'est pas drôle mais bon, t'a pas l'choix en fait, en même temps, comme personne ne l'a ben heu, ok, vais dormir un peu moi là.....

Dieu, que la vie est compliquée, tu souffres d'un truc qui manque à vincenz', tu es zèbre, moi, pas du tout, enfin j'ai pas été testée mais bon...passons, ffffiou, en même temps si c'était plus simple on s'ferait ch....non ? C'est cool ici, on se marre, on réfléchit, on part dans tous les sens, tout l'monde s'en fout, c'est comme à Londres, on a le droit de se saper comme on veut, on passe inaperçu...

ssof
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2015
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Sam 25 Juin 2016 - 7:27

Vous etes tous tres sympas. Et moi je suis hyper lente à repondre Smile Disons que la reprise ne se passe pas bien et en plus je suis en train de la vivre entourée par ceux qui sont les plus toxiques dans ma vie: mes parents, mon ex.
C'est un enfer. Ils me poussent à des reactions extremes sans vouloir prendre conscience de ce qu'ils font. C'est un trés bon entrainement pour moi, ça me permet d'analyser, reflechir (au lit toute la journée j'ai que ça à faire), et ça m'arrive de voir avec une lucidité extreme tout: le pourquoi de mes reactions, des leurs, la voie à suivre, le comment, le quand... Bref.
Sauf que cette contamination de la part de mes emotions rends tout beaucoup plus difficile. Et de plus, quand je pense avoir vu la lumiére, à la fin de tout mon trip dans ma tete, je trouve quelque chose qui ne va pas. Et je recommence à douter. Donc mes conclusions ne sont pas si bonnes que ça.

Quelqu'un m'a demandé si j'ai tenté de parler avec ceux que j'aime. Biensur que oui. Mais on dirait que pour eux tout est normal sauf moi. En gros il n'y a pas de dialogue car meme aprés trois heures de discussions on en arrive toujours à la meme conclusion. C'est moi qui ne fais pas assez. C'est moi qui suis une incapable. À force de l'entendre, je me suis faite à l'idée et je commence à agir comme telle.

Dernierement j'ai commencé à ressentir le besoin de voir un psy. Mais peut etre un nouveau psy. La mienne a été assez bien mais il manquait quelque chose (je n'en serais pas là sinon aprés 3 ans peut etre).
Je sais que ça arrive à tout le monde mais je continue de refuser mon resultat de wais (q.i. heterogene, quoi de mieux pour ne pas faire confiance à la psy?) alors je pense avoir besoin de repartir de là.
Vous avez un psy à me conseiller dans le 77?

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Sam 25 Juin 2016 - 7:43

Vincenz' a écrit:
La3r a écrit:Ça vous arrive de regarder quelqu'un et de capter exactement tout ce que la personne ressens dans cet instant precis? Moi ça m'arrive assez souvent et c'est affreux.

Déjà, bienvenu sur le forum ^^

Vu que ça fait longtemps que tu passes sur le forum tu as dû me voir passer... mais au cas où je préviens, il est tout à fait possible (voir même probable) que mon message te paresse inutile ou méchant, j'aimerai juste réagir à ça, avec mon point de vue un peu bizarre, j'espère qu'au moins ce ne sera pas trop négatif (je préfère faire gaffe).

Non, à vrai dire je retiens très rarement les pseudos, mais ça n'a aucune importance. Ceci dit il est difficil de me vexer Smile J'ecoute, j'elabore, je prends mon temps pour reflechir. Tous points de vue sont enrichissants.

Concernant ce "pouvoir" je pense que tout a ete dit par la suite. Ça depend du background de chaque personne.
Parfois je le trouve merveilleux moi aussi. Mais parfois c'est juste un enorme poids. Il faut surement que je fasse quelque chose pour apprendre à vivre avec. Pouvoir mieux le gerer et en faire qu'un point en ma faveur plutot qu'un fardeau.

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par La3r le Sam 25 Juin 2016 - 7:46

ssof a écrit:

C'est toi la3r qui n'a que 18 ans je crois non ?

Si seulement Very Happy
J'approche doucement les 34... Rolling Eyes

La3r
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par LaArchiMadOldR le Dim 26 Juin 2016 - 10:55

Hello La3r, ici LaArchiMadOldR Dent pétée

On n'a pas que des petits bouts de pseudo en commun...
Je me reconnais dans quelques facettes de ce que tu décris.
(Si seulement j'approchais doucement des 34... Laughing )

Je te souhaite déjà une bonne récupération de ton opération,
et je t'encourage à prendre soin de toi !
Pour Toi

LaArchiMadOldR
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 40
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par ssof le Mer 6 Juil 2016 - 4:47

lol 34, 18 boh dans l'fond c'est pareil sur zc, tous aussi choux comme dirait ma fille de 9 ans, je vous aime beaucoup...comment se passe ta convalescence ?

La lenteur, ahhhh la lenteur, moi j'adooooooooooooore ça.

Mon mari déteste grrrrr du coup, je me sens dévalorisée par lui trèèèèèèèèès souvent, mais depuis que je me défends on dirait qu'il m'aime de plus en plus c'est chouette.

Moi c'est de la quarantaine dont j'approche doucement, bienvenue, ne soit pas trop impatiente....pour ma part, la vrai efficacité psy a été visible, pour moi, au bout de seulement 6 ans...et encore, c'est pas super, je m'en suis plaint, j'ai dit à ma psy que j'en avais marre, elle m'a répondu que le temps psychique était lent, que j'avais pas le choix.

Hier, thérapie terminée, mais je sais que dans quelques mois je vais la rappeler, elle le sait aussi, elle a convenu que je la contacte quand je veux, en effet, une fois, nous nous sommes dit au revoir pour de bon, et crac, 8 mois plus tard rebelotte, arf, difficile la vie.

Je ne dis pas ça pour te décourager, cela reste un pur témoignage sans conseil d'ailleurs, si tu ressens le besoin de changer, tu peux même en parler à coeur ouvert à ta psy, je l'ai fait avec l'un des miens, j'en suis pas morte, je vais très bien, ils sont psy, ils comprennent cela, ce besoin de changement...


ssof
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2015
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Alaintuitif le Mer 6 Juil 2016 - 7:04

Hello la3R,

Bon, tu ne manques pas de R, c'est déjà un ressource, non?
En revanche, â te lire, je ne constate pas de perspectives et ça me rend triste. Il est vrai que notre mental n'est pas en mesure de nous apporter le bonheur.
En revanche, as-tu essayé d'entamer une démarche spirituelle?
Personnellement, la philosophie du bouddhisme (*) m'a permis de me sortir d'un marasme existentiel dans lequel je m'enlisais. Outre sa compréhension du monde, il ''propose'' aussi une pratique et même un partage entre personnes en recherche justement.

Il ne s'agit pas de teindre ses robes en orange fluo et de psalmodier ''bouddha, bouddha'' toute la journée, rassure-toi, mais plutôt de porter un autre regard sur le monde et sa propre souffrance.

Enfin, et c'est là que j'ai le plus aimé cette étape dans ma vie, c'est que les connaissances ne s'imposent pas : elles se vivent de l'intérieur par l'expérience de la méditation.
Ça commence par porter son attention sur sa propre respiration. C'est simple, c'est accessible et ça change tout finalement.

Je te souhaite le meilleur.

(*) loin de moi l'idee de faire du prosélytisme: le bouddhisme m'a permis de faire un grand pas dans ma vie mais je suis persuadé qu'on peut trouver du sens et une pratique cohérente également dans d'autres traditions.

Alaintuitif
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 816
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 49
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ans pour trouver le courage...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum