Rayures fraiches

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Dim 5 Juin - 18:30

Bonjour à tous,
Suite à la récente identification hpi de ma fille (Felix Felicis dans ce forum), j'ai dévoré les ouvrages conseillés par sa psychologue sur ce domaine, pour mieux la comprendre. En fait c'est moi que j'ai trouvé dans ces témoignages (essentiellement le profil émotionnel ) avec beaucoup de surprise et de larmes.
Après plusieurs semaines d'errance et de doute, j'ai à mon tour demandé à passer le test.
Le cr m'a été restitué il y a moins d'une semaine ...
Je n'ai pas encore "digéré" le résultat (le côté cognitif de mon profil m'est totalement inconnu) et je n'en perçois pas encore toutes les implications : pour l'instant je suis complètement à côté de mes pompes!
Je pense malgré tout qu'il s'agit d'une sacrée chance,tant pis pour les problèmes émotionnels associés car je les traine comme un boulet depuis plus de 50 ans! , et je compte bien développer au plus vite ma nouvelle identité.
Je souhaite dialoguer avec qui voudra (ceux que mon âge ne rebute pas), même si je ne suis pas familier des forums, et j'avoue qu'une petite bière au Black Velvet ou ailleurs dans le coin de Bordeaux (nous habitons du côté de Labrede) serait une bonne entrée en matière Wink
En espérant ne pas avoir été trop long ni trop ringard, et en attendant de vous lire avec impatience, je souhaite une bonne fin de weekend au troupeau.

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Ardel le Lun 6 Juin - 19:24

Bienvenue, HamsterJovial cheers

Très bonnes découvertes, et très bons dialogues, je vois que tu as déjà mis le grappin sur les sorties de la communauté bordelaise Smile

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3837
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par LaArchiMadOldR le Lun 6 Juin - 21:06

Hello HamsterJovial !
C'est cool que tu te sois découvert en cherchant à comprendre ce que vit ta fille. La découverte du hpi d'un adulte suite au dépistage d'un enfant, c'est un classique. Ce qui me touche, c'est que vous soyez tous les deux "grands" (qui a dit vieux ?!?).
C'est dommage, Lausanne est bien loin de Bordeaux...
Profite bien des rencontres !
Trinquons


Dernière édition par LaArchiMadOldR le Mer 8 Juin - 18:45, édité 1 fois

LaArchiMadOldR
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 40
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mar 7 Juin - 21:00

Merci à vous Ardel et LaArchiMadOldR pour vos gentilles réponses , ça me réconforte.
J 'ai beau positiver, la sensation d'isolement n 'est jamais loin, même si j'ai la chance d'avoir ma fille.
Vivement la prochaine réunion autour d'un abreuvoir.
Comment tu t'en sors à Lausane? Tu trouves des occasions de rencontrer des congénères?
Et toi Ardel de quelle région es tu?

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par FayHope le Mar 7 Juin - 21:14

Bonjour ! enchantée de faire ta connaissance. J'espère que tu te plairas sur le forum et pour moi ton âge n'est pas un problème au contraire j'espère que tu n'auras pas de soucis avec le mien. Ça doit être vraiment apaisant de se comprendre enfin. Moi je suis jeune mais je suis beaucoup plus calme lorsque l'on me dit que je étrange Smile en tout cas si tu veux en discuter pas de soucis

En te souhaitant une bonne fin de soirée

^^

FayHope
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 02/06/2016
Age : 20
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mar 7 Juin - 21:52

BonsoirFayHope,
Merci de ton accueil et enchanté moi aussi.
Je me suis toujours senti comme un gamin dans un monde d'adultes, mais les années sont quand même là et je comprends qu'on puisse être malalaise avec une personne d'une génération de plus.
Par contre je n'ai pas compris ce qui te rends plus calme? Par contre je suis pret à en discuter Wink
Bonne soirée

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par FayHope le Mar 7 Juin - 21:55

Le fait de pouvoir mettre un mot sur ma zebritude Smile qu'il y a un mot pour ça ça me rassure si il y a un mot c'est que ce n'est pas unique

FayHope
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 02/06/2016
Age : 20
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mar 7 Juin - 22:16

C'est vrai. Je me suis senti soulagé à la restitution du cr des tests alors que rien n'a changé dans mes difficultés.
Apprendre qu'on n'est pas "tordu" mais que d'autres ont les même problèmes c'est déjà énorme.

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Valdemort le Mar 7 Juin - 22:28

Détection tardive ici aussi, en pleine crise de la quarantaine hahaha! Ca en fait du remue-ménage à l'intérieur... Mais chemin inverse pour ma fille et moi, c'est elle qui a été testée après (mais qui me surpasse largement - ça promet).
On plaisir de te croiser dans le coin.

Valdemort
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Romandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mar 7 Juin - 22:48

Cool... quel age a ta fille?
Par expérience hpi et fin adolescence/début adulte ça peut faire des étincelles!!!
Tu es de quel coin?

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Valdemort le Mer 8 Juin - 13:35

Alors ma fille a 7 ans mais c'est déjà une ado en puissance ^^
Par coin j'entendais sur le forum, je suis en Suisse, nous ne côtoyons pas les mêmes eaux Wink

Valdemort
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Romandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mer 8 Juin - 18:52

Oups ! Compris de travers...
J'imagine que ça ne doit pas être simple. Vous avez un bon contact tous les deux?

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Valdemort le Jeu 9 Juin - 14:11

C'est simple et à la fois pas simple Wink
Etant donné qu'on vit seules depuis sa naissance c'est un mélange de fusion et d'autonomie, de crises et de complicité, de complaisance et d'ébahissements...
Le fait d'identifier un des aspects de nos singularités (le haut potentiel) permettra certainement d'apaiser tout ça. Ou pas ^^
Et chez toi?

Valdemort
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Romandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Jeu 9 Juin - 19:24

Ca a été très dur! Elle souffrait de ne pas être entendue lorsqu'elle parlait de ses problèmes.
Elle cumulait des difficultés de sommeil et donc de lever le matin pour aller à l'école, de disputes avec les copines parfois très manipulatrices, de reproches des parents des copines !!! ...
A la maison ce n'était pas mieux : reproches quotidiens de la Maman et de la grande soeur , le frère restant indifférent.
Je me suis toujours senti très proche d'elle, sans que ce soit une préférence par rapport à ses frère et soeur, mais je sentais un lien particulier et j'ai tenté d'arrondir les angles.
A part une courte période ou je me suis laissé influencé par la famille au détriment d'Adèle, j'ai pris sur moi de la défendre quelque soit le sujet sans pouvoir donner d'explication "rationnelle". Ca a été une période vraiment très dure pour elle et aussi pour moi : je devais faire face aux autres membres de la famille qui me reprochaient de la "chouchouter" avec de violentes disputes.
Après plusieurs années de galère, Adèle a été hospitalisée dans un établissement spécialisé pour ados. .. dur dur!
Ensuite la situation s'est un peu calmé mais sans résoudre quoi que ce soit. Jusqu'à ce qu'une psychologue un peu plus à l'écoute accepte de la diriger vers une neuropsy pour lui faire passer les tests.
C'était il y a à peine 2 mois, donc trop court pour que le suivi donne des résultats tangibles, d'autant plus qu'elle est persuadée, non sans raison je pense, d'avoir des caractéristiques du syndrome d'Asperger. Afin d'éviter de reproduire les mêmes erreurs, j'ai pris contact rapidement avec une association et nous avons entamé la démarche de ces nouveaux tests!
Les relations avec la Maman se sont "normalisées", mais les rapports ne sont pas encore très fluides avec des incompréhensions mutuelles et je dois encore parfois faire le conseiller en communications!
C'est une histoire difficile, mais je suis convaincu que le parcours après l'identification Hpi (voire Asperger) sera plus apaisé avec un but à atteindre bien défini.
J'espère ne pas t'avoir effrayée, mais le plus lourd c'est de ne pas savoir.
Je comprends très bien vos relations, c'est du vécu avec des moments de grande complicité entrecoupés de violents rejets (une ado mais en dix fois plus fort). Ca doit être d'autant plus difficile à vivre seule.
Il faut profiter des périodes de rapprochement, et ne pas perdre pied pendant les crises en se disant qu'elles ne durent pas,
garder le contact est indispensable.
Si tu a besoin de soutien n'hésites pas, tu peux compter sur moi.

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Valdemort le Mar 14 Juin - 9:47

Bonjour Hamster Jovial et mes excuses pour la réponse tardive!
Ta fille a de la chance d'avoir un père aussi extraordinaire Smile
Merci pour ton témoignage, qui ne m'a nullement effrayée, nous avons tous notre chemin et faisons au mieux.
Je pense effectivement que le fait de "savoir" permet d'aller de l'avant, donne des clés de compréhension.
Quand tu parles de but à atteindre bien défini, qu'entends-tu par là?
Et sinon as-tu entendu parler de la théorie de la désintégration positive de Dabrowski? C'est une approche de la crise non pathologisante, c'est très intéressant.
Encore merci pour ton témoignage et ton soutien!

Valdemort
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Romandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mar 14 Juin - 12:08

Bonjour Valdemort,
Ne t'excuses pas tu dois être bien occupée. Ta réponse me fait plaisir car je n'ai pas l'habitude de parler de moi, et j'ai peur d'en faire trop.
Je penses seulement être un pére qui aime ses enfants par dessus tout et qui culpabilise de ne pas avoir été suffisament à l'écoute avant la crise.
Pour moi le but est de se connaitre afin de vivre pleinement.
Cela implique de savoir si on est Hp, un peu autiste ou quoi que ce soit, et de l'assumer.
Je ne connais pas la théorie dont tu parles, peux tu m'en dire un peu plus?
Et toi commen en es tu arrivée à passer le test?

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Valdemort le Mar 14 Juin - 14:37

Voici une courte synthèse concernant Dabrowski, à toi de tirer le fil plus loin si ça t'intéresse (j'ai voulu te mettre le lien mais apparemment je n'ai pas encore le droit de faire ça... c'est issu du site surchauffe-du-bulbe.net):

Spoiler:
Kazimierz Dabrowski est un psychologue polonais qui a fait son travail de doctorat à l'université de Genève dans les années '20. Sa théorie de la "désintégration positive" a émergé dans les années 1960, quand Dabrowski a immigré aux Etats-Unis. Elle est très bien reconnue aux Etats-Unis et principalement utilisée pour le travail émotionnel avec les enfants à haut potentiel.

Dabrowski est le seul psychologue dont la théorie explique pourquoi les gens très intelligents ou les personnes âgées (qui devraient avoir une certaine sagesse) peuvent rester mesquins et uniquement axés sur leurs besoins de base. Ces personnes montrent très peu d'introspection et donc pas de conflits intérieurs. Dabrowski dit que le développement de l'humain doit passer par un conflit intérieur (qui passe par la prise de conscience que "ce qui est" et "ce qui devrait être").  

Dabrowski postule que le développement de la personnalité est basé sur les émotions et non sur l'intelligence ou l'ontogenèse (âge), ce qui était contraire à la plupart des courants psychologiques de l'époque où l'on estimait que l'homme se développe soit en fonction de son âge physique soit en fonction de son intelligence.  

Les niveaux de développement de la personnalité

Pour Dabrowski, la personnalité, n'est pas quelque chose avec lequel on naît, mais quelque chose que l'on acquiert au fil de son développement, à travers la désintégration positive et le passage d'un niveau à un autre. La théorie de Dabrowski stipule que les humains peuvent être à 5 différents niveaux d'évolution personnelle.

Niveau I

Les gens au niveau I, ont une intégration primaire qui se caractérise par l'absence de conflits internes. Leur vie est essentiellement gouvernée par la biologie. Ils vivent pour remplir leur pulsions biologiques de survie (manger, dormir, avoir un abri) et de se reproduire (sexe et avoir des enfants). Leur intelligence est entièrement mise au service de se procurer ces besoins de base et pour répondre aux normes sociales de la société.

Niveau II

Les personnes de niveau II commencent à vivre des conflits intérieurs et sont dominés par l'ambivalence et l'ambitendance.  Il est possible que lors d'un événement difficile dans leur vie (maladie, divorce, phase difficile) ils puissent vivre ce que Dabrowski appelle la "désintégration sur un niveau", ce qui signifie qu'ils peuvent commencer à voir que les règles ou les attentes de la société ne sont pas toujours adaptées à leurs valeurs intérieures. En général, leurs valeurs intérieures ne sont pas encore bien définies ou ancrées et la désintégration sur un niveau se manifeste par un sentiment de malaise indéfini dans leur vie. En conséquence, ils peuvent souffrir de conflits internes. Quand ils essaient de comprendre ce qui ne va pas, ils n'évoluent pas de manière verticale mais de manière horizontale. Ils prendront, par exemple, des cours (au hasard) de Reiki, puis d'acupuncture, puis de shiatsu et ainsi de suite, croyant évoluer par ce biais mais en restant sur place, au même niveau de développement. Le niveau II est un niveau transitoire pour la plupart. Soit il conduit au niveau III, soit à une réintégration au niveau I. Selon Dabrowski, les personnes qui restent coincées au niveau II peuvent avoir des symptômes de psychose.

Niveau III

Le  niveau III est  caractérisé par la compréhension claire que "ce qui est" et "ce qui devrait être" ne correspond vraiment pas. La personne comprend que sa vie est donc une mauvaise représentation de ses valeurs internes. La personne souhaite incarner de hautes valeurs mais a des difficultés à y arriver et elle  se désintègre, ce qui veut dire qu'elle rejette les valeurs purement biologiques ou sociales avec lesquelles elle a fonctionné dans le passé et veut vivre selon des critères internes. Souvent la personne du niveau III n'arrive pas à vivre selon ses valeurs et des symptômes comme l'angoisse ou la dépression s'en suivent. Ils sont très critiques envers eux-mêmes et envers les autres, la société. La théorie de Dabrowski est la seule qui dit que ces symptômes ne sont pas de la maladie mentale mais un stade d'évolution vers un développement supérieur et qu'ils sont positifs (si on y reste pas coincé, ce qui devient de la désintégration négative). Il parle aussi d'inadaptation positive pour le niveau III. Cela veut dire que la personne est inadaptée à la majorité de la société, mais que cela est positif car cela veut dire qu'elle voit un endroit "plus haut", où elle aimerait aller, et rejette son fonctionnement d'avant, avec des valeurs qui ne sont pas les siennes.

Niveau IV

Dans de bonnes conditions (quand la personne est accompagnée et pas seulement assommée de médicaments), elle trouve une nouvelle manière de se ré-intégrer à un niveau supérieur, niveau IV qui se caractérise par une distance beaucoup plus courte entre «ce qui est» et «ce qui devrait être». A ce niveau-là, la personne arrive à vivre sa vie en fonction de ses hautes valeurs internes (souvent être bon envers l'environement/la nature et les gens/l'humanité), mais pas tout le temps et pas forcément de manière égale dans tous les domaines (privé, professionnel etc.). Au niveau IV les symptômes considérés comme psychopathologiques (dans les autres théories) disparaîtront ou seront moindres. Même s'ils n'agissent pas toujours selons leurs valeurs les gens qui ont atteint le niveau IV ne vont pas retourner à l'étape I, II, alors que les gens qui sont au niveau III, le risquent.

Niveau V

Au niveau V, ce que Dabrowski appelle l'intégration secondaire, les conflits internes sont absents, mais à la différence du niveau I, la personne vit principalement pour servir les autres et la nature. Ces personnes sont capables de faire des actions désintéressées, avoir de l'empathie et de la compassion. Leurs actions se font de manière consistante en fonction de leurs valeurs, ils sont en paix avec eux-mêmes et avec ceux qui ne sont pas comme eux. Ils n'agissent pas comme s'ils étaient supérieurs aux autres mais on une grande humilité et sont prêt à accepter les autres "là où ils sont".

Pour Dabrowski, la personnalité, n'est pas quelque chose avec lequel on naît, mais quelque chose que l'on acquiert au fil du développement de sa personnalité, à travers la désintégration positive. Pour lui, les gens qui sont au niveau I, et II, n'ont encore pas de personnalité. Les niveaux n'ont rien à voir avec l'âge et un enfant de 4 ans peut déjà être au niveau 4 (exemple).

Dabrowski parle des "excitabilités" (sensorielle, intellectuelle, psycho-motrice, imaginationelle (mais pas imaginaire!) et émotionelle. Il dit que si on a beaucoup de ces "excitabilités", on a une plus grande chance de sentir des conflits intérieurs et de passer par une étape de désintégration positive. Aucune recherche scientifique n'a, pour le moment, lié le concept de la désintégration positive et les personnes hautement sensibles. Par contre, on voit au niveau intuitif que les hypersensibles ont souvent une ou plusieurs "excitabilités".

Quant au pourquoi du test, j'avais écrit quelque chose à ce propos l'an dernier:

Spoiler:
Alors voilà, je me réapproprie officiellement mon cerveau depuis le 3 juin 2015. Welcome back.
J’ai passé une bonne partie de ma vie à interpréter mon histoire personnelle à travers le prisme de la carence affective, du traumatisme, du blocage émotionnel. Sans jamais aller foncièrement mal, mon parcours de vie n’a jamais été un modèle d’équilibre et de stabilité. Enfance introvertie la tête plongée dans les bouquins, adolescence olé olé, compartimentation, accumulation de faux selfs, passages à l’acte. Histoires amoureuses désastreuses (mais amitiés solides), études avortées, talents piétinés. Essayer de rentrer dans le cadre à l’âge adulte, surtout de pas trop déborder, à l’extérieur le change est donné, à l’intérieur c’est le chaos. Enfant on me traitait d’« intello », les psy me taxent de « cérébrale ». Et le cerveau, c’est mal. Ce qu’il faut c’est se reconnecter au corps, aux émotions, briser la carapace. Il faut pleurer madame, laissez-vous aller, vous verrez vous y irez mieux. Quelques thérapies consacrées à cette (recon)quête des émotions. Pas de résultats probants mais des éléments de compréhension, de réflexion. Oui mais le cerveau c’est mal. Il faut LACHER PRISE ! La belle affaire. En attendant un joli chemin est parcouru, l’estime de soi va bien, merci, à l’aube de la quarantaine je peux dire JE VAIS BIEN. Ma vie est un peu étriquée, j’ai renoncé à mes rêves, je ne déborde plus trop du cadre, vivons dans l’ennui en attendant la mort, je vais bien.
2014, crise de la quarantaine, bim bam boum tout le joli édifice se retrouve sens dessus dessous. Je suis au milieu de ma vie et je prends conscience que la satisfaction et l’épanouissement n’interviendront pas dans un avenir où hypothétiquement j’aurai accompli telle ou telle chose, trouvé tel ou tel job, suivi telle ou telle formation. Tout est là, entre mes mains, dans l’ici et maintenant. Je peux décider qui je suis à chaque seconde. Je suis au sommet de la montagne alors oui, quand je regarde le bout du chemin, là-bas en bas, c’est la mort, mais lorsque je regarde derrière moi, alors qu’auparavant je voyais le chemin parcouru, les difficultés des jeunes années, les souffrances, maintenant je vois le ciel ! Bref je vous épargne les détails et tous les niveaux de prise de conscience, mais l’électrochoc a fait que j’ai consulté un énième psy. Et là, grosse rencontre. Les séances sont denses, vivifiantes, édifiantes, ça part dans tous les sens, ça cause concepts et philo, ça co-construit à tout va. Rapidement il met le doigt sur le fonctionnement particulier de mon cerveau. Au bout de quelques semaines je me convaincs d’effectuer un bilan neuropsy avec tests à la clé. Bal des hésitations jusqu’à la dernière minute, gros stress les jours J, pression, peur de l’échec, black-out devant les questions les plus simples, midi à quatorze heures et j’en passe. Une semaine après pourtant le diagnostic est confirmé, malgré toutes mes angoisses je suis « de l’autre côté de la barre ».
Depuis trois semaines maintenant j’ai changé de lunettes. Je revisite ma vie à travers le prisme du haut potentiel. Je ré-apprivoise le honni cerveau. Je me raconte une nouvelle histoire dans laquelle je ne suis pas dysfonctionnelle, folle, dépendante, bizarre, handicapée du cœur, à l’ouest, décalée, mais juste DIFFERENTE ! Les couleurs changent, les événements prennent un sens nouveau, plus doux, plus sucré. Douce folie.


Dernière édition par Valdemort le Mar 14 Juin - 15:38, édité 1 fois

Valdemort
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Romandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mar 14 Juin - 15:18

J'ai quelques soucis avec mon téléphone, des morceaux de réponses partent sans mon accord .
Merci beaucoup pour ces informations vraiment très interessantes que je vais effectivement creuser.
C'est loin le niveau 5?
Tu dois être très forte pour avoir su ne pas baisser les bras et tu sembles te retrouver vraiment.
La présence de ta fille y est surement pour beaucoup?
Tu me redonnes du courage, pour l'instant je nage ntre 2 eaux : regret d'être passé à côté de ma vie, volonté de profiter de ma nouvelle identité (mais quelle est elle exactement?), n'est il pas un peu tard ...
Finalement tu es bien plus avancée que moi sur le chemin de ta "réalisation".
Mais je suis à la recherche de nouvelles lunettes, je suis donc sur la bonne voie!

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par FelixFelicis le Mer 15 Juin - 0:47

Je confirme vos propos, c'est un super papa !

Je pense me situer entre les niveaux 3 et 4, mais j'ai atteint un point de stagnation un peu difficile, tel père telle fille...

FelixFelicis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 16/03/2016
Age : 19
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mer 15 Juin - 10:54

Merci de tes compliments FelixFelicies ça me touchebeaucoup! Il est plus facile d 'écrire que de parler.
Je suis très content que tu reviennes sur le forum, ça fait partie du cheminement.
C'est vrai qu'on se ressemble beaucoup ... désolé! Wink

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Mer 15 Juin - 19:35

Un grand merci à toi Valdemort pour m'avoir fait connaitre cette théorie, dont les idées directrices me semblent bien proches de notre environnement quotidien!
Je trouve que c'est une vision à la fois très étonnante et familière du développement personnel.
Il est vrai que ces temps-ci j'ai tendance à m'identifier à toutes mes lectures ...

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par ssof le Jeu 16 Juin - 6:56

pas tout lu, désolée, c'est touchant tout ça...tout le monde a envie de se "capter" sans pouvoir le faire parfois....c'est ch.....mais bon, qui a dit qu'un zèbre n'ait pas besoin des autres ? Quelques uns seulement...Qui a dit le contraire ? Quelques uns seulement...cheminons, instinctivement, indépendamment des tests, ta fille s’enrichit à travers toi, tu t’enrichis à travers elle, et parfois non....mais bon, est-ce vraiment dramatique ? Vu de l'extérieur, non....vu de l'intérieur, par toi, en toute intimité, peut-être....bah, c'est la vie (soupir)

ssof
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2015
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Valdemort le Lun 20 Juin - 13:38

par FelixFelicis le Mer 15 Juin 2016 - 0:47

Je confirme vos propos, c'est un super papa !

Je pense me situer entre les niveaux 3 et 4, mais j'ai atteint un point de stagnation un peu difficile, tel père telle fille...

J'ai aussi l'impression d'être bloquée entre le 3 et le 4, avec pas mal d'allers-retours et des petits retours sur les niveaux 2 et 1... Mais on s'ennuierait sinon hein? Rolling Eyes

C'est loin le niveau 5?
Tu dois être très forte pour avoir su ne pas baisser les bras et tu sembles te retrouver vraiment.
La présence de ta fille y est surement pour beaucoup?
Tu me redonnes du courage, pour l'instant je nage ntre 2 eaux : regret d'être passé à côté de ma vie, volonté de profiter de ma nouvelle identité (mais quelle est elle exactement?), n'est il pas un peu tard ...
Finalement tu es bien plus avancée que moi sur le chemin de ta "réalisation".
Mais je suis à la recherche de nouvelles lunettes, je suis donc sur la bonne voie!

Le niveau 5 me semble loin mais ce qui compte c'est le chemin n'est-ce pas Wink
Forte oui je pense l'être, peut-être parfois un peu malgré moi. La carapace protège mais isole aussi parfois... Et oui ma fille me donne un sacré équilibre entre des tas de moments de déséquilibre (le principe de la marche, chaque pas est une perte d'équilibre, un risque, un défi, mais sans ça on reste sur place).
Oui moi aussi entre deux eaux, tout est toujours à double tranchant, le bonheur de mettre enfin des mots sur la différence et les regrets de n'avoir pas exploité tout ce potentiel... mais en réalité il y a toujours mille voies, mille choix, mille directions possibles à chaque instant, dont nous ne sommes souvent même pas conscients... Est-ce qu'un autre chemin aurait été MIEUX? C'est quoi mieux? scratch

Valdemort
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Romandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par HamsterJovial le Lun 20 Juin - 14:21

C'est quoi mieux??? si je le savais!
On peut toujours cherchet un mieux relatif à sa condition , à défaut d'un mieux absolu.
Apprendre à se connaitre soi même et non à travers les autres, satisfaire ses vraies envies et non celles de la majorité, faire des rencontres enrichissantes avec simplement le but d'échanges sincéres et sans calcul...
De belles idées sans la notice, mais j'ai envie de partir à leur recherche
Même si pour l'instant je suis dans le brouillard!!

HamsterJovial
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 03/06/2016
Age : 58
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Maddy51 le Lun 20 Juin - 14:43

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis HamsterJovial. Apprendre à se connaître soi-même ... Ce n'est pas facile quand pendant des années on a fait ce qu'on attendait de nous pour rentrer dans le moule...

Maddy51
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 39
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rayures fraiches

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum