"Tu es trop trop trop !"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty "Tu es trop trop trop !"

Message par Coraly92 le Mar 23 Fév 2016 - 9:55

Depuis 24 ans j'ai le sentiment d'avoir été noyée sous une avalanche de "trop" : non dits ou carrément balancés dans ma figure.
"Trop intense, Trop rapide, Tu parles trop vite, Tu fais trop de choses en même temps, Tu changes trop souvent de job/d'avis/d'intérêt, Tu es trop dure, Trop exigeante avec toi même et les autres, Trop empathique, Trop émotionnelle, Trop optimiste ... " silent

Que faire face à ces commentaires qui provoquent une remise en question permanente et donnent le sentiment de ne pas être normale ? Comment les autres peuvent ils penser que ce genre de remarques va faire avancer quelqu'un qui a ce comportement ?
Réalisent-ils qu'au lieu de faire changer d'attitude ces critiques blessent et enferment dans un cycle de solitude ?

Je ne comprends pas ce qui ne va pas et ce qui est mal d'un point de vue extérieur, étant donné que c'est le fondement même de ce que je suis - mais je ressens que c'est mal : à travers les réactions de 90% de ceux qui m'entoure, leurs mots mais aussi leurs non dits.

Alors que faire ?
Trouver la force de masquer ce que je suis ? Impossible.
Trouver le courage de continuer à échanger, sortir et créer des liens en se préparant à subir peut être ce rejet ? Difficile.
Cela nécessite tellement tellement de force de chercher à expliquer en quoi je suis différente et le pourquoi de mes choix, surtout quand ces remarques viennent d'un cercle aussi proche que le cercle familial...

Comment gérez vous ce regard extérieur si lourd et plein de jugement ? Avez vous aussi pris dans la tronches ces remarques "Trop" ?
Je ne sais pas si elles sont plus fréquentes d'un point de vue féminin ou si les hommes ici vous vous sentez aussi touchés ?
Merci I love you

Coraly92

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 27
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par adelaidelechat le Mar 23 Fév 2016 - 10:37

Moi aussi je suis trop ci trop ça, trop sensible, trop gnagna gna ! Et merde, on est comme on est... c'est peut être les autres qui ne sont pas assez ci, pas assez ça et pas assez gna gna gna non Wink
Je vais vers les gens qui sont comme moi, et ceux en qui j'ai confiance, je cherche à vivre mes valeurs, et ceux qui s'y retrouvent restent dans ma vie, les autres non... Tant pis tant mieux.
Être trop c'est aussi ce qui fait mon charme (si tant est que j'en ai.)
Twisted Evil cat
adelaidelechat
adelaidelechat

Messages : 297
Date d'inscription : 21/11/2015
Age : 48
Localisation : cergy

https://aspiriencefr.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Gabriel le Mar 23 Fév 2016 - 10:59

Je ne gère pas. De toute façon, personne ne s'aventure à me faire « trop » de remarques.
Sinon, je renvois au fait que l'on est tous différents, et que « c'est ma vie ».
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 47
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 23 Fév 2016 - 11:18

Moi je poste "trop" ici Pété de rire

Plus sérieusement : "trop" c'est quoi ? Par rapport à quoi et à qui ?

Franchement, en prennant dans l'autre sens, quelqu'un qui me dit "tu es trop si, trop ça ..." c'est une personne qui juge, donc on en revient à la question de quelle importance on accorde au jugement d'autruit.
Il y a ceux dont on a besoin il ne faut pas tout jetter, et ceux dont on a rien à foutre. Un mec, une nana, qui est une simple connaissance, bon ben c'est tout quoi, c'est son avis, d'importance moindre. Un ami, une amie, ben en fait un ami ça ne juge pas, si ça le fait s'en n'est pas un, donc à nouveau problème réglé ...
Plus compliqué la famille, apprendre une forme de laché prise dans le jugement devient important.

L'autre question c'est : est-ce qu'on se laisse influencer par ce jugement ? Est-ce que cette liste de "trop" on l'accepte comme un défaut ? Ou bien est-on capable de les accepter en se disant juste "ben ça fait parti des éléments qui me définissent, ça n'est ni mal ni bien" ?

Au final le seul truc qui compte c'est d'être bien avec soit. Je pense "trop", n'est pas vrai, je pense "plus" surement. C'est un élément que je ne peux pas changer, c'est inné ou aquis (dur à dire ou a quantifier) c'est comme ça, c'est une partie de moi, un élément de ma personnalité, je ne peux pas le changer, quand bien même je le souhaiterai. Donc autant l'accepter et être ce que je suis.

Des gens veulent juger ce que je suis fondamentalement ? Grand bien leur prennent, ça n'est en aucune façon mon problème à moi. Je m'aime comme je suis, car déjà je n'ai pas le choix, il y a pas de phase dans le "jeu" où on peut changer de personnage (ce qui ne doit pas empécher d'évoluer MAIS en fonction de ses envies et pas de ce que nous dicte les autres), donc il faut s'aimer tel qu'on est. On est son propre meilleur pôte, pour le meilleur et pour le pire (même si c'est pas à souhaiter le pire Wink ). C'est comme ça. On doit donc se percer soit même, s'esthimer soit même, apprendre chaque jour à mieux se connaitre, chaque jour se parler pour savoir où en est dans nos désirs nos envies pour faire que notre vie colle avec notre moi profond. C'est pas les autres qui décident, d'autant qu'à chaque étape les "autres" l'entourage il va changer ou on peut le changer.

Alors je pense trop, je vais trop vite, je parle trop, je suis trop... Je suis surtout trop moi, j'adore trop ça, car j'aime trop ma vie, je ne suis jamais trop en fait : je suis !

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20510
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Chouchen le Mar 23 Fév 2016 - 12:00

Hello Coraly,

J'ai la chance d'avoir toujours eu deux réactions très fortes à ce genre de critique... La nonchalance (que j'adore ^^), qui est bien loin du mépris, mais qui est un choix délibéré de ne pas être affecté (du moins en apparence, mais ça aide) par ce genre de remarque.

OU la rebellation <- mot de moi
Depuis touuuuuuuuuute petite, j'ai cette réaction épidermique à vouloir faire l'inverse de ce qu'on me dit (je me rappelle d'une chanson d'Henri Dès, c'est pour dire "Jamais je ne dit "oui, oui" sauf quand on me répond "non, non, non, non", je fais ce qui me plait" Laughing)

Les gens sont malheureusement très agressifs quand tu ne vis/penses pas comme eux.... Pour ma part (36 15 mavie, rubrique onsenfout) j'ai été super choquée quand j'ai adopté un chien (on pourrait se dire, les gens s'en fichent de ça) comment certains amis m'ont presque hurlés dessus, parceque comme c'était un vieux chien (je voulais lui offirir une fin de vie digne) "il allait mourrir et du coup j'allai être triste" O_o

Du coup, moi je fonctionne comme ça, il y a trois "catégories" de gens:
- Les gens qui ne valent pas la peine que j'essaye de construire quoi que ce soit avec eux.
- Les gens avec qui j'apprécie passer du temps mais avec qui je ne peux pas discuter (90%).
- Les gens avec qui je peux discuter.

Par exemple ma "meilleure amie", elle m'a été "imposée" par mes parents (fille d'amis). On a rien en commun, elle est dictatorialle, demande mon avis mais me fait la gueule si je ne réponds pas exactement ce qu'elle veut entendre... Elle ne veut pas parler politique ou de "sujets tristes".... Il n'empêche que je passe de très bons moments avec elle, et qu'on a de supers souvenirs ensemble. Je ne lui parle juste pas de moi (juste factuellement).
A l'inverse j'ai rencontré des gens extraordinaires, avec qui je peux discuter de tout, même en étant en accord sur rien...

En attendant si tu veux quelque chose à répondre à ceux qui te disent "Tu fais trop de choses en même temps, Tu changes trop souvent de job/d'avis/d'intérêt, Tu es trop dure, Trop exigeante avec toi même et les autres, Trop empathique, Trop émotionnelle, Trop optimiste ... "
- "Est-ce que je suis à la rue? Non
Est-ce que je suis malheureuse ? Non (peut importe que ce soit vrai ou pas)
Donc apparement ça me réussi... Le jour où ça me posera problème, je penserai à ralentir, merci"

Voilà, j'espère que ça peut t'aider ne serait-ce qu'un peu...
Chouchen
Chouchen

Messages : 32
Date d'inscription : 18/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Gasta le Mar 23 Fév 2016 - 14:52

Ne pas vivre en fonction des autres et surtout pas uniquement au travers du regard de l'autre car ce serait un manque de confiance en soi, une image négative de nous-mêmes mais parfois aussi savoir écouter l'autre et ensuite avoir son propre jugement. Nos véritables amis ne nous jugent pas mais ils peuvent avoir un avis je dirais même nous donner un "conseil". Ils peuvent nous dire "tu es trop... ceci ou cela" juste parce qu'ils pensent que c'est négatif pour nous, pas pour le regard que les autres peuvent porter sur nous. Nos véritables amis nous parlent de ce qui leur semble positif pour nous parce qu'ils nous aiment, parce qu'ils ont envie qu'on soit heureux mais bien sûr nous sommes libres d'agir à notre guise... y compris en faisant des conneries.
Gasta
Gasta

Messages : 3735
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par EmiM le Mar 23 Fév 2016 - 17:23

Je propose un énième angle d'approche, la compréhension.
Quand bien même nous n'aimons pas le revendiquer, voire le reconnaître, nous sommes PLUS tout un tas de choses que la norme et la norme voit bien que nous sommes PLUS... Il leur est plus facile de nous dire tu penses trop que tu penses beaucoup, mais in fine il s'agit de prendre conscience du même fait, ils voient, ils sentent, et constatent qu'on pense beaucoup plus qu'eux et ils ne comprennent pas qu'on puisse penser de cette façon et autant de choses qui ne les questionnent pas. Alors peut être que si nous assumons de penser beaucoup et pas trop, et que lorsqu'on nous fait ce genre de réflexion parfaitement incongrue, on pourrait dire oui, c'est vrai que je pense beaucoup, ne pas se sentir blesser et exprimer à l'autre qu'on ne le juge pas de ne pas penser comme nous et qu'il serait bien aimable qu'il en fasse de même à notre égard. Contrairement à ce que certains pourraient penser, la majeure partie des gens quand on leur explique calmement prennent conscience, comprennent et font mieux dans l'avenir. Mais si personne ne leur explique, ils ne peuvent pas se rendre compte. Et je parle bien d'explications, d'échanges, et non d'une réplique méprisante qui dirait "oui mais toi ton cerveau il ne te sert sans doute pas à penser" Very Happy   Là évidemment il est fort probable que les ponts de la communication soient rompus. Very Happy En ce qui me concerne je ne me gêne pas pour reprendre les gens et je pense que ça passe bien parce que je n'ai pas de colère, je me contente d'être pragmatique, de me servir d'exemples, de faire appel à l'empathie des gens et globalement ça fonctionne, parce que 9 fois sur 10 l'autre ne dit pas ça pour être malveillant, il réagit "bêtement" sous le réflexe d'être la majorité et le "pauvre HP" réagit souvent comme la victime minoritaire.
J'ai longtemps été blessée par ce genre de langage, mais je sais aussi que depuis que je reconnais en moi penser beaucoup, ça me gêne beaucoup moins que l'autre m'en fasse la remarque, parce qu'il voit quelque chose qui est rare et différent et qu'il n'a pas l'habitude. Il faut quand même se rendre compte que si pour nous c'est banal de se faire catégoriser par tout un tas d'adjectifs excluants, pour la norme nous sommes constamment des exceptions perturbantes et de la même façon qu'on les perturbe et bouscule involontairement, ils nous critiquent involontairement. Je pense que si nous nous rendions plus souvent compte que nous sommes capables des mêmes faits qu'eux, nous leur jetterions un peu moins la pierre. Les HP ne sont pas exempts de mauvaises communications, de provocations, de comportements grossiers, asservissants, malveillants etc... Donc je ne suis pas sure que les paroles et actes blessants viennent toujours de la différenciation hp ou pas hp.
Par contre nous ne sommes jamais à l'abri de situations violentes blessantes et il me parait important de distinguer ceux qui viennent de la volonté de nuire, de ceux qui s'apparentent davantage à des dommages collatéraux. Parce que souvent il me semble que les gens ne souhaitent pas blesser, mais que c'est le résultat qu'ils obtiennent. Alors cela nécessite-t-il probablement de toujours bien se demander si la blessure est ancienne ou nouvelle... J'ai peu de nouvelles blessures et celles qui me touchent le plus dans le présent ne trouvent leur source que dans le passé et je travaille bien sur moi pour ne pas m'en prendre au révélateur. Bref, je pense que je vais m’arrêter là....
En espérant que tous ces conseils aideront...
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Chouchen le Mar 23 Fév 2016 - 17:52

"J'ai peu de nouvelles blessures et celles qui me touchent le plus dans le présent ne trouvent leur source que dans le passé et je travaille bien sur moi pour ne pas m'en prendre au révélateur. Bref, je pense que je vais m’arrêter là....
En espérant que tous ces conseils aideront..."
C'est tellement vrai pour moi aussi.... En me construisant je suis devenue bien plus résistante à tout et capable de gérer ma sensabilité et mon emotion, mais dès que ça titille les vieux traumatismes, le résultat est souvent dramatique...

Je suis d'accord avec toi dans l'importance d'expliquer. Mais je pense que ça dépend des sujets. Le "tu penses trop" est effectivement parfaitement gérable et les gens sont en général tolérant face à cette différence, mais j'ai remarqué que même des gens très tolérants, et très gentils, positifs, peuvent devenir très agressifs et se fermer totalement (empêchant quelque dialogue que ce soit) sur des sujets plus subtiles... Par exemple quand ça touche des choses qu'ils aimeraient faire mais n'osent pas (changer de job, faire ce qui leur plait...), ou qu'ils ont conscience que moralement c'est la bonne approche mais que pour plein d'autres raisons ils font autrement (être écolo, faire du bénévolat...) ... Après il y a autant de situation qu'il y a de gens...
L'approche calme et positive étant toujours la meilleure Courbette
Chouchen
Chouchen

Messages : 32
Date d'inscription : 18/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Yumati le Mar 23 Fév 2016 - 21:05

salut

oh que oui..tellement entendu..
ce qui est bizarre en plus c'est lorsqu'on ose dire quelque chose en retour et s'entendre répondre on est "trop susceptible".
c'est le comble.....

j'ai fini par ne plus écouter...mais que cela me blesse toujours autant..car à défaut d’entendre...je le ressens


Yumati

Messages : 93
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 46
Localisation : entre le Zébraska et les Nouvelles Zébrides

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Gabriel le Mar 23 Fév 2016 - 21:22

Yumati a écrit:salut

oh que oui..tellement entendu..
ce qui est bizarre en plus c'est lorsqu'on ose dire quelque chose en retour et s'entendre répondre on est "trop susceptible".
c'est le comble.....

j'ai fini par ne plus écouter...mais que cela me blesse toujours autant..car à défaut d’entendre...je le ressens


C'est bien cela. Le ressenti aigu d'une gêne ou d'une moquerie, même quand on la joue en retrait.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 47
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Invité le Mar 23 Fév 2016 - 21:59

Chouchen a écrit: Le "tu penses trop" est effectivement parfaitement gérable et les gens sont en général tolérant face à cette différence, mais j'ai remarqué que même des gens très tolérants, et très gentils, positifs, peuvent devenir très agressifs et se fermer totalement (empêchant quelque dialogue que ce soit) sur des sujets plus subtiles... Par exemple quand ça touche des choses qu'ils aimeraient faire mais n'osent pas (changer de job, faire ce qui leur plait...), ou qu'ils ont conscience que moralement c'est la bonne approche mais que pour plein d'autres raisons ils font autrement (être écolo, faire du bénévolat...) ... Après il y a autant de situation qu'il y a de gens...
L'approche calme et positive étant toujours la meilleure Courbette

Mille fois oui.

Et au delà de cet aspect, les personnes qui te font ce "reproche" sont surement une bonne partie à vouloir ton bien et te conseillent de mettre le ola (hola ?), pour toi. Elles ne savent juste pas que ce n'est pas possible pour toi / très dur / pas souhaitable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Invité le Mar 23 Fév 2016 - 22:26

Coraly92 a écrit:

Alors que faire ?

Oh ben trouver, domaine par domaine, des gens qui ne sont pas plus "trop" que nous.
Des cercles qui se posent les mêmes questions que nous sur l'homme, le monde, l'économie, l'écologie (de toute façon #ToutEstLié #LaudatoSi) jusqu'à se questionner sur la vie qu'ils mènent, leurs objectifs, leur "carrière", ce après quoi ils courent.
Par les temps qui courent, ces cercles sont nombreux, comment ne le seraient-ils pas ? Il est si criant que notre monde/système/anthropologie/mode de vie atteignent des limites, qu'ils vont se heurter à des murs physiques.
Du coup, on filtre. Ceux qui veulent penser comme il y a 30 ans et qui nous reprochent de trop penser ? qu'ils aillent se faire cuire un oeuf de nandou.
Ceux qui, d'accord avec nous ou pas, sont dans l'idée de repenser Tout-Ou-Partie sont plus intéressants et il n'est vraiment pas difficile d'en trouver.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Ixtlander le Sam 27 Fév 2016 - 1:28

J'ai été attiré par ce topic, son titre me parle, ô combien, puisque c'est l'une des seules véritables explications qu'a pu me fournir mon ancienne compagne après m'avoir quitté, que j'étais "trop trop, trop tout"... Difficile, dans ce cas, d'en faire abstraction...

On ne peut pas aller à l'encontre de sa nature, c'est une chose dont je suis de plus en plus persuadé. On peut s'adapter, on peut trouver quelques compromis (pas des concessions !), on peut s'organiser pour améliorer la vie commune, on peut communiquer, écouter, comprendre, bref on peut faire beaucoup de choses pour améliorer la cohabitation avec autrui, mais pas changer sa nature profonde.

Il n'y a qu'une chose à faire à mon avis lorsque le seuil de tolérance envers notre nature est dépassé : prendre un autre chemin, trouver d'autres personnes qui nous accepteront tels que nous sommes vraiment. Je parle ici en toute généralité, pas spécifiquement pour les zèbres...
Ixtlander
Ixtlander

Messages : 82
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Sam 27 Fév 2016 - 8:55

Les gens qui jugent ont tellement peur de voir ce qu'ils sont eux mêmes
et de voir s'effondrer leur(s) personnalité, dans ses fondements leur fait très peur
l'impression de perdre ce qu'ils croient être
parce qu'ils ne sont pas justement
La nature profonde de l'être ne se pose pas de question elle.
Le jeu de dupe de l'illusion du mental, autrui se dit en colère contre toi...en fait il est en colère contre lui-même.
Il ne sert a rien de le lui dire, sauf si le dit autrui ouvre un petit peu son coeur en ce sens.
Ma fille me dit: c'est trop bien
je lui répond: c'est pas mal
...elle rit, peut-être de comprendre que ce n'est ni bien, ni mal...l'acte existe, le jugement est une illusion crée pour se rassurer.

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Coraly92 le Sam 27 Fév 2016 - 9:23

Merci à tous pour vos réponses,
Je suis heureuse de voir et surtout sentir que l'on partage cette frustration et cette douleur face au jugement d'un autre qui se le permet, alors que le fondement même de ce qu'il est ne lui permet pas de comprendre ce qu'il juge dans sa globalité

Et oui bien sûr vos conseils aident, à prendre de la hauteur sur ce jugement et à s'en détacher principalement, ce qui a un côté libérateur.
Ou plus précisément à l'entendre, surtout si la source est aimante, mais sans pour autant le prendre au pied de la lettre et comme une vérité.
En image Smile
>> Comment est ce qu'une pomme peut expliquer à une orange ce qu'elle doit faire pour être heureuse ? Surtout si aucune pomme n'est capable de percuter qu'elle parle à un truc different Smile

Coraly92

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 27
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Lou-pita le Sam 27 Fév 2016 - 10:20

Que faire face à ceux qui te disent "trop" ? laisser couler, je pense. J'essaie, en tout cas.
Il faut admettre qu'on est effectivement souvent "trop" pour les autres, c'est une caractéristique, ça fait partie de nous.
Parfois, quand ça m'énerve, je réponds "oui, de la même manière que mes yeux sont bleus et mes cheveux bruns, je suis "trop". ça change quelque chose?" même si la patience apporte plus que le cynisme...

Lou-pita

Messages : 83
Date d'inscription : 17/02/2016
Age : 25
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Sam 27 Fév 2016 - 10:44

Le cynisme contribue à te séparer des autres,
ou te séparer de ton "amour altruiste"
au profit de ton "amour égoiste"
Pourquoi la pomme serait différente de l'orange, elles ont toutes deux une raison d'exister.
Dire que l'autre n'est pas, c'est aussi ne pas être soi-même.
Un peu comme si on projetais le film dont on est l'auteur, et on se demande pourquoi le film est absurde, pas adapté, pas plaisant.
Faut-il se demander de l'auteur et du spectateur, qui est l'acteur?

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Lyanah le Lun 29 Fév 2016 - 11:19

Qu'est-ce que j'en ai entendu, des "tu es trop" ! Dès toute petite... Le pire je crois c'est quand ça vient de la famille, mais comme j'ai grandi avec, ça me choquait mais je me disais que c'était "normal" de dire ça. En fait non c'est pas normal, c'est juste leur avis devant une petite fille qui n'est "pas comme tout le monde". Bah tant pis je suis pas "comme tout le monde", qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse moi.

En prenant de l'âge, j'ai commencé à dire "ben toi, t'es pas assez !". Mais ça marchait pas trop, et ça me convenait pas. Je suis pas dans l'optique du conflit ou même de la "discussion" (engueulade ?) sur ce que je suis ou ne suis pas, ni sur "comment il faut être".

Alors j'ai bifurqué sur le "et donc ?". Juste "et donc ?". Pas de "ça te fait quoi que je sois trop ?" ou autres trucs du genre. Juste le "et donc ?" un poil blasé. Et je les laisse se dépatouiller avec leurs explications vaseuses.

Heureusement, j'ai trouvé des gens qui m'acceptent telle que je suis. Et qui admettent que je suis parfois "très", mais jamais "trop". Smile Smile Smile
Lyanah
Lyanah

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Gabriel le Lun 29 Fév 2016 - 11:31

Lyanah a écrit:
Qu'est-ce que j'en ai entendu, des "tu es trop" ! Dès toute petite... Le pire je crois c'est quand ça vient de la famille, mais comme j'ai grandi avec, ça me choquait mais je me disais que c'était "normal" de dire ça. En fait non c'est pas normal, c'est juste leur avis devant une petite fille qui n'est "pas comme tout le monde". Bah tant pis je suis pas "comme tout le monde", qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse moi.

En prenant de l'âge, j'ai commencé à dire "ben toi, t'es pas assez !". Mais ça marchait pas trop, et ça me convenait pas. Je suis pas dans l'optique du conflit ou même de la "discussion" (engueulade ?) sur ce que je suis ou ne suis pas, ni sur "comment il faut être".

Alors j'ai bifurqué sur le "et donc ?". Juste "et donc ?". Pas de "ça te fait quoi que je sois trop ?" ou autres trucs du genre. Juste le "et donc ?" un poil blasé. Et je les laisse se dépatouiller avec leurs explications vaseuses.

Heureusement, j'ai trouvé des gens qui m'acceptent telle que je suis. Et qui admettent que je suis parfois "très", mais jamais "trop". Smile Smile Smile

J'aime bien le "et donc ?". Je vais tester. Je ne pense pas améliorer mon image de marque, mais cela me donnera un nouveau point de vue sur l'autre.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 47
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Lyanah le Lun 29 Fév 2016 - 12:11

Gabriel a écrit: Je ne pense pas améliorer mon image de marque, mais cela me donnera un nouveau point de vue sur l'autre.

Ce sera peut-être juste un "trop" en plus ? ^^ "trop j'm'enfoutiste de ce que les gens pensent de" ? Et donc ? Very Happy
A ne pas avoir de prise sur nous (en apparence du moins), ils finissent par se lasser.
Tu risques d'avoir droit à un "et donc quoi ?", la preuve (selon moi) qu'ils ne savent pas du tout quoi répondre :p
Lyanah
Lyanah

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par EmiM le Lun 29 Fév 2016 - 12:12

Je pratique aussi le "Et donc ?" et pas que sur ce type d’échanges et les gens se demandent souvent si c'est de la provocation ou pas, si je suis agressive ou non, généralement ça fait schplouf quand même Very Happy
Mais moi je reste stoïque et je me marre intérieurement.... Pété de rire
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 12:27

J'aime bien le "Et donc?". Chez moi, le risque le plus important, pénible, est de culpabiliser après avoir créé des situations compliquées à cause de ce "trop". Mais bon... Après tout... Et donc? C'est juste que cela devait arriver... Smile

frednh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Yumati le Dim 6 Mar 2016 - 13:28

en y repensant...j'aimerai bien quand même qu'on me dise "tu es trop beau" Cool Embarassed


Yumati

Messages : 93
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 46
Localisation : entre le Zébraska et les Nouvelles Zébrides

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 14:32

Bonjour,
Je viens de m'inscrire. On m'a souvent demandé si j'étais en surdouance mais je n'ai jamais fait de test. Et plus je vous lis plus je me reconnais... En tout cas, une chose est sûre: je suis hypersensible.
Et j'ai toujours été Madame "trop". Celle qui réagit trop vivement, celle qui pleure trop, celle qui cogite trop... et celle qui aime trop vite et trop fort.
Je viens de me faire larguer pour cette raison, et c'est lassant de se voir reprocher toujours les mêmes choses.
Comment peut-on être trop lorsqu'il s'agit de ressenti ou de sentiment?

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 14:43

La relation à autrui nous demande d'accepter ce qu'il est, on ne peut donner que ce que l'autre peut comprendre, là et la difficulté.
Là est aussi la beauté de la relation

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 14:48

jolindien a écrit:La relation à autrui nous demande d'accepter ce qu'il est, on ne peut donner que ce que l'autre peut comprendre, là et la difficulté.
Là est aussi la beauté de la relation

Le problème est là non? En tant qu'hypersensible, on doit TOUJOURS et depuis toujours s'adapter et accepter les autres même si on ne les comprend pas toujours. L'avantage c'est qu'à force, on développe une tolérance et une acceptation d'autrui hors du commun :-)
Et oui, c'est toute la beauté. Mais lorsque face à tant d'efforts (parfois de concessions), on ne l'a pas en retour et on se dit que l'on aura jamais cela fait cogiter. Il ne me viendra pas à l'idée de dire à quelqu'un "tu ressens pas assez, tu réfléchis pas assez vite...". Alors ça fait mal de rejeter un sentiment parce qu'il est trop fort, on aime jamais trop fort

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 14:56

Quand c'est trop , c'est Tropico.


Dernière édition par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 14:58, édité 1 fois
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 14:57

Qu'attends tu de l'autre, qu'il te comprenne entièrement?
Aimer l'autre pour ce qu'il est ne doit pas être un effort, juste un élan du coeur qui prend ce qu'il y a prendre, et qui donne ce qu'il peut donner.
L'autre sera un autre toi-même quand tu le seras déjà avec toi, car alors la séparation n'existera plus

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 15:00

Non, on n'aime jamais trop fort. Enfin, je trouve en tout cas, également. Mais on l'exprime trop par contre.

Je suis un peu dans la même situation, Amarylis. Une amie zèbre m'avait dit, il y a peu de temps, que c'était OK de ressentir et de cogiter dans tous les sens tout le temps. Ceci dit, avec des mots un peu brutaux, elle m'a dit, concernant ma compagne de l'époque: "tu n'as pas le droit de lui imposer tout cela. Elle n'est pas comme toi, tu vas l'écraser". Bon, la notion de droit est discutable. Ceci dit, elle avait raison: si on peut se sentir frustré, écrasé par nos ressentis, je trouve pour autant juste de prendre en compte l'autre en face et de faire attention à ne pas l'étouffer, en acceptant aussi que tout le monde n'est pas bâti pareil.

Bon, après, la dite "pote zèbre" a rajouté: "ceci dit, je ne me mettrais pas avec quelqu'un comme cela si j'étais toi. Ce serait d'un tel ennui" ^^

frednh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 15:23

jolindien a écrit:Qu'attends tu de l'autre, qu'il te comprenne entièrement?
Aimer l'autre pour ce qu'il est ne doit pas être un effort, juste un élan du coeur qui prend ce qu'il y a prendre, et qui donne ce qu'il peut donner.
L'autre sera un autre toi-même quand tu le seras déjà avec toi, car alors la séparation n'existera plus

Non qu'il accepte ma différence...
Bien sûr qu'aimer ne doit pas être un effort, et comme précisé plus haut, on a l'habitude de prendre ce qu'il y a à prendre. Parce que ce sont nous les hypersensibles qui sont minoritaires donc c'est à nous de nous adapter. Je fais souvent le parallèle avec mon papa qui est malvoyant et qui s'adapte en permanence. Si dans le fond c'est différent parce que l'hypersensibilité n'est pas un handicap, c'est un trait de caractère, dans la forme c'est la même chose.
Après c'est un processus, à 33 ans, j'ai longtemps été la "bizarre mais gentille" puis quand j'ai pris conscience (accepté?) mon hypersensibilité cela a changé les choses du regard que JE me portais, mais pas du regard des autres. Et paradoxalement, c'est encore plus lourd à porter...
C'est peut-être ce que tu voulais dire par "quand tu le seras avec toi". Je travaille pour l'être mais je ne le serais jamais avec les autres.

frednh a écrit:Non, on n'aime jamais trop fort. Enfin, je trouve en tout cas, également. Mais on l'exprime trop par contre.

Je suis un peu dans la même situation, Amarylis. Une amie zèbre m'avait dit, il y a peu de temps, que c'était OK de ressentir et de cogiter dans tous les sens tout le temps. Ceci dit, avec des mots un peu brutaux, elle m'a dit, concernant ma compagne de l'époque: "tu n'as pas le droit de lui imposer tout cela. Elle n'est pas comme toi, tu vas l'écraser". Bon, la notion de droit est discutable. Ceci dit, elle avait raison: si on peut se sentir frustré, écrasé par nos ressentis, je trouve pour autant juste de prendre en compte l'autre en face et de faire attention à ne pas l'étouffer, en acceptant aussi que tout le monde n'est pas bâti pareil.

Bon, après, la dite "pote zèbre" a rajouté: "ceci dit, je ne me mettrais pas avec quelqu'un comme cela si j'étais toi. Ce serait d'un tel ennui" ^^

Bah moi, même si je ne l'exprime pas, l'autre le ressens. J'ai pas de filtre et j'ai pas les codes ^^
Et je peux pas faire semblant longtemps.
Oui, c'est un peu ce qu'il m a dit en me quittant que c'était trop de responsabilités pour lui alors que cette fois-ci bah j'attendais rien d'autre que de profiter de nous, laisser faire le temps et les sentiments. Alors que je faisais bien attention à relativiser, à ne pas laisser mon cœur d'emballer trop vite pour ne pas qu'il se sente écraser, et essayer d'aller à son rythme. Et même comme ça, je me prends des claques. Un peu comme si on me reprochait d'être moi et que mon "moi" le faisait peur.
Après, je parle de cette relation mais cela m'est arrivé souvent.
Et là où je me reconnais c'est l'ennui, j'ai dû mal à trouver quelqu'un avec qui je ne m'ennuie pas (sans aucune complaisance). Alors lorsque je trouve quelqu'un de vif, intéressant, curieux et avec une intelligence libre, je fais tout pour rentrer "dans son monde" et que cela fonctionne.

En fait c'est ça qui est frustrant c'est essayer de s'adapter, tout faire mais malgré tout, être toujours "Madame Trop"

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 15:35

Hehe. J'ai envie de tenter une expérience de mon côté, qui se résume à : vivre à mon rythme, ne plus m'adapter mais rester à l'écoute de demandes formulées par l'autre. Et s'il y a à un moment un décalage, accepter que cela ne devait pas "fonctionner", pour garder les bons moments, sans la frustration systématique.

frednh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 15:38

frednh a écrit:Hehe. J'ai envie de tenter une expérience de mon côté, qui se résume à : vivre à mon rythme, ne plus m'adapter mais rester à l'écoute de demandes formulées par l'autre. Et s'il y a à un moment un décalage, accepter que cela ne devait pas "fonctionner", pour garder les bons moments, sans la frustration systématique.

Tu auras toujours un décalage. Enfin, moi j'en ai toujours eu, on va plus vite que les autres et pour tout. Donc mis à part se mettre au rythme de l'autre et freiner son ressenti, je vois pas.

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 15:45

A 33 ans, je vais avoir du mal à considérer que ta vie est finie: il reste encore plein de choses à vivre, de personnes différentes à rencontrer.

En tout cas, c'est ce que je me dis. Une personne allant aussi vite que moi, si, je pense que je peux trouver. Après, une personne qui va aussi vite (bon, c'est un peu limitant de parler uniquement de "vitesse") et dans la même direction (je passe les premiers besoins d'être réciproquement charmé, etc... qui sont également importants) c'est peut-être plus difficile Smile . Après, l'alignement n'a peut-être pas non plus besoin d'être parfait.

frednh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 15:50

frednh a écrit:A 33 ans, je vais avoir du mal à considérer que ta vie est finie: il reste encore plein de choses à vivre, de personnes différentes à rencontrer.

En tout cas, c'est ce que je me dis. Une personne allant aussi vite que moi, si, je pense que je peux trouver. Après, une personne qui va aussi vite (bon, c'est un peu limitant de parler uniquement de "vitesse") et dans la même direction (je passe les premiers besoins d'être réciproquement charmé, etc... qui sont également importants) c'est peut-être plus difficile Smile . Après, l'alignement n'a peut-être pas non plus besoin d'être parfait.

Pas finie mais pas aimée pour ce que je suis. Enfin, je veux y croire hein mais c'est difficile :-)
Je suis sortie avec quasi que des artistes (rapport à l'ennui tout ça, sans stigmatiser, on peut se faire chier avec un artiste, puis je suis dans le milieu alors...)
On est d'accord, du moment que l'on va dans la même direction, chacun son rythme, mais c'est bien la question de vitesse qui fait fuir. Même si tu veux le même truc au même moment.

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 15:53

Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 16:15

jolindien a écrit:Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.
Le fil de l'eau tout ça...

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 16:27

Sans doute que tu t'investis trop dans tes relations afin de te réaliser toi et pas l'autre. En pensant à l'autre, tu penses à toi au final.
Tout est basé sur ton "moi je".
"je suis incomprise". "J'aime trop"... S'il y a un trop, c'est toi qui le crée! Pense aux autres avec sincérité et moins à la façon dont tu dois te positionner dans une relation pour qu'elle marche.
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 16:30

jolindien a écrit:Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.

Blossac a écrit:Sans doute que tu t'investis trop dans tes relations afin de te réaliser toi et pas l'autre. En pensant à l'autre, tu penses à toi au final.
Tout est basé sur ton "moi je".
"je suis incomprise". "J'aime trop"... S'il y a un trop, c'est toi qui le crée! Pense aux autres avec sincérité et moins à la façon dont tu dois te positionner dans une relation pour qu'elle marche.

Oui et oui Smile

Bon... J'allais envoyer un énorme pavé. Et puis, en fait, cela me semble compliqué et dangereux de creuser trop loin tout cela en direct, sur un forum. L'absence de toute communication non verbale me met un peu mal à l'aise. Pour être pieds dans le plat, si tu es en région parisienne, je veux bien en discuter avec toi devant un verre.

Je suis - comme pas mal d'autres ici - dans la même situation. Je viens de rompre. J'ai le même âge. J'ai eu les mêmes reproches.
Par contre, j'ai une approche différente par rapport à cela. Du moins, j'essaie de rester ouvert. De lâcher un peu prise. Ne pas attendre des situations permet de pouvoir en apprécier ce qui en sort, quelque soit le résultat. Enfin, je tente de progresser, jour après jour, dans cette démarche. Et si je me "cogne" encore contre les gens, j'ai l'impression d'arriver à me reprendre plus rapidement. Et à moins en vivre dans le reproches que ce soit vis à vis de moi ou des autres.

Et chose importante, bien que ce soit une parfaite lapalissade: il faut réussir à aimer ce que l'on est, avec nos forces et nos faiblesses.

frednh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 16:59

frednh a écrit:
jolindien a écrit:Nous cherchons l'absolu en tant qu'être relatif
Plus on cherche en étant déçu plus on trouve du décevant
laisser venir et s'autoriser à laisser venir un peu de réciprocité...
ici tu trouveras des échanges à ton niveau
et même des personnes ou se sera toi qui auras du mal à suivre leur raisonnement.

Blossac a écrit:Sans doute que tu t'investis trop dans tes relations afin de te réaliser toi et pas l'autre. En pensant à l'autre, tu penses à toi au final.
Tout est basé sur ton "moi je".
"je suis incomprise". "J'aime trop"... S'il y a un trop, c'est toi qui le crée! Pense aux autres avec sincérité et moins à la façon dont tu dois te positionner dans une relation pour qu'elle marche.

Oui et oui Smile

Bon... J'allais envoyer un énorme pavé. Et puis, en fait, cela me semble compliqué et dangereux de creuser trop loin tout cela en direct, sur un forum. L'absence de toute communication non verbale me met un peu mal à l'aise. Pour être pieds dans le plat, si tu es en région parisienne, je veux bien en discuter avec toi devant un verre.

Je suis - comme pas mal d'autres ici - dans la même situation. Je viens de rompre. J'ai le même âge. J'ai eu les mêmes reproches.
Par contre, j'ai une approche différente par rapport à cela. Du moins, j'essaie de rester ouvert. De lâcher un peu prise. Ne pas attendre des situations permet de pouvoir en apprécier ce qui en sort, quelque soit le résultat. Enfin, je tente de progresser, jour après jour, dans cette démarche. Et si je me "cogne" encore contre les gens, j'ai l'impression d'arriver à me reprendre plus rapidement. Et à moins en vivre dans le reproches que ce soit vis à vis de moi ou des autres.

Et chose importante, bien que ce soit une parfaite lapalissade: il faut réussir à aimer ce que l'on est, avec nos forces et nos faiblesses.

@Blossac
Alors oui mes sentiments sont incompris et oui, j'ai dû mal à exister autrement que dans le regard de l'autre. Mais non, je n'omet pas les ressentis de l'autre. Ma vison d'un couple c'est que le bonheur de l'autre est très important parce qu'étant hypersensible si lui est heureux et épanoui, je le suis aussi. Mais ce n'est pas pour autant être en abnégation devant son compagnon, c'est juste penser à des petites attentions, et s'assurer qu'il se sent bien. Disons que je vois plus cela comme un "ensemble" plutôt qu'un "toi +moi" où l'un et l'autre se confronte. Par exemple : passer une journée avec son chéri et lui acheter sa marque de thé préféré ou lui faire des pancakes parce qu'il a dit un jour ne jamais en avoir goûté, ce n'est mettre la charrue avant les bœufs ?
Mais en gros la réponse est là: on va pas au même rythme...

@frednh
Oui tu as réussi à avoir un lâcher-prise qui m'intrigue...
Chose qui pèche chez moi, peut-être par manque d'expérience. Après chez-moi je ne pense pas que je sois fermer d'esprit, j'essaye juste de comprendre pour pouvoir travailler dessus.
Bah écoute j'habite en région parisienne alors si tu veux m'expliquer ta vision ce sera avec plaisir !
"il faut réussir à aimer ce que l'on est, avec nos forces et nos faiblesses." Oui oui je sais... (et j'y travaille sinon je serais pas sur ce forum) ^^

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 17:35

aujourd'hui que j'ai découvert enfin mon vrai moi, et donc évacuer les jugements, angoisses, pensées négatives, en étant capable d'un amour inconditionnel, comme la joie qui s'y rattache et qui l'est aussi...et bien je n'ai pas de copine.
Les femmes sont intriguées par ce que je suis, peuvent m'ouvrir leur coeur même si je les connais peu, mais de relation à deux (duelle?!) il n'y a pas.
Non non je ne me suis pas fait moine,
3 ans que je suis séparé de la mère de ma fille pourtant.
L'amour égotique est très courant, celui inconditionnel entre deux être suppose qu'individuellement les deux en soi capables.
Déjà qu'avant l'autre avait du mal à me suivre...aujourd'hui si j'expose à autrui que je peux aimer autrui justement(même que je ne connais pas) comme ma fille par exemple...tu crois que l'autre me regardera comment?
On atteint pas l'équilibre de l'extérieur mais par l'intérieur, sinon la réciprocité reste une illusion que l'on n'atteint jamais, et on souffre alors de croire y arriver.

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 17:48

jolindien a écrit:aujourd'hui que j'ai découvert enfin mon vrai moi, et donc évacuer les jugements, angoisses, pensées négatives, en étant capable d'un amour inconditionnel, comme la joie qui s'y rattache et qui l'est aussi...et bien je n'ai pas de copine.
Les femmes sont intriguées par ce que je suis, peuvent m'ouvrir leur coeur même si je les connais peu, mais de relation à deux (duelle?!) il n'y a pas.
Non non je ne me suis pas fait moine,
3 ans que je suis séparé de la mère de ma fille pourtant.
L'amour égotique est très courant, celui inconditionnel entre deux être suppose qu'individuellement les deux en soi capables.
Déjà qu'avant l'autre avait du mal à me suivre...aujourd'hui si j'expose à autrui que je peux aimer autrui justement(même que je ne connais pas) comme ma fille par exemple...tu crois que l'autre me regardera comment?
On atteint pas l'équilibre de l'extérieur mais par l'intérieur, sinon la réciprocité reste une illusion que l'on n'atteint jamais, et on souffre alors de croire y arriver.

Je trouve tes mots très très juste. Il faut s'aimer/s'accepter soi-même avant de pouvoir aimer un autre.
On a comme point commun que l'on intrigue beaucoup, j'ai pas mal de bon 1er contact mais c'est l'après qui se corse :-)
On a le même cheminement, maintenant que je suis capable et prête bah... y a personne ! (ou alors il se barre en courant). L'amour égotique, j'ai connu y a rien de pire et c'est pour ça que je vois plus ça comme un "ensemble", ce qui implique en effet de trouver un équilibre et une même vitesse de croisière. Mais en effet, encore faut-il trouver son propre équilibre pour le trouver ensuite à 2.
Le réciprocité, c'est bien le nerf de la guerre. Tsé c'est comme le graal, on le cherche, parait-il, il existe mais personne ne sait où il se trouve ^^

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 17:53

Dis moi qui tu es, je te dirais pourquoi je suis.

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 18:05

jolindien a écrit:Dis moi qui tu es, je te dirais pourquoi je suis.
N'est pas Freud qui veut :-)

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 18:40

Ah bon c'est de Freud ça?!
c'était un peu d'humour sur le sujet
ou sur l'objet

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Amarylis le Dim 6 Mar 2016 - 18:46

jolindien a écrit:Ah bon c'est de Freud ça?!
c'était un peu d'humour sur le sujet
ou sur l'objet

Non, c'était aussi un trait d'humour :-)

Amarylis

Messages : 45
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 36
Localisation : Suresnes

http://www.bookngeek.com

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 19:01

jolindien a écrit:aujourd'hui si j'expose à autrui que je peux aimer autrui justement(même que je ne connais pas) comme ma fille par exemple...tu crois que l'autre me regardera comment?

Hehe, j'en parlais le week-end dernier avec une amie Smile . Comment faire comprendre aux autres qu'on aime par défaut, sans limite, qu'on aime malgré les coups, qu'on aime même si on ne connait pas?

J'ai tout de même quelques questions, comme qu'est-ce que le vrai moi? Je comprends la formule, j'ai du mal à aller au-delà. "Moi" change, évolue, rapidement. C'est une construction avec des ajouts, des suppressions, des mutations au fil du temps. Ainsi dit, cela me laisse penser à un "soi" absolu, ce qui me dérange un peu (mais je doute, du coup, que je saisisse vraiment le sens de ce que tu voulais dire Smile ).

Sinon, tout comme le principe d'une bonne méditation est de ne rien en attendre, je m'efforce à ne rien attendre, ni des autres, ni de moi-même, sans pour autant m'empêcher d'être. Je ne vise plus de cible, je me rapproche plus de mes valeurs et les laisse me guider.

Ceci dit, chaque idée, chaque solution est propre à chacun, et émerge en fonction de chaque vécu. Parce que je n'ai pas le même que vous, je n'ai pas les mêmes outils et contraintes que vous. Bien que les symptômes soient semblables, les processus et les causes qui y mènent peuvent être totalement différents. Par exemple, l'équilibre me parle peu, ne me parle plus: je resterai (pour revenir au sujet) toujours ce "trop" pour un bon nombre de personnes. J'ai une curiosité par ce que vous entendez et ce que vous attendez de cet équilibre Smile .

De même, que signifie réciprocité? Du moins, il peut y avoir réciprocité sans pour autant qu'on ne réussisse à en prendre conscience. Cas assez communs - en tout cas, je l'ai vécu de nombreuses fois - où l'autre me donnait, sauf que je ne le voyais pas, focaliser sur une autre attente. Donc, par réciprocité, entendez-vous "être capable de recevoir", ou "que l'autre soit capable de nous offrir ce que l'on attend?". D'ailleurs, sachant que, parce que nous sommes, de base, "trop", il est fort probable que ce que nous offrions à l'autre ne soit pas du tout dans ses attentes. Donc... On peut se retrouver dans cette situation désagréable où les deux offrent des choses que l'autre n'attend (voir ne souhaite) pas: il y a bien réciprocité... Cela ne nous sort pas de la situation. Du coup, que cherchez-vous dans la réciprocité? Bon bon bon , vu que je sens que je vais partir loin... Je saute sur un autre sujet Smile

Je triche un peu. De par mon boulot, on a pas mal de formations liées à la médiation, l'analyse transactionnelle, la systémique, tout cela. On travaille au quotidien avec les autres pour leur permettre de faire émerger leurs propres solutions eux-mêmes, en fonction de leur contexte. Posture basse sur le contenu. J'ai pris cette mauvaise habitude de donner très peu de conseils, mais potentiellement poser beaucoup de questions. Et, concernant le lâcher-prise plus précisément, j'ajoute à la triche qu'une de mes collègues ("maman coach" ^^), étant passée par une école de psychothérapie (Gestalt), nous échangeons beaucoup ensemble sur ce sujet (même si je ne me sens pas de suivre ce type de thérapie ^^). C'est quelque chose qui nous tient beaucoup à coeur.

Amarylis, c'est bien noté Smile . On essaie de se retrouver un de ces jours dans le centre de Paris? (et passer par MP pour le reste de l'organisation). La proposition vaut aussi pour toi, Jolindien Smile . Je suis curieux, par nature.

frednh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par Blossac le Dim 6 Mar 2016 - 19:07

@Amarylis:
J'ai connu une fille un peu comme toi. Le courant passait( j'étais déjà en couple) et l'évolution de notre relation était trop rapide. J'ai détecté chez elle le syndrome de la femme à marier:
J'entends qui se projette trop vite la bague au doigt et une ribambelle d'enfants autour d'elle. J'ai décidé de terminer notre relation non seulement pour sauver mon couple déjà existant mais surtout car elle me faisait flipper! Tu apprendras, et c'est sans doute triste mais c'est la réalité , que beaucoup d'hommes sont comme moi: mieux vaut y aller doucement sinon c'est la fuite assurée! Les mecs ont besoin d'espace et d'aventure, pas d'être étouffés par une fille. Rien de pire!
Peut-être es-tu tout simplement collante? Et ça c'est chiantissime!
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 19:35

comme qu'est-ce que le vrai moi?

Celui qui ne juge pas l'extérieur comme l'intérieur
qui n'a plus peur de la vie, de l'inconnu, du tout et du rien...
celui qui sait être dans l'amour et la joie inconditionnelle
et comme à travers les yeux de l'enfant voit la beauté du monde qui s'offre à lui
celui qui s'est autorisé à pleuré sa peine, ou sa joie
même si durant l'enfance et jusqu'à 30 ans presque aucunes larmes n'ont pu sortir, ni sous la violence paternelle, ni à cause de l'absurdité de toute chose.
Celui ou je peux laisser s'exprimer cette énergie de pleine conscience

Donner sans attendre en retour, et juste être content pour l'autre
car s'il est un peu plus lui-même c'est bien suffisant comme remerciement

Je vais te donner une image de ce qu'est la réciprocité pour moi...sourire a un enfant et recevoir en cadeau une part de lui via son sourire réciproque.
Réciprocité de l'être, donner son meilleur, recevoir le meilleur de l'autre, pas d'échelle de comparaison, ni classement...ni mental interférant.
Peut-être qu'il ne faut rien attendre pour enfin recevoir et vivre la réciprocité.

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par frednh le Dim 6 Mar 2016 - 19:44

jolindien a écrit:Peut-être qu'il ne faut rien attendre pour enfin recevoir et vivre la réciprocité.

Au risque d'être pénible (pardon d'avance), en lisant ces mots je ressens une petite confusion en moi ^^. Je crains pouvoir remplacer très facilement "et" par "pour", ce qui donne: Peut-être qu'il ne faut rien attendre pour enfin recevoir pour vivre la réciprocité. Et cette phrase devient un paradoxe dans ma petite tête Smile . . Elle formule tout de même non pas une mais deux attentes. Du coup, est-ce que ce "et" est un vrai et pur "et"? Smile

frednh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/03/2016
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Tu es trop trop trop !" Empty Re: "Tu es trop trop trop !"

Message par jolindien le Dim 6 Mar 2016 - 19:58

je dirais un 'et' car la réciprocité par de nous pour aller vers l'autre et par de l'autre pour arriver à nous.
J'ai exprimé cela ailleurs dans le forum par être et ne pas être en même temps.
En fait il n'y a pas d'induction entre les événements, ni de temps linéaire
Je ne sais si cela répond à ton paradoxe,tout part de nous pour revenir à nous
Mais nous c'est l'autre et moi...

jolindien

Messages : 1379
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum