je suis un bug!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 16:12

Bonjour,

J'ai découvert votre forum en faisant des recherches sur mes phobies sociales, qui sont d'un type bien particulier, après avoir lu plusieurs témoignages j'ai décidé de venir me présenter ici, et adviendra ce qui adviendra.

Tout d'abord je me ressens comme étant un bug, je pense que je me suis toujours ressenti comme ça, mais plus le temps passe et plus cette sensation est grande et étouffante. Je suis une erreur.
Je suis le fruit d'une union entre deux patrimoines génétiques pourris au possible, et entre deux êtres sociaux bourrés de phobies et de décalage par rapport à  la majorité. Père surdoué, nihiliste et alcoolique, mère intelligente privée d'enfance qui se soumet en permanence aux pressions sociales.

On m'a collé l'étiquette surdouée à 8 ans, suite à un test chez un psychologue. Mais comme cette étiquette provoquait trop d'attente, parfois violente des gens autour de moi, j'ai décidé de m'en débarrasser vers 12 ans, au moins d'un point de vue scolaire, en me débrouillant pour passer pour une élève moyenne basse au vue de mes résultats (je calculais tout pour avoir 10,5 de moyenne générale).  Les autres enfants m'ont toujours considérée comme différente sans que je ne comprenne pourquoi ce qui fait que le collège a été pour moi un enfer, j'ai vécu dans le harcèlement et la violence scolaire quotidienne pendant 4 ans. Je suis partie de chez moi, de mon département, pour m'offrir un nouveau départ à 15 ans. Mais là encore je n'ai pas trouvé ma place. Le lycée a été une période bien plus positive pour moi, mais je me ressentais toujours comme une erreur, j'ai commencé à comprendre que je ne pensais pas comme les autres.
Si je devais définir ma pensée ce serait un arbre de probabilité. Quand on me demande ce qui va se passer à propos d'une situation, ou pourquoi quelque chose c'est passé, j'ai des tonnes de possibilité qui me viennent en tête et qui se classent par ordre de probabilité. Je pense à trop de choses, et ça fait peur aux gens, qui pense que je devine d'une manière quasi surnaturelle alors que pour moi, c'est juste logique.
Ce qui m'a valu le surnom de Cassandre, parce que bien souvent je pouvais dire aux gens les conséquences de leurs actes, et que bien entendu on ne m'écoutait que rarement. Sauf quand les gens avaient des problèmes, là j'étais la psy non officielle  du lycée, parce que douée d'une empathie presque douloureuse tant elle était développée. Je ressentais ce que ressentait les gens, et j'étais bonne pour les analyser, les aider à avancer. Mais une fois que c'était fait je leur refaisais peur et j'étais remise sur le côté.

J'ai commencé à développer une maladie rare qui est génétique, et j'ai connu les affres de l'errance médicale pendant 10 ans. En plus d'être différente en dedans, je développais des tonnes de symptômes incompréhensibles qui ont fait de moi une bizarrerie médicale pendant plusieurs années, jusqu'à ce qu'agacés de ne pas comprendre, la majorité des médecins me gratifient d'un "c'est dans ta tête". Bon finalement le diagnostic est tombé, ce n'est pas dans ma tête. Mais ça met des choses dans ma tête, puisque dans les effets secondaires de cette maladie il y a l'oreille musicale et une capacité de déduction logique assez élevée.
Toujours est il que j'ai essayé, vraiment, de m'adapter à la société, de m'adapter aux gens, en me disant que si j'étais seule dans ce cas c'était à moi de faire des efforts. Pendant des années, j'ai entendu "arrête de te prendre la tête", "essayes de penser moins" comme si tous ils avaient un bouton marche arrêt, et que j'étais la seule à en être dépourvue. Et j'ai commencé à me diviser en trois, une partie qui regarde la plupart des gens avec mépris, parce qu'ils sont illogiques, qu'ils foncent droit dans des murs facilement esquivable, qu'ils ne voient rien, et qu'ils m'imposent des règles absurdes qu'ils n'ont pas compris eux même juste parce que ces règles étaient là à leur naissance. Une autre qui se dit que c'est à moi de m'adapter, que je suis nulle de ne pas y arriver, et qui se déprécie en permanence.Et une troisième, qui les comprend eux, qui me comprend moi, qui voit l'incompatibilité et qui se dit que c'est juste définitif. Et qui culpabilise, parce que je me dis que si je suis à ce point différente des autres c'est que je dois avoir quelque chose de particulier à faire, et que je ne fais pas grand chose.
J'ai essayé de militer avec des gens, parce que beaucoup voyait les mêmes problèmes que moi, et au contact de ces gens, bien souvent je me suis sentie moins seule, moins étrange, comme si nous étions des groupes d'erreurs qui essayaient de changer un système de fonctionnement défectueux.
Mais pour la plupart ils se sont comme on dit noyés dans leur verre, ou ils sont partis pour éviter de le faire.
Je cotoie quelques bugs, dont mes soeurs, atteintes de la même maladie que moi, qui ont un mode de fonctionnement différent mais compatible, heureusement, qu'elles sont là, mais ce n'est plus suffisant.

Aujourd'hui je me sens écrasée par ce que je suis. J'ai réussi à évoluer et à me rendre utile ces deux dernières années en dehors du "système majoritaire" et en étant que très peu soumise aux règles sociétales. Mais là je dois reprendre mes études, et à nouveau, c'est moi qui doit m'adapter.
Les gens viennent vers moi, ils me parlent, ils sont gentils, mais je sais au fond de moi que bientôt vont reprendre les cancans et les jugements qu'on réserve aux gens qui sont différents, ce qui fait que je vis dans la peur et l'angoisse en permanence.

Je ressens un besoin très fort de rencontrer des gens, de discuter avec des gens, avec qui je pourrais être moi, avec qui je ne devrais pas m'adapter en permanence, je me suis retrouvée dans beaucoup de vos témoignages, alors pour la première fois je tente sur un forum.

Je ne sais pas si je suis un zèbre, à dire la vérité si ça se base uniquement sur le QI je n'en suis pas à deux points prés (128) mais tout ce que j'ai pu lire d'autre à ce propos colle avec ce que je suis.

Voilà merci à ceux qui auront eu le courage de lire mon pavé qui peut paraître être de l'auto-apitoiement de l'extérieur.
Et bonjour!

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Ardel le Jeu 24 Sep 2015 - 16:22

Bonjour, et bienvenue, Liloubug ! cheers

Merci pour cette présentation détaillée, et très bons échanges, très bonnes rencontres !

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Stauk le Jeu 24 Sep 2015 - 16:34

Bonjour. C'est chouette les probabilités !

Une maladie qui rend logique ??  C'est un truc genre "asperger", ou c'est une "vrai" maladie ???

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 16:42

C'est une vraie maladie. Maintenant savoir si elle rend logique si elle ne touche que les gens qui le sont, va savoir.
C'est une collagénose, (du coup production moindre de collagène) et en faisant des études il y a peu, les spécialistes se sont rendus compte que, toutes les personnes atteintes de cette maladie ont des troubles de l'attention, une activité plus élevée dans l'hémisphère droit, l'oreille quasi absolue, ou une très bonne oreille au minimum, une très mauvaise représentation visuo-spatiale, et une haute capacité logico-déductive.
C'est en recherche quant à savoir pourquoi.

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Stauk le Jeu 24 Sep 2015 - 16:48


La polyarthrite rhumatoïde ;
Le lupus érythémateux disséminé (LED) ;
Le syndrome oculo-urétro-synovial (O.U.S.) ;
Les spondylarthropathies ( spondylarthrite ankylosante) ;
La maladie de Horton ;
La pseudo- polyarthrite rhizomélique ;
La sclérodermie ;
La périartérite noueuse ;
Le syndrome de Gougerot-Sjogren ;
Les dermatomyosite et polymyosite ;
La maladie de Behçet ;
La sarcoïdose ;
Les histiocytoses ;
La maladie de Still ;
La maladie périodique ;
Les maladies de surcharge et certaines maladies métaboliques ;
Les hépatopathies chroniques ;
Les maladies du tissu élastique ;
Les maladies congénitales ou acquises du complément sérique ;
Les syndromes paranéoplasiques et maladies de l' immunodéprimé.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 16:52

Pourquoi cette liste?

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par //ha!ha! le Jeu 24 Sep 2015 - 16:54

Qu'est-ce que c'est ?

Les maladies systémiques, ou collagénoses, ou connectivites, constituent un ensemble de maladies liées à une atteinte immunologique et inflammatoire du tissu conjonctif et du collagène, et dont les caractéristiques sont de présenter des lésions diffuses dans de nombreux endroits du corps, et des signes biologiques inflammatoires.

Ces maladies font partie de la médecine interne, car elles touchent plusieurs organes à la fois et ne relèvent donc pas d'une spécialité unique (telles la cardiologie, la pneumologie, etc.).

Parmi les principales maladies sytémiques on distingue :

http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1068_mal_systemiques.htm

//ha!ha!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Stauk le Jeu 24 Sep 2015 - 16:55

liloubug a écrit:Pourquoi cette liste?

C'est ce qui sort quand on demande "qu'est ce qu'une collagénose".

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 16:57

Pour être précise de mon côté c'est une atteinte du tissu élastique, Elhers-Danlos T3.

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Manu 38 le Jeu 24 Sep 2015 - 16:58

Salut Lilou!
Beaucoup d'interrogations en lisant tes lignes, certaines que tu garderas probablement pour toi, je ne sais pas, comme cette mystérieuse maladie et d'autres pour lesquelles je m'autorise à te demander quelques précisions:
Par exemple pour ce qui est de tes trois "parties": Est-ce que tu es les trois à la fois (pus ou moins) ou est-ce plutôt par période?
Bon, si je te pose cette question c'est que j'ai moi même tendance à vivre successivement des périodes assez proches de tes "parties" ce qui me gâche la vie (car du coup je fais du sur place).
http://www.zebrascrossing.net/t23254-ne-parle-t-on-pas-sans-cesse-de-soi-quoique-l-on-dise

Autre sujet à la "ne parle t-on pas toujours de soi?": Tes phobies sociales "bien particulières". Pour moi cela tourne toujours autour de la honte, d'une estime de soi quasi-inexistante que j'arrive à faire cohabiter avec la certitude d'une bien meilleure compréhension du monde que la moyenne. J'ai essayé de participer à des réunions de phobiques sociaux (mediagora) mais je ne me suis pas du tout senti proche des autres participants.

Pour le monde au "système de fonctionnement défectueux", il y a la section "Philosophie, débats d'idées, religion, société" mais attention, beaucoup ne seront pas d'accord avec toi et le ton devient assez facilement très agressif. Du coup, si tu préfère en discuter calmement il y a la section "Bavardages doux et courtois pour âmes sensibles" à la modération plus sévère.

Ah oui, pour le collège...
Bienvenu au club!
Apparemment les surdoués (surtout les plus gentils) vivent souvent l'enfer au collège. Moi j'étais vraiment très gentil!  Very Happy  Sad


Dernière édition par Manu 38 le Jeu 24 Sep 2015 - 17:04, édité 1 fois

Manu 38
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 16:59

certes il y en a pas mal des collagénoses, même des syndrômes d'Elhers Danlos y en a pas mal. Et on ne comprend pas masse leur fonctionnement.

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 17:15

Salut Manu.

Merci de ta réponse, pour l'instant je sais pas bien ce que je cherche, mais j'irai faire un tour dans ces sections.

Rien de mystérieux dans ma maladie, je n'ai pas précisé parce que je me suis dit que ce ne serait pas particulièrement intéressant.

Pour les trois parties, je pense qu'elles sont toujours plus ou moins là, mais c'est par période que l'une ou l'autre deviennent prédominante. Là en période de rescolarisation, ou dans les périodes de changement, c'est vraiment le bazar, avec la voix dépréciatrice qui est là en arrière fond en permanence, et qui se bat plus ou moins avec les deux autres. J'ai souvent l'impression d'être plusieurs dans ma tête, même si je sais bien que des parties de moi qui communiquent. Par moment c'est juste la partie qui comprend, et dans ce cas là je ne peux rien faire d'autre que réfléchir et faire des questions réponses pendant un long moment, je ne peux plus agir sur rien, ou alors je peux mais en mode automate.

Sinon dans les phobies sociales, tu l'as super bien formulée, c'est exactement ça. Mais ce qui est particulier et qui colle pas aux autres phobiques sociaux, c'est que si on me donne un rôle, exemple la militante, je n'ai pas du tout peur de parler en public ou de me montrer. Dés qu'on m'enlève ce rôle, pareil j'ai l'impression que c'est un cercle vicieux, je me sens nulle, et j'ai l'impression que les gens me jugent, pourtant j'ai l'impression de mieux comprendre qu'eux, et j'ai peur que ça se voit, et du coup je me juge négativement parce que penser que je comprend mieux c'est hyper prétentieux, je suis persuadée que les gens me jugent encore plus, et du coup je me sens encore plus nulle. Et ça ça se bat avec un autre côté qui se dit, "ok, sauf que souvent tu as raison, donc pourquoi c'est toi qui essaie de changer, et pourquoi être différent ce serait être nul?".
Cette voix elle a un impact intellectuel, mais aucun impact émotionnel, elle peut changer ce que je sais mais pas ce que je ressens. Du coup j'ai peur tout le temps et des autres et de moi.

ça fait fouillis, je sais pas si c'est clair ni si ça répond à ta question...


liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 17:30

J'ai pensé aussi à aller dans des groupes de rencontres de phobiques sociaux, mais j'ai peur que ce soit des endroits ou les gens se complaisent dans l'étiquette phobiques sociaux. Je peux me tromper, mais ça me fait peur

Au début de l'adolescence, j'ai eu des problèmes d'estomac assez grave, et des médecins pas très malins. Ils ont vu que je ne mangeais plus, ne m'ont pas écouté quand je disais avoir mal, et je me suis retrouvée hospitalisée avec des anorexiques (ou là on a découvert mon soucis d'estomac brreeff....) et je me suis retrouvée en face non plus de personnes, du moins dans un premier temps, mais en face d'un groupe social, ou il y avait des discussions sur qui de nous est la plus anorexiques, comment être anorexique, tout ça tout ça. Il y avait des règles différentes que dans le groupe social majoritaire, et pour réussir à communiquer avec quelqu'un, comme avec une personne, le seul moyen c'était de l'isoler complètement.

C'est quelque chose que j'ai retrouvé dans beaucoup de maladie physique ou mentale, dans les groupes de paroles, j'ai souvent l'impression que l'identité du groupe remplace celle de la personne.
Et comme "peureuse" dans son sujet que j'ai lu toute à l'heure, les étiquettes ça me gratte.

Je ne pense pas que je m'y sentirai à mon aise.

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Manu 38 le Jeu 24 Sep 2015 - 17:33

lilou a écrit:J'ai souvent l'impression d'être plusieurs dans ma tête
Il faut que tu regardes la série "Mister Robot"!
Nan, ça n'as rien à voir... Mais il faut absoluement que tu regardes quand même... bounce

lilou a écrit:
Sinon dans les phobies sociales, tu l'as super bien formulée, c'est exactement ça. Mais ce qui est particulier et qui colle pas aux autres phobiques sociaux, c'est que si on me donne un rôle, exemple la militante, je n'ai pas du tout peur de parler en public ou de me montrer. Dés qu'on m'enlève ce rôle, pareil j'ai l'impression que c'est un cercle vicieux, je me sens nulle, et j'ai l'impression que les gens me jugent, pourtant j'ai l'impression de mieux comprendre qu'eux, et j'ai peur que ça se voit, et du coup je me juge négativement parce que penser que je comprend mieux c'est hyper prétentieux, je suis persuadée que les gens me jugent encore plus, et du coup je me sens encore plus nulle.

Ouais, bon... En gros c'est la même chose pour moi. J'ai confiance en mes idées, je sais que je peux très facilement "jouer la comédie" et paraître très à l'aise mais c'est vraiment l'estime de mon être qui a été détruite. J'ai une peur extrème que l'on découvre réellement le "minable" que je suis.
Pour moi ce sont mes "amis" du collège qui se sont appliqués à anéantir l'image positive que j'avais de moi. Être surdoué rends tout cela plus compliqué mais ce n'est pas la base du problème...

lilou a écrit: Et ça ça se bat avec un autre côté qui se dit, "ok, sauf que souvent tu as raison, donc pourquoi c'est toi qui essaie de changer, et pourquoi être différent ce serait être nul?".
Cette voix elle a un impact intellectuel, mais aucun impact émotionnel, elle peut changer ce que je sais mais pas ce que je ressens. Du coup j'ai peur tout le temps et des autres et de moi.
Est-ce que ce ne serait pas un soucis de "faux-self"?
J'ai eu un "faux-self" au lycée, franchement je ne le regrette pas. Par contre j'aurais aimé découvrir ma douance pour la vivre pleinement avec mes "semblables" de temps en temps.

Manu 38
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Stauk le Jeu 24 Sep 2015 - 17:40

liloubug a écrit:chose que j'ai retrouvé dans beaucoup de maladie physique ou mentale, dans les groupes de paroles, j'ai souvent l'impression que l'identité du groupe remplace celle de la personne.
Et comme "peureuse" dans son sujet que j'ai lu toute à l'heure, les étiquettes ça me gratte.
Je ne pense pas que je m'y sentirai à mon aise.

Du coup "surdoué" serait une maladie de gens capables de se laisser remplir par l'identité d'un groupe ? Peut être pour ça que je me sens toujours totalement démuni quand je me trouve confronté à cette situation particulière .... a moins que la maladie ne soit d'en être incapable, justement.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 17:41

Qu'est ce que tu appelles un faux self? (pas fan de winnicot à part pour la contenance,et les concepts qu'il développe sont sujets à interprétations divergentes.)

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 17:42

Stauk, j'étais exactement en train de me poser la même question, à peu prés dans les mêmes termes, y a moins de deux minutes, en penchant légérement pour la possibilité deux. Mais il manque un truc dans cette réflexion et je sais pas quoi.

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Manu 38 le Jeu 24 Sep 2015 - 17:54

lilou a écrit:Qu'est ce que tu appelles un faux self?
Je me posais juste la question... En gros quand on parle de faux-self pour les surdoués c'est la construction d'une fausse personnalité qui permet de mieux s'insérer socialement. On n'est pas vraiment soi mais plutôt un mélange de soi et de ce que les autres attendent que l'on soit (pas trop zebré)...
Pour moi ce n'est pas trop grave dans la mesure où l'on parvient à ne pas oublier qui l'on est: Trouver un espace où être soi-même.

Manu 38
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 18:00

ok oui effectivement ça se rapproche assez. Je connaissais pas, mais ça se tient.

Je pense que j'en avais un, que j'en suis sortie parce que je m'y sentais enfermée, et que depuis je me suis principalement isolée.

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par liloubug le Jeu 24 Sep 2015 - 18:07

Et pour le coup de l'ego détruit au collège ça aussi c'est une question que je me pose. Est ce que c'est plus difficile parce qu'on ne pense pas comme tout le monde de vivre cette expèrience? Ou est ce que c'est à cause de cette différence de pensée qu'on c'est fait attaquer tout court?

Pratiquement toutes les personnes que je connais qui ont un mode de pensée qui diffère ont été victime de violence scolaire. Et quasi toutes celles qui ont été testées que je connais ont un qi supérieur à la moyenne.

liloubug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 24/09/2015
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Manu 38 le Jeu 24 Sep 2015 - 18:17

Un peu les deux je pense. Au départ les êtres ressentis "différents" sont tous stigmatisés par le groupe. Mais cela dure d'autant plus que les personnes attaquées semblent sensibles aux attaques... (du coup être surdoués/hypersensible est un double désavantage)

Après il y a des environnements plus ou moins pathogènes. Au collège c'est souvent le pire qui s'exprime, mais pas toujours.

Manu 38
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 212
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je suis un bug!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum