Nos enfants avec syndrome Asperger

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Invité le Mar 27 Déc 2016 - 12:15

Une amie dont le fils a aussi un AVS m'a dit que c'était pareil pour elle, elle n'avait aucun contact avec l'AVS. J'en ai conclu (peut-etre trop rapidement) que c'était la norme.
L'AVS de son garcon est parti à la retraite, la gamin n'a pas vraiment accepté la nouvelle personne.

On verra pour mon fils. Changer d'AVS au bout de 6 mois pour un enfant asperger, c'est quand-même pas méga stable, lui qui apprécie tellement la routine.
Y'a encore de sacré progrès à faire en France !! Pourquoi ce métier est-il si précaire ? Aujourd'hui on le propose aux gens en fin de droit au chômage et aux aménagements de peine. Ca sent pas la vocation, ni l'investissement professionnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Hugues le Mar 27 Déc 2016 - 12:35

Je pense que certains doivent bien apprécier le metier mais infirmière libérale niveau salaire c'est beaucoup mieux donc niveau plan de carrière rester AVS ca ne doit pas les faire rêver.

Au collège je pense que ca doit être compliqué avec les emplois du temps, connaitre toutes les salles, avoir des profs différents etc...

Je me souvient de ma 6eme j'étais un peu pommé au début, oui a la fin aussi car je me suis fait viré, j'ai reprit en 4eme.

Hugues
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 290
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Vincenz' le Mar 27 Déc 2016 - 14:21

Parisette a écrit:Y'a encore de sacré progrès à faire en France !! Pourquoi ce métier est-il si précaire ? Aujourd'hui on le propose aux gens en fin de droit au chômage et aux aménagements de peine. Ca sent pas la vocation, ni l'investissement professionnel.

C'est un problème plus général que ça, les métiers pas "nobles" sont offerts à ceux qui ratent leurs études ou qui sont sur le côté de la route, sans se poser de question... ma cousine est chaudronnière, elle me disait avant-hier que son métier c'est 95% de mathématiques et pourtant, de tous les stagiaires qu'ils reçoivent, la majorité sont vraiment nuls en maths (parce qu'au moment de l'orientation, ils envoient dans ce secteur que ceux qui sont nuls en tout, un peu comme si c'était le métier par défaut pour les incompétents naturels), donc logiquement ils ne peuvent pas faire grand chose et ils ne peuvent pas vraiment les former non plus...
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5594
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par cardamome le Mar 24 Jan 2017 - 19:57

Sur le cumul asperger+ autre j'ai trouvé ceci:
http://www.dyspraxies.fr/2017/01/12/dys-etou-asperger/
où l'errance diagnostique subie par cette famille, est ici illustrée par un enfant dyspraxique, tour à tour étiqueté tda, etc etc, suivi par nombre professionnel avant recevoir au grand soulagement de sa maman, un diagnostic d'Asperger...

cardamome
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par cardamome le Mer 17 Mai 2017 - 6:28

quelques nouvelles, notamment pour Méï et ces échanges via le forum...
fiston 11 ans et demi passé vient tout juste d'être diagnostiqué par le CRA, comme avec TSA de type Asperger.
Nous y retournons dans quelques semaines pour la suite.
J'ai eu très peur car l'équipe répétait que avec son coté EIP c'était difficile de faire un diagnostic différentiel, j'ai cru qu'elles ne concluraient que sur sa précocité...
et au moment de la restitution, c'était sans ambiguïté aucune.
donc fiston est désormais EIP et TSA de type Asperger.
Reste à convaincre la direction du collège qu'il va falloir cesser de croire qu'il maitrise volontairement toutes ses attitudes, réactions et le "protéger" un peu plus du groupe quand il fatigue...c'est pas gagné!
je vais voir ça avec la neuropsy que j'ai contactée via l'asso locale, et qui va lancer des ateliers d'habiletés sociales dans notre ville.

cardamome
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par meï le Mer 17 Mai 2017 - 10:00

cardamome a écrit:quelques nouvelles, notamment pour Méï et ces échanges via le forum...
fiston 11 ans et demi passé vient tout juste d'être diagnostiqué par le CRA, comme avec TSA de type Asperger.
oui c'est le nouvau terme pour les enfants et ados aspis, depuis la disparition du terme asperger. (mon fils a le même diag.)
bon courage pour la suite.

pour le mien, (15 ans) finalement l'année a été compliquée, mais elle finit relativement tranquillement, l'an prochain, mon fils pourtant (thqi aspi,) ira dans un
lycée de la fondation des lycéens de france, avec d'autres ados avec troubles ou handicaps.(dont d'autres aspis, mais aussi des neurolésés, etc. tous ayant en commun un parcours compliqué avec l'ecole, phobies sociales à handicaps suite accidents etc) et en "etat" de suivre des etudes sup))
les classes sont à petit effecttifs, (max 15 par classes, horaires amenageables, etc)es profs evidement sensibilisés (c'est dans un centre de readaptation.)

voilà...mon fils qui a eu une année d'avance en 6è, puis l'a perdue en 4è, (à sa demande), va finalement redoubler sa seconde (tojours a sa demande) puisque cette année il a commencé en normal puis été en partiel, (mi temps), puis les choses ont été quand même difficiles dans le lycée "normal" (gros lycée...enormement d'eleves ).alors.on repart sur de bonnes bases pour lui, ses 'pairs"...le temps qu'il faudra, peut etre que dans quelques yerps, il voudra retourner au lycée "normal", (mais pour le moment c'est un soulagement pour moi.)
peut importe le temps qu'il mettra a avoir son bac ou autre, je susi fière de lui.des efforts qu'il a fuorni pour arriver jusque la.
je raconte tout ça parce que on a beau avoir des enfants et ados "capables" intellectuellement, etc, les difficultés sont la, réelles, et les parcours sont a aménager sans cesse avec imagination.
pour l'exterieur l'ado est "normal, voire...fénéant sur les bords....avec des parents trop à" l'ecoute du moindre  bobo (imaginaire..).
la realité nous on la connait. moi pourl'avoir vécu de l'intérieur, mais les autres parents pour savoir ce que ca represente comme energie.comme patience, un ado TSA.

alors bon courage a vous toutes mamans d'aspis.... Wink on y arrive. vos ados sont supers..
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1316
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 44
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par cardamome le Jeu 18 Mai 2017 - 20:12

Merci meï.
Effectivement ce n'est pas simple pour eux, même s'ils sont formidables.
J'espère que ton fils va pouvoir souffler enfin et poursuivre plus sereinement sa scolarité.

cardamome
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants avec syndrome Asperger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum