IEF et zèbrillon

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IEF et zèbrillon

Message par poèterouge le Lun 29 Juin 2015 - 17:52

Salut les Z'amis!
Ma femme et moi nous souhaitons pratiquer l'IEF pour notre enfant (7 mois pour l'instant) qu'elle soit Z ou pas d'ailleurs.
Je suppose que plusieurs d'entre vous ont pratiqué.
Avez-vous eu des résultats probants?
@+

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Invité le Mer 1 Juil 2015 - 12:11

IEF c'est instruction en famille c'est ça ?
Cyril THQI fait l'école à la maison et avait ouvert ce fil qui pourrait t'intéresser

http://www.zebrascrossing.net/t11777-ma-conception-de-l-instruction

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par poèterouge le Mer 1 Juil 2015 - 12:27

Oui c'est ça.
Merci pour le fil.
Joli avatar Wink

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Invité le Mer 1 Juil 2015 - 13:16

Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Cyril THQI le Mer 1 Juil 2015 - 19:09

Mes enfants ont
4 ans et 4 mois;
1 an et 10 mois ;
- 3 semaines.

Difficile de parler pour l'instant de résultats probants ou pas. Aujourd'hui je trouve que les apprentissages de mes enfants sont beaucoup dus à ce qu'ils sont et pas seulement à ce que j'ai pu mettre en place.

J'ai effectivement lancé un fil sur ma conception de l'instruction. Mes idées évoluent mais l'essentiel reste vrai.

Si tu n'en a pas encore fais l'expérience en en parlant autour de toi, sache que lorsque tu parleras d'IEF, tes interlocuteurs te répondrons en parlant essentiellement de socialisation. Comparativement, les contenus et la pédagogie ne les intéressent quasiment pas. Ca se voit aussi sur le fil que j'ai ouvert, bien qu'un peu moins qu'avec d'autres populations. Ca devient vite fastidieux de rabâcher les mêmes choses avec différentes personnes.

Je suis disposé à parler d'IEF (plutôt les contenus et la pédagogie que la socialisation tu l'auras compris) avec toi et avec toute personne que cela intéresse.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par poèterouge le Jeu 2 Juil 2015 - 5:54

Salut et merci pour ta participation.
Entièrement d'accord avec toi pour la socialisation c'est le gros souci des normo-pensants.
Je te recontacterai pour discuter quand bébé sera un peu plus grand.
Bon courage avec ta grande famille.
@+

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Floranna14 le Jeu 2 Juil 2015 - 7:45

bONJOUR

Nous pratiquons ici l'IEF depuis septembre 2010.
Mon fils est complètement transformé.
Le jour et la nuit.

Nous avons pu voir les résultats au fil des rapports que nous rédigions et des résultats au CHU puisque mon fils est suivi au CHU;

Floranna14
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 13/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Invité le Jeu 2 Juil 2015 - 8:13

J'ai une amie qui fait l'école à la maison pour son fils de 9 ans. Nos enfants étaient dans la même classe les deux premières années de maternelle. Il était devenu le bouc émissaire des bagarreurs, elle voyant l'histoire se répéter (elle a beaucoup souffert d'être chahutée à l'école), elle a décidé de démissionner pour s'occuper de son fils.

Au niveau social, cet enfant fait beaucoup d'activités périscolaires, et Rose (mon amie) anime des ateliers le soir et le week-end.
Quand on est invité chez eux, je trouve le gamin beaucoup plus épanoui socialement que le mien. Finalement il profite du côté positif des amis, sans les bagarres et règlements de compte de la récré.

L'autre différence que je constate entre nos deux enfants, c'est le côté créatif. A l'école, les enfants doivent faire exactement ce qu'on leur demande (titre en rouge, souligner, sauter une ligne, etc). Ça ne laisse pas de place à l'initiative et la créativité.
Je le vois très clairement dans les ateliers que Rose anime. Il y a des enfants scolarisés à la maison et d'autres en cursus classique. Ces derniers demandent des consignes clairs et sont perdus quand on leur dit "c'est toi qui décide". Ils ont besoin d'être guidés quand les autres sont plus à l'aise avec le libre faire.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par poèterouge le Jeu 2 Juil 2015 - 8:44

Bonjour Floranna.
Merci, ton témoignage m'encourage.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par poèterouge le Jeu 2 Juil 2015 - 8:51

Salut Parisette.
C'est exactement ce que je pense. L'école nous bride.
Regarde moi qui voulait écrire je n'y arrive pas.
Je ne veux pas qu'Adélaïde vive la même chose. Je veux qu'elle soit épanouie.
L'IEF va dans ce sens.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Cyril THQI le Jeu 2 Juil 2015 - 17:12

Parisette a écrit:L'autre différence que je constate entre nos deux enfants, c'est le côté créatif. A l'école, les enfants doivent faire exactement ce qu'on leur demande (titre en rouge, souligner, sauter une ligne, etc). Ça ne laisse pas de place à l'initiative et la créativité.
Je le vois très clairement dans les ateliers que Rose anime. Il y a des enfants scolarisés à la maison et d'autres en cursus classique. Ces derniers demandent des consignes clairs et sont perdus quand on leur dit "c'est toi qui décide". Ils ont besoin d'être guidés quand les autres sont plus à l'aise avec le libre faire.
Au cours de mes leçons de piano, je constate régulièrement cette incapacité à décider, chez les enfants et chez les adultes. Certains sont incapables de choisir entre apprendre un morceau A et apprendre un morceau B. L'improvisation en met beaucoup dans l'embarras. J'ignore si l'école est responsable. On peut craindre que ces personnes soient incapables de faire preuve d'autonomie en choisissant leur vie, leur idées et en affirmant leur souveraineté politique. Cette attitude est du pain béni pour ceux qui souhaitent asservir.

poèterouge a écrit:L'école nous bride.
Cela me rappelle une anecdote. J'étais en seconde. Je devais écrire une dissertation sur un sujet imposé. J'ai choisi de travailler sur le style en transgressant sciemment certaines règles de grammaire. J'ai eu une sale note. J'ai découvert Samuel Beckett l'année suivante (L'innommable - Comment c'est). J'ai apprécié. J'ai trouvé que sa démarche ressemblait à la mienne (le talent en plus sans aucun doute). Je regrette que, quel qu'ait pu être la qualité du devoir que j'avais rendu, le professeur n'ait pas saisi l'intérêt de mon initiative et ne l'ait pas encouragée.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par poèterouge le Jeu 2 Juil 2015 - 17:23

Encore une fois d'accord. Les moutons de Panurge sont toujours d'actualité. La liberté de penser et d'agir n'est pas aussi évidente qu'elle n'y paraît.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Edelweiss le Lun 6 Juil 2015 - 21:07

Si je pouvais lui faire faire l'école à la maison je n'hésiterai pas (je continuerai en quelque sorte Wink ) J'aimerais bien opter, quand ce sera possible, pour une solution intermédiaire : la pédagogie Montessori (à condition que l'équipe pédagogique soit bien)

Edelweiss
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 530
Date d'inscription : 24/11/2014
Localisation : Une caverne

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par poèterouge le Mar 7 Juil 2015 - 6:03

Oui 'esr sûr que c'est le plus épanouissant pour son enfant pas d'agressivité extérieure et une progression à son rythme. Somme toute ce qui devrait être normal.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Cyril THQI le Mar 7 Juil 2015 - 7:17

Edelweiss a écrit:Si je pouvais lui faire faire l'école à la maison je n'hésiterai pas (je continuerai en quelque sorte Wink ) J'aimerais bien opter, quand ce sera possible, pour une solution intermédiaire : la pédagogie Montessori (à condition que l'équipe pédagogique soit bien)
Qu'est-ce qui t'en empêche ?

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Edelweiss le Sam 11 Juil 2015 - 22:38

@Cyril : Embarassed j'ai cru jusqu'à maintenant que ça n'était légalement pas possible ici, ce qui est finalement faux en vérifiant sur un site officiel. Donc merciii, par contre l'acceptation n'est pas automatique, il faut faire un planning etc.

Edelweiss
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 530
Date d'inscription : 24/11/2014
Localisation : Une caverne

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Invité le Dim 9 Aoû 2015 - 21:11

Pour ma part, si j'avais eu le contexte familial approprié, j'aurais sûrement pratiqué l'IEF pour que mes deux filles aient l'ouverture d'esprit, autonomie, la créativité et le caractère pour devenir des adultes épanouies, sûre d'elles et réfléchies...

Pour le coup, étant seule à m'occuper des deux enfants, j'ai malgré tout eu la possibilité de les inscrires dans une école Montessori ! Je trouve cette pédagogie très interessante et vraiment riche (pas dans le sens onéreux hein Wink ).

Par contre, autour de moi gravite plusieurs familles en IEF (on se rend compte que lorsqu'on sort du système, notre entourage change lol). Il y a une famille qui fait de l'informel et l'autre qui suit plutôt le programme (enfant ayant des difficultés et des troubles dys ayant nécessité une descolarisation). Je trouve que pour un zébre (ou pas d'ailleurs), l'informel est vraiment très enrichissant et constructif pour l'enfant qui apprend de façon naturelle. On peut aussi y intégrer des activités Montessori qui permettent d'aborder progressivement les notions acquises au quotidien mais de façon plus abstraite.

Je vais continuer à vous suivre Smile. Vos échanges me semblent très interessants !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Cyril THQI le Dim 9 Aoû 2015 - 22:40

Erykael a écrit:Pour ma part, si j'avais eu le contexte familial approprié, j'aurais sûrement pratiqué l'IEF pour que mes deux filles aient l'ouverture d'esprit, autonomie, la créativité et le caractère pour devenir des adultes épanouies, sûre d'elles et réfléchies...

Pour le coup, étant seule à m'occuper des deux enfants,
Tu peux aussi faire l'IEF partiellement. Tu peux décider de consacrer un peu de temps à l'instruction de tes enfants pour compléter ce qu'ils font à l'école ou pour leur faire prendre un peu d'avance.

Sur un autre sujet :
Je pense avoir remarqué quelque chose d'intéressant avec mes 2 plus grands : l'âge idéal pour apprendre les lettres de l'alphabet me semble être aux alentours de 2 ans. Cela a été le cas pour l'ainée et c'est en cours pour le suivant. En effet, à cet âge l'enfant parle à peine et il est heureux de pouvoir prononcer le nom de choses simples. Et les lettres, pour beaucoup ont justement cette caractéristique.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Math le Lun 10 Aoû 2015 - 8:16

Mes 3 enfants sont déscolarisés.
Mon grand depuis au moins 3 ans et mes 2 filles depuis quelques mois.
Après un période de "digestion de l'école" où mes filles ne voulaient plus entendre parler d'apprentissage du tout elles commencent tout doucement à reprendre leur marque et à retrouver le gout des apprentissages, questionnement et confiance en elles.
Toutes les tensions indirectes liés à l'école ont disparu. Plus de stress ni de colère. J'ai l'impression que le manque de sommeil chez les enfants scolarisés est un vrai problème dont nous prenons conscience que lorsque nous les laissons vivre à leur rythme.
Nous vivons à notre rythme, et prenons plaisir à vivre en famille tous ensemble.
Mes enfants ne sont pas inscrits dans des cours par correspondance je vais pratiquer le unschooling (apprentissage naturelle).
Le plus compliqué est de faire un bon dossier pour que l'inspecteur nous emmerde pas chaque année.
En gros: que du positif et des petits zebrillons heureux!

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015 - 20:51

Je le fais déjà naturellement en fait de faired de l'informel en dehors de l'école... Mais je vais reprendre le boulot en fin de mois et ce serait du coup très restreint puisque je ne les ai pas tous les mercredi et tous les we... Mais je sais que leur papa leurs apprends aussi pleins de choses en dehors !

Concernant l'apprentissage de la lecture, des lettres, ect, en Montessori, la période sensible de l'enfant se situe vers 4ans 1/2 de mémoire. Avant je sais pas ! Ca dépend aussi des sensibilités et des goûts de chaque enfant Smile.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par /// le Mer 13 Jan 2016 - 12:01

Math a écrit:
Le plus compliqué est de faire un bon dossier pour que l'inspecteur nous emmerde pas chaque année.

Bonjour,

Peux-tu en dire un peu plus à ce sujet? Ma cadette de 13 ans est déscolarisée depuis décembre dernier, elle était en classe de 4è. Je dois dire que je redoute ces fameuses inspections académiques. Nous nous basons tout de même sur le programme officiel et elle organise comme elle l'entend ses apprentissages avec quelques conseils, un regard de ma part sur son organisation, je suis disponible pour l'aider quand elle en a besoin. Elle consacre le reste de son temps à sa passion, le dessin. Je souhaiterais avoir des retours sur ces fameuses inspections que je puisse m'y préparer correctement.

Mon fils de 10 ans souhaite aussi stopper l'école, il est en CM2. Il avait déjà été déscolarisé il y a deux ans puis je l'y avais remis  un mois après car les conditions n'étaient pas réunies pour que je puisse mener à bien l'IEF(en gros je n'avais pas réussi à dépasser la pression énorme que j'avais ressenti à ce moment-là). Et la question se repose à nouveau. J'ai eu la directrice ce matin au téléphone, lui ai expliqué que mon fils était à nouveau en difficulté et que je me posais à nouveau la question de sa déscolarisation. Elle m'a répondu sur un ton très décidé que je n'y arriverai pas, que je ne pouvais pas être "tout", mère, psychologue, enseignante...Et pourquoi donc non? Elle avait l'air si sûre d'elle que ça m'a pété en deux No  Même si je sais que c'est un investissement important, c'est celui que je souhaite donner à mes enfants et me sens tout à fait capable de cela. Ce qui est difficile pour moi, c'est plutôt la pression qui est mise, le manque de soutien  etc...Enfin bref. Besoin de soutien What a Face

///
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Antilope le Mer 13 Jan 2016 - 17:45

Je n'ai pas suivi d'IEF  à proprement parler, mais j'ai été déscolarisée plusieurs années pour phobie scolaire et dépression, ce qui m'a obligée à apprendre en dehors du cadre de l'école. J'en garde un intense souvenir de soulagement, ainsi que de la découverte de ce qu'était apprendre pour le plaisir du savoir. Mon seul regret est de ne pas avoir été déscolarisée avant le lycée Wink
Je crois sincèrement que sans cela, je n'aurais jamais été capable de poursuivre des études ou même de supporter des obligations arbitraires. Dans mon cas, personne n'a supervisé mon éducation étant donné que ma mère n'avait pas cette possibilité, j'imagine que ce vide total m'a encouragé à prendre mes responsabilités. En attendant, les seules séquelles liées aux apprentissages que je traîne sont celles induites par l'école... décevante école où on cherche à mouler les têtes sur un modèle plutôt que de les former à l'esprit critique, à l'autonomie.
Bon courage à vous, parents, qui faites le choix de l'IEF sunny study

Antilope
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 78
Date d'inscription : 27/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par /// le Mer 13 Jan 2016 - 23:48

Ton témoignage est encourageant, merci Antilope sunny

///
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par soline le Mar 9 Fév 2016 - 20:51

Bonjour,

J'ai eu trois enfants plus ou moins en IEF, tous adultes maintenant. Les deux qui ont été le plus désco sont HQI. J'ai commencé un peu à reculons, parce que ça me faisait peur, mais avec du recul je trouve ça totalement super! Et pour les HQI ça me semble particulièrement important.

@Odalabulle : je ne crois pas que tu aies à craindre les contrôles avec ce que tu décris, il faudrait vraiment que tu tombes sur un emmerdeur!

Je voudrais quand même parler de la socialisation, parce que c'est une idée reçue particulièrement stupide. Les enfants non-sco que je connais sont très sociables, ils ne se cantonnent pas avec les enfants de leur âge, sont plus coopératifs et moins compétitifs que les scolarisés. Là où c'est un peu compliqué, c'est pour les parents, pour aider l'enfant à répondre à ses besoins de contacts quand tous les autres sont à l'école. Perso j'ai fait partie de l'asso Les enfants d'abord, qui organise des rencontres d'une semaine plusieurs fois par an.

Pour les apprentissages, je trouve que tant qu'ils sont petits il n'y a pas besoin d'autre chose que de vivre avec eux une vie un minimum intéressante et de répondre à leurs questions.

soline
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 05/02/2016
Localisation : alpes-maritimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par danslesétoiles le Dim 14 Fév 2016 - 15:22

@ soline : si tes enfants sont adultes, avec recul quel bilan feriez-vous tes enfants et toi ?

@ antilope : même question, même si je crois comprendre que tu as été déscolarisée tardivement ? quels impacts sur ta vie d'adulte et ta vie pro ?

danslesétoiles
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 353
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: IEF et zèbrillon

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum