et un zèbre en plus !

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

et un zèbre en plus !

Message par MarTigre le Mar 25 Jan 2011 - 0:21

Bonjour à tous, je viens de découvrir cette communauté par hasard, en regardant sur google si par hasard un "complexe du zèbre" n'existait pas... et google m'a dirigé ici illico.
je sais pas si je dois directement exposer toutes les questions qui se bousculent dans ma tête rayée, déjà parce qu'elles sont nombreuses et ensuite parce que ça risque de sortir totalement désorganisé... m'enfin je vais essayer de faire un effort.

Je vais essayer de faire quelque chose d'à peu près chronologique, mais je garanti pas l'absence d'anachronisme ou flashbacks...

donc forcément jusqu'à 3-4 ans j'ai pas trop de souvenirs, mais j'ai commencé à marcher avant 1 an et j'ai lâché le biberon à 6 mois, j'y connais rien mais d'après ma maman c'est pas habituel (mon p'tit frère - zébré - a voulu faire pareil mais ça lui a valu une descente d'escalier en 5 secondes Very Happyça, je m'en rappelle).
Ensuite je suis allé à l'école et j'ai commencé à poser des questions sur tout parce que je m'intéressais à tout. Très tôt les pharaons, l'Égypte  farao  , les Grecs, tout ce qui était vieux me passionnait à même pas 6 ans. Très vite je ne faisais pas partie des groupes d'équidés non rayés, j'avais quelques bons amis mais une grande période de solitude a commencé.
Puis je suis entré au CP, comme j'ai très vite su lire la maîtresse m'envoyait colorier au fond de la classe pour que j'arrête de bricoler dans mon bureau avec tous les composants de ma trousse, ce qui devait perturber son cours. En ce1 c'était à peu près pareil sauf que je me faisais confisquer ma trousse et que j'avais pas le droit de colorier.

Devant l'incompétence avérée de la maitresse de ce1 mes parents ont décidé de nous faire migrer du public au privé. Là, test, glissement, jalousie des autres zèbres (j'en suspectais 3 dans la classe, et pour 2 cela s'est confirmé) et de leurs copains n'ont pas arrangé les choses  No

le collège j'en parle même pas, et au lycée bien que le tiers (oui, école privée élitiste) de la classe eu un an d'avance, l'intégration est restée difficile.
Ma passion pour la mythologie et les égyptiens était loin, par contre de géniaux profs m'ont donné le goût des sciences, toutes les sciences ! J'aimais la physique, la chimie, la bio, la philo, et j'étais passionné d'histoire-géo. J'ai continué en S, obtenu un score zébré au papier national certifiant qu'on sait bien lire un énoncé (certains l'appellent "Le Bac") et je suis allé m'amuser en prépa, enfin c'est ce que je croyais.

Jusque là en fait, j'ai subi un effet indésirable du zébrage : l'ennui. Je suis pas sûr de pouvoir le généraliser, mais le peu de zèbres que je connais se sont toujours terriblement ennuyés en cours. Et quand je m'ennuyais, mon esprit sortait de mon corps (c'est une image hein Wink) et voguait dans un univers de questions.
Ces questions touchaient et touchent à tous les domaines et j'ai découvert qu'Einstein se trompait : il n'y a pas que l'univers et la bêtise humaine qui sont infinis, la mémoire aussi, ou alors ses limites sont trop loin pour qu'on puisse la remplir en une vie, parce que toutes ces questions sont restées.
J'en suis venu à redouter le sommeil, par peur de faire des cauchemars ou tout simplement parce que mon esprit voulait pas se mettre en veille.
En plus chaque fois que je commençais une phrase dans ma tête, elle n'en finissait pas de grandir, je rajoutais des compléments et des subordonnées partout, et ma phrase s'éternisait. J'ai finis par mettre ces phrases sur une feuille pour qu'elles arrêtent de s'évader, et bien que faisant plusieurs lignes, elles étaient toujours bien structurées et relativement riches en métaphores, vocabulaire et périphrases. Oui j'aime écrire de longues phrases incompréhensibles, mais j'essaie de pas le faire ici pour ne pas risquer de perdre mes quelques éventuels lecteurs assidus.

bon j'en reviens au scolaire qui est le fil rouge de cette histoire : comme je m'ennuyais je ne travaillais pas, je divaguais, mais j'avais quand même des résultats corrects jusqu'à ce que le hasard me dépose en maths sup où mon ego, jusque là un peu surgonflé par ma mention insolente, s'est retrouvé ratatiné à peu près comme un crêpe sous un poids lourds. Ces chevaux de courses que j'ai du affronter étaient fous, je le pense toujours : ils étaient capables, tenez-vous bien, de passer 2, 3 voire 5h (pour les meilleurs) d'affilée sur un cours de maths traitant d'espaces vectoriels de dimension n ou autre cours imbuvable de physique ou chimie, au choix. Après 2 ans d'errance (psychologique) j'ai rempli les copies des concours après 2 semaines de déprime et non de révisions et j'ai atterri dans une école qui convenait à mes souhaits.

Je crois que je m'en suis bien sorti scolairement, parce que sur tous les autres aspects ces rayures que je dissimulais ne pouvais changer mon esprit qui toujours tournait - et tourne - trop vite, pas que je réfléchisse vite et bien, mais je pense en même temps à plein de choses, et le ressenti est flou. J'ai beaucoup de mal à me concentrer sur une chose bien précise, toujours mon esprit s'évade. Quand j'ai essayé de me mettre à travailler, je ne tenais pas 10 minutes dans mes classeurs que tout de suite je pensais à autre chose. Socialement j'ai gardé quelques contacts avec des amis qui pensent un peu pareil mais sinon c'est un désastre, et psychologiquement aussi, je suis passé par plusieurs crises existentielles, des jours sans manger pour essayer d'empêcher l'apport de nutriment à mon cerveau pour qu'il arrête de penser et d'analyser mon environnement... bref on va dire que j'ai eu des idées suicidaires, pas au point de passer à l'acte mais en essayant paradoxalement de les cacher, mais inconsciemment je crois que je voulais que d'autres s'en aperçoivent pour m'aider... vous saisissez ? moralité : je suis très tordu...  Suspect

bon l'histoire touche à sa fin, j'ai pas envie d'analyser les éléments trop récents de peur d'avoir un avis trop subjectif, mais moralement c'est mieux, et en essayant de renier mes zébrures j'améliore le côté social, en attendant de trouver comment conjuguer rayures assumées et vie sociale qui se repoussent comme 2 pôles nord d'aimants.

Si vous avez un truc pour avoir une vie sociale "normale" je suis preneur, dès que j'engage une conversation que je juge intéressante (sans aller parle d'espaces vectoriels ou de matrices hein...) j'obtiens différentes réactions :  Sleep  confused  Shocked ou encore  scratch  et généralement ça finit sur un blanc ou alors j'embraye sur une discussion aussi intéressante que les derniers potins ou autres ragoûts dont raffole le commun des équidés...

Globalement j'erre dans un monde comme si je vivais en parallèle, je suis légèrement à la rue, déboussolé, perdu, mettez le mot que vous préférez mais pour le moment je ne suis plus acteur/pilote mais spectateur/passager de ma vie et il n'y a plus personne aux commandes, j'arrive tout juste à prendre quelques virages pour éviter de dérailler mais avec cette totale démoralisation de mon être ça devient... dur.

Voilà j'espère ne pas avoir trop bousculé vos esprits en ces heures tardives réservées au repos cérébral de ces (anciens/futurs) élèves studieux que vous êtes, surtout en ces temps d'examens (p'têtre pas pour tous) peu enclins à attacher une quelconque importance à un message aussi tordu que celui que vous lisez et dont l'effet soporifique est tel que ceux qui sont arrivés jusqu'ici sont probablement les seuls motivés par le contenu de mes élucubrations nocturnes.

pour faire plus court : bonne nuit et désolé du pavé indigeste qu'a pondu mon esprit aussi droit qu'une souche de vigne.
si vous avez des questions éventuelles sur tout ce que j'ai pu oublier, ou des solutions à des problèmes que vous avez peut-être rencontrés je suis preneur et j'essaierai d'y répondre avec autant de précision que possible.

merci  Very Happy

ps : dans un soucis de digestion optimisée j'ai justifié le texte, accentuant peut-être l'effet "pavé"...


EDIT du 21/11/13

Novembre 2013. J'ai disparu quelques temps mais après 2 ans dans le désert, me revoilà.
Récapitulatif des deux années qui viennent de s'écouler. Tout va très vite. Remettre de l'ordre. ARRETE DE PENSER. STOP. Reprenons. Calmement. Remettre de l'ordre dans les idées. Bon où en étais-je ?
Ah oui.
inscription fin janvier 2011. Je suis en première année d'école d'ingénieurs. Je soupçonne des zèbres autour de moi. Je reste discret. Quelques mois plus tard je commence une relation avec une personne que je soupçonne d'être rayée. Encore aujourd'hui je ne sais pas si elle l'était. Probablement. Mais dans le désert cet oasis n'était pas le jardin d'eden. Je ne fréquente plus le forum. Je pense être heureux, que tous mes problèmes sont résolus. Je pense être altruiste, bon, juste. Non. Je suis égoïste, derrière le masque, la coquille se referme. 2 ans. Fin. Je suis déboussolé. Je fais mal sans m'en rendre compte. Je brise, je détruis.

Fin de l'école d'ingénieur. Stage de fin d'études au Kazakhstan. Sur une base vie dans la steppe. De quoi se retrouver tout seul avec soi même. 2 mois de solitude. De retour, grande maturité, rencontre qui me bouleverse. Elle met des mots sur tout ce que je n'exprime pas. Me comprend sans que je parle. Je suis une allumette, je m'enflamme très vite. Trop vite. 3 mois.

Flashback : en ne fréquentant plus ZC, j'efface mes rayures. Du moins, j'essaie. La peur des autres, la peur de soi. Tout ça me bloque. Je fais le pari que me fondre dans la masse est la solution. En apparence, oui. Pour un observateur extérieur, oui. Je persiste. Je tisse des liens avec d'autres personnes dont je me sens proche. Avec certaines personnes, mon radar à Z se réveille. Je le mets en sourdine. Je crois être heureux. Si je ne m'étais pas réveillé, je le serais probablement. Il suffit de croire être heureux pour l'être, après tout. A l'inverse, il suffit de vouloir être malheureux pour l'être.

Retour à l'été 2013. Le radar s’est définitivement réveillé. Cette nouvelle rencontre est un paradis pour mon cerveau. J'écris, je parle, je partage. je m'épanouis. Vite. Trop vite. La peur de la perte, l'ennui dans la solitude. Je deviens invivable, omniprésent. De m'être caché ces 2 longues années, je laisse tout sortir trop vite. Je me perds. C'est trop.
Relecture du rapport psy. J'avais 9 ans. Tout est encore vrai. Je décide de consulter une psy. Reprise du travail. Reprendre confiance, retrouver mon sang froid. Assassiner mes peurs, avec préméditation.

Retour sur ZC. Je lis des messages pleins de vie et d'espoir. Je reprends confiance. J'ai tout pour être heureux, pourquoi suis-je si compliqué ?

Ce fil est encore inachevé. Il y a tellement à dire. Et tellement peu que j'arrive à exprimer. Mais vous savez voir les zèbres derrières les rayures. Derrières ces lignes, vous lirez ce que je n'arrive à exprimer..


EDIT du 6/12/13

Eh oui, j'édite à intervalles serrés. Mais désormais cette présentation suivra une logique plutôt thématique. Je n'ai pas envie de retoucher à ce que j'ai écrit. Que j'aime ou que je n'aime pas certaines tournures, elles sont ce qu'elles sont, écrites selon une humeur et je n'ai pas envie d'altérer cela. Première partie = chronologique. La suite est thématique.

Revenons à nos moutons. Voilà que resurgit un passé dont je me serais bien passé. De vieilles migraines. De celles qui empêchent de dormir et qui le matin empêchent de se lever, au sens propre. Pas de remède. Car pas de maladie. Non, pas d'hypertension. Juste un marteau qui ne s'arrête pas de taper derrière mon front, à droite, à gauche. Mais pas au rythme de mon pouls, beaucoup plus vite.

J'ai dû affronter mes premières migraines vers 4 ou 5 ans. Je n'en parlais pas beaucoup, mais mon humeur changeait. Vers 6-7 ans mes parents s'inquiétaient. IRM, scanner, électro-encéphalogramme... tout semblait normal. L'EEG cependant révélait une étrange activité. Je ne suis pas malade. Mais mon cerveau, lui, ne fonctionne pas tout-à-fait normalement. Je suis en CP et CE1. Pour m'occuper on m'envoie dessiner au fond de la classe (cf. début de la présentation). Mes migraines sont récurrentes. Problème dans la cour de l'école, changement d'établissement. Scolairement mieux, beaucoup mieux. Toujours des migraines, beaucoup plus rares. Je ne suis pas malade. Je suis "EIP" dit le psychologue. Saut de classe. Misère sociale jusqu'au bac. Champion régional autoproclamé de la procrastination au lycée. Bac, errance, oubli. Les migraines ne m'ont plus dérangé depuis le collège. Je m'étais construit une bulle. Je vivais seul dedans. J'étais à l'abris. Asocial #1 du lycée sans être un fantôme ni afficher de comportement autiste, je n'ai gardé de liens qu'avec 2 très bons amis. Très probablement (T)HQI eux aussi.

Et les migraines dans tout ça ? Il avait dit que ce serait thématique, il repart dans la chronologie là !

Bon ok, je fais du chronologique par thème en fait, pour situer les choses. Donc après le lycée, la bulle, l'oubli des rayures, je rentre en prépa. Reconstruction de liens sociaux. Les migraines reviennent. D'où viennent-elles ? Sont-ce les cours et leur intensité ou quelques chose de plus profond, plus volatil ? En école, plus de migraine (une ou 2 en 3 ans et pas très violentes. Cependant, elles n'étaient pas le fait d'une alcoolisation massive). Je me dit que c'étaient les cours, que c'est terminé. Hourra.

Pas si vite ! Ecole terminée, retour chez les parents, errance sociale et amoureuse. MIGRAINES. Bordel. Se tape la tête cont 
Mais d'où viennent-elles ?

Je n'ai toujours pas la réponse. Je suis certain que la réponse est liée à la douance. La preuve ? Mais voyons, "je le sais", ce devrait être suffisant comme preuve !
Depuis une semaine, je les enchaîne quotidiennement. Seule cette soirée à Rennes avec d'autres membres de ZC fut une soirée de paix pour ma boîte crânienne.

Je devrais créer un fil "et vous, voulez-vous vous taper la tête contre un mur ?", à moins qu'il n'existe déjà...


EDIT du 13/01/14

- en cours de rédaction -


PS, ma présentation : homme brun 22 ans tout juste sorti des études. 1,75m mince lunettes la jambe droite 1 cm plus longue que la gauche. les yeux noisettes, changent de couleur avec l'humeur. Faites gaffe quand ils sont marron. et je suis Normand. Et j'aime ce topic.

Je vous présente mes mains :





Ainsi que quelques créations photos.


EDIT du 10/03/15

Bon. Je n'ai pas opté pour la présentation en Tomes. Peut-être aurais-je dû.

Je n'ose pas me relire, même si je constaterais forcément l'évolution de ma syntaxe, de mon expression, de ma personnalité, de mon humeur, de mon état psychologique, sentimental, mental. J'aime "les mentals". (Je préfère le Cantal).

Où en suis-je ? ou en suis-je ? Ah, oui. Je suis en brousse. Saison des pluies, une vraie tempête. On va se prendre un 100mm cette nuit, demain matin des tôles auront été arrachées des toits. Vent et pluie.

2015. Pleurs et rage. Tristesse et désarroi. Pas pour moi, je vais très bien, merci. La culture est assassinée. au sens propre comme au figuré. Personne ne bouge.

J'ai l'impression d'avoir pris un recul monstre, pas sur moi mais sur la société humaine en générale. Bienvenue, au Royaume des Maquereaux (j'expliciterai dans un roman d'ici 20 ans).

Mais que se passe-t-il ? pourquoi, passez-moi l'expression, tout se barre en couille ?

A force de me désoler de ce qui m'entoure, j'en oublie de me regarder. Je vais bien. En fait, non. Je ne vais pas mal.

J'ai l'habitude de considérer qu'à l'âge adulte la vie repose sur un tabouret à 3 pieds : le professionnel le financier et le personnel. Qu'il y a toujours un plan qui passe par 3 points. Mais là je joue à l'équilibriste. Où est passé le pilier personnel ? J'ai la tête sous l'eau (je ne parle pas de la pluie toujours battante dehors) et pourtant on dirait que j'aime ça, me lever à 5h me coucher à 22h, manger dormir bosser. 50m entre mon conteneur-maison et mon conteneur-bureau. 50m que je fais en voiture tellement je suis brisé. J'ai honte.

Où est passé le pilier personnel ? Qui suis-je ? n'ai-je pas tout perdu ? Pourrai-je rebondir, exister de nouveau ? Etre autre chose qu'un numéro, un ligne dans une base de données ?

il est 19h30, j'ai toujours pas terminé ma situation. des chiffres. Des cases. Excel, j'ai passé ma Saint-Valentin avec lui. C'était vachement chouette de coder une fonction paramétrique qui trace un coeur. Non, je déconne. Je sais pas coder sous Excel. J'avais pas le temps d'ailleurs. ici le week end c'est dimanche après-midi.

Pluie et Froid. Sueur et douleur. Rage et silence. Dompté et docile, je me résigne.

Salut.




Dernière édition par MarTigre le Mar 10 Mar 2015 - 19:29, édité 17 fois

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par augenblick le Mar 25 Jan 2011 - 0:30

martin'hic a écrit:Si vous avez un truc pour avoir une vie sociale "normale" je suis preneur
Les rencontres de surdoués cheers ; bienvenue à toi !

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par MarTigre le Mar 25 Jan 2011 - 0:43

mais ils essaient tous de se cacher, eux aussi !
merci, j'vais essayer d'ouvrir les yeux Wink

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par augenblick le Mar 25 Jan 2011 - 0:48

Je vois que tu t'es déjà inscrit ici :
http://zebrascrossing.free.fr/liste-de-surdoues.php?from=dep&val=86&nom=Vienne

bounce bounce

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par MarTigre le Mar 25 Jan 2011 - 0:54

oui Very Happy

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Ilowan le Mar 25 Jan 2011 - 1:24

Bienvenue Martin'hic cheers


Moi j'aime bien les gros pavés et les longues histoires touchantes, bien écrites et bien justifiées ! C'est un plaisir à lire.
D'autres prendront ce plaisir, même s'ils n'auront pas toujours le temps de te le dire.


Puis je suis entré au CP, comme j'ai très vite su lire la maîtresse
m'envoyait colorier au fond de la classe pour que j'arrête de bricoler
dans mon bureau avec tous les composants de ma trousse, ce qui devait
perturber son cours.

J'adore ! et je rigole, je rigole !!!

Hier j'ai rédigé ma présentation sur mon post (je m'en étais sorti avec un artifice jusque là... et ca commençait à craindre).

Mais bon me suis retrouvé embarqué dans le roman de ma vie et je n'ai pas été plus loin que le CP et le fond de la classe !!

Ton expérience de la prépa m'a bien fait sourire aussi. J'ai pas encore analysé la mienne mais je viendrai chercher des pistes de souvenir ici quand j'en serai là.

Globalement j'erre dans un monde comme si je vivais en parallèle, je
suis légèrement à la rue, déboussolé, perdu, mettez le mot que vous
préférez mais pour le moment je ne suis plus acteur/pilote mais
spectateur/passager de ma vie et il n'y a plus personne aux commandes,
j'arrive tout juste à prendre quelques virages pour éviter de dérailler
mais avec cette totale démoralisation de mon être ça devient... dur.
Tu n'es pas le seul à ressentir ou avoir ressenti ça. Beaucoup de témoignages de ce type ici bas.
Mais aussi de ceux qui sont passés (ou en train de passer) le stade supérieur et qui pourrons te faire partager leurs expériences.
Dans cette savane bienveillante, les boussoles folles se reboussolent (bien que parfois il faille déboussoler complètement mais positivement avant).

mais ils essaient tous de se cacher, eux aussi !
Mais non, mais non... Il faut juste trouver le chemin.
La preuve, il suffit de donner la formule magique à Google et hop !
Tu vois, j'ai poussé cette porte il y a moins d'une semaine et ce soir, j'ai passé la soirée avec une centaine de zèbres !
Bon j'ai pas fait vraiment connaissance car on assistait à un show sur l'estime de soi fait pas un zèbre ma foi très bien dans sa peau.
Alors on a écouté tous de nos grandes oreilles.

Encore bienvenue,
Ilo

PS : je ne saurai trop te conseiller de passer par le tchat pour une intégration plus rapide. S'il n'y a personne, connecte toi quand même. Un zèbre seul en attire d'autres. Smile

Ilowan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 303
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par MarTigre le Mar 25 Jan 2011 - 1:43

Merci beaucoup ça me rassure Smile
Ce soir je suis euh... Fatigué et j'ai cours de cailloux demain Smile (en scientifique ça donne "geomateriaux" mais c'est bien cailloux Wink )
Je passerai sur le chat à mes heures perdues, promis;)


Ps : je me suis rendu compte d'une erreur (souvenirs de prépa...) : avant Einstein, Saint-Augustin avait déjà parcouru les méandres infinis de la mémoire... Désolé pour ce manque d'assiduité et bon voyage aux côtés de Morphée.

Pps : la prépa j'ai résumé parce que je pourrais débiter longtemps sur cette usine à cerveaux forma... Pardon, ces centres d'ouverture, d'épanouissement et d'élitisme Smile


Dernière édition par martin'hic le Mar 25 Jan 2011 - 1:47, édité 1 fois (Raison : Pps)

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par the walk le Mar 25 Jan 2011 - 9:04

Bonjour Martin hic et grand merci pour le pavé, ça va très bien avec l'étude des cailloux, tu trouves pas? Very Happy
D'ailleurs, personnellement je ne lis pas de nouvelles, short stories etc. c'est trop court - à peine commencé c'est déjà fini, pas drôle.. Wink

En ce qui concerne la quête de normalité, j'ai des doutes: d'après Goertzel&Goertzel, Cradles of eminence. London, Constable & Co, 1965,
la normalité serait définie par l'absence de tensions intérieures du psychisme; une personne "normale" vivrait dans l'adaptation adéquate sociale, familiale et financière ainsi que dans un consensus harmonieux avec d'autres individus. La normalité impliquerait également l'absence de créativité, richesse d'idées et spontanéité. Des personnes contentes et vivant confortablement se distingueraient en règle générale par une richesse intérieure relativement faible et peu de créativité. (p. 131)
Si c'est vraiment ça, la normalité, à mon humble avis, ils peuvent se la garder!!! Mais bon, ça n'engage que moi Very Happy
Sinon, je me retrouve pas mal dans ton pavé, j'ai souvenir d'une dictée de Français (langue étrangère pour moi) au lycée que j'ai soigneusement décorée avec plein d'hippopotames, histoire de montrer à quel point ça n'allait pas assez vite pour moi...
donc bien le bonjour et que tes recherches soient couronnées de réponses qui susciteront d'autres questions... c'est ça la richesse... Very Happy

the walk
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 52
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 9:06

bienvenue à toi Smile merci pour cette présentation fournie Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 9:15

Bienvenue ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par nirti le Mar 25 Jan 2011 - 12:04

Rassures-toi, ici tu es dans la norme Wink

Bienvenue! alien

nirti
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 193
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 28
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Ilowan le Mar 25 Jan 2011 - 14:24

j'ai cours de cailloux demain
J'espère que c'est un cours sur les gros cailloux !
Parce que moi les cailloux j'en connais qu'un truc : Faut d'abord mettre les gros dans le bocal parce que sinon ils ne rentrent pas après.

Rassures-toi, ici tu es dans la norme Wink
d'un lieu unique où la seule norme étant la bienveillance, s'ouvrent à toi toutes les probabilités de tous les meilleurs improbables possibles. cheers

L'arrivée des nouveaux est un plaisir d'autant plus grand qu'elle permet de découvrir l'existence d'anciens dont les paroles sont parfois un appel à rechercher leur page en urgence ! "The walk", j'y vais de ce click.
Ilo

Ilowan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 303
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 18:16

Bienvenue !!

Lol pour le pavé, je reconnais un frère "qui parle comme une mitraillette" (forum douance.be) je te comprends, moi c'est avec le cinéma que j'ai des réactions proches de celles que tu suscite avec tes matrices Wink

Eh ben...bonne ballade sur ce forum...

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par lynka le Mar 25 Jan 2011 - 19:40

Bienvenue Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 20:57

Bienvenue!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Sprezzatura le Mar 25 Jan 2011 - 21:13

Bienvenue à toi, amateur de cailloux ! Smile

Sprezzatura
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par mimix le Mar 25 Jan 2011 - 21:18

Bienvenue à toi ! ! ! cheers

mimix
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 33
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 23:47

Bienvenue !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par .............. le Mer 26 Jan 2011 - 10:20

Bienvenue, et merci pour ce témoignage Very Happy

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par dzz le Mer 26 Jan 2011 - 10:40

Je comprends fort beaucoup de choses dans ta présentation ... Bienvenue ici !

dzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 33
Localisation : à l'Ouest, toujours plus à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par MarTigre le Mer 26 Jan 2011 - 18:41

merci à tous Smile

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 23:08

Hasard est un malin,
Aléa l'est aussi,
Salut à toi Martin !
Te voila donc ici.

Essaie de rencontrer,
Par chez toi, ou plus loin,
Quelques chevaux rayés,
Tu ne regretteras point !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 23:11

Kikou en passant !
bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Fleur de peau le Jeu 27 Jan 2011 - 9:50

Bienvenue à toi Martin Very Happy et aucune indigestion à la lecture de ta présentation, au contraire !!! Wink

Fleur de peau
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par itiz le Mer 20 Nov 2013 - 13:05

Re-bienvenue donc, martin'hic, et au plaisir de te rencontrer prochainement à Rennes!Very Happy 

itiz
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1190
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 58
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: et un zèbre en plus !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum