zebre et perverse narcissique....

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 13:04

Deedee a écrit:Et sans crier au loup à chaque coin de rue, on est sensibilisé à cette question là et voit gros comme une maison les personnes qui sont fausses, qui mentent, qui sont dans la manipulation (edit : je rajoute et dans le rapport de force et de domination). On écoute davantage cette fameuse intuition et là, on se fait moins avoir.
(Bon pas toujours, des fois on se fait encore couillonner)

Est ce que c'est pas un peu tout le monde quand même (à des degrés divers) qui correspond à la partie en gras ? Ou alors tu supposes une intensité particulière dans l'une (ou toutes) les catégories mentionnées ?

Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Ven 3 Avr 2015 - 13:09

Oui, une intensité particulière Stauk.
Parce qu'en effet, tout le monde ment/joue un peu, OK, pas forcément du dramatique ou du malsain là dedans. Mais parfois, le mensonge, l'envie (besoin ?) de dominer, d'avoir un contrôle des autres est vraiment plus fort, et il n'y a pas de conscience du tort qu'on peut alors potentiellement lui causer (ou alors on s'en fout, voire encore pire : on s'en repait).

Comme dit Lemeunier il n'y a pas de justification. C'est vraiment un besoin vital pour eux. J'aime bien employer le terme vampire, qui colle vraiment à ce que j'ai ressenti : quelqu'un qui se nourrit des autres et prend de la force à mesure que tu en perds.
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 13:14

Deedee a écrit:
Comme dit Lemeunier il n'y a pas de justification. C'est vraiment un besoin vital pour eux. J'aime bien employer le terme vampire, qui colle vraiment à ce que j'ai ressenti : quelqu'un qui se nourrit des autres et prend de la force à mesure que tu en perds.
Okay. Donc PN est finalement un fourre tout pour conceptualiser le fait qu'il existe des personnes qu'on ferait bien d'éviter, en somme. A chacun d'affiner ses propres critères. Et d'aiguiser son intuition pour le/la guider. Et il faut parfois du culot et une sorte de courage pour éviter une personne dont on sait ou présume qu'elle est toxique pour nous.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Ven 3 Avr 2015 - 13:15

Je vois pas pourquoi tu conclues ça de ma phrase.
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 13:17

Deedee a écrit:Je vois pas pourquoi tu conclues ça de ma phrase.
ah. Ben heu ... c'est ma conclusion. Je ne sais pas si je peux ajouter quelque chose. Ou si ma conclusion est opposition totale avec une chose qui te parait évidente, ou simplement laisse dans l'ombre des éléments importants.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Kadjagoogoo le Ven 3 Avr 2015 - 13:18

Merci pour vos réponses éclairantes, Stauk et Lemeunier.

Lemeunier a écrit:
Kadjagoogoo a écrit: Ce que je ne comprends pas et où ta démonstration achoppe, je trouve, c'est que la caractéristique essentielle du zèbre, peut-être plus encore qu'une méta-sensibilité, c'est une méta-lucidité
Et une méga-capacité à tomber amoureux(se), et par là-même, à devenir méta-très-con.
C'est là que je m'interroge sur ma propre douance, car je n'ai jamais été foutu de tomber amoureux. "Cupidon s'en fout..." Calimero Pleure

Merci beaucoup pour ton précieux témoignage, Deedee. Pourrais-tu expliciter ceci, STP :

Deedee a écrit:Les compliments et les flatteries peuvent aussi beaucoup dévaloriser : si à chaque fois que je te vois, je m'extasie sur la façon absolument impeccable dont tu as fait tes lacets, non mais vraiment quelle précision dans les boucles, quelle régularité oh lala, tu vas petit à petit te sentir une toute petite crotte qui est à peine bonne à savoir faire ses lacets. Sauf que je n'aurai jamais rien dit de méchant, je ne t'aurai fait que des compliments, et avec un grand sourire.
En effet, je ne comprends pas vraiment la logique ici à l'oeuvre. Suspect Comment le fait de te complimenter (méthodiquement) sur une chose peut t'amener à croire que tu n'es bonne qu'à cela, et encore ?? confused


Dernière édition par Kadjagoogoo le Ven 3 Avr 2015 - 13:19, édité 1 fois
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Ven 3 Avr 2015 - 13:19

En fait c'est le "finalement c'est un terme fourre tout". C'est ça que je pige pas. Pour le reste je suis d'accord avec toi !
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 13:20

Kadjagoogoo a écrit:En effet, je ne comprends pas vraiment la logique ici à l'oeuvre. Suspect Comment le fait de te complimenter (méthodiquement) sur une chose peut t'amener à croire que tu n'es bonne qu'à cela, et encore ?? confused

Le problème n'est peut être pas dans les mots utilisés, mais dans le contexte, les attitudes (non verbales donc) employés. Où les mots seraient finalement une dissimulation d'un processus opposé de qualification négative qui aurait lieu en arrière plan (ou de façon parallèle si l'on préfère)
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par the kick inside le Ven 3 Avr 2015 - 13:22

Deedee a écrit:
Les compliments et les flatteries peuvent aussi beaucoup dévaloriser : si à chaque fois que je te vois, je m'extasie sur la façon absolument impeccable dont tu as fait tes lacets, non mais vraiment quelle précision dans les boucles, quelle régularité oh lala, tu vas petit à petit te sentir une toute petite crotte qui est à peine bonne à savoir faire ses lacets. Sauf que je n'aurai jamais rien dit de méchant, je ne t'aurai fait que des compliments, et avec un grand sourire.

J'avoue que je n'ai pas bien compris. A moins que la personne partage avec toi la même hiérarchie des talents et cherche dès lors à zapper sciemment toutes tes autres compétences en te renvoyant seulement à ton aptitude à soigner tes lacets. Un truc comme ça ?

Je sais souvent ces personnes utilisent les compliments pour introduire des paradoxes et semer la confusion, du style: j'adore les filles qui savent pas faire les lacets, mais toi t'es hyper douée pour les nouer et c'est ça qui m'attire.
Ce n'est pas le problème d'avoir des contradictions mais ça devient un problème dans l'usage qu'on en fait.
Quand la logique commence à bugger, que les intentions de l'autre ne sont plus vraiment claires (et que souvent ça se termine en "il se pourrait que ce soit moi qui projette, mon dieu c'est donc moi qui suis mauvais-e" lol) alors la personne peut enchaîner sur le niveau suivant sans qu'on le soupçonne.
Un jour tu m'avais répondu en utilisant la métaphore de la grenouille dans son chaudron, qui était bien pertinente pour décrire cela.
the kick inside
the kick inside

Messages : 899
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Ven 3 Avr 2015 - 13:23

Kadjagoogoo : si je te félicite sans relâche sur la réalisation d'une tâche simple, c'est que je pense que pour toi, réaliser cette tâche simple est presque un exploit ! Donc que tu n'est pas vraiment capable, selon moi, de faire mieux que ça.
C'est plus clair comme ça ?
C'est typiquement le genre de trucs qu'on rencontre au boulot. On vous donne des tâches de merde et vous félicite chaudement de les avoir réalisées correctement. A la fin de la journée vous avez l'impression d'être une merde.
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 13:23

Deedee a écrit:En fait c'est le "finalement c'est un terme fourre tout". C'est ça que je pige pas. Pour le reste je suis d'accord avec toi !

 L'idée que j'exprime par là est la suivante : Deux personnes qui discutent de "PN" suite à des expériences personnelles, vont constater des écarts dans ce qu'est concrètement un PN. Même s'il existe quelques aspects commun (Patterns on dirait en anglais) permettant de se soutenir dans le vécu sous-jacent.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Ven 3 Avr 2015 - 13:27

Oui c'est vrai il va y avoir des différences Stauk, mais aussi beaucoup d'éléments communs quand même, des éléments vraiment importants qui feront qu'on peut regrouper ces 2 personnes sous le terme de PN.
Les éléments communs peuvent être notamment les ressentis : comment on se sent après avoir côtoyé quelqu'un comme ça (ça c'est mon expérience perso, suite au genre de discussions que tu évoques).
Merci d'avoir répondu et expliqué Very Happy
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 13:43

Deedee a écrit:On peut regrouper ces 2 personnes sous le terme de PN.
Les éléments communs  peuvent être notamment les ressentis : comment on se sent après avoir côtoyé quelqu'un comme ça (ça c'est mon expérience perso, suite au genre de discussions que tu évoques).
Merci d'avoir répondu et expliqué Very Happy

En fait le concept de PT suffit (personne toxique). La différence étant que "personne toxique" admet naturellement un complément de personne (je sais pas si c'est grammaticalement la dénomination, mais on s'en fiche un peu ici) : on peut poser la question "toxique, pour qui ??".

Alors que le concept de PN semble assez absolu. On ne peut pas demander "PN, de quel point de vue ?". PN est absolu et est donc un terme utilisé préférentiellement par les personnes qui sont toxiques (toxiques pour moi en tout cas).  Enfin je me doute que ce n'est pas à mal qu'on emploie ce genre de termes. Et j'ai le même soucis avec l'adjectif "surdoué". "Surdoué en quoi ?" ne semble pas une question acceptable, et cette pauvreté grammaticale du propos me heurte comme un camion six tonne un pauvre chien qui traverserait une autoroute.

Et "paf" le chien.
(trait d'humour à la con, mais j'ai besoin de ça dans ce contexte particulier)
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Ven 3 Avr 2015 - 13:55

Stauk a écrit:PN est absolu et est donc un terme utilisé préférentiellement par les personnes qui sont toxiques (toxiques pour moi en tout cas).  

Shocked
Ai-je bien compris le message là ?

Pour info, PN est un terme employé par Racamier (dont j'ai lu le bouquin), je ne le sors pas de mon chapeau, je n'ai rien inventé.
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 14:06

Deedee a écrit:
Stauk a écrit:PN est absolu et est donc un terme utilisé préférentiellement par les personnes qui sont toxiques (toxiques pour moi en tout cas).  
Pour info, PN est un terme employé par Racamier (dont j'ai lu le bouquin), je ne le sors pas de mon chapeau, je n'ai rien inventé.

"Surdoué" apparaît dans de nombreux bouquins également. Ca ne diminue pas la souffrance que m'en provoque le plus souvent la lecture. Pour les raisons que j'ai explicité plus haut. Je pense que j'ai dit aussi clairement que je le pouvais mon sentiment personnel. En réalité je ne comprends pas en quoi le fait que le terme apparaisse dans des ouvrages ou non soit pertinent. (Un écueil de mes facultés de compréhension qui est récurent lors de mon intervention sur différents fils du forum).

Je n'ai pas lu Racamier, mais le fait qu'il utilise ainsi ce terme dont j'ai déjà précisé ce que j'en pense, ne me donne pas à priori envie de lire ce qu'il a pu écrire à ce sujet. Ni l'envie de savoir s'il écrit ça pour aider les autres, ou pour se faire de l'argent. Je ne comprends pas ces effets de modes, qui mettent en avant des mots pourtant inefficients, flous, trompeurs, et pour tout dire toxiques. Même s'il semble vrai qu'au fond, de nombreuses personnes semblent heureuses de bénéficier de ces effets de modes pour transformer leurs vies de façon positive.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Ven 3 Avr 2015 - 14:19

Si le harcèlement moral était un effet de mode, ça se saurait. On aurait qu'à attendre que ça passe pour ne plus en subir, et les PN disparaitraient bientôt, tout comme les barbus buveurs de Grolsch et qui ne portent pas de chaussettes (ah ils sont encore là ? et merde).

Utilise un autre terme que PN, osef ! Si tu préfères tu peux aller lire MF Hirigoyen (le harcèlement moral) ou Susan Forward (parents toxiques). Les mêmes choses seront évoquées, juste il n'y aura pas le mot-qui-te-fait-mal.

Stauk a écrit:
Même s'il semble vrai qu'au fond, de nombreuses personnes semblent heureuses de bénéficier de ces effets de modes pour transformer leurs vies de façon positive.

Y'a un petit côté méprisant là non ? J'aime pas trop ce que tu dis, je sais pas pourquoi ça me met mal à l'aise (un peu comme la conduite de Dave, private joke attention !).

Du coup je vais aller faire un tour, voir ailleurs si j'y suis, et une fois là bas faire une sieste.
Je suis dehors
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Ven 3 Avr 2015 - 14:27

Deedee a écrit:
Stauk a écrit:
Même s'il semble vrai qu'au fond, de nombreuses personnes semblent heureuses de bénéficier de ces effets de modes pour transformer leurs vies de façon positive.

Y'a un petit côté méprisant là non ? J'aime pas trop ce que tu dis, je sais pas pourquoi ça me met mal à l'aise (un peu comme la conduite de Dave, private joke attention !).

Peut être un peu, le mépris serait alors une sorte de défense face à l'inconnu. J'ai l'impression de rester fermé à quelque chose (le phénomène catégorisé "effet de mode"), et donc de ne pas comprendre. Et pour me protéger, je prendrais une posture où j'aurais en quelque sorte le bon rôle (où "effet de mode" réduit l'autre à un rôle passif, contre lequel je serais moi bien entendu prémuni). Alors je comprends que l'effet sur le lecteur soit désagréable. Pourtant ce n'est pas mon intention, en réalité.

J'essaye juste de comprendre. (Je ne veux blesser personne ce faisant, et me demande dans quelle mesure ma tentative de compréhension est justifiée, puisqu'elle semble devoir être accompagnée d'un coût -ici se sentir mal- supporté par mes interlocuteurs)
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Ven 3 Avr 2015 - 14:33

Alors voici un débat pour lequel je me sens concerné.
Tout d'abord, tout comme "surdoué" est pour ma part une étiquette, celui de "pn" l'est tout autant. Je privilégie donc "personnes pn" ou "personnes à fonctionnement pervers narcissiques".
Les expériences que j'ai eu de ce genre de fonctionnement débuta très tôt puisque ma mère a ce mode de fonctionnement. Il est facile d'imaginer les conséquences sur des enfants (j'ai une soeur) et les exemples illustrant ce mode de fonctionnement sont, hélas, légions pour ma part.
J'ai beaucoup lu sur le sujet et j'ai beaucoup travaillé en analyse/thérapies tout ce vécu, puisque je trouvais dans mes relations amoureuses le même type de lien nocif, le meme type de fonctionnement chez l'autre (ouille ca fait très mal).
Bon si je me laisse écrire j'vais en faire des pages, mais déjà je pense que la personne "pn" a une faille narcissique, qu'elle fonctionne comme un vampire, et qu'elle a un type de "profil" qu'elle va trouver. Les phases sont séduction, emprise, destruction, le but étant toujours le même: se repaitre. La personne Pn s'est constituée sur une faille majeure, qui correspond à une ultime défense à entrer dans la psychose. Elle sont, entres autres, manipulatrices, instrumentalise l'autre, et ne sont pas capables d'empathie ni de remise en question, elles vont projeter sur l'autre leur propres défauts/failles/travers. Tout ca s’originant sur une souffrance extrême de la petite enfance, la personne perverse semble ne pas être en mesure d'avoir d'affects. Le clivage est omni présent, tout comme le discours/comportement paradoxal/ambivalent.

Tout comme les personnes "surdouées", ils ont un scanner affectif mais qui vient sonder et trouver la faille narcissique, car leurs proies ont des caractéristiques communes, dont une faille narcissique (souvent dépendances/carences affectives), extrême empathie, le doute, une image/estime de soi "défaillante", une énergie démesurée, etc etc

Bon je met à la volée quelques éléments de mon point de vue. Mais je pense pas que les personnes qualifiées de Pn, ou plutôt fonctionnement sur ce mode, soit un fourre tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Lemeunier le Ven 3 Avr 2015 - 14:44

Entièrement (très entièrement même) d'accord avec AnanasBleu.

J'ajoute pour Stauk qu'un PN est effectivement une personne toxique mais avec un modus operandi particulier basé sur la manipulation mentale.

Le terme de bourreau-guérisseur te parle mieux ?


Avec un esprit ouvert aux considérations mystiques, on peut aussi considérer que l'objet de tout ça est de pomper l'énergie de l'autre. Le terme "vampire" prend alors toute sa justification.

Lemeunier

Messages : 23
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 40
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Sam 4 Avr 2015 - 15:48

Merci pour ton message et ton témoignage Ananas bleu, ça décrit bien la chose et correspond particulièrement bien à ce que j'ai connu moi aussi.
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Sia le Sam 18 Avr 2015 - 7:12

Bonjoour sunny
Alors voilà, je sors à peine d'une relation toxique et assez fusionnelle de qq mois avec qq que j'ai rencontré trés vite en m'installant seule en France pour mes études... Tout a été très rapide avec lui en fait, que ce soit notre rencontre, ses mots, ses phrases, son amour, un peu dingue, un peu comme moi, sa présence chez moi, de plus en plus régulière, jusqu'à devenir permanente, puis son illogicité, sa jalousie, son mépris, les disputes, les cris, les ruptures et puis les réconciliations, le soir même. Bref.
Il avait des pbs de papiers vers la fin, ce qui impliquait qu'il restait pour moi (c'est dingue ce qu'écrire ces mots me fait sentir comme la pire des idiotes.....alala) et que repartir dans son pays demanderai une procédure au préalable. Ce qui lui donnait juste assez de temps pour effacer toute volonté de la chose de mon esprit aprés un raz-le bol. Avec le recul, c'est fou ce que... Il m'épuisait par exemple. Physiquement. Mentalement. A coup de disputes interminables qui se poursuivaient alors même que j'essayais de dormir, ou de ne pas régir, ou de me contenter de sourire ( ce qui a a ce jour tjr été ma meilleure arme contre lui ). Je devenais folle parfois. Mais j'ai tjr été un peu folle au fond, donc.... Et puis on se réconciliait et on passer des heures et des heures au lit. Et je ratais la fac le matin parfois. Souvent. Mais j'ai toujours été une sécheuse, donc.... Y avait toujours un mais. Toujours une certaine cohérence. Un peu étrange certes, mais, au vu de ce que le monde a d'incohérent à mes yeux, rien de bien exceptionnel...
Et puis ces comprtements qu'il avait, ces ressentis, cette rage, ce manque de confiance et cette frustration surtout, je pouvais les comprendre. Je les avais ressentis pour certains, j'avais appris, évolué d'eux, au moins jusqu'à pouvoir faire la part entre eux et "Moi". Et il y arriverai. "S'il y a bien une personne qui est capable de faire ça, c'est moi." Et c'était tellement bon quand il se calmait, quand il redevenait "lui" ( ou pas ), quand il s'était bien réassuré de cette prise qu'il a(vait) sur moi, peut-être, c'était.... le calme. L'apaisement total. Il a ce pouvoir sur moi , ce qui m'a rendu peu à peu accro, celui de m'apaiser...
Bon bon bon, je me perds. Un jour, j'ai compris. Que.. je sais pas trop. Qu'il était "PN" d'une part mais pas tellement..  Je savais tout ca. Je savais ce qu'il était. C'est en grande partie ce qui m'a attiré en premier lieu, je pense, avec le recul. Je crois que j'ai compris qu'il n'allait pas "changer", évoluer. Ce que c'était réellement que "tout ca". Qu'il était coincé dans cet éternel cycle autodestructeur où chaque jour est à ses yeux une preuve de plus de son statut de martyr de ce monde injuste, malsain et débridé.... Et une preuve de plus qu'il avait raison. Qu'il a toujours raison.
Le voile est tombé et j'ai senti mes neurones se réveiller brutalement. J'ai rompu, je ne me suis pas démonté, j'ai exigé qu'il aille prendre un rv pour entamer la procedure, il alternait les modes de fonctionnement, devenait de plus en plus absurde, jusqu'à ce que je prenne mon sac pour allez prendre le rendez vous moi meme. Le dernier soir, j'ai compris qu'il ne voulais pas partir, que pour une quelconque raison, il allait rester, alors même que je le voyais vraiment, qu'il me sentait le comprendre ( ou ptet pas hein ), rire à ses incohérences, ne plus y répondre que par des questions, et des grands yeux innocents.... La pression est tout de suite monté, il a commencé à être violent, a balancer des objets un peu partout, à chaque rire, m'a menacé de balancer mon ordi par le balcon, je l'ai menacé d'appeller les flics s'il continuait, j'ai recu je ne sais plus trop quoi a coté de mon crane apres ca...... jusqu'à ce que je craque, que je lui envoie à mon tour un objet, m'énerve, pleure. L'impuissance. La il s'est calmé. J'ai vu ses yeux. Je pense qu'à ce moment là il était conscient. De lui même je veux dire. Dans une certaine mesure. Je pense que c'est ca qui le rend vraiment fou, être conscient de lui même.  
A un certain point, j'ai eu vraiment peur. Le genre instinctif, boule au ventre, comme quand y a qq derriere dans la rue. Et là je me suis totalement détaché. Rationnelle. J'ai calmé le jeu avec lui. J'ai simulé une réconciliation plus ou moins crédible au vu du contexte, me suis faite passer pour un peu plus stupide. Ou un peu plus amoureuse, je ne sais pas. Il fallait que je puisse sortir le lendemain pour les cours sans encombres ( sachant qu'il était arrivé aux clés comme à mon portable de malencontreusement "disparaitre" ). Le lendemain, j'ai appellé les flics, qui l'ont mis dehors. Et l'ont laissé à la porte..... Il est revenu une dizaine de fois, à l'interphone puis a la porte en me traitant bruyament de salope. Puis, au mileu de la nuit, il est passé par mon balcon, a brisé la fenetre au dessus de mon lit alors que j'avais le reflexe de me précipiter chez ma voisine. Plus tard, j'ai pu retrouver mon appartement complètement saccagé, de la télé à mon ordinateur qui a fini sa vie en bas de mon balcon. Je suis rentrée chez moi, dans mon pays d'origine, le lendemain, une fois l'incompétence crasse des autorités et de leurs recours dans ce genre de cas de figure constatée à 2 ou 3 reprises, aprés avoir tenter de le repérer moi-même déguisée en garcon...
Breeeeef, tout ca pour dire : Jusqu’où pensez-vous que peut aller une personne ayant ce genre de troubles et de failles dans l'idée de..... se "soulager"?
Le truc, c'est que j'ai encore du mal à totalement comprendre son esprit, à être objective. Il m'a menacé par le biais de commentaires sur mon blog. Sévèrement menacée. Hier il m'envoyait des dizaines de messages pleins de compréhension de soi et de maturité. Et il m'a dit qu'il partait, qu'il a pris son ticket. Je sais pas. Je suis supposée repartir la bas pour mes partiels. Je ne sais vraiment pas si c'est une bonne idée. J'ai l'impression qu'il y a deux finalités à cette histoire, ou en tout cas qu'il n'en acceptera que deux : me garder dans sa mémoire comme cette amour fou qui n'a pas marché dans cette vie parce que la vie c'est de la merde et que l'on se reverra un jour, et que on est tjr accros l'un a l'autre  ( alors que paaaas du tout, c'est dingue ) et que c'était beau, et c'est surtout pas de sa faute, et que blabla.... Et l'autre finalité. Celle au moment où il m'attend au coin d'une rue bourré, ou quand je dis ce mot, cette phrase qu'il ne fallait pas dire ou encore quand je souris, un peu trop fort, un peu trop moqueur surtout, et que ses yeux deviennent plus noir. Qui est je ne sais pas. Je ne sais pas du tout. Et ca m'angoisse un peu beaucoup, pour être honnête..
Sia
Sia

Messages : 21
Date d'inscription : 18/04/2015
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Sam 18 Avr 2015 - 8:00



Dernière édition par 11Road le Dim 26 Avr 2015 - 3:26, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par iiihou le Dim 19 Avr 2015 - 17:45

"les absents ont toujours tort"
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Stauk le Lun 20 Avr 2015 - 11:47

iiihou a écrit:"les absents ont toujours tort"
Seulement quand ils sont PN.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par iiihou le Lun 20 Avr 2015 - 13:31

"nous enfantons nos ennemis, nous engendrons nos pires maux, nous créons nos propres démons"
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par jesse-hunter le Lun 27 Avr 2015 - 19:52

ils sont reel meme en groupe de manipulateur , ça depant ou tu vie parceque certain endroit favorise ce phénomène

jesse-hunter

Messages : 61
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par ISIS75 le Mar 28 Avr 2015 - 0:47

peux-tu être plus précis ?
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par nature le Mar 28 Avr 2015 - 17:40

bonjour,
toute nouvelle sur le site, je cherche des sujets sur les pervers narcissiques car je veux comprendre ce qui m'est arrivée pendant des années!
Et je suis tombée sur ton message, absinth00, et me suis sentie moins seule...
je voulais savoir si tu peux actuellement faire confiance aux femmes?
Perso, c'est très difficile pour le moment de faire confiance aux hommes, ils me font peur.
J'aurais été intéressée de discuter avec toi de ce sujet.

nature

Messages : 2
Date d'inscription : 28/04/2015
Age : 43
Localisation : bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par jesse-hunter le Mer 29 Avr 2015 - 1:03

moi j'ai envoyé chier plusieurs pn dont mon ex maintenant elle sabote ma vie la p**f

jesse-hunter

Messages : 61
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Chuck Tulita puu le Mar 26 Mai 2015 - 9:01

Si elle s'appelle Marie ta perverse, et qu'elle a bien 39ans, stoppe cette relation, parce qu'elle ne te fera jamais avancer dans ta vie ni ne te laissera la la liberté de diriger ta pensée.

Les gens qui arrivent à nous faire douter de ce qu'on pense alors que l'on a des idées propres le font parce que c'est une motivation à manipuler les personnes qui les font penser et communiquer de cette façon. Une personne saine se comportera autrement avec son semblable et se posera d'autres questions que celle qui t'accusent directement ou indirectement.

Pour moi les PN ne sont que des gens très capricieux, autrement dit, des immatures sociaux. Une sorte d'autisme vis à vis des rapports avec les autres. Mal se comporter c'est avant tout un manque de conscience.
Chuck Tulita puu
Chuck Tulita puu

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 27
Localisation : Nantes - Montaigu

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par ISIS75 le Mar 2 Juin 2015 - 23:20

Kadjagoogoo a écrit:
La différence à mon avis ne se fait pas sur la vulnérabilité, un Z est une proie de choix et pas plus difficile qu'une autre, par contre je crois que la mystification sera de plus courte durée.
j'aurais tendance à être d'accord avec ça.

Kadjagoogoo a écrit:
Par dessus tout: "Ne sous-estime pas ton adversaire" (LaoTseu ou Jean-Claude Vandamme, je sais plus)
Un PN est un champion de la manipulation, celui que je connais en a fait une vraie discipline olympique au point de décrocher des jobs grassement rémunérés avec des CV trafiqués et des compétences imaginaires...c'est spectaculaire.
eh bien ça fait peur dis donc, par simple curiosité, il travaille dans quel domaine, ton PN ?
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par cedmalo le Sam 4 Juil 2015 - 21:50

bravo absynthe,
tu as parfaitement réussi a decrire la vie avec une PN, c'est exactement ce que j'ai vécu a 23 ans, dans les moindres détails, pas besoin de réécrire ce que tu as si bien fait...
A 23 ans je n'ai pas eu la chance de savoir que les PN existaient, c'est le hasard d'une émission radio avec marie france hirigoyen qui a écrit sur le sujet ou j'ai été soulagé de voir que le problème c'etait bien elle et pas moi , ce qu'elle avait réussi a me mettre en tete.
Malheureusement, je l'ai appris trop tard, elle m'a trompé avec un ami et me disait que c'etait moi l'egoiste qui ne comprenait pas leur amour... j'ai somatisé dans cette situation et j'ai développé un diabète , à vie évidemment...
donc mon conseil pour toi : tu n'y es pour rien, tu ne pourras rien faire de bien pour elle, elle est malade. Protège toi, et ne pense qu'a toi !!
Pour la petite histoire, j'ai gardé contact avec elle, et elle a fait sa vie a Paris.
5 ans plus tard, j'ai reçu un coup de téléphone d'un inconnu, c'etait son ex, et il voulait avoir des explications sur elle car il ne la comprenait pas, il etait a terre, il cherchait une bouée pour s'en sortir et il avait retrouvé mon tel car elle avait parlé de moi et de cette histoire pendant leur relation...et elle pendant ce temps, avait dejà retrouvé un nouveau mec et tout allait bien.
Ces gens sont toxiques, a fuir absolument.
Maintenant , corrélation entre PN et zèbre..là, pour moi, c'est nouveau, je ne sais pas quoi en penser...

cedmalo

Messages : 10
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 44
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par cyborg le Dim 12 Juil 2015 - 18:09

ISIS75 a écrit:
Kadjagoogoo a écrit:
La différence à mon avis ne se fait pas sur la vulnérabilité, un Z est une proie de choix et pas plus difficile qu'une autre, par contre je crois que la mystification sera de plus courte durée.
j'aurais tendance à être d'accord avec ça.


Moi aussi !

cyborg

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2015
Localisation : pau

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par dedezhu le Mar 14 Juil 2015 - 0:16

Proie de choix le Z! Proie tout court quand ce Z ne sait pas qu'il l'est... Moi mon PN -cauchemar (pas de suite mais bientôt après) fut mon ex-épouse!

J'ai rencontré (peut-être pas "j'ai" car je n'ai rien demandé, ils/elles m'ont rencontré) bien d'autres PN dans ma vie : un ami à la retraite à Lille qui a tenté plusieurs fois de démolir et qu'i m'a humilié devant d'autres amis. Peu importe je suis loin de ce PN.

Le ou la PN tire les ficelles (je ne juge pas, je constate).

J'ai connu une Z dans ce cas, qui s'est bien amusée avec moi et m'a jeté quand cela l'arrangeait elle.

La PN Est-ce un: "phénomène"? Ou un dérèglement génétique ou je ne sais quoi?





dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Ishtar le Ven 17 Juil 2015 - 11:53

La PN Est-ce un: "phénomène"? Ou un dérèglement génétique ou je ne sais quoi?


Officiellement un pervers narcissique est une personne qui s'est adaptée à un dysfonctionnement.
Ce dysfonctionnement de certaines de ses capacités cognitives serait provoqué par un traumatisme en face duquel l'enfant en construction n'aurait pas pu faire face autrement qu'en se coupant de ses centres émotionnels.
Etant coupé de ces centres primordiaux quand il s'agit de communiquer ou d'interagir,les réponses données aux stimulis dépendent uniquement d'une réflexion narcissique excessive,qui a pris toute la place.

A l'observation une partie de cette définition ma parait relativement correcte,par contre ce qui m'interroge c'est que normalement tout déséquilibre psychique peut se "soigner" ou bien être atténué par diverses méthodes,or, à l'observation encore, je constate que la perversion narcissique bien que réelle n'est pas encore considérée comme un déséquilibre mais comme une personnalité à part entière,ce qui exclue du coup toute tentative de régulation...
Ishtar
Ishtar

Messages : 215
Date d'inscription : 17/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Chat'n'elle le Mar 31 Mai 2016 - 10:31

Un rappel de ce que j'ai subi pendant 3 ans (cette vidéo est la représentation parfaite de la réalité ... Malheureusement ...)

http://www.demotivateur.fr/article/decouvrez-ce-court-metrage-glacant-qui-depeint-avec-un-realisme-froid-la-toxicite-des-pervers-narcissiques--4852
Chat'n'elle
Chat'n'elle

Messages : 449
Date d'inscription : 03/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par EtPlanVie le Ven 22 Juil 2016 - 18:34

Bonjour nouveau sur ce forum mais ayant mon lot de réponses a apporter du a une relation complétement destructrice pour mon bien être , ma virilité , ma confiance et mon entourage , j'aimerai avant tout ça vous apporter deux des vidéos qui mon énormément aidé a comprendre la relation PN / Zèbres , si ca peut renseigner ou aider , elles sont trés intéréssantes !

<<Le pervers et le surdoué : Raymonde Hazan >>Sur Youtube
<<Pourquoi surdoué et narcissique s'attirent? : Une psy a la maison >> Sur Youtube également


Quant a moi , je raconterai un jour mon récit ici en espérant que ajouter de l'eau au moulin de "protection" des hommes zèbres contre ce genre de séductrice / amante / ame soeur diabolique que sont les femmes PN ( les femmes peuvent s'en inspirer bien sur , mais je parlerai de ce que je connais évidemment Smile ) Malheureusement , aprés avoir lu les 6 pages , et comme la si bien dit un post , et ce fut également mon cas , les zèbres tombent bien souvent dans le panneau car ils n'on pas conscience de leur état et de leur ressource énergétique et emphatique , véritable puit d'énergie pour ces personnes vides , maintenant que je m'en relève , je veux aider a mon tour ,voila ces vidéos sont en tout cas trés passionnantes Smile

EtPlanVie

Messages : 8
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par tellouse le Mar 30 Aoû 2016 - 15:52

Ahhhhh! C'est ma vie depuis 18 ans; j'ai ouvert les yeux il y a seulement 2 ans et demi et je vis depuis un enfer; je ne comprends pas comment l'emprise m'a privée à ce point de lucidité!!!
j'entame dans le plus grand secret (3 enfants) une procédure qui va prendre du temps; il a réussi à me pousser à la TS, hospit, etc.... j'ai très peur; mais je suis rassurée de voir que nous ne sommes pas des cas si isolés; depuis un an, énorme travail de consolidation et réunion de preuves, reprise du travail normalement et reprise de nombreuses activités comme d'hab mais c'est très chaud; dans le bouquin de Christel Petitcolin "je pense trop" , il y a toute une double page sur le couple HP/PN, le HP étant une proie idéale.... C'est ce qui m'a fait très violemment ouvrir les yeux

tellouse

Messages : 4
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 42
Localisation : Annecy (Seynod 74600)

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Hakaan le Mar 30 Aoû 2016 - 16:46

EtPlanVie a écrit: les zèbres tombent bien souvent dans le panneau car ils n'on pas conscience de leur état et de leur ressource énergétique et emphatique , véritable puit d'énergie pour ces personnes vides , maintenant que je m'en relève , je veux aider a mon tour ,voila ces vidéos sont en tout cas trés passionnantes Smile
j'analyse les choses différemment, on rentre dans ce jeu non seulement parce qu'on a des valeurs sur lesquelles le manipulateur va s'appuyer pour détruire les structures mentales et la confiance et aussi parce que jamais on ne pourrait concevoir que ce genre d'individu qui mime la normalité à la perfection puisse exister, donc fatalement la pensée première qui vient est que le problème vient de nous,
pour illustrer : une personne qui n'a "rien de bonne" n'a finalement pas grand chose à craindre de genre d'individu parce qu'il est difficile d'atteindre quelqu'un qui vis de et revendique sa médiocrité, il n'y a rien a détruire, par contre l'HP lui se sentira piqué en son for intérieur, et c'est la que tout commence
Hakaan
Hakaan

Messages : 877
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 35
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par tellouse le Mar 30 Aoû 2016 - 16:52

oui.... et que tout peut finir aussi (et le bourreau sera vu comme victime qui vivait avec une personne dépressive et suicidaire; alors qu'au départ cette personne est pleine de vie et d'énergie avec le coeur sur la main et juste poussée au suicide par un lent processus de destruction de toute sa créativité, de négation de son affectivité, de siphonage systématique de son énergie vitale, jusqu'à n'être plus bonne qu'à se détruire)... mais maintenant je suis en phase de renforcement. Presque pas de harcèlement numérique aujourd'hui, c'est déjà ça. Merci de ce point de vue très juste.

tellouse

Messages : 4
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 42
Localisation : Annecy (Seynod 74600)

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par ortolan le Mar 30 Aoû 2016 - 19:20

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 16:45, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 12700
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par behn le Sam 3 Sep 2016 - 22:36

J'ai vécu une relation avec un PN et je peux vous assurer que ce n'est pas un terme "fourre tout". Après avoir lu le livre "Le harcèlement moral" de Marie-France HIRIGOYEN et m'être aperçue qu'elle décrivait mot à mot mon quotidien, je ne peux plus en douter.
J'étais tellement sous son emprise que je n'avais plus d'amis ni de famille, que je me suis fait violer pendant deux ans, que rendue tellement bas, j'ai voulu fuir avec mes enfants. Mais même la gendarmerie et le procureur à qui j'ai demandé la protection, me prenaient pour la "folle". Finalement, ils l'ont protégé lui, enfin c'est ce qu'ils croyaient, pour que j'entasse quelques affaires dans ma voiture et que je parte avec mes enfants. Et là, ce n'est qu'une petite partie soft de ce que j'ai vécu. C'était il y a trois ans, enfin, le départ. Je ne sais pas s'il peut y avoir une fin avec ce genre d'histoire.

Je n'ai "découvert" que je suis HP, en tout cas ce que que HP veut vraiment impliquer, qu'il y a 6 mois environ. Disons que j'étais diagnostiquée depuis bien longtemps mais sans explication. Ce qui fait que je n'y croyais pas vraiment à cette blague. Je n'ai pas été bien "douée" à partir du collège et ça c'est empiré ensuite et je ne comprenais pas pourquoi. Mais quoi que je fasse (études de compta, 1 de moyenne, mais mon premier boulot fut comptable...dans une école !), si c'est relié à la réalité, je me débrouille vite et bien. Mais je me prenais quand même pour une folle : j'entends des sons ou sens des odeurs que les autres ne sentent pas, je "bulle" parce que mon imaginaire démarre toujours au quart de tour et tout ce que vous connaissez bien donc inutile de le détailler ici.
Le fait de comprendre a changé ma vie ! Je comprends enfin pourquoi je me retrouve face à des personnes que j'intrigue et qui m'encensent avant de chercher à me détruire. Je fait plus attention à toujours bien expliquer que je ne cherche pas à donner des leçons mais juste à partager ce que je pense, ce que je ressens, ce que je vis... mais que tout ça n'est pas applicable à tous et dans toutes les situations.

J'aimerai bien envisager de rencontrer un homme en vue de partager des moments de vie mais j'ai la trouille de "n'attirer" que les mauvaises personnes. C'est un "travail" qui va sans doute demander un peu de temps.

behn

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2016
Localisation : 86

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Mama M le Lun 5 Sep 2016 - 20:59

HARD !
Oui PN ou pas PN ... (peu importe, il me semble)
Il m'arrive parfois dans la vie de tomber sur des gens qui procurent une sensation étrange... Ces personnes me fractionnent en plusieurs spectres, l'aimante, l'attachée, la perspective d'une belle élévation mutuelle, la confiance, l'amour, la dépendance & dans le même temps, l'instabilité, la tristesse, le doute, le mutisme intérieur, la fatigue physique, des paradoxes.
Dès que je ressens ce fractionnement à plus moins grande intensité, je fuis plus ou moins rapidement.
Tu peux être attirée par les bonnes personnes !

*Quand l'autre te trompe, en fait c'est toi qui t'es trompée. bounce
Mama M
Mama M

Messages : 59
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Mama M le Mar 6 Sep 2016 - 0:32

& Bon courage à vous ! Me souvenant de ce que ce genre de relations peut déjà faire en quelques heures...jours...etc. Je ne peux que vous souhaiter une belle & grande remise à vous même !
Mama M
Mama M

Messages : 59
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par behn le Mar 6 Sep 2016 - 23:11

Merci Mama M, merci,merci !! Merci pour cette "explication" de sensation ambivalente qu'apporte les relations avec certaines personnes. Ce que je n'arrivais pas à "palper" est maintenant évident.

behn

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2016
Localisation : 86

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Mama M le Mer 7 Sep 2016 - 17:49

De rien! De rien! De rien! Prends bien soin de toi Smile
Mama M
Mama M

Messages : 59
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par behn le Mer 7 Sep 2016 - 22:42

Désolée Mama M, le "nombre de messages dans le forum ne (me) permet pas d'envoyer des messages privés" .

Aucune indication de ce nombre à atteindre .....?!

Comme quoi même sur ce site, je ne rentre pas dans les cases hihihihi (ben oui, j'aime pas les smiley, ils ont beau être rigolos.... mouai...)

behn

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2016
Localisation : 86

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par ortolan le Jeu 8 Sep 2016 - 0:54

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 16:44, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 12700
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par behn le Jeu 8 Sep 2016 - 14:16

Ha ben tu m'étonnes qu'il y ait 22 pages sur ce forum !! OK, hors sujet ...

behn

Messages : 6
Date d'inscription : 02/06/2016
Localisation : 86

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Isanem56 le Dim 11 Sep 2016 - 19:59

C'est mon deuxième jour sur ce forum... Et mon premier message. Cette discussion date un peu mais elle me parle énormément. Douance repérée par ma psy et qui m'éclaire aujourd'hui sur la plupart de mes difficultés à vivre. Mais psy que j'ai commencé à voir apres une histoire avec un PN. Je ne rentrerai pas dans le débat de savoir si le couple zèbre / PN est un cliché.
Je sais seulement que ce PN est le seul homme jusqu'à présent (j'ai 51 ans et pas mal de tentatives de couple à mon actif) qui a su me toucher. Me prendre dans sa toile sans doute. Depuis, et même si j'ai détricoté son comportement... et bien je rêve de retrouver une relation aussi parfaite (les premiers temps).
J'en suis arrivée à la quasi certitude qu'il est impossible d'être zèbre et heureux en couple ... sauf à se mettre en danger avec un pervers.
Au plaisir de vous lire et d'échanger.

Isanem56

Messages : 1
Date d'inscription : 10/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... - Page 3 Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Lun 17 Oct 2016 - 4:13

Absynth00

déjà 15 jours c est rien du tout, j ai même un doute sur ce que tu avances en parlant de PN
Période d isolement et séduction puis destruction .
là en 15 jours , elle t a séduit et détruit ? bizarre j ai un doute sur la rapidité
pkoi: car pour détruire il faut s être livré à l autre, avoir dit des choses intimes qui ensuite qui vont se retourner contre toi

je pencherais plutôt pour la théorie de la psychopathe, qui elle va en effet te détruire directement; par pulsion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum