zebre et perverse narcissique....

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 18:33

Bonsoir,

tout nouveau sur le forum, et zebre très fraichement identifié, je me ballade un peu au hasard sur les sujets et soudain je vois une allusion au rapport zebre / PN... et je tombe de ma chaise...

je sors depuis une quinzaine de jours d'une relation extraordinairement toxique avec une fille de 39 ans, sublimement belle et séduisante, mais qui m'a rétamé, cramé, flingué, épuisé, limite rendu fou... la psychologue qui me suit en ce moment est SURE et CERTAINE que j'ai affaire à une perverse narcissique avérée.
y a t'il d'autres zebres ici pour en parler? pourquoi ai je cru lire ici que les PNs ciblaient les zebres? là je suis un peu sur le cul en ayant découvert ce post de 2011 et je me dis "mais alors je ne suis pas le seul?"
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par SeppAdrohl le Mer 22 Oct 2014 - 18:39

la sensibilité ça se sent et parfois ça se voit, et les PN passent leur temps à chercher les gens qui sont sensibles et réfléchissent
SeppAdrohl
SeppAdrohl

Messages : 140
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 34
Localisation : 47

https://cinedimdam.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 19:14

Salut.
Hors de question pour moi de remettre en question tes paroles ni l'avis de ta psy.
De façon plus générale maintenant, je suis sceptique sur cette histoire de PN qui rechercheraient en priorité des zèbres en tant que victime de choix.
Je pense que c'est Raymonde Hazan (le surdoué et son pervers) qui est à l'origine de ce truc.
Pour moi, c'est franchement délire et compagnie !
Je me permets d'écrire ça car j'ai donné là-dedans à un moment de ma vie. Je me suis précisément vu en zèbre persécuté par une PN. J'ai cru voir partout un grand combat de ce type. Bref, n'importe quoi.
Du reste, pour moi, le "concept" même de PN (ou MPN) est douteux. Ce n'est pas vraiment reconnu en plus ! C'est à la mode, quoi.
Je dirais plutôt qu'il existe des sociopathes, des psychopathes, des sadiques... Mais le PN est plus souvent (je ne parle pas pour ton cas) un fantasme qu'une réalité à mon avis.
Je me méfie vraiment des étiquettes et des effets de mode.
Cela dit, il y a des sadiques et des tarés dans les deux sexes et je veux bien croire que tu sors d'en prendre.
Mais il n'y a pas que les PN et le concept de PN est un fourre-tout pratique.
Je ne suis pas psychologue, mais je lis beaucoup.
Réduire les problèmes des uns et des autres à un affrontement manichéen gentil surdoué/méchant PN ne me semble pas pertinent. (encore une fois, je ne parle pas pour toi, je donne mon point de vue en général).
Il y a tellement de troubles du comportement, de problèmes divers et variés et les choses sont tellement compliquées que balancer du PN à tout va, je trouve ça un peu facile ! Le PN, c'est le Satan moderne. Il est partout, il explique tout. Un peu facile !
Les relations inter-humaines sont parfois hyper compliquées !...
Théoriquement, le PN a un trouble de la personnalité.
C'est donc quelque chose de très grave.
Mais, hum...
Je radote.
J'ai croisé de vraies tarées - autre terme fourre-tout, il est vrai, mais je le préfère au PN à la mode - donc je peux imaginer que tu as pu vivre des choses terribles.

Désolé, ce n'est pas un message très construit !
Il y a plein de réflexions là-dessus sur ce forum.
Bon courage à toi, surtout si tu viens de te séparer et que tu es en plein trauma.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 19:16

PS : je ne veux pas te foutre la trouille, mais il y a de tout sur ZC, fais quand même gaffe !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 19:58

merci de ta réponse Groustpichal en tout cas....
je comprends ton scepticisme et en effet le terme PN est "à la mode" et sans doute utilisé à tort et à travers de nos jours... je ne sais que ce que j'ai vécu: une relation hautement toxique débutée sur les chapeaux de roue avec quelqu'un que j'ai d'abord identifiée comme la femme de ma vie tant elle me disait tout ce que j'avais toujours revé d'entendre, une vraie complicité emotionnelle, intellectuelle et artistique, charnelle aussi... quelqu'un qui était prete à me faire un enfant au bout de 15 jours (moi qui à mon age est habité par la peur de ne jamais etre père) etc...
à son crédit: une femme sublime (j'avoue etre sensible à la beauté féminine), extraordinairement charmeuse, seduisante (mais presque la sensation de quelque chose d'hypnotique)

puis au fil des mois l'enfer s'installe... communication paradoxale, debats interminables, collage et isolement (montant certains de mes amis contre moi), parasitisme financier et de mon temps. je devais toujours repondre present dans la minute, etre parfait, toujours décrocher au moindre de ses appels, aller la chercher au sortir du boulot, la deposer partout, offrir temps, énergie, cadeaux etc... sinon culpabilisation... d'une manière et dans une communication extraordinairement torve qui foutait très vite un bordel monstre dans ma tete.
et surtout pour moi la sensation d'etre nié dans les plus basiques de mes besoins, affirmations, arrivant à me faire douter meme de ce que j'avais pu dire 2 minutes auparavant... dans tout débat, toute discussion le moindre de mes arguments etait retourné contre moi et il etait IMPOSSIBLE que j'ai le dernier mot, impossible qu'elle reconnaisse le moindre tort, qu'elle s'excuse des violences quotidiennes...
je me reconnais beaucoup dans une vidéo de raymonde hazan que j'ai vue postée ici... ainsi que dans deux trois ouvrages traitant des PNs...
car lorsque ma psy m'a parlé de cela je me suis jeté sur de l'info pour confirmer ou infirmer son propos... hélas tout semble concorder, à un tel point d'ailleurs que c'en est presque caricatural. on croirait un "cas d'école"...

au fil des mois j'ai perdu énergie, joie de vivre, humour et perdu 10 kilos (mois qui suis deja mince) et j'etais habité par une sensation de malaise permanent, de peur aussi et surtout de la moindre de ses reactions. je regardais mon telephone toutes les 3 minutes pour etre sur de ne rater aucun de ses appels, ne voyait plus personne pour pouvoir etre disponible pour elle dés qu'elle me "sonnait" etc... car vivre hors d'elle, en dehors d'elle était devenu inenvisageable. mon ex compagne n'etait pas de celles à qui l'on peu dire non...

pourquoi subir cela? parce que malgré tout j'en etais fou amoureux: elle avait su aussi créer un attachement intense

depuis j'ai fini par trouver le courage de partir, malgré l'amour que j'ai malgré tout encore pour elle et qui me ronge. j'en suis à une phase de harcelement de sa part, j'ai du changer numero de tel , adresse mail, comptes sur internet, ce qui ne l'a pas empechée de venir sonner chez moi telle une furie dimanche matin dernier, reussir à me forcer à la faire entrer etc.....

moi qui suis plutot pas trop bete, j'etais englué dans sa maitrise parfaite de la rhétorique, qu'elle utilise telle une arme pour vraiment te soumettre. ni plus ni moins.

alors je ne sais pas si le PN est un "mythe moderne" mais crois moi sur parole: ce que decrivent les articles et livres sur le sujet je l'ai vécu point par point. impossible de décrire par le menu ici ce que ca représente.

comme toi j'ai souvent tendance à me mefier des "etiquettes" et en effet c'est sans doute plus complexe que cela. une autre psy que j'ai vu a un discours deja moins radical sur le sujet et parle de synergie pervers-victime en fonction des circonstances. en gros l'idée est que se crée une dynamique PN avec une "victime" donnée là ou elle ne se créera pas si la "victime " avait été autre...
pour résumer mon ex compagne a été PN avec moi là ou elle ne le serait pas forcément avec quelqu'un d'autre....

d'ou mon questionnement aussi sur mon statut de zebre et son influence dans cette dynamique
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 20:03

Ton témoignage est terrible.
Suite en mp.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 20:25

ok
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Deedee le Mer 22 Oct 2014 - 20:36

mechantloup a écrit:[...] une relation hautement toxique débutée sur les chapeaux de roue avec quelqu'un que j'ai d'abord identifiée comme la femme de ma vie tant elle me disait tout ce que j'avais toujours revé d'entendre, une vraie complicité emotionnelle, intellectuelle et artistique, charnelle aussi... quelqu'un qui était prete à me faire un enfant au bout de 15 jours (moi qui à mon age est habité par la peur de ne jamais etre père) etc...
à son crédit: une femme sublime (j'avoue etre sensible à la beauté féminine), extraordinairement charmeuse, seduisante (mais presque la sensation de quelque chose d'hypnotique)

puis au fil des mois l'enfer s'installe... communication paradoxale, debats interminables, collage et isolement (montant certains de mes amis contre moi), parasitisme financier et de mon temps. je devais toujours repondre present dans la minute, etre parfait, toujours décrocher au moindre de ses appels, aller la chercher au sortir du boulot, la deposer partout, offrir temps, énergie, cadeaux etc... sinon culpabilisation... d'une manière et dans une communication extraordinairement torve qui foutait très vite un bordel monstre dans ma tete.
et surtout pour moi la sensation d'etre nié dans les plus basiques de mes besoins, affirmations, arrivant à me faire douter meme de ce que j'avais pu dire 2 minutes auparavant... dans tout débat, toute discussion le moindre de mes arguments etait retourné contre moi et il etait IMPOSSIBLE que j'ai le dernier mot, impossible qu'elle reconnaisse le moindre tort, qu'elle s'excuse des violences quotidiennes...
[...]

au fil des mois j'ai perdu énergie, joie de vivre, humour et perdu 10 kilos (mois qui suis deja mince)[...]

pourquoi subir cela? parce que malgré tout j'en etais fou amoureux: elle avait su aussi créer un attachement intense

J'ai cité ce qui me parle (mis à part le fait que je suis une fille et lui un gars, et que je n'ai pas perdu 10 kg et que je n'étais pas déjà mince  Very Happy ).
Beaucoup de choses me parlent en fait : la rapidité du début, le sentiment de parfaite adéquation, les promesses de projets de couple, les discussions prise de tête qui tournent en rond, les avis divergents d'un jour à l'autre, le parasitisme financier (monsieur m'a laissé une dette jamais réparée), le fait de ne plus savoir à un moment si on a rêvé, si on a vraiment dit ça... le fait au final  de ne plus savoir qui on est.

C'est toujours aussi flippant de lire les mêmes histoires chez d'autres...
Console
Deedee
Deedee

Messages : 1904
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 21:33

oui, le plus déstabilisant dans tout ceci c'est l'entreprise de destruction systématique de ta psyché par la parole, utilisée comme une arme... les cris, les reproches hurlés je pouvais gérer (on s'est tous engueulé avec la personne avec qui on vit): j'etais en "terrain connu"...
mais les debats de 3 heures ou elle arrivait par la rhétorique à me démontrer par A+B que j'avais tort, que non je n'avais pas dis ça, que non elle n'avait pas dit cela, jusqu'a reussir a te faire douter de ce que tu as dis, vu de tes propres yeux, vécu... jusqu'a te couper la parole et t'enfermer dans une position catatonique. cette "mauvaise foi perverse" a failli me rendre fou...

une anecdote pour illustrer la chose et les degats sur la confiance en ton propre jugement: chaque nuit avec elle dans le meme lit etait un enfer...

je me faisais regulièrement engueuler parce que je me retourne parfois au lit et que cela reveillait madame, au point que je ne compte plus le nombre de nuits ou je restais tétanisé à veiller à ne faire aucun mouvement. deux fois elle m'a meme demandé de sortir du lit et de dormir par terre, à meme le plancher... et le pire c'est que je m'executais (aujourd'hui je ne comprends pas comment j'ai pu petit à petit en arriver à un point ou j'acceptais ce genre de chose)...

une nuit: la "guerre de la couette"... sur le thème du "tu prends trop de couette j'ai froid". ça arrivait souvent. la dernière et ultime fois j'ai fini par me revolter (je n'etais quasiment pas couvert) et me suis levé pour allumer la lumière et voir ou en etait cette P... de couette. bien evidemment elle etait toute entière de son coté, pendant de 50cm dans le vide de son coté pendant que du mien rien: de l'air...
je ne raconte pas cela pour dire "hou la mechante qui volait toute la couette"  Razz mais pour souligner le fait que son argumentation etait tellement puissante qu'elle finissait par te faire douter de ta propre réalité.
il a FALLU que je n'ai plus confiance en mon propre vécu, ma propre sensation de ne pas avoir de couette de mon coté et que je me leve et allume pour VOIR..
pour que mes yeux à la lumière tranchent entre la vérité et le mensonge. là ou tout individu "normal" en situation sait bien, puisqu'il le vit, qu'il manque de couette de son coté...

ça parait ridicule cette histoire je sais bien mais ça illustre comment elle finissait par me faire douter de tout jusqu'à mes propres sensations. et c'est CELA qui est infiniment destructeur....

je passe sur l'engueulade du lendemain sur le thème du "tu m'as reveillé en sursaut espece de malade, tu aurais pu juste me le dire gentiment"... moi "mais je l'ai fais 100 fois".... elle: "non tu ne l'as jamais fait". et là encore c'est tellement bien amené que tu finis par douter encore.

en fait ce n'est toujours qu'après, avec le recul, que tu reussis a recuperer le fil des evenements et des propos echangés. Trop tard...

je passe sur l'egoisme maladif, l'insatisfaction permanente quel que soit ce que tu fais (c bien mais ce n'est jamais assez), l'absence totale de reciprocité dans les cadeaux, les petits attentions, les reflexions blessantes "l'air de rien" du genre "tu serais pas un peu radin comme ton père?" (là ou tu as depensé des milliers d'euros en cadeaux/restos/weeks ends et elle: un bouquin en 9 mois), la mauvaise foi crasse et INDECROTTABLE...

et paradoxalement pourtant tu es amoureux, raide dingue. elle te tient...

j'ai fini par comprendre et identifier cela comme une sorte d'addiction à une drogue dure mais destructrice. car parfois aussi elle t'offre un "shoot" de bonheur pur, ou tu retrouves la déesse émouvante, passionnée et sensuelle des débuts.

aujourd'hui je suis en "remission", intellectuellement en complete compréhension de ce qu'elle est, mais emotionnellement encore fragile et obligé d'admettre qu'elle conserve un pouvoir sur moi.

je me sens comme le camé en désintox qui prie pour ne surtout pas rechuter.
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Céline38 le Mer 22 Oct 2014 - 22:11

Si tu as vu la vidéo de Raymonde Hazan sur ce sujet, elle explique combien c'est difficile et quasi impossible de quitter le PN sans avoir au préalable détricoté la toile d'araignée tissée autour de sa victime. Tu as visiblement réussi à partir mais sans ce détricotage... d'où la fragilité de ta rémission... J'ai retenu quelques conseils : ne pas être seul avec le PN; toujours avoir des témoins; le PN se nourrit de la souffrance de sa victime pour effacer sa la sienne, donc quand il n'y a plus de souffrance chez sa victime, c'est lui qui se remet à souffrir et se défend par la violence... Bon courage, tu as fait le plus dur
Céline38
Céline38

Messages : 67
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 47
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 22:14

difficile de ne pas etre seul avec un "PN" lorsque c'est censé etre ta compagne non?
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par SeppAdrohl le Mer 22 Oct 2014 - 22:21

comment peut on être amoureux d'une PN?
SeppAdrohl
SeppAdrohl

Messages : 140
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 34
Localisation : 47

https://cinedimdam.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 22:22

ma psy m'a aidé a comprendre comment je pouvais m'en liberer.... faire confiance à ses emotions, sortir de la logique, dans laquelle "elle" est plus forte que toi et retournera toujours la discussion. cesser de vouloir se justifier ou la guèrir....
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par iiihou le Mer 22 Oct 2014 - 22:28

Je fais partie des sceptiques.
Déjà le cliché est complet : une prétendue victime qui débarque et qui accuse une autre personne, absente, des maux et souffrances de sa vie, et dont le "psy" lui diagnostique son ex, toujours en absence, sans l'avoir jamais vue, de "PN", avec une précision digne de toutes les admirations.

D'abord le psy qui diagnostique un PN comme ça, qui utilise même le terme PN devant ses patients, c'est n'importe quoi. A fuir.

Toi et l'histoire de ton ex, d'abord j'aimerais entendre sa version. Qui sait, peut-être elle est d'accord avec toi. Ou au contraire, elle fait le même tapage dans son coin au sujet du taré qu'elle a rencontrée. Ensuite, dans une relation librement choisie, tu es autant responsable qu'elle de ce qui se passe. Toi aussi tu manipules car tu es humain, toi aussi tu fais des fautes et tu te rends même pas compte, toi aussi tu est sensible à tes tourments et moins sensible à ceux de l'autre, donc tendance perverse. La modalité dont tu te victimise ici montre, entre autres, une tendance narcissique. Enfin bon, peu importe, mais je souhaitais souligner que la sagesse dit "l'enfer c'est les autres", à toi de réfléchir pourquoi.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 22:36

tu as raison, tout est evidemment partial et elle a evidemment une autre version des faits. je me contente de relater un vécu et un ressenti, mais je ne pretends nullement etre blanc-blanc ou decrire une sorte de verité absolue
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 22:42

OK. Le principal intéressé à répondu.

A mon tour.

Primo :

Toujours dans la provocation à deux balles iiihou à ce que je vois.

Permets-moi de corriger deux petites fautes en passant :

iiihou a écrit: au sujet du taré qu'elle a rencontrée.

je préfère "rencontré"; merci.

iiihou a écrit:La modalité dont tu te victimise ici

et "victimises"; merci.

Personne n'est tout blanc ou tout noir et il y a sans doute une part de vrai dans ce que tu dis, mais envoyer de cette façon ce genre de choses à la g... d'un mec qui souffre, je trouve ça limite.

Après, ce n'est pas à moi de te répondre le premier, donc je n'enverrai ce message qu'après la réaction du principal intéressé.
Sachant que je connais bien ZC et ses membres tandis que lui débarque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 22:50

Secundo

iiihou a écrit:
D'abord le psy qui diagnostique un PN comme ça, qui utilise même le terme PN devant ses patients, c'est n'importe quoi. A fuir.

Qu'en sais-tu ?
Tu es bien catégorique !
Moi non plus je n'aime pas cette mode simpliste qui consiste à voir des PN partout. Effectivement, on peut penser qu'il est tombé sur une psy simpliste et pas très maline, mais qu'est-ce qui nous le prouve ? Rien. Sa psy a peut-être raison (même si je me méfie beaucoup aussi de ce concept de PN comme je l'ai déjà écrit plus haut).

iiihou a écrit:toi aussi tu est sensible à tes tourments et moins sensible à ceux de l'autre, donc tendance perverse.

Qu'en sais-tu ? Qu'est-ce qui te permets d'affirmer cela ? Tu connais mechantloup ?
Tu critiques sa psy et tu fais de la psy de comptoir !

Pire : tu viens traiter à demi mots de pervers un mec sous le choc suite à une relation perverse. Le moins que l'on puisse dire est que ce n'est pas très délicat.


iiihou a écrit:La modalité dont tu te victimise ici montre, entre autres, une tendance narcissique.
Discours pompeux (c'est un euphémisme !)... et faux ! Où as-tu vu une tendance narcissique dans son discours ?

iiihou a écrit:Enfin bon, peu importe, mais je souhaitais souligner que la sagesse dit "l'enfer c'est les autres"

La sagesse n'a jamais dit cela. C'est Sartre qu'il l'a écrit.

Qui crois-tu impressionner avec ton blabla ?

iiihou a écrit:à toi de réfléchir pourquoi.

Merci d'essayer de semer la confusion dans son esprit, tu as raison, c'est bien le moment !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par iiihou le Mer 22 Oct 2014 - 23:11

Groustpitchal a écrit:Permets-moi de corriger deux petites fautes en passant
Merci. Je suis sensible à l'écriture correcte.


Groustpitchal a écrit:envoyer de cette façon ce genre de choses à la g... d'un mec qui souffre, je trouve ça limite.
Moi aussi je souffre, et tu m'envoies ce gendre de choses à la g...


Groustpitchal a écrit:Tu es bien catégorique !
Il m'arrive de temps en temps, c'est vrai. Je peux ?


Groustpitchal a écrit:Effectivement, on peut penser qu'il est tombé sur une psy simpliste et pas très maline, mais qu'est-ce qui nous le prouve ? Rien.
Ok tu m'aimes pas, mais pas besoin de faire le virtuose du politiquement correct. Les "psy" qui diagnostiquent des gens qui ne sont pas leurs patients (!) à distance (!) de PN (sic) c'est comme les voyants qui prédisent l'avenir et guérissent le cancer. Et rien ne nous prouves etc.


Groustpitchal a écrit:Tu critiques sa psy et tu fais de la psy de comptoir !
Tu sembles particulièrement attaché au renom de sa psy-aux-vertus-miraculeuses. Je donne mon avis, comme le reste du monde, à toi de donner le tien, d'aider la personne, le champ est libre, je te regarde faire.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 23:31

houla houla, nul besoin de s'agresser mutuellement les uns les autres non?

histoire de pacifier je dirais volontiers que la reaction de iihou manquait peut etre de tact mais pas totalement de pertinence. en soi il a raison de défendre la personne qui est mentionnée et incriminée dans mes posts et qui n'est pas là pour se defendre...

en fait comme je le disais dans un precedent post ici je trouve interessant la vision d'une psy que j'ai croisée et qui defend la these comme quoi deux personnalités se rencontrent et cela aboutit à un couple PN/Victime là ou dans un autre contexte celle ci ne serait pas du tout PN... de une...

de deux... je ne defendais qu'un ressenti qui etait le mien et evidemment partial meme si j'ai essayé de m'attacher aux faits le plus souvent possible.
au fond PN ou pas on s'en fout... pour revenir à une problematique plus classique je dirais que cette union a abouti à quelque chose de fort toxique pour moi (et peut etre aussi pour elle!!!)...

à l'origine de ce topic je voulais juste savoir si j'etais le seul et en quoi notre coté "zebre" nous rendait peut etre plus vulnerables à ce genre de choses.
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Mer 22 Oct 2014 - 23:33

et sinon grouspitchal je suis dég' .... je t'avais fais une longue réponse suite à ton mp privé et le site a planté au meme moment.... grosse flemme de tout retaper
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 23:36

iiihou a écrit:Tu sembles particulièrement attaché au renom de sa psy-aux-vertus-miraculeuses. Je donne mon avis, comme le reste du monde, à toi de donner le tien, d'aider la personne, le champ est libre, je te regarde faire.

Hahaha !

Il va falloir que tu m'expliques en quoi je te semble particulièrement attaché au renom de sa psy !

1. je ne sais pas qui est sa psy : je ne connais ni son nom, ni son éventuel renom
2. je ne connais personnellement aucune psy femme, donc même si on me donnait le nom de sa psy, ça ne me ferait ni chaud ni froid !
3. de savoir qui peut bien être sa psy m'indiffère totalement.

Ce que je dis juste, c'est qu'elle peut avoir raison.

Tu peux me regarder faire, ça ne me fait ni chaud ni froid. Du reste, moi, je t'ai bien vu faire par contre !


Dernière édition par Groustpitchal le Mer 22 Oct 2014 - 23:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Mer 22 Oct 2014 - 23:38

@ mechantloup : c'est vrai qu'il y a eu un gros plantage du site.
Je comprends que tu aies eu la flemme de tout recommencer si tu avais écrit un long mp. Pas de souci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par iiihou le Jeu 23 Oct 2014 - 0:07

mechantloup a écrit:il a raison de défendre la personne qui est mentionnée et incriminée dans mes posts et qui n'est pas là pour se defendre...
En fait je ne la défends pas, seulement attire l'attention qu'un procès in absentia n'est pas la plus crédible forme d'analyse ou un récit sérieux.
Je ne doute pas du tout de ton ressenti "toxique" de la relation.


mechantloup a écrit:je voulais juste savoir si j'etais le seul et en quoi notre coté "zebre" nous rendait peut etre plus vulnerables à ce genre de choses.
Intéressante question, mais il faudrait à mon avis posséder un vulnéromètre et aussi un zebromètre pour faire des comparaisons pertinentes. Car j’ai l’impression que chaque individu pense que c’est lui qui souffre le plus fort au monde.
En l’absence d’appareils de mesure, je dirais quand même que oui, il y a une vulnérabilité (tendance à la catastrophe et non pas statut de victime des autres) plus marquée chez les uns, à cause d’une configuration particulière de leur esprit, le jeu des attentes, des choses inacceptables, des naïvetés, des susceptibilités, de maturité/immaturité, du vécu, de la capacité à se mentir soi-même, des points forts, faibles etc.
Si on accorde crédit au soi-disant principe universel de la nature « qui se ressemble se rassemble » (moi j’y accorde), un zèbre/mouton/marmotte/etc. sera attirée surtout par un autre zèbre/mouton/marmotte/etc. La relation qui s’ensuivra sera aussi une sorte d’expérience scientifique pour connaitre davantage sur ce que sont les zèbres/moutons/marmottes/etc. J’ai vu de nombreuses personnes affirmer avoir eu des déclics sur leur propre fonctionnement suite au côtoiement avec dénouement malheureux d’une personne similaire.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Jeu 23 Oct 2014 - 1:37

iiihou a écrit: chaque individu pense que c’est lui qui souffre le plus fort au monde.



La personne qui souffre le plus sur ce forum ne le sait pas encore et s'en prend à la cantonade pour ne jamais voir son état pitoyable, c'est trop bête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par dedezhu le Jeu 23 Oct 2014 - 10:01

bonjour méchant loup et bienvenu sur ZC...

j'ai retenu cette phrase que tu as écrite:

"mon ex compagne a été PN avec moi là ou elle ne le serait pas forcément avec quelqu'un d'autre"

je voudrais m'exprimer sur deux choses:

il y a de bons et de moins bons psys, ceci est dit dans l'absolu (théorie) et je ne suis ni la psy ni dans le théorique, du moins je tache d'éviter l'un et l'autre

je pense qu'un des grands avantages de ZC c'est d'avoir la possibilité de faire son propre travail (d') intérieur en glanant ou non, en ajoutant-en retranchant ce qui peut-être dit, analysé (cependant comparé je n'y crois guère) sur ce fil et d'autres

tu as déjà à ce que je sens au travers de ce que j'ai lu de ton "dire" un recul suffisant sur la situation de l'emprise

cette aventure amoureuse (c'est de toute façon de l'amour) "déchirante" de ton vécu à devenir "a carpet" me touche particulièrement

pour évacuer le paillasson que j'ai été au regard de mon ex-épouse (j'ai un recul suffisant, divorce il y a 15 ans) qui je ne sais s'il elle était PN ou non mais vraisemblablement "malade", j'écris

l'écriture le semble être toujours une forme de thérapie-évacuation que celle-ci soit publiée ou non en librairie ou partagée

ainsi j'ai écrit de nombreux romans mettant en scène des "scènes" justement...

oui je crois en effet que comme sepadrohl le dit que des individus "passent leur temps à chercher les gens qui sont sensibles et réfléchissent" et je ne dirais pas que spécialement des PN le font et qu'ils cherchent... Et ce n'est pas tant le fait qu'ils réfléchissent... plutôt celui de leur hyper-sensibilité et leur intuitivité qui peut être une "incitation" à jalouser et à casser une personne... aussi je ne sais absolument pas si mon ex-épouse est ou non une PN cependant que je sais qu'elle m'a amplement démoli (et je me suis dévalorisé moi-même en même temps - je n'ai su ma surdouance qu'il y a un an et demi d'où mes retours assez fréquents dans "mes" passés cependant sans souffrance)

il y a ici à Lille un homme (un ex-ami je dirais) marié à ma prof japonaise de calligraphie qui n'a cessé de me harceler (en commençant par une démolition, enfin il a tenté! ce qu'il n'a pas réussi) depuis un an et de me critiquer, ma vie, mes choix, etc. Avec un malin plaisir au coin de la bouche

le fait que j'ai compris pourquoi j'étais différent et pourquoi j'avais des difficultés d'adaptation dans la société française (toutes choses que j'ai surmonté dans ma vie asiatique en Asie) m'a donné la possibilité de dire à un "démolisseur" qu'il est un "démolisseur"

et que je n'ai nul besoin ou envie de vivre des moments en compagnie de personnes qui, dans leur mal-être, souhaitent entraîner les sensibles...

le PN, s'il existe, est un manipulateur, un tireur de ficelles, conscient ou non, je ne sais pas et il est vrai que dans une vie de couple où il y a des "déchirements" intenses il est très difficile de comprendre (quand on est à l'extérieur, non impliqué, non souffrant) le déroulement des choses

faire un travail de détachement

fort difficile pas impossible


dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Jeu 23 Oct 2014 - 12:58

dedezhu a écrit:

tu as déjà à ce que je sens au travers de ce que j'ai lu de ton "dire" un recul suffisant sur la situation de l'emprise


hélas je n'en suis pas si sur... il y a un fossé entre un recul intellectuel/rationnel sur la situation et le recul emotionnel. comme l'a dit quelqu'un d'autre ici je n'ai pas forcément détricoté les fils qui me tenaient sous emprise et aussi fou que cela puisse paraitre je sais/sens que j'ai encore des sentiments forts pour cette femme. d'ou ma comparaison avec une rémission de toxico et tous les risques de rechute associés.

le souci aussi réside dans une sorte de résilience qui, avec le temps, nous fait oublier les mauvais moments. en soi et en general c'est un phénomene positif, l'oubli des souffrances. ici en agissant comme un filtre ou ne résiste que le souvenir de son charme je me sais fragile.

c'est dingue mais, si elle s'y etait pris autrement que par son "agression" de dimanche matin, mais au contraire avec douceur etc... j'aurais replongé aussi sec. la suite au prochain épisode?
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Jeu 23 Oct 2014 - 14:12

mechantloup a écrit:
c'est dingue mais, si elle s'y etait pris autrement que par son "agression" de dimanche matin, mais au contraire avec douceur etc... j'aurais replongé aussi sec. la suite au prochain épisode?

Possible en effet.

Cela dit, en abordant la question franchement, tu as reçu des soutiens de plusieurs membres. C'est une bonne chose.

Petit détail : ton ex sait-elle que tu es sur ZC ?
Je ne dis pas ça pour te faire flipper, mais j'ai un jour fait part de certains pbs sur ZC, avec un autre pseudo et tout et tout et elle m'a reconnu.
Je ne te dis pas la m... !

Je ne dis pas ça pour te faire flipper. Juste, pour que tu saches que ça peut arriver si elle sait que tu fréquentes ce forum.

Cela dit, je pense vraiment que tu as bien fait de faire part de ton expérience ici !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par iiihou le Jeu 23 Oct 2014 - 14:23

Elle avait une autre version, comme par hasard. Smile
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par dedezhu le Jeu 23 Oct 2014 - 15:36

"la suite au prochain épisode?"

le prochain épisode c'est... toi très probablement toi

si tu es parti c'est que tu es (re)venu (vers toi-même) car comment vivre quand on ne sait pas (encore, là dans ce maintenant et d'autres "encore" plus tard) qui on est

par exemple: ai-je été ce qu'elle (mon ex-épouse) voulait que je sois pour elle
as-tu été ce que tu voulais être par/pour elle (ton ex-compagne)
as-tu été ce que tu es

pas impossible que d'être sur ZC te donne (peu à peu) les matériaux de la construction de soi-même car j'estime l'échange (il y a parfois de l'agressivité mais ça n'est pas bien méchant) fondamental, positif, amical, altruiste, choses essentielles et même un échange qui ne me conviendrait pas (c'est arrivé sur ZC), avec le recul, le négatif s'inverse en positif

c'est une posture du mental que j'ai apprise il y a longtemps
je ne dis pas que cela est facile

"je n'ai pas forcément détricoté les fils"

il y a au moins trois pelotes dans un couple
la mienne, la sienne, la nôtre

s'il est impératif de se détacher commencer par détricoter quoi?

c'est un peu comme apprendre le japonais (ce que j'ai fait) : tout à la fois, parler, lire, écrire

enlever une à une délicatement les rangées de laine prendre le temps
je me suis détaché (dans ma situation) sinon je mourrais... lentement

groustpitchal a sans doute raison grande discrétion si le "détachement" est au "programme"

après mon divorce j'ai eu une relation avec une japonaise à Paris
trois années... passionnantes et... d'enfer très amoureux
deux années pour se remettre de la rupture qu'elle a souhaité
(changement de région, son travail)

non j'avoue que rien n'est simple
cependant que la difficulté est constructive peut l'être
s'il y a le "gaman" (en japonais la force mentale) nécessaire

si tu sais où tu vas et même si le fil est mince
tu as cette force que tu sois seul ou que tu sois "en elle"/ avec elle




dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Céline38 le Jeu 23 Oct 2014 - 23:33


Tu dis que si elle n'avait pas été aussi agressive tu aurais replongé aussi sec... C'est justement parce qu'elle a senti que tu avais détricoté un bout de la pelote et qu'elle ne pouvait pas aspirer ta souffrance pour apaiser la sienne qu'elle s'est mise en mode agression.
Quand je te conseillais de ne pas être seul avec elle et de t'entourer de témoins, c'était dans le sens d'éviter l'isolement dans lequel ce type de relation cherche à t'enfermer... pas de vivre en communauté
En parler sur le forum, c'est déjà ne plus être seul avec cette relation et poursuivre le détricotage
Céline38
Céline38

Messages : 67
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 47
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Ven 24 Oct 2014 - 14:19

groustpitchal, non elle ne sait pas que je suis sur ce forum, mais tu as raison.... etre discret, et moi comme un con j'utilise le meme pseudo que j'utilise partout depuis des années....

merci à tous et toutes de vos messages en tout cas. le plus difficile dans mon souvenir était aussi le fait de ne pouvoir jamais en parler, et l'impression d'etre le seul à vivre ce genre de chose. je découvre ici que je ne suis pas seul et que je peux trouver de la compréhension...
le challenge? peut etre reussir maintenant à transformer cet "après" en deuil amoureux classique?
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par dedezhu le Ven 24 Oct 2014 - 14:31

en effet le mieux est d'en parler ou de l'écrire pour prendre son recul

d'arranger les choses pour soi-même (d'abord)

aller au fond de soi (sans compromis) un choix possible et lent

longue réparation au "garage"

un jour on ne sait pourquoi et comment (avec exactitude) on se réveille

on est différent

toujours fort-faible mais au moins on le sait et on sait pourquoi

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Ven 24 Oct 2014 - 14:42

c'est vital en l'occurence d'etre cru... ce n'est pas toujours le cas. cette relation m'a coupé de certains amis qui depuis sont devenus les siens Sad
c'est recent, je suis encore rempli de questionnements et affamé d'informations sur ce type de personnalités pour comprendre ce que j'ai vécu et qui sait m'en prémunir à l'avenir. d'abord comprendre et se renarcissiser, faire le deuil des sentiments que, paradoxalement, j'ai encore pour elle. un jour cesser de regarder en arrière pour enfin pouvoir de nouveau regarder en avant.
vous en avoir parlé et avoir lu vos avis/conseils/compassion m'a beaucoup aidé et renforcé. j'ai encore beaucoup de chemin à faire
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Ven 24 Oct 2014 - 16:12

Ce sujet amène directement des contestations sur ZC...et ailleurs.
Doutes bien fondés ou /et maladroits ou carrément un expert qui va se régaler à venir "aspirer le peu de bien être, d'air" que tu viens ici respirer.
Pire qui risque de te faire retourner en arrière dans ta confiance en toi !

Que faire ?
Respirer, être bien attentif à ce qui émane de toi et les différentes approches de toutes sortes de personnes que tu pourras croiser , en live ou virtuellement : ce ne sont que des apprentissages.

Peu importe l'identification du "type" de personne que tu as rencontré, tu as vécu une relation toxique et en es conscient.

D'abord dit-toi que tu as le droit d'encore te planter et craquer à nouveau pour ses CHARMES ( avec tout son sens le mot !)....
Tu as juste le droit , parce que le micro bonheur et bien être qu'elle t'a apporté , que tu ressens comme si intense si unique et pour lequel tu peux " replonger" rien que pour ressentir "ça" encore une fois malgré "tout le reste"....il existe , a existé...lui aussi ... (et il existe en toi et auprès de personnes saines, en plus simple, aussi beau et durable...je sais que ces mots sont comme un nuage sur tes douleurs de l'instant...)
Je me doute qu'en lisant cela pour certains yeux ça va couler...

Oui ces histoires là c'est comme les bonbons des farces et attrapes : beau papier brillant, bon goût et d'un seul coup un piquant horriblement poivré t'explose dans la gueule ...


Alors , si tu sens que tu glisses vers elle, essaye , si tu peux, de te rappeler "toi équilibré, dynamique et heureux sans elle " ( je sais , je sais ça fait un peu " prince parfait" !)
Pas de grandes choses: des éclats de rires avec des pôtes...un super repas...enfin tout ces petits riens , ces silences, ce calme....d'une vie saine...

Ces petits riens de la vie, prêtes-y attention , un peu plus chaque jour.

Si jamais tu sens ton " espace vital " être envahi de nouveau par elle: si tu as encore qq'un de confiance, prévient le/la. Ne reste pas seul, ni sans informer des personnes de confiance.

La fuite de ces situations là, j'en connais qui ont choisi une autre sortie ou risqué de subir cette "sortie non désirée" ...

Peu importe les blabla sur le sujet PN, "oui, non, on s'en fout" STOP , quelqu'un parle de sa souffrance ( toi en l’occurrence  ) donc = RESPECT !


Ton corps garde en mémoire la pression subit pendant cette " vie de couple" , respecte- le tant que tu peux, au moins en reconnaissant les signes qui montrent dans ton propre corps que "tu pars loin de toi" .

Allez , je me lâche :
Je suis sure que tu es fort, qu'elle te trouve ici ou ailleurs ne te fera jamais un deuxième trou du cul !
Soit tu craques à nouveau pour elle ( et alors ? aucun jugement !) , soit tu traces ta route.
Seulement dis-toi à présent bien une chose :
ici, certaines personnes savent carrément ce dont tu parles !
Non, tu n'as pas rêvé, tu as bien vécu "ça" ! Tu vis "ça" !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Ven 24 Oct 2014 - 16:28

Très beau message Rhaaaaa... une "mise en abime" des choses remplie de poésie et de compassion qui me va droit au coeur. touché par sa sagesse, sa poignante humanité. tu as su aussi saisir le "tragique" un peu shakespearien des choses. reste cette étrange sensation d'avoir aimé et d'aimer encore un etre partiel, qui n'existe pas, une moitié d'elle dont l'autre moitié serait faite de mes reves et fantasmes... une femme "canada dry" avec le gout, la couleur, la texture de celle que tu avais attendu ... c'est naif et stupide, immature sans doute, et ça passera...
comme passent toutes les choses.
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Zebra-Finch le Ven 24 Oct 2014 - 18:04

Moi j'ai vécu ça aussi (dans le spoiler en bas du message) :
http://www.zebrascrossing.net/t18491p40-qu-attendez-vous-d-une-relation-amoureuse-les-questions-qui-fachent#809162
Et encore, ce n'est que peu de choses..
La partie positive, je la raconte après, j'ai beaucoup appris de cette expérience.

Là où elle avait raison, c'est que j'avais un problème.
J'ai vraiment réalisé qu'avant je ne m'aimais pas, j'avais une telle empathie que je ne mettais jamais de limites aux autres, j'acceptais tout au point de m'oublier.
Ça ne veut pas dire qu'il faut devenir méchant, non il faut s'aimer soi, ne pas baisser le regard, garder sa capacité à aimer, à s'aimer. Ne pas tomber dans la confusion émotionnelle et la communication tordue comme elle le fait.
Et c'est vrai qu'elle pouvait aimer énormément, au point de promettre la lune.

Là où elle avait tord, c'est qu'elle se méprenait sur la nature de mon problème.
Elle m'accusait toujours de ne pas l'aimer suffisamment, alors que je l'aimais tellement que je n'arrivais pas à lui dire (d'où l'importance de croire en l'amour qu'on ressent, et de l'exprimer, à travers le regard d'amour les yeux dans les yeux). Face à sa haine, j'aurais dû lui dire je t'aime. Ce qu'elle disait de positif était très instable, ça pouvait vite basculer, et moi je me laissais complètement déstabiliser.

Je pourrais en dire encore plus. C'est un roman cette histoire Smile
Aujourd'hui je me dis qu'il ne faut jamais donner raison à la haine et à la peur dans ce genre de situations, mais bien à l'amour et à la vérité (ça répare toutes les blessures).
En fait il ne faut jamais faire confiance à ce qu'elle dit si elle ne te regarde pas dans les yeux, il faut écouter son langage non-verbal, ses yeux, son visage, et écouter le tien en réponse : imitation, opposition. Rien que de la regarder dans les yeux, ça donne une réplique immédiate spontanée à tous les trucs qu'elle sort, ça permet d'avoir de la répartie..

Moi je pense que si tu travailles sur toi, et que tu sais poser les limites, que tu sais t'aimer, tu peux vivre un truc encore plus fou avec elle. Mais bon faut que tu sois prêt à dominer la situation, à en baver un temps, mais pour un truc bien. A voir...car faut vraiment être solide..
Zebra-Finch
Zebra-Finch

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par guismo le Sam 25 Oct 2014 - 12:35

Faites gaffe, y en a des comme ça qui trainent sur le forum ...

guismo

Messages : 54
Date d'inscription : 21/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Dim 26 Oct 2014 - 13:43

Zebra-Finch a écrit:
Là où elle avait raison, c'est que j'avais un problème.
J'ai vraiment réalisé qu'avant je ne m'aimais pas, j'avais une telle empathie que je ne mettais jamais de limites aux autres, j'acceptais tout au point de m'oublier.
Ça ne veut pas dire qu'il faut devenir méchant, non il faut s'aimer soi, ne pas baisser le regard, garder sa capacité à aimer, à s'aimer. Ne pas tomber dans la confusion émotionnelle et la communication tordue comme elle le fait.
Et c'est vrai qu'elle pouvait aimer énormément, au point de promettre la lune.

je me reconnais tellement là dedans...
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Dim 26 Oct 2014 - 13:48

guismo a écrit:Faites gaffe, y en a des comme ça qui trainent sur le forum ...

tu dis cela comme si tu annoncais que des predateurs rodent dans la savane.... à ce point là?
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Zzhorlienar le Dim 26 Oct 2014 - 14:42

bonjour,

je voulais réagir un peu là dessus...

personnellement c'est ma mère qui a des tendances de PN, même si ce mot peut vouloir tout et rien dire... et j'en suis arrivée à un point où j'ai coupé les ponds avec toute la famille pour cause de trop grande toxicité... j'ai 30 ans et j'ai besoin de me réaliser moi, par moi et pour moi, ce qui je le sais maintenant est mission impossible si elle ou qui que ce soit sous son influence serait possible sous tellement de conditions que finalement non impossible.

je penses qu'en matière de relationnel il faut bien comprendre une chose: être avec l'autre ce doit être du plus, pas un moyen d'être... dans l'histoire que tu racontes je vois surtout deux personnes mal dans leur vie et qui cherchent dans le "nous deux" une forme d'identité où l'autre est une extension de soi. Je ne sais pas si ça te cause et si ce genre de chose était là avant ou si ça s'est mis en place pendant, mais c'est à ça que ça me fait penser.

En tant que "zèbre" ou je sais pas si ça vient de là mais je parait forte et capable d'aider donc j'attire des mecs qui ont "besoin" que je sois là pour eux. Je le sais donc souvent je les repousses car 1 pas d'attirance de mon côté et 2 la relation ne pourrait être que toxique à court ou moyen terme.

J'ai surtout envie de te dire que tu possèdes une grande force en toi, qui se voit notamment par le fait que tu as réussi à l'éloigner quand même assez rapidement au regard de ce que ça aurait pu être... et surtout ne reste pas seul avec tout ça, ton suivit psy a l'air de t'aider donc appuies toi là dessus, rappelles certains de tes amis qu'elle a fait fuir (si tu peux) ils t'aideront aussi dans tout ça (et s'ils t'envoient bouler essaye de comprendre pourquoi car si ce sont de vrais amis ils reviendront)

Zzhorlienar

Messages : 34
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 36
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par guismo le Dim 26 Oct 2014 - 15:22

Je vais pas donner de nom, mais pour en avoir été victime, je te le certifie.
Hum si tu fouilles mes anciens messages, tu verras que j'ai été banni pour avoir violemment pris à part ladite personne qui cause des problèmes (et évidemment protégée par la modération).

Donc be careful.

guismo

Messages : 54
Date d'inscription : 21/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Zebra-Finch le Dim 26 Oct 2014 - 17:02

Guismo tu sais j'ai regardé un peu le topic.
Dans ces situations la rage ne règle rien, au contraire on est perdant, ça démontre une difficulté à gérer la situation...et malheureusement ça nous retombe dessus. L'idéal est de ne pas rentrer dans ce jeu de provocation, de poser des questions, essayer de comprendre...
Si tu t'attaques à la bêtise, ou à ce qu'on peut considérer comme de l'humour un peu lourd, tu n'as pas fini. Tu peux passer ta vie à ça...
Par contre, si tu relèves le niveau en reformulant une question plus intéressante, ou mieux ta question (car j'imagine que tu voulais en savoir un peu plus que "avez-vous réussi à faire des rencontres", sans pour autant que ça soit le "GalaVoiciQuicoucheavecqui"), en ajoutant de la valeur...là on te suivra Smile

Dire que les autres sont PN, s'ils sont destructeurs pour soi....certes...mais il y a mieux...savoir les gérer. Ça commence par savoir se gérer soi. Faut pas perdre son temps avec le négatif des autres, c'est le positif en toi qui sera gagnant, et qui les amènera à l'être aussi Smile
Zebra-Finch
Zebra-Finch

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Moujik le Dim 26 Oct 2014 - 22:03

Haha, c'est drôle,
Je n'étais pas encore inscrit sur le forum et j'allais voir dans cette section histoire de rêver un peu sur des histoires de complicités intellectuelles, de belles histoires d'amour, et voilà que je tombe sur ce topic !

Je viens de m'inscrire et c'est le premier message que je poste, et bien sache que je sors d'une relation similaire, avec quelques variantes. Et j'ai eu cette relation avec... la psy qui m'a diagnostiqué HP. Autant dire que coté déontologie c'est à revoir, mais passons les détails.

Ce que je peux dire par rapport à cette expérience, c'est que de qualifier quelqu'un de PN permet de rationaliser et de se déculpabiliser. Oui, il y a un grand effet de mode, l'express publie une pléthore d'article sur le sujet, tout le monde en parle, et il ne faut pas raisonner avec des petites étiquettes.
Mais le comportement des PN est tellement stéréotype, les variantes tellement maigres, que lorsqu'on a vécu avec une personne comme ça il n'y a plus de place pour le doute.

Je te comprend Absynth00, je pense qu'il n'y a que le temps qui peut vraiment guérir de ce genre d'expérience, si ce n'est l'amour de soi. Ces personnes donnent l'impression d'une grande force car elles ne reculent devant rien et sont d'une patience extrême, et ça les rend très séduisantes, mais il faut rester le personnage principal de sa propre histoire, et ne pas devenir la chose d'un autre.

Moujik

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 31
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Zebra-Finch le Dim 26 Oct 2014 - 23:33

Je pense aussi que les psy sont les mieux placés pour savoir comment travailler leur égo, et donc à force de travailler sur eux, peuvent devenir PN...puis faut voir que pour encaisser la souffrance des autres à longueur de journée, faut être blindé...

En fait faut être empathique à la base, et devenir PN ensuite. Smile
Comme ça aucun problème pour gérer les méchants...tout en restant sensible pour soutenir ceux qui souffrent. Pouvoir mettre le curseur là on on veut Smile

Et je me disais aussi que l'altruisme provient de notre propre égo.
Si toute forme de perversion est la satisfaction de notre égo, on peut donc en théorie, à la manière de certains psy, être pervers narcissique altruiste ? Smile
Zebra-Finch
Zebra-Finch

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Moujik le Lun 27 Oct 2014 - 11:28

ouai si on pouvait choisir, la vie serait facile Wink
mais bon, pour être comme ça il faut avoir vécu une enfance chaotique, et ton insensibilité se paye par une souffrance quotidienne que seule la destruction de l'autre peut atténuer... un vampiiiiire.
Je vois pas comment quelqu'un comme ça peut être altruiste ! qu'on ai une bonne estime de soi ou pas...

Moujik

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 31
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Lun 27 Oct 2014 - 12:51

Moujik a écrit:
Mais le comportement des PN est tellement stéréotype, les variantes tellement maigres, que lorsqu'on a vécu avec une personne comme ça il n'y a plus de place pour le doute.

C'est fort possible.

Moujik a écrit: il faut rester le personnage principal de sa propre histoire, et ne pas devenir la chose d'un autre.

+ 1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Invité le Lun 27 Oct 2014 - 13:00

Je pense que je ne vois pas (plus, pour être honnête) des PN partout.

Par contre, j'ai fait la brève expérience pas plus tard que ce week-end d'un échange verbal (dans un cadre professionnel) avec quelqu'un dont la communication et le comportement avaient énormément de ressemblances avec celui d'un MPN !
Flippant !

Je n'ai jamais vu ça. Enfin si, mais là, vraiment, c'était du grand art !

Tout y est passé : et je te fais attendre 2 jours alors que c'est très urgent, et je ne regarde même pas ton travail, je parle de manière inaudible, ambiguë, j'ironise, je maintiens le doute, je te fais douter…. Incroyable !!!
Si ce n'était pas de la communication perverse, ça y ressemblait vachement ! Au point de me faire douter d'un travail sûr !!!

Vivre avec quelqu'un de comme ça est à mon avis carrément dangereux !
Je pense que des PN, il y en a très peu. Mais il y en a !! Ou, en tout cas, des gens qui se rapprochent du "modèle théorique" !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par iiihou le Lun 27 Oct 2014 - 14:11

Vu qu'on est toujours le PN de quelqu'un d'autre, oui, il y en a des PN.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Absynth00 le Lun 27 Oct 2014 - 14:15

la preuve est faire que l'on peut etre pisté sur ce type de sujets, une amie vient de me faire remarquer qu'elle avait retrouvé ce fil de discussion après recherche sur google. du coup comme certains l'auront constaté j'ai changé mon pseudo et modifié mon profil. des fois ce monde moderne m'effraie....
Absynth00
Absynth00

Messages : 25
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 48
Localisation : angers

Revenir en haut Aller en bas

zebre et perverse narcissique.... Empty Re: zebre et perverse narcissique....

Message par Kodiak le Lun 27 Oct 2014 - 17:22

Absynth00 a écrit:la preuve est faire que l'on peut etre pisté sur ce type de sujets, une amie vient de me faire remarquer qu'elle avait retrouvé ce fil de discussion après recherche sur google. du coup comme certains l'auront constaté j'ai changé mon pseudo et modifié mon profil. des fois ce monde moderne m'effraie....

La précision des algorithmes utilisés par Google rend logique ce traçage d'un forum public si les termes de recherche utilisés sont "PN" voire encore plus précis.
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum