La crise du logement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La crise du logement

Message par offset le Dim 6 Juil 2014 - 18:36




http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203514518111-la-fin-de-la-crise-du-logement-est-elle-envisageable-673505.php







http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203613102071-logement-encore-un-plan-de-relance-pour-rien-1020931.php#



http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/22/terra-nova-fait-des-propositions-pour-resoudre-la-crise-du-logement_4405178_3234.html

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par offset le Mar 8 Juil 2014 - 19:09

"Se loger est la première préoccupation des français. La première. Peu d'offres, loyers exorbitants, des conditions contractuelles abusives... 10 millions de Français seraient touchés par la crise du logement et près d'un Français sur deux a peur aujourd'hui d'être victime du mal logement... Arnaques, combines et système D ... Les fausses fiches de paye pour obtenir un logement sont devenues une pratique courante. Dernière initiative gouvernementale : une loi pour bloquer les loyers qui provoque un malaise chez certains propriétaires. D'autres se tournent vers des habitats insolites, containers, mobile home et même anciens bureaux. Il y a aussi, ceux pour qui le logement n'est pas un problème. Ils cherchent des habitats hors classe, de l'immobilier de luxe. Là, le prix du m2 n'est jamais affiché. Et leurs agents immobiliers ressemblent plus à des agents artistiques qu'à des commerciaux."



offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par R3D le Mer 9 Juil 2014 - 2:55

Remettons le squat au gout du jours Smile

Il y en a pas mal a lyon,c'est vraiment des endroits géniaux et c'est fort utile pour des gens dans une situation précaire qui veule retrouvez une vie relativement stable.

R3D
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 845
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 21
Localisation : PYONG YANG

http://kodoku-zoku.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par ou-est-la-question le Mer 9 Juil 2014 - 7:31

trouvé un petit truc sur le squat :

http://www.letudiant.fr/loisirsvie-pratique/logement/logement-une-chambre-en-ville-10351/ve-gp-09-se-loger-sans-se-ruiner-quand-on-est-13246.html

sinon je viens de découvrir qu'il existait une loi en France que les préfets n'appliquent jamais : ils peuvent réquisitionner un logement laissé vacant depuis plus de 6 mois par son propriétaire pour héberger les mal logés

que cette loi soit appliquée !! (avec en contre-partie un état des lieux obligatoire afin de limiter au maximum les dégradations)

de même je propose que soient surtaxés les propriétaires de logements vacants

parce que les propositions du gouvernements hein !
est soumis à l'état le problème de gens sans logement
et comme solution l'état propose une facilitation pour accéder à la propriété
cela ne résoudra rien mais rien du tout

les gens qui ne peuvent même pas payer un loyer n'en ont rien à faire que d'autres puissent accéder à la propriété plus facilement !

ce sont les conditions locatives qu'il faut revoir et ceci en profondeur
demander un revenu de 3 fois le loyer voire 1 an de loyer comme caution est inadmissible

avis d'un proprio :
personnellement je suis propriétaire d'une grosse bicoque et j'ai tenté durant 10 ans deux choses
(je dis "tenté" , mais j'ai fait , j'ai agi , et je raconte ce qui va suivre sans émettre aucun regret)
-d'une part de louer à bas prix un petit appart qui est dans la maison , sans caution , sans bulletin de salaire
j'ai du être payée un an en tout et ce fut très difficile de faire partir les gens (je n'ai jamais employé la justice)

-d'autre part de "donner à habiter" le deuxième étage de chez moi sans loyer pour des personnes qui n'avaient aucun endroit pour se loger ; ils pouvaient entretenir cet étage en contre-partie (ce n'était pas obligatoire)
j'ai accueilli ainsi un couple de chinois faisant ses études en France, puis une famille brésilienne , et pendant des années un jeune couple de ma ville qui a eu 1 puis 2 enfants à la maison
résultats ? je suis ravie car ils se sont tous resociabilisés ont trouvé un emploi et leur moral est remonté au beau fixe ceci grâce à l'économie d'un loyer à payer , loyer qu'aucun d'entre eux ne pouvait payer
par contre je ne suis pas ravie car , notamment les derniers "locataires" ont entièrement dégradé cet étage (portes démontées et cassées, vitre des fenêtres brisées , feu sur les planchers ..comme s'ils avaient décidé de faire un barbecue...)
et surtout j'ai eu à faire face à de la violence ; tous mes "locataires" ont été violents physiquement et/ou moralement entre eux , alors que je leur avais dit d'emblée : aucune violence n'est admise dans cette maison
si j'en constate vous êtes virés !
(et pareil pour les virer : Bonjour !)
je vivais seule dans cette grosse bicoque , mais j'ai même connu grâce à ces "locataires" des trouilles à ne pas piquer des hannetons (quand ils ont décidé de prendre 2 rot , clebs qu'ils laissaient en totale liberté chez moi et qui me grognaient dessus lorsque je rentrais , je pouvais rester ainsi 2 heures coincée dans l'escalier collée contre le mur sans bouger avec ces bestiaux qui me "surveillaient" )

qu'est-ce que je peux tirer de ces 10 années ?
5 ans ont passé j'ai oublié les déboires , et comme je l'ai dit je n'ai aucun regrets (avec mon compagnon nous avons réparé le 2è étage cela nous a pris 2 ans)
mais je ne recommencerai pas à héberger des inconnus
maintenant je "prends" des personnes que je connais un chouillas ou que des amis connaissent en leur demandant de me payer un loyer dès qu'ils auront trouvé du travail , et cela se passe très bien

est-ce que je me suis fourvoyée ? est-ce que je n'ai pas été sélective ? est-ce que je n'ai pas été assez ferme ? peut-être , sans doute et je m'en tape , car je ne me voyais pas non plus avoir des critères sélectifs face à la misère




ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par ou-est-la-question le Mer 9 Juil 2014 - 7:42

je rajoute que cette proposition de faciliter l'accès à la propriété est un leurre
car il faudrait , en ce cas , réviser à la baisse toutes les taxes (foncier etc) qui incombent aux proprios sinon cette décision n'est prise que pour renflouer les caisses de l'état par l'intermédiaire de ces taxes

de plus pour la réquisition des logements vacants il faudrait en + une assurance bas prix ou avec participation de l'état afin que les proprios n'aient pas à trop débourser de leur poche en cas de dégradation



ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par offset le Mer 9 Juil 2014 - 10:17

@R3D, le squat devient de plus en plus un système D, ce n'est pas normal d'en arriver là dans un pays comme la France !

@où-est-la-question, tu as de très bonnes idées, dommage que tu ne soit pas au sein des décideurs politiques  Very Happy 
La loi qui vient d'être voté, ne résoudra pas la crise du logement, tant que les lois seront votées sans prendre en compte
le problème dans sa globalité, les choses ne changeront pas.
Pourtant il y a des solutions, des terrains, des bureaux vides....etc

Je trouve que Terra Nova (l'observatoire des politiques publiques en Europe) propose des solutions très intéressantes :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/22/terra-nova-fait-des-propositions-pour-resoudre-la-crise-du-logement_4405178_3234.html

http://www.tnova.fr/a-propos/presentation


Dernière édition par offset le Lun 21 Juil 2014 - 22:59, édité 1 fois

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par ou-est-la-question le Mer 9 Juil 2014 - 16:42

je ne connaissais pas Terra Nova merci 0ffset

bon mais n'empêche que je ne suis pas d'accord avec toutes leurs propositions

- retirer le PLU du pouvoir des maires ?
OUI car 90% des maires touchent des pots de vin dès qu'il y a construction sur leur commune
(sans compter les passe-droits, les "faux" appels d'offre etc etc )mais si c'est la communauté des communes qui "gère" les PLU je ne pense pas que cela soit guère mieux sinon pire car cette CDC n'est là que pour diluer les responsabilités
NON car c'est la seule façon d'avoir un et un seul responsable des constructions : le maire , Il faudrait juste cadrer celui-ci au mieux de façon juridique afin d'alourdir les peines judiciaires justement en cas de
pot-de-vins/appel d'offres foireuses/et autre copinage

-"l’acquéreur d’un terrain à bâtir serait obligé de construire dans un délai de cinq ans après son achat, faute de quoi il devrait payer une taxe calculée en fonction de la constructibilité maximale du PLU.
..... le propriétaire pourrait être exproprié – à la valeur du foncier non constructible –, s’il n’obtempère pas. Petite compensation, il pourrait aussi exiger que la collectivité lui rachète son terrain au même prix."


la plupart des gens qui acquièrent un terrain sans le bâtir dans les 5 ans c'est qu'ils n'ont plus les moyens de le faire !
Combien en voit-on de ces pauvres gens dormir dans une caravane ou un mobile home ? sur leur terrain qu'ils payent à crédit avec difficulté hein ?
et c'est encore eux qui vont être expulsés ?????
ça va pas la tête ?
et la mairie va racheter leur terrain au même prix ? (ça je n'y crois pas vue le droit de préemption très très largement utilisé par les maires)

mais Terra Nova oublie que la plupart des propriétaires de ces  terrains ont encore un crédit sur le dos
qu'au terme des 5 ans seule une partie des intérêts a été payée
(et pas le capital) ainsi donc la totalité du produit de la vente va aller directement à la banque sans plus aucun sou pour les ex proprios,
qui vont se retrouver à la rue avec leur caravane sur le dos !
ah tu parles d'une solution pour atténuer la crise du logement !!!


-"Des organismes publics pourraient consentir sur leurs terrains des baux emphytéotiques de très longue durée (99 ans) et des particuliers à faibles revenus pourraient y acheter des logements sans payer le foncier."

foutaise ! c'est exactement ce qui existe !
que tu soies obligé de racheter un bien tous les 100 ans ?
mais on le fait déjà avec les droits de succession
prenons un bien de valeur 500.000€
actuellement on en paye 25% tous les 25 ans (à chaque héritage en ligne directe ) donc au terme de 4 générations le bien a été payé 2 fois
et en 200 ans il aura été payé 4 fois

si en plus cette histoire de baux emphytéotiques de 99 ans passe en France SANS RABAISSER LES DROITS DE SUCCESSION en 100 ans le bien aura été payé 3 fois et en 200 ans il  aura été payé 6 fois
(me trompe peut-être dans les calculs , je compte sur vous pour rectifier)
c'est très lucratif pour l'état non ?
je ne vois pas comment cela pourrait encourager les proprio à ne pas vendre !
ni à encourager les gens à acheter !!!

au lieu de chercher à construire à tout prix en France de l'immobilier merdeux et moche de surcroit , et de chercher absolument  à ce que les gens moins favorisés puissent accéder à la propriété (au plaisir des banques et des taxes d'état) il faut voir le vrai problème du logement

ce n'est pas tant l'acquisition qui prime c'est déjà arriver à se loger en locatif qui est prioritaire

donc au lieu de construire des horreurs (constructions non durables en +) partout en France , logements que les gens ne pourront peut-être pas garder (ni encore moins transmettre) pour des personnes les moins favorisées, il faudrait plutôt  permettre l'occupation des 2,4 millions de logements qui sont vacants ( et comptabiliser plus sérieusement TOUS les logements vacants)

déjà , il n'y aurait plus de sans abris ni d'habitat précaire

par ailleurs , par exemple l'Assurance Maladie est propriétaire de biens acquis sur le dos des malades (pour les personnes qui ne pouvaient pas et qui ne peuvent pas payer les frais médicaux d'hospitalisation ou d'hébergement l'assurance maladie se paye sur l'héritage des personnes malades)

Ces biens que l'AM refuse de chiffrer sont soient loués à bas prix (copinage) soit vendus sans que les recettes n'apparaissent dans les caisses de l'AM

Pourquoi ne pas proposer que ces bien acquis dans toute la France "sur du social"  reviennent au social ?

on aurait ainsi une lecture plus transparente du budget de l'AM et au moins nous saurions où va l'argent (et le patrimoine immobilier de l'AM) !! il irait où ?  pour les gens qui ont des difficultés à se loger !

avec ces 2 seules "suggestions" on règle en 6 mois tout problème de logement!!

bien sur parallèlement il faut faire 2 ou 3 lois simples pour protéger les propriétaires...
-à propos de l'assurance du bien , je l'ai dit,
-sur une baisse des taxes immobilières pour le proprio s'il fait du logement social par exemple ...

ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par offset le Jeu 10 Juil 2014 - 12:00

où-est-la-question a écrit :

la plupart des gens qui acquièrent un terrain sans le bâtir dans les 5 ans c'est qu'ils n'ont plus les moyens de le faire !
Combien en voit-on de ces pauvres gens dormir dans une caravane ou un mobile home ? sur leur terrain qu'ils payent à crédit avec difficulté hein ?
et c'est encore eux qui vont être expulsés ?????
ça va pas la tête ?
et la mairie va racheter leur terrain au même prix ? (ça je n'y crois pas vue le droit de préemption très très largement utilisé par les maires)

mais Terra Nova oublie que la plupart des propriétaires de ces  terrains ont encore un crédit sur le dos
qu'au terme des 5 ans seule une partie des intérêts a été payée
(et pas le capital) ainsi donc la totalité du produit de la vente va aller directement à la banque sans plus aucun sou pour les ex proprios,
qui vont se retrouver à la rue avec leur caravane sur le dos !

Il est vrai qu'il existe aussi la misère du côté des propriétaires, ils se sont endettés pour acheter un terrain et puis un accident de la vie
ou autre a fait qu'ils ne peuvent plus rembourser.

L'état ne peut pas leur acheter le terrain au même prix de vente ?

Que ce que c'est exactement le droit de préemption ?

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par ou-est-la-question le Jeu 10 Juil 2014 - 12:27

l'état peut le faire comme le suggère Terra Nova (acheter le terrain au prix de vente ) mais il faudrait une loi pour ça elle n'existe pas de nos jours

le droit de préemption ? je te copie ceci de Wiki qui l'expliquera mieux que moi

"Le droit de préemption est une procédure permettant à une personne publique (ex : collectivité territoriale) d'acquérir en priorité, dans certaines zones préalablement définies par elle, un bien immobilier mis en vente par une personne privée (particulier) ou morale (entreprise), dans le but de réaliser des opérations d'aménagement urbain. Le propriétaire du bien n'est alors pas libre de vendre son bien à l'acquéreur de son choix et aux conditions qu'il souhaite."

je prends un exemple vrai
dans ma ville Mr le Comte avait un château (il en a quelques uns dans la région) avec un parc et tout et tout et ceci en plein coeur de ville

because bétises de gestion de Monsieur son gendre Monsieur le Comte se décide à vendre son château car il a besoin de renflouer ses caisses

estimation (en Province) 1,5 M d'€
achat par la mairie locale avec son satané droit de préemption 300.000 € point à la ligne et dernier prix
(la mairie a déboisé la moitié du parc pour en faire un aire de stationnement gratuit + a "réhabilité" le château en lieu d'expos et annexe de la mairie)

Mr le Comte avait dit au Maire si vous ne "cassez pas trop ma vente"= ne faites pas considérablement baisser le prix de vente estimé par des experts

et bien j'offre à la ville toutes les archives manuscrites que je détiens de cette ville et de sa région et qui viennent de l’Évêché d'Agde et que je suis le seul à avoir (j'avais eu l'occasion d'avoir en main ces manuscrits....une merveille! il y en avait une pièce pleine , jusqu'aux plafonds , 4 murs inclus !!)

la ville a donc son parkinge ,certes, mais a perdu à jamais son histoire






ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par offset le Jeu 10 Juil 2014 - 12:53

Merci pour cette réponse, j'espère qu'une loi sera votée un jour. Le droit de préemption est trop rigide, il ne donne aucun
choix aux propriétaires et les sommes ne correspondent pas à la valeur du bien. Avant d'acheter il vaut mieux s'assurer
qu'il n' y a pas d'espace constructible aux alentours  Very Happy 

L'histoire de Mr Le Comte est très triste, le patrimoine historique devrait être sacré !
En plus la somme proposée pour l'achat est scandaleuse !
J'ai l'impression que ces procédures administratives ont un côté mafieux   silent

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du logement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum