Décalage entre intuition et appropriation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Décalage entre intuition et appropriation

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 23:43

Bon, mon titre est compliqué, mais je ne sais pas trop comment le résumer.
Je voudrais savoir si d'autres personnes ressentent le même genre de choses.
Depuis mon plus jeune âge je reçois les émotions des gens autour de moi de plein fouet, je les assimile et les lis comme un livre. Je décrypte, j'appréhende, je range et je trie, mais sans énormes mécanismes: plus des sensations que je recevrais par vagues et que je rangerais dans des tiroirs de pensées. C'est presque animal...comme si je sentais les gens à travers leurs carapaces, leurs façades, leurs masques. J'arrive souvent à lire leurs émotions et comprendre le vrai langage qui se cache en eux...enfin, une partie j'imagine! Ce serait prétentieux d'affirmer tout appréhender. Mais c'est fou comme je ressens les liens entre les humains, perçoit ce que l'on voudrait cacher ou ce que l'on tait, les blessures ou les extravagances de l'esprit. Et après je range tout, comme si je le mangeais.
Malheureusement, ce truc pourrait être merveilleux si je savais m'en servir mais il ne marche pas du tout quand c'est moi qui suis en interaction avec quelqu'un. Quand je suis spectatrice des comportements humains, ils me semblent clairs et limpides, même s'ils empruntent des chemins tortueux...Par contre, dès qu'il s'agit de placer mes émotions en action avec celles des autres , je deviens aveugle et sourde et je ne fais que des erreurs d'interprétation. Cette formidable "intuition"- qui est plus une lecture, disparait...me laissant bête et stupide, à agir n'importe comment, à me poser 30000 questions sur les pourquoi et les comment.
Evidemment quand on agit avec l'autre, on porte le bagage émotionnel de sa petite vie bien pesante, et c'est sans doute cela qui encombre les chemins. Mais ça m'agace parfois, je voudrais garder mes antennes! Je me sens si handicapée quand je m'adresse aux autres que je partage un réel sentiment autistique. D'ailleurs j'ai travaillé avec des autistes et cela a toujours été un bonheur pour moi, car je suis en empathie totale avec leur souffrance intérieure, cette douleur qu'ils ont et que personne ne comprend à sa juste valeur. ( je ne dis pas qu'elle fait écho à la mienne, je ne suis pas en souffrance comme eux, mais je partage cette incompréhension de lecture en interaction personnelle et une part de leur hypersensibilité qui est encore plus énorme que la notre ici ).
Est-ce que vous aussi il vous arrive de subir un décalage entre l'intuition des émotions et des "jeux humains" qui se trament devant vous, et l'appropriation défaillante de ces mêmes enjeux dès qu'ils vous touchent personnellement?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décalage entre intuition et appropriation

Message par Pouet le Jeu 15 Mai 2014 - 21:31

oui oui, je perçois tellement que j'avais mis un couvercle ermétique entre mes émotions et le cerveau. Et j'avais toujours tellement peur de froisser les autres, d'être mal comprise ou que mes propos soient interprétés que fuite et silence (ruminant) étaient mes réactions les plus habituelles.

Peux-je suggérer que tu ailles voir sur le salon des receptifs et intuitifs ? tu trouveras tout plein de bizarre dans notre genre

Pouet
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 486
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 51
Localisation : ici (78) ... et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décalage entre intuition et appropriation

Message par Cleore le Ven 16 Mai 2014 - 10:01

Je n'ai pas répondu l'autre jour après avoir découvert ton message, car je n'étais pas en forme sur le moment, mais oui, je comprends ce que tu veux dire.

C'est pareil pour moi aussi, à un degré moindre, je pense. Disons que quand je suis avec les gens, je n'utilise plus vraiment mon intuition, ce qui me permet d'agir en priorité avec les outils classiques de communication. Je suis quelqu'un qui a des réactions secondaires, c'est souvent après-coup que l'intuition se manifeste, ou bien, comme tu le soulignes, en restant observatrice, sans implication personnelle. Il y a un temps de latence (je ne sais pas si c'est le bon mot) entre ce que je ressens et ce qui se transmet à mon esprit conscient, qui d'ailleurs ne comprend pas toujours très bien tout ça, avec son fond bien cartésien malgré tout.

Mais comme le dit Pouet, le salon des intuitifs pourrait te convenir pour en parler davantage.

Il me semble aussi qu'on a évoqué plus ou moins cette question, récemment, dans le sujet ouvert par Aqua. ça devrait te plaire.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décalage entre intuition et appropriation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum