Introduction introspective

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introduction introspective

Message par Kensei le Mer 19 Fév 2014 - 13:36

Bonjour à tous  Very Happy 

C'est avec violence que je m'arrache à ma procrastination viscérale pour me présenter dans ce forum que je lis depuis plusieurs années sans oser y poster.
Mais aujourd'hui, j'ai besoin d'aide car je n'arrive plus à avancer, et je m'enfonce de jour en jour dans la dépression.
J'ai du mal à rentrer dans les détails, car vous avez déjà lu des milliers de fois les mêmes présentations avec les mêmes caractéristiques et je suis bien placée pour savoir que les surdoués/HP/zèbres/HQI (rayez la mention inutile en fonction de votre sensibilité) n'aiment pas trop la répétition.
Bref, décalage perpétuel, différences multiples, ennui profond rapide, angoisses existentielles depuis toute petite, hypersensibilité très handicapante, hyperempathie envahissante, facilités scolaires, humour sarcastique et décalé, curiosité intellectuelle type scanner, soi-disant « dons » pour l'écriture, le dessin, la musique, l'informatique, perfectionnisme chiant (pour les autres), auto-didactisme. Mais aussi agoraphobie, sociophobie, ras-le-bol en « phobie » divers et variés...
Par pur hasard, je découvre que ma litanie de problèmes semble correspondre à ce qu'on appelle un « surdoué ». A 35 ans, je passe le test. Et là... (c'est le drame Diable ). 127. Mais la psy spécialisée me dit que je fais partie de la joyeuse bandes de lurons HQI, que j'étais tellement angoissée que j'ai massacré le test. Et me laisse là en me disant qu'il faut « lâcher prise ». Ouais. Mais on fait comment ça ?
4 ans plus tard, à la veille de mes 40 ans, je décompense et tout part en vrille : dépression, burn-out, ennui viscéral qui me tue, doute sur la surdouance (ben oui, 127 c'est pas 130), envie de rien, crises d'angoisses perpétuelles, maladies psychosomatiques qui surgissent de partout, envies suicidaires. Youpi.

Donc, je risque, incessamment sous peu, de poster dans la rubrique « psy » pour demander l'adresse d'un éventuel sauveur, histoire d'épargner un peu ma famille, mon couple et mes amis (si, j'en ai deux, les pauvres) de mes errances chroniques.

A bientôt

Kensei
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction introspective

Message par Soren le Mer 19 Fév 2014 - 13:49

Bienvenue a toi!

Espérons que tu puisses trouver ce dont tu as besoin ici, déjà de se sentir compris sans passer des heures a parler ca soulage beaucoup tu sais
Au plaisir de te lire ,

Soren
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 582
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 39
Localisation : Dans un monde absurde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction introspective

Message par Yoseph le Mer 19 Fév 2014 - 17:01

Bienvenue Kensei !
Je me suis reconnu dans tout ce que tu as écrit.
Sauf peut être, le fait d’être agoraphobe ... C'est plutôt le contraire pour moi.
Sache comme l'a dit Sorel, qu'ici on te comprend.
Courage, on sait à quel point cela peut être difficile.

Peut à bientot dans la section "Psy" alors Wink

Yoseph
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction introspective

Message par Kensei le Jeu 20 Fév 2014 - 9:22

Merci de votre accueil Smile

Et oui, je sais qu'ici on peut parler et être compris. J'ai appris beaucoup de choses grâce à ce forum et à ses membres.

Kensei
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction introspective

Message par medusa le Jeu 20 Fév 2014 - 13:34

bonjour à toi!
j'ai pas encore lu des milliers de fois les mêmes présentations et en plus t'as résumé!!!
Je ne sais pas encore pour les autres mais étant isolée dans ce que je suis, les nouvelles apparitions peuvent m'intriguer.La douance n'est vraiment pas un sujet connu (même auprès d'étudiants ou d'ex-étudiants de psycho) et difficilement voir pas, communiquable même en expliquant.
Et tu n'es pas retourné voir la psy qui t'as fait passer les test?
Sinon même à 130 ou un peu plus, tu doute des chiffres ou de la validité de la personne qui te fais passer les test.
Dans tout les cas, on peut observer ici des traces de vie où l'on peut se retrouver et se dire que cette planète est peut-être habitable d'un certain point de vue.
Aime et expérimente ce que tu peux même si c'est pas au goût de ton entourage, essaie petit à petit, je dis ça mais c'est plus facile dans mon cas j'ai tout plaqué (sauf le boulot cette fois-ci!) pour parvenir à me l'autoriser ce qui n'est pas évident quand tu es dans un système où tu es dans un certain 'rôle' avec une image de toi associée.
pleins de bonnes pensées pour toi !

medusa
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction introspective

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum