Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Strange le Mar 29 Oct 2013 - 23:10

Bonsoir et désolé de taper l'incruste, c'est en googlant que j'ai débarqué ici, le titre du sujet m'a interpellé, car c'est aussi ma question.

D'abord, un petit CV :
Marié, la quarantaine et père de 4 enfants(17, 15, 5, et 3 ans : tous du même couple).

Nota :
Habituellement je ne dévoile JAMAIS ma vie privée, surtout sur le Web.
Ce qui suis, je le dis parce que je crois, que j'ai (nous avons) besoin d'aide...et/mais les choses ne vont pas assez vite.

Il y a peu, mon 1er enfant a fait une tentative de suicide suite à une dispute parent/enfant ; du moins c'est ce que je pense.
Suite à toute cette histoire, mon enfant se trouve dans un établissement "Soins-Etudes".

Les professionnels...(no comment)

Une voisine, en apprenant toute l'histoire, nous demande si notre enfant n'est pas HPI.

Plusieurs jours ont passés.

J'ai reparlé de cette idée à mon épouse.
Mon épouse s'est occupée de prendre des infos et de trouver qqn du métier ainsi que de prendre un RDV avec cette pro.

En attendant le RDV, nous avons cherché des infos sur la Toile, chacun de notre côté . Mon épouse a même acheté des bouquins sur le sujet.

En lisant ce qu'ont trouvaient sur le Web et les bouquins, mon épouse se reconnaissait, et moi aussi !

Au RDV, se basant sur un questionnaire que mon épouse avait remplie auparavant à la place de notre enfant (notre enfant ne pouvait le faire au moment), la pro, donne une petite description de notre enfant.
J'écoutais mais j'ai crus qu'elle parlait de moi (d'ailleurs j'ai failli lui rétorqué qu"ont étaient là pour notre enfant ; pas pour moi !)

Elle nous dit que notre enfant semble être HPI et qu'il faut faire un test pour être sûr.

Pfffffffffffffffff !!! Notre enfant HPI ?!...

A ce jour nous attendons le jour du test et bien sûr  celui du résultat.

Entre temps, mon épouse m'apprend qu'il y a une part de génétique.

Ok, pas de problème.
Mon épouse a fait de brillante études, elle est intelligente, comprends vite, est attirée par l'art, le beau, lis tout le temps (même si elle ne dispose que de peu de temps) etc...et me supporte !...
Naturellement, si c'est génétique et si notre enfant est HPI, ça vient de maman !

"Dans ma tête et dans mon corps" (c'est une phrase de mon second enfant, quand il était bébé) l'image d'un HPI, c'est un être supérieur, aucun rapport avec moi.

Le hic :
Après toutes ces lectures, mon épouse se retrouve dans les écrits qu'elle a lus.
Je dirais que jusque là, du moins pour moi, il n'y a aucun problème.

Seulement, je me retrouve aussi dans ces lectures et mon épouse me dit également qu'elle m'y retrouve. Qu'elle me reconnait aussi dans ces écrits.

Là, les problèmes dans la tête commencent.
Enfant, je n'étais pas bon à l'école.
Parfois, je ne comprenais même pas le travail demandé, et c'est encore vrai aujourd'hui.
Dans la vie de tous les jours, dans ma vie privé ou à mon travail, suivant ce ce qu'on me demande, il faut parfois/souvent qu'on m'explique plusieurs fois ce qu'on attend de moi, en parallèle, de mon côté je dois me concentrer très fort pour comprendre ce qu'on me dit.

Moi qui ne comprend pas vite et bien, pourrais-je être un HPI ?
Je ne veux pas dépenser de l'argent pour savoir si je suis HPI (ce n'est pas une question de radinisme).

Mais si j’apprenais que je suis comme ça :
J'en fais quoi ? Comment je dois le vivre ? Qu'est-ce que ça m'apporte ? Dois-je le dire ? ...

J'ai une famille que je ne comprends pas.
Je ne comprends pas mes grands et je ne comprends pas toujours mon épouse et réciproquement, ils ne me comprennent que rarement.
Mes pépettes...peut-être qu'elles sont encore trop jeunes pour faire la différence entre aimer son papa et comprendre ce qu'il est !

De plus je suis alcoolique.
C'est assez bizarre de dire ça : "On The Web" alors qu'en temps normal, je fais tout pour le cacher, sans réussir. Dans tous les sens du terme, ça laisse des traces...

Je suis loin d'être un "génie"
Je suis nul en français (les langues étrangères on n'en parle même pas)
je suis plutôt faible en math
et...
et...
etc...

Après beaucoup de lecture, je me dis que je pourrais être comme ça, mais pas seulement. Mon épouse pourrait l'être ainsi que nos 4 enfants  (idées que nous nous faisons après analyses).

Suite aux différentes lectures, je penses que j'ai les "symptômes" d'un HPI, mais je ne vois pas comment je pourrais être "comme ça".
Je n'ai rien d'un être intelligent, l'art me laisse indifférent, j'ai du mal à comprendre...
En résumé, je suis assez nul, peut importe le domaine.

Questions :
Par quel miracle/ou malchance une personne comme moi pourrait être HPI ?
Comment vivre avec ça ?
Si je le suis et  que mon épouse l'est également, comment vivre notre vie de couple, de parents et d'individus ?
A la base, un marmot je sais comment ça se prends, du moins je crois le savoir mais un enfant HPI ça se prend comment ?
Les HPI, c'est comme les groupes sanguins ? Je veux dire par là : 2 êtres HPI ayant les mêmes traits de caractères peuvent-ils se comprendre ? Ou, puisqu'ils sont semblable, ils ne peuvent pas se comprendre ?

Bon je m'arrête là pour ce soir, c'est plus très clair.

Strange
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par eolienne le Mer 30 Oct 2013 - 1:38

Bonsoir Strange,

Certaines insomnies ne sont pas vaines puisque je découvre ton post, qui m'interpelle profondément et me renvoie comme un miroir sous d'affreux leds quelques reflets troublants de mon parcours de quadragénaire, de maman aussi.
Dans mon cas, le HP (diagnostiqué il y a très longtemps) ne s'est pas du tout exprimé sous forme de "compétences intellectuelles" au sens académique du terme. J'ai commencé moultes activités que j'ai toutes abandonnées, je n'ai aucun talent reconnu, ne joue d'aucun instrument, n'ai aucune passion. Alors, le HP s'est exprimé comment? Là où on l'attend le moins. Par une sensibilité douloureuse, monstrueuse, qui a littéralement dévasté mon enfance et mon adolescence. Presque 20 ans en apnée, comme une boule de chair à vif, à absorber la moindre contrariété de mes proches sans savoir m'en protéger, à me sentir comme une albinos en plein soleil à chaque regard qu'un étranger posait sur moi, intimement convaincue qu'il me manquait de sacrés couches de vernis pour approcher de la "normalité". Je passe les détails mais tu peux aisément imaginer ma désintégration sociale de l'époque, mon rapport déformé à mon corps, et tous les dommages collatéraux. Je suis née vers 20 ans. Fin d'étalage de Bibi: je vais bien, pas de souci!
Bref, ce dont je veux juste témoigner, via ce laïus pleurnichard, c'est qu'on peut très bien être HP et avoir raté: des virages, des apprentissages, des rencontres...parce que les ingrédients affectifs, le contexte "secure", la construction d'un narcissisme à peu près correct sont des éléments déterminants et vitaux. C'est vrai pour tout un chacun, mais la défaillance de ces paramètres pour un "zèbre" a je pense des conséquences massives.
Attention, je ne suis pas médecin, ni érudite et en aucun cas je ne me permettrais d'asséner telle ou telle vérité sur le sujet. Je suis 1 cas parmi des dizaines de milliers, et chaque histoire est singulière.
Je souhaitais simplement attirer ton attention sur le fait que oui, il y a des Z au fond de leur cité, oui, on peut être Z et pauvre en culture générale, oui, on peut être Z et nul en maths, oui...
En tant que parent, le destin (et sûrement un gène merdique!) a voulu que sois confrontée, cette fois-ci, à la précocité décelée chez ma fille. l'histoire est complètement différente. son parcours, son caractère sont fondamentalement différents des miens à son âge.
J'arrête là mon intervention suite à ton post, je ne pense pas pouvoir t'être d'une quelconque utilité, mais surtout, n'hésite pas à entrer en contact si besoin.
nb: je ne connais pas beaucoup d'alcooliques capables de l'évoquer, sans détour,tel que tu l'as fait et si tu as raté plein de choses, tu as en revanche une forme d'intégrité bien peu commune dans tes écrits!
Eolienne.

eolienne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 06/09/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Strange le Mer 30 Oct 2013 - 20:52

Bonsoir eolienne
Généralement, je suis celui qu'on n'entend jamais et qu'on ne voit jamais.
Merci de ton message. Il m'a fais du bien, qqn m'a lus, donc je ne suis pas seul sur ma planète, c'est déjà ça.

Tu dis que tu es HP et que tu n'as pas de don qui en met pleins les yeux et les oreilles. Comment le vis-tu ?

A l'heure actuel, je ne suis pas déclaré positif, et je crois que je ne ferais pas le pas pour être déclaré en tant que tel. Malheureusement, plus les jours passent, plus je pense que je suis comme ça.

J'en arrive à avoir honte de penser que je suis comme ça.

Si le reste de ma famille est comme ça, je serais content ; car après toutes ces lectures, je sais maintenant qu'il faut que fasse encore plus attention, je crois que je les comprendrais mieux dorénavant, du moins je l'espère
.
Si je suis comme ça, je serais triste, car ça ne m'a rien apporté à part de la souffrance. Ce don, si c'est un don, je pense que beaucoup de personnes en auraient tiré avantage, contrairement à moi. J'ai l'impression d'avoir volé qqn !

"Alors, le HP s'est exprimé comment? Là où on l'attend le moins. Par une sensibilité douloureuse, monstrueuse, qui a littéralement dévasté mon enfance et mon adolescence. Presque 20 ans en apnée, comme une boule de chair à vif, à absorber la moindre contrariété de mes proches sans savoir m'en protéger, à me sentir comme une albinos en plein soleil à chaque regard qu'un étranger posait sur moi, intimement convaincue qu'il me manquait de sacrés couches de vernis pour approcher de la "normalité"."

Tu parles de mon enfant ?

Strange
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Lophophora le Mer 30 Oct 2013 - 21:53

Bonsoir Strange, et bienvenue.

Ton message est touchant : merci de te confier à nous comme tu le fais. A te lire, je ressens un profond questionnement et aussi de la détresse. Une chose m'a particulièrement interpellé : la TS de ton fils qui m'a rappelé de tristes souvenirs de ma propre histoire. Si je comprend bien vous lui avez déjà fait passer un test et vous êtes en attente des résultats ? C'est une bonne chose, j'espère que le bilan psychologique lui permettra de mieux se connaître et de retrouver un peu de joie de vivre.

J'ai vécu exactement la même situation que toi également en entendant une psy faire le profil psychologique de mon fils et en le prenant pour moi. Je n'ai pas dit grand chose, mais mon émotion devait être trop intense pour que je puisse la masquer car ma femme et la psy s'en sont rendu compte quand même.

Bref, je vais tenter de t'apporter quelques éléments de réponse ou quelques informations que j'espère utiles pour toi.

Pour commencer, les arguments que tu avances pour tenter de réfuter l'idée que tu puisses être HPI ne sont pas tous valables.

Enfant, je n'étais pas bon à l'école.
C'est le cas d'une grande partie des Z (pour ne pas dire la majorité). Le cas typique est un parcours plutôt brillant jusqu'au collège (5ème en général), puis une chute très importante des résultats à partir de la 4ème (à partir du moment ou la mémoire et la vivacité d'esprit ne suffisent plus pour avoir de bonnes notes, en fait).

Parfois, je ne comprenais même pas le travail demandé, et c'est encore vrai aujourd'hui. Dans la vie de tous les jours, dans ma vie privé ou à mon travail, suivant ce ce qu'on me demande, il faut parfois/souvent qu'on m'explique plusieurs fois ce qu'on attend de moi, en parallèle, de mon côté je dois me concentrer très fort pour comprendre ce qu'on me dit.
Voilà encore quelque chose de fréquent chez les Z. L'incompréhension avec les normopensants est logique car un HPI envisage plus d'hypothèses et plus rapidement, donc il ne peut que rester "bête" en constatant qu'on lui demande quelque chose de non pertinent, surtout si cela est expliqué trop succinctement avec des sous-entendus ou des raccourcis qui ne parlent qu'aux normopensants. Ma femme n'est pas Z, et j'expérimente très souvent l'incompréhension (dans les deux sens, d'ailleurs) et les situations désagréables qui en découlent. Souvent, un Z ne supporte pas l'approximation ou l'inexactitude, surtout dans l'utilisation des mots.

Je ne veux pas dépenser de l'argent pour savoir si je suis HPI (ce n'est pas une question de radinisme).
Pourquoi alors ?

Mais si j’apprenais que je suis comme ça :
J'en fais quoi ? Comment je dois le vivre ? Qu'est-ce que ça m'apporte ? Dois-je le dire ? ...
Je ne peux évidemment pas répondre à ta question, ne te connaissant pas. Mais je peux juste te dire que pour moi, apprendre que j'étais probablement Z a profondément changé ma vie en mieux. J'étais un adolescent très difficile et perturbé, je suis devenu un adulte en dépression permanente avec un épisode suicidaire, et depuis un peu moins d'un an après cette "révélation", je ne ressens plus du tout cet état dépressif et ce spleen permanent. Je me sens plus léger, j'ai plus de projets, ma piètre estime de moi-même remonte progressivement... Si d'autres peuvent expérimenter le même changement j'en serais ravi.

J'ai une famille que je ne comprends pas.
Je ne comprends pas mes grands et je ne comprends pas toujours mon épouse et réciproquement, ils ne me comprennent que rarement.
Comment se traduit cette incompréhension ? Sais-tu que parmi les HPI, il peut y avoir des différences de caractère et de personnalité importantes, qui font que tous les HPI ne s'entendent pas forcément bien ?

De plus je suis alcoolique.
Pratiquant ou repenti ? Les Z sont souvent victimes d'addictions diverses, plus ou moins graves.

Je n'ai rien d'un être intelligent, l'art me laisse indifférent, j'ai du mal à comprendre...
En résumé, je suis assez nul, peut importe le domaine.
Poses-toi la question sincèrement et en essayant de prendre du recul... ou mieux, pose la question à quelqu'un de proche en qui tu as suffisamment confiance. Es-tu nul dans tous les domaines, ou est-ce ton attention qui se focalise sur les domaines dans lesquels tu n'excelles pas en te comparant à d'autres qui ont de meilleurs résultats, et en occultant les domaines dans lesquels tu as des facilités ?...

Être Z ne signifie pas forcément avoir un don "visible" qui te fait sortir du lot. Ceux qui ont certaines aptitudes visibles ou une passion pour un domaine dans lequel ils excellent ont, à mon avis, de la chance de pouvoir canaliser leur immense sentiment de solitude / de décalage et leur trop-plein d'émotions brutes en s'adonnant à cette passion ou en exerçant cette activité de prédilection.

Je te souhaite de progresser dans ta quête d'identité et de sérénité, et que tu puisses contribuer à apporter plus de bien-être à ta famille et à toi-même.

Lophophora
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 43
Localisation : Dans le sud du Vexin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Tosse le Mer 30 Oct 2013 - 22:05

Strange a écrit:
Enfant, je n'étais pas bon à l'école.
Parfois, je ne comprenais même pas le travail demandé, et c'est encore vrai aujourd'hui.
Dans la vie de tous les jours, dans ma vie privé ou à mon travail, suivant ce ce qu'on me demande, il faut parfois/souvent qu'on m'explique plusieurs fois ce qu'on attend de moi, en parallèle, de mon côté je dois me concentrer très fort pour comprendre ce qu'on me dit.
Strange a écrit:Je suis loin d'être un "génie"
Je suis nul en français (les langues étrangères on n'en parle même pas)
Strange a écrit:Je n'ai rien d'un être intelligent, l'art me laisse indifférent, j'ai du mal à comprendre...
En résumé, je suis assez nul, peut importe le domaine.
Tien on dirait moi scratch 

Bienvenu sur le forum et bon courage pour tout Smile

Tosse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 676
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 20
Localisation : Yvelines ou St-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Wayne le Mer 30 Oct 2013 - 22:48

Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue Wink

Strange a écrit:Mais si j’apprenais que je suis comme ça :
J'en fais quoi ? Comment je dois le vivre ? Qu'est-ce que ça m'apporte ? Dois-je le dire ? ...
Ça dépend de toi, de ton caractère, de ton passé, et de ton ressenti personnel.

Certaines personnes ressentent le besoin d'user de leurs résultats pour prendre leur revanche et prouver aux autres qu'il ne sont pas de gros de nuls. D'autres s'en servent de manière plus personnelle, et tentent de comprendre a posteriori certains passages de leur vie. Il y en a qui s'en foutent et n'en font rien, et d'autres qui ne changent rien mais ne s'en foutent pas.

Pour moi ça a changé beaucoup de choses, et rien à la fois. Ça m'a permis d'être plus serein à l'égard de certains événements de ma vie, et en quelque sorte, de faire la paix avec moi-même.

Certains jours, j'oublierai presque cette particularité.

Quant au fait d'en parler ou non... Pourquoi pas, en choisissant bien les personnes sous peine de te heurter à un mur d'incompréhensions qui peuvent être parfois blessantes.

Strange a écrit:Je suis loin d'être un "génie"
Je suis nul en français (les langues étrangères on n'en parle même pas)
je suis plutôt faible en math
et...
et...
etc...
J'ai noté que tu utilisais le terme HPI, haut potentiel intellectuel. Un potentiel n'est qu'une tendance qui peut être ou non réalisée. Ce n'est pas une règle absolue. Les génies qu'on nous présente à la télé tiennent plus de l'erreur statistique que de la règle. Wink

Strange a écrit:Je n'ai rien d'un être intelligent, l'art me laisse indifférent, j'ai du mal à comprendre...
[...]
Par quel miracle/ou malchance une personne comme moi pourrait être HPI ?
La semaine dernière, j'ai passé une soirée à écrire au clavier avec le nez, juste parce que ça me faisait marrer. C'est paradoxal, mais on peut être (et se sentir) très con, tout en étant reconnu comme intelligent par la société Razz

Strange a écrit:A la base, un marmot je sais comment ça se prends, du moins je crois le savoir mais un enfant HPI ça se prend comment ?
Je ne suis pas parent, mais j'ai été un enfant (portes ouvertes, me voici ! Laughing). Le seul conseil que je pourrais te donner à ce sujet, c'est de continuer à élever tes enfants comme tu l'as toujours fait.

Je crois que la seule grosse erreur à éviter, c'est de tomber dans la contemplation. De te dire que ton enfant est plus intelligent que toi, et que ça signifie qu'il a des choses à t'apporter alors que toi non. Parce que c'est faux. Un enfant, c'est un enfant; avec sa personnalité, ses sensibilités, et parfois un lot supplémentaire d'autres particularités (comme le fait d'être HPI). Mais si intelligent soit-il, il aura toujours besoin d'un guide moral, d'amour et de soutien Wink

Wayne
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 26/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Strange le Jeu 31 Oct 2013 - 21:41

Lophophora

En fait elle passe un test cette semaine et nous aurons le résultat dans une quinzaine de jours.
   Je ne veux pas dépenser de l'argent pour savoir si je suis HPI (ce n'est pas une question de radinisme).


Pourquoi alors ?
Probablement par peur.

Pratiquant ou repenti ? Les Z sont souvent victimes d'addictions diverses, plus ou moins graves.
praticant

wayne :
mon second enfant que je soupçonne être Z également, a fait la même chose que toi, càd jouer du piano avec son nez Very Happy 

De te dire que ton enfant est plus intelligent que toi
c'est tout vu, mon enfant l'est bien plus que moi.

En tout cas, merci à vous tous, franchement ça fait chaud au coeur.

Merci encore.

Strange
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Strange le Jeu 31 Oct 2013 - 23:35

Re-bonsoir

Je viens de lire un fil de discussion. Je n'ai pas fini.

Mais j'ai appris pleins de gros mots :Aspie, THQI, PN etc...
En lisant je m'aide du Wiki.
L'aspect PN m'interpelle : Pervers Narcissique
Une recherche sur le terme de "Narcissique".

Au vu de mes interrogations sur ma petite personne, et de ce que j'ai lus au fil de ce post, si au lieu d'être HP j'étais un PN ?

ça me fais peur.

Je ne sais pas qui je suis, ce que je suis.
Je voudrais être seulement qqn de "normal", ou idiot ; en espérant ne pas me poser autant de question. Ce serait tellement plus simple pour moi.

Strange
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 1:10

Le terme de pervers narcissique n'est plus trop à la mode, maintenant on préfère le terme d'abandonnique ^^

Blague à part, il y a peu de chance que tu sois PN. C'est le nom qu'on donne au croquemitaine des zèbres. Une sorte de bête affreuse dénuée de sentiments. A ne pas confondre avec la personnalité narcissique.

Sinon sympa ton pseudo Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Uccen le Ven 1 Nov 2013 - 11:54

(il serait utile de fournir un lexique de la chienne mouvante, pour ceux n'ayant pas lu tous ses ouvrages)


Pour ne pas faillir à ma bienveillante opinion,
je dirais à Strange que s'il s'est reconnu dans les définitions du "pervers narcissique", c'est que c'est quelqu'un de bien.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strange (je ne pense pas être surdoué mais me retrouve dans de nombreux points ...)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum