Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Invité le Dim 26 Juil 2009 - 17:13

La définition d'un "zèbre" me semble assez absconse. S'agit-il d'un individu surdoué, tout simplement, ou bien est-ce une catégorie à part? Tous les surdoués que j'ai pu rencontrer jusqu'alors étaient si différents les uns des autres, qu'en abstraire un concept général me semble bien difficile. Semblerait-il qu'on puisse être "zèbre" sans être véritablement surdoué? Pensez-vous que les diagnostiques - qui vous définissent surdoués - sont aussi révélateurs dans le cas de votre "zébritude" ? Beaucoup de gens non-surdoués, "pathologiques", ne se reconnaitraient-ils pas dans la "zébritude"?

Personnellement, le nom "zèbre" me perturbe un peu depuis le début. Je pensais que c'était un terme de remplacement - plus sympathique - pour nommer un surdoué (terme générique froid et prosaïque), mais vous l'aurez compris : j'aimerais cerner ce qu'est pour vous la "zébritude" , dans sa définition précise plus qu'en termes généraux, et par rapport au surdon. Du moins, votre définition. Parce que le dictionnaire ne fera que me décrire un équidé à rayures.

Allez, c'est une dissertation. Vous avez 4h.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Lilou le Dim 26 Juil 2009 - 17:23

Pour ma part, c'est le mot "surdoué" qui m'a toujours gênée. Il induit une notion de supériorité qui me dérange, car je considère qu'un "surdoué" est quelqu'un de différent, pas de "supérieur". Le terme HP, Haut Potentiel, me dérange aussi, car cela sous-entend qu'il faudrait absolument faire quelque chose de nos capacités, quelque chose qui soit hors du commun, ce qui ne met pas la pression du tout! pale Razz
C'est un sujet qui mérite de longues réponses, et là je ne me sens pas prête. Plus tard peut-être? Mais je pense que d'autres vont te répondre. En ce qui me concerne, "zèbre" ça me gène moins que "surdoué" en tout cas! Y'a pas photo! Very Happy

Lilou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 593
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 36
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par éden le Dim 26 Juil 2009 - 17:55

je pense que le therme zèbre appartient au livre de jsf. Ils est aussi compliqué que l'ensemble de sa définition...soit tout le livre. Qu'est ce qui n'est pas zèbre est surement plus facile.

Je commence à préférer être différent sans donner d'explication. Ce qui est important c'est le fait d'assumer tout ce qu'il y a de négatif dans notre condition et de se battre pour y voir le positif malgré ce qu'en pense les autres. Je crois que c'est ça pour moi. ça ressemble à une chose dangereuse qui est un grand pouvoir ou une grande malédiction selon comment on le gère ou le vie.

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Lilou le Dim 26 Juil 2009 - 18:01

Aucun mot se semble parfaitement convenir pour désigner cette différence. Zèbre, surdoué, HP, HQI, etc etc... finalement peu importe. Quand on le vit au quotidien, on sait que cela désigne tellement de choses que ce n'est pas si grave si la différence n'a pas de nom.

Lilou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 593
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 36
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par éden le Dim 26 Juil 2009 - 18:06

Exactement, on le vie et on reconnait ceux qui le vivent aussi en en parlant. Le reste n'a pas de consistance ou de vérité.

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par sine nomine le Dim 26 Juil 2009 - 18:50

edit


Dernière édition par Tanssija le Ven 28 Aoû 2009 - 20:12, édité 1 fois

sine nomine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par éden le Dim 26 Juil 2009 - 20:31

lol me fait pas dire ce que j'ai pas dit. Je parlais de vivre ses talents, les utiliser ou non. Pas d'épée d' Amocles s'il te plaît sur une "bien pensé", surtout que tu avais très bien compris ce que je voulais dire Wink

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par sine nomine le Dim 26 Juil 2009 - 21:24

edit


Dernière édition par Tanssija le Ven 28 Aoû 2009 - 20:12, édité 1 fois

sine nomine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Dilbert le Mer 29 Juil 2009 - 14:25

Personnellement je prends le terme 'Zèbre' comme une dénomination marketing...
Je vais me faire taper dessus (surtout vu le nom du forum), mais, bien que poétique et assez sympa du côté des analogies, ce terme ne s'emploie qu'entre zèbres justement. C'est un terme marketing inventé pour les surdoués.
D'ailleurs, JSF consacre un long chapitre de début à 'définir' le terme et a dire que c'est celui qu'elle préfère. Puis l'oublie totalement dans le livre ENTIER, pour le substituer à 'surdoué'. Assez comique je trouve...
Je le répète, lisez Pascale Planche, Sophie Cote, J-C Terrassier, Arielle Adda et compagnie.
Le livre de JSF n'est pas une bible !

Dilbert
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 38
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Solhaan le Jeu 30 Juil 2009 - 6:28

Le livre n'est pas une bible et heureusement !!! Pour moi le mot "zèbre" ne défini que les "surdoués" qui ont lu le livre et qui ont formé ce groupe. C'est tout. Aprés je me défini (attention, ego-centrisme en vue !!!) beaucoup plus qu'un simple mammifère zébré ou non.

Solhaan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 343
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 36
Localisation : Paris

http://solhaan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par sine nomine le Jeu 30 Juil 2009 - 11:09

edit


Dernière édition par Tanssija le Ven 28 Aoû 2009 - 21:26, édité 1 fois

sine nomine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Dilbert le Jeu 30 Juil 2009 - 23:38

Cool Solhaan, je suis content que nous soyons du même avis là dessus.
Je suis extrêmement reconnaissant à Jeanne Siaud-Facchin pour son livre, mais je trouve qu'on en fait un peu trop...

Tanssija > cool aussi. J'avoues que je n'ai pas trop l'habitude d'avoir des gens du même avis que moi Embarassed
Par contre, pour Béatrice Millêtre, au risque d'être un peu chiant, je reste assez réservé.
J'ai lu son livre que je trouve intéressant mais qui reste pour moi un peu 'recette de cuisine'.
et puis le nom des sites web 'aller bien' ou 'penser autrement' me font froid dans le dos Suspect

Dilbert
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 38
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par sine nomine le Ven 31 Juil 2009 - 12:24

edit


Dernière édition par Tanssija le Ven 28 Aoû 2009 - 20:14, édité 1 fois

sine nomine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Syïlis le Ven 31 Juil 2009 - 15:27

albino


Dernière édition par Syïlis le Mer 16 Déc 2009 - 14:00, édité 1 fois

Syïlis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par sine nomine le Ven 31 Juil 2009 - 18:17

edit


Dernière édition par Tanssija le Ven 28 Aoû 2009 - 20:16, édité 1 fois

sine nomine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Invité le Ven 28 Aoû 2009 - 4:54

Je réactualise ce sujet en réitérant la question : qu'est-ce qu'un "zèbre" ?
Je n'arrive toujours pas à le comprendre. Quelles sont exactement les propriétés de ce qu'on appelle "zèbre"?
Je suis Asperger, surdoué (et bipolaire, au passage), et je me reconnais de moins en moins dans l'appelation "zèbre". De moins en moins aussi dans les intervenants du forum (pardonnez-moi, il n'y a rien là de méchant) dont les discours semblent figés. Je ne suis probablement pas le seul. Mais j'aimerais connaître vos avis sur ces questions (me blâmer si vous le désirez), si la folle envie vous prend de les livrer sur ce modeste (mais utile! Doutez à la Descartes!) "topic".

[Parenthèse: si on devait poursuivre dans la métaphore animale je choisirais volontier le loup. Ou le corbeau (SEIGNEUR, quand froide est la prairie,/Quand, dans les hameaux abattus,/Les longs angélus se sont tus .../Sur la nature défleurie/ Faites s'abattre des grands cieux / Les chers corbeaux délicieux). Pour des raisons externes à ce site. Mais je sortirais alors du rail que tous suivent depuis les mots de Jsf]

2. Question parallèle : pensez-vous qu'un Asperger puisse être considéré ""zèbre""? Y a-t-il des Asperger ici?



3. J'ai cité plus haut Rimbaud, que tout le monde connait donc nul besoin d'en rajouter. Mais un poème me vient - cher à mon coeur -, de Vigny. Trop peu connu, hélas! Comme je suis l'incarnation même de la générosité, je vous le copie ci-dessous. Un peu de divertissement non pas dispensé par hasard.
S'il vous plait lisez-le, mais pas trop haut, seuls, afin que cela ne puisse mal s'épandre dans les hauts-lieux de la médiocrité. Allez, c'est un secret entre nous :

La Mort du loup

Les nuages couraient sur la lune enflammée
Comme sur l'incendie on voit fuir la fumée,
Et les bois étaient noirs jusques à l'horizon.
Nous marchions, sans parler, dans l'humide gazon,
Dans la bruyère épaisse et dans les hautes brandes,
Lorsque, sous des sapins pareils à ceux des Landes,
Nous avons aperçu les grands ongles marqués
Par les loups voyageurs que nous avions traqués.
Nous avons écouté, retenant notre haleine
Et le pas suspendu. -Ni le bois ni la plaine
Ne poussaient un soupir dans les airs; seulement
La girouette en deuil criait au firmament;
Car le vent, élevé bien au-dessus des terres,
N'effleurait de ses pieds que les tours solitaires,
Et les chênes d'en bas, contre les rocs penchés,
Sur leurs coudes semblaient endormis et couchés.
Rien ne bruissait donc, lorsque, baissant la tête,
Le plus vieux des chasseurs qui s'étaient mis en quête
A regardé le sable en s'y couchant; bientôt,
Lui que jamais ici l'on ne vit en défaut,
A déclaré tout bas que ces marques récentes
Annonçaient la démarche et les griffes puissantes
De deux grands loups-cerviers et de deux louveteaux.
Nous avons tous alors préparé nos couteaux,
Et, cachant nos fusils et leurs lueurs trop blanches,
Nous allions, pas à pas, en écartant les branches.
Trois s'arrêtent, et moi, cherchant ce qu'ils voyaient,
J'aperçois tout à coup deux yeux qui flamboyaient,
Et je vois au delà quatre formes légères
Qui dansaient sous la lune au milieu des bruyères,
Comme font chaque jour, à grand bruit sous nos yeux,
Quand le maître revient, les lévriers joyeux.
Leur forme était semblable et semblable la danse,
Mais les enfants du Loup se jouaient en silence,
Sachant bien qu'à deux pas, ne dormant qu'à demi,
Se couche dans ses murs l'homme, leur ennemi.
Le père était debout, et plus loin, contre un arbre,
Sa Louve reposait comme celle de marbre
Qu'adoraient les Romains, et dont les flancs velus
Couvaient les demi-dieux Rémus et Romulus.
Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dressées,
Par leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.
Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,
Sa retraite coupée et tous ses chemins pris;
Alors il a saisi, dans sa gueule brûlante,
Du chien le plus hardi la gorge pantelante,
Et n'a pas desserré ses mâchoires de fer,
Malgré nos coups de feu qui traversaient sa chair,
Et nos couteaux aigus qui, comme des tenailles,
Se croisaient en plongeant dans ses larges entrailles,
Jusqu'au dernier moment où le chien étranglé,
Mort longtemps avant lui, sous ses pieds a roulé.
Le Loup le quitte alors et puis il nous regarde.
Les couteaux lui restaient au flanc jusqu'à la garde,
Le clouaient au gazon tout baigné dans son sang;
Nos fusils l'entouraient en sinistre croissant.
Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.

II

J'ai reposé mon front sur mon fusil sans poudre,
Me prenant à penser, et n'ai pu me résoudre
A poursuivre sa Louve et ses fils, qui, tous trois,
Avaient voulu l'attendre; et, comme je le crois,
Sans ses deux Louveteaux, la belle et sombre veuve
Ne l'eût pas laissé seul subir la grande épreuve;
Mais son devoir était de les sauver, afin
De pouvoir leur apprendre à bien souffrir la faim,
A ne jamais entrer dans le pacte des villes
Que l'homme a fait avec les animaux serviles
Qui chassent devant lui, pour avoir le coucher,
Les premiers possesseurs du bois et du rocher.

III

Hélas! ai-je pensé, malgré ce grand nom d'Hommes,
Que j'ai honte de nous, débiles que nous sommes!
Comment on doit quitter la vie et tous ses maux,
C'est vous qui le savez, sublimes animaux!
A voir ce que l'on fut sur terre et ce qu'on laisse,
Seul le silence est grand; tout le reste est faiblesse.
-Ah! je t'ai bien compris, sauvage voyageur,
Et ton dernier regard m'est allé jusqu'au coeur!
Il disait : " Si tu peux, fais que ton âme arrive,
A force de rester studieuse et pensive,
Jusqu'à ce haut degré de stoïque fierté
Où, naissant dans les bois, j'ai tout d'abord monté.
Gémir, pleurer, prier est également lâche.
Fais énergiquement ta longue et lourde tâche
Dans la voie où le sort a voulu t'appeler,
Puis, après, comme moi, souffre et meurs sans parler. "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par éden le Ven 28 Aoû 2009 - 8:42

... c'est un peu fataliste tout ça ... tu es donc le loup, celui qui vie puis meurt sans se battre car il connait le sens de la vie ?

bon et le zèbre dans tout ça... car lui n'est pas détesté par les hommes comme le loup. Sa métaphore vient surtout de ses rayures car il n'a pas d'autre élément qui le sépare du cheval il me semble. être noir et blanc, plus blanc que noir ou l'inverse, assurément différent mais ressemblant étrangement à son troupeau. Car la question est de savoir pourquoi "zèbre", surement car on aime être une métaphore Rolling Eyes

éden
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Franz le Ven 28 Aoû 2009 - 10:37

Oui l'Homme souhaite toujours s'attacher à une image ou un groupe... c'est rassurant... l'individualisme fait peur depuis toujours, l'isolement rendant plus faible.
L'image du zèbre, équidé vivant en groupe, jamais isolé (ca c'est déjà une grande différence par rapport à nous qui se sentons si isolé...) pour question de survie, et qui a la particularité de ressembler à un cheval tout en étant si différent avec ses rayures. Peut-on savoir si c'est un équidé blanc à rayures noires, ou noir à rayures blanches ? là est toute l'ambiguïté de l'animal, mais également de nous même ! On ressemble à "l'homme de base" tout en étant si différent... d'où la métaphore définie par JSF. On a notre côté blanc et notre côté noir mais jamais gris (on a horreur de cela). On est marqué ainsi, très voyant aux yeux des autres et on ne se reconnaît qu'entre nous (d'après les scientifiques les rayures des zèbres auraient un rôle social entre zèbres, permettant aux individus de s'identifier entre eux)... mais les autres ne reconnaissent qu'un zèbre parmi tant d'autres et si différents d'eux en même temps...
Selon les scientifiques, les rayures auraient surtout un effet stroboscopique sur les prédateurs. Lorsque tout un troupeau s'enfuit, les raies des divers individus se mélangent, rendant flou le contour d'un animal aux yeux d'un lion, par exemple. Bon là pas trop de correspondance vis-à-vis de nous (tant qu'on vit pas en bande sur une île déserte alien)...et a-t-on vraiment des prédateurs ? les autres nous nuisent-ils par leur indifférence ou leur incompréhension, mais la nuisance ne vient elle pas aussi de notre propre perception ? sûrement les deux, et à mon avis surtout du second...
Oui le loup fait peur mais peut facilement ressembler à un chien (et d'ailleurs on a pu en apprivoiser...). Alors que le zèbre a cette particularité contrairement à un autre équidé de ne jamais pouvoir être apprivoiser, monter.... tiens tiens un rebelle Razz ca me rappelle quelqu'un...
Je n'ai surement pas fait le tour des points communs entre le zèbre et nous, et il existe des différences mais je trouve quand même que l'image est proche sur certains points, surement moins sur d'autres... le débat est ouvert !
On a tous des points communs de fonctionnement, qu'on se le dise !, mais en ayant des particularités différentes, des rayures différentes, des fois plus noires que blanches ou l'inverse. Qu'on se reconnaissent zèbre ou pas, chacun est spécifique, avec son individualité propre et son fonctionnement propre qui peuvent aussi évoluer au cours de sa vie (heureusement !).

Après qu'on se sente plus loup, chèvre ou limace, à chacun son totem !

Franz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 376
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 46
Localisation : Luberon

Revenir en haut Aller en bas

Carte heuristique

Message par Gigi le Jeu 12 Nov 2009 - 2:42

J’aimerais bien voir avancer les topics lancés par Invité sur la définition du zèbre . bounce

Sous ce prétexte (j'ai surtout envie qu'on mette un peu en route nos méninges), je vous propose de s’essayer ensemble à concevoir la carte heuristique / mindmap du zèbre.

Pourquoi ?
  1. Parce que chercher à concevoir une carte heuristique est une sorte de brainstorming, cela stimule la créativité, tout en forçant à structurer sa pensée.
  2. Parce qu’une carte heuristique bien conçue et mise en forme peut être plutôt sympa. Elle pourrait être utile, par exemple, pour les nouveaux venus qui souhaitent savoir où ils débarquent, qui nous sommes (ou pensons être)…

C’est quoi une carte heuristique ?

Des exemples de mindmap que j’aime bien (lien)
Et puisqu'ici on aime bien les vidéos, même si celle-ci n'est pas transcendante :



En simplifié, une carte heuristique comme je la comprends :
  • part d’un sujet (ici, le zèbre),
  • donne des informations associées à ce sujet via des mots-clés soigneusement choisis et/ou des petits dessins,
  • avec une organisation hiérarchique / des liens entre ces mots-clés / dessins.

Je pense donc qu’une première étape peut être de lister les mots-clés que nous associons au zèbre, avec un focus sur le premier niveau hiérarchique.

Sachant qu’il n’est pas nécessaire – ni sans doute recommandé – que tous les mots-clés soient du même ordre. On peut aussi chercher plusieurs approches pour cerner le sujet.
Ainsi, pour le premier niveau, il n’est pas nécessaire que nous cherchions à mettre que des caractéristiques du zèbre.

A vous, envoyez tous les mots-clés ou notions relatives à la zébritude qui vous passent par la tête !

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Laetitia P. le Jeu 12 Nov 2009 - 12:12

Je me lance :

Différence
Solitude
Ennui / Intérêt
Extrêmes
Emotions
Sensations
Curiosité
Logorrhée
...

J'en ai d'autres mais pas de temps, j'y reviendrai plus tard ... d'autant que ça me plaît beaucoup cette idée de carte heuristique du zèbre Very Happy

Laetitia P.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 184
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes

http://www.welovewords.com/andrea-borgas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Invité le Jeu 12 Nov 2009 - 12:25

toujours plus.... plus haut, plus vite, plus fort... ou plus triste, plus douloureux, plus explosif

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Morgane le Jeu 12 Nov 2009 - 12:29

Hypersensibilité - Empathie - Décalage - Hyperstimulation - Insomnie - Pensées insatiables - Loghorrée mais mentale - Dualité Extra/Introversion - Suradaptation - Ecoute multi-sensorielle - Représentation spacio-temporelle - Imagination - Créativité - Isolement - Perspicacité - Pugnacité - Courage - Lucidité - Joie/Tristesse extrêmes - Sous-évaluation de ses capacités - Manque de confiance - Curiosité - Partage - Générosité - Simplicité/Complexité - Incompréhension - Rejet - Souffrance - Repli sur soi - Absolutisme - Conquérant - Mégalo (?) Razz

Nul/Génial - Pessimiste/Optimiste - Réaliste/Idéaliste - Suradapté/Inadapté - Energique/Glandouillard etc etc etc... lol!

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Laetitia P. le Jeu 12 Nov 2009 - 14:24

Paradoxe ambulant !!!

Laetitia P.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 184
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes

http://www.welovewords.com/andrea-borgas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par mariel1978 le Jeu 12 Nov 2009 - 14:28

J'ai encore de la difficulté à saisir cette façon d'ordonner les idées... je crois que la mienne se bat pour rester en surface lorsque je tente d'imposer à mon raisonnement celle-là Wink Mais l'idée demeure! J'ai envie de faire un arbre pour visualiser ma conception de mes rayures... Parce que si j'ai appris quelque chose c'est que chacun a sa vision de ce qu'est un zèbre et de comment il l'est.
Je suis très attachée à l'explication très rationnelle de Fauchin tout simplement parce qu'elle m'enlève tout doute! On part de "Raisonnement en arborescence" et pouf, les branches se forment!

I- Hypersensibilité
A- Sensorielles
1- capte tous les stimulis
a- voir toutes les avenues
- trouve des solutions rapides, différentes, extravagantes
- suranalyse
- vision de la vie différente ou lucidité extrême
b- trop d'information
- pensées brouillonnes qui bouge tout le temps
- difficulté de concentration
- questionnement constant (mais rejoint le point a... les branches doivent se toucher)
2- Sens accrus et meilleure utilisation de ceux-ci
B- Emotive
1- Empathie
a- facilité à s'associer aux autres
b- éponge
2- Difficulté à gérer les émotions
II-

Bon, j'ai mal commencé mon classement... je ne suis plus sûre qu'il y ait un point II puisque j'ai l'impression que tout part de cette hyper-sensibilité sensorielle et émotive causée par l'arborescence!Ce serait donc, vraiment le tronc. Ensuite vient toutes les conséquences! je vais me pencher là dessus et je reviendrai avec un dessin Razz

mariel1978
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Syïlis le Ven 13 Nov 2009 - 13:49

albino

Syïlis
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 25

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'un "zèbre"?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum