Classique dans la tête

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 11:58

Ouvrir c'est comme du nouveau,
donc lundi début de semaine j'ouvre ......................
j'ouvre ce fil afin que mes zébramis y déposent leurs messages afin de me convier à un apérozébradinatoir.
Pour info j'apporte toujours le breuvage que même les inconnu(e)sdel'alcool finissent par en prendre un dé à coudre.

Bon, pour me présenter en quelques mots,

je suis à donf dans rien et tout
j'aime prendre mon appareil photo pour faire clic clac
y parait que je suis zébrée, les z'autres m'en causent vrai
j'ai quéque amis rayés dont je tairais les noms par pudeur
j'aime la musique qu'on dit classique, mais je partirai sur une île avec Pink Floyd
pour le reste venait ici, on en cause, pas de pudeur que de la chaleur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par NewHope le Lun 15 Juil 2013 - 12:37

Aaaah! On applaudit debout!

Pour rimer avec ce petit désespoir inachevé et pathétique, tendance largo, j'hésite en entrée entre la symphonie pathétique de Tchaïkovski et la symphonie inachevée de Schubert.

Requiem de Mozart au dessert. Avec énormément de passion pour le Stabat Mater de Pergolese.

Rien, rien, rien, surtout rien de joyeux.

PS Hélas, je ne saurais conseiller les versions les meilleures, de plus elles ne sont pas inventoriées sur le net.

NewHope
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1047
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : La tour des félés pique les nuages devant ma fenêtre, le ciel nocturne emplit ma tête.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 12:45

Bravo, vous venez de gagner chère DesperateRobot, étant la première à oser franchir la ligne, une plaque de chocolat, à retirer à la caisse centrale.

merci pour votre participation et à bientôt pour de nouvelles offres ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 13:25

Michel PORTAL à la clarinette


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 13:43

Allez hop !







Ah non ?
Me serai-je trompé de fil ?

Ah bon !

La bise !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 13:47

Allez en souvenir de mon passage en Guadeloupe et du breuvage que nous partageons


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Harpo le Lun 15 Juil 2013 - 13:49



Je la trouve plutôt joyeuse cette musique là.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 13:55

Merci, Harpo, cela me va doit au coeur.

Ce concerto est si ...
et si ...
et encore si ....

et Miles est si ....


Dernière édition par majorette le Lun 15 Juil 2013 - 13:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 13:57



cabri des Saintes (971) mi guadeloupéen mi métropolitain

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Renarde20 le Lun 15 Juil 2013 - 14:30




"Une goutte individuelle peut se mêler à l’océan et garder néanmoins tout son sens.
Elle a trouvé « sa demeure »".


Farid Alt Din Attar



Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 14:38

Merci Renard20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 14:39


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 18:01


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Lun 15 Juil 2013 - 18:18



Beethoven's 5th Piano concert E-flat major, Op. 73 (Emperor)
pianiste : monsieur BARENBOIN
23'44, moment sublime.

Ours c'est pas mal aussi par un pianiste ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Mar 16 Juil 2013 - 6:07

Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Mar 16 Juil 2013 - 18:32

En rangeant mon bordel, j'ai trouvé des cartes de condoléances prêtes à envoyer, pas usagées bien sûr. j'ai envisagé de me les envoyer, faut pas gâcher.
Bon je sais je suis cynique, voir morbide.
La mort et tout ce qui l'entoure m'a toujours fait peur, voir angoisser.
lorsque j'étais enfant, vraiment enfant, je me projettais vers l'avenir avec la crainte de mourir, puis afin de me rassurer, je me disais t'inquiète tu as encore le temps.
le temps de quoi de vivre ou de mourir ?
Maintenant, à bientôt plus que dix ans (c'est vrai je ne fais pas mon âge), je ne me pose plus la question sinon, je m'envoie dès maintenant ma carte de condoléance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Mar 16 Juil 2013 - 18:41

Marche funèbre de Chopin par Arthur Rubinstein


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par NewHope le Mar 16 Juil 2013 - 18:58

Hum, hum, Majorette, envoie-moi en quelques-unes de ces cartes de condoléances.

Je te les renverrai avec un petit mot gentil avec ton éloge funèbre. Ce sera beau, tu verras toutes les qualités insoupçonnées qu'on se découvre après la mort, dans la bouche de ses amis. Tu auras l'occasion de lire ce que jamais personne ne lit d'habitude.

Et tu feras de même en retour, bonne idée, non?

NewHope
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1047
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : La tour des félés pique les nuages devant ma fenêtre, le ciel nocturne emplit ma tête.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Mar 16 Juil 2013 - 18:59

majorette a écrit:En rangeant mon bordel, j'ai trouvé des cartes de condoléances prêtes à envoyer, pas usagées bien sûr. j'ai envisagé de me les envoyer, faut pas gâcher.
Bon je sais je suis cynique, voir morbide...

Tu as raison ! Sinon, on ne pourra jamais en profiter.
Et puis tiens, soyons fou, écrivons nous un élégant panégyrique, parce que si on compte sur les autres, ils vont certainement faire un hors sujet ou alors de jolis mots, cela dépend qui écrira...

Mais la mort est une trop vieille compagne pour se séparer comme cela, bêtement, de manière anticipée.
J'ai toujours regretté qu'elle ne soit pas libératrice : finalement, ce serait agréable de se sentir libre et léger et tournoyant dans les airs.... mais pour cela, encore faudrait-il qu'on soit certain de ressentir ce qui nous entoure et de ressentir la façon dont on serait à ce monde.

Alors il ne me vient que l'élégance dont à fait preuve Brassens :



Moi aussi, j'ai ma plage, mes fleurs et les ondines qui continueront à passer aux beaux jours revenus.

Spoiler:
La Camarde qui ne m'a jamais pardonné,
D'avoir semé des fleurs dans les trous de son nez,
Me poursuit d'un zèle imbécile.
Alors cerné de près par les enterrements,
J'ai cru bon de remettre à  jour mon testament,
De me payer un codicille.

Trempe dans l'encre bleue du Golfe du Lion,
Trempe, trempe ta plume, ô mon vieux tabellion,
Et de ta plus belle écriture,
Note ce qu'il faudrait qu'il advint de mon corps,
Lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord,
Que sur un seul point : la rupture.

Quand mon âme aura pris son vol à  l'horizon,
Vers celle de Gavroche et de Mimi Pinson,
Celles des titis, des grisettes.
Que vers le sol natal mon corps soit ramené,
Dans un sleeping du Paris-Méditerranée,
Terminus en gare de Sète.

Mon caveau de famille, hélas ! n'est pas tout neuf,
Vulgairement parlant, il est plein comme un œuf,
Et d'ici que quelqu'un n'en sorte,
Il risque de se faire tard et je ne peux,
Dire à  ces braves gens : poussez-vous donc un peu,
Place aux jeunes en quelque sorte.

Juste au bord de la mer à  deux pas des flots bleus,
Creusez si c'est possible un petit trou moelleux,
Une bonne petite niche.
Auprès de mes amis d'enfance, les dauphins,
Le long de cette grève où le sable est si fin,
Sur la plage de la corniche.

C'est une plage où même à  ses moments furieux,
Neptune ne se prend jamais trop au sérieux,
Où quand un bateau fait naufrage,
Le capitaine crie : "Je suis le maître à  bord !
Sauve qui peut, le vin et le pastis d'abord,
Chacun sa bonbonne et courage".

Et c'est là  que jadis à  quinze ans révolus,
A l'âge où s'amuser tout seul ne suffit plus,
Je connu la prime amourette.
Auprès d'une sirène, une femme-poisson,
Je reçu de l'amour la première leçon,
Avalai la première arête.

Déférence gardée envers Paul Valéry,
Moi l'humble troubadour sur lui je renchéris,
Le bon maître me le pardonne.
Et qu'au moins si ses vers valent mieux que les miens,
Mon cimetière soit plus marin que le sien,
Et n'en déplaise aux autochtones.

Cette tombe en sandwich entre le ciel et l'eau,
Ne donnera pas une ombre triste au tableau,
Mais un charme indéfinissable.
Les baigneuses s'en serviront de paravent,
Pour changer de tenue et les petits enfants,
Diront : chouette, un château de sable !

Est-ce trop demander : sur mon petit lopin,
Planter, je vous en prie une espèce de pin,
Pin parasol de préférence.
Qui saura prémunir contre l'insolation,
Les bons amis venus faire sur ma concession,
D'affectueuses révérences.

Tantôt venant d'Espagne et tantôt d'Italie,
Tous chargés de parfums, de musiques jolies,
Le Mistral et la Tramontane,
Sur mon dernier sommeil verseront les échos,
De villanelle, un jour, un jour de fandango,
De tarentelle, de sardane.

Et quand prenant ma butte en guise d'oreiller,
Une ondine viendra gentiment sommeiller,
Avec moins que rien de costume,
J'en demande pardon par avance à  Jésus,
Si l'ombre de sa croix s'y couche un peu dessus,
Pour un petit bonheur posthume.

Pauvres rois pharaons, pauvre Napoléon,
Pauvres grands disparus gisant au Panthéon,
Pauvres cendres de conséquence,
Vous envierez un peu l'éternel estivant,
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant,
Qui passe sa mort en vacances.

Vous envierez un peu l'éternel estivant,
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant,
Qui passe sa mort en vacances,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Lemniscate le papillon le Mar 16 Juil 2013 - 19:15

Mais ça y est elle yéya.....


Alors zest parti pour des images qui ne bougent pas.....




grooooooooooooooosses bizzzzzzzzzzzzzzzzzz

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Mar 16 Juil 2013 - 20:00

"Chronique d'une mort annoncée"
Evitons donc la correspondance virtuelle, préparez-vous donc à vivre mes funérailles anticipées de mon vivant; je souhaite être présente pendant ces instants et voir quelle tête j'ai, sans fleur ni couronne, bien sûr. D'abord la fève, je ne l'ai jamais.

Ah la supplique...
simplement sublime

Quant à toi V...., je te remercie, pour tes voyages immobiles.


Dernière édition par majorette le Mer 17 Juil 2013 - 5:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Mar 16 Juil 2013 - 20:08


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Lemniscate le papillon le Mar 16 Juil 2013 - 22:35


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Renarde20 le Mar 16 Juil 2013 - 22:46

Celui ou celle que l'on devient ne cesse-t-il pas de dire adieu à celui ou celle que nous étions encore un instant auparavant ?

Notre besoin incessant d'évoluer, de tout remettre en cause, nous pousse à ces multiples petites morts qui sont les préalables à autant de renaissances ...

Alors pourquoi ne pas fêter cette annonce de renaissance, ce nouveau printemps qui chassera encore l'hiver ?

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Invité le Mer 17 Juil 2013 - 7:25

"That's the way, I like it"


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classique dans la tête

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum