Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par babalu76 le Mar 7 Mai 2013 - 23:44

Comment savoir si je suis de profil complexe ou laminaire sans allé voir un psy?

babalu76

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2013
Localisation : Haute normandie

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Pieyre le Mer 8 Mai 2013 - 6:54

Tu peux déjà lire cet article : Les deux formes d'expression du haut potentiel chez l'enfant.

Un sujet a aussi été lancé sur ce thème ici : http://www.zebrascrossing.net/t4042-les-deux-formes-dexpression-du-haut-potentiel-intellectuel-chez-lenfant-hpic-hpil.

Quant à consulter, il n'est pas évident qu'un psychothérapeute ou un psychologue sera forcément sensibilisé à la question. Mieux vaut se renseigner avant.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par babalu76 le Mer 8 Mai 2013 - 9:45

J'ais l'impression d'avoir un profil laminaire mais pourtant j'ecrit et mange de la main gauche et j'ais l'impression d'etre neuro-droitier. Mais je ne sais pas si les profil complexe et laminaire on un lien avec l'hémisphère dominant?

babalu76

Messages : 60
Date d'inscription : 06/05/2013
Localisation : Haute normandie

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par erebos le Ven 11 Oct 2013 - 20:18

Fais un test MBTI, si ton MBTI se termine par P, alors t'es un surdoué complexe. Si ton MBTI se termine par J alors t'es un surdoué laminaire. Simple non? :p

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Pieyre le Ven 11 Oct 2013 - 23:22

Hum... Ça ne marche pas tellement pour moi : plutôt INTP et plutôt laminaire.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Ardel le Jeu 16 Avr 2015 - 23:56

Je ressors un vieux fil juste pour poster un article concis (et pas détaillé pour un poil du coup, dommage) mais pas trop mal fait sur le sujet :

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150413.OBS7053/cerveau-pourquoi-certains-surdoues-reussissent-et-d-autres-non.html
Ardel
Ardel

Messages : 4842
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 31
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par bepo le Mer 13 Mai 2015 - 13:21

Jusqu'à présent je m'étais totalement désintéressé de cette distinction complexe/laminaire qui ne faisait que proposer,  selon ma perception, une description vague basée sur des test de personnalité dont il est impossible de démêler le coté scientifique et le coté purement social truffé de clichés.
D'ailleurs je persiste à penser que si la notion est valide, on peut difficilement s’autodéterminer voire se "choisir" complexe ou laminaire, alors que beaucoup de témoignages m'évoquent vaguement cette démarche. Mais je lis toujours en travers...

Par contre il semble que Revol de Lyon (dsl son prénom ne m'a pas marqué) ait entrepris une étude, IRM à l'appui, pour déterminer s'il y avait une réalité biologique sous cette perception. Pour une fois que le JT que j'ai choppé au vol m'apporte une info....
J'ai rien creusé mais il semble qu'une structure cérébrale chargée de gérer la planification et la gestion des conflits soit hypoactive à l'IRM, de façon statistique je suppose (ou je l'espère) chez les HQI complexes (le JT aime bien vulgariser en présentant des exemples ponctuels et en laissant penser que le cas particulier a valeur de preuve). J'ai pas trop compris mais il semblerait aussi que les HPIc soient ceux qui aient une tendance à se retrouver en échec.
Donc concrètement les HPIc auraient une incapacité à planifier et reporter leur besoins, contrairement au HPIl qui pourraient s’accommoder de conditions peu stimulantes ou +/- kafkaïennes.
L'exemple du "fait un effort" adressé aux HPIc en échec scolaire était ainsi cité et qualifié de complètement inutile puisqu'il s'agirait d'une incapacité.

J'ai apprécié puisqu'il n'est pas fait mention de l'explication facile trop souvent avancée et parfaitement insatisfaisante : quand on est intelligent on ne peut que mal fonctionner quand c'est facile. Explication qui parfois dérive encore plus vers le "si on ne fonctionne pas bien c'est uniquement parce que l'on est trop intelligent, donc je suis trop intelligent dès que j'échoue".
Point non plus de "si on veut on peu", ou "l’échec ça se mérite".

Les HPI complexes, disons perçus et/ou décrits comme complexes, seraient au moins en partie composés de porteurs d'un déficit.

Mais relativisons, percevoir une différence à l'IRM ne dit rien de la position causale ou pas de cette différence. Cela relève faute de preuves supplémentaires de la théorie interprétative. Mais j'ai pas creusé.

PS j'apprécie aussi parce que les explications globalisantes m'énervent. Là il s'agit réellement de rechercher les causes, même si elle sont complexes. D'ailleurs je viens de lire sur le blog de Cécile Bost que le facteur g associé à l'intelligence est en fait uniquement corrélé à la débilité. C'est étayé de sources. En effet elle indique que c'est l'absence de facteur g qui explique la différence entre un QI de 70 et un QI de 100, mais pas un surplus qui expliquerait la différence HQI NQI et encore moins les différences inter HQI. D'ailleurs elle rapelle fort justement que le test de QI n'est absolument pas conçu pour décrire ou diagnostiquer avec pertinence autre chose que la normalité. En gros s'en servir pour les HQI c'est un peu comme dire que le ph de son aquarium c'est exactement 6,5 alors que l'indicateur est dramatiquement et constament jaune de ph 0 à ph 7,5

bepo

Messages : 2569
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015 - 13:54

Aller, vas-y, passe ton test, fais pas ta mijorée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par bepo le Mer 13 Mai 2015 - 14:13

Je viens de lire en travers l’article auquel tu fais référence Pyerre.
Il est intéressant, au demeurant on y trouve les stigmates des raisonnements psychologico-interpretatifs que je dénonçais dans mon post.
Entre autre le "besoin vital" de cogiter, "le cerveau qui tourne en permanence" (je viens de l'apprendre chez certains le cerveau s'arrête de temps en tant temps!!) , l'intuition qui serait le seul témoin possible de la fulgurance, le raisonnement étant à rapprocher au contraire du fonctionnement laborieux d'un ordinateur incapable d'une quelconque originalité cognitive (d'ailleurs qui connait suffisamment le fonctionnement du cerveau pour statuer qu'une démarche intellectuelle reproduite relève réellement d'une mécanique cérébrale n'ayant aucun rapport avec une démarche plus intuitive). Bref entre les lignes il y a tout un tas de clichés.


Dernière édition par bepo le Mer 13 Mai 2015 - 15:03, édité 1 fois

bepo

Messages : 2569
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par bepo le Mer 13 Mai 2015 - 14:14

^^ uccen.
Edit: Et c'est mijaurée d'ailleurs si je ne devais donc que renforcer ton verdict.

bepo

Messages : 2569
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015 - 14:43

c'est Pieyre,
renfort ou défort ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par bepo le Mer 13 Mai 2015 - 15:00

Uccen j'ai du mal à assumer le fait que tu me prennes en exemple à ce point. Je t'assures prends ton envol tu en es capable, dusses tu te muer en vautour ou en condor (croisement avec l'albatros ?) plutôt que de procéder par mimétisme. Mais j'en suis flatté, c'est un honneur.
;-)

bepo

Messages : 2569
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015 - 15:33

Ardel a écrit:Je ressors un vieux fil juste pour poster un article concis (et pas détaillé pour un poil du coup, dommage) mais pas trop mal fait sur le sujet :

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150413.OBS7053/cerveau-pourquoi-certains-surdoues-reussissent-et-d-autres-non.html

Merci Ardel, très intéressant, et effectivement un peu "mode survol" qui donne envie d'en savoir plus.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150413.OBS7053/cerveau-pourquoi-certains-surdoues-reussissent-et-d-autres-non.html a écrit:Un QI homogène correspond à un profil "laminaire" tandis qu'un QI hétérogène correspond à un profil "complexe".
(...)
Les chercheurs ont ainsi pu constater des différences dans l'activation des régions cérébrales entre les profils laminaires et complexes. Ainsi, du côté des "complexes" par exemple, les zones cérébrales liées à la gestion des conflits s'est révélée moins active. "Les réponses aux tests se sont révélées plus intuitives chez les complexes, et plus déductives chez les laminaires, lesquels s'inscrivaient plus dans une démarche analytique", explique le Pr Revol.
(...)
Le Pr Revol nous précise que la dernière partie de ces travaux qui sont encore en cours devrait permettre de montrer qu'il existe une meilleure connectivité entre les deux hémisphères du cerveau chez les laminaires. Une connectivité qui renforcerait encore la description clinique de ces deux profils.

De façon très caricaturale (et sans fondement, ce sont des hypothèses), en additionnant le fonctionnement dominant (intuitif ou analytique) + l'équilibrage entre intuition et analyse (>équilibrage des 2 hémisphères), on aurait:

- chez les HQI laminaires: Qi homogène > raisonnement analytique + intuition
- chez les HQI complexes:  Qi hétérogène > raisonnement intuitif + analyse

Il a été question plus haut du MBTI:
erebos a écrit:Fais un test MBTI, si ton MBTI se termine par P, alors t'es un surdoué complexe. Si ton MBTI se termine par J alors t'es un surdoué laminaire. Simple non? :p
Il y a le ":p" , ce n'est donc heureusement pas à prendre au sérieux :p
Mais si on veut vraiment faire le lien entre ces profils et le MBTI, je dirais:

- HQI laminaire = bon équilibrage des préférences N (récolte des données par intuition) et T (traitement des données par raisonnement logique)
--> les NT (intuitifs rationnels) : INTP-ENTP-INTJ-ENTJ

- HQI complexe = Dominance N, mais sans l'auxiliaire T
--> le NF (intuitifs "idéalistes"): INFP-INFJ-ENFP-ENFJ

...

En gardant "intuitifs" au sens du MBTI, on est coincés une fois qu'on arrive aux "sensoriels" (S) par rapport aux "intuitifs" (N).
Si on estime qu'en étant HQI de préférence S, les données concrètes peuvent aller tellement vite qu'elles mènent à une solution "intuitive), dans ce cas N~S. On ajoute donc:

- aux HQI laminaires les ST (sensoriels rationnels) : ISTP-ESTP-ISTJ-ESTJ (en plus des INTP-ENTP-INTJ-ENTJ)
- aux HQI complexes les SF (sensoriels "de l'émotion"): ISFP-ISFJ-ESFP-ESFJ (en plus des INFP-INFJ-ENFP-ENFJ)

Aucune idée de ce que mon raisonnement vaut, il a quand même été fait à la truelle... alien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015 - 15:52

bepo a écrit:Uccen j'ai du mal à assumer le fait que tu me prennes en exemple à ce point. Je t'assures prends ton envol tu en es capable, dusses tu te muer en vautour ou en condor (croisement avec l'albatros ?) plutôt que de procéder par mimétisme. Mais j'en suis flatté, c'est un honneur.
;-)


Je m'en voudrais de te contredire mais je le dois car on m'a rappelé la nécessaire empathie et je ne voudrais point que tu restes sur de fausses convictions,
je ne mimétise que moi-même, hélas heureusement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Princeton le Mer 13 Mai 2015 - 16:08

Ardel a écrit:Je ressors un vieux fil juste pour poster un article concis (et pas détaillé pour un poil du coup, dommage) mais pas trop mal fait sur le sujet :

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150413.OBS7053/cerveau-pourquoi-certains-surdoues-reussissent-et-d-autres-non.html

Je m'insurge contre l'idée que les profils complexes doivent apprendre à être laminaires, plus déductifs, plus analytiques, plus homogènes, plus conciliants. C'est aussi l'idée qui ressort de l'article posté par Pieyre. Je crois que ce point a été soulevé dans l'autre fil sur la distinction complexe/laminaire. Les complexes fonctionnent autrement, pourquoi vouloir le changer ? J'ai l'impression de revivre mes années d'école où on me disait d'être plus sage, plus lisse, plus obéissant, plus attentif. D'être un bon laminaire, de bien rentrer dans le moule de l'écolier modèle. Si des enfants surdoués sont en échec scolaire, et que c'est dû à l'inadéquation de leur fonctionnement avec l'école, pourquoi serait-ce à ces enfants de s'adapter et pas à l'école de s'adapter à eux ? Je ne vois pas comment on pourrait faire changer le fonctionnement cognitif d'un enfant : je le ressens même comme un viol et une insulte envers eux.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Princeton le Mer 13 Mai 2015 - 16:35

Et pour reprendre l'article :

« Le monde ne vaut que par les ultras
et ne dure que par les modérés »
Paul Valéry

HP-C : les ultras
HP-L : les modérés

Personnages et personnalités à HP-C
Léonard de Vinci, Wolfgang Amadeus Mozart, Vincent van Gogh, Nostradamus, Camille Claudel, Coco Chanel, Arthur Rimbaud, Oscar Wilde, Winston Churchill, Charles Baudelaire, Albert Einstein, Sigmund Freud, Napoléon 1er, Pablo Picasso, Francis Bacon, Salvador Dalì, Romain Gary, Serge Gainsbourg, Jacques Brel, Madonna, Mickael Jackson

Et :

Personnages et personnalités à HP-L
François Rabelais, François 1er, Louis XIV, Victor Hugo, Henri Bergson, Claude Monet, Auguste Rodin, Raoul Dufy, Charles de Gaulle, John Fitzgerald Kennedy, Antoine de Saint-Exupéry, Roger Federer, Raphaël Nadal, Yannick Noah, Sébastien Loeb, Didier Deschamps, Bill Gates, Jacques Attali, Jean d’Ormesson, Michel Serres, Laurent Deutsch, Nathalie Kosciusko-Morizet, Stephen Hawking, Hubert Reeves, Tenzin Gyatso (Dalaï-Lama), Mère Theresa, Mathieu Chedid, Jean-Jacques Goldman, Natacha Polony, Francis Cabrel, Boris Cyrulnik.

Alors merci mais les HP-C n'ont rien à envier aux HP-L, bien au contraire.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Invité le Jeu 14 Mai 2015 - 23:37

Je m'insurge contre l'idée que les profils complexes doivent apprendre à être laminaires, plus déductifs, plus analytiques, plus homogènes, plus conciliants. C'est aussi l'idée qui ressort de l'article posté par Pieyre. Je crois que ce point a été soulevé dans l'autre fil sur la distinction complexe/laminaire. Les complexes fonctionnent autrement, pourquoi vouloir le changer ? J'ai l'impression de revivre mes années d'école où on me disait d'être plus sage, plus lisse, plus obéissant, plus attentif. D'être un bon laminaire, de bien rentrer dans le moule de l'écolier modèle. Si des enfants surdoués sont en échec scolaire, et que c'est dû à l'inadéquation de leur fonctionnement avec l'école, pourquoi serait-ce à ces enfants de s'adapter et pas à l'école de s'adapter à eux ? Je ne vois pas comment on pourrait faire changer le fonctionnement cognitif d'un enfant : je le ressens même comme un viol et une insulte envers eux.

Je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis, mais parfois il est important de savoir s'adapter pour arriver à ses fins. Notamment dans le monde professionnel, et plus globalement dans tout contexte social.
Tu peux foncer dans la tas et laisser un max de cadavres derrière toi, mais à un moment tu finiras toujours par te prendre le Mur de la Médiocrité™ en pleine face.
i.e. un barrage en carbo-titane érigé par les cons pour t’empêcher de changer le monde.

Une fois que tu as compris ça, tu rentres dans de la haute politique, à user de séduction et d’hypocrisie pour arriver à tes fins. Parfois il faut même savoir faire des concessions (temporaires, faut pas déconner non plus), afin d’emmener tout le monde avec toi. Alors oui, c'est de la pure perte de temps, mais c'est le fardeau des esprits fulgurants.

Sans ça, tu risques de mener une guerre éternelle contre toi et le reste du monde. Pour ton bien être intérieur il est donc vivement recommandé de donner l'impression de mettre de l'eau dans ton vin. De l'eau de vie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Princeton le Jeu 14 Mai 2015 - 23:54

Sociopathe carbonara a écrit:
Je m'insurge contre l'idée que les profils complexes doivent apprendre à être laminaires, plus déductifs, plus analytiques, plus homogènes, plus conciliants. C'est aussi l'idée qui ressort de l'article posté par Pieyre. Je crois que ce point a été soulevé dans l'autre fil sur la distinction complexe/laminaire. Les complexes fonctionnent autrement, pourquoi vouloir le changer ? J'ai l'impression de revivre mes années d'école où on me disait d'être plus sage, plus lisse, plus obéissant, plus attentif. D'être un bon laminaire, de bien rentrer dans le moule de l'écolier modèle. Si des enfants surdoués sont en échec scolaire, et que c'est dû à l'inadéquation de leur fonctionnement avec l'école, pourquoi serait-ce à ces enfants de s'adapter et pas à l'école de s'adapter à eux ? Je ne vois pas comment on pourrait faire changer le fonctionnement cognitif d'un enfant : je le ressens même comme un viol et une insulte envers eux.

Je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis, mais parfois il est important de savoir s'adapter pour arriver à ses fins. Notamment dans le monde professionnel, et plus globalement dans tout contexte social.
Tu peux foncer dans la tas et laisser un max de cadavres derrière toi, mais à un moment tu finiras toujours par te prendre le Mur de la Médiocrité™ en pleine face.
i.e. un barrage en carbo-titane érigé par les cons pour t’empêcher de changer le monde.

Une fois que tu as compris ça, tu rentres dans de la haute politique, à user de séduction et d’hypocrisie pour arriver à tes fins. Parfois il faut même savoir faire des concessions (temporaires, faut pas déconner non plus), afin d’emmener tout le monde avec toi. Alors oui, c'est de la pure perte de temps, mais c'est le fardeau des esprits fulgurants.

Sans ça, tu risques de mener une guerre éternelle contre toi et le reste du monde. Pour ton bien être intérieur il est donc vivement recommandé de donner l'impression de mettre de l'eau dans ton vin. De l'eau de vie...

Tu me dis ça précisément à un moment où je suis censé m'adapter, notamment au monde professionnel, en me pliant à tout un tas de contraintes qui me déplaisent souverainement, alors que ma tolérance à ces dernières est très faible. J'entends ton message, et je sais que quelque part, tu as raison. Mais j'ai du mal à me diluer, j'ai l'impression de me pervertir, de me corrompre, de perdre mon intégrité et mon authenticité. Ce que je perds effectivement, notamment dans le monde professionnel. Dans quel but, et est-ce que ce but le mérite ? Je sais me mettre sous le boisseau, mais à quel prix ! Celui de l'impression de mourir à petit feu, de m'asphyxier, de rendre l'âme. Peut-être qu'en fait je ne peux pas. Et si je ne pouvais vivre que libre ? Et si c'était là mon fardeau ?

Tu me rappelles cette citation de Christian Bobin :

"La plupart hésitent, tâtonnent, trébuchent. Ils cherchent dans les livres, ils cherchent auprès d'une femme, ils cherchent auprès d'un dieu, partout ils cherchent ce qui n'est qu'en eux-mêmes, cette alliance de lenteur et de force, cette cadence la plus profonde du coeur, ce mélange le plus secret de l'eau avec le vin - l'eau de la lenteur, le vin de la vitesse."

(L'autre visage, p. 46, Éditions Lettres Vives 1991)

Merci pour ton message.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Invité le Ven 15 Mai 2015 - 9:56

Princeton a écrit:Tu me dis ça précisément à un moment où je suis censé m'adapter, notamment au monde professionnel, en me pliant à tout un tas de contraintes qui me déplaisent souverainement, alors que ma tolérance à ces dernières est très faible. J'entends ton message, et je sais que quelque part, tu as raison. Mais j'ai du mal à me diluer, j'ai l'impression de me pervertir, de me corrompre, de perdre mon intégrité et mon authenticité. Ce que je perds effectivement, notamment dans le monde professionnel. Dans quel but, et est-ce que ce but le mérite ? Je sais me mettre sous le boisseau, mais à quel prix ! Celui de l'impression de mourir à petit feu, de m'asphyxier, de rendre l'âme. Peut-être qu'en fait je ne peux pas. Et si je ne pouvais vivre que libre ? Et si c'était là mon fardeau ?

Tu me rappelles cette citation de Christian Bobin :

"La plupart hésitent, tâtonnent, trébuchent. Ils cherchent dans les livres, ils cherchent auprès d'une femme, ils cherchent auprès d'un dieu, partout ils cherchent ce qui n'est qu'en eux-mêmes, cette alliance de lenteur et de force, cette cadence la plus profonde du coeur, ce mélange le plus secret de l'eau avec le vin - l'eau de la lenteur, le vin de la vitesse."

(L'autre visage, p. 46, Éditions Lettres Vives 1991)

Merci pour ton message.
Et bien je pense que l'essentiel est de toujours écouter sa petite voie intérieure Smile
On a tous des valeurs auxquelles il est important de rester fidèle quoi qu'il en coûte, tandis qu'on peut gagner à transiger sur certains points, pour arrondir les angles et apaiser des situations conflictuelles.
Pour prendre un exemple, je refuserais totalement de travailler dans un abattoir, sans pourtant être végétarien ou militant de la cause animale.
Par contre dans mon domaine d'activité, j'ai souvent dû accepter d'utiliser des solutions techniques sous optimales, entraînant un surplus de travail à long terme, pour satisfaire certaines contraintes qui ne sont à mes yeux que des bâtons mis dans mes roues par des personnes manquant de clairvoyance et de panache. Au final, ce n'est qu'une difficulté supplémentaire... Je ne sais pas pour toi, mais je ne suis pas du genre à reculer devant les difficultés. C'est juste un challenge de plus!

Pour résumer, il faut savoir s'adapter sans jamais se renier. A toi de voir quel sont tes valeurs et tes objectifs Courbette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Bibo le Ven 15 Mai 2015 - 10:42

Princeton a écrit:
Les complexes fonctionnent autrement, pourquoi vouloir le changer ? J'ai l'impression de revivre mes années d'école où on me disait d'être plus sage, plus lisse, plus obéissant, plus attentif. D'être un bon laminaire, de bien rentrer dans le moule de l'écolier modèle. Si des enfants surdoués sont en échec scolaire, et que c'est dû à l'inadéquation de leur fonctionnement avec l'école, pourquoi serait-ce à ces enfants de s'adapter et pas à l'école de s'adapter à eux ?
Je ne pense pas qu'il faille le prendre comme un appel au changement de tous d'un profil à l'autre. Derrière la dichotomie qu'ils ont créés, il s'agit plutôt d'identifier ce qui grossièrement caractérise certains individus tendanciellement plutôt en échec et d'autres tendanciellement plutôt en réussite.

Pourquoi ? Parce que chacun doit pouvoir avoir la chance de trouver une place dans la société et d'y être heureux ? Parce que chacun doit pouvoir être capable de lire un livre en entier ? Parce ce que chacun a le droit à une vie qui va au delà du jour le jour ? Parce que chacun a le droit de pouvoir accomplir ce qu'il rêverait d'accomplir ? [caricature pour mise en évidence]

Mais à vrai dire, je ne pense pas que ce soit cela qui t'embête puisque tu considères que tout fonctionnement peu potentiellement amener au bonheur et qu'il s'agit là d'une tentative de normalisation au mieux, de conditionnement au pire.
Or, si je te disais que, migrer d'un profil complexe à laminaire, c'etait se donner la possibilité d'entreprendre de sauver le monde (ou de simplement trouver une place dans une société) de la manière dont on l'a toujours rêvé mais dans laquelle on a toujours été entravé par des troubles de l'attention, une anxiété permanente, un flou de pensée, des difficulté de concentration, d'inhibition, de trie, d'organisation ?
Là tu n'y verrais plus un changement de personnalité ni un conditionnement, mais une libération de potentiel, une émancipation, et je pense que cette idée te plairait.

Princeton a écrit:
Je ne vois pas comment on pourrait faire changer le fonctionnement cognitif d'un enfant : je le ressens même comme un viol et une insulte envers eux.
TCC
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Princeton le Ven 15 Mai 2015 - 18:57

Sociopathe carbonara a écrit:Et bien je pense que l'essentiel est de toujours écouter sa petite voie intérieure Smile
On a tous des valeurs auxquelles il est important de rester fidèle quoi qu'il en coûte, tandis qu'on peut gagner à transiger sur certains points, pour arrondir les angles et apaiser des situations conflictuelles.
Pour prendre un exemple, je refuserais totalement de travailler dans un abattoir, sans pourtant être végétarien ou militant de la cause animale.
Par contre dans mon domaine d'activité, j'ai souvent dû accepter d'utiliser des solutions techniques sous optimales, entraînant un surplus de travail à long terme, pour satisfaire certaines contraintes qui ne sont à mes yeux que des bâtons mis dans mes roues par des personnes manquant de clairvoyance et de panache. Au final, ce n'est qu'une difficulté supplémentaire... Je ne sais pas pour toi, mais je ne suis pas du genre à reculer devant les difficultés. C'est juste un challenge de plus!

Pour résumer, il faut savoir s'adapter sans jamais se renier. A toi de voir quel sont tes valeurs et tes objectifs Courbette

Ton dernier smiley s'appelle courbette... Ma voix intérieure est pourrie, elle dit tout et son contraire, c'est une girouette. Je comprends que j'ai besoin de me canaliser, mais je ne sais pas du tout comment faire. C'est comme un torrent d'énergie qui déborde de partout. Aujourd'hui j'ai encore eu une nouvelle idée sur le plan professionnel : le pire c'est que j'y crois et le lendemain je suis déjà passé à autre chose. Là je suis en processus de recrutement pour un boulot qui a l'air intéressant et bien payé mais dont les horaires sont très lourds, or je ne supporte pas vraiment les horaires très lourds (je le sais pour n'avoir jamais travaillé que dans des structures aux horaires très lourds).

Si je considère cette contrainte comme une difficulté qui est en fait un challenge, toutes les contraintes peuvent devenir des challenges, et moi je deviens masochiste. On peut affronter les difficultés pour les résoudre ou les subir à durée indéterminée en s'auto-congratulant de savoir en prendre plein la figure. Quand j'affronte une difficulté ou un challenge, c'est pour le remporter, pas pour le subir jusqu'à ce que je craque ou me transforme en esclave des temps modernes.

Bon je grossis les traits, sans doute, mais cela représente mon état intérieur chamboulé. En effet ton exemple colle bien à ton propos, c'est aussi le genre de choses que je peux supporter. Mais sur d'autres choses, comme les horaires et le sens de mon travail, difficile pour l'instant de transiger. Tu as raison finalement, c'est une question de priorités de valeurs et d'objectifs, à laquelle il est aussi difficile d'apporter une réponse claire que d'assumer ladite réponse au quotidien. Le risque est grand dans mon cas de laisser tomber et de prendre un boulot plus pour me ranger que parce qu'il me plaît. Je le verrais comme l'échec cuisant d'avoir renoncé à faire quelque chose qui me plaît plutôt que la réussite de m'être canalisé et rangé.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Princeton le Ven 15 Mai 2015 - 19:15

Bibo a écrit:Or, si je te disais que, migrer d'un profil complexe à laminaire, c'etait se donner la possibilité d'entreprendre de sauver le monde (ou de simplement trouver une place dans une société) de la manière dont on l'a toujours rêvé mais dans laquelle on a toujours été entravé par des troubles de l'attention, une anxiété permanente, un flou de pensée, des difficulté de concentration, d'inhibition, de trie, d'organisation ?
Là tu n'y verrais plus un changement de personnalité ni un conditionnement, mais une libération de potentiel, une émancipation, et je pense que cette idée te plairait.

Pourtant je trouve que le profil complexe peut aussi libérer son potentiel, mais de manière plus chaotique. En le canalisant moins, c'est comme des feux d'artifices de partout. Je pense à Léonard de Vinci, Blaise Pascal, Dali, Picasso, Mozart... Le chaos et le désordre ne sont pas forcément une mauvaise chose, je pense même qu'ils sont un terreau fertile de la création. Après je comprends ce que tu essaies de me dire, et le risque est en effet grand pour que le potentiel d'un profil complexe reste lettre morte, parce qu'il n'aura pas su transformer ou métaboliser son chaos intérieur en des formes et des objets extérieurs compréhensibles pour son entourage.

Je comprends aussi qu'il y a moins de souffrances psychiques pour un profil laminaire que pour un profil complexe, parce que le premier est bien intégré à la société, il est en harmonie avec elle, alors que le second risque fort de souffrir de son décalage permanent avec cette dernière. Ce qui me renvoie à la théorie de Dabrowski sur la désintégration positive. Mais c'est pourtant par ce décalage qui lui donne sa singularité que le profil complexe peut apporter quelque chose de véritablement créatif car éminemment personnel et subjectif. Ce décalage, il pourrait aussi l'assumer et le cultiver... D'ailleurs a-t-il vraiment le choix ?Peut-être qu'il n'en souffrirait plus ainsi. M'est d'avis que lui demander d'être plus "laminaire" et "intégré" le fasse seulement davantage souffrir, en lui faisant penser qu'il n'est pas bien comme il est, pas comme il faudrait être, alors que sa manière d'être au monde peut être une bénédiction à la fois pour lui (en ce qu'elle lui permet aussi de s'affirmer dans sa singularité) et pour le monde (en ce qu'il peut recueillir toute la singularité de cet être décalé).

Vouloir passer d'un profil à l'autre, pour moi c'est entraver la singularité et la capacité créative du surdoué complexe. C'est aussi nier sa personnalité, son fonctionnement, sa sensibilité. Ce sur quoi on peut travailler, c'est sa souffrance psychique. Mais il y a sans doute un autre moyen de le faire que de lui faire prendre pour modèle le surdoué laminaire.
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par ShineFlower le Mer 27 Mai 2015 - 19:54

Le surdoue laminaire est coformiste. Il s'adapte bien à la société. Il est de ce fait bien integre. Tandis que le surdoue complexe est plus original, peut etre plus créatif. Il se sent sans cesse décalé avec la société. Il est plus singulier ce qui lui declanche des difficultés d'adaptation et d'intégration. Il est souvent plus heureux dans sa bulle. Princeton tu as raison quand tu dis " qu'il devrait peut être cultiver ce décalage?" Smile
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3561
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 60
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Invité le Sam 30 Mai 2015 - 10:58

Princeton a écrit:Et pour reprendre l'article :
« Le monde ne vaut que par les ultras
et ne dure que par les modérés »
Paul Valéry
HP-C : les ultras
HP-L : les modérés
Personnages et personnalités à HP-C
Léonard de Vinci, Wolfgang Amadeus Mozart, Vincent van Gogh, Nostradamus, Camille Claudel, Coco Chanel, Arthur Rimbaud, Oscar Wilde, Winston Churchill, Charles Baudelaire, Albert Einstein, Sigmund Freud, Napoléon 1er, Pablo Picasso, Francis Bacon, Salvador Dalì, Romain Gary, Serge Gainsbourg, Jacques Brel, Madonna, Mickael Jackson
Et :
Personnages et personnalités à HP-L
François Rabelais, François 1er, Louis XIV, Victor Hugo, Henri Bergson, Claude Monet, Auguste Rodin, Raoul Dufy, Charles de Gaulle, John Fitzgerald Kennedy, Antoine de Saint-Exupéry, Roger Federer, Raphaël Nadal, Yannick Noah, Sébastien Loeb, Didier Deschamps, Bill Gates, Jacques Attali, Jean d’Ormesson, Michel Serres, Laurent Deutsch, Nathalie Kosciusko-Morizet, Stephen Hawking, Hubert Reeves, Tenzin Gyatso (Dalaï-Lama), Mère Theresa, Mathieu Chedid, Jean-Jacques Goldman, Natacha Polony, Francis Cabrel, Boris Cyrulnik.
Alors merci mais les HP-C n'ont rien à envier aux HP-L, bien au contraire.

A te lire Princeton ce serait plutôt aux laminaires de devenir complexes...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Bibo le Sam 30 Mai 2015 - 11:12

Princeton a écrit:
Je comprends aussi qu'il y a moins de souffrances psychiques pour un profil laminaire que pour un profil complexe, parce que le premier est bien intégré à la société, il est en harmonie avec elle, alors que le second risque fort de souffrir de son décalage permanent avec cette dernière.
Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. On peut s'intégrer à la société pour ne pas en souffrir sans jamais se sentir intégrée par elle. Je prend mon exemple, j'ai des notes moyennes, je n'ai jamais vraiment échoué, je fais des activités des gens de mon âge en apparence. Je suis donc intégré aux yeux du monde en tant qu'être moyen. Je me sens cependant en complet décalage et ne me reconnait complètement nul part, je hais la conformité, aimerait tout changer.
Croire que les individus sont totalement cohérent à l'intérieur et à l’extérieur c'est croire que nous ne sommes pas humains. Pour autant, la cohérence ne peut amener que vers moins de malheur, si on ne dépasse pas un certains points ou l'écart trop grand pourrait créer l'effet inverse. Il s'agit donc d'un fin équilibre entre ce que je suis, ce que je peux me permettre de montrer et ce que je montre.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Complexe ou Laminaire? Comment savoir? Empty Re: Complexe ou Laminaire? Comment savoir?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum