Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Aller en bas

Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ? Empty Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Message par Athena25 le Dim 14 Avr 2019 - 17:11

Enfant précoce : une étude démontre enfin leur spécificité cérébrale (Lyon)
Athena25
Athena25

Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2017
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ? Empty Re: Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Message par St'ban le Dim 14 Avr 2019 - 17:18

Vieille video de 2016

St'ban
St'ban

Messages : 4726
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ? Empty Re: Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Message par Blackmail le Dim 14 Avr 2019 - 18:27

C'est étrange, mais cette opposition entre "complexes" et "laminaires" me semble un petit peu caricaturale. Il me semble même discerner pas mal d'effet Barnum dans l'article d'origine.

Se pourrait-il que l'on tienne avant tout un peu des deux, que ces critères ne soient pas nécessairement mutuellement exclusifs... sauf cas justement particulièrement extrêmes ?
Blackmail
Blackmail

Messages : 5079
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ? Empty Re: Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Message par Ardel le Dim 14 Avr 2019 - 21:34

J'en parlais déjà (en donnant les mêmes sources, article et vidéo, et d'autres) sur ce fil : http://www.zebrascrossing.net/t34861-articles-laminaires-complexes-homogenes-heterogenes-clinique-et-irm#1419717

Ce serait peut-être plus clair de fusionner les fils ?

Ce que j'en ai compris, c'est qu'il y aurait peut-être quelques différences, mais que ça reste très préliminaire comme étude ... en attendant d'en savoir plus Smile
Ardel
Ardel

Messages : 4843
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 31
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ? Empty Re: Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Message par Xyv' le Dim 14 Avr 2019 - 23:15

Nusbaum, Revol et Sappey-Marinier ont sorti un livre en début d'année "Les philo-cognitifs ; ils n'aiment que penser et penser autrement".

Profil laminaire = en gros 60% laminaire et 40% complexe
Complexe = idem 60% complexe et 40% complexe
=> normal de se retrouver plus ou moins dans les deux.

Nusbaum propose aussi dans le bouquin un modèle de l'intelligence basé sur les différences relevées à l'IRMf beaucoup plus cohérent et complet que toutes les définitions plus ou moins sérieusement étayées utilisées jusque là.
La supra-cognition = supériorité cognitive, se distribue en :
-> philo-cognition (Complexe/laminaire) -> les "hyper" qui pensent tout le temps, sans forcément avoir de don particulier dans un domaine
-> ultra-cognition (studieux/talentueux) -> grandes réussites professionnelles, artistiques, talents particuliers dans un domaine.
Les génies seraient philo+ultra...

Bon, c'est un peu à la louche et de mémoire, mais dans les grandes lignes, c'est ça.
Xyv'
Xyv'

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ? Empty Re: Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Message par Hirondelle78 le Mar 16 Avr 2019 - 13:27

Si vous permettez, je trouve ça pour le moins curieux.

Déjà parce qu' un cerveau qui "ne penserait pas tout le temps" et n'aurait donc pas d'activité, la médecine déclarerait son propriétaire en état de mort cérébrale.
Bref, penser, c'est juste le propre des vivants et ne plus penser celui des morts.

Sur l'aspect laminaire versus complexe, là encore, si je ne prends que mon propre exemple, il m'est arrivé d'être à 200% de mes capacités cérébrales (mais ça, c'était avant d'échouer ici Embarassed ) et me retrouver à 20% de celles-ci (en ce moment par ex)
Bref, tout va dépendre de la situation, de selon que notre environnement est source d'angoisse ou d'apaisement.

ça se mesure ça aussi, mais surtout ça se vit et ça se ressent.

Alors oui ça me semble correct de savoir qu'on peut être l'un et l'autre en fonction de critères exogènes et non pas l'un ou l'autre de manière tranchée et définitive.
Ces études sont une photographie d'un cerveau à un instant T dans un contexte donné, je ne sais pas si on peut en tirer des conclusions définitives pour étiqueter ainsi son propriétaire ?
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 2393
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : osef

Revenir en haut Aller en bas

Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ? Empty Re: Profil Complexe et profil Laminaire... Quelle véracité pour le monde réel ?

Message par Xyv' le Mar 16 Avr 2019 - 14:13

Hirondelle78 a écrit:Si vous permettez, je trouve ça pour le moins curieux.
Déjà parce qu' un cerveau qui "ne penserait pas tout le temps" et n'aurait donc pas d'activité,
C'est une façon de parler, évidemment. Comme ces gens qui nous disent "arrête de penser", ils se doutent bien qu'on va pas passer en mode zombie, ils veulent juste qu'on arrête de turbiner à fond.
--> "ils n'aiment que penser et penser autrement" est le complément de titre.
Ça se rapporte à la sur efficience, et l'avidité d'activité intellectuelle constatées chez la plupart des zèbres. Pas à la mort cérébrale.
(si c'était de l'humour, toutes mes excuses, je suis pas très douée pour l'humour, un gène manquant, chez moi ^^)


Hirondelle78 a écrit:Sur l'aspect laminaire versus complexe, là encore, si je ne prends que mon propre exemple, il m'est arrivé d'être à 200% de mes capacités cérébrales (mais ça, c'était avant d'échouer ici Embarassed ) et me retrouver à 20% de celles-ci (en ce moment par ex)
Bref, tout va dépendre de la situation, de selon que notre environnement est source d'angoisse ou d'apaisement.
C'est pas une question d'être au max ou pas de ses capacités cérébrales à un instant t, mais un type de fonctionnement mis en évidence par IRMf qui montre que pour une même tâche, des zones différentes = des circuits différents sont activés selon le profil.

Hirondelle78 a écrit:Ces études sont une photographie d'un cerveau à un instant T dans un contexte donné, je ne sais pas si on peut en tirer des conclusions définitives pour étiqueter ainsi son propriétaire ?
Pourquoi vouloir étiqueter ?
Ils ont dégagé deux types de fonctionnement cérébral, en déduisent un modèle. Un modèle n'est pas un casier où ranger les gens, mais une tentative de formalisation de certains modes de fonctionnement (qui ne sont pas purs, comme ils le précisent). Une grille de compréhension. Qui, je trouve, et si ma mémoire est bonne, permet d'expliquer le fait qu'on peut se sentir zèbre indépendamment du QI>130 (mais là, je ne veux pas m'avancer plus, parce que cette lecture date un peu déjà pour moi, et je ne veux pas dire de conneries, n'ayant pas le bouquin sous la main).
Alors évidemment, là on est dans le fonctionnement neuro-cognitif, pas dans le ressenti...
Xyv'
Xyv'

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum