Affleurements

Aller en bas

Affleurements Empty Affleurements

Message par SoleilSombre le Sam 29 Déc 2012 - 11:44

La mer


Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:08, édité 2 fois (Raison : La mer s'est évaporée)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Sam 29 Déc 2012 - 14:30

Et tu peux finir ce texte par ;
"Elle tourne la tête et échange avec lui un regard de feu, juste avant de se changer en statut de sel."

Il est très chouette ton texte, il me fait penser à cette musique. Je sais que tu as du mal avec la musique, mais là, ça colle parfaitement à ton texte.
Bisous



Tu remplaces place par plage et on y est.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Harpo le Sam 29 Déc 2012 - 14:48

Moi ça me fait penser à un extrait de Persona, de Bergman. Désolé, je ne l'ai pas trouvé avec des sous-titres français, seulement anglais...

Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 58
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Sam 29 Déc 2012 - 15:06

Merci Smile
Ah, mon rapport à la musique ! Elle me dérange, elle est trop violente pour moi....Je peux chialer comme je peux tressauter comme une tarée. Mais elle me blesse....

Sir Harpo, I am almost fluent in English Wink


Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:12, édité 1 fois (Raison : Qu'est-ce que je peux raconter de c...ries !)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Sam 29 Déc 2012 - 20:26

Le ciel


Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:12, édité 3 fois (Raison : Le ciel s'est perdu dans les abymes cosmiques)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Sam 29 Déc 2012 - 20:52

Smile
J'adore.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Dim 30 Déc 2012 - 14:37

L'endormie


Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:09, édité 2 fois (Raison : Elle s'est réveillée !)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Dim 30 Déc 2012 - 14:52

L'écriture est une manière de se dire sans se révéler tout à fait. On y joue son âme, on s'y joue, on se joue du potentiel lecteur.

De la difficulté à surmonter les premiers mots, de l'idée naissante, des images incongrues surgissant de la tête...De ce fatras, il faut en sortir une forme. Le matériau verbal est difficile à travailler. Il est réel et conceptuel. Le mot tue par sa violence, par sa tendresse, par son jeu.

Absence de verbe. Epurer le texte du verbe qui alourdit l'action et la vision du monde. Cette tentative ne figurera pas sur ce fil : elle m'est trop essentielle, touchant une fibre intime.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Ven 4 Jan 2013 - 8:57

L'amour ?


Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:09, édité 2 fois (Raison : Il s'est barré...)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Dim 6 Jan 2013 - 12:50

Un petit texte léger avec un faux air enfantin

Le temps



Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:07, édité 1 fois (Raison : texte très très léger)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Lun 7 Jan 2013 - 23:22

L'écriture est une manière de se dire sans se révéler tout à fait. On y joue son âme, on s'y joue, on se joue du potentiel lecteur.

De la difficulté à surmonter les premiers mots, de l'idée naissante, des images incongrues surgissant de la tête...De ce fatras, il faut en sortir une forme. Le matériau verbal est difficile à travailler. Il est réel et conceptuel. Le mot tue par sa violence, par sa tendresse, par son jeu.

C'est clair, vrai et limpide tout ce que tu dis là Soleilsombre.
J'aime beaucoup ta sensibilité et la façon dont tu la retranscris à travers les mots. J'apprécie aussi ton approche de l'écriture.
C'est beau et rafraichissant tout ça. J'ai hâte de te lire à nouveau.
Tchao

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Mar 8 Jan 2013 - 9:26

Merci Puppetmastaz Embarassed . Très bonne journée
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Jeu 10 Jan 2013 - 23:25

Quelques trouvailles au cours des 6 mots :

Regarde moi, femme, je suis là
Nul ne peut plus m'atteindre
Regarde moi, femme, je suis loin
Enfermée par un sort trop lourd
Regarde moi, fais moi exister maintenant
Femme nue désarmée par la vie
Sens la chaleur émanant de moi
Sens les pulsations traversant ce corps
Entends ce qu'il raconte
Ecoute mon désir monter en moi
Tu es mien à cet instant
-----------------------------------------------------
Monologue, se parler seule à seule
Dans un tête à tête intime
La grande blonde se sent seule
Dieu Mathématiques est fumeux pour elle
Elle se dandine, en se coiffant
Se demande si un géant existe
Il existerait pour elle, comme roc
De sa stature, il ferait contrepoids
Il la bercerait comme une enfant
Bien trop grande, avec tendresse douce
La grande blonde seule pleure ce soir
Elle rêve, cette bêtasse de géante
Continue à rêver ma grande puce
Continue à vivre grâce aux rêves...
Tête au ciel, pieds sur terre

---------------------------------------------------

Solitude d'une nuit, noirceur profonde
Je suis là comme inexistante, seule
Les ombres tournent autour de moi
Je ferme les yeux très fort
Je suis ailleurs, loin d'ici
Une plage sans un être, rien
Sable roulant sous mes pieds nus
Le soleil baigne dans son sang
Las, il se meurt chaque soir
Chaque soir, son agonie se rejoue
Les ténèbres l'envahissent, l'engloutissent
Le soleil me caresse des rayons
Il se meurt mais continue encore
De me tendre cette douceur légère
Je regarde cette agonie sans fin
Petite puce perdue, errant sans but
Le soleil se meurt....se meurt

-----------------------------------------------------

J'envoûte par ma seule présence
Hommes, femmes, enfants, tous sont subjugués
Par mon charme, non ma beauté
Une tendresse infinie envers mes semblables
Je sais danser une danse voluptueuse
Je sais chanter telle une sirène
Je sais rire telle une gargantua
Je sais pleurer telle un déluge
Mon coeur bat au rythme planétaire
L'envie de combattre l'injustice
Ces enfants seuls, mourrant de faim
Ces hommes broyés par des bombes
Ces femmes soumises, sans aucun espoir
Je suis la géante désirant grandir
Pour porter le monde sans faille


Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:10, édité 5 fois (Raison : Ceux-là, je les laisse....)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Jeu 10 Jan 2013 - 23:29

Georges Perec jurait qu'on ne pouvait être productif que grâce à la contrainte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Sam 12 Jan 2013 - 14:07

Ygor, as-tu lu ce que j'ai écrit plus haut ?
L'écriture demande du travail...avec, parfois, des contraintes fortes. Mais, je sais comment j'écris : ça vient vite, très vite. Ensuite, je retravaille le texte. Le texte de la grande blonde est un jeu : je l'ai écrit en 3 ou 4 minutes en suivant les mots. Les mots me guidaient alors que normalement, cela devrait être le contraire.
Certains écrivains ont besoin d'un cadre fixe, très contraignant pour produire. D'autres écrivent de façon anarchique. Il n'y a pas une manière unique.
Dans l'écriture même (la forme), il y a aussi de tout.

A chacun de trouver sa démarche. Mais il y a toujours du travail pour parvenir à un résultat satisfaisant par rapport à notre objectif. Personnellement, je n'ai pas le temps pour produire un texte qui me satisfait tout à fait. Il y a peut-être un poème qui fait exception mais celui-ci ne sera pas mis sur ce forum.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Très beaux textes.

Message par Invité le Sam 12 Jan 2013 - 18:31


Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Ven 18 Jan 2013 - 21:21

L'osselet


Dernière édition par SoleilSombre le Mer 23 Jan 2013 - 22:07, édité 1 fois (Raison : Décomposition de l'osselet)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par May Lee le Lun 21 Jan 2013 - 16:37

Te lire soulage Wink
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Lun 21 Jan 2013 - 18:07

Le pouvoir cathartique des mots...

_________________________________________________________________________________________________________________________

Qu'est-ce que la force ?
Pourquoi se voir demander des choses impossibles ?
Comme si cette force nous pourrissait la vie.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Lun 4 Fév 2013 - 20:22

L'enfance



Dernière édition par SoleilSombre le Ven 22 Fév 2013 - 22:15, édité 1 fois (Raison : Elle est bien loin...)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Mar 5 Fév 2013 - 20:36

L'amante



Dernière édition par SoleilSombre le Ven 22 Fév 2013 - 22:15, édité 1 fois (Raison : L'âme hante)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Mer 6 Fév 2013 - 20:48

Mon enfant



Dernière édition par SoleilSombre le Ven 22 Fév 2013 - 22:16, édité 1 fois (Raison : Mon enfant, mon coeur)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 22:23

Sad suis triste de ne pas retrouver les premiers textes de ce fil....

Mais beaucoup de plaisir à lire les nouveaux apparus depuis mon dernier passage ici Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Jeu 7 Fév 2013 - 20:29

Merci Pessoa... Smile
Mes nouveaux textes ne vont pas rester longtemps non plus. J'ai du mal à les exposer sur le forum.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Jeu 7 Fév 2013 - 20:41

The MBTI dance floor

Trop tard !
Vous aviez exactement 1 h pour découvrir cette merveille d'auto-dérision Wink
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 21:48

Tout le monde s'en fout mais je le dis quand même; J'adore les INTJ ! Ma Maman, elle est INTJ et d'apparence elle ressemble à un glaçon mais lorsqu'elle sent que c'est possible, elle dévoile son intérieur chaleureux.

Vous n'êtes pas dépourvus d'émotions, les INTJ, mais vous les refoulez assez ? Aller soyez francs Smile

Avertissement aux gens : c'pas parce-qu'on parle du mbti qu'on se "résume à ces lettres".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 21:49


Il était bien ton texte ! Arf : (


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Jeu 7 Fév 2013 - 21:50

En fait, il devrait être placé autre part...Pas dans la partie "J'écris". Je le remonterais peut-être.
Merci pour ton clin d'oeil Wink
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 21:51


Ok !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 22:48

SoleilSombre a écrit:Merci Pessoa... Smile
Mes nouveaux textes ne vont pas rester longtemps non plus. J'ai du mal à les exposer sur le forum.

Je comprends que trop bien ce sentiment... mais quand je vois le plaisir que j'ai à découvrir tes textes et ceux de bien d'autres ici, je me dis que vraiment on ne devrait pas se censurer comme ça...

par SoleilSombre le Jeu 7 Fév 2013 - 20:41
The MBTI dance floor

Trop tard !
Vous aviez exactement 1 h pour découvrir cette merveille d'auto-dérision Wink

rrrhhôô
ben flûte alors, je l'aurai loupé celui-là


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Jeu 7 Fév 2013 - 22:57

Quelle pression tu mets Smile ! C'est un choix personnel.

Le texte sur le MBTI est un texte pour rire...Je crois que je vais le mettre dans un fil MBTI. Je vais peut-être être mal accueillie...
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 23:13

Smile oups, ah non, pas de pression, surtout pas alors !!!

bien sûr c'est un choix personnel
je fais le choix personnel depuis que je me suis inscrite de ne pas poster dans cette section toute une floppée de textes ...à chaque fois que je me pose la question, ils ne passent pas la censure !
Et ceux que j'ai mis sur mon fil de présentation risquent de suivre tôt ou tard le chemin des tiens, donc..... je ne comprends que trop bien

Mais tout ça c'était juste pour dire que ...j'aime bien te lire, voilà tout !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Jeu 7 Fév 2013 - 23:24

J'aurais du mettre le panneau second degré Smile. Je rigolais en te disant cela.
Ne t'en fais pas.
Il te faut un peu de temps pour passer outre aux "imperfections" que tu vois. Nous ne sommes jamais satisfaits sauf que tant que nous ne les faisons pas lire, nous ne connaissons pas ce que ces textes suscitent. Et il faut aussi ne pas prendre mal une non réponse a son texte. Je trouve intéressant d'observer et d'identifier nos points forts et nos points faibles a travers les réactions des autres.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 0:11

Je m'en doutais bien pour le second degré Wink mais bon, on sait jamais Smile


Intéressant : ce que tu viens d'écrire m'a permis de voir un aspect qui ne m'était encore pas apparu :
Quand je poste un texte, (où que ce soit) les éventuelles réponses, leur contenu ou les non-réponses me sont pratiquement indifférentes. Il n'y a aucune attente.
Alors je me suis posé la question : qu'est ce qui fait que je censure d'autres textes ? sur quoi se base ma censure ?
Eh bien - et c'est cela que je n'avais pas réalisé avant - c'est parce que ces autres textes me sont en fait plus "étrangers", plus littéraires, et dès lors que j'appose le mot "littéraire", alors m'apparait de manière flagrante que j'écris comme un pied ! (d'où l'auto-censure)

Ceux que je poste, je m'en fiche du "littéraire", du "bien écrit", parce que c'est juste quelque chose qui a besoin de sortir, de se dire, et tant pis si c'est écrit n'importe comment, tant pis si, sûrement, en le mijotant un peu, une formulation bien meilleure, plus précise, fine et élégante se présenterait.
Non, dans ces moments là, je suis dans une sorte d'urgence qui ne me laisse pas le loisir de me pencher sur la forme

euh, désolée, je fais du HS aux relents de flood là... Embarassed
J'arrête là
Mais merci pour cette conscientisation de ce fonctionnement que tu m'as occasionné Smile

Et au plaisir de te lire (-si j'arrive assez tôt pour voir les textes avant que tu les supprimes ... Laughing )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Ven 8 Fév 2013 - 22:40

Non, ce n'est pas du flood.
Comment sais-tu si ce que tu écris n'est pas bien écrit, ou n'est pas "littéraire" ? Comment sais-tu que tu écris comme un pied ?
Tant que je n'avais pas fait lire mes textes, je n'avais aucune idée si mes textes étaient bien écrits. De toute façon, mes textes ne sont pas bien écrits. Ils violent sans cesse la grammaire et le sens de mots. Je cherche à exprimer des émotions...

Dans un texte "littéraire", on y dit quelque chose aussi, sauf que nous ne procédons pas par un écrit démonstratif.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 23:48

Demain, si j’étais distrait
rappelle-moi que je t’aime.
Il m’arrive de l’oublier,
je pressens que c’est un problème.
J’y connais pas grand’chose
dans les relations des humains
alors je fais comme je suppose
puis je perds le fil, te lache la main.
Appuie encore ton dos sur moi,
laisse-moi encore mettre
mon menton sur ton épaule,
ma joue contre ta joue,
te respirer,
une main sur ton ventre,
une main sur ton sein,
c’est quand on est comme ça,
que je n’oublie rien.

(Rappelle-moi de l'effacer.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Sam 9 Fév 2013 - 0:14

SoleilSombre a écrit:
Comment sais-tu si ce que tu écris n'est pas bien écrit, ou n'est pas "littéraire" ? Comment sais-tu que tu écris comme un pied ?

bah je suis assez spéciale là dessus...
Je le sens selon mes propres critères, selon une sorte de baromètre intérieur qui mesure la précision avec laquelle un mot ou un phrase habillent le contenu que j'essaie d'exprimer verbalement.
(je ne pense pas en mots, donc j'ai l'éternelle impression de traduire - et c'est très frustrant)
Et si je sens que ça ne se calque pas "juste" sur le sens profond, rien ni personne ne pourra me convaincre que c'est bien
Ça a été ainsi toute ma vie, aussi dans bien d'autres domaines, par exemple :
Il fut un temps où je donnais des concerts ; quand je sentais avoir joué comme une merde, il pouvait bien venir qui que ce soit à me dire qu'il avait été transporté, que c'était magnifique, bla bla bla, ça ne changeait rien pour moi. La plupart du temps ça m'énervait, c'est tout.

Pour revenir à l'écriture, "bien écrit", pour moi, ça n'a rien à voir avec la grammaire ou une certaine perfection de la langue
Prendre des libertés avec la grammaire, la structure syntaxique ou le sens des mots, c'est un atout créatif
Et si on ne le fait pas par esprit de show off, ça peut être magnifique
Nombreux sont les écrivains qui en ont usé (et abusé peut être ....)

Je me rends compte en écrivant tout ça, que j'utilisais hier soir le mot littéraire dans un sens assez divergeant du sens habituel probablement.
en fait non. Pas divergeant, inexact.
Faudra que je précise ça ( au moins pour moi-même)
En mots... parce que en non mots, c'est très clair en moi juste là maintenant
Mais bon, il se fait tard, et mon traducteur non verbal/ verbal est vraiment très loin d'être au mieux de sa forme...




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Dim 10 Fév 2013 - 1:30

Aujourd'hui, j'ai envoyé un texte au club d'écriture. Pessoa, j'ai pensé a toi.
Je l'ai envoyé en n'étant pas satisfaite.
A un certain stade, quand notre exigence (perfectionnisme) nous bloque ou gâche notre plaisir, je me demande s'il ne faut pas simplement poser la plume...
En ce moment, je suis dans une phase de production. Je fonce et fais au mieux. Je ne suis jamais certaine que, demain, j'aurai cette impulsion, ce désir d'écrire.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Dim 10 Fév 2013 - 11:33

Presque rien


Dernière édition par SoleilSombre le Ven 22 Mar 2013 - 20:49, édité 1 fois (Raison : Expansion cosmique)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Dim 10 Fév 2013 - 14:21

J'aime beaucoup ton dernier texte

Il a éveillé en moi tout un monde, cousin par certains aspects de celui qui s'éveille en moi en écoutant "orly" de Jacques Brel...

https://www.youtube.com/watch?v=lCXa0lbl2Pk
Spoiler:
Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu´eux deux
La pluie les a soudés,
Semble-t-il, l´un à l´autre
Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu´eux deux
Et je les sais qui parlent
Il doit lui dire « Je t´aime! »
Elle doit lui dire « Je t´aime! »
Je crois qu´ils sont en train
De ne rien se promettre
Ces deux-là sont trop maigres
Pour être malhonnêtes

Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu´eux deux
Et brusquement, il pleure
Il pleure à gros bouillons
Tout entourés qu´ils sont
D´adipeux en sueur
Et de bouffeurs d´espoir
Qui les montrent du nez
Mais ces deux déchirés
Superbes de chagrin
Abandonnent aux chiens
L´exploit de les juger

La vie ne fait pas de cadeau
Et nom de Dieu c’est triste
Orly, le dimanche,
Avec ou sans Bécaud!

Et maintenant, ils pleurent
Je veux dire tous les deux
Tout à l´heure c´était lui
Lorsque je disais "il"
Tout encastrés qu´ils sont
Ils n´entendent plus rien
Que les sanglots de l´autre
Et puis
Et puis infiniment
Comme deux corps qui prient
Infiniment, lentement,
Ces deux corps se séparent
Et en se séparant
Ces deux corps se déchirent
Et je vous jure qu´ils crient
Et puis, ils se reprennent
Redeviennent un seul
Redeviennent le feu
Et puis, se redéchirent
Se tiennent par les yeux
Et puis, en reculant
Comme la mer se retire,
Il consomme l´adieu
Il bave quelques mots
Agite une vague main
Et brusquement, il fuit
Fuit sans se retourner
Et puis, il disparaît
Bouffé par l´escalier

La vie ne fait pas de cadeau
Et nom de Dieu c´est triste
Orly, le dimanche,
Avec ou sans Bécaud!

Et puis, il disparaît
Bouffé par l´escalier
Et elle, elle reste là
Cœur en croix, bouche ouverte
Sans un cri, sans un mot
Elle connaît sa mort
Elle vient de la croiser
Voilà qu´elle se retourne
Et se retourne encore
Ses bras vont jusqu´à terre
Ça y est! Elle a mille ans
La porte est refermée
La voilà sans lumière
Elle tourne sur elle-même
Et déjà elle sait
Qu´elle tournera toujours
Elle a perdu des hommes
Mais là, elle perd l´amour
L´amour le lui a dit
Revoilà l´inutile
Elle vivra de projets
Qui ne feront qu´attendre
La revoilà fragile
Avant que d´être à vendre

Je suis là, je la suis
Je n´ose rien pour elle
Que la foule grignote
Comme un quelconque fruit



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Dim 10 Fév 2013 - 14:35

Eh, eh, Pessoa, c'est le texte dont je ne suis pas satisfaite... Wink

Merci pour le lien.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Dim 10 Fév 2013 - 15:18

Smile

J'en reviens à ce que j'avais posté plus haut...

quand je vois le plaisir que j'ai à découvrir tes textes et ceux de bien d'autres ici, je me dis que vraiment on ne devrait pas se censurer comme ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Dim 10 Fév 2013 - 19:36

Alors, Madame, ne vous censurez pas non plus Smile

Je pense que la question sous-jacente est celle-ci : écrit-on pour être lu par un autre ?
Selon la réponse, l'objectif n'étant pas le même, les critères doivent être adaptés.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Mar 19 Fév 2013 - 9:37

Toi et moi

Il suffirait...Il suffirait d'un petit rien.
Juste toi et moi.
Nos yeux se croisent sans jamais nous rejoindre.
Congelés, nous sommes en partance vers d'autres lieux.
Tu me perds le coeur en vrille.
C'est plus fort que toi.
Je pars de trop t'aimer.
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Jeu 21 Fév 2013 - 13:17

..


Dernière édition par SoleilSombre le Ven 30 Aoû 2013 - 9:07, édité 2 fois (Raison : Devenue microscopique)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Sam 23 Fév 2013 - 16:20

Hélas ma chère, ce n’est plus nous qui décidons ; il fût une époque où nous menions le monde, les choses étaient simples, la chose était faconde, pas d’autres enjeux que les plaisirs fripons, et quelque quête d’une immortalité.
Aujourd’hui, la chose est pensée, elle doit être fruit de grandes décisions, d’un engagement seulement la conclusion, la tête a pris les devants et réclame, tendresse, amour, union et charme.
Les plaisirs simples sont devenus compliqués car il parait que c’est le prix de la liberté.



Dernière édition par Gimli le Sam 23 Fév 2013 - 16:30, édité 1 fois (Raison : Qu'il soit fait selon ses désirs.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Lun 25 Fév 2013 - 22:46

Le père se penche.
Il regarde sa petite fille.
Sans rien dire.
Ses yeux la fixent.
Il n'en peut plus de la regarder.
Ca déborde.
Son coeur arraché de sa bouche.
"Veux-tu partir ?"

Affleurements Petite+fille
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Lun 11 Mar 2013 - 16:59

La fleur en pleur


Dernière édition par SoleilSombre le Ven 22 Mar 2013 - 20:48, édité 1 fois (Raison : Elle a mouru)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par SoleilSombre le Mer 27 Mar 2013 - 7:29

.


Dernière édition par SoleilSombre le Ven 30 Aoû 2013 - 9:12, édité 2 fois (Raison : Mon coeur a disparu)
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Affleurements Empty Re: Affleurements

Message par Invité le Sam 5 Oct 2013 - 8:32

Qu'avons-nous compris qui nous a dispensé de nous en expliquer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum