Détachement de sa personne

4 participants

Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Détachement de sa personne

Message par Stupeflip Ven 17 Aoû 2012, 01:04

Bonjour les amis ! Je viens de m'inscrire sur ce forum (que je consulte depuis quelques temps déjà et que je trouve fort intéressant) pour principalement 2 raisons :
- d'une part car j'ai la conviction d'être un zèbre, toutefois assez différents de certains de mes amis à rayures, car j'ai réussis (enfin je le pense) à me trouver une place au milieu de cette étrange construction qu'est notre société en utilisant mes probables zébrures à bon escient.
- la deuxième raison est celle dont je voudrais vous parler dans ce post, et pourquoi pas discuter de celui-ci dans une éventuelle future conversation portant sur vos témoignages.

Cela fait un moment que j'ai l'impression de n'être plus qu'une seule personne, puisqu'une seconde semble s'infiltrer dans ma vie depuis un certain moment et de manière de plus en plus prononcée. Depuis mon enfance j'ai toujours ressentis une entité qui, au dessus de moi, me guidait dans les choix que j'ai eu à faire dans ma vie. J'ai compris lors de mes cours de philo de terminale que cette autre présence que je sentais en moi est ce que Freud appelle dans sa théorie le "surmoi", j'ai trouver ses écrits très intéressant d'ailleurs. A ce moment la j'avais conscience de mon surmoi, mais je n'interagissais beaucoup avec lui.
Puis c'est avec mon arrivée à la fac, et avec les rencontres qui en découlèrent avec de nouvelles personnes très différentes de celles que j'ai pu avoir au lycée, que j'ai pu avoir des conversations beaucoup plus poussées au sujet de questions existentielles, que j'ai commencé à m'épanouir pleinement.
C'est à ce moment la que mon surmoi a commencé a se manifester de plus en plus souvent et de plus en plus fortement, j'avais de plus en plus l'impression de naviguer entre les deux entités siégeant dans mon cerveau. Il y a environ 1 mois,à une heure bien avancée de la nuit, j'ai écrit ceci dans une note de mon iphone pour pouvoir ultérieurement le confronter aux avis d'autres personnes qui pourrait me ressembler. Je voulais donc vous demander si vous vous reconnaissez dans le texte qui va suivre. (Me demandez pas pourquoi j'ai écris à la troisième personne, c'est venu naturellement sur le coup).

"Impression de devenir petit a petit deux personnes différentes : émergence d'un Moi omniscient manipulant le premier de façon à ce que ce dernier ai une vie digne d'admiration car c'est par son intermédiaire qu'il existe aux yeux du monde.
Ce Moi analyse toutes les prises de décisions et impressions du premier avec recul. C'est d'ailleurs ce recul sur soi-même, qui normalement est assez faible, devenant de plus en plus important, conduit à la sensation d'émergence d'une nouvelle entité supérieure à la première accompagnée d'une augmentation de ses capacités intellectuelles.
On pourrait imager ce processus en disant que la relation entre ce nouveau Moi et le primitif sont les mêmes qu'entre une personne devant l'écran de son ordinateur et son Sim (réf. Sims city) , qu'il dirige. Dans lequel le Surmoi (appelons ainsi ce nouveau Moi, référence à Freud qui a élaboré le concept du Surmoi, bien qu'il ne soit pas sûr que le Surmoi dont il est question dans la theorie freudienne soit le même que celui dont il est question ici. ) décide des choix du Moi, de manière à en faire la personne la meilleure possible.
Le Moi toutefois se demande parfois pourquoi il a fait telle ou telle action, dans quel but, ce qui conduit souvent à un dialogue intérieur.
L'émergence du Surmoi à partir du Moi pourrait être identifiée par la prise de conscience que l'on est qu'un pion dans la société, soit un passage de l'autre coté de l'écran.
Il s'effectue régulièrement et de plus en plus fréquemment des allers-retours entre ces deux entités avec l'impression d'être de plus en plus "derrière l'ordinateur" et, logiquement, de moins en moins à l'intérieur."

Stupeflip

Messages : 47
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par kim meyrink Ven 17 Aoû 2012, 11:26

Alors premièrement , même si je ne suis pas vraiment fan de Freud et que je n'ai jamais cherché à "légitimer" ce qu'il pouvait bien se passer dans mon cerveau surchauffé, il m'est arrivé ce genre de "dialogue interne".

Il y a peu je suis tombée par hasard sur un livre de Stephen King que j'avais oublié de lire, et il se trouve qu'il décrit très bien ce dont tu parles. Dans l'histoire, le personnage principal est un écrivain et il est confronté à de nombreuses voix intérieure qui le guide, ou le désaprouve voire font de l'ironie. Même si elles semblent différentes, il sait que toutes viennent plus ou moins de lui. Jusque là, je pensais que c'était un truc d'écrivain moi aussi! ( les histoires qu'on invente, nous finissons par les vivre à l'intérieur.)
kim meyrink
kim meyrink

Messages : 118
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : sud de la france

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par glimmy Ven 17 Aoû 2012, 14:14

Hello

Je pense connaitre la même sensation... JSF en parle dans son livre je pense qu'elle appelle ça l'hyper conscience (j'ai parcouru son bouquin mais je ne l'ai plus...)
J'ai régulièrement l'impression d'être divisée en deux: un moi qui "vit" et un moi qui me regarde vivre... qui dissèque, qui analyse... cependant je n'ai pas l'impression que ce jumeau soit supérieur au moi "vivant"... il a du recul, c'est vrai, mais pas un recul utile... le mien "constate" ce qui se passe mais n'a pas assez de puissance pour pouvoir influer sur mes réactions...
Bref il ne sert à rien d'autre qu'à souligner l'inadaptation de mes réactions ( ou alors, plus rarement, leur adéquation)

J'associe cette sensation d'être coupée en deux au fait de ne jamais profiter de l'instant présent: je ne suis pas dans la scène, je la regarde.. si je devais faire une référence cinématographique, je dirais que je me sens comme Néo au début de Matrix... je sais que qque chose ne tourne pas rond mais je n'arrive pas à m'extraire du système ni ce qu'il y a de l'autre côté...

glimmy

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Stupeflip Ven 17 Aoû 2012, 14:56

Ah tiens Kim merci beaucoup d'avoir mentionné ce livre de Stephen King, en connaîtrais tu le nom ? Personnellement je n'ai pas tout un village qui cohabite dans ma tête mais ça doit probablement être intéressant !

Voilà c'est à peu de chose près ce que je ressens Glimmy, même exactement la même chose mis a part que la deuxième entité intervient régulièrement, soit pour me donner des conseils, conseils que je suis le plus souvent à la lettre car ils ont toujours marché jusqu'à ici, et plus rarement le "surmoi" prend carrément ma place, le "moi" vivant s'éclipse et c'est directement que le "surmoi" me fait agir, cette situation se produit dans des disputes où conflits où l'émotion est extraordinairement forte, je peux par exemple pleurer et être déchirer et d'un coup devenir complétement calme, rationnel, contrôler ma respiration et agir comme il le faut sans avoir une réaction biaisée par l'émotion, puis quand le flot d'émotions s'atténue le moi reprend sa place.
En fait j'ai l'impression que le surmoi à au cours de ma vie engrangé assez de connaissances sur la société et les relations humaines, comme une encyclopédie, pour pouvoir avoir la bonne réponse dans presque n'importe quelle situation. Quand une situation complexe se présente, il intervient.

J'adore au passage ta comparaison à matrix qui me semble très juste !
j'ai également cette étrange impression de sortir en quelque sorte de mon corps pour observer absolument objectivement telle ou telle situation assez souvent. Ah, quel jour incroyable sera celui où on découvrira les mystères de notre conscience !



Stupeflip

Messages : 47
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par kim meyrink Ven 17 Aoû 2012, 15:02

le livre c'est " Sac d'os".
kim meyrink
kim meyrink

Messages : 118
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : sud de la france

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par glimmy Ven 17 Aoû 2012, 15:12

Je suis contente aussi de pouvoir discuter avec quelqu'un qui ressent la même chose!

D'un côté j'aimerais pouvoir développer mon jumeau pour qu'il me serve à qque chose, comme le tien ( si t'as des pistes, je suis preneuse!!)

Et d'un autre côté je voudrais pouvoir le faire dégager de temps en temps pour m'immerger dans la réalité et profiter de l'Instant...

glimmy

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Stupeflip Ven 17 Aoû 2012, 16:00

Merci beaucoup ! titre assez percutant d'ailleurs Smile

Et oui ça fait toujours plaisir de pouvoir discuter de ce genre de choses, c'est pas souvent que l'on peut trouver une personne ayant le même "problème" dans la vie réelle.

Alors je pense que je pourrais t'aider si j'y réfléchis un peu, la rien de précis me vient à l'esprit mais je doit pouvoir trouver quelques conseil si ça peut t'aider !
En tout cas je peux te dire que dans mon cas, cette hyper conscience comme tu l'as appelée, s'exprime bien plus fortement la nuit ( j'ai un rythme de vie assez décalé, je dors en général entre 07h et 15h ), je me suis demandé d'ailleurs pourquoi à ce moment du jour, et j'en suis arrivé à deux ou trois réponses possibles, je vais peut être les mettre dans un autre sujet parce que ça s'éloigne un peu de celui-ci, bref souvent la nuit il m'arrive de faire un point sur ma vie, qu'est ce que j'ai bien réussi à faire jusqu'à aujourd'hui ? Qu'est ce qu'il me manque ? Comment pourrais-je y remédier ? Je me pose c'est question et c'est le surmoi qui est le plus apte a répondre, il suffit d'essayer de l'écouter, comme je l'ai dit je pense que notre jumeau en sait bien plus que nous, il prend l'information tout autour de nous sans que l'on en prenne forcément conscience, c'est précisément cette information qu'il faut utiliser. Avec de l'habitude ça peut se faire facilement je pense.

Une fois que tu seras en osmose avec ton jumeau, il acceptera de dégager de temps en temps quand tu lui demandera je suppose ! Je pense que c'est vraiment une question d'harmonie, lorsque que tu arriveras à concilier les deux parties de toi même tu ne pourras qu'être épanouie.


Stupeflip

Messages : 47
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par glimmy Ven 17 Aoû 2012, 22:06

Wouaw joli programme!

C'est vrai que ce serait bien: 2 "cerveaux" pour un seul corp...

Par contre une nouvelle question me taraude... tu dis toujous qu'il a la bonne réponse... mais sous quel angle de vue? Jveux dire:ce qui est bon pour moi, là tout de suite, n'est peut être pas bon à long terme....

En fait ma vrai crainte est inverse: ce qui est bon à long terme, risque de faire très mal dans un premier temps non? Comment être sure que c'est la bonne décision?

Tu n'as jamais senti de dilemme entre moi et surmoi?

Marant ton décalage horaire... il faudrait peut etre penser à changer de fuseau horaire Shocked

glimmy

Messages : 34
Date d'inscription : 05/08/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Stupeflip Sam 18 Aoû 2012, 03:11

Bah disons que 2 cerveaux pour un seul corps ça fait peut être un peu beaucoup, disons deux manières de penser différentes pour un seul cerveau, et c'est déjà sympa ^^

En fait écoute je vais prendre le problème à la source, il y a de cela un moment j'ai pu lire l'auto-biographie d'un célèbre physicien nommé Richard Feynman, ainsi que divers avis extérieurs sur sa personne. Et j'ai été subjugué par la manière avec laquelle il a survolé son existence, il a touché à tout, a vécu ça vie à fond tout en étant décalé par rapport aux autres personnes, et fut un des physiciens les plus important du 20ème siècle ( pour faire court) , enfin tout un tas de qualités qui font de lui une personne que je qualifierais de très complète.
C'est la que je me suis dis, enfin mon surmoi s'est dit, je vais prendre tout un tas de caractéristiques nécessaires pour être heureux et avoir une vie palpitante au yeux de moi et des autres, ce qui est très important, parce que l'on existe en quelque sorte par l'intermédiaire du regard de l'autre. et je vais faire en sorte de me débrouiller pour être cette personne. C'est d'une certaine manière une manipulation du surmoi sur le moi.
Par exemple une personne : intelligente, généreuse, confiante en soi, sportive, qui prend soin d'elle, qui accorde de l'importance à ses proches,etc
sera très bien perçue dans la société. Pourquoi ne pas être cette personne ?

En fait j'essaye d'écrire la biographie qui si je la lis me rendrais le plus admiratif possible, tout en vivant ma vie. Je considère mon existence comme un livre dont chaque chapitre doit être autant captivant l'un que l'autre. Etant donné que j'ai complétement accepté de suivre les conditions qu'a posé mon surmoi, le dilemme ou les confrontations entre les deux partis ne sont que très rares, tant pis si une décision peut me faire du mal, si je sais qu'à long terme il aboutira sur quelque chose de bon qui vaudra la peine d'avoir souffert pendant un moment.

Après je suis conscient que s'abandonné à son surmoi n'est peut être pas la bonne décision, mais tant que ça porte ses fruits je continuerais comme cela, ça évite les conflits intérieurs et permets de ne pas se sentir coincé entre deux options à chaque fois qu'il faut faire un choix, ce qui je pense est nécessaire pour pouvoir un jour toucher au bonheur. On verra bien, si cela ne me convient plus dans un moment et que les clauses du contrat entre moi et surmoi ne sont pas respectées, mon moi se rebellera probablement et on verra se que ça donne !

En résumé le plus important est de trouver un terrain d'entente entre les deux partis pour que chacun ai sa liberté et que l'un ne marche pas sur l'autre, sinon ça ne peut créer que des problèmes.

Sinon j'aime bien mon décalage horaire, je me sens mieux la nuit je garderais ce mode de fonctionnement tant que ça ne me nuit pas Smile


Stupeflip

Messages : 47
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Bliss Sam 18 Aoû 2012, 04:57

Hello Stupeflip !

Je crois que cet ancien topic pourra t'intéresser : https://www.zebrascrossing.net/t1807-camera-interne

Wink
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Invité Sam 18 Aoû 2012, 09:04

Il me semble que le surmoi freudien, le "vrai", ce sont les parents et figures d'autorité intériorisées, ce qui n'est pas la même chose que le dédoublement dont il est question ici... Ou alors, si c'est la même chose - et ça doit pouvoir arriver - c'est gênant, ça veut dire que ce sont les autorités intériorisées (mais des gens extérieurs à nous) qui ont pris notre contrôle et qui nous font vivre ce qui correspond à LEUR image d'une personne bien... Genre imposer à l'enfant de se réaliser de la manière que les parents jugent bonne... bonne pour eux, surtout.

Ne faut-il pas distinguer les genres de surmoi-pilote-du-moi dont on parle ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Bliss Sam 18 Aoû 2012, 16:34

Oui, Fusain, je suis tout à fait d'accord avec toi.

Pour moi, il s'agit ici plutôt d'un défaut de "centrage" en soi > la personne est comme à côté de soi (d'où l'expression "à côté de ses pompes") et ne vit pas dans l'instant présent, mais plutôt dans le passé ou dans le futur sans cesse anticipé.

Je parle un peu de cela dans le lien que j'ai indiqué au-dessus et du fait que des méthodes comme la sophrologie caycédienne, permettent de se recentrer et se ré-ancrer en soi, donc de ne plus avoir ce problème de "dédoublement", d'"observation de soi depuis l'extérieur", etc.

J'en sais quelque chose, j'avais moi-même ce problème, qui a peu à peu disparu grâce à cette méthode thérapeutique (la sophrologie)...

Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Stupeflip Mar 21 Aoû 2012, 14:07

Merci bien Bliss ! Je ressens assez exactement ce qui est décrit dans le lien que tu m'as donné, par contre je ne suis pas forcément d'accord avec toutes les réponses sur le sujet, avoir une caméra interne peut, me semble-t-il, être plus qu'utile si bien utilisée, et étrangement je me sent beaucoup mieux avec ce sentiment de dédoublement, je me sens disons plus proche de la réalité.

Effectivement Fusain le surmoi que j'ai pu mentionné plus tôt est complétement différent du surmoi freudien, j'avais oublié quelques détails de mes cours de philo ^^ C'est peut être d'ailleurs le surmoi "inverse", que je ressens, celui qui m'extirpe des figures d'autorités intériorisée, et c'est probablement pour ça qu'il me fait du bien.

Stupeflip

Messages : 47
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Détachement de sa personne Empty Re: Détachement de sa personne

Message par Invité Dim 27 Avr 2014, 01:54

Tiens Bliss l'a fait disparaître, ce "problème".

mais t'étais quelqu'une de bien, que s'est-il passé ?



Pour Yul qu'a raconté des choses similaires qu'il ne comprenait pas et le faisait partir dans tous les sens.



N'est-ce rien que tout à fait normal ce que vous tentez d'expliquer par de longues phrases ?
Et pourquoi scinder deux entités, et les faire s'opposer ? C'est moi, moi, moi, la caméra interne.
Et la caméra qui observe la caméra qui observe...aussi loin que tu le souhaites, contrechamps, gros plans, multifacettes, tournis, pause, blurp.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum