Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

+19
Cygnet
ShineFlower
Noumenie Dysnomie
Darth Lord Tiger Kalthu
Insomniaque
Yumati
cavavite
Uruk
Ysée
Gasta
Vietmasta
the-Art-of-Falling-Apart
BlackFox
rv
Waka
Wiwi
Nanana
Saphodane
Corsaire
23 participants

Aller en bas

Si vous aviez soudain le choix, quel serait votre désir vis à vis de vos rayures ? Vous préféreriez...

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap3%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 3% 
[ 2 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap13%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 13% 
[ 8 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap8%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 8% 
[ 5 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap20%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 20% 
[ 13 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap19%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 19% 
[ 12 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap11%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 11% 
[ 7 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap0%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap2%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 2% 
[ 1 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap9%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 9% 
[ 6 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap3%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 3% 
[ 2 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap2%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 2% 
[ 1 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap5%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 5% 
[ 3 ]
Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_lcap5%Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Vote_rcap 5% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 64
 
 

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Corsaire Sam 4 Fév 2012 - 19:15

/*Edit : ajout du sondage.*/
/*On sait tous combien un sondage est imparfait par son manque d'exhaustivité (on ne va pas faire ni pouvoir faire 653 questions), mais aussi parce que les termes choisis (il faut bien en choisir) ne peuvent pas être parfaits pour tous les cas ni tous les ressentis (certains nuancent avec justesse la fierté et l’ego, la différence entre la puissance du potentiel ou la force de l'accomplissement,...), mais cela reste intéressant et accessible dans bien des cas, permet un premier tri, et surtout laisse libre ensuite de prendre le clavier !*/

Plus je parcours les forums, ces derniers comme ceux d'il y a quelques années, et plus une question me taraude. Malgré qu'il fut pour la plupart d'entre vous réconfortant d'avoir enfin une explications à vos particularités, j'ai parfois aussi la sensation qu'une bonne partie des zèbres vit sa particularité comme un bien lourd fardeau. Certains regrettent même amèrement. J'en connais qui expriment sincèrement que si ils avaient une baguette magique, ils se transformeraient alors en normaux-pensants. Pour ne plus souffrir, ne plus subir les baffes de la vie qui sont comme on le sait autant plus nombreuses que plus cinglantes. Et je le comprends, évidemment. Je ne cherche en rien à faire une quelconque critique à travers ce sujet.

Comme beaucoup ici j'ai eu des périodes de souffrance très substantielles, dont certaines m'ont valu trois ans d'internement en institut pour sévères troubles du comportement vers mes 9/10 ans ("dernière chance avant l'HP aujourd'hui ou la prison plus tard" comme ils disaient...). J'ai vécu parfois des angoisses existentielles d'une profondeur qui me laissait chaque fois convaincu que j'allais m'y noyer. Avant chaque nouvelle action je me heurte à une confiance en moi dévastée et contre productive (ça s'arrange un peu), j'ai ramé dans mes relations aux autres et à me remettre en selle scolairement... Et il s'avère que toutes ces petites choses découlent à coup sûr ou très probablement des rayures qui se confondent avec quelques cicatrices de la vie (gros travail  d'introspection vous imaginez bien :p).

Mais il s'avère pourtant que plutôt que d'en vouloir à ces fameuses rayures ou d'en avoir honte, ma première sensation à la découverte des zébrures fut à l'opposée, fierté et volonté de reconnaissance, et ça me questionne parfois un brin.

J'imagine, et je suppose, que c'est en rapport avec mon passé. Je suis ressorti de ma période trouble calmé, certes, et en ayant réintégré le système scolaire classique sans retard. Mais en contrepartie assez dépourvu de confiance en soi, et avec cette tâche indélébile dans mon passé, comme un casier judiciaire. J'ai vécu les années suivantes de manière très négatives sur le plan relationnel et intellectuel. J'étais au mieux "le bizarre" et le moqué pour les autres (sinon chahuteur quelques fois, star ou alien selon les années), sinon le nul, le zéro en maths, que le prof humilie comme pour exprimer son énervement vis à vis de ma présence. Je ne croyais pas en mes capacités, et me demandais bien à quoi allait bien pouvoir ressembler l'avenir... Je pensais posséder une explication simple à mon passé et que j'essayais de cacher : "je suis probablement juste un peu trop cinglé, déviant, ou équivalent".

Et là, vers 18 ans, paf, je découvre le sujet de la douance. Au fil des jours et des mois tout devient clair. Et si je mets ce mot sur mes maux, je ne l'accuse pas sévèrement pour autant, car à côté de ça c'est comme si l'on me disait soudain : "Non tu n'es pas un légume post-cinglé, sans talent ni capacité. Tu renfermes quelque chose et même certainement quelque chose d'exceptionnel." Vous comprendrez alors l'effet que cela peut faire. Cela dit, je ne parle jamais de ma douance à personne (je n'ose même pas avec des relations que je soupçonne HP), je suis le dernier des vantards et même sans le vouloir je me lisse avant de parler à quelqu'un pour m'adapter à son discours et ne trop rien montrer. Mais intérieurement, il y a comme un feu, que je juge comme positif car il me force à sortir de ma léthargie, il m'apporte confiance et espoir. En même temps qu'il m'apporte fierté. Je vous l'avoue car si cela me questionne c'est que j'ai parfois l'impression d'être un gros égocentrique gonflé par cette pensée, mais je veux être sincère, et pour être sincère, je suis obligé d'avouer qu'intérieurement, je suis très content et très fière d'avoir des rayures, au point de désirer que cela se sache dans mon entourage (sans avoir à s'abaisser à en parler), et ce malgré les effets secondaires, car grâce à cela ma vie reprend des couleurs et de l'espoir, et pourra peut être même redevenir haute en couleurs. J'ai trouvé plus qu'une simple explication à mon passé, j'ai trouvé un joyau d'explication. Je m'attache à le faire briller aujourd'hui, c'est un peu une revanche sur la vie, cette dernière idée résume peut-être assez bien les choses.

Tout ça pour amener ma question : pour vous, qui bien que zébrés avez des histoires différentes, est-ce vécu en moyenne plutôt comme positif ou plutôt comme négatif ? Certains parmi vous osent-ils même en retirer une certaine fierté intérieure... ? Ou bien en avez-vous honte, simplement rien à faire, ou préféreriez-vous vous en débarrasser ? Bref, j'ajoute un petit sondage pour affiner la discussion, n'hésitez pas à préciser par vos claviers et pas seulement par vos souris, les sondages sont avares en exhaustivité !


Dernière édition par Corsaire le Mar 26 Jan 2016 - 12:52, édité 7 fois (Raison : Ajout du sondage.)
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 37
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Saphodane Sam 4 Fév 2012 - 21:17

Rien que le fait d'avoir senti, ce soir, dans les réponses du psy, que y'a de fortes chances que le test révèle quelque chose de positif, j'suis fière comme Artaban, je suis en effervescence, j'ai l'impression d'être stimulée et très angoissée à la fois. Je pense que si ça se confirme, je pourrai hurler ma joie des jours sans qu'elle ne s'apaise. Pour autant, même si ça me prendra certainement d'avoir envie parfois de justifier mon comportement et mon fonctionnement auprès de tout un chacun en disant "mais, j'ai tel fonctionnement, je suis comme ça, là, j'ai ...... de QI !", je sais que ça passera pour de l'orgueil mal placé. Donc je me tairai. Mais au moins, je pourrais envisager l'avenir sereinement, si c'était confirmé, envisager des méthodes adaptées à mon cas, pour être enfin heureuse, et qui sait, diminuer les attaques de panique.
Saphodane
Saphodane

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 39
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Sam 4 Fév 2012 - 22:57

"'Certains parmi vous osent-ils même en retirer une certaine fierté intérieure..."

Pas vraiment certain que ce soit le chemin le plus évident à prendre ça.
Pourquoi ne pas être fier d'être, brun, blond, ou d'avoir le cul rebondi tout en bouffant un pot de nutella tous les trois jours hein ? Pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Nanana Sam 4 Fév 2012 - 23:04

Fière non, mais heureuse d'être ce que je suis. Je ne m'échangerais contre rien au monde Wink
Nanana
Nanana

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 55
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Dim 5 Fév 2012 - 1:18

Et bien moi je suis très orgueilleux. Et le fait d'être rayé comme un zèbre, même si j’apprends peu à peu que je suis moins empathique, que je ne gravirai pas fièrement tous les échelons de la société, que, .... et bien je suis assez content d'être zèbre.

Je crois qu'en principale raison, je me suis toujours cru à moitié fou, tremblant et peureux, pleutre et versatile, feignant et incapable de mener à bien un projet. Et d'un coup, je trouve des gens un peu comme moi qui me disent que c'est normal parce que je suis monté comme un V12 Aston Martin mais qu'il manque des mécanos pour me faire tourner comme il faut. Ce serait vachement mieux s'il y en avait mais en attendant, quand je marche à peu près , y a pas un 4 cylindres qui soutient la comparaison.

Alors, pourquoi je regretterai ?

Excuse cette comparaison largement mec et beauf, mais c'est tout ce qui m'est venu cette nuit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Wiwi Dim 5 Fév 2012 - 6:41

Tant que ca restait un mystere, que tout semblait en decalage ouais c'etait un fardeau. Le tout est de le tourner de facon positive et de trouver comment l'utiliser. Finalement je dirais que rien n est un fardeau dans la vie, tout depend de la facon qu on a de l aborder. Mainteant etre zebre, je trouve ca cool, surtout depuis que je detruits ma carapace. En etre fier ou autre non. Je me decouvre et c'est tout ce qui compte.

Wiwi

Messages : 57
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 41
Localisation : Brisbane Australie

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Waka Dim 5 Fév 2012 - 10:33

Bonjour Corsaire,

Pour ma part, j'ai pris ma revanche sur la vie avant de comprendre d'où venaient toutes les embuches que j'avais eues à affronter.
Du coup, disons que j'ai *osé* être fière de ma revanche. Plus qu'osé même, car mon ego a gonflé, et ça s'est ressenti dans mes relations avec mon entourage...

J'assume cette étape de ma vie, car elle m'a appris de nouvelles choses. Et quand elle s'est terminée, c'est quand j'ai découvert comment gérer cet ego parfois encombrant... je ne saurais trop expliquer comment, c'est le résultat d'un long processus d'acceptation de différentes choses.

Je crois qu'il est important de connaître ses atouts dans la vie, il en va de la confiance en soi. La fausse modestie n'a rien de préférable à mon avis : l'hypocrisie vaut-elle mieux qu'un peu d'ego?

Le tout est de relativiser ces atouts : tout le monde à les siens, et on a aussi chacun notre talon d’Achille.

Et c'est pas aux zèbres que je vais l'expliquer Wink...
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Dim 5 Fév 2012 - 11:02

WakaLili a écrit:Bonjour Corsaire,

Pour ma part, j'ai pris ma revanche sur la vie avant de comprendre d'où venaient toutes les embuches que j'avais eues à affronter.
Du coup, disons que j'ai *osé* être fière de ma revanche. Plus qu'osé même, car mon ego a gonflé, et ça s'est ressenti dans mes relations avec mon entourage...

J'assume cette étape de ma vie, car elle m'a appris de nouvelles choses. Et quand elle s'est terminée, c'est quand j'ai découvert comment gérer cet ego parfois encombrant... je ne saurais trop expliquer comment, c'est le résultat d'un long processus d'acceptation de différentes choses.

Je crois qu'il est important de connaître ses atouts dans la vie, il en va de la confiance en soi. La fausse modestie n'a rien de préférable à mon avis : l'hypocrisie vaut-elle mieux qu'un peu d'ego?

Le tout est de relativiser ces atouts : tout le monde à les siens, et on a aussi chacun notre talon d’Achille.

Et c'est pas aux zèbres que je vais l'expliquer Wink...


Merci.
Ton commentaire m'éclaire. J'en suis dans l'état de ton premier paragraphe. J'ai même une violence contenue qui ne demanderait qu'à exploser.
Ton second paragraphe me rassure, car il n'est pas dans ma nature de tout casser. Je trouve cela en plus improductif.
Re-merci, j'espère cheminer comme toi, tu ne peux pas imaginer combien tes 2x3 phrases me rassurent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Nanana Dim 5 Fév 2012 - 11:25

Je vois 3 étapes : se reconnaître, s'accepter et puis s'aimer et profiter de ce qu'on est (et tout ce qu'on est, y compris la part de souffrance).
Nanana
Nanana

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 55
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Dim 5 Fév 2012 - 12:51

donc si nous ne sommes pas fier et orgueilleux nous sommes de faux modestes et hypocrites ? Conception très intéressante ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Waka Dim 5 Fév 2012 - 13:38

Le shung' a écrit:donc si nous ne sommes pas fier et orgueilleux nous sommes de faux modestes et hypocrites ? Conception très intéressante ^^

Lol, non non --> dans ma tête il y l'étape précédente (implicite dans le texte) qui est celle de l'absence de confiance en soi et d'égo, celle pendant laquelle on est juste convaincu qu'on est bon à rien...
Et si ca se trouve y a même des aller retour entre les étapes ^^.
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par rv Dim 5 Fév 2012 - 17:40

Salut, Corsaire,
et le reste de la flibuste à rayure...d'abord, ne pas confondre estime de soi et ego
(et assimilé comme la fierté).
Voila comment je me dépatouille de la chose:
difficile de dire si je dois être fier d'une chose dont je ne suis pas responsable,
le critère du mérite est délicat et au pire il nous engage sur les concepts eugéniques.
On peut être fier de ce que l'on fait avec ce que l'on a, pas de ce que l'on a, de ce que l'on reçoit.
A la limite, l'individu qui part de 1 qui arrive à 5 a plus de mérite que l'individu qui part
de 7 pour arriver à 9. Et encore cela dépend des vues de chacun.
Donc merci papa/maman pour le V8.
par contre, l'estime de soi est la qualité qui m'a permis de survivre, et accessoirement d'utiliser le V8.
C'est se respecter, refuser de subir, se relever quand on a mis un genou à terre.
c'est difficile d'apprendre l'adversité, je l'ai apprise à 30 ans.
actuellement, la confiance est présente et super confortable à vivre.
Pour la vivre, j'y suis allé tranquillement, petite étape par petite étape.
un voyage à l'étranger, un saut à l'élastique, se mettre à la boxe...
d'abord des petites échéances, des petits objectifs, se faire plaisir.
surtout être réaliste, pragmatique, éviter de se disperser sur 36 pistes.
je me suis considéré comme handicapé mental jusqu'à ce que je sois diagnostiqué hp...
après je me suis considéré comme handicapé social, mais y avait un progrès!

Bye,
rv
rv

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 47
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par BlackFox Lun 6 Fév 2012 - 22:58

Oui ! Fière et content.
Le bonheur passe toujours par l'acceptation de soi.
BlackFox
BlackFox

Messages : 35
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 37
Localisation : Bordeaux.

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par the-Art-of-Falling-Apart Lun 6 Fév 2012 - 23:02

Nope, pas ravi de mes rayures.

Je ne sais plus qui disait : "Bienheureux, les simples d'esprit"...
the-Art-of-Falling-Apart
the-Art-of-Falling-Apart

Messages : 142
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 35
Localisation : Lille

http://newgolddream.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Vietmasta Lun 6 Fév 2012 - 23:16

Je me dis toujours que c'est mieux d'être d'avoir plus 50 de QI que moins 50 ^^

Plus sérieusement, je crois que c'est un "avantage" qui me donne une longueur d'avance sur tout le monde dans la vie...
Vietmasta
Vietmasta

Messages : 48
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 28
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Gasta Mer 8 Fév 2012 - 15:30

Bonjour Corsaire et autres membres de Zebras !

Y’en a-t-il qui sont fiers de leurs rayures ?

Je vais essayer de vous donner mon point de vue …. Une réponse nuancée.
Je fais un petit retour de quelques dizaines d’années en arrière….
J’ai été testé surdoué à 11 ans puis à nouveau à 16 ans. Mais jusqu’à dernièrement je n’avais fait aucun lien avec ma personnalité tout juste me considérais-je comme plutôt intelligent.
Et puis au mois de novembre dernier, j’ai lu un article qui parlait de la douance et des comportements des surdoués. Là le choc !! Jusqu’à en pleurer…. Je me suis totalement reconnu, j’ai cru que cet article avait été écrit grâce à mon témoignage.
Les doutes restaient présents alors j’ai approfondi la question, j’ai lu des centaines d’articles sur internet, les livres de Cécile Bost, Jeanne Siaud Facchin, Monique de Kermadec, vu une psy….et surtout j’ai essayé de comprendre ma personnalité et tout ce qui se rapportait à la zébritude.
Il m’a fallu 58 ans pour découvrir tout ça, pour comprendre ma personnalité à double facette à la manière du loup des steppes de Hermann Hesse.
Une des caractéristiques importantes chez moi c’est cette hypersensibilité débordante qui m’apporte plaisir mais aussi angoisse et stress. Ressentir pleinement ses émotions et les vivre intensément, avoir des sensations multiples, se sentir quelque part « différent », c’est agréable à défaut d’être vraiment une fierté. Mais j’ai du mal à vivre cela au quotidien car la charge émotionnelle devient parfois insupportable.
Je suis plutôt scanner avec un fourmillement permanent d’idées, une envie continuelle de nouveautés, des centres d’intérêts multiples. Vivre pleinement ça c’est plutôt agréable et je dirais que j’en suis fier car c’est moi qui dirige (en partie) ma vie, qui choisit la direction que je souhaite lui donner avec une image plutôt positive de moi-même.
Mon rapport aux autres est complexe, un besoin important de solitude, de me retrouver avec moi-même mais aussi une nécessité absolue d’être entouré, d’être aimé, d’être reconnu.
J’ai la chance d’avoir une famille et des amis très présents mais pourtant je vis une solitude intérieure très douloureuse à cause sans doute d’une distance ressentie entre le monde et moi, entre moi et les autres. Je dois constamment faire des efforts pour m’adapter et c’est épuisant.
Je suis aussi très impatient avec sans doute une analyse et une compréhension plutôt rapide ce qui me plait bien mais je ne sais pas attendre cela me demande un réel effort difficile à maîtriser.
Je vais arrêter là pour ne pas faire trop long. D’avoir découvert mes rayures (un peu tardivement) oui c’est un grand plaisir et je suis plutôt fier en définitive d’être comme je suis même si je n’en suis pas vraiment responsable. J’aurai l’occasion de discuter prochainement de tous ces sujets en direct avec des membres de ce forum et c’est vraiment une grande richesse de pouvoir confronter ces idées avec des personnes qui ont des ressentis similaires.

Gasta
Gasta

Messages : 3754
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 71
Localisation : à l'ouest

https://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Ysée Mer 8 Fév 2012 - 15:54

Salut Gasta !

Je ne sais pas quoi dire, j'ai lu quelqu'un de tes posts qui ont attiré mon attention et ton dernier là, c'est ce que j'aimerais écrire sur moi car ça y ressemble furieusement.

je voulais aussi te dire, la référence au loup des steppes, ça, ça me bouleverse : je l'ai lu quand j'avais 20 ans et c'était devenu mon livre préféré. J'en parlais autour de moi et un jour, quelqu'un m'a dit : " oui, le loup des steppes, mais il ne serait pas un peu schizophrène dans le livre" et Cela M'avait hyper vexée et je n'en ai plus jamais parlé à personne, de ce livre.

ce qui est rigolo - rétrospectivement - et maintenant que toutes ces années sont passées (j'ai bientôt 40 ans), c'est que cela m'avait vexée MOI, comme si c'est moi qui avait été critiquée à travers ce livre tellement je m'y identifiais, alors que non, c'était juste un commentaire comme ça.

Enfin, bref, tout ça pour te dire merci pour ton post et merci pour m'avoir fait pensé à nouveau à ce superbe livre.

Pour tout ça : Bisous

Ysée

Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Gasta Mer 8 Fév 2012 - 16:00

Merci Ysée pour ton message sympa
Le loup des steppes je ne l'ai pas encore lu, j'ai juste entendu un ami m'en dire beaucoup de bien et j'ai lu sur internet pas mal d'articles sur le sujet. Mais c'est mon prochain livre de chevet.
Gasta
Gasta

Messages : 3754
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 71
Localisation : à l'ouest

https://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Corsaire Mer 8 Fév 2012 - 18:17

Merci à tous ceux qui ont répondu jusqu'à présent, les réponses m'ont rassuré sur la variété des ressentis et surtout sur moi même. king

C'est comme une flamme, en moi, et c'est ce qui m'aide à aller aussi de l'avant socialement plutôt que de tourner en rond seul et caché emmitouflé dans mes passions.
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 37
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Uruk Jeu 9 Fév 2012 - 19:41

Sans nos rayures nous ne serions pas qui nous sommes. Cela serait d'une certaine façon se renier... Comme, je l'ai déjà dit sur un autre post: c'est notre plus grande force et notre malédiction.. même si je peux avoir des moments de passage à vide, de blues et tout le tralala qui va avec ma zébritude, je ne pense pas que cela soit la pire des conditions. Je reste moi et ne changerais qui je suis pour rien au monde. Après, je ne dis pas que j'aurais pas aimé quelques ajustements... genre un bouton off... pour mettre un peu de calme de temps dans cette chaudière qu'est notre cerveau... Ca peut par moment être particulièrement épuisant physiquement et psychologiquement. Mais bon après tout, tout le monde à ses fardeaux. Ca permet de relativiser.

Uruk

Messages : 96
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par cavavite Sam 18 Fév 2012 - 18:52

c'est un peu comme demander à un roux s'il est content de sa couleur de cheveux, ou à un francais s'il est content d'être francais.
A mon humble avis, c'est comme ca ... je ne suis ni contente , ni malheureuse, c'est moi...
On me prend comme je suis ou on ne me prend pas....
cavavite
cavavite

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Corsaire Mar 26 Jan 2016 - 12:45

J'ai ajouté un petit sondage.
On sait tous combien un sondage est imparfait par son manque d'exhaustivité (on ne va pas faire ni pouvoir faire 653 questions), mais aussi parce que les termes choisis (il faut bien en choisir) ne peuvent pas être parfaits pour tous les cas ni tous les ressentis (certains nuancent avec justesse la fierté et l’ego, la différence entre la puissance du potentiel ou la force de l'accomplissement,...), mais cela reste intéressant et accessible dans bien des cas, permet un premier tri, et surtout libre à vous ensuite de prendre vos claviers ! geek
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 37
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Mar 26 Jan 2016 - 13:21

Corsaire a écrit:J'ai ajouté un petit sondage.
On sait tous combien un sondage est imparfait par son manque d'exhaustivité (on ne va pas faire ni pouvoir faire 653 questions), mais aussi parce que les termes choisis (il faut bien en choisir) ne peuvent pas être parfaits pour tous les cas ni tous les ressentis (certains nuancent avec justesse la fierté et l’ego, la différence entre la puissance du potentiel ou la force de l'accomplissement,...), mais cela reste intéressant et accessible dans bien des cas, permet un premier tri, et surtout libre à vous ensuite de prendre vos claviers ! geek

On gagne un chou ? ou bien ?  cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Yumati Lun 22 Fév 2016 - 11:43

Comme tout questionnaire je pourrai aussi bien tout cocher que rien du tout.
n'étant pas "testé"....je ne sais pas..et l'image animalière ne me plait pas particulièrement.
Aujourd'hui, état d'esprit oblige, j'y vois plutôt des barreaux d'une prison que des rayures.

Yumati

Messages : 93
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 50
Localisation : entre le Zébraska et les Nouvelles Zébrides

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Insomniaque Lun 22 Fév 2016 - 13:18

Perso j'ai coché un seule case mais si je pouvais jen cocherais plusieur !
Insomniaque
Insomniaque

Messages : 173
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 23
Localisation : Ma maman m'a dit de pas le dire :o

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Lun 22 Fév 2016 - 13:38

moi j'ai coché autre parce que ce que je suis je l'assume, mais je ne cherche pas uniquement de la reconnaissance mais bien plus de l'appartenance, cad me retrouver avec des gens qui fonctionnent comme moi, la reconnaissance c'est un pompeux, trophée

pas besoin de trophée, juste de partager ce que je suis et d'échanger


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Lun 22 Fév 2016 - 13:47

On ne peut pas mesurer ce que ça donnerait vraiment, "s'en débarrasser". On serait une autre personne, peut-être malheureuse de se constater d'autres limites que les nôtres et envieuse de ceux qui sont plutôt comme "nous". ça n'a pas trop de sens.
J'ai coché "Les garder parce que c'est bien comme ça", mais un peu par défaut. Je sais que c'est à elles que je dois de mener une vie fatigante mais à pas mal d'égards, jusque-là, intéressante. Donc ça me va. Mais si je ne les avais pas, je suis bien en peine d'affirmer que ma vie serait chiante. La vie sans rayures me semble plus fade mais ça, c'est parce que je suis rayé que je le pense, donc c'est un raisonnement en boucle. Quant à tirer une fierté d'un truc qu'on n'a pas choisi... Ce qui est intéressant c'est d'exploiter son potentiel de sorte qu'on puisse se dire qu'on aime vivre la vie qu'on mène (sachant qu'on peut très bien mener une vie de chien non pas à cause d'un potentiel pas réalisé mais juste d'un contexte calamiteux auquel on ne peut rien).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu Lun 22 Fév 2016 - 13:55

Ouais, je suis comme ça c'est tout, c'est ni bien ni mal, ni une fierté ni une honte, c'est comme ça !

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20997
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 44
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Corsaire Mar 1 Mar 2016 - 20:43

Juste pour titiller un micro point de détail, je conçois qu'on soit gêné à l'idée d'une fierté pour quelque chose que l'on n'a pas choisi, et pourtant on ne puis douter de la fierté que peut éprouver, par exemple, un enfant à l'égard de son père, de sa mère ou de ses deux parents. Cette fierté est si douce et naturelle autant qu'elle est puissante et utile à la construction de soi qu'on saurait difficilement la considérer comme négative ou malsaine.

Est-il donc des fiertés possibles pour des choses que l'on n'a ni choisi ni accomplies, qui nous concernent par chance et hasard, et qui peuvent pourtant être saines et cohérente ?
Corsaire
Corsaire

Messages : 330
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 37
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Noumenie Dysnomie Ven 4 Mar 2016 - 14:23

"J'en ai rien à secouer".
Noumenie Dysnomie
Noumenie Dysnomie

Messages : 1442
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par ShineFlower Ven 4 Mar 2016 - 15:28

Je suis très fière de mes rayures. Elle me permettent de me transcender . Je suis entièrement libre de mes idees. Zèbre
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 65
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Invité Ven 1 Avr 2016 - 13:15

Je n'arrive pas a répondre au sondage, je formulerais les choses ainsi:
- Si j'avais pu ne pas avoir mes rayures, j'aurais préféré, mais je suis né avec.
- Je suis heureux de ce que je fais de mes rayures, et j'en suis fière.

J'aurais aimé être/J'aime ce que je suis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Cygnet Ven 1 Avr 2016 - 23:03

Difficile d'y répondre dans un sondage, effectivement.

J'en ai souffert, beaucoup, et j'en souffre encore souvent, mais je ne pense pas qu'on puisse rationnellement souhaiter se défaire d'un trait qui affecte notre personnalité et qui irrigue tout notre être. Si je n'étais pas comme ça, je ne serais pas moi…

Disons, d'un point de vue plus pragmatique, que j'aurais préféré que mes parents n'aient pas d'enfants comme moi et que, si j'avais des enfants, j'aurais peur (pour eux) qu'ils soient zébrés et (pour moi) qu'ils ne le soient pas.

Cygnet

Messages : 14
Date d'inscription : 21/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par i.a. Ven 15 Avr 2016 - 23:20

Rayure or not Rayure ; that is the question !

Est-il plus noble pour une âme de souffrir
Les flèches et les coups d'un sort atroce
Ou bien de s'armer contre le flot qui monte
Et de lui faire front, et de l'arrêter ?

Morale de l'histoire, pour vivre heureux, vivons cachés.  

Je vous propose (à votre choix) pour les noctambules, un camouflage noir (on le passe sur les rayures blanches) ou bien un camouflage blanc, pour ceux qui sortent le jour (on le passe sur les rayures noire)

Ni vu ni connu ... les z'ôtres ne nous remarquent plus et enfin nous fichent la paix !  

flower
i.a.
i.a.

Messages : 769
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 70
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Alflolol Sam 16 Avr 2016 - 21:00

Le camouflage, mon fils a tenu une journée dans une filière scolaire qui lui plaisait pourtant avant d'être "décamouflé".
Pris à parti et traité "d'intello" alors qu'il était "en blanc".
Tu dois le ressentir aussi empathry Wink
Alflolol
Alflolol

Messages : 115
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 59
Localisation : Nieul le Dolent 85430

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par romin Sam 16 Avr 2016 - 21:51

Pour ma part, j'aime mes rayures, j'ai eu du mal à les accepter un temps car elles étaient synonymes de rejet et d'inadaptation...
Puis, j'ai pris conscience que c'était une chance, qu'elles m'apportent un regard différent sur chaque chose, et j'adore cet esprit bouillonnant, et également ces moments où la pensée devient enivrante tant elle est incontrôlable et fluide, ces moments où la pensée est encore plus bouillonnante qu'à la normale.
J'aime mes rayures.

romin

Messages : 6
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par Cléomênia Sam 16 Avr 2016 - 22:08

Bravo !
Voui voui voui
Je suis un zèbre plein de rayures !!!
Approuve
Cléomênia
Cléomênia

Messages : 659
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 45
Localisation : Au merveilleux pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ? Empty Re: Y'en a-t-il qui sont contents de leurs rayures ?

Message par i.a. Sam 16 Avr 2016 - 22:10

@ Alflolol ... Pauvre gosse (je le dis avec une sincère empathie et c'est justement pour cela que j'ai choisi CE pseudo).

Tu as écrit : << Tu dois le ressentir aussi Empathry Wink >>

... eh bien NON, et je vais t'expliquer (logiquement of course) pourquoi :

Postulat : admettons que je fus un zèbre dès ma plus tendre enfance (je suis par exemple passé à la Télé pour chanter de l'Opéra à l'âge de 4 ans) et tout cela était (dans mon référentiel à moi) TOUT A FAIT NORMAL.  

Vers l'âge de 6 ou 7 ans, j'observe les adultes qui m'entourent et trouve leurs comportements bizarres (toujours vu de mon référentiel à moi)

Nous en déduisons : Compte tenu dudit comportement bizarre, ça ne me donne VRAIMENT pas envie de devenir un adulte.

Conclusion : Tout comportement de grande personne (et/ou de camarade de classe d'ailleurs) sera (très souvent, statistiquement parlant) catalogué (toujours dans mon référentiel à moi) comme BIZARRE.

Morale de l'histoire :    J'ai une empathie naturelle et spontanée pour les gens bizarres (car on ne tire pas sur une ambulance) et nous avons ainsi bouclé la boucle :

Empathique petiot => Empathique vieillot !

Razz
i.a.
i.a.

Messages : 769
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 70
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum