Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

+11
Ekrank
Topsy Turvy
PeJ
manu78
Zorg
boule-d-ombre
La nonna de Dalia
Boucle-d-or
wanto23
câlin
Violette17
15 participants

Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Violette17 Sam 25 Mai 2024 - 21:19

bonjour

Je suis Hp et je sens un grand vide parfois dans ma vie même si j'ai des amis.
Je cherche de l'intensité dans les relations. Je trouve sans vouloir être méchante certaines personnes creuses. J'ai un suivi thérapeutique de groupe avec des questions de société sous forme de jeu. Les réponses sont parfois tellement " bateau" attendues.
Je rencontre des gens que j'aime et qui m'apprécie aussi mais cette envie de bien connaître la personne, avec des sujets de conversations un peu pointus, poussés c'est rare.
Suis je démago sans doute un peu . Est ce que ça vous arrive aussi de trouver des conversations banales superficielles ?
Des idées d'aide éventuelles ? des points de vue éclairants ? des témoignages ?

Je souffre vraiment de ne pas trouver cette intensité. C'est peut être aussi en lien avec ma personnalité et pas seulement la douance.
Merci de m'avoir lu

Smile

Violette17

Messages : 52
Date d'inscription : 07/09/2022
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par câlin Sam 25 Mai 2024 - 22:53

Je ne cherche pas l'intellectualité dans les conversations. Parfois quelqu'un abordera un sujet inconnu et ce sera facile de lui poser ses questions, faire dérouler le tapis roulant des connaissances.

Parfois personne n'a rien à dire et il faut accepter cette gêne de ne rien savoir débuter. S'il se crée la crispation du silence alors le moment peut être pénible. Mais si l'ambiance se prête à l'observation ou l'introspection, comme en randonnée, alors ce peut être un excellent moment.

Parfois quelqu'un abordera un sujet que je trouve sans intérêt, alors je ne saurai rien créer, mais est-ce le sujet ou la personne que je trouve sans intérêt ? Certaines manières d'exister dans le monde s'accordent mal. On décide ou non d'écouter ou fuir un mendiant avant de savoir ce qu'il dit.

Certaine personnes tournent en boucle à l'intérieur d'une conversation et entre les conversations successives. La boucle peut être agréable ou désagréable. Je ne sais jamais comment sortir d'une boucle désagréable.

Certaines personnes sont dures, elles ont laissé quelque chose sédimenter dans leur être et deviennent difficile à côtoyer, leur dureté peut couper.

D'autres personnes sont fluides et agréables. Un seul bonjour peut suffire à le voir. Elles savent le monde qu'elles veulent créer, et on peut choisir d'y rentrer ou non.

Certaines personnes sont réservées, et on découvre leurs faces cachées après des années, leurs joies, leurs tristesses, leurs amours et leurs rêves.

Proust ne s'est jamais plaint que les conversations étaient trop banales et les sujets pas assez pointus. Il observait les gens et c'était sa manière d'aimer le monde.

Pourquoi nous les HP, on veut du sujet de conversation pointu ? Est-ce une maladroite manière de dire qu'on aimerait partager nos passions, ou qu'on aimerait savoir se connecter au monde, trouver la bonne vitesse d'embrayage pour faire ronronner le moteur ?

câlin

Messages : 690
Date d'inscription : 13/09/2022

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par wanto23 Dim 26 Mai 2024 - 1:11

Je suis tellement d'accord avec toi Câlin !
Qu'est-ce que j'aime les gens personnellement, je ne pourrais pas vivre sans, ou alors je serais bien malheureuse. J'adore observer le comportement humain !
Parfois, rien qu'entendre leurs perceptions d'un problème m'apporte beaucoup, soit plus terre à terre, plus orienté vers un passage à l'action ou encore empruntant un chemin de raisonnement plus simple

Dans chaque échange il y a du bon à prendre je trouve. Par exemple, un collègue qui me racontera son weekend dans lequel il y a eu un moment de vie marquant, voir son bonheur sur son visage, ça peut m'amener un sentiment d'identification. Et même sa façon de le raconter peut être intéressante. Et tant pis si le rythme peut sembler lent ou s'il y a des étapes d'explication qui auraient pu être passées... au moins je me sens pleinement connectée à l'autre et finalement c'est une belle façon que j'ai trouvé d'exister, d'être dans l'instant présent
Je pars du principe que dès qu'il y a un être humain dans une pièce, il peut toujours se passer quelque chose. Et si ça parait terne, il y a toujours une possibilité, un moyen de se stimuler en apprenant... soit sur lui, soit dans notre rapport à lui, aux autres plus globalement, et même dans notre rapport à nous-même (et ce, même à travers le silence dans l'interaction qui ne rend pas le non-verbal moins important)

wanto23

Messages : 101
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Boucle-d-or Dim 26 Mai 2024 - 12:21

Il y a une forme d'asymétrie qui me frustre, dans l'intensité du contact aux autres, aussi. En tant qu'Hp aux grandes oreilles, capable de prendre du recul et de faire des liens entre les choses dîtes, je cajole souvent ce que les gens posent là, l'humain dans la pièce, riche de tout 'lui', que tu évoques, Wanto, ce qu'il apporte, on le prends, on le berce et on y fait écho... que ce soit une confidence sur son monde interieur, une expérience vécue, ou une pensée constructive, une réflexion...
Ce qui est frustrant et renvoie au vide évoqué par Violette pour moi c'est de ne pas avoir cet écho pour prendre soin de nos subtilités, quelqu'un qui puisse tirer les fils pour bien tout dérouler ce qui s'exprime et nous permettre de rebondir. Souvent.. autrui ne le voit pas, ou s'en fout...

Cette phrase, Câlin, sur les gens qui ont laissé sédimenter quelque-chose dans leur tête, quelle image parlante ! Et qui m'effraie un peu : ai je laissé sédimenter certaines frustrations ?

J'enfonce des portes ouvertes, l'asymétrie dans l'écoute est un poncif,
J'ai juste eu envie de partager cette image de douceur pour ce que les gens posent.. et qui me manque dans ce monde de brûtes.

Boucle-d-or

Messages : 3
Date d'inscription : 26/05/2024

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par La nonna de Dalia Ven 31 Mai 2024 - 8:56

Violette17 a écrit:bonjour

Je suis Hp et je sens un grand vide parfois dans ma vie même si j'ai des amis.
Je cherche de l'intensité dans les relations. Je trouve sans vouloir être méchante certaines personnes creuses. J'ai un suivi thérapeutique de groupe avec des questions de société sous forme de jeu. Les réponses sont parfois tellement " bateau" attendues.
Je rencontre des gens que j'aime et qui m'apprécie aussi mais cette envie de bien connaître la personne, avec des sujets de conversations un peu pointus, poussés c'est rare.
Suis je démago sans doute un peu . Est ce que ça vous arrive aussi de trouver des conversations banales superficielles ?
Des idées d'aide éventuelles ? des points de vue éclairants ? des témoignages ?

Je souffre vraiment de ne pas trouver cette intensité. C'est peut être aussi en lien avec ma personnalité et pas seulement la douance.
Merci de m'avoir lu

Smile

Salut Violette,
En ce qui concerne ce "vide", j'ai tendance à penser que c'est un mal universel, c'est le propre des êtres doués d'une conscience.
Après, comment il se manifeste, comment il se rappelle à nous et quand, ca dépend de tout à chacun.

Tu écris que tu cherches de "l'intensité" dans les relations,
cela dépend effectivement des groupes que tu fréquentes, de ton éducation, de ton tempérament.
Peut-être que t'as été habituée à certaines choses avec certains membres de ta famille, amis etc... mais le monde est fait de diversité.
Déjà, les centres d'intérêts sont différents.
Exemple : ma voisine parle des heures entières tous les jours avec sa copine, elles ne font que se raconter leur journée dans les moindres détails.... pour moi, aucun intérêt. C'est "creux" comme tu dis.  Mais je veux bien croire que pour elles c'est absolument passionnant et enrichissant dans leurs existences. Cela les comble. Ce sont leurs "sujets existentiels".  
Autres exemples: On a pas tous eu la chance d'avoir des bouquins à foison quand on était gamins, ou des parents cultivés ou curieux ou aimants et disponibles...

Ensuite:
Basculer immédiatement dans une sorte de "parler vrai", "à coeur ouvert" c'est aussi une question de tempérament, ca implique pour beaucoup d'offrir ce qu'ils nomment "leur vulnérabilité". La majorité des individus ne le font pas parce qu'ils sont conscients des risques sociaux encourus : rejet social. Ou bien parcequ'ils ne sont pas habitués à cela, ca ne fait pas partie des choses qu'ils ont appris à faire. Ils ont peur. Ca implique aussi, à mes yeux, à la fois de l'insoucience et de la maturité.  
Exemple personnel : j'ai 31 ans. Toutes mes activités...je les réalise avec des grands-mères. Ce n'est pas volontaire hein...C'est juste que, bah, je dois avoir des centres d'intérêt de vieille (et que je vis à la campagne ˆˆ) Ou des personnes qui ont l'âge de mes parents. Les hommes qui me nourrissent émotionnellement et intellectuellement...ont l'âge de mon père. Pourquoi : parcequ'ils ont déjà du vécu. tout simplement. AImer, souffrir le martyr, traverser des montagnes et des vagues constantes d'emmerdes, parler de projets de vie, de rêves, de projets, des enjeux de société, du temps et de l'Histoire....Ils ont une forme de sagesse que je recherche, ils m'apportent énormément. Ils ont des pistes de réflexion à m'offrir, ou une présence très dense. Souvent parce que ce sont des individus qui ont - nécessairement - eu plus de temps pour apprendre à se connaître. On peut se regarder dans les yeux pendant des heures, se parler sans frontière. Ca me ressource à mort. Alors que si je fais ça avec un mec de mon age, tout de suite il s'imagine quinze mille trucs c'est ultra gonflant. Je dirais aussi que tu n'es pas/plus/moins un "être sexué", un "cul à prendre". T'es un véritable individu. Donc oui, le rapport, l'écoute, l'échange sont complètement différents. Et j'y vois là aussi une énorme différence générationnelle, culturelle. Eux, ils sont encore de la génération sans internet, sans smartphone et de la première vague féministe. C'est une façon complètement différente d'intéragir, de se penser et penser les autres. J'en suis convaincue.

A contrario, je suis donc incapable de tisser des liens avec des hommes et des femmes de mon âge. Ce n'est pas faute de le vouloir mais....mouai ca matche pas. Ca colle pas, ca colle pas.  Les "vieux" ont un lâché prise sur l'existence et un regard décomplexé sur eux-mêmes et leurs chemins de vie que j'adore.  Du moins ceux que je cotois. J'ai UNE amie de mon âge (la seule que j'ai gardé de mes années d'études), et au minimum, mes "potes" femmes ont la quarantaine...

Donc, je te dirais de ne pas faire du forcing pour créer des relations. Contente toi de t'investir dans tes centres d'intérêts, d'essayer autant que possible d'être"" authentique, d'être fidèle à toi même, et, petit à petit tu rencontreras des personnes dans la même vibe, qui ont la même onde d'émission.

La nonna de Dalia

Messages : 9
Date d'inscription : 19/05/2024

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Ven 31 Mai 2024 - 11:52

bonjour pour les discussions 'sans intérêts' la plupart des gens discutent de tout et de rien juste pour une raison : se sociabiliser, faire parti d'un groupe. ils le font pour partager avec les autres. le couac avec les décalés c'est que nous cherchons en général des connaissances, des solutions a des problèmes et surtout l'efficacité et le gain de temps contrairement aux autres, donc pas du tout la même chose. d'ailleurs pour avoir vécu des situations où je tentais de faire avancer la situation je ne compte plus le nombre de fois où je le suis senti comme quelqu'un de gênant et pas quelqu'un qui aide. les problèmes parfois servent de prétextes pour la sociabilisation eux aussi.
la sensibilité et l'humanisme sont de plus en plus considérés comme des faiblesses. combien de fois ai je eut la remarque qu'aider une pauvre personne dans la mouise c'était mal. enfant, j'ai même subit du harcèlement moral parce que "je pleurais comme une fille". quant à montrer mes faiblesses là il ne vaut pas le faire il y a toujours une âme 'charitable' pour faire que ça devienne négatif. ne pas montrer sa maladie, où qu'on est dans un moment de creux, sont des 'conseils'(parfois donnés de manière très insistante) que j'ai reçu plus souvent qu'à mon tour.
nos centre d'intérêts, nos façons de penser et de réagir sont en général différentes des autres. nous avons aussi des points communs avec eux. par exemple à part ma mère tous les membres de ma famille n'aiment pas lire et souvent le mot culture rimait avec torture mais aussi rencontré des gens qui aimaient se cultiver. le seul moyen de faire avec : c'est de se connaitre et de connaitre le monde qui nous entoure connaitre les 'modes' et surtout les modèles 'à suivre'. c'est triste à dire mais en ce moment la tolérance n'est plus à l'ordre du jour. le plus dur c'est de trouver des gens avec qui échanger en qui on peut avoir confiance.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par La nonna de Dalia Ven 31 Mai 2024 - 14:01

Bah, tu vois par exemple, on pourrait dire que ton sujet "les conversations avec les autres sont creuses" est, lui-même, hyper creux.
Et qu'il ne peut amener qu'à des réponses creuses, ou "évidentes ".
(Excepté Calin qui démontre que,la profondeur, c'est toi qui l'a créer par l'attention et l'intention (perception et volonté) que tu portes vers l'extérieur.

Ce thème c'est un marronnier.
N'importe qui, le dit, n'importe où, n'importe quand, continuellement , car ça permet de bitcher sur les autres ensemble (création d'un groupe) tout en boostant le besoin d'unicité et de supériorité.

La nonna de Dalia

Messages : 9
Date d'inscription : 19/05/2024

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Ven 31 Mai 2024 - 14:20

de supériorité ? pourquoi supériorité ? on peut trouver un sujet inintéressant sans se considérer comme supérieur aux personnes qui en discutent
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par La nonna de Dalia Ven 31 Mai 2024 - 15:14

boule-d-ombre a écrit:de supériorité ? pourquoi supériorité ? on peut trouver un sujet inintéressant sans se considérer comme supérieur aux personnes qui en discutent

En général, quand tu dis qu'un propos est creux, c'est péjoratif.
Tu témoignes d'un esprit critique vis à vis dudit propos qui est "insuffisant" qui manque, comme le qualificatif l'indique, de consistance.
Et, si tu t'estimes en mesure de le classifier comme étant "creux" c'est bien parce que tu t'estimes capable d'en palper les bords (titre), contours, du moins une partie des contours , et que tu sais déjà faire la différence entre un contenu, un contenant, différents niveaux de contenance etc etc...
Tu estimes donc avoir des connaissances plus poussées, plus développées, supérieures à celles énoncées.
Non ? Sinon, pour le dire comme je l'aime, "on fermerait tous not'goule" et on écouterait le tout pieusement avec une petite lueur d'admiration dans les yeux.

Tu disposes donc de quelque chose que les autres n'ont pas, en l'occurrence ici : du savoir. Il y a bien une hiérarchie. Une hiérarchie de la connaissance.

Alors, quant au sentiment de supériorité, cela ne signifie pas forcément, effectivement, que tu t'estimes être d'une dignité supérieure, que ta vie vaut plus que celle de l'autre. Mais pour émettre un jugement critique sur un propros, il faut tout de même bien se convaincre d'être supérieur en savoir, même à minima. Ne serait-ce que de savoir que l'on est un *on, mais qu'au moins nous, on en a conscience....tandis qu'il y a des *ons qui s'ignorent.
Ensuite, en ce qui concerne la véracité objective de cette supériorité savoiresque....il faut attendre un énième sachant qui soi plus encooooore en mesure d'invalider les propos du précedent sachant.

Sachant, veux -tu invalider mon sachoir ?

La nonna de Dalia

Messages : 9
Date d'inscription : 19/05/2024

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Ven 31 Mai 2024 - 16:46

pour moi trouver une discussion ou un propos creux c'est avant tout ne pas le trouver suffisant pour soit, à ses yeux, qu'il manque effectivement quelque chose d'intéressant pour moi. ensuite pour d'autres il peut tout à fait être intéressant. pour moi c'est avant tout une question de goût, de centre d'intérêt, de ce qu'on recherche. si c'est une vérité absolue que tu cherches alors les discussions sur que la personne a fait de sa journée te semblera creux, inintéressant.

ensuite c'est là que le lien entre ça et la supériorité ou le jugement d'être supérieur je ne suis pas. je trouvais creux les discussions sur la vie de ses voisins qu'une personne que je rencontrais souvent me racontait. pour autant je ne me sens pas supérieur juste que ça n'a aucun intérêt pour moi, je ne connais pas ces gens et en ce moment j'avoue qu'ils me sont étrangers. si pour toi une personne qui juge nulle une chose peut se le permettre car elle se sens supérieure à cette chose. là je ne suis pas d'accord nous avons tous nos gouts, tous nos choix et mettre une quelconque notion de supériorité dedans c'est peut être la mode actuelle mais je trouve ça superflu. c'est comme quand on dit à quelqu'un "je suis surdoué" et que tout de suite la personne se sent rabaissée à cause de cette notion de 'sur' devant 'doué' indiquant une supériorité écrasante venant de l'autre qu'elle ne peut que qualifier de vantard. il m'est arrivé de dire que j'étais surdoué à des gens 'normaux'. je me suis sentis mal car la notion de supériorité je suis loin de la ressentir mais si je commence à expliquer que je suis 'décalé' ça voudra rien dire à la personne. donc bah j'utilise à regret le terme de surdoué.

une mode que je trouve idiote c'est de vouloir mettre une hiérarchie sur nos choix et nos valeurs. par exemple avant je disais que je me sentais différent et là tout de suite on m'accusait d'être un prétentieux. en quoi "être différent", c'est être supérieur ? en quoi trouver un sujet de conversation 'creux' car inintéressant, trop simple, c'est moins bien que de parler de fusion nucléaire, de politique internationale, ou d'un sujet pointu ? c'est sûr que tu trouveras plus facilement des gens pour les sujets creux que pour les autres, mais ça ne les rends pas meilleurs ou plus nuls pour autant.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Zorg Sam 1 Juin 2024 - 0:12

La nonna de Dalia a écrit:
boule-d-ombre a écrit:de supériorité ? pourquoi supériorité ? on peut trouver un sujet inintéressant sans se considérer comme supérieur aux personnes qui en discutent

En général, quand tu dis qu'un propos est creux, c'est péjoratif.
Tu témoignes d'un esprit critique vis à vis dudit propos qui est "insuffisant" qui manque, comme le qualificatif l'indique, de consistance.
Et, si tu t'estimes en mesure de le classifier comme étant "creux" c'est bien parce que tu t'estimes capable d'en palper les bords (titre), contours, du moins une partie des contours , et que tu sais déjà faire la différence entre un contenu, un contenant, différents niveaux de contenance etc etc...
Tu estimes donc avoir des connaissances plus poussées, plus développées, supérieures à celles énoncées.
Non ?  Sinon, pour le dire comme je l'aime, "on fermerait tous not'goule" et on écouterait le tout pieusement avec une petite lueur d'admiration dans les yeux.

Tu disposes donc de quelque chose que les autres n'ont pas, en l'occurrence ici : du savoir. Il y a bien une hiérarchie. Une hiérarchie de la connaissance.


Diantre, que c'est scandaleux  Shocked
C'est vrai que personne, jamais, ne hiérarchise sur des critères vaseux, hein.
Personne, jamais, nul part, ne se sent supérieur parce que gros biceps, gros portefeuille ou physique "avantageux" et ne s'en sert pour mépriser son monde.
Tout est parfait dans le meilleur des mondes - enfin non... il y a ces dangereux malades qui ont lu quelques bouquins, et ont l'intolérable morgue de ne pas être passionnés par le Pastis, Hanouna, ou les états d'âmes du mirifique Michel Sardou.
Les salauds ! Qu'on les pende haut et court, non sans les avoir préalablement rééduqués à la saine vénération du PSG Mort de rire
Zorg
Zorg

Messages : 1078
Date d'inscription : 23/04/2023
Age : 46
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Sam 1 Juin 2024 - 6:49

oui les malheurs du narcissisme. pour ma part le goudron et les plumes seraient pas mal aussi
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par manu78 Ven 28 Juin 2024 - 23:08

Violette17 a écrit:bonjour

Je suis Hp et je sens un grand vide parfois dans ma vie même si j'ai des amis.
Je cherche de l'intensité dans les relations. Je trouve sans vouloir être méchante certaines personnes creuses. J'ai un suivi thérapeutique de groupe avec des questions de société sous forme de jeu. Les réponses sont parfois tellement " bateau" attendues.
Je rencontre des gens que j'aime et qui m'apprécie aussi mais cette envie de bien connaître la personne, avec des sujets de conversations un peu pointus, poussés c'est rare.
Suis je démago sans doute un peu . Est ce que ça vous arrive aussi de trouver des conversations banales superficielles ?
Des idées d'aide éventuelles ? des points de vue éclairants ? des témoignages ?

Je souffre vraiment de ne pas trouver cette intensité. C'est peut être aussi en lien avec ma personnalité et pas seulement la douance.
Merci de m'avoir lu

Smile

La recherche d'intensité peut facilement entraîné un vide, parce que l'intensité est souvent brève et que la majorité de la vie est plus banale qu'intense, y compris les relations, donc c'est un aspect que j'analyse bien au delà des relations ce que tu évoque la, il y a quelques années j'avais trouvé sur ce forum une très belle analyse sur "Le goût de l'absolu" qui peut expliquer cette quête d'intensité et je m'y suis tout de suite reconnu, après à toi de réfléchir à la cause de cette recherche d'intensité et si tu pense pouvoir la combler ou non sur le long terme ou pas.

Bon courage et si jamais tu souhaite en parler d'avantage en MP je suis dispo
manu78
manu78

Messages : 3
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par PeJ Dim 7 Juil 2024 - 10:53

Bonjour

Je pense que la problématique vient plus du fait que les gens n'aiment pas s'éterniser dans des conversations "lourdes".
Ils preferent parler de leur vide de famille, d'eux, de choses plus legeres que de sujets profonds ...

Sans doute par flemmardise et aussi par manque de connaissance, je suppose

PeJ

Messages : 93
Date d'inscription : 18/05/2023
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Topsy Turvy Dim 7 Juil 2024 - 11:12

Il y en a qui préfèrent parler de la VIE, qui peut être bien PLEINE, avec du léger mais pas que.
Si on s'intéresse aux gens, on n'est jamais déçu, chacun et chacune est d'une richesse rare.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 8094
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par PeJ Dim 7 Juil 2024 - 13:09

Topsy Turvy a écrit:Il y en a qui préfèrent parler de la VIE, qui peut être bien PLEINE, avec du léger mais pas que.
Si on s'intéresse aux gens, on n'est jamais déçu, chacun et chacune est d'une richesse rare.

Mais parler de la vie en general ... ça ne mene à rien, je trouve.
Pour moi, ça m'est totalement inutile

PeJ

Messages : 93
Date d'inscription : 18/05/2023
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Zorg Dim 7 Juil 2024 - 15:17

Ton dernier post est un peu contradictoire, PeJ, avec le fait d'ouvrir un topic sur ton addiction à un jeux.
A moins que cela ne fasse pas parti de "la vie en général" Perplexe
Zorg
Zorg

Messages : 1078
Date d'inscription : 23/04/2023
Age : 46
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par PeJ Mar 9 Juil 2024 - 19:42

Zorg a écrit:Ton dernier post est un peu contradictoire, PeJ, avec le fait d'ouvrir un topic sur ton addiction à un jeux.
A moins que cela ne fasse pas parti de "la vie en général" Perplexe

Je comprends ce que tu veux me dire par là.
En fait je parlais plus des small talks, pas de discussions sur sujet ilmportants
Masi ce n'est pas vraiment cela qui me gene ce qui me gene surtout (ça c'est mon tsa) c'est surtout les gensd qui survolent
C'est ok pour parler de tel ou tel sujet mais qu'ils finissent leur sujet alors que en general ça dure quoi 5 mn et pouf on passe du coq à l'ane xD

PeJ

Messages : 93
Date d'inscription : 18/05/2023
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Ekrank Ven 12 Juil 2024 - 9:29

C'est amusant car je me suis fait cette réflexion il y a très longtemps.
Parfois, oui, je m'énerve seul à discuter avec des gens qui sont d'une platitude ou d'une bêtise absolue. (Le réchauffement climatique n'existe pas, Poutine a raison …)
Mais … mais les années passant et les expériences de vie avançant (rencontres amoureuses, maladie, décès, association caritative …) je me suis aperçu comme le dit Topsy Turvy plus haut que l'important n'est pas le savoir, le QI ou toutes ces conneries mais que c'est les gens derrière qui sont importants. Tous les gens sont riches, il faut aller creuser un peu et s’émerveiller tant qu'on en a l'occasion.

Ekrank

Messages : 8
Date d'inscription : 14/05/2024

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Cherine Mer 17 Juil 2024 - 11:09

Pej a écrit:
Si on s'intéresse aux gens, on n'est jamais déçu, chacun et chacune est d'une richesse rare.

Comment faites vous ?  Shocked  Je n'y parviens pas. J'appréhende les soirées, les sorties que je dois faire avec ma famille. J'esquive tant que je peux et quand je n'ai plus le choix, j'y vais, mais je sais que je vais mourir d'ennui, en me languissant de rentrer enfin chez moi.

Je me force à ne surtout pas parler des sujets qui m'intéressent, car je vois bien que cela ennuie les gens. Au fond je rêverai de pouvoir partager sur les derniers documentaires vu ou les derniers livres lus, avoir des échanges enrichissants et non pas parler de la météo ou de la voisine.
Je m'intéresse pourtant à beaucoup de choses "basiques" de la vie comme le bricolage ou les loisirs créatifs, la musique...

Au final j'essuie des reproches car on me trouve en boucle ou négative...
Un autre concept qui me dépasse est que les gens s'entendent car ils sont solidaires dans la critique. Ce qui soude leur groupe, c'est la haine de l'autre. Le pire est que cet autre personne qu'ils n'aiment pas...font parfois partie du groupe...Cela m'interloque.
Pourquoi fréquenter des gens que l'on ne supporte pas ? Faire semblant de les apprécier et les critiquer ensuite dans leur dos ?

Résultat je suis très solitaire car je suis toujours rejetée, j'ai essayé plusieurs fois de m'intégrer à des groupes. Çà finit toujours mal et c'est souvent ma faute car il y a un moment où j'explose et dit clairement aux gens ce que je pense de leur façon d'agir. Evil or Very Mad et là je suis sans filtre et cassante. Je n'en suis pas fière, après. Rolling Eyes je me sens très mal.
Je sais comment faire pour faire semblant, mais je n'y parviens pas longtemps, l'effort que cela implique m'épuise.

Le gros paradoxe est que je suis pourtant très sociable, je vais facilement vers les gens, je n'ai aucune timidité et suis bavarde.
Mais à court terme et à petite dose...sinon je finis par quitter le groupe de peur d'être rejetée, jugée soulante ou parce que je m'ennuie avec eux.
Je dois dire que je me suis sentie moins seule en vous lisant, merci à tous ceux qui ont postés.
Cherine
Cherine

Messages : 23
Date d'inscription : 26/01/2018
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Mer 17 Juil 2024 - 11:50

encore une décalée !! je dirais que l'un des problèmes est la différence de centres d'intérêts(entre autres), vu ce que tu en dis tu sembles vouloir apprendre, stimuler ton cerveau. ce qui fait que quand on tente la sociabilisation (en parlant de la pluie et du beau temps par exemple) le cerveau se croise les doigts et quand il se fait un nœud avec c'est l'accident ! tu es à bout de patience et tu dois te défouler. (image de cocote minute détonnant suite à trop forte pression Wink )

en fait je me demande sais tu pourquoi les autres parlent de la météo, leurs activités, les voisins, etc ? ce n'est pas pour apprendre mais juste pour parler, pour se sociabiliser (et faire partie du groupe), donc pas le même but que toi. pour information les autres ne sont pas forcément contre toi car ils haïssent les autres (même si c'est de plus en plus courant). ils te rejettent car en réagissant comme tu l'as fait à leur tentative de communication tu les as rejeté et que donc tu ne fais pas partie du groupe. et là le groupe soutient ses membres (c'est son but).

le problème semble un manque de connaissance sur comment fonctionne le groupe des 'autres' (d'où notre intérêt) car quand tu sais comment sont vos fonctionnement respectifs c'est plus simple pour cohabiter.

j'espère avoir éclaircit ton chemin et t'avoir aidé
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par RonaldMcDonald Mer 17 Juil 2024 - 12:10

Comme boule-d-ombre. Je ne sais plus dans quel Jared Diamond, il parle du small-talk, des discussions sur la pluie et le beau temps. Juste lui le fait chez des chasseurs cueilleurs. Mais ça se transcrit tel quel dans nos sociétés hyper technologiques. En gros, c'est une discussion exhaustive, pour être sur de ne rien louper, et aussi pour être sur de bien faire partir du groupe.

Dit autrement, on y trouve des informations importantes, quoique fortement diluées, mais l'objectif est aussi de souder le groupe. L'humain est un animal social, et ça participe du jeu social. Parfois - et c'est là que moi je décroche - le small-talk nous rappelle que l'humain est un être social hiérarchisé. Mais tant qu'il reste sur l'aspect social simple, j'arrive à le supporter, parce que je conscientise ce qui pour les autres est inconscient - faible échange d'informations, fort échange de conscience de groupe.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 10683
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par EnolaMay Jeu 18 Juil 2024 - 11:28

Cherine a écrit:
Un autre concept qui me dépasse est que les gens s'entendent car ils sont solidaires dans la critique.
Je fais le même constat, particulièrement dans le milieu professionnel.

EnolaMay

Messages : 65
Date d'inscription : 09/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Jeu 18 Juil 2024 - 16:22

vous connaissez le test sur la longueur d'une ligne ? on prend quelqu'un et on lui montre des gens passant le test sauf que les autres sont des acteurs qui a un moment disent une réponse fausse et ensuite c'est à son tour. il me semble que c'est 60% du temps où la personne se plie à la majorité plus qu'à son discernement. faire partie du groupe est LA priorité quitte à abandonner ses opinions. et plus la personne est effrayée pire c'est. c'est rassurant pour eux d'être en groupe
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Cherine Jeu 18 Juil 2024 - 21:08

Oui j'ai déjà vu des vidéos sur des expériences sociales, c'est fascinant à quel point la peur d'être éjecté du groupe réussi à faire douter de ses propres perceptions. Je le conçois sur le plan de l'évolution de l'humanité, être banni du groupe était une sorte de condamnation à mort, puisque la personne isolée n'avait plus aucune protection.

Je vous recommande la chaîne Youtube "Fouloscopie" il y a de très bonnes vidéos expliquant à la base les mouvements de foule, mais aussi des expériences sociales.

Pour en revenir au sujet de départ, je ne trouve jamais mon compte dans les relations, que ce soit individuelles ou de groupe.
J'ai appris à me résigner à me taire dans un groupe, mais ça me dégoûte de constater l'hypocrisie des gens entre eux. C'est pénible ce sentiment de solitude au milieu du groupe.

Je compense en vivant le plus possible des moments seule, ça me ressource.
Je rêve de rencontrer des personnes avec qui je pourrais avoir des moments de véritable connexion intellectuelle. Ca me console un peu de lire ici que je ne suis pas seule à avoir ces sentiments-là.
Que c'est dur d'être comme ça, parfois je regarde ces gens qui parlent pour ne rien dire et je les envie d'être heureux à ne penser à rien et brasser du vide, sans s'ennuyer une seconde.

Cherine
Cherine

Messages : 23
Date d'inscription : 26/01/2018
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par silverlechien Ven 19 Juil 2024 - 0:19

Bonjour,

J'ai un truc pour toi. On va bien voir.
Déjà on va commencer par définir c'est quoi un sujet intellectuel .
Un sujet intellectuel doit contenir plusieurs dimensions (citées sans ordre de priorité sauf pour le premier ):

créativité et/ou inventivité
: C'est une base saine car sans imagination, on reste confiné , sans cela on est condamné à faire du sur-place.
technique : le champ est  vaste, il y a de la technique aussi bien derrière une fraise qui pousse que derrière un engrenage.
logique : c'est quand même pratique de pouvoir s'appuyer dessus pour échanger des idées, cela évite des dispersions hasardeuses .
théorique : Une idée se doit d'être construite, c'est fulgurant une idée, mais les idées complexes marchent rarement du premier coup et necessitent un travail de développement et d'imagination.
philosophique : C'est le graal, la petite étincelle qui élargi considérablement un sujet intellectuel. J'en reviens aux engrenages, il y a une mine de philosophie dans les engrenages . Et aussi dans les fraises.

Bon ,cette liste est non exhaustive et doit être complétée.

Maintenant je vais te donner un exemple concret.
J'ai inventé une machine amusante, une sorte d'usine à gaz sans utilité autre que de créer du mouvement d'une manière très originale et tout à fait fonctionnelle. J'ai eu l'idée de cette machine en vidant mon aquarium, en éprouvant la poussée d'Archimède. Cette machine ne fonctionne pour le moment que dans mon esprit, et de manière intuitive. Mais au fur et à mesure que cette idée se construit, je me heurte à des problèmes que je dois résoudre. Les engrenages font parti de la solution, comme tu dois t'en douter. J'ai du aller chercher des infos sur les engrenages et j'en ai appris un rayon, il en existe de beaucoup de sortes, avec des utilités et propriétés différentes. Il y a eu beaucoup de recherches à ce sujet tout au long de l'histoire, pas que contemporaine. Cela implique entre autre que notre monde serait totalement diffèrent si les engrenages n'existaient pas. Mais ce monde ressemblerait à quoi ? Gros travail à produire pour imaginer un truc pareil. C'en est même surement inconcevable..

Cette petite histoire aux allures de farce est vraie.

Mais qu'est ce que je peux bien faire de ça ? Ou est ce que je vais pouvoir trouver une personne avec qui partager ça dans son ensemble ? Même toi cela ne t'intéresse probablement pas dans chacun de ces aspects, surtout que je n'en présente que des bribes, et en outre, il n'y a aucun rapport entre les fraises et ma machine.
Je tiens que selon toute probabilité, cette personne avec qui partager toute cette histoire et ce qu'elle implique dans mon esprit, je ne la rencontrerais certainement pas. Elle existe surement mais ou ?

Que faire? je vais discuter de ça avec des gens connus. Les aspects de mon histoire trouvent des échos mais pour chaque partie prise individuellement et détachée de l'ensemble .Ou bien à la rigueur par paire. Un ami ingénieur va aimer les histoires d'engrenage et de poussée d'Archimède, mais sera insensible à la philosophie ou à l'esthétique du mouvement. Sa compagne y sera très réceptive en revanche. Un collègue va me demander ou j'ai été chercher une idée pareil, mais le reste des points, cela ne l'intéresse pas. Etoile38, qui est ma concubine, s'en tape royalement de cette machine et pire encore, elle doit la détester secrètement car elle accapare une grande partie de mon esprit. Et je peux continuer comme ca longtemps, et avec d'autres histoires .

Je crois que nous sommes condamnés à être seuls, dans une forme de demi solitude, ce qui est mieux que l'isolement complet, c'est le lot de pleins de gens finalement, et même en couple avec une personne intelligente.
Pour conjurer cela, on peut seulement prendre le meilleur de ce que les autres ont à nous offrir, en fonction de ce qu'on leur donne. Je suis ouvert à la discussion et aussi à l'éclaircissement de tout ce que tu voudras .
silverlechien
silverlechien

Messages : 51
Date d'inscription : 19/06/2020
Age : 37
Localisation : Jura

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Cherine Ven 19 Juil 2024 - 15:58

Merci Silverlechien pour ta réponse.
Tout simplement, c'est ce genre de partage de points de vue qui m'intéresserait dans une discussion dans la vie réelle, j'aimerai retrouver cela dans des groupes sociaux, en dehors d'internet (c'est déjà beau de pouvoir en parler ici, car je me sent moins seule).

Dans la vie réelle, cela ne m'est jamais arrivé ou rarement de pouvoir échanger sur des sujets existentiels comme ici (qu'est ce que le groupe, qu'est ce que l'on attend d'une relation etc). Dans mon entourage, on me ferait tout de suite taire et on me couperait la parole avec des phrases assassines comme j'ai souvent entendu (qu'est ce qu'elle va encore nous sortir, tu te poses trop de questions etc).

Je ne me serai pas forcément passionnée pour ton invention mais j'aurai été vivement intéressée par cette histoire d'engrenages et t'aurais demandé pourquoi et en quoi cela changerait le monde s'ils n'existaient pas, bref j'aurai cherché à partager ton sujet.
Pour avoir eu une relation avec un homme HPI, même sur des sujets qui ne m'intéressait pas à priori, car pas mon domaine, il éveillait toujours mon intérêt et en général je buvais ses paroles. J'apprenais toujours quelque chose avec lui.

En dehors de la littérature, j'aime le jardinage, je tiens un potager. Mes proches n'aiment pas jardiner, donc le sujet est à éviter, je vois vite que ça les soule.
Comme je rénove ma maison, je me suis documentée sur la rénovation par nécessité puis par passion pour les matériaux, les techniques...là encore ce sont des sujets que je n'aborde pas dans mon entourage.
Une fois par hasard dans un repas, j'étais à côté d'un maçon et l'on a parlé toute la soirée de BTP. Il était content car très rare que l'on s'intéresse à son métier, surtout une femme. Mais moi pour une fois je ne me suis pas ennuyée une seconde car j'ai appris pleins de choses intéressantes.

Mais je te rejoins sur le fait que dans la vie, on est forcément seul avec soi même, que l'on soit réellement seul, en couple ou dans un groupe. Je ressens la solitude et la différence depuis l'enfance.
Je n'ai jamais su y mettre des mots, savoir pourquoi je ne suis pas comme les autres, à me réjouir simplement de critiquer ensemble d'autres personnes ? l'injustice, l'hypocrisie et la méchanceté me font horreur, or pour être acceptée dans un groupe il faut faire comme eux et ça m'est insupportable de faire semblant.

J'arrive à la cinquantaine sans avoir trouvé de solution pour m'épanouir, je n'arrive pas me plier à tous ces codes et comédies sociales.

Je fais un effort pour la famille mais sinon je préfère être seule.


Cherine
Cherine

Messages : 23
Date d'inscription : 26/01/2018
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Ven 19 Juil 2024 - 17:07

je compatis Cherine. tu es courageuse je trouve.
https://www.youtube.com/watch?v=5wzpIfadScM
tiens elle a fait des épisodes sur la réfection d'une maison. bon visionnage
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par Cherine Ven 19 Juil 2024 - 19:50

Merci beaucoup Boule-d-ombre, elle a l'air super cette jeune femme ! en plus ton lien me mène sur les travaux cuisine, je suis en plein dedans. Razz
Cherine
Cherine

Messages : 23
Date d'inscription : 26/01/2018
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Sam 20 Juil 2024 - 6:02

tant mieux si ça t'aide bon visionnage bonne chance dans tes travaux aussi
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par EnolaMay Sam 20 Juil 2024 - 21:56

boule-d-ombre a écrit:vous connaissez le test sur la longueur d'une ligne ? on prend quelqu'un et on lui montre des gens passant le test sauf que les autres sont des acteurs qui a un moment disent une réponse fausse et ensuite c'est à son tour. il me semble que c'est 60% du temps où la personne se plie à la majorité plus qu'à son discernement. faire partie du groupe est LA priorité quitte à abandonner ses opinions. et plus la personne est effrayée pire c'est. c'est rassurant pour eux d'être en groupe
Oui, j'avais vu cette vidéo qui se passe dans une salle d'attente où les gens se lève quand ils entendent un bip. C'est impressionnant.

Cherine a écrit:Je vous recommande la chaîne Youtube "Fouloscopie" il y a de très bonnes vidéos expliquant à la base les mouvements de foule, mais aussi des expériences sociales.
Merci, j'y jetterai un œil.

Cherine a écrit:
Je rêve de rencontrer des personnes avec qui je pourrais avoir des moments de véritable connexion intellectuelle.
Cherine a écrit:
Dans la vie réelle, cela ne m'est jamais arrivé ou rarement de pouvoir échanger sur des sujets existentiels comme ici (qu'est ce que le groupe, qu'est ce que l'on attend d'une relation etc). Dans mon entourage, on me ferait tout de suite taire et on me couperait la parole avec des phrases assassines comme j'ai souvent entendu (qu'est ce qu'elle va encore nous sortir, tu te poses trop de questions etc).
Ça m'arrive de discuter avec quelques rares personnes avec lesquelles je trouve les discussions super intéressantes, qu'est-ce que c'est agréable ! Il faut tomber sur des personnes suffisamment ouvertes d'esprit et avec lesquelles on a des sujets d'intérêt en commun j'imagine.

EnolaMay

Messages : 65
Date d'inscription : 09/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation Empty Re: Ne pas trouver ce que l on cherche dans une relation

Message par boule-d-ombre Dim 21 Juil 2024 - 12:35

pour le bip dans la salle d'attente là ça allait plus loin car là ils pensaient avoir trouvé d'où nous venait nos traditions.

ah ça trouver des gens ouverts pas toujours évident surtout en ce moment vu que la plupart des gens réagissent avec leurs émotions sans prendre le temps de réfléchir. c'est triste je trouve.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum