Échappatoire

5 participants

Aller en bas

Échappatoire Empty Échappatoire

Message par Alt+255 Mer 27 Sep 2023 - 16:45

Je pense que là, je suis vraiment en dépression. Et pas la petite.
Je morfle, beaucoup, pas une semaine sans son lot de catastrophes, et je n'en peux plus. À deux doigts de craquer. Comme déjà exprimer dans un autre post, je n'ai plus beaucoup d'illusions, ni sur la vie, ni sur les gens. À croire qu'il y a eu une promo monstre sur la connerie à bas coût. J'en ai juste marre de ramasser en fait. Parce que des projets, des envies et des désirs, j'en ai, en pagaille, mais me faire tacler à chaque fois dans le pas mignon, disons qu'à force ça use, ça use.
Marre.
Marre des cons.
Mais vraiment.
La question : pourquoi je devrais, moi, faire les frais de ces abrutis ? Je n'ai rien d'un maso, entre nous, sois dit.
Mais la vie n'a rien de juste, pourquoi le serait-elle plus particulièrement avec moi ? Et j'ai le droit, je suis en droit de dire merde face à cela, là ça suffit. Trop, c'est trop. Comme je l'ai dit, pas une semaine sans son lot de saloperies. Alors que j'ai des envies de faire mon atelier, d'y travailler, j'en ai des projets, plein ! Rendus impossibles. Réduis que je suis à de la simple survie. Et encore. Pour avoir rappelé à ma proprio que oui, l'infestation de punaises, c'est bien à ses frais, rappel de l'article de loi en prime, j'ai le droit de voir mon loyer exploser, en étant pas sûr, petite cerise fielleuse sur le gâteau, de voir mon bail renouvelé en avril prochain. Et le plus cynique dans l'histoire, c'est qu'en plus c'est légal, elle ne fait que revaloriser le loyer selon la loi de 2018. Et bim, une augmentation dans les dents. Et si je ne plie pas, plus de logement assez vite. Disons qu'elle a l'esprit de revanche et qu'elle tient à ses sous qui sont ses sous et rien que ses sous. Franchement, là, mon surmoi m'empêche d'aller à l'insulte vitriolée à son endroit, qu'elle mériterait.
Je ne vais pas bien, ça, c'est pour l'auto-diagnostic, mais je ne crois pas trop me planter quand même. Je n'arrive pas à me dépêtrer de tout ça, je ne vois pas de solution pour le moment, trop de saturation de connerie à gérer en fait. Envie de lâcher la rampe pour être honnête, un côté à quoi ça sert de n'être au final qu'un putain de paillasson alors que je ne fais rien de mal, à personne. Encore si je me comportais comme un salop, j'aurais ce que je mérite, et je n'aurais qu'à fermer ma gueule, et puis c'est tout. Ben même pas. J'étais tranquille, j'étais peinard et la connerie est entrée dans le bar. Fait chier. C'est un peu le coup au moral de trop, il faut bien le dire.
J'ai sinon commencé un atelier d'écriture, qui me botte salement. J'ai pu remettre d'aplomb mon vélo, il me reste à m'acheter la lumière qui clignote à l'arrière, question de sécurité, une sonnette aussi, des vêtements spécifiques, et ça commence déjà à faire trop de sous. Mais c'est là, presque là. Je pensais pouvoir m'équiper avant l'hiver et je crois que c'est un peu râpé sur ce coup... J'ai quitté, enfin, la galerie, et j'ai eu, enfin, des retours positifs sur ma prise de position, fut-elle tranchée. Sans infantilisation, au contraire. Ça ne change rien au fait que j'aie dû fuir une situation de maltraitance, que j'en suis le grand perdant (à court terme en tout cas ; et le long terme, ben, il est juste un peu loin), mais j'ai eu la confirmation qu'il n'y avait pas d'autres solutions, à moins d'y laisser des plumes, beaucoup. Des amis m'ont fait entrevoir des perspectives, des possibles, autres. On m'attend à mon nouveau boulot. Mon ancien service va se faire (encore) salement sonner les cloches au vu de leur bassesse, là encore, je n'y suis pour rien, je subis (marre) la situation, et mon nouveau service m'attend, lui, avec impatience. Pendant mon arrêt-maladie, je visionne des films de toute beauté, que sinon je n'aurais pas eu le temps de voir, et j'adore, encore ! C'est beau ! Mais vraiment beau !
Juste que là, je suis épuisé. Mais vraiment. D'écrire tout ça, met à plat les choses, certes, mais me fait aussi prendre conscience à quel point je suis vraiment mal en point. Et que si je le pouvais, je rendrais mon ticket, aussi sec. Mais c'est un truc que je ne sais pas faire. Il faut être jeune et inconscient pour oser se faire sauter le caisson, là, comme ça, par bravade et gueulant « mort aux cons ! » (ce qui ne serait pas faux). En vieillissant, on tient à son confort. C'est con. Vraiment très, très con. Pas plus que de disparaître, tout lâcher, se casser et laisser les gens se débrouiller avec cette soupe. J'ai vraiment envie de tout larguer. Mais vivre une vie de clochard céleste, ça n'est beau que dans les livres. Bien placer pour le savoir, vu que j'ai tout fait pour y échapper à cette foutue misère qui poisse tout. Donc y retourner, crânement, ben ça ne le fait pas trop quoi. Juste que je suis vraiment esquinté, là. Tant moralement que physiquement. Alors j'écris... pas d'autre échappatoire pour le moment. Ma psy qui va être contente, elle qui me conseille fortement d'écrire, d'écrire, et d'écrire. Ce qui me fait penser à la chanson de Dutronc, l'Idole (je n'en peux plus). Rif de gratte, là.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Topsy Turvy Mer 27 Sep 2023 - 17:52



Échappatoire Banga161503721945_art

Keep going, you're doing great [stuff]
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 8101
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Cyrielle Mer 27 Sep 2023 - 19:30

Bonjour Alt,
la dépression est une maladie ; qui se soigne, plutôt bien même, une fois qu'on a trouvé le traitement qui nous correspond le mieux.
Je te conseille donc vivement de consulter un professionnel : ZC ne t'aidera que temporairement et/ou mal Wink.
Bon courage et bon rétablissement à toi !
Cyrielle
Cyrielle

Messages : 297
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 52
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Ven 29 Sep 2023 - 11:44

Tout ça, je le sais. Et pour le suivi psy et pour cet espace.

Néanmoins, le fait de le coucher par écrit, m'a vraiment permis de décanter les choses, et hier soir, de pouvoir commencer (enfin !) à mettre une stratégie en place, de chercher le soutien là où il est. Actuellement, le diagnostic de dépression est certes avéré, mais au lieu de réagir de façon standard en provoquant une hospitalisation, et parce que j'ai pu avant en faire une certaine analyse de mon côté, et chose rare, pu être entendu dans mes souhaits, j'ai donc pu être relayé, pour pouvoir retirer un peu de pression. Et ne plus me sentir acculé et impuissant face à quelque chose qui me dépasse et me déborde.

Ça ne va pas être rose, pas très funky, bref, je vais traverser un très sale moment, mais enfin avec des appuis, des soutiens. Et peut-être qu'un jour, je serais juste heureux de boire une bonne bière le cul dans le gazon. Au final, je n'aspire qu'à ça. Un sacré rêve de luxe quoi.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Normal Ven 29 Sep 2023 - 12:23

Je me demande si justement, il ne s'agit pas de traverser et surmonter (surtout) quelques épreuves douloureuses et difficiles pour atteindre ce "sacré rêve de luxe'"où l'on peut enfin goûter à cette "tranquillité de l'esprit" . Avoir été comme son propre chevalier bataillant contre tout ces fléaux qui agitent notre âme, libérant ainsi notre contrée intérieure de tous les monstres et dragons qui nous volent notre repos.

De ce que l'on en dit, l'écriture peut s'avérer une bonne "thérapie", le stylo,  une belle épée.

Je te souhaite beaucoup de victoires, preux chevalier !
Normal
Normal

Messages : 1401
Date d'inscription : 21/09/2023
Localisation : Ministère de l'intériorité

https://www.instagram.com/lapassiondupoete?igsh=MWUxM3VydnBzbHBs

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par L'effet-mère Ven 29 Sep 2023 - 15:06

Je ne sais pas si tu connais cet artiste, Ren, qui partage ses problèmes psy dans ses chansons... je le trouve bouleversant pour ma part, je partage okazou ça te parle. Ce n'est pas rose, pas funky, mais je pense que l'écriture lui a été un sacré exutoire.
Bon courage.

Ren - Su!clde:

L'effet-mère

Messages : 2368
Date d'inscription : 03/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Ven 29 Sep 2023 - 17:29

Journée de dingue. Mon corps qui tremble comme une feuille, tremblements que je ne pourrais pas contenir de toute façon, alors, dans une certaine mesure, je laisse faire, faute de mieux. Repas sauté, encore, pourtant, je vais sillonner la ville à vélo toute la journée pour amorcer la pompe, prendre des rendez-vous, savoir où aller chercher tel ou tel dossier. Épuisé. Mais en me battant. Début d'une bataille tout azimut. Longue, terriblement longue. Je le sais. Mais je ne subis plus, j'agis, à moitié décalqué, vidé, rincé, mais je refuse de me laisser faire par des cons. Pas possible. Et dans le regard des gens croisés aujourd'hui, à qui j'ai pu me confier un peu, de l'empathie, des encouragements, un peu de chaleur humaine, qui devient si rare. Qui fait que j'enfourche mon petit vélo en me disant que ça en vaut la peine. Un peu revigoré de par leur confiance.

J'ai envie de bonbons ce soir. Ça attendra, comme pour ma bière le cul dans le gazon, mais j'ai le sentiment d'avoir pu, un peu, reprendre le contrôle, de ne plus me faire ballotter comme un fétu de paille dans la tempête. Je vais essayer de manger un bout, j'ai un bon film qui m'attend, et je sens que je ne serais plus seul. Qu'il y a des moyens qui vont être mis en place, lentement, certes, mais efficacement. Alors, oui, pendant ce temps, je vais salement morfler, mais j'organise la riposte. Et rien que ça, ça suffit à m'apaiser. Patience de crocodile.

Je ne connaissais pas Ren, je vais prendre le temps d'écouter.
Et investir en parallèle de plus en plus l'écriture. Paraîtrait que j'aurai un truc. C'est bien beau, d'avoir un truc, wouhah, mais rien ne vaut sans travail pour tailler la pierre brute. C'est bien, je vais avoir le temps...

(merci de vos retours en tout cas, sincèrement, merci, je vous promets de ne pas me laisser faire, et un jour, de la boire cette foutue bière)
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Lun 2 Oct 2023 - 17:30

Re-journée de dingue, après un week-end où j'ai - enfin - lâché prise. Refus de penser à mes problèmes. J'ai certes mal dormi, mal mangé, et je ne suis pas très en forme, mais j'ai accepté de ne rien faire d'autres que de me faire plaisir en regardant des films. Et ce matin, de repartir au baston. Je suis cuit, mais j'ai fait ce que je devais faire. Même de rentrer comme je le pouvais avec un vélo dont le dérailleur arrière a décidé, en pleine descente, de vriller dans un sale bruit... Petite saloperie de merde, avec des bagnoles à fond de balle au train, ça réveille dirons-nous.
Mais j'ai pu voir mon prof de photo, parler de création. Ça fait un bien fou.
Demain, je m'occupe de mon vélocipède, je crains pour les sous. Tant pis :/ Je boufferais mon chat.
Des rendez-vous ont été pris, et il va me falloir attendre, mais ça s'enclenche et rien que de savoir que les choses s'amorcent, ça fait là aussi un bien fou. Je sais que même éreinté de chez cuit de chez épuisé, si on me donne une ligne de fuite, je me battrai. J'ai seulement besoin de soutien pour voir le beau temps au-dessus des nuages.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Mar 10 Oct 2023 - 23:00

Me battre, encore, me battre. Je finis mes journées totalement épuisé, pourtant, je recommence le lendemain à me battre.
Peut-être en fin de semaine quelques bonnes nouvelles, peut-être. Je verrai bien. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera que la confirmation que je vais bien au-devant de gros ennuis, et que je fais bien, dès maintenant, de me battre, pour éviter le plus gros, bénéficier des aides nécessaires qui se doivent d'être mises en œuvre dès à présent. Après, ce sera trop tard, on ne ramassera que les pots cassés. En attendant, je serre les dents, petite tension. Donc.
Mais le problème de fond, à savoir cette infestation de punaises, reste en souffrance vu que tout le monde joue les autruches myopes (et un poil connes)(ah si, connes, et même très, très connes).
On m'a parlé de la possibilité d'un mi-temps thérapeutique, pourquoi pas. Là encore, attendre la fin de semaine.
Je suis tendu comme une corde à piano, littéralement sur les nerfs. Un peu marre de cette attente, ça devient cruel, juste cruel.
Seul moments d'évasion, rider à vélo. Je n'ai que ce terme en anglais, to ride ou to cruise pour dire ce qui se joue à ce moment-là. Filer, sans destination précise, dans la seule gestion de l'effort et rien d'autre. Euh si, quand même les bagnoles qui s'en contrefoutent, les piétons erratiques qui restent de sacrés problèmes si on tient un minimum à sa couenne. Mais dans l'ensemble, ça me vide la tête. Marre de regarder la télé, même si je tombe sur des pépites.
J'ai hâte de refaire mon atelier d'écriture, hâte de me remettre à la photo, hâte de revivre en un mot. Hâte de retrouver un "chez-moi". Et alors pouvoir me reposer. Enfin. Juste que ce ne pourra pas être tout de suite, pas tant que ma proprio, l'autruche, ne fera rien. Attente cruelle donc.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Jeu 12 Oct 2023 - 12:58

Bonne nouvelle confirmée. C'est un sacré poids qui d'un coup s'enlève, le truc totalement improbable. Tellement improbable qu'hier, alors que je voulais me faire plaisir, un peu, je suis resté une heure dans les rayons du supermarché, incapable que j'étais à m'autoriser. Pour repartir avec une pizza, une boisson gazeuse et un paquet de biscuits. Le truc de fou dingue absolu quoi. Cette nuit, crise d'épilepsie, la tension qui relâche. Brutalement. Je suis atomisé de fatigue, j'ai plein de choses à faire aujourd'hui, plein. Ce week-end, j'aimerais pouvoir enfin faire le ménage, me réapproprier mon chez-moi. Et lundi reprendre le travail, quelle que soit sa forme. Je vais y arriver rincé, le problème de fond ne sera toujours pas résolu, néanmoins, j'aurais tapé à toutes les portes possibles. Prendre son mal en patience. Mais je ne pardonnerai pas. Là-dessus, c'est râpé. Il sera bien le temps, plus tard, de me reposer. Un peu. J'espère.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Jeu 12 Oct 2023 - 19:22

Pour le repos, il va venir, par un mi-temps thérapeutique. Remettre le pied à l'étrier, après avoir été salement désarçonné, en douceur. Enfin, un peu de douceur.

Là, manger, dormir. Juste ça.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Mar 14 Nov 2023 - 11:44

Un mois s'est écoulé. Un mois de rush sans toucher terre. Être dans l'action donc. Le problème infestation n'est pas encore résolu ; néanmoins, le fait d'avoir fait comprendre à la proprio et à la régie que là ça ne m'amusait plus du tout, mais alors vraiment, a permis de déclencher une deuxième intervention. Donc c'est en cours. Accepter de servir de casse-croûte pour piéger ces saletés, prendre son mal en patience. Compliqué. Même si je sens que ça va malgré tout dans le bon sens. C'est juste d'un long.

J'ai été obligé de me débarrasser de ma literie, de mon canapé. Pertes sèches. Au moins, ça me permet de revoir ma déco intérieure... un peu à marche forcée, un peu en faisant couiner mon banquier, un peu à l'arrache quoi. Un peu l'impression d'une, d'avoir été touché dans mon intimité, ce chez-moi si précieux et qui me permet de me ressourcer en temps normal. De deux, de déménager de chez-moi à chez-moi. Il paraît, c'est en tout cas ce que me disait ma mère, qu'un déménagement créait un stress assez incroyable et qu'on ne soupçonnait pas à ce niveau d'intensité. Ben, c'est ça depuis mi-août. L'impression très, très désagréable d'avoir été salement secoué, déséquilibré, fragilisé et surtout de n'avoir pas su, pu, je ne sais pas comment décrire tout ça, mais d'être complètement exposé dans cette fragilité. D'être un peu perdu. À nu. C'est très déstabilisant. Dans le rapport aux autres et à soi.

Dossier de RQTH posé. Dossier pour une demande de logement social posé. Mi-temps thérapeutique en cours. J'ai enfin un peu de temps pour me poser. Et écrire. Je suis épuisé, mais je savais qu'il fallait en passer par là, pour être à même de tourner un jour la page. Épuisé, mais avec le sentiment d'avoir accompli tout ce qu'il fallait faire. Il va me falloir accepter cette fragilité à la vue et au sus de tous, et ça ne va pas être simple. Me reconstruire aussi. Comprendre ce pourquoi ça m'a autant déséquilibré, même si j'en ai une petite idée. Et dans la mesure du possible, travailler dessus. Vaste et long chantier. Et puis aussi apprivoiser toutes mes étiquettes. HQI, TSA, troubles de l'attention, asperger et syndrome post-traumatique. Parce que là, c'est joli, je ressemble à une valise qui a fait le tour du monde, mais il y a quoi là-dedans au juste dans cette malle ? Et je peux en faire quoi surtout ? Parce que les étiquettes, c'est bien joli, mais je m'en fous.

Je n'en suis pas encore là. Tout n'est pas encore résolu, il y a encore beaucoup de fatigue devant moi, puisque la page n'est pas encore complètement tournée. Je voulais juste exprimer une chose d'importance avant de clore ce billet, merci aux personnes qui ont su m'entendre, me donner le soutien nécessaire. Qui m'ont permis de ne plus être englué dans un sentiment asphyxiant d'impuissance quasi-totale.
J'ai juste hâte de pouvoir retrouver un semblant de vie normale, plus exactement, de pouvoir avoir à nouveau des projets et de m'y investir. J'ai compté, j'ai quatre projets photos sur le feu, donc oui, hâte. Sans compter les projets d'écriture et de dessin. Je suis pressé de retrouver un semblant de vie sociale, sans avoir peur de contaminer tout le monde, en étant plus apaisé avec mes fragilités aussi, et de boire ma putain de bière le cul dans l'herbe avec des gens que j'apprécie.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Échappatoire Empty Re: Échappatoire

Message par Alt+255 Dim 24 Déc 2023 - 16:27

Encore un mois à fond. J'ai rarement connu pareille fatigue. Comme dit à une amie, l'impression d'avoir activité ménage de printemps tous les jours depuis août. Raplapla. J'espère que le dernier coup de reins que je viens de consentir à donner sera le dernier avant longtemps. Et que ce souci d'infestation sera derrière moi. Ça m'en aura coûté de l'énergie, des sous et de la fatigue ! Je ne peux plus rien faire d'autres désormais que d'attendre. Et voir si tous ses efforts ont payés. Et sincèrement, je l'espère. Parce qu'il n'y a plus grand-chose dans les chaussettes. Juste de la colère. Beaucoup.

Mais comme le dit ma psy, je m'installe doucement dans ma nouvelle vie. Celle que je construis, lentement, patiemment. Obstinément. Investir mon nouveau studio photo, investir l'écriture, le dessin aussi, ce serait bien. Et des envies de lointain. D'ailleurs. À pas cher, à la seule volonté. Des envies de me remettre au sport pour ce faire, avec ce petit trio que j'aime tant : natation, vélo, course à pied. Et même pas pour du triathlon. Juste par amour de ses trois disciplines. J'espère pouvoir les réinvestir, en format long, pour l'endurance pure. Et puis c'est la saison des bonnes résolutions, donc bon, voilà. Et me remettre aussi à la cuisine. Dites, y a un magasin de journées plus longues, parce que j'ai l'impression que ça va déborder un peu.
Alt+255
Alt+255

Messages : 20
Date d'inscription : 10/09/2023
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum