Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

+5
5/SoSûre/5
chapichaposontdans1bateau
Laelia
Shadow Boxeur
RonaldMcDonald
9 participants

Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Lun 1 Aoû 2022 - 18:19

Le ghosting, d'après Wikipédia, c'est : "l'acte qui consiste à mettre fin à une relation avec une personne en interrompant sans avertissement ni explication toute communication et en ignorant les tentatives de reprise de contact de l'ancien partenaire."

Le ghosting est une violence psychologique encore trop minimisée.

Non, cette pratique ne concerne pas que des relations-courtes-à-l'ère-du-numérique, mais aussi des relations longues, que ce soit amicales, amoureuses, ou professionnelles. Subir du ghosting peut être traumatisant. Nous sommes des êtres sociaux, y compris les plus introvertis d'entre nous, et cette indifférence soudaine d'un être avec qui nous étions en relation est profondément blessante. Entre l'impossibilité ou l'extrême difficulté à faire son deuil (car il faut parfois plusieurs mois rien que pour comprendre que la relation est finie), la sensation d'avoir été objectifié, de ne pas être assez important aux yeux de l'autre pour qu'il daigne nous dire au revoir, la remise en question profonde, l'impossibilité de dire sa colère ou sa tristesse à l'autre, l'impuissance face à son silence... il ne s'agit pas d'un mode de rupture anodin. Ces blessures peuvent être aggravées par l'incompréhension de l'entourage, qui n'est pas forcément sensibilisé au caractère très violent de cette manière de rompre les liens.

Il faut parler de cette forme de violence qui se trouve justement un nid confortable dans nos habitudes numériques.
Avec quelques autres personnes nous sommes en train de lancer un groupe de travail et cercle de parole sur ce sujet. Il sera ouvert à toute personne ayant vécu ou subissant actuellement du ghosting (dans n'importe quel type de relation), ou toute personne sensible à la question. Il s'agit à la fois de réfléchir à ce qu'est le ghosting, en délimiter les contours, trouver des solutions ou des astuces pour y faire face, et toute autre question liée au sujet (dans la partie "groupe de travail"), et à la fois de soutenir les personnes qui en font les frais (dans le cercle de parole). Si vous êtes intéressés par la question ou avez besoin de soutien sur le sujet, n'hésitez pas à me contacter en réponse de ce message ou en MP.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par RonaldMcDonald Lun 1 Aoû 2022 - 18:20

Celui ou celle qui me ghoste, ne me méritait pas. Qu'il ou elle aille se faire foutre par plus adapté à sa médiocrité.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6004
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Lun 1 Aoû 2022 - 18:29

C'est vrai. Et en même temps: cela n'enlève pas la souffrance des longs mois nécessaires à s'en rendre compte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Shadow Boxeur Lun 1 Aoû 2022 - 18:41

Personnellement, je ne comprendrais pas une étude qui ne se mettrait que d'un côté du ghosting.
En ayant arbitrairement donné le rôle de la victime.
Quid de celui/celle qui en arrive à un ghosting ?
Mal absolu sur lequel il ne faut pas se poser de question ?
Souffrance unilatérale ?

Faut-il conseiller du ghosting face à un/une PN ?

Juste pour exemple.

Dans le ghosting il y a au moins deux personnes, non ? Deux faces.
La formulation, si elle me semble adaptée à un soutien, ne me semble pas adaptée à une étude.
Et après tout, s'il fallait éradiquer le ghosting...qui doit être étudié, les victimes ou les pratiquants ?

Bon travail d'étude.
J'y réfléchirai en tant que pratiquant occasionnel pour des raisons d'origine traumatique, qui n'a pas occasionné plus de violence qu'il n'en a subi.

Ajout
Shadow, tu as connu le ghosting ultime en effaçant un truc de ta mémoire pendant 40 ans, tu vas t'énerver et vriller, ne reviens plus sur ce fil.

OKDAK. Ce qui n'enlève rien à ce message que j'aurais pu simplement effacer, sur les précautions d'étude qui me semblent minimales.


Dernière édition par Shadow Boxeur le Lun 1 Aoû 2022 - 18:54, édité 1 fois (Raison : Ajout et sortie du fil.)
Shadow Boxeur
Shadow Boxeur

Messages : 1198
Date d'inscription : 22/04/2022
Age : 51
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Laelia Lun 1 Aoû 2022 - 19:42

Tu as tout à fait raison, Shadow.

J'ai également été ghostée. C'est clair que c'est pas très agréable. Et qu'on peut être en colère toussa.
Maintenant, il me semble important en effet de comprendre pourquoi certains ne trouvent aucune autre alternative.

S'il n'y avait qu'une seule explication, ce serait plus simple...

Laelia

Messages : 945
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Lun 1 Aoû 2022 - 20:03

Shadow Boxeur, merci pour ton message. Il a cette caractéristique d'à la fois toucher et faire réfléchir, ou au moins forcer à poser les choses de manière plus précise.

Oui, face à une personne toxique il faut souvent s'éloigner voire couper les ponts. Dans certains cas ça peut se faire en laissant un dernier message, dans d'autres non*.

Pour une personnalité toxique, le ghosting est un outil d'abus supplémentaire. Le PN pourra l'utiliser pendant la phase de dévaluation. Le prédateur sexuel l'utilisera lui pour éviter les conséquences de ses actes, à la manière du délit de fuite. Etc.

Comme toute forme de violence, elle peut être utilisée de manière gratuite et abusive ou comme légitime défense. Donc en effet, le ghosteur n'est pas forcément un abuseur, il peut être quelqu'un qui se défend, tout simplement.

Le problème, c'est que le ghosting n'est pas toujours perçu pour ce qu'il est: une forme de violence psychologique. Bien souvent, c'est vu comme quelque chose d'anodin, c'est traité comme une rupture classique. L'idée du groupe n'est pas du tout de faire une étude scientifique du ghosting.
C'est avant tout un groupe de soutien. Mais qui comporte une partie réflexion, sur la notion de ghosting comme violence, pour à terme pouvoir faire de la prévention, pour qu'on arrête de traiter cet acte comme quelque chose d'anodin. Oui, la place du "ghosteur" sera abordée.

Une relation c'est à deux, oui. Et deux personnes qui de surcroît sont imparfaites. Lorsque cela ne fonctionne pas, je pense que très souvent la rupture suffit. Très souvent, cette couche de violence supplémentaire n'est pas nécessaire. (je dis bien "très souvent", parce que bien entendu il existe des cas de légitime défense, et parfois ce n'est pas possible de ne serait-ce qu'envoyer un message de rupture).

Pour ce qui est de l'aspect de "voir de l'autre côté", je pense que tout dépend des expériences qu'on a faites. Tu as peut-être fait l'expérience de subir la défense de la personne ghostée. J'ai fait l'expérience inverse, où mon ex qui ne m'a jamais quittée mais qui s'est volatilisé après deux ans était largement défendu, où on m'encourageait à respecter son droit à "avoir la paix", faisant fi de mon droit à être traitée avec dignité. C'est vrai qu'il ne m'a pas frappée ni tout autre acte visible. Le silence est une arme discrète, c'est bien pratique. Au sens le plus littéral du terme, "mon ex n'a rien fait". Et pourtant. Le fait que cet acte de violence ne soit pas reconnu comme tel m'a beaucoup fait souffrir.

*Attention: précision importante: le ghosting ce n'est pas juste couper le contact. Il s'agit de couper le contact sans prévenir. Exemple: j'ai fait face à du harcèlement sexuel de la part d'un "charmant" monsieur. Je lui ai dit que si il continuait sur ce terrain je mettrais fin à la relation. Il a continué. Je lui ai dit "à partir de maintenant, je ne te répondrai plus". Ce n'est pas du ghosting: je lui ai écrit pour rompre la relation. Il est souvent possible de le faire, pas toujours. Face aux abus, on fait toujours de notre mieux, et si il faut ghoster, on ghoste.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Lun 1 Aoû 2022 - 20:16

Je suis bien d'accord Laelia, il y a bel et bien deux côtés, et probablement des raisons logiques même de la part du ghosteur.

Et ce que je dis ne s'oppose pas à cela. Il s'agit simplement de dénoncer le ghosting (l'acte, et non pas la personne) comme forme de violence. Cela n'empêche en rien de se demander quelles raisons peuvent motiver cet acte.

Il y a des actes de violence reconnus comme tels, et d'autres qui ne le sont pas. Dans ce dernier cas, les victimes subissent la double peine de subir une violence et ne pas obtenir de soutien par rapport à ça.

Et encore une fois, tout est question de vécu. Je vis peut-être dans un entourage particulièrement peu sensibilisé au ghosting. Mon vécu de minimisation de cette violence que j'ai subie me pousse à tenter de réunir d'autres personnes dans ce même cas, afin qu'on s'entraide. C'est tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par chapichaposontdans1bateau Lun 1 Aoû 2022 - 20:54

Que le premier qui n'a jamais ghosté, jette la premiere pierre

ah oui, le sdf qui pue et invective, c'est aussi un humain et il compte aussi Very Happy Very Happy

chapichaposontdans1bateau

Messages : 12
Date d'inscription : 26/07/2022

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Laelia Lun 1 Aoû 2022 - 20:55

Je vois en effet l'objectif du groupe.

J'aurais tendance à penser que faire de la prévention est important, c'est pour ça que je parle de comprendre, mais en effet, ça sort de votre objectif.

Laelia

Messages : 945
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par 5/SoSûre/5 Lun 1 Aoû 2022 - 21:22

https://www-psychologies-com.cdn.ampproject.org/v/s/www.psychologies.com/amp/Therapies/Developpement-personnel/Epanouissement/Articles-et-Dossiers/Accords-tolteques-4-regles-pour-etre?amp_gsa=1&amp_js_v=a9&usqp=mq331AQKKAFQArABIIACAw%3D%3D#amp_tf=Source%C2%A0%3A%20%251%24s&aoh=16593816551317&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&ampshare=https%3A%2F%2Fwww.psychologies.com%2FTherapies%2FDeveloppement-personnel%2FEpanouissement%2FArticles-et-Dossiers%2FAccords-tolteques-4-regles-pour-etre

Hello,

Article 2 ?

C'est une bonne idée de fil, c'est en lien avec l'investissement/communication et ce avec quoi les gens remplissent le vide et/les absences silences aussi

*


Dernière édition par 5/SoSûre/5 le Lun 1 Aoû 2022 - 21:26, édité 1 fois (Raison : * ajout)
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 5853
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Mar 2 Aoû 2022 - 22:15

Merci pour le lien sosure. J'ai regardé et je ne comprends pas vraiment où veux en venir avec le fait de ne pas en faire une affaire personnelle. Est-ce que tu parles de la personne qui s'est fait ghoster qui ne devrait pas en faire une affaire personnelle ?

Est-ce que tu voudrais bien développer aussi ce que tu disais sur la manière de remplir le vide etc, si tu as le temps ? ça a l'air intéressant mais je ne comprends pas non plus à qui ça s'applique et comment et ce que ça veut dire exactement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par 5/SoSûre/5 Mar 2 Aoû 2022 - 22:56

https://en-quete-du-bonheur.fr/7-antidotes-ghosting/

Hello, je te remets un lien Assomme

C'est ce avec quoi je voyais le rapport/lien.
Je te laisse lire et réagir si tu le souhaites et je te réponds ensuite. Bon courage et belle soirée Very Happy cat
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 5853
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Stef-âne Mer 3 Aoû 2022 - 20:09


Hello Emma 438!
Je trouve que c'est un sujet intéressant et qu'il faudrait se poser la question du pourquoi ghoster, mais à la fois du côté de la personne qui pratique le ghosting et de la victime de cette façon d'agir. (Se taire et préférer rompre une discussion est-il considéré comme du "ghosting"?).
Bon, d'accord, la lâcheté consistant à ne pas donner d'explications est, à mon avis, condamnable moralement, mais, en Droit (Droit « français »), je ne pense pas que ce soit le cas : une personne adulte a le droit de « disparaître », c'est sa liberté.
Alors, quel peut être l'avenir d'une association contre le « ghostisme »dans ce cas ? Enfin, si, en discuter (si ça peut aider à comprendre, pourquoi pas? Mais je n'y vois pas 'autres avantages).
Une Liberté contre une autre Liberté, en somme: pale
Stef-âne
Stef-âne

Messages : 606
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Mer 3 Aoû 2022 - 22:11

Salut !
Tout ce que tu dis est très intéressant en soi et tu soulèves des points importants, notamment la différence entre droit et morale (qui soulève à son tour la question de qui précède qui, car on pourrait aussi dire que c'est parce que le ghosting n'est pas assez reconnu comme immoral que le droit ne s'y intéresse pas, mais peut-être que c'est le droit qui pose la norme de ce qui est moral, dans ce cas ça n'aurait pas de sens, etc, je ne suis pas assez calée en philosophie pratique ni en droit pour être pertinente là-dessus).

Cependant je ne suis pas sûre que tu répondes exactement au message que j'ai posté initialement, mais plutôt à ce à quoi il te fait penser, peut-être. Il n'a jamais été question de faire une association, simplement un groupe de parole et de réflexion, et j'ai explicitement donné la définition de ghosting (donc non, rompre une discussion n'en fait pas partie, il s'agit vraiment de mettre fin à une relation -sauf si toute la relation était contenue dans cette discussion mais ne pinaillons pas). J'ai aussi explicitement donné le but de ce groupe : "Il s'agit à la fois de réfléchir à ce qu'est le ghosting, en délimiter les contours, trouver des solutions ou des astuces pour y faire face, et toute autre question liée au sujet (dans la partie "groupe de travail"), et à la fois de soutenir les personnes qui en font les frais (dans le cercle de parole). " et il n'est aucunement question d'actions en justice.

Mon ton est un peu sec. Je suis un peu blessée par ta réaction malgré les bonnes intentions évidentes de ta part (eh oui je suis sensible et en plus le sujet est assez touchy pour moi). En particulier je suis blessée par cette phrase : "Alors, quel peut être l'avenir d'une association contre le « ghostisme »dans ce cas ? Enfin, si, en discuter (si ça peut aider à comprendre, pourquoi pas? Mais je n'y vois pas 'autres avantages)." Je l'interprète de la manière suivante: "vu qu'on ne peut rien faire légalement contre le ghosting, ce groupe ne servirai pas à grand chose, à part discuter mais bon". J'interprète une minimisation de l'importance de discuter du sujet. Mon interprétation est probablement fausse donc : est-ce que c'est ça que tu voulais dire, et si non, qu'est-ce que tu entendais par cette phrase ?

Si mon interprétation est correcte, je réponds sur le fond: on s'en fiche en fait que le ghosting soit légal ou non, dans ce contexte. Car on est à l'étape d'avant. Prenons l'exemple du harcèlement moral dans le milieu professionnel. Pour le coup c'est illégal. Et pourtant, il y a pléthore de victimes qui n'engagent aucune action en justice. Pourquoi ? Je vois deux raisons principales : 1) elles ont peur des représailles. 2) et cette raison est moins connue: elles ne se rendent même pas compte qu'elles subissent du harcèlement moral. Souvent les victimes de violences psychologiques sont mises dans une position, de par ces violences mêmes, où elles se remettent en question. C'est donc déjà un gros premier pas de se rendre compte qu'on est victime de violences psychologiques. Dans ce contexte, justement, la discussion est vraiment cruciale. Ce n'est qu'après s'être rendu compte que non, le problème ne vient pas (que) de nous qu'on peut réfléchir à la suite. Si il y a une action à mener en justice, comme dans le cas du harcèlement moral, ça sera peut-être une piste. Dans le cas du ghosting comme tu le dis justement ça ne sera pas possible. Mais il y a d'autres choses à faire pour aller mieux que d'aller en justice. Voilà pourquoi je pense que la question du droit n'est pas connectée directement à ce qu'on voudrait faire.

Voilà, si tu es arrivé jusque là merci d'avoir suivi. Et niveau communication j'ai fait de mon mieux avec la fatigue et les ressources émotionnelles à ma disposition pour le moment, j'espère ne pas trop t'avoir envoyé de ma frustration légendaire sur le sujet.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Confiteor Mer 3 Aoû 2022 - 22:24

En fait c'est simple les gros cons et les grosses connes ont toujours existé(e)s.
Et il se sont toujours comporté comme leurs spécificités les conduit à se comporter : comme des merdes.
Parmi ces nuisances, il leur arrive d'interrompre brutalement une relation sans préavis ni explication.  Je ne crois pas ce phénomène nouveau.

Bon. Et maintenant ?

Ben, on est des grands garçons et des grandes filles qui lorsqu'ils (elles) subissent une nuisance bien banale de la vie ne vont pas chialer dans les jupes de leur mère mais disent au connard d'aller se faire mettre chez les Papous (ce qui peut parfois être pensé comme un plaisir par ceux qui, contrairement à moi, connaissent mal les Papous.)
Et puis voilà, dans la vie on est parfois amené à subir des violences et on n'est pas obligé d'en faire toute une histoire, on peut aussi gérer un minimum les blessures narcissiques puisque dans le cas du ghosting c'est bien de cela dont il s'agit. Le mieux étant de considérer qu'on est enfin débarrassé d'une vérole nuisible qui vous collait aux basques (qui sont des chaussettes et non les habitants de la Basquie)
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Mer 3 Aoû 2022 - 23:21

Oui, on peut encaisser, s'endurcir et s'aigrir au fil des années.
On peut aussi essayer de faire bouger les choses et participer à construire la société dans laquelle on voudrait vivre.
"Une liberté contre une autre liberté", pour citer Stef-Ane

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Confiteor Mer 3 Aoû 2022 - 23:32

Un jour, il y a bien longtemps, un chef d'état nommé De Gaule visitait une sous-préfecture et déambulait au milieu de la foule. À cette époque c'était banal, les hommes politiques n'étant pas encore paranoïaques.

Un homme se dresse au milieu de la masse et crie "Mort au con !".
Le Grand Charles, tel était son surnom, flegmatique et prenant au pluriel cette interpellation prononcée au singulier répondit "Mort aux cons ? Vaste programme".

De cette anecdote, j'ai retenu qu'à l'impossible nul n'est tenu. Et dans l'attente d'un monde meilleur qui ne saurait tarder (peut-être ?) il n'est sans doute pas inutile de se blinder afin de supporter celui bien imparfait dans lequel nous vivons.

Ce constat est à l'opposé de l'amertume, il amène bien au contraire à une forme de sérénité.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Confiteor Mer 3 Aoû 2022 - 23:56

Apprendre de la vie qu'il faut en accepter les nuisances et jouir des plaisirs est une source de calme.

Et bien sûr peut-on lutter pour améliorer le monde. Mais pour être efficace dans cette immense tâche encore faut-il être en état de le faire. De ce fait, on se doit de construire à l'intérieur de soi assez de défenses pour ne pas être écrasé par des blessures bien ordinaires auxquelles résister est un devoir si on est un Homme Debout.

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Captur40
Giacometti 1959
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Jeu 4 Aoû 2022 - 1:56

Il y a nuisance et nuisance. Je me pose la question : tu imagines que je fais référence à quoi quand je parle de ghosting ? Vu d'ici, on dirait que tu imagines un ghosting après une relation d'une semaine. Ou alors, qu'on utilise le mot ghosting pour parler d'une simple rupture. Est-ce que c'est le cas ?

Et je ne suis pas d'accord sur le fait de d'abord avoir ses défenses toutes bien construites puis s'engager pour faire bouger les choses. Déjà, parce que se mettre dans l'action et se tourner vers l'Autre participe à apprendre à se défendre. Et puis, parce que si tout le monde devait être un maitre zen avant de se lancer, ça ne bougerait pas beaucoup. Non, pour moi il ne faut pas des défenses ni se blinder, au contraire. Les ingrédients nécessaires sont : amour, prise de conscience de ses émotions, capacités à se remettre en question, ouverture et authenticité. Je pense qu'il faut s'engager, avec ses blessures justement, et conscient de leur présence. Il faut y aller avec ses imperfections, avec sa colère qui donne de l'énergie et qui fait faire des bêtises (et là tu sais à quoi je fais référence Confiteor) et son amour des gens et sa raison pour tenter de les réparer, avec les douleurs parfois encore un peu vives, les doutes, les questionnements, la bonne volonté, l'empathie... bref, il faut y aller vivant, avec toute la panoplie d'émotions et de raison qui va avec, trébucher et se relever, aller trop vite et ralentir, ou l'inverse, et réfléchir, discuter, échanger. C'est un grand élan d'amour et il faut que cet élan soit représentatif de ce qu'on est en temps qu'être humain. Et on se blindera dans le processus aux endroits où il faut. Et on apprendra de ses erreurs, rien qu'avec notre échange de ce soir, j'ai beaucoup appris. Pour moi c'est de ça qu'on a besoin pour faire bouger les choses, et par expérience: ça marche.

Personne n'est en état de faire avancer la société seul. D'où l'idée de se réunir, et de mettre ensemble les points forts de chacun, de s'entraider sur les points où il reste du progrès à faire. Come on, Confiteor. Ce n'est pas une si mauvaise idée de lancer ce groupe ! Si ça ne marche pas, au moins on aura essayé.

Et ça ne m'intéresse pas d'être un Homme Debout, je veux être une Femme qui marche Smile

Pour tous ceux que ça n'intéresse pas, mais je vous en prie, ne nous rejoignez pas et ignorez ce fil à loisir ! Mon premier post avait pour vocation de rejoindre les personnes qui seraient concernées par la question. Et là, j'ai l'impression de recevoir pas mal de réponses de gens qui ne sont pas vraiment intéressés par ce groupe, formulées de manière plus ou moins bienveillante. Ce soir il y a un peu eu la goutte qui a fait déborder le vase. N'oubliez pas s'il vous plait qu'il y a quelqu'un derrière l'écran qui se mouille en public dans l'espoir que les épreuves par lesquelles elle est passée puissent au moins servir à d'autres, que vous ne connaissez ni son caractère, ni son vécu, rien. Je suis hyper introvertie et ça me demande un effort mais je le fais parce que je pense que ça vaut le coup, si ça peut ne serait-ce qu'être utile à une personne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Stef-âne Jeu 4 Aoû 2022 - 7:42

Merci, Emma438, de m'avoir répondu, je vois mieux ce que tu voulais faire: il s'agit plus précisément d'un groupe de parole que d'une association, d'accord.

Tout ce que tu dis est très intéressant en soi et tu soulèves des points importants, notamment la différence entre droit et morale (qui soulève à son tour la question de qui précède qui, car on pourrait aussi dire que c'est parce que le ghosting n'est pas assez reconnu comme immoral que le droit ne s'y intéresse pas, mais peut-être que c'est le droit qui pose la norme de ce qui est moral, .....

Sisi, il est important d'insister sur l'aspect moral immoral du ghosting, c'est une première étape. le Droit peut en délimiter les contours, mais ne pourra pas poursuivre le contrevenant.
Mon exemple: Le type qui a le droit de 'disparaître", et donc, d'abandonner femme et enfants, il est parfaitement immoral, mais le Droit, lui, va s'en tenir à garantir sa liberté à lui. Or, ses enfants n'ont rien demandé, et son Devoir de père lui interdisait (sur le plan moral), de partir sans donner de nouvelles, ses enfants avaient besoin de savoir, ne serait-ce que pour se construire.

Cependant je ne suis pas sûre que tu répondes exactement au message que j'ai posté initialement, mais plutôt à ce à quoi il te fait penser, peut-être. Il n'a jamais été question de faire une association, simplement un groupe de parole et de réflexion, et j'ai explicitement donné la définition de ghosting (donc non, rompre une discussion n'en fait pas partie, il s'agit vraiment de mettre fin à une relation -sauf si toute la relation était contenue dans cette discussion mais ne pinaillons pas). J'ai aussi explicitement donné le but de ce groupe : "Il s'agit à la fois de réfléchir à ce qu'est le ghosting, en délimiter les contours, trouver des solutions ou des astuces pour y faire face, et toute autre question liée au sujet (dans la partie "groupe de travail"), et à la fois de soutenir les personnes qui en font les frais (dans le cercle de parole). " et il n'est aucunement question d'actions en justice.

D'accord!

Mon ton est un peu sec. Je suis un peu blessée par ta réaction malgré les bonnes intentions évidentes de ta part (eh oui je suis sensible et en plus le sujet est assez touchy pour moi). En particulier je suis blessée par cette phrase : "Alors, quel peut être l'avenir d'une association contre le « ghostisme »dans ce cas ? Enfin, si, en discuter (si ça peut aider à comprendre, pourquoi pas? Mais je n'y vois pas 'autres avantages)." Je l'interprète de la manière suivante: "vu qu'on ne peut rien faire légalement contre le ghosting, ce groupe ne servirait pas à grand chose, à part discuter mais bon". J'interprète une minimisation de l'importance de discuter du sujet. Mon interprétation est probablement fausse donc : est-ce que c'est ça que tu voulais dire, et si non, qu'est-ce que tu entendais par cette phrase ?

Désolé que tu le prennes ainsi, je ne veux pas minimiser le ghosting, que je trouve immoral, ni la souffrance gratuite que ce comportement induit.
Créer un groupe de parole sur ce sujet souvent méconnu peut aider à la prise de conscience, alors, oui, c'est important.
J'avais, en effet, penser à une association (type loi de 1901), ce qui me paraissait infaisable en l'état du Droit.

Sinon, ...... ben, je suis d'accord avec ce que dit Confitéor: il faut apprendre à se "blinder", ce qui ne signifie pas que tu deviennes insensible, loin de là.


Stef-âne
Stef-âne

Messages : 606
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Jeu 4 Aoû 2022 - 8:25

Ah, j'ai donc mal interprété ce que tu disais du coup, merci pour la clarification, maintenant je comprends où tu voulais en venir.

On est d'accord en fait sur le côté immoral du ghosting, la formulation de ce deuxième message me parle plus que celle de ton premier. Oui je suis tout à fait d'accord que c'est nécessaire de parler de ce côté immoral, de bien l'argumenter (car comme tu dis avec la question de la liberté, il faut voir aussi quelles autres valeurs pèsent dans la balance, dans cette question du ghosting). Je me suis longtemps posé cette question justement au cours de mon expérience de ghosting. Est-ce que sa liberté de partir sans rien dire prime sur le respect de ma dignité ? Bref il y a plein de vraies questions dans cette direction.

Oui bien sûr, il faut se blinder, mais très concrètement ça veut dire quoi "se blinder" ? Pour moi, reconnaître précisément la phrase ou le mot qui a blessé, le dire simplement et poser la question de s'il n'y a pas une mauvaise interprétation c'est une manière de se blinder (je pense que 90% du temps les problèmes viennent de malentendu). Je pense que ce n'est pas bien grave d'être blessé par un truc, tout se joue dans ce qu'on en fait après. Donc je suis pas mal dans l'optique "je me laisse atteindre et j'en tire des enseignements" et ça marche pas mal, car le bénéfice d'avoir avancé sur le sujet compense le moment désagréable. Bref, pour moi le blindage vient dans le package de l'engagement et de l'ouverture au monde et aux gens. Et toi, Stef-Ane, qu'est-ce que tu mets derrière ce mot plus précisément ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Stef-âne Jeu 4 Aoû 2022 - 9:43


Ce que je mets derrière le mot "blindage", c'est se protéger, s'immuniser, devenir indifférent à la méchanceté des autres.
C'est pas facile, surtout si tu es hypersensible, mais on y arrive, l'expérience (la sienne, et celle des autres) peut aider.

La différence entre la Loi et la Morale, à mon avis, c'est que la Loi protège les Droits des individus, la Morale leur rappelle qu'ils ont aussi des Devoirs, et ça, beaucoup d'individus l'oublient, occasionnant des souffrances inutiles, alors qu'il suffisait de dire les choses.

Bonne continuation.
Stef-âne
Stef-âne

Messages : 606
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par RonaldMcDonald Jeu 4 Aoû 2022 - 11:40

Par mon intervention lapidaire au début, finalement, je ne faisait que donner une méthode parmi d'autres pour se blinder, dans la définition que Stef-âne en donne...
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6004
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par J043947.08+163415.7 Jeu 4 Aoû 2022 - 14:02

Le Ghosting est pour moi une explication à elle seule: la personne qui se comporte ainsi n’est juste pas à la tête de sa vie. Ça n’a donc rien à voir avec la victime du ghosting: il n’y a rien à expliquer la concernant. Quelqu’un qui me Ghoste me rend service: il m’évite de perdre mon temps. Ne pas retenir ce qui ne nous convient pas permet de faire de la place pour accueillir ce qui nous convient.
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3858
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 47
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Jeu 4 Aoû 2022 - 18:11

A terme on apprend à se protéger et on se rend compte que le ghosteur n'est pas une personne si bien que ce qu'on croyait, c'est vrai. Mais quid des longs mois avant de s'en rendre compte? On fait quoi tant qu'on est pas encore blindé (-on se blinde, merci bien)? Il faut faire quoi pour arriver à l'état "blindé", comme étapes ? C'est ça les questions qui se posent. C'est pour répondre à ça et c'est avec cette période en particulier en tête que ce groupe est nécessaire. ça ne suffit pas de dire à une victime de ghosting "ah mais c'est un con, tu ne perds rien". C'est un peu du même ordre que dire "un de perdu 10 de retrouvés" après une rupture. Tout le monde sait que sur le moment ça n'aide pas. C'est pour ça qu'il faut réfléchir à "qu'est-ce qu'on dit aux personnes qui là, maintenant, tout de suite, sont en PLS car elles ne savent pas si leur mari ou femme a eu un accident ou les ont abandonnées" celles qui ne comprennent pas que leur meilleur ami ne leur donne plus signe de vie depuis des semaines alors qu'il est actif sur tous les réseaux, celles qui viennent de perdre leur travail dans des circonstances obscures et qui ne sauront probablement jamais le fin mot de l'histoire. C'est l'idée du groupe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par 5/SoSûre/5 Jeu 4 Aoû 2022 - 19:45

https://www.groupegeme.com/pourquoi-me-joindre---un-groupe--.html

Bonsoir,

Je mets un lien Assomme Very Happy  pour soutenir mon propos qu'un groupe de soutien, c'est très bien. Et une excellente idée. Pour se serrer les coudes face à l'adversité, déjà et se sentir moins seul ainsi que de ne pas focaliser sur soi.
Ce qui rejoint le point que j'avais évoqué des accords toltèques de ne pas prendre les choses personnellement.

J'espère que ça se formera au fur à mesure des passages de personnes concernées ici et que ça durera longtemps. cat

Emma, elle a
Remix 🎶🎵🎵🎶
Elle, elle l'a
France Gall
cat
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 5853
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Lopoverem Jeu 4 Aoû 2022 - 20:37

Bonsoir Emma,

J'entrevois, il me semble, les enjeux que tu mets dans ton post.
Ayant été ghoster, et ghosté, au point de me faire nuage.

Le ghosting est une forme de violence de la relation totale, car il la coupe à grands coups de tronçonneuse.

Les amateurs de développement new-age se régaleront. Il tape dans le mille de deux des quatre accords toltèques :
- ne pas prendre les choses personnellement,
- ne pas faire de supposition sur ce que l'autre pense/veut.

Les psychologues de bas-étage te ressortiront cette histoire de "deuil" à faire. Et le "deuil" d'un vivant, d'un être encore là, quelque part, est d'une violence inouïe, pas plus ou moins, mais différente de celui d'un être disparu.

Ceux qui ne ressentent, ni cette peine, ni ce vide, ni ce fourmillement de mots et d'émotions qui dévalent de toutes parts sans dire leur nom, ne peuvent pas comprendre.

Je te propose,
De rédiger,
Une lettre.

A lui, à elle, à cette absence.
Mets-y ce que tu as à y dire. Avec tout ton cœur.
Et cette lettre, offre-là à l'air et au vent. Offre-la au feu dévorant. Brûle-là. Les mots "lui" arriveront, d'une façon ou d'une autre.

Est-ce que l'on se blinde, à force de prendre des coups dans la tronche ? Je ne suis pas sûr. On joue les durs, on se tatoue, mais, à part se couper d'une partie de soi, se dissocier, s'oublier, non, on ne s'endurcit pas.
Je crois qu'il y a peut-être quelque chose à "faire" de cette peine. La mettre en mouvement. Créer. Écrire, peindre, chanter, jouer, hurler même. Mais qu'elle vive, qu'elle circule.

J'espère que mes mots n'auront rien de blessant.
Lopoverem
Lopoverem

Messages : 70
Date d'inscription : 23/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par J043947.08+163415.7 Jeu 4 Aoû 2022 - 21:07

emma438 a écrit:Mais quid des longs mois avant de s'en rendre compte?

Pas de long mois...!! On n'attend surtout jamais de longs mois, et on ne permet jamais à quelqu'un qui a disparu de revenir dans votre vie après de longs mois.
On fait quoi: on travaille son estime personnelle, on se donne du temps et de l'attention à soi, on travaille à son bonheur sans l'autre, on se fait du bien, on prend soin de soi, on va vers les personnes qui nous aiment et qui ne nous ghostent pas pour leur rendre l'affection qu'elles nous donnent (elles)... En gros on se recentre sur soi et sur ce qui est positif pour soi. Personne ne peut te rendre heureuse si ce n'est toi même.
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3858
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 47
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Confiteor Jeu 4 Aoû 2022 - 21:45

Pour se blinder ?

Mon conseil :
- Observer avec effroi et lucidité l'océan d'abîme qui inonde son intérieur. La lecture de Sade est un bon début.
- Accepter que cette réalité soit humaine par essence.
- Regarder autrui comme humain et donc potentiellement envahi par la vilénie.

Dès lors on ne sera plus surpris. Et si l'on est blessé ce sera d'avoir oublié cette réalité : l'Homme dysfonctionne.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Jeu 4 Aoû 2022 - 22:33

Ahh, mais merci ! Tu dis très bien les choses.

Oui pour le deuil, je pense qu'il y en a un à faire mais il ne suffit pas de dire "fais ton deuil" parce que c'est impossible. (D'ailleurs aucune phrase sur le mode "il suffit de" est complètement inappropriée). En fait, quand est-ce que j'ai commencé à pouvoir faire mon deuil de cette relation : pas il y a 4 ans au moment où je me faisais ghoster, mais il y a quelques jours, après avoir lancé le GT. Parce qu'il faut d'abord gérer la blessure, et ensuite quand c'est réparé, on peut gérer la tristesse. Sauf que ça prend du temps, et qu'au moment où la blessure est passée, la relation est déjà loin. Personnellement, dans mon esprit, c'est comme si cette relation je l'avais hallucinée plutôt que vécue. J'ai l'impression que 2 ans de ma vie (les deux ans de cette relation) m'ont été volés, quasiment, puisque les souvenirs sont difficiles à faire remonter. J'ai oublié tellement de choses, et le reste me parait irréel. Comment faire son deuil d'une relation hallucinée ? Et alors, récemment seulement, à force de rêves très vivaces, et de souvenirs qui réapparaissent brusquement, j'ai pu commencer à ressentir la tristesse. Quel chemin pour arriver à une étape qui aurait eu lieu il y a 4 ans si il m'avait juste quittée.

Je pense qu'on voit les choses de la même manière. Oui, il faut embrasser cette peine à bras le corps au lieu de chercher à l'éviter, et la vivre pleinement. Et comme tu dis, créer. Au moment de cette rupture (qui a duré de longs mois, n'en déplaisent à certains, ne serait-ce que parce que j'ai dû vivre chez les parents de mon ex pendant cette période), j'écrivais beaucoup. Maintenant ça fait 4 ans que c'est passé et je veux transformer cette expérience douloureuse en quelque chose de positif pour les autres. Et bien sûr, maintenant avec les gens qui ont des comportements similaires à ceux de mon ex en début de relation, je fais attention à ne pas m'y ouvrir si vite. Pour moi c'est ça, se blinder. C'est simplement avoir appris quelque chose de son expérience négative. Mais pour ça, il faut l'avoir vécu pleinement, et pas juste tout bloquer.

Sauf que: il y a une différence entre vivre les choses pleinement, seul, et entre vivre les choses pleinement, accompagné. J'ai été très seule au moment de ma rupture, car j'étais à l'étranger chez les parents de mon ex, coupée de ma famille et de mes amis. J'ai vécu une autre perte récemment, et là j'étais super entourée. La différence est majeure. Dans un cas on est intégralement désespéré, dans l'autre on n'a qu'une seule peine à gérer. D'où l'idée du groupe, aussi.

Merci pour ton intérêt, et merci pour ta délicatesse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Confiteor Jeu 4 Aoû 2022 - 22:48

Ahh, mais merci ! Tu dis très bien les choses.
Ce n'est pas vraiment ce que tu en dis sur le discord et je n'aurai pas l'outrecuidance de te citer. Mais peut-être cette remarque ne m'était pas adressée bien qu'elle suive mon intervention ?
Sur le discord tu es d'une violence extrême dans tes propos, je ne comprends pas pourquoi tu restes sur ce forum dont tu exècres et méprises les membres.

(j'ai eu la délicatesse de poster la Femme Debout et non son équivalent masculin ...
Être debout est un préalable à marcher, Giacometti ne s'y est pas trompé.)
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par 5/SoSûre/5 Jeu 4 Aoû 2022 - 23:20

Ah, là pour faire un groupe de soutien, c'est plus embêtant Neutral
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 5853
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par Invité Ven 5 Aoû 2022 - 0:00

Bon, j'avais répondu quelque chose de plus détaillé mais apparemment mon message s'est perdu dans les limbes d'internet. Trop long à réécrire, je me contenterais de te dire, Confiteor, que bien sûr c'est toujours les mêmes qui se permettent d'être irrespectueux et agressifs, et que, quand on ose leur réserver le même traitement, ils ne le supportent pas. Ce que j'ai écrit sur Discord, expression d'amertume plutôt que de mépris, c'est juste la récolte de ce que tu sèmes.
Je ne peux pas laisser passer tes mots méprisants avec douceur et gentillesse. J'ai essayé, je me suis remise en question, je me suis excusée car j'ai cru l'espace d'un instant que c'était moi qui avait déconné. Mais non, j'y reréfléchis, rien n'y fait, ton message reste inacceptable. J'espère que tu comprends, quelque part, que dire à des gens qu'ils "chialent dans les jupes de leur mère" et qu'il faut être "un grand garçon ou une grande fille", quand ils s'ouvrent sur leurs blessures, c'est très agressif.

Je ne méprise personne y compris toi, en revanche je suis en colère contre toi, ça oui.

Je remercie en particulier sosure, Lopoverem et Laelia pour leurs précieuses contributions.

Mais tu gagnes, puisque je m'en vais. Comme ça, plus de voix discordantes contre ton idéal de l'Homme Debout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par 5/SoSûre/5 Ven 5 Aoû 2022 - 0:04

De rien.
Là, c'est autre chose.
Tu as bien fait de l'exprimer. Ce forum est fait pour ça. cat *

https://www.zebrascrossing.net/f50-psychologie-difficultes-addictions-travail-sur-soi

cat
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 5853
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Stop au ghosting ! (=rupture sans explications) Empty Re: Stop au ghosting ! (=rupture sans explications)

Message par 5/SoSûre/5 Ven 5 Aoû 2022 - 0:33

http://www.lemondedejuliette.net/article-3092357.html

🌆🌇🌉🌃🏙
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 5853
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum